Bienvenues au monde Lucy Hale et Capella Baker

La flotte Nephilim se déplace de saut en saut. Parfois, entre deux bonds spatiaux, la flotte se retrouve en orbite de planètes. Les Nephilim et les humains qui les accompagnent profitent de ces moments pour se réapprovisionner avec les ressources exploitables.
Humain
Avatar du membre

Lucy Hale

Humain

Lucy Hale

Messages : 740
Enregistré le : 21 août 2016, 10:16
Humain
# RP terminés RP en cours

Lucy Hale

» 15 mai 2017, 18:40

--Bienvenue sur l’Orgon, satellite de réserve, vous allez être mises au monde, merci de votre patience.

Deux sarcophages de métal siègent au centre d’une pièce, l’immensité de celle-ci pourrait paraitre dérisoire dans ces confins métalliques, des centaines et des centaines de points bleus trahissent la pénombre de l’endroit, collés contre des parois, ils ne sont que quelques lueurs faibles. Une vitre, au demeurant gigantesque, ouvre ses pupilles sur une planète bleue, indigo, cachant de ci, de là, des morceaux de terre minuscules, bien moins nombreux que les océans omniprésents.

--Bienvenue sur l’Orgon, satellite de réserve, vous allez être mises au monde, merci de votre patience.

Pour chaque sarcophage, un robot nounou appuie sur une série de bouton, le bruit mécanique de leur mouvement, parait être la seule musique ambiante de cet endroit, ça et la voix douce et féminine qui parle aux dessus des sarcophages.
Elle énumère d’ailleurs chaque étape avec précision.

--Etape 1, scan des embryons 42 et 43, vérification des conformités dû à l’espèce : humaines, origine terre.

Le métal sur les sarcophages se rétracte, laissant apparaître deux corps flottant dans des tubes de verre, placé dans un liquide bleuté, les chevelures ondulent, les corps, encore nue sont reliés par le nombril par un cordon ombilical synthétique. Une lueur indigo apparait à la main des robots nounous, ils roulent jusqu’au sarcophage et scannent les corps.

--Corps conforme aux souvenirs contenus dans les échantillons organiques, viabilité estimée sujet 42 : normale. Sujet 43 : normale. Age des échantillons 649 ans, prélèvement datant de l’année 2017. Etape 2 : Aspiration du vitae

Les robots insèrent un tuyau à l’extrémité de chacun des sarcophages, un bruit de dépressurisions, un pshiii et le liquide quitte les sarcophages délicatement, les corps finissent déposés sur la paroi des sarcophages.

--Etape 3 : Mise en relation avec l’oxygène.

Cette fois, un bruit de souffle accompagne la fin de la phrase, par les tuyaux d’aspiration insufflent une forte dose d’oxygène pure, le cordon se nécrose dans l’immédiat et se détache des corps pour se désagréger et les deux sujets dans les sarcophages vont connaître une douleur violente. Comme des milliers de couteaux lacérant les parois internes de leur conduite nasale, l’air va s’infiltrer et brûler le fond de leur gorge, jusqu’à gonfler leur poumon, comme des enfants naissant, elles vont hurler, d’une douleur bien différente, plus réelle.

Le corps de Lucy se tord brusquement, ses yeux s’ouvrent, son corps s’arc dans le sarcophage et elle pousse un hurlement qui lui arrache le corps, la force brusque de son propre corps est vive, elle retombe sur le fond du sarcophage et ses yeux voient pour la première fois un monde nouveau. Son esprit ne comprends pas, dans l’autre sarcophage, elle discerne une forme, un corps et prenant de grande goulée d’air, elle se retrouve sur le côté de son sarcophage, les doigts frippés, elle touche le verre de son tube.

--Etape 4 : Mis aux conformes des particularités physique des spécimens, merci de vous rallonger.

Lou fronce les sourcils, bien entendu, elle a peur, elle ne sait pas, ne se souvient pas, et regarde à droite, ou à gauche, alors que ses cheveux trempés, collent sur son visage.

--Etape 4 : Mis aux conformes des particularités physique des spécimens, merci de vous rallonger.

La répétition pousse Lucy à se rallonger, effrayée, ses yeux cherchent sa compagne dans l’autre tube, quelle particularité physique ? Sa réponse est rapide, son avant bras gauche la brûle, elle gémit, puis son flanc et sur sa chair vient se retrouver l’ange et le phoenix. La douleur disparait, mais ses yeux traduisent son effroi.

--Etape 5 : Habillage.

Elle sursaute à l’apparition d’une série de bande blanche, très 5ème élément style, espérons qu’il n’y ait pas à négocier !!! et elle écarquille les yeux. Bien entendu son esprit chamboulé se pose dix milles questions à la seconde, mais elle n’a aucune idée des choses. Le prélèvement organique a été fait à son insu dans le passé…

-Etape 6 : Mise au monde. Bienvenue au monde.

Le tube en verre s’ouvre, Lou tremblante de froid se cache le corps dans cet accoutrement foutrement pas fait pour elle et elle tremble. Elle déglutit, quand un hologramme se présente à elles.

--Bonjour, je suis votre assistant de naissance. Bienvenue en 2666 vous vous trouvez actuellement sur l’Orgon, satellite de réserve humaine, vous avez été mises au monde. Nos robots nounous vont activer vos communicateurs internes, et votre puce de connaissance basique. Merci de ne pas parler pour le moment.

Lou regarde sa comparse avec de grands yeux, l’effroi a laissé place à autre chose, entre curiosité, excitation, inquiétude un peu et …d’autres choses. Le robot nounou se rapproche de chacun, la main mécanique se redresse, et vient se coller aux tempes, comme une piqure de guêpe, ils activent ce qu’il a dit.

--Lucy Hale dit Trillian, humaine, 28 ans et trois jours, vos protecteurs ont été prévenu.
--Mes protecteurs ?
--Oui, une série de nom a été imposé auprès de votre nom de dossier, sujet 42, clan, infiltrée, protecteurs : Raven Chesly, Hope, Cyprien Séveride, Lidrya Chesly…Ils ont été prévenu de votre naissance. –Se tournant vers l’amie de Lucy.-Capella Baker dit Tara, humaine, 22 ans, trois mois, un jour. Clan, insoumis. Protecteur Harper, Lidrya Chesly. Prenez le temps de votre naissance, bienvenue au monde Lucy Hale et Capella Baker. Vous avez quartier libre sur l’Orgon. Vos robots nounous vous guideront selon vos désirs. Et répondront à vos exigences.

L’holograme disparait, laissant les jeunes femmes seules, seule dans une pièce immense qui s’éclaire, laissant apparaitre sur les parois, des centaines et des centaines de tube vides pour certains et d’autres avec des corps de tout âge et de toutes tailles, tout cela en vue d’une terre aux eaux claires.

Tremblante, Lucy pose un pied sur le sol, alors que le robot nounou annonce un « syndrome de Bambi » dû à la naissance. Ses jambes flageolent, elle se rapproche de la table de Capella et s’installe à coté d’elle pour la serrer dans ses bras avec une tendresse, plus proche que celles de deux amis.

Nephilim

Lidrya Chesly

Humain

Lidrya Chesly

Messages : 448
Enregistré le : 26 juin 2016, 12:46
Humain
# RP terminés RP en cours

Lidrya Chesly

» Publié par Hope

» 20 mai 2017, 20:32

Lucy ? Capella ?

Lidrya se tient devant la porte et elle regarde les deux jeunes femmes avec un magnifique sourire. Son habillement est très sommaire. Un marcel marron, une jupe en jean et des bottes marrons très garçonnes. Elle va à la rencontre de la rouquine pour la serrer dans ses bras, puis elle fait de même avec Capella.

Je suis si heureuse de vous revoir.

Son sourire pourrait éclairer tous le système solaire tellement il est beau, mais surtout tellement il respire la sincérité.

Je sais vous avez un tas de questions.

Elle se retourne vers Lucy en mettant son doigt devant sa bouche ne signe de chut.

Surtout toi. Mais je vous rassure, vous avez paré à cette éventualité. Tenez, regardez. Et surtout écoutez jusqu'au bout.

Et là encore, elle regarde vers Lucy, comme si cette dernière ne pourrait pas attendre la fin. Deux tablettes sont fournis aux demoiselles et les vidéos se lancent. Lucy peut se voir et cela commence à peu près ainsi.

Bonjour Lucy, je m'appelle Lucy, Lucy Hale, ou bien Lou, ou bien d'autres noms dont nous tairons l'existence pour l'instant. Tu ne sais pas trop où tu es, mais rassure toi, la mémoire va te revenir peur à peu. Nous en sommes maintenant à la sixième version. On ne dit jamais sans six sans sept non ? Alors, tais toi et écoute moi jusqu'au bout,
car oui, c'est trop trippant !


Pour Capella, c'est un peu différent car la vidéo commence par un gars affalé sur le canapé. Elle peut entendre sa propre voix aussitôt.

Harper tu fais quoi !
Je participe à ta renaissance
Non ne fais pas ça, tu vas m'embrouiller l'esprit.
Bien au contraire, tu y croiras encore plus !
Lâche ça voyons ...


Et après une âpre bataille à coup de baiser et de rire, Capella se voir.

Bonjour Capella, je sais, tu vas penser quelques secondes être folle, mais tu vas surtout te demander si ce garçon est toujours dans le coin. La réponse est oui. Alors, cela vaut bien de revenir d'entre les morts tu ne trouve pas ? Tu es toi, tu es moi, nous sommes nous. Les souvenirs ne sont qu'une ligne de code comme direz Lou, alors détends toi,
tout va bien se passer.


Lidrya reste silencieuse le temps que les vidéos se finissent et quand c'est le cas, elle lève la main pour faire taire Lucy.

Je suis consciente de ce que vous vivez en ce moment, mais ... Nous avons besoin de tes talents de négociatrices Capella. Nous passons à côté d'une planète que nous ne pouvons pas louper. On doit tenter de s'y arrêter. Quand les souvenirs vont te revenir, tu comprendras que ce que je te demande, c'est du suicide. Mais si j'avais le choix, je ferais différemment. Je sais aussi que vous allez sans doute vous dire que cela a été enregistré sous la torture ou bien d'autres choses que vous diront certains personnes, alors, je viens aussi sur cette planète.
Le groupe nous attend et ... Ils n'aiment pas attendre ...


Le groupe n'était pas forcément celui de Raven. Et là, elle toucha quelque chose sur la tablette de Lucy et elle lui tendit sa propre oreillette.

Comme d'habitude Lou, nous avons besoin que tu sois nos yeux et nos oreilles.

C'était extrêmement rapide, mais elle n'avait guère le choix ... Elle se retourna et elles purent voir ses longs poignards dans son dos.
► Afficher le texte
Image

Nephilim

Capella Baker

Humain

Capella Baker

Messages : 213
Enregistré le : 25 août 2016, 22:56
Humain
# RP terminés RP en cours

Capella Baker

» Publié par Anvesha Devika

» 28 mai 2017, 16:06

- Bienvenue sur l’Orgon, satellite de réserve, vous allez être mises au monde, merci de votre patience.

Ah bon ? C'est comme ça que ça se passe ? On est prévenu à l'avance ? Je ne savais pas. Et ça veut dire quoi exactement tout ce schmilblick ? C'est quoi Orgon ? C'est quoi un satellite ? C'est quoi la patience ? C'est quoi le monde ? Je devrais peut-être plutôt me dire "Maman ! Au secours ! Qu'est-ce qui se passe ?" Ou ne rien me dire. Est-ce que j'intellectualise seulement vraiment ce qui se passe ? Ou pas ? Arrêtez ! Vous me faites mal ! J'étouffe. Cet air est trop froid. Cet air est trop chaud. Allez-vous en ! Laissez-moi tranquille. Qu'est-ce qui vous prend de me tirer de mon néant ? Allez tous vous faire voir ailleurs ! Vous vous rendez compte que ce vous me faites ? Je n'ai pas demandé à venir. Ne me laissez pas repartir ! Baissez la lumière ! Vous m'aveuglez ! Laissez moi voir le monde. C'est quoi ces bruits ? Ces voix ? Ah ! Mes pauvres tympans ! Ne vous arrêtez pas ! Parlez-moi ! Vous ne m'écoutez pas ou quoi ? Pourquoi ? Pourquoi ? Pourquoi ?

- Bonjour, je suis votre assistant de naissance. Bienvenue en 2666 vous vous trouvez actuellement sur l’Orgon, satellite de réserve humaine, vous avez été mises au monde. Nos robots nounous vont activer vos communicateurs internes, et votre puce de connaissance basique. Merci de ne pas parler pour le moment.

Je suis née alors ?

Je cligne des yeux plusieurs fois. Je me concentre sur la silhouette blanche et rousse pas loin. Je te connais toi ? J'ai le sentiment intense que oui. Tu es jolie et tu me plais. Ma sœur ? Une image mentale de moi-même m'apparait. Non pas ma sœur alors.

-Lucy Hale dit Trillian, humaine, 28 ans et trois jours, vos protecteurs ont été prévenu.
-Mes protecteurs ?
-Oui, une série de nom a été imposé auprès de votre nom de dossier, sujet 42, clan, infiltrée, protecteurs : Raven Chesly, Hope, Cyprien Séveride, Lidrya Chesly…Ils ont été prévenu de votre naissance. –Se tournant vers l’amie de Lucy.-Capella Baker dit Tara, humaine, 22 ans, trois mois, un jour. Clan, insoumis. Protecteur Harper, Lidrya Chesly. Prenez le temps de votre naissance, bienvenue au monde Lucy Hale et Capella Baker. Vous avez quartier libre sur l’Orgon. Vos robots nounous vous guideront selon vos désirs. Et répondront à vos exigences.


A oui Lucy, ça me dit quelque chose. Capella. Oui ça c'est moi. Je pouffe. Vous vous êtes trompé Tara c'est seulement sur Terre. Je me souviens de ce que veux dire Satellite. Et de ce que veux dire Terre. Clan Insoumis ? Vous êtes sur ? Harper ? Harper s'est décidé alors ? Ça c'est chouette. Même si je ne me souviens pas vraiment pourquoi c'est chouette.

Je décide qu'il est temps que je me bouge un peu et je me redresse dans le sarcophage. Lucy est déjà flageolante et toute debout. Je ne sais pas pourquoi mais ça lui ressemble bien. Je m'étire longuement et referme finalement mes bras sur le corps à peine dissimulé de la rouquine avec tendresse. Je dépose même un baiser sur sa chevelure. J'ai le sentiment d'être bien en sa compagnie.

"Bonjour minette."

Lydria nous fait alors son apparition. Et quand je parle d'apparition c'est presque au sens propre. En bébé nouveau-né j'ai envie de l’appeler "maman" et de me blottir dans ses bras. Et maman de nous apprendre la vie. Un peu déçue tout de même qu'elle passe par l'intermédiaire d'ordinateur. Mais qu'il est beau Harper dans cette position. Je ris de la bagarre. On dirait un film avec moi dans le premier rôle mais je ne me souviens pas de l'avoir joué. Un peu étrange. Harper n'est pas loin prétend mon double. Ba je ne le vois pas ici et maintenant. Mais j'ai une jolie petite sœur rousse et des idées très incestueuses pourraient bien me passer par la tête. Maman Lydria y met vite le hola.

Maman distribue les rôles. Je m'interroge. Sur mes fameux talents de négociatrice. Je ne doute pas qu'ils soient effectivement fameux. Mais plutôt sur leur besoin à eux de ceux-ci... Enfin Ils. Qui sont ces Ils ?

Je baisse les yeux sur ma tenue alors que Lydria se détourne. C'est Lucy qui écrivait quelque chose à propos de négocié et de bandes blanches ? Hum... Non je ne trouve pas ça très approprié. Heureusement quelqu'un devait bien me connaitre. Peut-être même moi-même. Au pied du sarcophage, bien plié se trouvent une chemise en lin, un pantacourt, une paire de botte, sous vêtement assortis très sport et enfin dans un baudrier une épée fine. Je me débarrasse rapidement des pseudo-vetements pour enfiler ma tenue. Avant de rejoindre Lydria j'embrasse Lucy.

"T'inquiètes pas. C'est pas parce que je peux apparemment ressusciter que je ne tiens pas à ma peau actuelle. Je ferrais attention. Essaye de trouver qui sont ces "ils" et de me faire un topo rapide sur la situation là-bas. - je désigne du pouce la planète de la verrière. "

Je fais un clin d’œil à Lucy et pars à la conquète à la suite de Lydria en chantonnant une vieille chanson terrienne.

"A l'aventure, compagnons
Je suis parti vers l'horizon
J'aurais mieux fait de rester chez moi
La suite vous le dira"

Humain
Avatar du membre

Lucy Hale

Humain

Lucy Hale

Messages : 740
Enregistré le : 21 août 2016, 10:16
Humain
# RP terminés RP en cours

Lucy Hale

» 28 mai 2017, 18:41

Un sourire vient sur les lèvres de la rousse, la naissance semble différente pour tous, Lucy se souvient de vague indistinct d’avant le prélèvement mais rien n’après, tout semble vague lointain, distendu, les aléas d’une naissance. Elle sourit pourtant et s’imprègne de l’odeur de Capella, comme un faon qui manque de chuter, elle reste contre elle, l’envie de bouger, pourtant est plus intense que de rester à ne rien faire.
Elle se sent distraite par une voix, alors qu’elle allait embrasser l’insoumise, ses yeux quittent l’état fermé, pour que son visage se tourne, ses cheveux mouillés collant à ses traits, elle se met à rayonner en voyant ce visage. Elle ne peut s’empêcher de se redresser, ses jambes trembles, elle serre Lidrya dans ses bras comme la chose la plus normale du monde.

--Tu m’as manqué. -Quelques mots qui s’échappent de sa bouche simplement avant de se pousser et la regarder. –Je…

Mais voilà que l’amie lui dit stop, en quelques sortes. Une protestation nait, la bouche s’ouvre pour objecter, l’inspiration est prise mais rien. Lou se tait, elle tords sa bouche sur le coté « trop injuste. » alors que Lidrya a mis son doigt sur sa bouche. Mais mais ce n’est pas du jeu ! Lou n’a pas envie de se taire, elle vient de naître, elle a envie de parler, elle soupire.

--Je pourrais poser des questions quand même après ?

Non ? Elle sourit avec malice, c’est une plaisanterie ! Pas tant que ça ! Le robot nounou attire son attention et Lou prends la tablette, en se disant que ce bandage est vraiment sexiste, tout autant qu’inconfortable, ses seins sont pressés, pour une Mila Jovovitch, ça passe, mais Lucy a un peu plus de poitrine.

Bonjour Lucy, je m'appelle Lucy, Lucy Hale, ou bien Lou, ou bien d'autres noms dont nous tairons l'existence pour l'instant. Tu ne sais pas trop où tu es, mais rassure toi, la mémoire va te revenir peur à peu. Nous en sommes maintenant à la sixième version. On ne dit jamais sans six sans sept non ? Alors, tais toi et écoute moi jusqu'au bout,
car oui, c'est trop trippant !


Lucy sait parler à Lucy mais la vidéo est longue, et elle finit par soupirer, tourner la te^te, se faire rappeler à l’ordre par elle—meme.

Et si tu appuies sur le petit bouton inséré ici. La vidéo montre une icone. Maj 6.0 pour toi ! Bon ça met du temps à télécharger et y a des fichiers que j’ai supprimé et qui seront décompressé qu’au besoin.
--Pourquoi t’as supprimé des fichiers ?
Y a des chose qu’on veut jamais savoir quand on revient, mais on finira par poser la question à voix haute, alors…j’les inclus pas.
--Quelle genre ?
Si je te les dis là, tu vas poser la question, forcément ! Alors non, y a des souvenirs aussi qui sont verrouillé pour passer au second plan, c’est une méthode pour s’arranger !
--J'aurais surement fait pareil.

Lou parle toute seule et redresse la tête en toute innocence, regardant les filles, elle replonge son nez dans la vidéo et appuie sur l’icône. Lidrya parle, elle sourit avec espièglerie.

--Téléchargement 6.0…bien plus rapide. Décompression ! Hum…j’ai modifié des lignes de code sur l’ensemble, mais ça vous le savez pas. Sauf si on a trafiquer !

Mais elle l’a fait en cachette, alors ! Elle hausse les épaules et constate que le rebot nounou lui tends une tenue, parfait. Elle pose la tablette en entendant Lidrya expliquer encore, Lou ne capte pas tout, mais son elle lui a dit que ça irait, déjà, elle sait qu’elle est en sécurité, ça peut être erroné mais elle vérifierait les réseaux. Une bataille de quelques secondes libèrent sa poitrine de ces scratch.

--J'vais proposer une naissance à poil, c’était mon idée le truc façon 5ème élément ? Hyper mauvais.

Elle a le dos tourné à Lidrya mais pas à Capella, au fond elles se sont déjà vu nues et elle aime bien lui montrer cela. Elle enfile un marcel elle aussi et balance le reste des bandelettes pour enfiler un shorty de l’espace, et une combinaison entière qu’elle noue à sa taille avec des bottes.

Dans l’esprit de Lou des visages se succèdent dans ses pensées, la puce connectée au cerveau indique des noms elle ne dit rien, le visage d’un blond apparait et elle reste bloquée, avant de secouer la tête.
Attrapant l’oreillette, Lou pousse un hoquet de surprise alors que le déploiement de l’engin d’oreille permet de passer une sorte de casque passant par l’arrière du crâne et venant déposer une lentille sur l’œil gauche de Lucy, d’une couleur bleutée.

Un holograme se projette devant ses yeux alors que la tablette entre ses mains Lou commence à pianoter, sans regarder, guidée par un système ingénieux. Non, elle n’est pas la matrice, mais cette nouvelle technologie lui parait si aisée d’accès, qu’elle fait rapidement le tour.

Lou se retourne vers Capella pour l’embrasser, d’un baiser tendre sur les lèvres à la fin de sa chanson dont elle a l’air presque immédiatement en tête et se met à le fredonner, suivant Lidrya elle aussi, non sans avoir observer ses poignards. Tout est normal dans le meilleur des mondes.

--Qui est le groupe cette fois ? Non parce que c’est vaste. Une fois on a eu Heru Ur je crois dans le groupe. Ma troisième incarnation ? –La puce confirme.- j’ai pas duré plus d’un quart d’heure ! Le con ! –Elle réalise que s’il est encore là, elle a intérêt à se faire petite.- Qui est blond dans mon entourage ? –Demande—t-elle alors qu’elle bug encore. –J’ai faim. –Lâche-t-elle. Naitre ça creuse !-Alors qui est le groupe ? Et pourquoi cette planète ? Vous avez vu que y avait un corps Kurt Hansel dans la salle ? OH !! –Elle s’arrête ! –Je me suis télécharger toutes les saisons du docteur ! Ah je m’aime beaucoup !

Elle pianote toujours sur sa tablette, non sans avoir désactivé le casque, elle le re déploirerait plus tard.

Nephilim

Lidrya Chesly

Humain

Lidrya Chesly

Messages : 448
Enregistré le : 26 juin 2016, 12:46
Humain
# RP terminés RP en cours

Lidrya Chesly

» Publié par Hope

» 29 mai 2017, 10:10

Lidrya rendit son câlin à Lucy. Ces deux humaines faisaient parties des plus stupéfiantes. De nombreux humains étaient devenus esclaves ou protégés, selon leurs "Maîtres", mais peu avait la faculté à "apprécier" vivre parmi les Nephilim. Ces rares humains avaient donc un privilège, celui de "quasiment vivre l'éternité". Ces humains étaient prêt à vivre beaucoup de choses parmi ces créatures, en se plaignant rarement, alors Les Izanaghis avaient travaillé de concert avec les Asmodéens pour créer la vie. C'était complexe, et il y avait eu quelques loupées, mais les générations actuelles avaient compris que les souvenirs aidaient à vivre. Sans trop se poser de questions. Lidrya regarda Capella. Cette Insoumise était sans doute la plus libre des Insoumises. Harper n'était pas vraiment son Maître, mais c'était un peu tout comme. Elle vivait où bon lui semblait sans être contrainte par une loi ou une autorité au dessus d'elle. Puis son regard alla vers Lucy qui se posait des questions à elle même. Elle était l'infiltrée qui avait réussi à vivre le plus longtemps. Malgré son clan, elle semblait sans sortir sans trop de séquelles. Lidrya ne savait pas où était la vérité et les mensonges, mais le sourire de Lucy semblait être toujours le même. Alors tant qu'il resterait, elle continuerait de faire appel à elle, la petite Hackeuse.

Elles s'engouffrèrent dans un long couloir avec les tuyaux apparents. Et quand des humains ou des Nephilim croisaient Lidrya, ils la saluaient. Lidrya s'y prêtait sans grande envie, mais son sourire restait le même. Un peu figé tout de même. Ils arrivèrent dans une petite salle où une jeune femme était entrain de lacer ses chaussures.

Capella, nous allons aller sur la planète Trion3. Tous les détails de la mission te seront donnés dans le vaisseau, mais je pense que maintenant tu commences à te souvenir. Notre flotte peut faire un bond à n'importe quel moment. A partir du moment où le bond est engagé, nous aurons une heure pour rejoindre ce vaisseau, une heure et demi pour rejoindre le dernier vaisseau. La planète est à trois quart d'heure ici. Nous manquons de ressource et cette planète semble avoir ce que nous cherchons.

La jeune femme se leva et ses yeux mordorés scrutèrent les trois humaines.

Vous êtes en retard. Mon maître n'aime pas attendre. Chaque seconde que nous passons ici et une seconde de moins sur la planète.


Elle montra une pile de vêtement du doigt.

Toi, rajoute ceci à ta tenue et change de chaussures.


Elle parlait à Capella et en même temps, elle tendit une pastille métallique à Lucy.

Voici notre ligne, tu utiliseras uniquement celle-ci. Ne fais pas tout foirer comme la dernière fois. C'est moi qui lui est dit que tu nous serais utile.


Et doucement, les souvenirs de Lucy revinrent dans sa mémoire. Mune Spider, esclave d'Heru Ur, donc le Nephilim serait de la partie aussi. Celui là même dont elle venait de discuter avec Lidrya qui était entrain de toucher le bras de Lucy.

Ca va aller.

Vous venez avec nous ?

Lidrya fit signe que oui à Mune et celle-ci émit un bruit réprobateur.

Vous ne pouvez pas descendre de ce vaisseau. Votre place est ici, vous allez nous retarder.

Merci de prendre soin de moi Mune, mais je viens.

Et Capella découvrit un peu plus de souvenir elle aussi. Comme le fait que Djinn et Lidrya était à la tête de cette flotte. Et que s'il perdait Lidrya, certaines choses pourraient changer dans ces vaisseaux.

Je ne prends pas soin de vous. Vous êtes un poids pour cette mission. Nos chances diminuent de vingt pour cent avec vous.

L'esclave d'Heru Ur portait un blouson matelassé, un pantalon épousant ses formes, ou deux guns étaient accrochés à ses cuisses. Un long couteau était accroché à sa ceinture et elle portait des gants coupés au doigt. Elle appuya sur sa tempe et un petit écran arriva à hauteur de son oeil droit.

Nous sommes prêtes Maître.
Image

Nephilim

Capella Baker

Humain

Capella Baker

Messages : 213
Enregistré le : 25 août 2016, 22:56
Humain
# RP terminés RP en cours

Capella Baker

» Publié par Anvesha Devika

» 08 juin 2017, 15:28

Ah ! Que je déteste les vaisseaux ! Pas d'horizon, pas de place, un air tellement recyclé qu'il est presque irrespirable, ne parlons pas de l'eau... Ares est un séjour plus agréable. Vous vous souvenez Ares ? Le monde de la colère, de la guerre éternelle ? Moi je me souviens des belles vallées de Zakaï et des magnifiques paysages de Meborack. Alors me retrouver dans les entrailles de ce monstre de métal. Beurk. Heureusement là-bas, de l'autre côté des minces parois et après quelques milliers de kilomètres de vide, il y a une planète. Un monde à explorer, à découvrir. Je l'aime déjà ce monde. Quel qu'il soit. Je suis impatiente.

Des souvenirs me reviennent, sans aucun ordre apparent. Lucy pourrait peut-être faire un peu de classement là-dedans pour la prochaine incarnation ? Quoique laissez mes dossiers personnels en bordel ça me ressemble bien.

Lydria m'explique pour Trion3. Ça ne me dit rien. D'un autre côté je n'étais pas là quand ils l'ont nommé. Sinon j'aurais proposé quelque chose de plus fun. On dirait presque un truc du cher DW de Lou. Par contre les Bonds, ça ça me revient. J'ai toujours l'impression d'être une vilaine sauterelle. On prend, on repart. D'un autre côté il vaut mieux que je ne crache pas trop dans la soupe, sans ça je ne serais pas là.

Nous arrivons à peine que nous voilà agressée par une beauté froide. En retard. En retard. Je ne suis pas le lapin d'Alice moi. Et je n'y suis pour rien si ces messieurs-dames n'ont pas lancé la naissance avec 5 minutes d'avance. Il parait qu'il y a en a qui devrait se retenir avant de faire des mômes. Ici il devrait se presser. Mais il me revient en mémoire que les vaisseaux là-dehors sont bourré de gens qui crèverons si nous ne mettons pas la main sur les ressources de la planète.

Je ferme donc ma grande gueule et change ce qu'il y a changer. Par contre je n'aime pas la façon dont elle parle à Lydria. La jeune femme n'en a pas l'air mais elle est quand même commandant. Même si je partage l'idée qu'elle devrait rester à l'arrière. A l'abri. Mais Lydria est comme ça. Mais l'expédition allait être pénible avec Heru Ur a sa tête.

Humain
Avatar du membre

Lucy Hale

Humain

Lucy Hale

Messages : 740
Enregistré le : 21 août 2016, 10:16
Humain
# RP terminés RP en cours

Lucy Hale

» 09 juin 2017, 21:03

Vivre avec les Nephilim est un choix, ou une envie. Lucy évolue parmi eux, elle n’est pas rassasiée d’une vie entière pour continuer, la mort est devenue une donnée, bon ou mauvais, c’est une donnée. Elle serre Lidrya avec force, elle sourit, se parle, sans paraître différente d’auparavant. Elle ne s’est effacé aucun souvenir ou en tous cas, pas vraiment. En vérité, il y en a quelques-uns en moins, fermé pour le moment, mais il n’y a pas de restriction possible à la mémoire. Elle revient toujours, plus encore quand elle est en partie artificielle ou en tous cas informatique.

Les sourires de Lucy restent les mêmes, bonnes ou mauvaises choses, qui peut vraiment les connaitre si ce n’est l’esprit fantasque de la petite rousse, encore là, toujours là, acceptant beaucoup de chose et gardant un truc terrible à sa personnalité : voir le bon coté. Encore possible ? Et pourquoi pas !

Le nez perdu et la tête ailleurs, la jeune femme traverse le couloir, elle a l’impression de l’avoir fait des milliers de fois, elle suit, écoute distraitement et relève sa tête au moment où la voix parait nouvelle. Lou pose ses pupilles sur Mune. Elle se souvient de son nom à cause du dessin-animé poétique qu’elle a aimé. Il lui revient à l’esprit comme un tic tac tout à fait charmant.

--Il fallait engager le processus de naissance une heure avant ce qui a été décidé, c’est pas de notre fait. –Si Capella ne le dit pas, Lucy si, et tant pis si Heru Ur grince des dents, elle prend la pastille et finit par redresser l’index pour objecter. –Techniquement la dernière fois, si on m’avait un peu écouté…-Oui tout lui mettre sur le dos est facile. –Merci Mune en tous les cas. –Même si au fond, elle sait parfaitement qu’elle est bonne dans son domaine, orgueilleuse ? Toujours un peu. –Mais ça va toujours Lidrya.

Oui, toujours, même quand un Nephilim veut faire son être supérieur. En tous les cas, ils ont beaux avoir créé des humains parfaitement adaptés à la survie, certaines exceptions refont toujours surface et Lucy sait parfaitement que les esprits conditionnés suivent les mêmes lignes que les Nephilim qui les ont fait prouvent que ce n’est pas la solution. Sinon elle ne serait pas là !
C’est pas péjoratif pour Mune, elle l’aime bien, un peu fermé sur les bords, mais rien qui ne soit désagréable, après elle ne la connait pas assez…

Lucy se met en préparation, elle s’installe dans un fauteuil, toute en place, tout est bon pour elle, elle ne peut pas s’empêcher de sourire.

--C'est parti !

Lucy ne va pas s’approcher de Heru Ur mais cela ne la dérange pas, le Nephilim et elle ce n’est pas une grande histoire d’amour ! Mais elles ne sont pas là pour cela, par contre, quand elle regarde le nom de la pilote chargée d’amener tout le monde sur la planète, Lou se retourne brusquement.

--Billy !

Elle est forcément là…et dès qu’elle la verrait, elle aurait droit à un calin. Billy ne pourrait pas lui refuser....

Humain

Billy

Nephilim

Billy

Messages : 740
Enregistré le : 21 août 2016, 10:16
Nephilim
# RP terminés RP en cours

Billy

» Publié par Lucy Hale

» 09 juin 2017, 21:09

Un pantalon noir, un marcel blanc, une veste de pilote sur les épaules, elle mâchonne quelque chose, observant les trois mortelles qui sont dans l’espace clos, sans dire un mot. Les bras croisés, elle n’a pas envie de parler, peu d’envie de faire cette mission et si Lidrya ne l’avait pas recommandé ou en tous les cas mis en avant, elle serait ailleurs depuis un petit moment, loin d’ici, et des humaines réveillées.
Tant qu’elle n’a pas envie d’être « là » Billy reste en arrière, elle sourit en regardant Capella rentrer, elle sourit en voyant Lucy et Lidrya. Mune « sait » qu’elle est là, mais la donnée est partie, l’infiltrée est dans cette version infiltrée, remise sur le droit chemin, elle garde son insolence, ses activités de contrebandière lui ont valu une lourde punition et une obligation de servir Lidrya. Elle ne déteste pas la dirigeante de la flotte parce qu’elle est humaine mais parce que son empathie a le don de la foutre mal à l’aise. Billy pense qu’elle sait, comme si elle lui était un livre ouvert, une erreur mais elle ne s’en défait pas, elle fait peu sa mariole et obéit.

Non que cela la dérange vraiment, mais si elle veut rester en vie, et surtout préserver la survie d’Arathéa qui existe planquée dans son ombre, elle doit faire profil bas. Même plus que bas. Dans cette histoire, Billy est sur le fil du rasoir depuis des années et elle a dû se plier, pour son propre bien et celui de sa seule amie.

Tout le monde parait ravi de bosser avec tout le monde, elle passe sa langue sur ses dents, une sorte de tic d’attente, alors qu’elle a encore eu la chance de ne pas être remarqué, mais bien entendu, cela ne dure pas.

--Salut Lucy ! –Elle dénoue ses bras, ses épaules, se décolle du mur contre lequel elle attendait et regarde les mortelles. –Capella. –Elle salut Lidrya et jette son regard habituel à Mune. C’est elle qui va majoritairement commander, alors. -

Mais étrangement, la rousse ne peut éviter le câlin de l’autre rousse, ce qui la fait sourire , mais un peu forcé. Gentiment, elle repousse Lucy pour lui faire signe de reprendre sa place et d’un mouvement de la tête, embarque les mortelles à sa suite pour prendre l’un des vaisseaux ressources, pas le « spider » mais un autre, qu’elle conduit tout aussi bien.

--Si vous supportez mal les conduites un peu moins souple, ratez pas les sacs à vomi.

Non que Billy a prévu de faire des loopings et des pirouettes, mais s’il faut un peu pousser ce serait bien de ne pas les voir rendre leur petit déjeuner. Que Heru soit déjà sur la planète ou avec elle dans le vaisseau cela ne change pas grand-chose pour la démone qui sait qu’elle est testée sur cette mission, forcément, mais elle a été obligé de se ranger….

La clémence du jugement a été ce qu’il a été, elle jette un regard à Lidrya, certaine qu’elle sait, et s’attends à entendre les remarques de Lucy mais dans tous les cas, elle embarque les jeunes femmes jusqu’à Trion3 alors qu’on fait son petit mémo à Capella.

Nephilim
Avatar du membre

Heru Ur

Nephilim

Heru Ur

Messages : 450
Enregistré le : 08 juin 2016, 13:37
Nephilim
# RP terminés RP en cours

Heru Ur

» 09 juin 2017, 22:49

Les portes antidépressurisation s’ouvrent sur le hangar. Des diodes grésillent et témoignent des problèmes pour maintenir l’alimentation à une intensité constante. Le vaisseau ressource est particulièrement étrange, il semble reposer sur une sphère d’où sortent d’étranges cordons rappelant ceux qui se sont désagrégés plus tôt. Ils sont juste vingt fois plus larges.

— J’espère que le jeu en vaut la chandelle, cette fois-ci.

Il s’adresse à Hart, l’ancienne Infiltrée, redevenue Skjaldmeyjar à la mort de Sutton. Est-ce que la mort de Sutton est liée à son éternel refus de laisser Hart regagner le corps ? Les complotistes répondront par l’affirmative, ils accusent même les infiltrés. Lidrya sait que leur leader actuel, Heru Ur ne sacrifierait pas une telle guerrière.

Le visage du Nephilim n’est pas visible dans la pénombre, mais le timbre de sa voix leur revient en pleine figure comme un boomerang. La dernière fois que Lucy l’a entendu, il lui a adressé qu’un seul mot : Dehors.

Un mot qui vous coupe le souffle aussi sûrement qu’une guillotine électrique quand on se trouve dans un sas de dépressurisation et que la porte extérieure s’ouvre. Avec les siècles, Heru Ur n’avait développé ni son sens de l’humour avec les siècles ni son indulgence.

Le Nephilim finit d’arracher des câbles qui doivent peser des tonnes. De l’essence se répand sur le sol, mais dans quelques secondes, tout cela sera dans l’espace. Il grimpe à bord. C’est le seul qui n’a pas salué Chesly, même Hart l’a fait. C’est étrange, les humains remarquent que la Skjaldmeyjar semble à bout de force. Elle s’écarte et les laisse entrer. Elle n’est pas du voyage, elle regagne l’intérieur du satellite et referme le sas derrière elle.

— Grouillez-vous ! la voix du Nephilim semble traverser les murs.

La plus lente d’entre elles n’est pas encore attachée qu’il ordonne l’ouverture extérieure du hangar au micro. Elle sent alors la poigne insupportable du Nephilim contre sa poitrine. Mais s’il ne l’avait maintenue sur son siège, l’accélération brutale l’aurait projetée contre une paroi que son sang aurait retapissée.

Heureusement que Billy a des réflexes hors du commun, même pour une Nephilim, car la dépressurisation éjecte le vaisseau et le carburant dans l’espace et seul son talent leur permet d’éviter les parois encadrant le sas. Le récolteur est immense et l’entrée dans l’atmosphère sera difficile. Le vaisseau est agité dans tous les sens et les humains vont regretter de ne pas avoir d’Orgone pour diminuer leurs nausées.

— On cherche de la chlorophylle, des acides aminés, du plancton… Enfin n’importe quoi de biologique.

Dans l’espace, les métaux, la glace, les gaz ne manquent pas. Mais tout ce qui permet à l’être humain de se nourrir à disparu. C’est pour cela qu’il n’y a que si peu d'humaines éveillées. Mune, c’est Mune et Lidrya une abomination d’une redoutable beauté. Les hommes ? Inutiles ! Ils sont moins résistants et ils supportent mal la réimplantation mémorielle.

À bord du satellite, ce sont également les seules humaines en éveil. Quand il n’y a plus de nourriture, on tue les humains à l'exception de Lidrya, Mune et quelques autres créations de Less et Satsobek. On fait des bonds jusqu’à trouver une planète. Là on lance le processus de naissance et on envoie un ravitailleur. Mais Heru Ur n'explique rien. Si des Elohim les capturent et les interrogent, elles ne dévoileront rien. Enfin c'est ce qu'il espère. Il ignore l'étendue des souvenirs de Lucy.

Heru Ur désigne les ordinateurs à Lucy. Voilà aussi pourquoi Lucy est présente.

Nephilim

Capella Baker

Humain

Capella Baker

Messages : 213
Enregistré le : 25 août 2016, 22:56
Humain
# RP terminés RP en cours

Capella Baker

» Publié par Anvesha Devika

» 25 juil. 2017, 14:17

Comme à son habitude Heru fait le bougon. Je ne sais pas trop ce qu'il faudrait à ce Nephilim là pour le dérider. Si on me demandait mon avis - oui je sais Heru, on s'en tape mais je vais le donner quand même - j'opterais pour un euphorisant qui tape fort, très fort. Dommage que les Royaumes soient fermés j'y aurais concocté un truc aux petits oignons. Dans une autre vie surement. Mais ça je n'y crois plus trop. A mesure que les souvenirs reviennent, revient aussi le sentiment toujours plus prégnant qu'un jour il n'y aura pas de réveil. Et combien d'autres moi sont restées sur telle ou telle planète afin d'y "vivre et d'y mourir" sans laisser d'imprégnation mémorielle. Telle une nouvelle Elya d'Aherdhal. Mais à quoi bon s'inquiéter de l'avenir quand le présent est déjà remplit de danger.

Je dis bonjour à Billy. Pas aussi proche que la rouquine cependant. Ensuite je m'assure que Lou s'attache correctement. Non que je ne la pense pas capable de le faire mais parce qu'il lui arrive parfois d'être un peu tête en l'air et d'oublier certaines règles de sécurité. Du coup c'est moi qui suis à la bourre et me retrouve sous sa poigne. La vache ! Ce type est vraiment imbuvable. Et pas la peine d'essayer de s'expliquer avec lui. Semper errare humanum est.

Je m'incline pour le remercier puis me dirige vers la cabine de pilotage. Cela ne plaira pas forcément à Billy mais si on doit détecter de la biologie autant essayer de nous poser dans un lieu qui semble propice. Mais de ce que j'ai vu de la baie d'observation, les océans ont plus de chance de nous offrir ce que nous recherchons que les maigres terres dispersées.

"Qu'est-ce que le scan de l'eau a révélé de sa composition ?"

Jouant avec les focales des visionneurs je cible diverses iles et points des océans. Déjà sur la plupart des terres je peux les diviser en deux. Celles très rocheuses, assez hautes en fait pour être très certainement les cônes d'anciens volcans. Trouées comme des gruyères. Leurs dispositions fait penser à une chaine de montagne à peine immergée. Pourtant à mesure de la pénétration dans l'atmosphère je suis de plus en plus certaine qu'elles doivent leur couleur brune à une algue ou une plante de type mousse. L'autre type d'ile, plus parsemée à travers le vaste océan est plus indéfinissable. Mais plus nous approchons de la surface et plus je me persuade que ce sont des amas de quelque chose flottant en surface. Prenant en comptes notre angle de pénétration et notre vitesse, je désigne à Billy un de ces vastes amas.

"Survole-ça. Pas trop vite. Si c'est organique tu pourras te poser. A côté. Pas sure que ce truc supporte notre poids. Sinon tu n'auras qu'à faire un virage à 21°sud et nous posez sur cette formation rocheuse. Juste là."

Et en nous approchant, en fait d'ile flottante, c'est une vaste structure végétale, presque aussi vaste et haute qu'une ville du 20ème siècle qui se dévoile sous nos yeux. Et d'après les ombres sous l'eau, il doit y en avoir autant dessous.

"C'est biologique c'est certain. Mais est-ce que c'est mangeable ? Qui a faim ?"

Répondre

Retourner vers « 2666 - Les différentes planètes »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité