As soon as possible [Sassy]

Le Strip comptent de nombreux casinos : Sahara, Circus Circus, Casino Royale, Treasure Island, Caesar Palace, etc...
Répondre
Nephilim
Avatar du membre

Jimmy Chesly

Nephilim

Jimmy Chesly

Messages : 357
Enregistré le : 09 oct. 2016, 21:06
Nephilim
# RP terminés RP en cours

Jimmy Chesly

» 14 nov. 2016, 22:46

As soon as possible

Précédement

Costume élégant, cravate rouge, un simple arrêt à l’accueil pour récupérer la clé de la chambre 224, on pourrait presque croire un mari en train de tromper sa femme…

A la différence que je n’ai jamais été fidèle, que je n’ai pas de vocation à l’être, et surtout qu’en toute logique, Sariel m’a donné rendez-vous, certainement pour discuter de ce que je vais faire à Vegas désormais.
Je me tiens à jour sur ce qui doit être su, profil bas, je me réhabitue à la ville, ça fait pas longtemps que je suis revenus, quelques jours, mais j’ai pu reprendre un peu mes marques, la facilité d’adaptation est acquise.

Clé en main, dans l’ascenseur, je souris à une élégante jeune femme, loin d’être aussi belle qu’une Nephilim, mais qui me regarde en coin. Pas d’aura pour moi, je ne tiens le pouvoir le plus souvent, je glisse dans le décor. Plus je me fais discret, mieux je me porte.
Je sors à mon étage, non sans un dernier regard à l’humaine, c’est une main dans la poche, la clé électronique dans l’autre que j’arrive au rendez-vous. J’ai reçu le sms il y a deux heures tout au plus, je suppose que je dois attendre là dedans l’arrivée de mon Seirim.

Je me glisse à l’intérieur, la suite est immense, vide, pas de présence, je m’avance et regarde un peu l’intérieur, personne, si ce n’est une sélection d’alcool et deux verres. Je me sers un verre de vodka, habitude, bons souvenirs, et portant le verre à mes lèvres, avant de me rapprocher de la fenêtre, regarder l’escalier en colimaçon et lever le nez vers les hauteurs. Ce n’est qu’une suite, un lieu de rendez-vous, et je vais devoir attendre Sariel. Une heure, deux heures…j’en sais rien.

L'endroit est sympa, j'ai connu pire ces dernières années.
Image
► Afficher le texte
Image

Nephilim
Avatar du membre

Sassy de Verville

Nephilim

Sassy de Verville

Messages : 42
Enregistré le : 08 oct. 2016, 19:22
Nephilim
# RP terminés RP en cours

Sassy de Verville

» 15 nov. 2016, 14:35

Ça avait été trop facile. Il était entré à peine deux heure après le texto de son patron. Rapide et sans détour pour un sms sortit de nulle part. Un Infiltré qui attendait les ordres, peu importe l’heure de la journée.

La nuit était déjà plus qu’avancée. Peut-être même que c’était plus le matin que le soir. Le Penthouse était plongé dans le silence. Un luxe non nécessaire mais tout fois très agréable. À Zakaï, la notion de luxe était bien différente. Appréciable mais ce n’était pas la même chose et ces maintenant logée dans une chambre d’hôtel hors de prix que Sassy ce rend bien compte comment on ne changeait pas si facilement une créature de plus de 300 ans.

Assise sur la chaise de cuire rotative dans le bureau, elle attendait dans la noirceur, un verre à la main remplit de glacon qu’elle faisait tourner machinalement, qu’il entre dans le penthouse avec la clé laissé pour lui à la réception. Quand enfin, elle entendit la porte s’ouvrir et se refermer, elle eut un long soupir puis un sourire en coin. Seule, l’oreille au aguet, elle attendit patiemment que l’infiltré se serve un verre d’alcool pour sortir de la pièce.

Dans le reflet des fenêtres qui donnait sur le strip, une silhouette se dessina lentement derrière Jimmy. Habillée d’une parfaite robe noire moulante au dos divinement échancré jusqu’à ses reins, la chevelure rousse de Sassy tenait en un paquet désinvolte derrière sa tête avec un stylo de l’hotel. Descendu de ses échasses à talon haut, son pas était feutré sur le tapis du salon.

Vous croyez qu’elle serait nue et qu’elle lui sauterait dessus !? Allons allons. Jimmy est un plat qui se mange chaud.
Pas froid.

Elle s’approcha assez pour garder une distance entre eux deux. Son pouls s’était accéléré ; Sassy patientait depuis un peu trop longtemps mais elle arriverait à attendre encore un peu… juste un peu.

Il doit y avoir si peu de femme qui sont aussi heureuse de revoir leur ex mari. Qu’est-ce que j’en ai de la chance.

Sassy attendit qu’il se retourne vers elle pour plonger son regard bleu froid dans le sien pendant un instant. Elle détourne le regard, observe le plancher et a un petit rire bas et charmant en replaçant une mèche de cheveux qui s’égarait sur son visage.

Je m’imaginais ce moment autrement. Elle releva son regard puis ajouta : J’espère que tu me pardonnera d’être partie aussi vite et sans explication.

Doucement, toujours en l’observant, elle finit son verre de vodka cul sec et le déposa sur un meuble près d’elle.

Et j’ai une mission pour toi. Ce qui était vrai, entre autre. Au moins, il ne sera pas déplacé juste pour ses belles chevilles
Image Image
Image
Merci Lucy <3

Nephilim
Avatar du membre

Jimmy Chesly

Nephilim

Jimmy Chesly

Messages : 357
Enregistré le : 09 oct. 2016, 21:06
Nephilim
# RP terminés RP en cours

Jimmy Chesly

» 15 nov. 2016, 15:53

J’ai le regard sur le strip, j’observe, les changements, le visage de la ville, mon verre lentement porté aux lèvres quand mon esprit, mes sens, se laissent tirer de leur contemplation. Mon visage se redresse, sur la vitre, j’ai son reflet,j’entends sa voix et je pense que si mon cœur rate un battement, mon esprit se met à palpiter dans tous les sens. Je ne dis rien. J’ai un sourire, en coin, le regard qui s’approfondis, mon ex-femme…je me retourne vers elle, pour la regarder.

Nulle femme n’est aussi sexy, envoûtante, ou plus parfaite que Sassy de Verville. Mais je dois être de partis pris en disant cela. Je ne dis rien, je me tais, je la regarde, j’ai pas envie de parler. La robe noire moulante, ses cheveux emprisonnés, je ne quitte pas mes yeux d’elle.

Le souffle plus profond, l’envie de me rapprocher, le besoin, elle apporte pas mal de truc, mais je ne laisse rien voir, je me contente de la regarder. J’ai déjà imaginé milles façons de la revoir, milles façons de faire, milles envies…

Je hausse les épaules, d’un air de dire je sais pas, lui en vouloir ? Elle était partie si vite, et ça avait fait mal, mais est-ce que je lui en voulais ? Une apparition de Sassy de Verville et ça suffisait. Je regarde vaguement le fond de mon verre, histoire de pas lui faire croire grand-chose, elle triche ? Tu triches ? Est-elle dans ma tête ?

Une main dans la poche, je me rapproche à mon tour, silencieux, l’autre maintenant le verre pendant le long de mon bras, une mission ? Oui, une mission…après. J’ai carrément réduit tous les centimètres en elle et moi, mon verre glisse sur la table, mes yeux sont pas sur elle, mais il remonte pour la regarder et plonger dans les siens.

Ah Sassy, tu es…

Ma main sort de ma poche pour aller à sa taille, glisser lentement, se mettre dans le creux de ses reins, le pouce trouve cette peau révélée et l’effleure. Je continue de la regarder. L’autre mains, elle, glisse le long de son corps, passe le long de sa gorge, à sa nuque et je vais, doucement, retirer tout ce qui emprisonne cette chevelure de feu.

Les rousses…cette rousse…

Ils tombent et j’inspire, ma main se glisse dedans, et mes lèvres près des siennes, je souris.

-Je pensais dire un truc super puissant, qui t’aurait fait retenir ton souffle, marqué le moment de gravité solennelle, mais…je suis pas très bon dans les dialogues.

Alors au lieu de ça, je viens prendre un baiser sur ses lèvres, pour commencer, trois ans à gouter des lèvres fades, et enfin, retrouver les plus parfaites qui soit. Mon esprit bouillonne au baiser, il dure, on va pas se mentir, mais il prend fin, une fin difficile, essoufflée et je reste contre elle.

La séparation est compliquée, j’ai pas envie, pas un instant, mais mes mains retombent, j’inspire, je la regarde. Sa robe se fracasse sur le sol, je retiens pas trop un sourire. J’ai défais la fermeture pendant le baiser et je suis fier de ce que j’ai ais.

-On a toujours mieux discuté à poil.
Image

Nephilim
Avatar du membre

Sassy de Verville

Nephilim

Sassy de Verville

Messages : 42
Enregistré le : 08 oct. 2016, 19:22
Nephilim
# RP terminés RP en cours

Sassy de Verville

» 15 nov. 2016, 22:07

Tu aimerais que ce soit le cas ? lui demande t’elle, mi sérieuse, mi amusée. Parce que c’était plus simple de lire dans ses pensées que son départ précipité était déjà en partie oublié par ces retrouvailles. C’était définitivement plus simple ainsi. De toute façon, elle allait bien lui en parler un jour ou l’autre. Elle lui devait quand même des explications : Disparaître aussitôt son passage chez les infiltrés, c’était quand même un peu abrute, surtout qu’elle espérait pouvoir le former ou encore surveiller de près son évolution.

Elle imaginait que Lorelei s’en était donnée à cœur joie sur cette partie de leur contrat matrimoniale.

Pensée qui diverge vers d’autres quand Jimmy s’approche d’elle, faisant s’effacer toute cette distance sécuritaire qu’elle avait presque trop poliment mit entre eux deux. Frisson quand il l’effleure du bout des doigts, Sassy ferme les yeux, un sourire en coin, elle laisse faire ces mains qui n’avaient pas oubliés toutes ses courbes.

Sa chevelure dégringole sur ses épaules, elle entrouvre ses lèvres si près de celle de Jimmy par un fin sourire :

- Alors ferme là, réussit t’elle à murmurer avant que sa bouche ne se colle à la sienne. Passionnément, elle passe ses bras autour de sa nuque et ressers sa prise vers elle. Son bassin ce colle naturellement au sien et c’est dans un soulagement stupide que Sassy ce laisse emporter dans cette étreinte.

L’étreinte prend fin juste avant que la rousse s’enflamme pour de bon et sans surprise, se laisse faire au jeu. Sa robe glisse le long de ses courbes, la laissant divinement nue, couverte seulement de sa chevelure.

Sassy l’attrape par la cravate et le tire d’un coup franc vers elle pour qu’il retourne entre ses bras :

- Je t’ai rendu la tâche beaucoup trop facile. Dit-elle en s’emparant de ses lèvres qui essayaient de retenir un sourire de satisfaction. Rapidement, elle l’aida à sortir de sa veste puis s’attaqua directement à son pantalon tout en l’embrassant avidement.

Entre deux soupirs et manœuvres, Sassy arrive à dire :

Tu ne me croiras pas si je te dis qu’à Zakaï, je n’ai trouvée personne qui discutait mieux à poil que toi. Sourire, soupire, lèvres qui ne se quitte plus, elle arrive à glisser ses mains sous la chemise de Jimmy et enfin toucher sa peau chaude et ses muscles dorsaux.

D’une prise assurée sur sa cravate elle éloigne son corps et le force à la suivre jusqu’au salon ou elle bascule vers l’arrière en l’entrainant sur le canapé. Lui sur elle, Sassy ne peut s’empêcher un rire cristallin amusé :

J’espère que ce canapé est mieux fait que celui de ton ancien appartement !
Image Image
Image
Merci Lucy <3

Nephilim
Avatar du membre

Jimmy Chesly

Nephilim

Jimmy Chesly

Messages : 357
Enregistré le : 09 oct. 2016, 21:06
Nephilim
# RP terminés RP en cours

Jimmy Chesly

» 15 nov. 2016, 23:55

Je croyais avoir perdu ce gout du jeu…et en fait non.
Je pensais que cela n’arriverait plus…et en fait non.
Je me retrouve avec cette envie, ce feu, cette fougue, qui me fait sourire, qui me donne envie, qui provoque en moi quelques embrasements. Trois putain d’année sans cela, des mortelles sans intérêt, une femme sans intérêt, toutes sans intérêt et puis te revoilà…

Dessapes-moi, touches, soupire, souris, tout, je roule des mécaniques, je gonfle les muscles, je les sens sous tes mains qui cherchent, trouvent, retirent. Parler à poil c’est la chose la plus conne du monde, mais cela n’appartient qu’à toi, et qu’à moi.

Je me laisse totalement envahir par l’esprit fougueux de Sassy, m’amusant comme jamais, je suis nu, je n’ai qu’une cravate et ça me va, je chute, tombe, éclate de rire, trouvant place sur un canapé. Je réponds à sa phrase par un baiser, cette fois plus doux, plus délicat, plus patient, pour profiter de la nudité commune, mes doigts finissant de s’accrocher à ses mèches rousses.

Discuter, j’ai pas vraiment envie, je suis pas positionné pour discuter et ma main qui remonte sa jambe n’aide pas, mon bassin épousant le sien non plus, alors quand je me retrouve en elle, je crois qu’on peut carrément oublier de discuter pendant un petit moment. Et c’est pas la peine de penser à autre chose que ces mouvements avides.

Avide, je le suis. D’elle, plus qu’on ne pourrait le croire. Oui, elle est partie, et je me venge de ce départ dans une lutte charnelle presque possessive. On va pas se leurrer, on va pas se mentir, on va juste profiter, et…peu importe le nom qu’on donne à ça.

-Finalement ce canapé est pas plus résistant.

Ça me fait marrer, ça a été…rapide…possessif. Jouissif. Plein d’adjectif qui colle le tournis et qui transpire…l’envie, le besoin de l’autre sans pour autant vouloir foutre de nom clair là-dessus, histoire de pas..comment dire. Déterminer comme il faut ce qui se passe, encore.
J’ai soif, ma gorge est sèche, je la soulève de moi, légère et la pose sur le sofa pour aller chercher nos verres et les remplir, même si y a en avait encore dans le mien.

-Alors, la vie rurale de Zakaï ne t’a pas été favorable en compagnon de discussion…

Je reviens poser mon cul, à l’opposé, pour pouvoir avoir le droit d’avoir ses pieds sur mes genoux, mais surtout, pour pouvoir effleurer ses chevilles, du bout des doigts.

-J’aurais été déçu d’avoir été facilement remplacé pour ce genre de chose.

Je lui souris en la dévorant du regard, prenant mon verre que j’amène entre nous, je tends celui-ci, histoire de trinquer. A quoi ? Facile.

-A ton retour ?

A moins qu’elle n’ait mieux à proposer, ce dont je ne doute pas.
Image

Nephilim
Avatar du membre

Sassy de Verville

Nephilim

Sassy de Verville

Messages : 42
Enregistré le : 08 oct. 2016, 19:22
Nephilim
# RP terminés RP en cours

Sassy de Verville

» 16 nov. 2016, 23:17

Elle aurait préférée ne pas lire en lui ses trois dernières années fades et sans saveurs. Se soulagement de se retrouver capable et droit devant leur jeu habituel. Ce profond réconfort de la retrouver comme ça l’avait été avant son départ. Sassy aurait préférée ne pas être témoin de son trouble puisqu’il lui rappelait le sien. Celui qu’elle ressentait à chaque soupir, à chaque fois que ses lèvres possédaient les siennes, à chaque frôlement, chaque caresse, toutes ses caresses qui lui était refusées par un autre.

Jimmy remplissait ce gouffre béant et vide qu’elle avait à la place du cœur. Personne n’arrivera à le remplir et elle espérait toujours qu’il n’essayerait pas le combler. Il allait s’y perdre.

Mais déjà elle oubliait tout cela sous ses coups de bassin viril qui lui arrachèrent des cris d’extases et de plaisir qui retentirent dans la chambre. Une passion dévorante l’anima. Sassy s’accrocha presque désespérément à lui, sa poigne agrippant ses muscles, sa peau. Elle le voulait tout à elle. Juste à elle. Pendant un instant. Se sentir enfin comme un objet de désir. Répondre à l’appel des sens, mélanger leur souffle, s’unir de la manière la plus intime qu’il soit été possible pour deux être sous leur forme humaine. Aussi rapidement que sauvagement, cette lutte charnelle se résulte en un cri de victoire satisfait, un corps qui se cambre et un sourire calme et séduit.

Sassy rit sous la constatation du canapé qui venait de rendre l’âme puis lentement, s’allonge sur le sofa pendant que Jimmy va remplir leur verre. Sur le ventre, elle dépose ses pieds sur lui juste après d’attraper son verre de vodka remplit de glaçon. Elle prend une gorgée avant de dire :

- Oh, j’ai fais ce que j’ai pu avec ce qu’il y avait la bas. Il y avait quand même quelques bons coups dans le lot, je ne vais pas te mentir mais … ça manquait d’infiltré. Les insoumis était parfois si romantique et monogame. Jimmy avait donc vu sur son postérieur parfait et sa longue chevelure rousse qui cascadait dans son dos pendant qu’il lui frôlait doucement. Un léger rire bas, elle ajoute : Tu es mon premier officiel vrai ex-mari. C’est bien difficile à remplacer.

Un clin d’œil, elle se redresse sur ses coudes pour trinquer et cogner son verre contre le sien.

À mon retour et aux changements. Cet ajout qui pourrait parler des trois dernières années sur terre, de la manière que les clans géraient tout ça, des jeunes qui sortaient de Zakaï en apportant avec eu un vent nouveau et de bien d’autre chose à venir. J’ai été mutée au rang de Second du clan. Je ne suis pas ici depuis bien longtemps et j’ai déjà pas mal de chose sur la planche.

D’une agilité féline, Sassy se relève et appuis son dos sur le canapé, redépose ses pieds sur jimmy et approche son verre à ses lèvres avec un sourire étrange :

– Mais avant, dit moi tout sur ton superbe mariage et ta lune de miel. Tu as des photos ? Je veux voir des photos. Dis-moi que tu en traine une dans ton portefeuille. Elle se cacha derrière son verre pour ne pas pouffer comme une gamine qui se délectait du malheur des autres. Ta femme va bien ? Beaucoup de clients ? Vous vous êtes bien amusé au moins ?
Image Image
Image
Merci Lucy <3

Nephilim
Avatar du membre

Jimmy Chesly

Nephilim

Jimmy Chesly

Messages : 357
Enregistré le : 09 oct. 2016, 21:06
Nephilim
# RP terminés RP en cours

Jimmy Chesly

» 17 nov. 2016, 12:47

Un sourire se décroche de mes lèvres, mes yeux fondus sur elle, animé d’un brasier translucide, quelle femme est aussi…sublime ? Aucune, mais je sais que je ne suis pas raisonnable. Je suis content d’avoir avancé durant ces trois ans, de ma formation, tout cela, je n’ai pas attendu Sassy, je me suis même dit que si je devais la revoir, je la reverrais. J’avais raison.

Assis dans le sofa, ses pieds sur moi, je l’écoute. Ah Sassy, est-ce que toi aussi parfois tu te dis que l’on aurait jamais divorcé en vérité ? On le sait, mais on ne le dira jamais. Tout comme on sait que l’un comme l’autre, nous comblons un vide en nous. Il y a quelque chose qui est inexistant chez nous et que l’autre apporte, je ne sais pas ce que je veux dire, mais je sais que c’est comme ça.

Je porte le verre à mes lèvres après avoir trinqué, la vodka me rappelle toujours un souvenir profond, ancien, une rencontre, toi…comment oublier ?

-Et bien félicitation !

Une moue pour accompagner mes paroles, la promotion est belle. Ça me fait sourire, je n’ai pas connu le réel second du clan, je ne le connais même pas, à part un nom, alors, le changement n’est pas si mal. On devrait parler de cela, mais au lieu de ça elle amorce un autre sujet et je me mets à rire.
Sérieux ? je me marre bien, la tête retombant en arrière, je finis par la regarder, elle se marre hein…

-Tu devrais venir à la maison, nous avons plein de photo de couple, qui rit, qui s’aime, qui ont l’air heureux. C’est merveilleux.

On pourrait presque sentir la pointe d’ironie si je ne la dissimulais pas aussi bien.

-Loreleï reste Loreleï. Haineuse, bornée, destructrice…elle a repris son travail dès qu’on est arrivé, ce qui me permet d’éviter de la supporter. Mais je me méfie d’elle, je ne sais pas ce qu’elle cache mais il y a quelque chose…

Ça c’est un fait, je ne sais pas quels sont tes petits secrets Loreleï Kane mais je les découvrirais tôt ou tard je devrais même dire que je devrais finir par savoir, pour le moment, je te déteste et toi aussi ce qui est un parfait alliage.
Je regarde mon alliance, elle ne représente rien.

-Mais elle est charmante, des fois je me dis que c’est dommage qu’elle n’ait pas de tendance suicidaire.

Je dis ça et je suis assez con pour l’empêcher, mais la limite est tellement fragile, entre ma haine et . je ne sais pas quoi, quelque chose de plus positif. Je regarde Sassy.

-Et des fois, elle me file un peu d’orgone.

Involontairement, mais je ne le précise pas, Loreleï me hait, mais elle n’est pas insensible au charme démoniaque…
Image

Nephilim
Avatar du membre

Sassy de Verville

Nephilim

Sassy de Verville

Messages : 42
Enregistré le : 08 oct. 2016, 19:22
Nephilim
# RP terminés RP en cours

Sassy de Verville

» 20 nov. 2016, 20:28

Sassy le remercie pour les félicitations. Même si les responsabilités qui allait avec la prise de cet espace aux côtés de leur Seirim était bien différente. Elle sera probablement plus sur la scénette et si jamais quelques choses arrivaient, la rouquine serait responsable de la suite et la survie du clan. Un peu de pression qui ne lui fera certainement pas de tord.

– D’ailleurs, une partie de cette promotion viens en lien avec la mission que nous avons. Malheureusement, je ne crois pas que cela va beaucoup d’enthousiasmer. l’avertie-t-elle. Non parce que, franchement, ce qu’elle allait lui demander était probablement même impossible. Bon, rien ne l’était vraiment, mais il y aurait un prix à payer et Sassy avait la nette intension de partager les frais.

Elle aussi ne peut s’empêcher de rigoler sous l’invitation de passer chez les Chesly :

- Tu sais que j’aimerais beaucoup être invitée à souper et voir cela de mes yeux. Tu choisis une date et je joue le jeu avec plaisir.

Masochiste ? Absolument pas. Il faut voir plus loin que ça. Aussi loin qu’un infiltré peu cacher ces émotions, voiler la vérité, tenir le mensonge, c’est dans ces petits gestes quotidiens. Cacher son jeu, le ranger et le garder au chaud jusqu’à ce qu’on puisse en apprécier toute les tournures et les revirements.

Et vous savez quoi ? Sassy devait avouer que c’est ce qui faisait aussi de Lorelei une bonne infiltrée. Elles ne s’aimaient pas particulièrement toutes les deux et l’humaine avait probablement encore moins de raison d’apprécier Sassy mais malgré sa rage, sa haine, elle était restée. Comme une statue de glace. Comme un chien dangereux qui attend un ordre, comme un ninja qui attendait le moment parfait pour frapper.

La rousse se penche vers la main de Jimmy et l’attrape pour regarder elle aussi son alliance. Quelque chose de simple, sobre, rien de tape à l’œil. Un sourire en coin, elle hausse rapidement les épaules pour reprendre sa place pour ajouter :

- Lorelei, force de l’avouer, c’est une battante. Elle préfère s’automutiler que de déroger de ses premières idées. C’est pratique chez un humain et pour l’instant, elle n’a rien fait qui méritait le couroux direct de qui que ce soit. Une gorgée, elle prend une inspiration. Ça doit être vraiment intense au pieu… elle a reprit le travail, tu disais ? Machiavélique à fond, Sassy oserait-elle vraiment aller jusqu’à acheter les services de la femme de Jimmy ? Sans humain fixe, elle ne pourrait l’être bien longtemps… peut-être qu’elle en profiterais une dernière fois ?

Idée à la fois perverse et tentante.

Une autre gorgée de vodka glacée, le regard dans le flou, songeuse puis elle retourne son attention sur Jimmy, un clin d’œil appréciateur :

- Allons, n’importe qu’elle humaine à moins de 3 mètres de toi doit te fournir de l’orgone sans même que tu fasse quoi que ce soit.
Image Image
Image
Merci Lucy <3

Nephilim
Avatar du membre

Jimmy Chesly

Nephilim

Jimmy Chesly

Messages : 357
Enregistré le : 09 oct. 2016, 21:06
Nephilim
# RP terminés RP en cours

Jimmy Chesly

» 21 nov. 2016, 12:04

Que tu aiune promotion me plait, que cela consiste aussi à un truc qui ne va pas me ravir, un peu moins. Est-ce que je vais vraiment râler ou le faire pour la former ? Je n’en ai aucune idée, mais je sais que je vais le faire. En tous cas, je te regarde, tu vas la cracher ta pastille ou je fais en sorte d’avoir les moyens de te faire parler ? je me fais sourire tiens…

-Et bien on verra seulement si ça me plait ou pas.

Que cela n’implique pas Loreleï et je serais déjà un peu content. J’imagine pas un seul instant ce qu’elle veut de moi et qui pourrait ne pas me plaire.
Mais promis, je t’invite à dîner chez les Chesly, une belle grande table, de la bouffe pas faites maison et une petite femme vengeresse et glaciale à l’humeur de façade. Je me mets à rire, toutes dents dévoilées, la tête partie en arrière.

-Okay, mais je pense que Leï va me proposer d’aller me faire foutre, disons…dans une petite semaine ? Elle participera peut-etre.

Je sais pas si elle va vouloir, tout dépend comment elle prend le truc, si je fais comprendre que j’ai envie qu’elle refuse, elle va peut-être dire oui ? J’en sais rien, je sais juste que la petite humaine est aussi chiante que relou, et qu’elle peut me surprendre.

Les yeux détournés de l’alliance, je mate Sassy qui m’a saisis la main, cet anneau n’est qu’une sorte de bijou fantaisie sans intérêt. Je bois un peu, ma main retrouve sa place sur sa cheville, je la regarde. Pas tout à fait tord pour Loreleï, je ne peux m’empêcher d’inspirer.

-Et parfois je rêve de la jeter sous un bus pourtant.

Lachais-je du fond du cœur en imaginant la scène. Mais je dis ça que je ne le ferais pas, sérieusement, c’est du domaine du fantasme à la con. Je ricane, laisse Sassy imaginer ce dont elle a envie et je ne dis rien.

-Tu sais qu’au pieux avec Leï, il ne se passe rien, je n’ai pas le droit de la toucher. Qu’on soit clair. Mais c’est vrai, pour le 3m et si je souris…

Je me la joue un peu, mais je lui fais un sourire en coin en la regardant. Mais on peut s’amuser un petit moment à ce jeu, j’ai envie de savoir ce que Sassy va me coller comme mission déplaisante. Alors j’inspire et je me lance.

-Et si tu me parlais de cette mission que je sache un peu ce qu’il en est.

Allez Sassy de Verville dis-moi un peu ce qui m’attends et qui risque de me déplaire. Je pourrais râler ? Oui, j’en suis certain, pour la forme ou pas.

La suite
Image

Répondre

Retourner vers « Les autres casinos... »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité