L'espace pour linceul [Libre]

Le San Djinn Barr, navire spatial hors norme construit dans un futur éloigné par les Izanaghis a fuit le système solaire emportant avec lui, la flotte de vaisseaux Nephilim.
Répondre
Humain
Avatar du membre

Lucy Hale

Humain

Lucy Hale

Messages : 809
Enregistré le : 21 août 2016, 10:16
Humain
# RP terminés RP en cours

Lucy Hale

» 18 janv. 2017, 22:42

Un vaisseau parmi tant d’autre dans la flotte du San Djinn Bar, suivant dans son sillage son aîné, il y fait bon survivre, si tant est que le terme survit puisse s’associer au bon. La cabine n’abrite que deux corps, Lucy se redresse du lit et cherche ses affaires, elle n’est pas celle que l’on connait, non, loin de là ! Peu importe ce qu’elle est. Son dos comporte beaucoup de petite stries clairs, signe de cicatrice, elle repousse sa crinière de rouquine en utilisant ses doigts en griffe, elle secoue même sa tignasse, en regardant sur le côté, le visage du –ou de la- partenaire endormi.

Sur son avant-bras, au niveau d’un ancien tatouage, ne reste qu’un morceau de peau étrangement craquelé, pensive un instant, elle se souvient de sa chair arrachée par un maître, sans douceur, sans tendresse, un de ceux qui ne l’a que réduit à ce qu’elle était pour eux. A peine soigné par un Vestale, la cicatrice devait rester.
Elle effleure du bout des doigts ce petit morceau parcheminé, dans cette histoire, pas d’infiltrés, pas de Hope, mais d’autres choses. Peu importe le passé, elle se met à sourire et se relève de la couche, enfilant un t-shirt pour cacher la nudité de ses seins puis, un petit morceau de tissu pour le reste avant de chercher sa combinaison.

Une brûlure sur le coin de sa cuisse rappelle un épisode fâcheux de l’espace, une petite explosion qui a failli lui couter la vie, mais qui n’a pris qu’un peu plus de son corps. Parfois, elle préfère rester habiller, d’autres, elle se dévêtit avec confiance. Parfois elle se demande comment elle en est arrivée là, en compagnie de cet autre et parfois elle se fiche totalement de ça.
Officier de liaison à bord de ce vaisseau, Lou a plus de facilité que les autres à comprendre le système, c’est fait pour elle, dans cet endroit, encore un peu de temps devant elle, elle devrait bientôt retrouver son poste, mais elle observe le corps endormi et sourit.

Remontant la combinaison le long de son corps, elle zippe celle-ci jusqu’au niveau de la taille, préférant nouer les bras plutôt que de les passer. Cherchant du regard ses chaussures, elle retrouve place aux bords de la couchette et les enfiles, sortant alors d’un étui, la tablette de communication. L’espace est silencieux, la plupart du temps, il faut avouer que les étoiles sont froides et les astéroïdes silencieux, elle qui a toujours penser croiser une entité de vie, il n’y a que les mortels, les Nephilim, et encore des Elohim, elle préfère encore les Princes de Kabbale à eux.
Vérifiant les enregistrements reçus durant son absence, il n’y a pas de forme de vie, pas d’appel au secours, pas de…

Le haut de son corps se redresse, remontant l’enregistrement, quelques grésillements semble passer inaperçu, mais cela serait impossible, elle n’est pas la seule dans la flotte à faire ce genre de chose après tout mais sa main rencontre le coté du corps allongé et le secoue doucement.

--Hey écoute ça…

Lucy insiste jusqu’à obtenir l’attention cherchée, elle pianote sur sa tablette et parvient à centrer l’écoute, le clarifier, parmi les grésillements, et après avoir décrypté rapidement le code, un message de détresse est détectable.

La voix demande de l’aide, le nom du vaisseau est difficile à comprendre, mais l’appel de détresse passe en boucle comme s’il était la seule chose encore en vie d’un vaisseau à la dérive, agonisant dans l’espace glaciale, silencieux, loin de tout…

--On dirait que cela dit le ... "l'Arthémis"...mais cela fait plus de cent ans qu'il n'a pas réussi à suivre le bon...tu crois que...

Lou essaye d'éclaircir le signal, repoussant ses cheveux encore une fois et tendant plus assidument l'oreille....

Nephilim

Arthemis

Humain

Arthemis

Messages : 228
Enregistré le : 25 août 2016, 22:56
Humain
# RP terminés RP en cours

Arthemis

» Publié par Anvesha Devika

» 29 janv. 2017, 17:00

Journal de bord
Nouvelle entrée le 43-812.23.16.27 AEB
Correspondant IA-Arthémis

Progression des AAE* est de 105% ce jour. La baisse énergétique et le dernier bouclier mis en place en dernière minute tienne encore. Estimation temps avant point critique 5.13.12.42.
Mise en place d'un nouveau bouclier estimée 5.11.51.13
Le temps limite entre la mise en place d'un nouveau bouclier et la fin du précédent réduit de 427% - Estimation avant échec de la stratégie des boucliers 7.07.15.22
Estimation avant échec de la mission de protection 7.10.36.05


///

Rapport du Droïde-nounou 7

J'ai du dériver les modules 61 à 65 sur les modules 66 à 70 afin de réparer les dégâts dus à la surcharge de la dernière attaque. Je confirme que l'unité de modulation d'activité est complètement grillée. Il va falloir qu'un robot réparateur s'en charge parce que c'est au-delà de mes programmes. Je signale que les modules 61 à 70 sont désormais, eux aussi en surcharge et que je ne pourrais pas maintenir la situation très longtemps.
Je préconise, encore une fois, le réveil et l'élevage d'un groupe d'habitant afin de désenclaver les ressources et qu'ils reprennent en main le contrôle du vaisseau.
Enfin je rappelle que je suis une nounou pas un mécano.

Réponse IA-Arthémis

Réveil impossible en l'état actuel de la situation
Réparateur actuellement disponible : Aucun.
En gros : débrouillez-vous comme vous voulez pour me maintenir ces modules sous tensions ! L’échec n'est pas envisageable.

///

Caméra 116

Une salle plongée dans l'ombre. Une chiche lumière provient d'un énorme trou dans paroi donnant sur le vide. De petites silhouettes ressemblant à des nains de jardins dont on verrait les couleurs vives s'il y avait plus de lumière s'occupent à manger : paroi, mobilier et objet en tout genre, machines et droïdes et cadavres flottants. La figure réjouie d'un être en porcelaine peinte passe dans le viseur de la caméra avant...


perte du signal

///

Journal de bord
Entrée du 5.14.00.00 AEB
Correspondant Commandant Eve Saint-Georges

Voilà 5 jours que nous sommes maintenant perdu dans l'espace. L'explosion au moment du Bond est due à un sabotage. J'ai mis les preuves en annexe. Les responsables sont désormais aux arrêts de rigueur. Il n'y aura pas de tribunal. En vertu de mon statut de commandant j'ai décidé de leur renvoi du vaisseau par le sas demain à 08.00. Les réparations, elles, vont bon train mais les chances de retrouver le convoi sont quasi nulle d'après les Navigateurs. Nous initierons une série de Bond dès que les moteurs seront réparés. Je n'ose imaginer le moral du convoi après la perte de l'un de leur vaisseau école. L'espoir est malgré tout envisageable. J'y crois.
Commandant Saint-Georges terminé.


///

Dans les tréfonds du vaisseau mourant l'IA-Arthémis tente de garder l'espoir. Parce que l'échec n'est pas envisageable. Une caméra affiche en temps réel la zone ou se trouvent en animation suspendue depuis plus de cent ans sa charge d'âme. Et une IA a envie de croire aux miracles.

///

SOS - SOS - Ici l'Arthémis. Avons perdu l'équipage et une partie du vaisseau. Si vous entendez ce message, il y a à bord 316 âmes Humaines et Nephilim en perdition. 316 enfants ! Sauvez-les ! SOS - SOS - Ici l'Arthémis...

///

Humain
Avatar du membre

Lucy Hale

Humain

Lucy Hale

Messages : 809
Enregistré le : 21 août 2016, 10:16
Humain
# RP terminés RP en cours

Lucy Hale

» 29 mars 2017, 11:23

Lucy se relève, visiblement agitée par cette possible communication, la personne dans la couche ouvre un œil, un hausse un sourcil, sourit, mais elle ne prête aucune attention à son encontre, posant la tablette sur une petite surface, elle sort de la poche de sa combinaison un élastique pour réunir ses cheveux et trouve une paire de lunette pour les poser sur le bout de son nez. Elle reprend son appareil et pousse un grognement, ajustant les données,elle finit par obtenir un signal clair…

SOS - SOS - Ici l'Arthémis. Avons perdu l'équipage et une partie du vaisseau. Si vous entendez ce message, il y a à bord 316 âmes Humaines et Nephilim en perdition. 316 enfants ! Sauvez-les ! SOS - SOS - Ici l'Arthémis...


Lucy se retourne vers l’autre, le regardant avec espoir. L’autre sait déjà ce que va faire la demoiselle, et soupire, prêt à se relever,alors que Lou sort de la cabine et fonce, courre dans les couloirs, sillonne le vaisseau jusqu’à la salle des communications. D’autres membres d’équipage sont là, un autre mortel la regarde faire, curieux et observe ses manipulations.

--Qu’est-ce que tu as trouvé Trillian ?
--Un SOS. Le localiser sera pas compliqué.
--Besoin d’aide.
--Ouai.

La tablette n’a pas perdu le signal, installée sur un siège approximativement confortable, Lucy lance les récepteurs du vaisseau, et se perds dans ses commandes, un long silence s’installe entre les mortels, avant de réussir à localiser le point de provenance du vaisseau. Le programme de communication de l’Arthémis est bien connu par Lucy, elle a l’habitude d’utiliser l’exploitation et est en quelques sortes la spécialiste du vaisseau sur ces points-là.
Le signal devient de plus en plus clair, résonnant dans les casques des communications, Lucy repère le vaisseau en perdition sur la ceinture de l’Hécatombe, une étendue béante de déchet comme un cimetière naturel. Elle parvient à obtenir le point de chute, mais la connexion au caméra ou autre nécessite une meilleure proximité.

Le vaisseau école comporte des âmes encore en vie, posées en sommeil, peut-être que l’état du vaisseau est faux, au vue de la zone, suivant le protocole, Lucy transmet ses informations aux supérieurs, parvenant à obtenir une autorisation pour aller vérifier l’état du vaisseau, des éclaireurs sont nécessaires et deux autres officiers qualifiées. L’ordre est de repérer l’Arthémis et d’évaluer son état avant de choisir ou non de monter à bord, Lucy se porte volontaire pour accompagner la mission.

Nephilim

Arthemis

Humain

Arthemis

Messages : 228
Enregistré le : 25 août 2016, 22:56
Humain
# RP terminés RP en cours

Arthemis

» Publié par Anvesha Devika

» 19 mai 2017, 16:02

Journal de bord
Entrée du 32.14.00.00 AEB
Correspondant Commandant Eve Saint-Georges

Rapport préliminaire sur les derniers évènements. Les saboteurs n'avaient pas terminé leur travail. Deux nouvelles bombes ont explosée au sein de la structure. Le dénombre de morts et disparus est de 84 personnes. Dont 24 enfants et jeunes. L'aile arrière gauche a aussi due être évacuée. Une nouvelle force s'y est installée : Des artefacts Elohim auto-répliquant y détruisent les infrastructures et le matériel. Ils sont confinés et l'équipe scientifique est en train d'étudier le moyen de nous en débarrasser. Ils estiment nos chances très bonnes.
Autre bonne nouvelle l'enseigne Wallan est capable de créer un bouclier que les artefacts semblent incapables de traverser. Arthémis et lui sont en train de créer un protocole qui nous permettrait de les envoyer dans l'espace.
Le major Béatrice et le colonel Osoto estime que nous pourrions tenter un Bond et retrouver malgré tout la flotte. Leurs calculs semblent corrects mais il nous faut nous débarrasser de toute menace avant.
La sécurité autours des enfants a été largement renforcée. Je me refuse à perdre plus de petites vies. J'ai donné l'ordre qu'ils soient envoyés en Kabbale si les évènements se dégradent.
Le moral de l'équipage reste bon grâce à ces différentes actions.
Saint-Georges terminé.


///

Les ondes radars, lidars et sonars balaient la zone autours de l'Arthémis. Les propres récepteurs du vieux vaisseau, du moins ceux qui restent, les reçoivent et transmettent le signal à l'antique IA. Dans les tréfonds du vaisseau, au cœur des milliers de fils entremêlés l'IA tremble soudain d'un espoir impossible.

///

Caméra 116

Bruit blanc... Tremblotement... Une image s'affiche deux secondes : Des dizaines de petits nains aux dents longues regardent tous dans la même direction. L'extérieur.... Noir... Retour de l'image. Les petites créatures se rassemblent au centre de la pièce dévastée. Un étrange maelstrom s'y crée. Tout est désormais figé. Seul le time-code de la caméra permet de vérifier que le temps s'écoule toujours.


///

Journal de bord
Nouvelle entrée le 43-812.00.12.65 AEB
Correspondant IA-Arthémis

Les détecteurs viennent de repérer une source de technologie.


///

L'IA-Arthémis osa injecter dans les systèmes un peu plus d'énergie. S'emparant des commandes elle modifia légèrement le message qui jusqu'à maintenant se perdait dans l'espace.

///

Ici l'Arthémis. Je vous en prie identifiez-vous. Ici l'Arthémis...

///

Vu de l'extérieur le vaisseau apparait comme à moitié encastré dans un énorme astéroïde. De larges trous dans la coque fait penser que soit il est vide, soit ses habitants sont doués pour vivre sans air et sans chaleur. Au deux premier tiers, une zone parait intacte. Pour combien de temps encore ?

Humain
Avatar du membre

Lucy Hale

Humain

Lucy Hale

Messages : 809
Enregistré le : 21 août 2016, 10:16
Humain
# RP terminés RP en cours

Lucy Hale

» 06 juil. 2017, 16:00

Lucy est installée dans le vaisseau des éclaireurs, si elle en connait certain, elle se contente de sourire et de hausser les épaules quand on proteste à sa présence. L’IA Arthémis n’est pas n’importe qui pour la demoiselle, elle sait qu’elle doit être là-bas, peut-être pourrait-elle-même la récupérer ? Mais ce genre de projet, elle les garde pour elle-même. L’intelligence artificielle, elle a travaillé à son élaboration, c’est tout ce qu’il reste d’une amie, elle ne devrait pas penser à cela, Ils n’ont cessé de lui faire comprendre qu’elle devait oublier d’être….ce qui caractérise le personnage qu’elle est, mais même dans cette situation, on ne peut la corrompre tout à fait.

Attachée au siège du vaisseau, elle continue de pianoter sur un écran relié par un bras mécanique à la paroi du vaisseau, le toucher tactile lui permet d’essayer de lancer des signales d’appel mais ils sont encore loin, il lui faudrait à un accès interne, pour se relier et espérer trouver des informations.

Ses cheveux attachés ensembles prennent beaucoup trop de place sur le sommet de son crâne, elle parvient enfin à établir une meilleure connexion, elle donne le nom du vaisseau des éclaireurs et son pseudo alors qu’elle prévient qu’ils vont se rattacher au vaisseau et de leur fournir un accès pour pouvoir monter à bord.

Le vaisseau encastré, Lucy le voit, on lui fait signe de se relever pour enfiler une des combinaisons qui serait nécessaire. Elle passe autour de son cou d’abord, le collier métallique, en appuyant sur le mécanisme d’un premier bouton, la combinaison se déplie sur sa peau, pour former une protection. Combinaison spatiale au principe identiques à celles vues dans l’épisode 4 de la saison 10 du Docteur, elle est un peu moulante, voir beaucoup pour permettre des mouvements fluides. Sur l’avant-bras, Lucy regarde sa jauge d’oxygène entière, ses cheveux, elle les a lâchés, le casque est déployé sur le sommet de son crâne, alors qu’on presse à partir.

Perdre du temps n’est pas nécessaire, elle soupire, en haussant les yeux au ciel, non qu’elle veuille trouver à y redire, mais ce n’est pas la peine de faire dans l’esbroufe. Un des Nephilim lui fait signe de venir dans la capsule d’éjection. Le vaisseau principal va rester sur place, trop gros, l’appareillage est au final risquer, sans la trace de la menace, claire ou précise de ce qui se trouve sur le vaisseau, mieux vaut utiliser les capsules.

Elles rappellent à Lucy un eu Chtullulu, mais l’aérodynamisme de céphalopode n’est pas étranger. Dans la « tête » de l’appareil, Lucy se positionne, le corps du Nephilim couché sur elle, la promiscuité ne la dérange pas, elle ne dit rien, mais sourit dans son casque aux allusions, alors qu’elle sert de passagère, le Nephilim la plaque sur le siège incliné. Dans la partie de la capsule habitacle, elle observe les tentacules du céphalopode s’agitaient en dix excroissances fluides. Propulsés par les sillons du vaisseau comme des torpilles, la poussée plaque un peu Lucy avant que l’air fluide de l’espace ne laisse l’appareil flotter, la prise en main des commandes par le démon, elle ouvre les yeux pour observer cette interaction intime avec l’espace.

Pendant quelques secondes, son sourire élargi, elle admire, avant que les propulsions du communément appelé Krak’, ou petit Kraken, ne se mettent en marche et embarque les explorateurs en direction du vaisseau. Il ne faut pas longtemps pour que les pilotes n’enlacent les tentacules à des parois au-dessus du vaisseau. Les ventouses magnétiques s’arriment, on rappelle rapidement à Lucy les indications.

Elle attache son raccord au mini kraken, vérifie son casque, son accompagnateur lui indique que c’est bon, il ouvre la capsule, immédiatement la sensation s’’empare de Lou qui sent son corps flotter, une légère frousse de ne pouvoir contrôler son corps, elle se maintient comme elle le peut, avant de se sentir voler dans l’espace et son infinité. Désagréable et impressionnant, elle se sentirait certainement plus en sécurité une fois à l’intérieur du vaisseau accidenté.

Tirée brusquement par le Nephilim, il appuie de lui-même sur son avant-bras pour enclencher le magnétisme de ses bottes et se retrouver coller à la paroi du vaisseau. On lui demande si ça va, elle hoche la tête, il ne rentreront pas par le trou béant, ils sont allés plutôt à une entrée qui devrait avoir été verrouillé, l’intérêt est de ne pas s’aventurer n’importe où.

Lucy se dirige vers l’ouverture, ses pas énormément lourd frappe la paroi métallique du vaisseau, s’accroupissant, elle raccorde un fil à l’interface numérique au dessu du vaisseau.

--Arthémis,ici Trillian, nous demandons l’accès au sas Z-42, vous laissez-nous monter à bord ?

Il ne faut jamais contrarier une IA

Nephilim

Arthemis

Humain

Arthemis

Messages : 228
Enregistré le : 25 août 2016, 22:56
Humain
# RP terminés RP en cours

Arthemis

» Publié par Anvesha Devika

» 06 janv. 2018, 22:07

Dans les tréfonds du vaisseau. Ce qui était autrefois un cœur de technologie s'est lentement métamorphosé en cœur de métal. Aimant. Puissant. Luttant pour sauver ce qui peut l'être encore. L'IA-Arthémis s'est développée et a grandit. Effet de celle qui fut son model ? Grandir c'est aussi s'approcher de la mort. La petite navette en approche est la graine qui amènera la mort. Sa propre mort. Mais quand elle y pense. Chaque fois qu'elle se dit que se mettre en veille c'est aussi se préservé de la douleur de l'interuption définitive. Mais il reste...

//
La longue salle est le véritable coeur du vaisseau. De long alignement de capsule parfaitement rangées, plusieurs étages de haut, plusieurs de côtés. Elles ne tiennent pas tant de place avec leur petit mètre de diamètre. Des rouges pour les enfants Nephilim. Des bleus pour les enfants humains. Chaque petit être bloqué au stade de trois ans maximum. Les caméras ont déjà visionné chaque petit corps, chaque visage des milliers de fois. Ils sont gravé dans la matrice.
//


"Trillian, ici l'Arthémis. Le sas est en attente. Permission de monter à bord. Le système vital est endommagé. Veuillez vous munir de combinaison. Et faites attention aux nains de jardin."

//

Caméra SAS 1058

Alors que la navette s'arrime au sas de l'antique vaisseau une petite silhouette est écrasée par l'ombre de celle-ci. Une petite silhouette au bonnet rouge.

Répondre

Retourner vers « 2666 - La flotte San Djinn Bar »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités