Ange ou Démon ? [Vesta]

Dès son arrivée à Vegas, Vesta a fait édifier un hôpital extrêmement moderne pour y soigner Nephilim et humains. Tous ceux demandant des soins sont ainsi gracieusement soignés. Mais derrière cette générosité se cachent des expériences sur des plantes inconnues. Est-ce là une raison de craindre Vesta ? Depuis la révélation l'hôpital est entouré d'un grand complexe de plusieurs bâtiments à l'architecture futuriste et écologique. L'endroit est ultra sécurisé et surveillé.
Verrouillé
Nephilim
Avatar du membre

Hope

Nephilim

Hope

Messages : 455
Enregistré le : 26 juin 2016, 12:46
Nephilim
# RP terminés RP en cours

Hope

» 10 août 2017, 18:40

Quand je suis sortie de chez Lucy, j'ai hesité entre prendre une voiture, une moto, les transports en communs. Finalement j'ai pris mon téléphone et j'ai sorti des mes écouteurs, puis j'ai branché la musique.

https://www.youtube.com/watch?v=ImMCPP3hMyc

J'ai préféré marcher en vérifiant si j'étais suivi et si cette fameuse Nephilim si rapide continuait de me suivre. Cela ne m'enchante guère. Je pourrais savoir toutes les infos sur elle bien plus rapidement que Lucy, mais j'ai autres choses à faire. Je n'ai pas le temps de me poser. Je n'ai plus le luxe du temps. Une ironie pour un Vagabond non ? Je glisse mes mains dans mes poches et j'en profite pour appeler le secrétariat de Vesta.

Bureau de Madame ... (je ne sais plus son nom), bonjour.
Bonjour, je voudrais Vesta s'il vous plaît.
Madame est très occupée, je n'ai aucune disponibilité avant le vingt trois monsieur.
Pouvez-vous lui dire que Hope aimerait la voir s'il vous plaît ?
Monsieur, peu importe que vous soyez Hope ou Jésus, elle ne peut pas avant ...

Je soupire intérieurement et je la coupe dans sa phrase.

Dites le lui, s'il vous plaît, et si elle n'a pas de disponibilité, alors je prendrais rendez-vous pour le vingt trois.

Le vingt trois, c'était trop long, beaucoup trop long. J'entendis l'exaspération de la secrétaire, mais elle finit par me dire d'attendre quelques minutes. Est-ce qu'elle se vengea ? Car elle me fit attendre dix bonne minutes, j'avais d'ailleurs déjà bien avancé vers l'Atrium en passant par les casinos pour perdre mes éventuels poursuivants, mais aussi pour bénéficier de la climatisation.

Monsieur, elle vous attends treize minutes, soyez à l'heure.

Et elle me raccrocha au nez. Je m'arrêtais d'un coup en pestant intérieurement contre cette femme. Je regardais ma montre et je me mis à courir pour être vraiment à l'heure. Ce que je parviens à faire non sans avoir perdu un peu de ma superbe. Des auréoles étaient sous mes aisselles de chemise, je dus donc compter ferme deux boutons de ma veste pour que cela ne se voit pas, et j'ai utilisé de l'orgone dans l'ascenseur pour enlever la sueur. Je sentis mes aisselles au moment ou l'ascenseur s'ouvrait sur la dite secrétaire qui me regarda d'un air mauvais. Elle faisait bien son job celle-là ! Je m'avançais donc vers elle ne baissant mon bras et j'allais ouvrir la bouche quand elle me présenta une porte et continua de pianoter sur son ordinateur. J'aurais bien fait grillé son ordi mais cela aurait été vraiment puéril. Je n'en avais plus l'âge. J'entrais donc dans une salle de réunion très lumineuse. Une table ovale avec une dizaine de chaise et une excellente vue sur le dehors. Je tirais une chaise pour me mettre dans un angle mort et surtout pour que l'on ne voit pas mes lèvres de l'extérieur, mais je n'eus pas le temps de m'asseoir que je sentis l'aura de Vesta. Flamboyant. Supérieur. Elle passa devant le bureau qui était entièrement en vert et j'eus tout le loisir de la regarder, mais elle aussi par la même occasion (si elle le fait bien sûr). Et quand elle entra, j'étais debout, devant ma chaise et je dois avouer que je ne savais pas du tout comment me présenter à elle. Je n'ai jamais côtoyé d'Originel hormis mon père.

Ma ... M'dame, merci de me recevoir.

Je mâchais mes mots et j'étais hésitant, je lui tendis ma main, mais je la sentais moite, alors je l'enlevais pour la frotter contre ma veste et la lui tendre de nouveau. Oui, cela fait très gentleman n'est ce pas ? Mais n'oublions pas, je suis Hope. Un sans clan lâche et sans importance. Je lui souris de toutes mes dents, l'air de rien.
Image

Nephilim

Vesta

Originel

Vesta

Messages : 837
Enregistré le : 27 juin 2016, 21:11
Originel
# RP terminés RP en cours

Vesta

» Publié par Harper

» 12 août 2017, 21:09

► Afficher le texte
Je prends le thé dans la serre avec Euphemia quand je reçois un appel de ma secrétaire. J’avais demandé qu’on ne me dérange pas. Ma fille est de plus en plus inquiète pour Elias. Selon elle, il serait en pleine crise identitaire et ce serait de ma faute. Elle ne réalise pas que je n’ai jamais été sa mère et qu’elle est plus que sa soeur. Un jour, je lui dirais peut-être toute la vérité, mais pas aujourd’hui.

Le téléphone se met à sonner. Il m’arrive de ne pas répondre quand je suis en bonne compagnie, mais même si j’aime ma fille, j'accueille cet appel comme une délivrance. Quelle surprise quand j’apprends que Hope désire me rencontrer. The Hope. Ce petit qui a réussi là où beaucoup ont échoués. Je pourrai être jalouse de lui, qui sait. Je ressens une soudaine excitation me parcourir et ça ne passe pas inaperçu aux yeux d’Euphemia. Je suis impatiente de le rencontrer et mon humeur est soudainement beaucoup plus joyeuse. Ma fille me regarde, suspicieuse, se demandant ce qui peut me rendre soudainement si heureuse.

Rien. Juste une bonne nouvelle.

Je minaude sans vraiment lui répondre.

Tu me trouves comment ? Si j’avais su, j’aurais mis d’autres vêtements. Je veux faire bonne impression.

Je m’observe dans un reflet, mais c’est trop tard maintenant. Tant pis, je remets mon chemisier en place, m’assurant que mon décolleté est assez visible pour intriguer.

C’est ainsi que quelques minutes plus tard, je fais mon apparition devant ma secrétaire.

Apportez-nous du vin.

Mon sourire est radieux alors que j’ouvre la porte de la pièce où le jeune Hope patiente. Quelle ne fut pas ma surprise de rencontrer un Nephilim à l’apparence si juvénile. Il parait si petit et fragile. Ce n’est pas du tout ce que j’avais imaginé. Je ne peux m’empêcher de sourire alors qu’il me tend maladroitement une poignée de main. Hope est le fils de Sariel, je ne saurai me contenter d’une poignée de mains voyons. Alors je m'approche pour un baiser. Doucement ma main est venue se poser sous son menton et mes lèvres se sont posées sur les siennes. Juste un tout petit baiser avant de me reculer et de sourire avec tendresse.

J’ai l’impression de voir ta mère.

Cela m’amuse et me surprend. Je n’oublie cependant pas qui est son père.

Et appelle-moi Vesta, voyons. Depuis le temps que j’attends de te connaitre.

Je tire une chaise pour l’inviter à s’asseoir et je m’installe à ses côtés. Les jambes croisées l’une sur l’autre, détendue, je scrute ce Nephilim avec curiosité.

Que puis-je faire pour toi ?

C’est là qu’une jeune femme entre avec le vin. Elle est jeune, jolie, humaine et l’orgone qu’elle dégage en présence de Hope montre que s’il est loin de combler mes attentes physiques, il en est tout autre pour ma servante.

Nephilim
Avatar du membre

Hope

Nephilim

Hope

Messages : 455
Enregistré le : 26 juin 2016, 12:46
Nephilim
# RP terminés RP en cours

Hope

» 12 août 2017, 23:36

https://www.youtube.com/watch?v=UKN6IqpcAk8

Inspire. Expire.

Simple Nephilim, quand l'originel rentre, je sais déjà que j'ai perdu.

Suis je stupide ?

Elle m'embrasse. Simplement. Mais c'est sa main sur ma joue qui continue de me faire frissonner alors que mes yeux se sont fermés sur ce "simple" baiser. Je les rouvre alors qu'elle me confirme connaître ma mère. Et déjà elle peut sentir le changement s'opérer en moi. Plus de faux semblant. A quoi bon, elle sait qui je suis. Alors quand je m’assoies, elle sent mes années d'expériences, ma détermination, et mon but. Nul couardise, nul maladresse, juste moi, qui lui retourne son sourire. Et j'en suis désolé Vesta, mais les Originels, je ne les connais pas. Et cela ne m'atteint pas. Car dans le futur

Il n'existe pas !

Je détourne un instant mon regard vers l'humaine mais elle peut déjà voir dans mon regard que je ne suis pas comme mon père. La manipulation à l'orgone ne marchera pas sur moi. Car déjà, je la regarde de nouveau et si elle est extrêmement envoûtante, il m'en faudra bien plus pour tomber dans ses draps.

Merci.

Ces mots sont pour l'humaine. Un sourire en coin, je la regarde néanmoins partir. Je ne suis pas comme mon père, mais je veux, je peux envoûter facilement une jeune néophyte. Mais nous sommes chez les Vestales, rien n'est aussi naïf qu'il le prétend, comme moi. Je suis venu ici pour attaquer le premier. En espérant que Kronos est quelques heures de retard sur moi pour l'avenir du petit Hope. Est-il le point zéro ? Ou le point deux ? Cela n'est plus mon affaire. Ici, c'est mon avenir à moi. Et je vais changer toute ma stratégie.

Nous allons attaquer.

Merci de me recevoir Vesta.

Le sourire et les regards sont pour elle cette fois-ci. Ma tête s'incline bien bas et je ne jouerais pas au jeu des questions avec elle. Car qui dit question dit une nouvelle question, de sa part. Et je veux les éviter au maximum.

La Californie, puis Washington. Ils frappent fort et vite.

Elle risque de perdre un peu de sa superbe, sans doute une seconde ou deux tout au plus, au fond de ses yeux ou de son sourire. Mais cela la trahira, car c'est ce que je chercher.

Je me nomme Hope. Je suis un sans clan. Emma Delaunay est mon esclave. Et je veux votre pouvoir de clan.

Je peux vous assurer, vous le jurer, aucun de mes personnages ne voulaient être un multi clan. Et SURTOUT pas Hope. Je voulais le promet. Mais la donne change, le jeu change, les rps changent. Et le personnage évolue. Et Hope veut tout VOS pouvoirs. Et il fera TOUT pour les obtenir.

J'avance pour mon torse pour mettre mes avant bras sur mes cuisses, mes mains jointes entre celle-ci.

J'avais le nez dans les étoiles. J'étais persuadé que notre salut résidé dans les étoiles, les nova et les poussières. Mais j'ai enfin ouvert les yeux. Notre avenir, ce n'est pas l'espace. C'est la TERRE.

Elle sait, certaines choses, sans doute pas tout. Mais je sais qu'elle est restée sur Terre, avec Hadès. Pour la vie des humains ? Altruistes ? Ou pour faire croire à Hope 2.0 qu'il peut faire confiance ? Je n'en suis plus là. Emma est ma nouvelle clé. Mes personnages ne sont jamais la clé de quoi que ce soit, les autres personnages, VOUS, vous êtes la clé de TOUT.

Sainte Lame a fait une erreur en Californie. C'est terminé le temps de se cacher. Il est temps de dire aux humains que les Elohim sont des Incarnés. Et je peux vous assurer qu'ils n’arriveront JAMAIS à nous faire taire. Il est temps de déclencher sur Terre. Il est temps de montrer aux humains que nous ne les abandonnons pas !

Je me lève de ma chaise, dos au fenêtre. Je surveille les alentours pour être certain de ne pas me prendre une attaque par surprise.

Il est grand temps de nous servir des médias pour diffuser NOTRE parole. Vous êtes l’ambassadrice des Nephilim, alors il est temps d'avouer aux humains qui sont les Elohim. Nous devons les frapper en plein coeur. Et je vous y aiderais.

Est-ce que Vesta le voudrait ? Sans l'accord des autres Originels ?

Emma état la clé. Elle m'avait dit que nous l'avions abandonné. Et elle avait raison. Nous avons volé des milliers de fois avec le pouvoir de Kronos dans les étoiles, et où en sommes nous ? Toujours au point de départ. Au point de départ des vaisseaux. Au point de départ où les Originels existent. Et si la solution était de ne pas abandonner les humains ? Et si notre salut résidait sur Terre ?

Il faut que la vérité éclate ... Vesta.
Image

Nephilim

Vesta

Originel

Vesta

Messages : 837
Enregistré le : 27 juin 2016, 21:11
Originel
# RP terminés RP en cours

Vesta

» Publié par Harper

» 13 août 2017, 14:51

Ange ou Démon ? La question de ce topic ne me concerne pas. Si je m’en doutais, maintenant j’en suis sûre.

J’apprécie qu’il ne tourne pas autour du pot, cela dit je n’étais pas préparée. Cette nuit, Kronos est venu me voir. Il m’a demandé de mettre le fils de Sariel dans ma prison d’absinthe. Bien sûr, il ne parlait pas du garçon que j’ai actuellement sous les yeux, mais cela ne change rien au fait que l’un ou l’autre, cet enfant reste le fils de Sariel. J’ai refusé. Je ne compte pas mourir maintenant. Alors quand j’ai reçu cet appel, j’ai d’abord cru que c’était pour parler de cette idée. Sauf si c’était Sariel qui me le demandait, je ne changerai pas d’avis… C’est en tout cas ce que je crois. Kronos n’a pas joué toutes ses cartes et je n’en doute pas. Je pense l’une d’elle face à moi.

J’ai le défaut - comme beaucoup d'aînés - de penser que plus rien ne peut me surprendre. Quand on connait son futur, c’est encore plus vrai. Pourtant, il a raison, je tique sur cette phrase concernant Washington, mais ce n’est rien à côté de la demande qu’il me fait. Mon sourire s'agrandit. Bien sûr que je lui ouvre les portes de mon clan. Si j’avais pu le faire dès sa naissance, j’aurai été cette fée penchée au dessus de son berceau, mais le monde ne fonctionne pas ainsi. Son père l’a caché comme un précieux trésor… égoïstement. Je peux difficilement le lui reprocher après lui avoir caché ma grossesse. Je l’ai mérité. Et puis, comme je l’ai dit, le monde ne fonctionne pas ainsi. Malgré les apparences, on laisse les Nephilim choisir leur(s) clan(s). Un jour, ça aussi changera, mais nous n’en sommes pas encore là…

Lequel Hope ? Lequel désires-tu exactement ? Laisse-moi deviner. La prophétie du Vestalis, tu n’en as pas besoin. Si j’en crois les agissements de Kronos, tu n’as pas besoin de voir le futur. De plus, ce pouvoir est une malédiction. Aucune personne censée ne souhaiterait posséder un tel pouvoir. Le transfert de vie ? Ton père refuserait. C’est altruiste, mais terriblement dangereux.

S’il en doutait, il sait maintenant que je ne ferai rien que son père pourrait désapprouver. Je prends ses mains dans les miennes, les retourne et regarde ses paumes comme si je lisais les lignes de ses mains. Mes pouces viennent doucement caresser ses poignets. Une douce chaleur l’envahit et l’apaise.

L’empathie, tu n’en as pas besoin. Tu possèdes déjà ça en toi.

C’est surtout un pouvoir difficile à porter. Pour influencer les émotions et les sentiments d’une personne, il faut déjà être capable de les ressentir. Maîtriser ce pouvoir demande beaucoup d’entrainement et une grande force mentale.

L’abandon de la volonté ? Ma voix se fait suave et mon regard pénétrant alors que je tiens toujours ses mains dans les miennes. Séduire, supprimer toute barrière, toute résistance chez l’autre, qui se soumettra à tous tes désirs, quels qu’ils soient. Je pourrais lui montrer la puissance de ce pouvoir, mais… Je ne pense pas que ça t’intéresse non plus.

Je lui lâche les mains. Je n’ai pas l’intention de coucher avec Hope. Je n’en ai jamais eu l’intention, même avant de le rencontrer, mais c’est toujours plus marrant de laisser planer le doute. Je pense qu’il veut ce que tout le monde veut, mais que personne ne peut obtenir sans payer d'un sacrifice. Un jour, on me tuerait pour ce pouvoir.

Tu veux la prison d’absinthe, n'est-ce pas ? Kronos est déjà venu me voir et j'ai refusé sa requête.

Jusqu’à aujourd’hui, seules les femmes qui me sont très proches possèdent ce pouvoir. Elles ne l’ont que pour aider les enfants de Zakaï. Le jour où le besoin n’existerait plus, elles le perdraient à tout jamais. Si Hope veut s'enfermer enfant dans sa propre prison, alors je ne vois pas pourquoi je devrais l'en empêcher. C'est sa propre existence et surtout, personne ne pourra venir me le reprocher. Mais personne n'est capable de tenir une illusion jour et nuit. Personne, sauf moi. Il faudrait que le petit Hope soit plongé dans un sommeil profond dont il ne pourrait se réveiller et le coût en orgone pour Hope serait élevé.

Notre avenir a toujours été la Terre.

Je lui souris, comme si pour moi, ça avait toujours été évident. Je sais que je n’ai pas pris les vaisseaux, que j’ai laissé Sariel partir seul et que j’ai suivi les pas d’Harahel. Peut-être que c’est grâce à mon Seirim que Rome a existé. Il aurait pu m’empêcher d’aimer ces hommes, mais il ne l’a jamais fait, malgré tous ses préjugés pour cette espèce. Il n’a jamais essayé de me changer, mais il l’a fait inévitablement et parfois j’ai le sentiment qu’il le regrette.

J’aimerai tellement que ce soit si facile Hope.

Dire la vérité aux humains, ce serait si simple, mais ça nous coûterait chère.

Les Anges se nourrissent des prières des hommes, mais il arrive que certains naissent de ces prières. Un jour, quand tout sera terminé, je te dirai peut-être qui je suis.

Je lui fais un clin d’oeil et souris. De quelles peurs et de quelles espoirs suis-je née ? Pourquoi j'existe exactement ? Pour moi, ce jour de paix n’est pas une utopie, j’y crois. Et je crois que Hope sera là lui aussi. Je le lui souhaite de tout coeur.

Je ne suis pas un Archange. Je suis née de la force des prières des hommes. Tant que les humains nous prendrons pour les méchants, des Anges naîtront et la guerre sera sans fin. Les Elohim le savent bien. C’est pour cela qu’un pacte a été fait. Si on ne parlait pas des simulacres aux hommes, ils n’atomiseraient pas Vegas. Révéler la vérité sur ce qu’ils sont, c’est détruire cette ville ainsi que toutes les personnes qui y vivent. Es-tu prêt pour cela ? Si tu l'es, je t'aiderais.

Je ne l'aiderai pas pour qu'il détruise la ville, mais pour la protéger des conséquences d'une telle révélation.

Nephilim
Avatar du membre

Hope

Nephilim

Hope

Messages : 455
Enregistré le : 26 juin 2016, 12:46
Nephilim
# RP terminés RP en cours

Hope

» 13 août 2017, 15:49

Je déglutis quand Vesta commence à parler, car sa voix, tout autant que sa beauté, son d'irrésistible atout. Je n'ai qu'une seule envie : L'écouter me parler encore et encore. Son sourire, ses minauderies, ses battements de cils, je n'ai jamais vraiment été attiré par ce genre de femme. Je suis bien plus simple dans mes choix. Dans l'espace, en même temps, il n'y a plus vraiment de vêtements ou de maquillage. Pourtant, en cet instant, je souris bêtement à cette Originel. Je suis incapable d'agir autrement. Je n'en suis pas encore à être au garde à vous, mais tout de même, je me surprends à apprécier ses regards pétillants, ces sourires ou son rire. J'ai envie qu'elle continue d'agir ainsi. Je souris un court instant en pensant à Raven et je finis par dire.

Certains personnes insensées existent. Quelque chose me dit que cela vous fera mal de lui dire merci un jour. L'avenir est en route, mais le futur, il n'existe pas encore.

Et cette fois-ci, c'est moi qui sourit. Non, le futur n'existe pas encore. Nous allons le créer. Elle mêle mon père à la conversation et je sens déjà que cela ne va pas me plaire. Il a beaucoup d'influence sur elle et je le ressens dans ses paroles. Mais elle peut voir qu'au lieu de m'en offusquer, je me suis redressé. Je suis fier de mon père. J'aime mon père. Mais cela ne m'empêchera pas d'atteindre mes objectifs. Je recule instinctivement quand elle me prend les mains mais aussitôt, je me sens bien. Je regarde nos mains et je joue de mon orgone pour lui montrer mes mains telles qu'elles sont dans le futur. Calleuses, abîmés, les ongles rongés avec quelques cicatrices. Je ne perdais plus mon temps dans l'espace à me "refaire une beauté" moi aussi. L'orgone devenait rare. Mais ici, elle coule à flot. Ici, je ressemble à un gamin prépubaire. Ici, mes mains sont propres. Ceux ne sont pas des mains de guerriers comme se désespèrent de le dire Kaylee. Mais de toute façon, mon appartement en face du sien est vide. Et il le restera. C'est sans doute mieux pour elle. Ou pour moi. J'ignore encore qu'elle amis Race à mes trousses. Alors quand j'use de mon pouvoir pour regarder la caméra dans le couloir, je suis surpris d'y voir la Nephilim qui m'a sauvé la vie. Ainsi donc Kaylee serait derrière tout cela ?

Je reviens à l'instant présent et la peur m'envahit quand elle me parle d'un autre pouvoir. Je ne connais pas les pouvoirs des clans. Je ne m'y suis jamais intéressé. Ceci ne me concernait pas. Alors connaître la puissance des Vestales me fait peur. Mais ce pouvoir est le plus séduisant de tous. L'abandon de la volonté. Je pousse ma tête vers l'arrière, comme si elle allait me manger mais mon coeur bat à cent à l'heure. Alors quand elle s'éloigne, elle peut entendre mon soupir. Je respire de nouveau, voir je cligne enfin des yeux pour reprendre mes esprits. Et dire qu'elle n'a même pas utilisé un seul de ces pouvoirs sur moi ! Je me sens vraiment ridicule à côté d'elle. Elle parle de Kronos et je baisse la tête. Il n'a donc pas réussi. Je n'arrive pas à savoir si j'en suis soulagé ou triste. Alors je me raccroche à ses nouvelles paroles et la fin me terrifie. La destruction de Vegas ? Si mon père accordait son nom à tous les Nephilim, ils les sauveraient, mais ensuite, il n'y aurait aucune terre d'asile. Juste des groupuscules à droite et à gauche. La guerre changerait. Et la protection des vaisseaux seraient impossible sans Vegas, ou bien plus dur. Je pose mes coudes sur mes cuisses et je me prends la tête entre mes deux mains. Combien de fois j'ai fait cela dans ma vie ? Tant et tant de fois. Je me redresse, les bras ballants, et je regarde la déesse en face de moi.

Je veux tous les pouvoirs de clan. Je veux le don que vous me choisirez. Je veux obtenir de la puissance pour être capable de contrer les Elohim. Vous, les Originels, vous êtes extrêmement puissants. Mais nous, les Nephilim, nous le sommes bien plus que vous. J'en suis désolé pour vous, mais c'est une réalité. J'ai mis du temps à comprendre que je ne trahirais pas qui je suis en prenant d'autres pouvoirs. La prison d'absinthe était bien évidemment le meilleur moyen pour moi de rester en vie plus longtemps.

La survie, ma survie, continue de m'importer bien évidemment.

C'est moi qui est demandé à Kronos de m'enfermer. Je vis à côté de moi Vesta. Si je fais un faux pas, cela aura une répercussion sur moi enfant. Il y a deux lignes. La mienne et la sienne. Dans mon avenir, je n'ai jamais cotoyé Kaylee Sutton. Imaginons que cette Nephilim enquête sur moi, creuse encore et encore et qu'elle finit par me trouver moi enfant. Elle va changer ma ligne directrice. Et cela aura une répercussion sur moi maintenant. Ce que je fais impact l'enfant que je suis. Mais ce que va faire l'enfant, va m'impacter aussi. Je ne peux pas vivre en sachant, qu'à tout moment, tout mon passé risque de changer. Mais ...

Je me frotte les mains et je baisse mes épaules, de dépit.

Mais si ne vis pas à côté de mon père et de ma mère, alors, le Sariel que je connaissait, n'existera jamais.

Je la regarde, intensément. A tel compris le mot dans cette phrase. L'indication que je viens de lui donner. Le mot important ici c'est "connaissait". Je mets ma main devant mes yeux et je me les essuie inutilement sur la forte pression de mes pensées. Mon père est mort.

Trouvez une solution pour que je puisse changer le futur et que je ne me tue pas en court de route.

Ma main rejoint la table et je commence à taper du pousse dessus.

J'avais oublié Vegas et le risque que nous encourons. La bombe nucléaire. Je pourrais empêcher cela, mais dans ce cas là, je ne pourrais rien faire d'autre que cela. Et je pense qu'il faut tout de même continuer à travailler sur les deux projets. Les humains savent que nous sommes des monstres. Mais ils ne le savent pas pour les Elohim. Et quand ils s'en apercevront, ce sera trop tard et nous ne serons plus là. Vous savez ce qu'il va vous arrivez si vous restez vous et lui (Hadès). Cela aura un impact sur chaque personne dans les vaisseaux. Cela conditionnera leur futur à jamais. Si vous étiez sur ces vaisseaux, est-ce que notre futur ne changerait pas ?

Je tapote plus vite et plus fort et je m'arrête, d'un coup.

Sariel peut sauver Vegas.

Est-ce qu'il en aurait envie ? Je regarde Vesta, lugubrement.

Il fera comme Iah Hel ...

Il se sacrifiera. Sauf que Iah Hel est toujours en vie. Elle a toujours un corps. Sariel, lui, il perdra tout. Et je réalise que si il fait cela, je perdrais mon père bien plus tôt et je commence à avoir mal au coeur. Je porte ma main à celui-ci et je lève ma main vers Vesta pour qu'elle ne me touche pas.

Ca va. Ca va. Je réfléchis tout haut. Washington est notre priorité actuelle, mais il faut que cela se sache pour les Elohim. Je peux trouver un moyen de créer un autre dôme. Un dôme au dessus du dôme actuel. Mais cela reviendrait à créer un vide technologique. Plus de portable, d'électricité, de casino. Plus de touristes.

Elle peut sentir que je commence à m'énerver. Je ne trouve rien. J'étais bien heureux avec mon idée grandiose de changer le futur. Mais comment protéger Vegas ? Sachant que sans technologie, on tue les Infiltrés. Mais ça, je ne suis pas encore prêt à lui avouer.
Image

Nephilim

Vesta

Originel

Vesta

Messages : 837
Enregistré le : 27 juin 2016, 21:11
Originel
# RP terminés RP en cours

Vesta

» Publié par Harper

» 13 août 2017, 19:04

Le futur n’existe pas encore. J’essaye de m’accrocher à ces paroles et ça me réconforte. Hope est un Nephilim intéressant et ce n’est pas qu’une question de favoritisme. Un sourcil se relève alors qu’il parle de vouloir tous les pouvoirs de clan. C’est ambitieux, mais où est l’intérêt ? Il y vient très vite. Il souhaite acquérir la puissance. Je n’ai jamais cru que la force d’un Nephilim provenait de ses pouvoirs ou de sa manière de se battre. J’ai connu beaucoup de Nephilim puissants et de féroces combattants qui ne sont plus là pour conter leurs histoires et d’autres dont les capacités semblent dérisoires, résister.

Je ne t’en veux pas, je ne l’ai jamais cru.

Je me mets à rire.

Tu crois que nous ne le savons pas ? Pourquoi ne voulons-nous pas de sans-clan selon toi ?

Pourquoi je lui dis cela à lui, alors qu’avec d’autres je minauderais et éluderais les questions en les noyant dans d’autres ? Hope est un Nephilim du futur. Il en sait plus que je n’en saurais jamais - c'est ce que je crois - , alors pourquoi lui mentir ? Bien sûr, je garde mon petit jardin secret, mais pas autant qu’avec d’autres car je crois qu’il est capable d’entendre ces mots, car il a le recul et l’expérience pour ne pas me voir comme un monstre. Peut-être que je me trompe et que ce sera le cas.

Tu as vécu au milieu d'une flotte. Je ne sais pas si une différence existe entre les Nephilim de 2666 et ceux de 2017, je pense que oui. Nous avons connu la liberté. Nous avons exploré et parcouru le monde. Vivre sous un dôme est difficile pour beaucoup d'entres nous. Ils ont besoin d'être encadrés et c'est ce que nous avons fait pour éviter le K.O. Je crois pouvoir dire - à part peut-être pour Asmodée - que nous préférerions faire autre chose. Nous sommes là par nécessité. Les Infiltrés avaient vécus des siècles dans l'ombre. Aujourd'hui, nous n'imaginons pas exister sans leur aide.

Il ne réalise pas ce qu’il vient de dire. Cette information sur son père, je n’aurai jamais dû la connaître. Mon sourire s’est perdu. Je suis déjà en train de pester intérieurement auprès de Kronos. Est-ce que Sariel le sait ? Savait-il que Hope m’en informerait ? Il se sert du fils de Sariel pour m’atteindre. Il n’aura même pas besoin de jouer avec mon fils pour me forcer à quoique ce soit. Il sait très bien que je ne le laisserai pas mourir. Je l’ai vue arriver et pourtant je l’ai tout de même pris en pleine face.

D’accord. Laisse-moi réfléchir un instant.

Je ferme les yeux. Si mon visage et mon corps se veulent détendus, ce n’est pas le cas de ma main droite qui s’est crispée sur elle-même. J’ouvre les yeux.

Je vais m’occuper de toi. Ton futur va forcément changer, c’est inévitable sauf si on met des oeillères à cet enfant. Je vais avoir besoin d’entrer dans ta tête, apprendre ton passé, lire tes souvenirs. Ça ira ?

Il ne réalise pas ce qu’il me demande de faire. Il sait que je tiens à son père, mais il ne se doute pas à quel point il est important et combien ces souvenirs risquent de m’être douloureux à vivre chaque jours.

On est pas obligé de faire tout d’un coup. Je ne suis pas certaine que ce soit bon que je sache tout non plus. C’est à toi de voir jusqu’à quel âge tu veux qu’il reste dans l’absinthe.

Je me mets à soupirer.

Par contre, je te laisse te débrouiller avec tes parents. Je le ferai même sans leur accord, mais je ne vais pas cacher qu’il est sous ma protection.

Autant dire que s’il faut le kidnapper, on le fera, mais je ne cacherai pas qu’il est en sécurité chez moi. Je ne veux pas que Sariel connaisse ce que je vis. C’est hors de question.

Si on révèle la vérité aux humains, la ville va se faire raser. C’est horrible de le dire, mais c’est une opportunité pour nous de disparaître.

Asmodée est capable de nous faire changer d’apparence, pour les plus connus d’entres nous, mais avant d’en arriver là, je peux essayer de les raisonner. Je bois une gorgée de vin, me permettant ainsi de réfléchir. Je repose le verre. Mon doigt joue sur l’arête du cristal.

Nous sommes deux ennemis persuadés d’être chacun le gentil de l’histoire. Je n’ai jamais voulu les forcer à comprendre. Aujourd’hui, il est peut-être temps... Il est temps de corrompre les Archanges.

Je me sens sale d’y penser. Nous les Originels survivants, nous avons tous eu le choix, même Asriel. Ce que je suggère de leur voler, ils ne le retrouveront jamais.

Ils seront déchus, mais resteront nos ennemis à ne pas douter. Ce n’est pas important, car nous les utiliserons pour créer de nouveaux dômes. Combien existe-t-il d’Archange ? Une cinquantaine. Ce ne sera jamais suffisant pour couvrir tous les continents. Surtout qu’une fois qu’ils auront compris nos intentions, ils ne se laisseront plus attraper. Ça n’a pas d’importance, je n’en ai besoin que d’un. Un seul, capable de protéger une flotte, juste au cas où dans leur folie, ils décident de sacrifier la Terre.

Tout cela, nous ne pouvons pas le faire en restant sous le dôme.

Que veux-tu faire ? A quoi as-tu pensé ? Laisser la parole aux sans-clans ? Risquer que nos projets soient dévoilés aux mauvaises personnes ? Qui veux-tu mettre dans la confidence ? De quoi as-tu besoin ?

Nephilim
Avatar du membre

Hope

Nephilim

Hope

Messages : 455
Enregistré le : 26 juin 2016, 12:46
Nephilim
# RP terminés RP en cours

Hope

» 19 août 2017, 22:57

Les sans clan ne devraient pas exister. Et vous devriez peut être y faire quelque chose. Si vous voulez que le futur change ...

Aux yeux de tous je suis un sans clan. Mais au vu des paroles de Vesta, elle est bien plus proche de mon père que ce que je pensais. C'est dur d'être grand et d'apprendre la vie de ses parents. La vraie vie de ses parents. Pas celle des yeux édulcorés de nos yeux d'enfants. Mais ceux sont des Nephilim, je suis Nephilim. Alors, je suis désolé maman, mais rien ne me choque au final dans ses paroles. Et moi, je ne suis pas un sans clan, je suis un Infiltré. Mais au final, les clans, dans le futur, vont s'étioler. Pas disparaître. Mais sans Originel à leur tête, c'est différent. Je baisse un instant la tête et je regarde dans le vide.

Peut être que les Infiltrés auraient du rester caché. Ils auraient pu tuer bon nombre d'Elohim. Peut être qu'ils auraient changer notre futur ainsi.

Je ne serais bien évidemment là. Car Sariel ne serait jamais venu. Est-ce que Kronos avait creuser cette voix ? Je passe ma main devant mes yeux et jusqu'à mon menton.

Tout prendre en compte, sans se tromper d'une virgule, c'est infaisable. Je n'ai qu'une seule chance. Une seule et unique chance.

Elles ne comprends sans doute pas et je ne lui expliquerais pas, mais vu que je change mon passé, mon futur sera fatalement différent. Serais-je plus monstrueux ? Serais-je un Sariel bis ? Je me crois différent de mon père, mais le suis je réellement ? On finit par parler de moi et petit et elle peut voir que je me tortille plus sur ma chaise.

Je sais jusqu'à quel âge vous devrez aller.

Juste au moment où je grimpe dans le vaisseau. Au moment des adieux. Elle verra que Dawn reste sur Terre. Et je ne sais pas encore si je lui laisserais voir "la mort" de Sariel. Sariel s'est sacrifié et je ne sais pas comment le prendrait son propre clan. J'aimerais que tous le voit comme moi je les vu. Comme un Dieu.

Mes parents devront aller dans l'absinthe aussi. A part si vous avez un moyen de partager mes souvenirs avec eux. Il est important que Sariel est ces souvenirs.

Est-ce que c'est parce qu'il a eu un fils qu'il a été capable de faire voler les vaisseaux ? Si je n'arrive pas à faire voler ses vaisseaux, seul Sariel le pourra. Ou moi. Rahhh j'ai envie de me tordre le cerveau tellement je devrais prendre place sa place n'est ce pas ? On verra le moment venu. S'il arrive. Mais Sariel doit se souvenir de tout. De tout avec moi et Dawn.

Je vous préviendrais quand ce sera bon.

On était pas à quelques jours près. Je crois. J'écoute le plan se mettre en place et cela m'effraie. D'un coup, je ne suis plus certain que cela soit un si bon plan. L'une de mes mains va à ma bouche et je commence à me ronger les ongles.

Ce sera la faute des sans clans. Et uniquement leurs fautes à eux. Si Djinn trouve une source d'énergie qui nous empêche d'être couper de tout. Il faut en implanter partout sur Terre. Construire d'autres dômes. Mais vous le feriez à partir d'Elohim ? Je ne comprends pas ? Vous pouvez demander l'avis aux Originels si vous le souhaitez, mais je pense que nous nous sommes toujours trompés. L'avenir est ici. Pas dans les étoiles.

Mon futur complètement effacé. Est-ce que je le pourrais ? Est-ce que je pourrais vivre sur Terre ? Je sais déjà la réponse. Non, j'en serais incapable. Si la Terre est sauvé, je partirais tout de même dans les étoiles. Ma vie est la haut. Pas ici.

Pour l'instant, je veux bien que vous preniez la température au niveau des Originels, je ne leur en parlerais pas personnellement. Mais vu ce que vous venez de me dire, je dois d'abord tout faire pour sécuriser Vegas. Même si, comme vous le dites, ce serait sans doute le meilleur moyen de disparaître. Je vais étudier tous les paramètres et je vous en ferais part quand j'aurais avancer dessus. Est-ce que cela vous convient Vesta ?
Image

Nephilim

Vesta

Originel

Vesta

Messages : 837
Enregistré le : 27 juin 2016, 21:11
Originel
# RP terminés RP en cours

Vesta

» Publié par Harper

» 27 août 2017, 21:34

Plus de Sans-Clan ? Je souris aux paroles de Hope. Que me demande-t-il exactement ? Croit-il que ça changerait quelque chose à ce point ? Si c’est ce qu’il pense, alors d’accord, je vais arranger ça, mais je ne le lui dis pas. On ne sait jamais, des fois que je change d’avis, je ne veux pas lui faire de promesse. Parler avec Hope est si stimulant que je m’excite un peu trop.

Je n’ai pas demandé aux Infiltrés de se montrer.

Ce n’est pas ce qu’il a dit, mais j’avais besoin de le préciser. Sariel prend ses propres décisions. Je sais que j’ai pris de court beaucoup de monde en devenant l’Ambassadrice des nephilim, les obligeants à accepter en quelque sorte ma vision de l’avenir. J’ai tendance à me mêler de ce que je ne devrais pas, Nerea serait la première à le dire. Je suis ainsi, mais j’essaye de m’améliorer. Cela fait des siècles que j’essaye d’être ce qu’on attend de moi, sauf qu’avec le temps, je me rends compte que je n’y arrive pas. Rencontrer une personne qui ne me connait pas, mais avec qui je peux être moi-même est très agréable. Mes sentiments sont peut-être tronqués en ce qui concerne Hope, tout simplement parce qu’il est le fils de Sariel. Seulement, comme j’aimerai tant avoir Princesse à mes côtés, avoir Hope chez les Vestales est un véritable plaisir.

Je sens le poids qui pèse sur les épaules de cet homme. La peur et l’incertitude. C’est une bonne chose. Tant que ces émotions se bousculeront en lui, il restera humain - sans doute la meilleure partie des Nephilim.

J’accepte de prendre en charge le petit Hope, mais j’ai mes conditions et quand il me donne les siennes, je prends conscience qu’il ne réalise pas ce qu’il demande. Sariel et Dawn ne sont plus ensemble et je sais à quel point cela les fait souffrir l’un comme l’autre. Parfois je m’en veux en repensant aux paroles de Sariel.

Et si son père n’acceptait pas ? J’ai déjà utilisé mon pouvoir sur lui sans le prévenir, mais là cela risque d'être une vraie torture pour lui.

Je trouverai un moyen pour qu’il ait ces souvenirs.

J’en stresse d’avance.

Tout sera prêt. Je m’en occupe dès aujourd’hui.

Le petit garçon serait protégé comme le plus grand des trésors.

Des Archanges, qu’ils soient Nephilim ou Elohim n’a pas d’importance en soi. Cela dit, je préfère voir le nombre d’ennemis diminuer que l’inverse. Je vais m’occuper de rassembler les Originels pour leur en parler. Je ne pourrai pas faire ça seule.

Ce serait beaucoup plus simple. Trop simple.

Ça me semble un bon départ. Comment je fais pour te contacter ?

Je me rapproche de lui. Il m’a demandé de lui offrir un pouvoir des Vestales. Je ne vois plus aucune raison de le laisser utiliser la prison d’absinthe depuis que j’ai accepté de l’aider. J’ai tourné sa chaise doucement pour qu’il soit face à moi et je me suis approchée si près que je l’oblige à écarter les jambes, posant l’un de mes genoux sur le rebord de sa chaise. Ne perdant rien de ses expressions - non mais Allo, je ne vais pas le bouffer ! - je me penche jusqu’à arriver à quelques centimètres de ses lèvres et d’une voix suave précise un petit détail.

Ce pouvoir, je te demanderai de le payer un jour.

Un baiser, juste un baiser, c’est ce que j’aimerai à cet instant, mais je ne vais certainement pas le forcer, juste jouer alors que mon pouvoir agit pour faire monter la température et lui donner envie de beaucoup plus que de poser ses lèvres sur les miennes. Voyons comment il se contrôle, alors qu’en même temps, il sent le pouvoir d’Abandon couler dans ses veines. Je veux qu’il brûle de désir et qu’il n’oublie jamais cet instant. Je ne vais pas le violer… Je le laisserai partir juste après pour ne pas perdre de temps, lui souhaitant bonne chance.

Nephilim
Avatar du membre

Hope

Nephilim

Hope

Messages : 455
Enregistré le : 26 juin 2016, 12:46
Nephilim
# RP terminés RP en cours

Hope

» 30 août 2017, 15:00

https://www.youtube.com/watch?v=NxsysVi6YwI

Je cligne des yeux quand Vesta dit une phrase sur les infiltrés. Et je réponds aussitôt, interloqué.

Je ne me doutais pas que vous aviez ce pouvoir sur ... Eux.

Elle peut sentir que je la regarde bien différemment. J'étais jeune quand j'ai quitté la Terre. Pour moi, mon père était avec ma mère. Ils s'aimaient. Et cela me suffisait. Il m'avait tellement protégé que je ne connaissais guère les Originels. Je connaissais leurs histoires, leurs vies, mais je ne savais que ce que voulait bien me dire Sariel. Et il ne m'avait jamais rien dit sur Vesta. Pas de cet ordre là en tout les cas. Et comme elle est restée sur Terre, je n'ai rien pu apprendre de plus sur elle. Je n'aurais sans doute pas du le dire, mais je suis surpris. A quel point à tel un pouvoir sur mon père ? Ma tête se penche un peu. Elle peut sans doute se rendre compte que je calcule. Quelle probabilité ? L'échiquier change du tout au tout.

Elle me surprend quand elle me dit que tout sera prêt dès maintenant. Ce n'est pas vraiment ce que je souhaite. Pas si vite. Malgré mon aplomb, je ne suis pas encore prêt moi. Mais au vu de ce qu'elle dit, il va falloir que je le sois. Rapidement. Je me contente donc d'hocher la tête. Car je ne sais trop quoi dire. Je dois faire en sorte que Sariel et Dawn acceptent. Mais c'est avant tout vers ma mère que je vais me tourner pour cela.

J'ai finit par avoir une idée. Une idée risquait pour prévenir la Terre de qui sont les Elohim. Si jamais cela ne fonctionne pas, je tenterais le retour en arrière. Mais j'aurais besoin de mon père. Besoin de Djinn aussi dans la pièce. Car je connais le pouvoir de la voleuse de Djinn. Lui, vu qu'il connait le pouvoir de Less, peut être qu'elle sera présente aussi. Ce sera quelque chose de grandes envergures, on aura pas le droit à l'erreur.

Le jour où nous déciderons de passer à l'action, il faudra que vous soyez tous présents. Présents à Vegas pour la protéger si cela tourne mal. Le secret serait sans doute le mieux pour éviter les fuites, mais je ne vous dirais jamais mon plan. Ainsi, vous ne sera pas à quoi vous entendre. Pour le meilleur ou pour le pire. Espérons pour le meilleur bien évidemment.

Mon sourire est un peu crispé car je vais pas mal me dévoiler, ainsi que mon père. Il ne va pas apprécier, mais il n'aura pas le choix.

Je vous contacterais quand ...

Mais c'est là qu'elle se rapproche de moi et cela me coupe la voix. Parce que bon, c'est Vesta quoi. Alors quand je la sens si proche, elle peut voir clairement que j'avale difficilement ma salive. J'ai les mains sur les accoudoirs et je pense que je m'y cramponne. Peut être qu'elle ne va pas me bouffer, mais l'inverse n'est pas certain à cet instant. J'ai beau essayer de ne regarder que son visage, mes yeux se portent vers ce genou entre mes jambes. Vers ce cou, cette poitrine naissante. J'essaye de me de faire aussi petit que je le peux sur la chaise, ce qui est impossible et je n'ai pas vraiment de moyen de glisser de la chaise vu son genou où il est placé. (saleté). Et c'est comme se sentir cotonneux au tout début. Quelque peu euphorique peut être aussi. Non, tout flagada. Je ne sais plus trop. Ce que je sais, c'est que ses lèvres m'obsèdent. Je cramponne avec plus de force la chaise au point de la déformer au final. Mon buste s'avance vers elle, je la regarde avec un désir brûlant. Ses lèvres sont tentantes mais ce serait si facile, son cou m'interpelle. Finalement je glisse de la chaise alors que son genou rencontre ma virilité. Je me redresse, glissant contre elle, contre son genou. Dommage qu'elle n'ait pas de robe, cela l'aurait remonté à coup sûr. Ses fesses rencontrent la table derrière nous et je pose mes mains entre ses bras, contre la table. Je suis tout contre elle, avec une respiration violente, insupportable. Mon torse bouge à un rythme affolant et le contact de sa poitrine contre moi m'affole encore plus. Ma virilité devient douloureuse et mes pensées vont de la table, à la chaise, au mur, à la paroi vitrée, au sol, au plafond. Je ne sais plus de combien de manière je l'imagine, mais mon front va contre son épaule. Je suis bouillant, exténué. Et je brise la table entre mes doigts de chacun de ses côtés.

Pas ... Pas comme cela ... S'il ... S'il vous plaît.

Je sens le pouvoir s'estomper, mais elle peut sentir mes lèvres se poser sur le tissu de sa chemise, contre son épaule. Je la mords, très doucement. Elle n'aura pas mal, ni aucune blessure. C'est comme un baiser. Elle peut sentir ma langue à cet endroit. Et je finit par me redresser, je la regarde, choqué, et je quitte la pièce aussitôt. Je réajuste ma veste, alors qu'elle n'a pas vraiment bouger et je cache comme je peux ma gène dans le bas ventre. Une fois dans l'ascenseur, je vais tant bien que mal revenir à la réalité. Mais je vais surtout jamais oublié les effets de ce pouvoir.

Démoniaque !
Image

Nephilim

Vesta

Originel

Vesta

Messages : 837
Enregistré le : 27 juin 2016, 21:11
Originel
# RP terminés RP en cours

Vesta

» Publié par Harper

» 30 août 2017, 20:59

Je souris à sa question. Je ne peux pas dire que Hope ne m’écoute que d’une oreille. Il semble penser que je suis capable d’influencer les Infiltrés. Je ne le crois pas. Pas vraiment. Pas volontairement.

On ne force pas un Originel à faire ce qu’il n’a pas envie.

Au final, il n’y en a qu’un qui décide, c’est Sariel. Bien sûr, j’aime lui faire croire que c’est la même chose pour moi, mais on sait tous que l’opinion de Sariel m’est très importante. Je suis loin de penser que la réciproque est vraie.

J’ignore que Hope a besoin de plus de temps. Personnellement, j'accueille ce projet avec beaucoup d'excitation, car j’ai besoin de me plonger à nouveau vers l’avenir. Cela m’amuse de voir qu’il a la même façon de fonctionner que son père. Lui non plus ne dit jamais rien de ses plans. Est-ce qu’il le sait ? Ce n’est pas moi qui vais lui dire, je ne voudrais pas qu’il perde sa spontanéité avec moi. De plus, je pense que nous ne devons pas attendre, surtout avec ce qu’il se passe à Washington.

Mais voilà, je ne résiste pas à l’envie de jouer avec Hope. Je n’y peux rien, c’est plus fort que moi, mais si j’avais su comment il allait réagir… Comment dire… Wouah ! Je le sens se crisper et j’adore ça. Il m’en faut peu pour m’amuser et je ne compte pas aller plus loin avec le fils de Sariel. L’Originel n’a rien avoir avec Harahel ou Asmodée, je ne m’amuserai pas à ça. Seulement, Hope réagit de façon bien plus intense que dans mes projets et doucement, un cours instant, j’ai pu entrapercevoir cette fougue dont il est capable. J'adore ! Il est soudain beaucoup plus mature dans ses traits, à moins que ce soit l’érotisme qu'il dégage qui me le rend soudain plus beau… plus Nephilim. J'adore.

Je ne le touche pas une seule fois. Le sentir se battre contre ses désirs est beaucoup plus satisfaisant à tel point que je ne l’arrête pas. Je ne fais que chercher son regard. Le charme que je lui ai jeté a cessé quand il demande à ce que ça ne se passe pas ainsi… Il envisage donc une autre façon ? Intéressant ! C’est mignon.

Je ne suis en rien responsable de ce qu’il fait ensuite. J’imagine que ce regard choqué est quand il le réalise. Je n’ai pas le temps de le rassurer, qu’il s’est déjà enfui me laissant là, penaude devant sa réaction. Je pourrai lui courir après mais 1- ce n’est pas mon genre et 2- j’imagine qu’il a envie de rester seul. Et puis, le grand sourire qui reste bloqué sur mon visage pourrait le rendre mal à l’aise. En fait, je suis amusée d’une force. Pourquoi tant de malaise pour ce genre de vice chez un Nephilim ? Sariel ne lui a donc rien appris ?

Je voulais qu’il se souvienne de moi, je crois qu’il ne risque pas de m’oublier de sitôt. Très joyeuse, j’attrape mon téléphone portable.

Je l’adore.


Quelques mots à l’intention de Sariel. Je ne précise pas de qui je parle. Je sais qu’il trouvera. Mais ce n’est pas tout ça, j’ai des Originels à réunir et je sais que le plus compliqué d’entre eux à contacter sera Harahel. J'ai du pain sur la planche si je ne veux pas ralentir Hope. De plus, j'ai envie de le revoir.

Verrouillé

Retourner vers « L'Atrium Vestae »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité