Travaillons ensembles [PV Sandalphon]

Le métro relie les quartiers d'affaires, les galeries marchandes et quelques zones d'habitations, tous ces quartiers du quotidien accueillent une grande part de la vie des Parisiens.
Verrouillé
Nephilim

Væliel

Elohim

Væliel

Messages : 366
Enregistré le : 09 oct. 2016, 21:06
Elohim
# RP terminés RP en cours

Væliel

» Publié par Jimmy Chesly

» 20 nov. 2017, 09:52

Travaillons ensembles
https://www.youtube.com/watch?v=BeBAi7O2FXI

AVANT

Une robe noire s’arrêtant au-dessus du genou, un chapeau, une voilette, je me tiens dans les hauteurs de l’Eglise, là où se trouve, normalement, une orgue, j’observe l’autel et le cercueil d’ébène noir siéger en son centre, la photo du défunt dessus. Le mortel que l’on enterre, je le connaissais, mais quelle importance ?

Si j’ai donné rendez-vous ici à Sandalphon, c’est pour une seule raison. Personnellement j’aime à voir les mortels qui se souviennent de leur faible existence sur cette terre, du temps qui passe vite, pour tout âge, et j’aime sentir leur foi fidèle grandir et grossir, hélas, certain n’en éprouve pas, perdus dans une société qui ne croit plus à Dieu mais à sa science « réponse à tout ». Je soupire.

Le prêtre est excellent, il porte un discours parfait, parlant d’accepter l’Amour de Dieu en soit et le transmettre ainsi, faisant de nous un bon chrétient. Reconnaître ses fautes, savoir que Dieu nous aime malgré tout et tant d’autres choses.

-Toujours à faire dans la foi low cost ?

Finis-je par demander à Sandalphon lui souriant d’un air amusé.

-J’ai besoin de toi et de tes prédicateurs, mais essentiellement des mortels qui ignorent qu’ils en sont pour aller éveiller les consciences religieuses suites au dôme de Washington, puis-je compter sur toi ?

Je l’observe, Sandalphon est un être que je ne comprends pas toujours, il agit pour notre Père ou bien par simple jeu ? Parfois j’ai quelque doute à son encontre et je dois avouer que c’est perturbant…
Image

Humain

Sandalphon

Elohim

Sandalphon

Messages : 870
Enregistré le : 21 août 2016, 10:16
Elohim
# RP terminés RP en cours

Sandalphon

» Publié par Lucy Hale

» 26 nov. 2017, 20:32

Aucune empathie ne gagne Sandalphon, convoqué par la bras droit d’Haniel, dans cette église parisienne. Il est entré avant que la foule ne s’amasse, peu désireux de se retrouver souiller par la présence des mortels en excès venu pleurer leur mort. Il aurait pu envoyer Vaeliel voir ailleurs, ou envoyer un de ses proches collaborateurs, mais si son frère avait décidé d’envoyer son bras droit, ainsi soit-il !

Du haut de leur perchoir, les mains dans le dos, vêtu d’un costume gris et le col de la chemise ouverte, l’archange observe les mortels en bas. Le mort ne pourra pas dire qu’il n’a pas eu de monde à sa fin, si tant est les morts puissent dire ce genre de chose. La foi se répand sous la peur de la fin comme une traînée de poudre, on prie Dieu, et Sandalphon n’est pas dupe. Le néant, l’absolu rien est une peur qui fait prier, les hommes se retrouvent toujours à croire en une chose à la fin du tout, pour espérer ne pas sombrer dans le rien.

Tirer de ses pensées lugubres et pourtant vraies, il hausse un sourcil à la phrase de sa petite-sœur –ou petit frère- avec un amusement rapidement éveillé, laissant même échapper un petit rire à ses mots tout à fait charmant.

--On fait comme on peut avec l’évolution du temps ! Mais je te rassure, nous ne faisons pas que excitée des foules d’incroyants en les poussant à croire, la subtilité est là. Si tu savais combien de personne il est aisé de convaincre sans ça.

Il aurait été faux de croire qu’il ne fait qu’user et abuser de ses capacités, pour exciter des foules. Les prédicateurs ne sont pas tous à balancer leur pouvoir partout, les prédicateurs prêches, ils étaient les apôtres, ils furent des saints, des hommes lambdas, des femmes, des martyres. Et comme ce prêtre, ils sont convaincus de leur prêches et de leurs croyances, comme Sandalphon !

--D'accord, des fois…-Sourit-il à Vaeliel. –Mais avoue que je suis doué.

Pas le moins du monde narcissique sur son travail et adorateur de ses idées, allant du bon catholique américain qui va à la messe dans sa voiture en mode drivin, au terroriste pour le divin, Sandalphon apprécie ce qu’il fait et ce qu’il a toujours fait en ce bas monde !

--Allons bien sûr, c’était déjà dans mes projets ! –Dit-il surpris. –Tu pensais que j’allais passer à côté de ça ? Des prédicateurs sont déjà sur le terrain, en plus de mortel que tu réclames, tu as une idée que tu veux faire ressortir de tout cela ? Ou bien quelque chose de spécifique ?

Qu’ils accordent leur violon ou partage leurs idées. Sandalphon sourit en faisant signe à Vaeliel de se taire, accompagnant le prêtre sur le classique notre Père, fermant un instant les yeux pour se laisser emporter par les effluves craintives de foi, mais véritablement là. Il apprécie les prières, adore les cantiques, et ne refuserait jamais leur présence.

Il irait se plonger volontiers, quand ses affaires seraient réglés, à quelques messes avec des chorales de gospel, à laquelle il s’ajouterait volontiers. Prier le père par des chants et de la joie lui procure toujours une sensation magnifique.

--Tu voulais me voir uniquement pour cela ?

S’étonne-t-il un peu en la regardant. Le regardant ? Le simulacre a quelque chose de froid, et il est handicapé, il est étonnant qu’il soit encore dans ce corps. Elle ? Peu importe. Sandalphon s’est-il déplacé uniquement pour ça ?

Nephilim

Væliel

Elohim

Væliel

Messages : 366
Enregistré le : 09 oct. 2016, 21:06
Elohim
# RP terminés RP en cours

Væliel

» Publié par Jimmy Chesly

» 27 nov. 2017, 09:09

Il me décroche un sourire amusé, je ne suis pas de ceux qui viendrait à redire sur les méthodes de Sandalphon, chacun fait ce qu’il fait ainsi qu’il doit le faire et les archanges n’ont de compte à rendre qu’à notre Père. J’aime l’idée qu’il crâne un peu, il sait parfaitement le faire, je secoue la tête en joignant mes mains et prie en communion avec les mortels.

-Non, pas que pour cela Sandalphon.

Un jeune ange s’avance, il se trouvait très discret en retrait et me tends un dossier que j’offre à notre ami. Je souris en coin, alors que je le laisse découvrir les photos qui l’intéresse. Le jeune ange pose une main sur chacune de nos épaules, nous sommes téléportés.

La pièce est aveugle, nous sommes loin de tout entente technologique, au fond d’un presbytère. Je fais signe à Sandalphon de prendre siège sur un banc très dur, mais qui suffira à notre conversation. J’ai assisté à l’enterrement, auquel je devais assister, maintenant…parlons sérieusement.

Il peut découvrir au fur et à mesure les photos de femmes. Toutes prises à la sauvette et très récente. Je vais donc lui faire mon exposé.

-A Coachella, Sainte-Lame a laissé en vie Lucy Hale et Arthémis, toutes deux reconnues comme proche des Nephilim. Lucy Hale avait un templier à sa proximité, mort par la suite de Coachella…l’enfant de la Maire de Paris avait une maladie incurable, maladie incurable que possède Lucy Hale, sans antécédent. Nous supposons que les Nephilim se ramolissent et que c’est une sorte de punition. Nous souhaitons capturer Lucy Hale car je pense qu’elle est un nœud central à plusieurs Nephilim.

Je le laisse observer le dossier.

-Sainte-Lame l’a exorcisé, mais elle ne comporte en rien comme une exorcisé,quand je l’aurais, j’aimerais que tu excites un peu sa foi…et si elle peut nous être utile, alors ce sera très intéressant.

Je souris à Sandalphon. Je vais faire beaucoup de mise à la supposition. Des tentatives nouvelles, les Nephilim sont trop tranquilles.

-Dawn Ludlow…l’histoire est trop longue, mais son amputation pourrait être intéressante. Trop de fait étrange. Lidrya Chesly, je n’ai pas besoin de te faire un dessin avec elle ?

Allons…

-Le souci c’est que cela fera sortir Harahel ou ses bétes de sa tannière, sauf si elle se retrouve captive de notre clan et très proche de notre pouvoir. Le priver de sa femme est dans nos options.

Mais le souci c’est que Harahel a toujours un coup d’avance, mais je ne souhaite absolument pas la tuer, je pense la capturer, si nous y parvenons, et espérer qu’il fasse un faux pas sous la colère que même Vesta ne saura jamais rattraper aux yeux des mortels.

Je sais, j’ai trop confiance en moi ou mes plans ? Oh ce n’est pas ça, je crois en la possibilité de nos tentatives voilà tout.

-Arthémis, selon les rapports de nos infiltrés au Luxor, travaille à proximité de Djinn. Elle sera soumise à un Inquisiteur, si nous parvenons à la capturer.

Hope et Emma apparaissent alors que les photographies, proches de Lucy Hale, lui, il m’intéresse car Lucy est la marraine d’un petit garçon qui lui ressemblent étrangement. Je n’ai pas fait de corrélation, mais il y a des photos du gosse avec Dawn Ludlow…

-Il se fait passer pour son cousin. Peu m’importe. Il est le père de cet enfant probablement, un Nephilim qui fait d’une humaine la marraine de son enfant… Je m’attarde à des détails, mais les détails ignorés m’agacent, nous sommes à ne rien faire, il est temps de plonger dans les nœuds des problèmes, je ne suis pas vindicative mais j’aimerais que l’on agisse ! C’est un truc qui m’intéresse !

Il doit se demander ce que je fais à lui parler de tout cela,je veux que Sandalphon soit au courant car je le pense capable de traîtrise par jeu, si ça foire, s’ils sont au courant, alors je le soupçonnerais lui aussi. Il y a ça et puis, je veux travailler avec lui.
Image

Humain

Sandalphon

Elohim

Sandalphon

Messages : 870
Enregistré le : 21 août 2016, 10:16
Elohim
# RP terminés RP en cours

Sandalphon

» Publié par Lucy Hale

» 11 déc. 2017, 17:13

Sandalphon observe les prières, sentant la Foi couler des esprits craintifs de la mort, effrayés par le néant, se dévouant soudainement corps et âmes à des paroles envolées vers les cieux pour ne pas disparaître à tout jamais. Il aime cette soudaine conscience de Dieu, la peur offre une certaine Foi, mais la véritable conviction évince tout le reste et elle lui manque parfois. Pour autant, il sourit, curieux de savoir si Vaeliel n’a plus rien à lui dire, ou bien s’il ne voulait que lui offrir quelques mots, assez agréable sommes toutes.

Son sourcil se redresse à la vue du jeune ange, se saisissant du dossier, il l’ouvre pour observer les photographies des mortelles –supposent-ils devant les silhouettes ordinaires, non qu’il sache réellement discerner le beau dans la chair et ses formes- et se sent alors téléporter. Sensation familière à laquelle il ne réagit même plus avec le temps, préférant tirer la chaise qui se présente à lui pour prendre place et poser le dossier sur la table.

Dans un geste inutile, mais qui lui plait, il tire de la poche intérieur de sa veste, pour en sortir une petite paire de lunette, à verre fin, qui ne lui servent à rien à proprement parler, mais qui lui donne un air intello qu’il affectionne.
Une mimique tire ses traits, comme s’il avait du mal à lire de près, tirant une grimace qui lui donne un air sérieux peu habituel, alors qu’il observe les visages pris à la sauvette de différentes demoiselles, beaucoup trop de demoiselles.

Il dépose une à une les photos, annotées des prénoms, dans un petit schéma qui lui convient, Lucy Hale en premier, une petite rousse grossière avec des cheveux sauvages, et Arthémis, une autre rousse, à la coiffure bien plus disciplinée. La déduction avec la maladie de l’enfant de la maire de Paris lui hausse un sourcil, il observe Vaeliel, et demande, en observant la photo de Lucy Hale avec un fauteuil sous les fesses.

--Et, tu as une source sûre pour le lien des maladies ou pas ? Non que je ne trouve pas le hasard frappant, mais … ils seraient aussi stupide ?

Ils peuvent l’être, de faire cibler leurs propres mortels si facilement, quoi que, si Sainte-Lame a épargné cette jeune femme, il doit bien avoir une raison, qu’il ne connait pas d’ailleurs. Il est intéressé par les précisions qu’elle donne.

--Quand tu l’auras ? –Un sursaut rieur agite ses épaules, il retire ses lunettes et les tiens par la branche. –Tu crois qu’elle va rester assez de temps en vie pour que nous l’utilisions ?

Il se projette en disant nous, il est prêt à exacerber sa foi avec la plus grande des ferveurs ! Il ne regarde plus les photos et préfère poser son coude sur la table, faisant tourner ses lunettes par la branche coincée entre le pouce et l’index. Réfléchissant avec amusement avec du possible, en retirant des humaines au Nephilim, des humaines peut-être importante, alors…

--Tu as envie de te risquer à énerver Harahel ? –Dit-il joueur en élargissant son sourire ravi. –Mais tu cherches la guerre ! –Eclate-t-il plus amusé que sérieux ! –Ou bien tu me caches quelques choses ? –Se demande-t-il en observant le bras droit d’Haniel, curieux, elle ne lui dit clairement pas tout, il le sent et se ferait volontiers inquisiteur pour en savoir plus. –Je ne souhaite pas être à la place de ces mortelles.

L’exposition lui plait, pour l’instant, il trouve qu’il y a une certaine action, comme à son habitude, il approuve, plus qu’il ne désire être sur le devant de la scène et contrairement à ce que l’on pourrait croire, il n’irait point trahir ses frères ou ses sœurs, tout à l’inverse, il n’est pas de ce genre-là. Pas vraiment.
Il regarde les dernières photos et il hausse un sourcil, surpris d’entendre parler de marraine. Le symbole de la marraine n’est pas rien, en tous les cas, dans l’organe religieux ! Sandalphon en sait quelque chose ! Après tout, les mécanismes il les a pratiquement inventés ! Aînés dans la foi, les parrains ou marraines seront témoins de la foi au Christ mort et ressuscité auprès de leur filleul. Avec les parents, ils accompagneront le baptisé sur le chemin de la foi, tout au long de sa vie. Ils seront un soutien pour l’enfant dans sa vie chrétienne, plus particulièrement lors de la préparation et la célébration des sacrements. Un lien spirituel de haute valeur, que l’on dénature à travers les siècles.

Une pointe d’agacement le tiraille, encore une chose de sacré que l’on blasphème, Sandalphon est piqué au vif ! Comme lorsqu’il a entendu parler des baptêmes civils !

--Tu n’as besoin de moi que pour relever leur foi ? Maintenant que tu m’as fait mordre ton hameçon. –Lui concède-t-il. –Dis-moi ce que tu espères de moi ?

Car il doit bien y avoir quelque chose de plus, avec l’exposition de tout cela et cet échange.

Nephilim

Væliel

Elohim

Væliel

Messages : 366
Enregistré le : 09 oct. 2016, 21:06
Elohim
# RP terminés RP en cours

Væliel

» Publié par Jimmy Chesly

» 03 janv. 2018, 18:25

Sandalphon fait semblant de ne pas arriver à lire sans lunette et il me donne envie de rire. Je garde sur la bouche, un sourire amusée. A défaut d’être un Archange que je pourrais suivre, il a quelque chose de très…particulier !

Je le laisse prendre compte des détails de tout cela, croisant ma jambe de manière à ce qu’Assentra puisse être exposée dans toute sa splendeur. Les forges de Sainte-Lame font un travail d’exception et Assentra est unique à mon esprit.

-Allons s’il te plait, une jeune femme en parfaite santé qui ne marche plus du jour au lendemain ? Et qui a une maladie presque orpheline ? Alors que le petit garçon parisien batifole désormais ?

Il ne faut pas être un génie pour faire une corrélation, mais avec la mort du templier à sa surveillance, mort récente, je dois avouer que le cas Lucy m’attire. Si elle est un piège vivant, c’est bien joué, si elle n’est rien de plus qu’une petite humaine avec le cul trop bordé de nouille…ça me va aussi.

-Nous détenons des Skjaldmeyjar, des Nephilim, que nous faisons parler, encore et encore ! Penses-tu que nous ne saurions pas garder une mortelle ?

Je dis nous, ce n’est pas spécialement mon chœur, mais soyons réalistes !!
Je remarque pour autant que j’ai attiré Sandalphon, mais je ne vais pas avoir l’air de m’en réjouir. Au contraire, je reste impassible.
Il me fait hausser les sourcils et soupirer tandis qu’il s’amuse de la situation. Enerver Harahel ? Le mot est probablement très faible, je ne vise pas que Harahel, je veux que les Nephilim et les Originels comprennent que plus aucun de leurs humains, de près ou de loin ne sont en sécurité. Et si je dois tous les enlever ou tous les faire tuer, je le ferais !

Sans mortel à leur flanc, l’orgone sera moindre, drogue ou pas circulant dans la ville ! S’ils ne peuvent plus s’assurer d’humain, alors, ils seront moins. Si je pouvais déclencher une guerre nucléaire ou atomique qui réduierait tous les êtres mortels au néant, assurant la fin de toute humanité pour faire prospérer les Nephilim, je le ferais.

Mais ce serait s’avouer vaincu non ?
Ce serait…risquer de leur laisser la terre ? Hélas.

Plus d’humain, plus de Nephilim à la fin, non ?

-Je souhaite seulement ton entière collaboration Sandalphon, j’ai besoin de tes dons de prédicateurs, et peut-être d’un peu plus…tu es un peu notre chargé marketing. Non ? J’ai un sourire en disant ça. J’aimerais que tu révèles peu à peu des petits secrets des Nephilim, poussé certain journaliste très croyant, des conservateurs américains, à mettre le nez sur certain sujet. La drogue Orgone très vivace à Vegas, tu sais, des reportages d’investigation entre autre. Sans parler des esclaves ?

Il est temps d’essayer de nouveau coup, en nous mettant peut-être sur la sellette nous même, mais…je suis audacieux désormais.
Image

Humain

Sandalphon

Elohim

Sandalphon

Messages : 870
Enregistré le : 21 août 2016, 10:16
Elohim
# RP terminés RP en cours

Sandalphon

» Publié par Lucy Hale

» 29 janv. 2018, 09:44

Quand Sandalphon sait qu’il a un bon public, il aime à se montrer théâtral, quoi qu’il est naturellement exagéré dans ses expressions ou ses gestes, aimant en faire peut-être un peu trop. Mais c’est dans ces menus détails qu’il sait qu’il est écouté, l’art de l’Orateur qui peut, rien que par sa présence, faire tenir une assemblée à son écoute.
La photographie à la main, détaillant le visage de la jeune femme cible, il relève un peu son visage, son menton, un fin sourire sur les lèvres, il lève un sourcil face aux explications de Vaeliel. Peut-être que la jeune femme n’est qu’un appât, ce qui serait, fort probablement une excellente idée. Une belle garniture pour un beau petit piège, un double tranchant en quelques sortes ! Mais si ce n’est qu’une petite esclave punie, alors, c’est manquer de discrétion.

Et dire qu’à une époque, il était impossible d’avoir des informations si faciles. A une époque…les temps changent ! Ce qui est parfait. Soit l’ennemi se ramollit, soit cette enclave à ciel ouvert est une semi bonne idées !

--Effectivement ! Et tu as interrogé la maire de Paris pour savoir ce qu’ils voulaient…ils n’ont pas fait cela gratuitement ! –Il est curieux ! Pauvre maire de Paris, il ne voudrait pas être à sa place ! Un rire lui échappe. –Vaeliel ne soit pas présomptueux ! –Ne peut-il s’empêcher de dire. –Il ne faut jamais dire jamais.

Oh non, avec ce genre de réponse, c’est la porte ouverte au démenti et ce n’est pas le moment d’une telle chose. Pourtant, il s’amuse énormément de la situation, lui qui pensait que les choses ne bougeaient pas assez, il faut croire que les temps changent. Et il est heureux d’être là pour voir ce genre de chose. Heureux aussi de pouvoir participer à tout cela.

Cibler les frappes d’attaques sur les fidèles compagnons des Nephilim est une idée, il faut priver l’ennemi de ses ressources, l’une des principales restent les mortels. Hélas, ils ne peuvent pas non plus tout à fait s’en passer, pourtant, ce serait bien plus simple ! Plus d’humain asexuel serait bénéfique ! Mais ce petit 1% de population mondiale n’est pas suffisante ! Il faudrait plus de mortel dans cette optique, n’éprouvant aucun goût ni désir pour le sexe, et tout serait parfait ! Sa secrétaire doit lui convenir pour cela.

A moins qu’elle ne dissimule trop bien les choses ? Peu lui importe ! Il est intéressé par ce que dit Vaeliel, attiré, il ne peut s’empêcher de rire quand il parle de chargé marketing ! Oui et non. Le titre lui plait bien ! Sandalphon, chargé Marketing de Dieu ! Cela pourrait en jeter sur des cartes de visite, si seulement le titre d’Archange des prédicateurs ne le faisait pas déjà ! Pourtant la suite, lui fait dresser un sourcil.

--Tu ne crains pas que parler des esclaves ne finissent par leur faire parler des simulacres ? –Demande-t-il curieux. –Même si, les mortels sont très mordant quand il s’agit de la liberté sexuelle, de la condition féminine de la femme et de tout ce qui touche à l’intégrité physique, je pense sincèrement que c’est une semi-bonne idée !

La société humaine avec sa révolution sexuelle où le sexe est omniprésent dans tout, avec l’hyper sexualisation de tout, même d’un shampoing, a aussi finit par acquérir la conscience que l’on ne peut pas tout à fait faire d’une femme l’objet d’une convoitise non consentit. Ce genre de petite chose ! Petites choses qui font des armes pour un Elohim tel que lui.

--C'est délicat tout cela. Mais ça me plait. –Il imagine des possibles, comme trouver un mortel qui serait la mascotte, avouant tout en tremblant des choses que leur font les Nephilim, pourtant, il y a un Hic. Là où il y a une victime, il y a des gens qui n’y croient pas et qui se moquent…-J’ai quelques idées, je te tiens au courant.

Il se redresse et tire sur les manches de sa veste, souriant avec malice, il laisse Vaeliel sans explication, sans détail, mais il faut qu’il réfléchisse à tout, avant de s’engager dans les détails. Acquérir un mortel qui parlerait de son histoire pourrait être intéressant, quelque chose en tous les cas, s’il connaissait Lidrya Chesly et son histoire, il aurait adoré en parler avec elle. Hélas, ce n’est pas le cas…

--Tu me ramènes ? –Demande-t-il. –Oui, il faut que je réfléchisse, mais je te tiens au courant…a moins que tu n’ais une chose vitale à me dire ?

La machine est lancée, il est temps de mettre les choses en place !

Nephilim

Væliel

Elohim

Væliel

Messages : 366
Enregistré le : 09 oct. 2016, 21:06
Elohim
# RP terminés RP en cours

Væliel

» Publié par Jimmy Chesly

» 17 févr. 2018, 23:59

-J’ai fais part à l’Opus Dei de s’en charger.

Je ne veux pas travailler seul, je veux travailler avec les miens. Et il est clair que je dois passer par chacune de nos ressources. Les Inquisiteurs seront parfaits pour soutirer ce qui doit être soutiré à la Maire de Paris, maintenant je leur laisse les détails de l’obtention.

Passons sur les détails entre nous, je garde un sourire, un visage avenant, j’écoute ce qu’il me donne en guise de bonne réponse.

-Il est temps de prendre des risques Sandalphon ! Lui indiquais-je quand il parle de semi bonne idée. Oui, ce n’est pas tout à fait une bonne idée, mais je ne vois pas pourquoi nous devrions taire cette information désormais, je me demande même pourquoi nous n’avons pas utilisé celle-ci plus tôt.

-Je te fais confiance Sandalphon, nous travaillons ensembles désormais.

Je suis néammoins surprise par son départ soudain, mais il a raison, nous en avons finis ici. Je ne vais pas cacher aux Elohim mes intentions et je suppose que Sandalphon non plus, les autres Archanges ont intérêt à rapidement donner leurs avis sur mon idée, car je la ferais, avec ou sans eux. Je fais un signe à un de miens, qui pose sa main sur l’épaule de Sandalphon.

-Nous nous recontactons rapidement Sandalphon.

Rapidement, le temps nécessaire pour que les choses se mettent en place. Je ne compte pas m’arrêter maintenant !
Image

Verrouillé

Retourner vers « Quartiers mondains »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité