Toute la smala [Raven et ses boys + Lucy + Jo + Princesse]

Tout est magnifique, harmonieux dans le royaume de Meborack. D'immenses mines à flanc de falaise, des châteaux merveilleux suscitent bien des convoitises. Mais les créatures qui gardent ces trésors sont toutes aussi grandioses et donc dangereuses. Des Arpenteurs partant en quête de puissants artefacts n'y trouvent souvent que leur perte.
Nephilim

Lidrya Chesly

Humain

Lidrya Chesly

Messages : 517
Enregistré le : 26 juin 2016, 12:46
Humain
# RP terminés RP en cours

Lidrya Chesly

» Publié par Hope

» 16 juin 2017, 09:35

Lidrya ne sait pas quoi répondre à Séveride, et elle n'est pas prête à expliquer qu'elle peut invoquer un Originel. Si jamais cela ce sait dans certains clans, elle n'est pas sûr de garder sa tête sur ses épaules bien longtemps. Même si elle a compris qu'elle a finit par se forger sa propre réputation au sein des Nephilim. C'est assez complexe de marcher sur des oeufs en permanence, mais, elle ne peut nier qu'elle ne changerait sa vie pour rien au monde. Elle regarde inquiète vers Princesse, mais celle-ci la rassure de suite. Au vu de la tête de Lidrya, elle n'y croit pas un seul instant. Pour Lidrya, Princesse est sa fille. Elle l'a rendu si heureuse le jour où elle lui a demandé si timidement. Elle était la plus heureuse des mamans. Elle est fière de ses enfants. N'en déplaise à Hadès, quoi qu'il se passe dans leurs vies, elle ne pourra jamais leur tourner leur dos. C'est ainsi qu'elle voit les choses entre Jimmy et Harahel, mais elle ne lui posera jamais de questions. Elle ne veut pas entendre ses réponses là. Ils se contente donc de ne pas en parler. Inutile de se faire souffrir pour rien. Hadès l'accepte bien avec ses défauts, alors elle ne veut pas juger l'Originel. Elle n'est pas d'accord avec lui et son choix de virer Jimmy de sa vie, elle en est triste, mais elle aime trop son mari et tant qu'il ne lui demandera pas de faire un choix, la situation restera telle qu'elle est. Est-ce que si elle savait la véritable raison d'Hadès elle agira toujours ainsi ?

Elle fait non de la tête vers Séveride, inquiète aussi de voir qu'eux aussi ignore où est Harahel. Elle écoute le Lynx et quand elle finit par comprendre ce qu'il semble sous entendre, elle regarde vers le sol en rougissant. Une bouffée d'orgone s'échappe d'elle à l'idée d'un Lynx torse nu ... Il n'est pas son type, mais c'est un Nephilim "diablement sexy" tout de même. Alors elle se met à tousser comme si elle avait un chat dans la gorge et elle évitera de le regarder pendant quelques minutes. Se sentant bien trop bête d'avoir quelques visions en tête d'un Lynx si peu vêtu ... Et vu le sourire de Raven, cela la fait bien marrer. Ignoble fille va !

Elle regarde faire Princesse et elle voit de suite les différents symptômes sur son physique. Elle a envie de la toucher, de la soutenir, mais elle ne sait pas si elle interférera, alors elle se fait violence pour se tenir tranquille. mais quand elle lui parle d'Hadès et d'une illusionniste, tout le monde peut entendre le soupire de soulagement. Elle se retouche le ventre tout de même et elle ricane en repensant à tout et en frissonnant.

Rappelle moi de lui faire payer ça !

Et le sourire de Lidrya s’agrandit. Elle imagine déjà les pires tortures qu'elle fera subir à son mari et au vu de l'orgone, ce ne sera pas qu'un supplice.

Il pouvait pas m'envoyer un gentil toutou. Pffff.

Elle rit un peu, mais c'est surtout du à la frayeur qu'elle vient de subir. Son esprit est ravi de savoir que ce n'est rien, mais il lui faudra un petit temps pour se dire que tout va bien. Lidrya prend la main de sa fille quand celle-ci revient et elle regarde droit devant. mais elle finit par craquer pour dire ce qu'elle a sur le coeur.

Pourquoi ?

Silence.

Pourquoi il fait toujours ça ?

Silence et bougonnement.

Il sait que nous sommes là alors pourquoi il fait toujours tout tout seul ? Il va bien ? Il va pas bien, j'en suis certaine. Je vais lui botter les fesses, il va voir !

Elle oscille entre colère mais surtout l'angoisse.

Le plus dur, c'est l'attente. Le plus dur, c'est de ne pas savoir.

Elle regarde sa fille qui ne va pas très bien et elle lui sourit en lui caressant les cheveux.

Ce que vous pouvez être tête de mule tous !

Et là, elle rit. Un rire fait de joie car elle est parmi les "siens". Un rire fait de doute, car elle a peur pour les siennes. Elle embrasse la tempe de sa fille et elle finit par rejoindre le Drayoir et le Lynx. Elle se positionne à quelques mètres d'eux. Assez pour qu'ils la protègent, pas assez pour qu'elle les empêche de sa battre. Le Drayoir ne dit rien, mais il lui tend un couteau qu'il avait dans son sac. Il n'est pas aussi que les siens, mais il tient bien en main. Elle le soupèse et elle finit par le garder dans sa main. La marche sera longue, mais Lidrya ne sera pas une charge pour les humains. Par contre, les deux autres humains ....
Image

Nephilim

Raven

Nephilim

Raven

Messages : 517
Enregistré le : 26 juin 2016, 12:46
Nephilim
# RP terminés RP en cours

Raven

» Publié par Hope

» 16 juin 2017, 09:37

Raven reste sur le côté à vérifier les alentours et à regarder ce qu'il se passe entre Princesse et Lidrya. Elle a envie de gueuler sur Princesse pour ce qu'elle fait, mais devant sa mère, elle va "se la fermer gentiment". Non pas que cela la dérange, mais Lidrya a le chic pour lui faire fermer sa bouche. Alors que son père a l'effet complètement inverse sur elle ! Je regarde en coin Athan faire sa réflexion sur Heru Ur et vu le sourire de pute que je lui tire, j'ai très envie de lui répondre une saleté, mais je me retiens. Car souvent, avec le Lynx, si on commence à se chercher, on se trouve assez facilement. par pour rien que je me bats plus souvent avec à lui plutôt qu'avec le Barge, et le Drayoir nous observe pour nous donner ses conseils. Et on a plutôt intérêt à l'écouter vite, car sinon, il nous tombe dessus pour nous clouer au sol rapido presto. C'est un bon prof, mais il est hyper exigeant. Cela me va bien.

La marche reprend et vu comment je râle toute seule, j'en veux à ma soeur. En fait, je suis complètement de ce qu'il lui arrive et cela me gonfle qu'elle ne dise rien.

Putain, mais vas y crache ta valda ! Non, mais c'est bon, raconte rien, tout va bien. Pourquoi on s'inquiéterait pour ton petit cul de toute façon.

Et voilà ce que tout le monde peut entendre dans ma barbe si ils y prêtent vraiment attention. Il est de toute façon bien inutile de me parler quand je suis dans cet état là. J'ai envie de taper sur ce qui fait mal à ma soeur, mais comme cela n'est pas tangible, c'est une frustration énorme pour moi. Je l'adore tellement ma soeur. Alors quand elle finit par venir vers moi, je me la ferme et je garde mes remarques cinglantes ou mes questions. J'écoute ses paroles et je la regarde. J'ai envie de lui dire qu'elle aille se faire foutre. Je me retiens. Elle le voit sans doute. Je la fusille du regard pour faire genre ensuite de regarder devant. Mais je finis par lâcher un "ok" du bout de mes lèvres pour ensuite accélérer l'allure et faire en sorte qu'on ne marche plus ensemble.

Je sais pas qui tu es, mais te montre pas devant moi, sinon, je te ferais hurler à la mort pendant cent ans !

Une nouvelle fois, je me parle à moi même. Je parle à ce mal qui ronge ma soeur. Je vais lui exploser sa putain de grande gueule ! Sauf que c'est invisible. Sauf que Princesse n'explique pas. Sauf que l'un des humains entend mes paroles et bizarrement, il commence grave à flipper. Quand cela commence à me gonfler, j'ai envie de tout envoyer valser. Mais je suis une battante, je ne baisse jamais les bras, alors mes épaules ne s'avachissent pas, je ne soupire pas, bien au contraire, je me redresse, mes queues fouettent l'air pour bien montrer mon énervement et j’accélère encore l'allure. Lidrya suit, les autres humains, eux, ils me font chier. Alors je finis par en chopper un et je le traine derrière moi.

Elle a fait quoi Julie ?
....
Ok.

Et mon sourire s’agrandit. Enfin de l'action ! L'une de mes queues vient chatouiller le nez de l'humain et surtout, je lui montre qu'elle peut se glisser dans son nez.

Alors ? Toujours pas ?

Il regarde son copain, cherchant de l'aide sans doute ou un assentiment certain, mais il peut entendre encore un Ok de ma part. Mes deux queues vont derrière mon dos, et il peut voir clairement qu'elle se prépare à attaquer, d'ailleurs elles fusent d'un coup et il hurle pour que j'arrête. Il faut dire que le coup d'Alien, cela l'a bien refroidit tout cela. Il ne vit pas encore dans notre monde. Il ne peut pas s'habituer aussi vite que Lidrya. Alors il déballe tout et je le regarde avec des yeux ronds. Une seule question me vient.

Pourquoi a t'elle tuer des humains ?

Je suis choquée, je lâche le type au sol, il peut se barrer en courant, je m'en fou de son choix. Je regarde vers ma mère et elle peut lire ma déception.

On ne tue pas les humains.

Je me détourne et je reprends la route, mais là, je viens de prendre un sacré coup dans la gueule. J'ai tué des humains. Dans mon lit. Mais jamais autrement. Je fais peur, je gueule beaucoup, mais je ne tue pas. Alors, comment une humaine peut faire cela à ses congénères ? Je dois avouer que pour le coup, je ne m'en remets pas. Lidrya a vu quelque chose en elle. Je fais confiance en son jugement. Mais là, je ne sais pas. J'accuse le coup. Sariel doit être au taquet. Vesta aussi. Mais elle montrera moins. Comme si je pouvais faire confiance à cette vipère. Asmodée, il suffirait que je couche avec lui pour qu'il oublie. Djinn, ce sera sans doute compliqué pour lui de prendre partie, sans doute avec une pirouette britannique. Oishi devra t'il voter aussi ? Dans ce cas là, Sariel gagne. Ou alors, avec Hadès, un par tout bal au centre ? Et qu'est ce qu'il pourrait bien me faire ? M'obliger à rester sur terre ? Je vais tout cramer. Me buter ? La bonne blague, qu'ils essayent. Buter Julie ?

...

Et si c'était moi plutôt qui la butait ?

Pourquoi les humains sont si ignobles ?

La question est lâchée. J'en suis vraiment choquée. Tuer. Tuer pour sa propre vie. Je comprends. Je sais que je suis un monstre et que je suis ignoble. J'ai tué des humains. Mais je ne l'ai pas fait "exprès". Je le porterais toute mon éternité. Mais tuer pour le plaisir, pourquoi ?
Image

Nephilim
Avatar du membre

Harper

Nephilim

Harper

Messages : 905
Enregistré le : 27 juin 2016, 21:11
Nephilim
# RP terminés RP en cours

Harper

» 17 juin 2017, 07:46

Cela fait plusieurs heures que marche l’équipe de Raven. Je ne vais quand même pas les plaindre, alors que cela fait des jours que nous chevauchons. Il fait trop sombre pour que Raven remarque le sable se soulever comme un nuage autour de notre armée. En réalité, elle entend le bruit du déplacement de la horde bien avant.

Harahel m’a appelé à l’aide. Sur mon chemin, j’ai croisé plusieurs créatures avec les mêmes questions que les femmes de mon maître. Où était-il ? Je peux sentir en moi qu’il n’est pas mort, mais ce n’est pas le cas de tout le monde. L’équilibre des forces a été chamboulé. Les mondes ne tournent plus ronds et ses habitants sont terrifiés. Il faut qu’Harahel retrouve son trône ou beaucoup vont perdre leurs vies telle qu’elle est actuellement. Les guerres de territoire commencent à éclater, mais ce n’est rien à côté des rumeurs que l’on peut entendre de plus en plus souvent plus on se rapproche du Prince Noir.

Nous rejoignons le groupe de Raven par le côté. Il n’y a pas d’humains parmi nous. Il faut dire que beaucoup les accusent d’être responsables de la disparition d’Harahel. Il ne fait pas bon d’être Terrien en Kabbale aujourd’hui et les regards posés sur ceux qui ne sont pas transformés sont méfiants, haineux et accusateurs.

Je ne m’approche pas de Raven, car elle me terrifie. Cela se sent certainement, car je suis très expressif. Ce n’est pas quelque chose que j’ai appris à contrôler avec le temps. Du jour au lendemain, je me suis retrouvé avec un visage détaillé et mes émotions ont été mises à nues. On dit que Raven peut commander le royaume des ombres. Je ne veux pas redevenir ce que j’étais. Je ne veux pas qu’elle me demande de rentrer ou d’être à ses pieds. J’ai déjà un maître à qui je suis entièrement dévoué. Je ne veux pas que Raven me contrôle et pourtant, si elle utilisait son pouvoir sur moi, elle le pourrait. Les filles Chesly me font peur. Je préfère ne pas trop les approcher. Je me fais violence et je baisse la capuche qui me cachait le visage.

Bonjour, je suis Harper.

Sans doute que la première question qui a été posée est : qui nous sommes et ce que nous venons faire là. Dans cette horde, nous sommes différents les uns des autres, mais nous avons tous un point commun : le désir de se battre. Ainsi, les chevaliers, les trolls des montagnes, les nains et toutes les créatures étranges - et même les beaucoup moins jolies pour certaines - qui ont croisées ma route, son derrière moi… enfin, nous. Je n’en suis pas le chef, juste la boussole.

Nous répondons à l’appel d’Harahel. Nous n’en sommes plus très loin.

Tout semble nous diriger vers le château du Prince. Certains viennent en aide au groupe de Raven, alors que d’autres n’ont pas l’air de cautionner leur présence. Cela ne me regarde pas. Maintenant qu’ils sont là, je ne vois pas comment me débarrasser d’eux. De toute façon, Raven me fait trop peur pour que je tente de la retenir.

Si la présence d’un petit groupe sur les Terres du Prince n’avait pas réveillé ses pièges, il en fut différemment quand une armée entra sur son territoire. Le sol se mis à trembler et il commença à s’ouvrir sous nos pieds. Des trous profonds se formèrent - comme ceux exploré par l’équipe de Raven - tuant beaucoup de guerriers sous la chute. Une course commença pour atteindre le plus rapidement possible l’enceinte du Prince Noir. La route semblait être semée d’embûches.

Nephilim
Avatar du membre

Jimmy Chesly

Nephilim

Jimmy Chesly

Messages : 356
Enregistré le : 09 oct. 2016, 21:06
Nephilim
# RP terminés RP en cours

Jimmy Chesly

» 17 juin 2017, 16:06

-Toi à ta place, je dissimulerais mon visage mon cœur…ce n’est pas que, mais certains…pas tous, pas mon Monarque….certains…comment dire…n’apprécierait ta gueule d’amour sur les terres de Meborack…

Elle me saisit le menton en m’disant ça et elle me jauge. Dephaïne O’Faïn, vraiment ? Je regarde en direction de Capella, du genre « vraiment elle, c’était obligée ? » et je reviens sur ses traits en souriant.

-Ma chérie, le prince sera ravi de vous fournir ce dont vous avez besoin, je ne peux pas venir. Une petite moue. Jai plein de merveilleuse chose à faire !

Et elle parle, blablabla, je me pavane, je fais la belle, la succube, elle fait son petit numéro et délicieux et franchement, je ne peux pas m’empêcher de regarder ses hanches, oui, il s’agit d’une Nephilim suintant la luxure, émancipée, magnifique, et rousse. Surtout Rousse !

Elle parle à Capella, lui explique que le Prince les accueillera, lui donnera ce qu’il faut, qu’il nous hébergera et elle lui demande de passer un petit mot qu’elle lui glisse à l’oreille. Hey, ho, y a deux Nephilim, alors l’entendre dire ces cochonneries…ce n’est pas difficile, je hausse les yeux au ciel et regarde en direction de Sutton.

Sariel m’a conseillé de l’emmener, j’ai prévenu que je devais aller en kabbale, comme nous avions convenus, j’ai expliqué que mon plan avait un peu changé. Mais il me fait confiance, j’ai fais acte de présence au gala de charité, et tout le bordel. J’aurais aimé amené une autre mortelle, ça n’aurait pas été du luxe en cas de besoin, mais Lucy n’est pas ici.

Tant pis !

Je m’en vais confiant…trop peut-être ? Mais j’y vais.

J’ai aucune idée de ce qui se passe en kabbale. Mais on y va avec Sutton.

Dephaïne m’a prévenue que certain me déprécie, à cause des Cerbère mais que son Prince serait indulgent, en tant que fils de…s’il savait…je la remercie etc…

Quelques instants nous passons le portail qu’elle nous a fait prendre depuis sa terrasse. Au cœur même de la cour du Prince Pourpre mais il y a un cruel manque de monde ! Certain ont rencontré la route de Harper, mais nous ne le savons pas, le Prince a envoyé certain à la rencontre de Harper, de ses plus nobles chevaliers à certain sujet, ne s’engageant pas lui-même pour assurer la possession de son territoire, mais on ne le sait !

Je mets un genou à terre immédiatement en sortant ma voleuse et la présentant sur mon épaule, j’ai glissé à Kaylee de faire comme moi. Je ne pensais pas qu’on atterrirait ici !

La voix du Prince s’élève et ne s’intéresse qu’au docteur de la pièce, il lui dit qu’il y a un combat et qu’elle doit y aller car on a besoin d’elle. Je relève la tête, se faire snober par un prince de kabbale c’est quelque chose….

Mais où devons-nous aller et...qu'est-ce qui se passe en fait?
Image

Nephilim

Kaylee Sutton

Nephilim

Kaylee Sutton

Messages : 905
Enregistré le : 27 juin 2016, 21:11
Nephilim
# RP terminés RP en cours

Kaylee Sutton

» Publié par Harper

» 19 juin 2017, 13:22

Je ne connais pas la raison de ma présence. Jimmy n’a rien dit et je ne lui ai rien demandé. C’est ainsi que ça fonctionne chez les infiltrés non ? Je sais qu’il y a une raison à tout. Je crois être son garde du corps, pourtant je ne pense pas que Jimmy en ait spécialement besoin, contrairement à ce que lui dit Dephaïne. Jimmy est le fils d’Harahel et il est chez lui en Kabbale, qu’importe qu’il se soit tourné vers un autre camp ou pas. Hier peut-être que ça avait son importance, mais plus maintenant. Il serait tant de voir que tout à changé.

Je n’ai rien contre Dephaïne O’Fain. Je ne la connais pas, mais je ne l’estime pas non plus. Je ne vois pas ce qu’elle fait pour la cause Nephilim. Nous proposer le gîte et le couvert sur le domaine de son époux ne m’attire pas vraiment. Je préfère encore me la jouer discrète que de m’enfermer entre des remparts. Je laisserai sans aucun doute Jimmy et Capella vaquer à leurs occupations pendant que je me chargerais de surveiller les lieux alentours. Je ne suis pas sociale. Je n’aime pas me mélanger aux autres. Mes soeurs, ça passe, car elles me connaissent et ont appris ce qu’elles pouvaient faire ou pas. Il est peu probable que j’apprécie la compagnie de ce château qui semble transpirer la superficialité. Une peau de bête sur le sol me suffira.

Malheureusement, Dephaïne semble en avoir décidé autrement et je déteste qu’on me force la main. Jimmy me fait signe de m’incliner, ce que je ne compte pas faire. Je me contente de rester droite et de le saluer à la Skjaldmeyjar, un poing sur le coeur, le regard fier. Le Prince pourpre parle d’une bataille qui aurait lieu quelque part.

Ce ne serait pas la première. Pourquoi demander de l’aide cette fois ?

Je me suis adressée à Jimmy. Sait-il quelque chose que j’ignore ? Vous me direz, ce ne serait pas bien compliqué.

On est venu faire quoi ici ?

Personne ne fait attention à nous, alors je commence à rebrousser chemin et prendre la direction de la sortie. Je n’aime pas perdre mon temps. Dephaïne O’Fain semble s’être bien avancée sur l’hospitalité de la créature. Je compte aller voir de moi-même auprès des villageois ce qu’il en est vraiment. Ce sont souvent les mieux placé pour tout savoir.

Tu viens avec moi ou tu cires le parquet Chesly ?

Est-ce que Capella est là ? Je n’ai pas compris si c’était le cas.

Nephilim

Le Prince Noir

Nephilim

Le Prince Noir

Messages : 498
Enregistré le : 08 juin 2016, 13:37
Nephilim
# RP terminés RP en cours

Le Prince Noir

» Publié par Heru Ur

» 19 juin 2017, 17:44

Des troupes arrivent sur ses Terres. Si l’arrivée de Raven et de son groupe était attendue, le Prince Noir ne pensait pas avoir attiré autant de monde. Certains de ses éclaireurs rapportaient l’arrivée d’une armée.

— Une armée ?
Elle amusait le Prince Noir, que veulent-ils donc me piller ?
— Un portail ? répondit son lieutenant.
— Ils sont Nephilim, ils ouvrent leurs portails comme bon leur semble.

D’un geste de la main, il écarta cette hypothèse. Pourquoi venaient-ils en si grand nombre ? Il n’avait pas envie de se battre avec eux. Exterminer les Insoumis pourrait lui valoir les foudres de l’empereur Harahel.

— Quand ils seront aux portes du château, baissez le pont-levis.
— À vos ordres, mon Prince.


Le Prince se dirigea vers le portail et s’assura que l’arrivée des Insoumis n’interférait pas avec les champs magiques. Mais rapidement, il sentit la présence d’une aura sombre et inquiétante. Raven approchait et plus elle approchait, plus sa puissance allait croissante.

Quelques heures plus tard, les troupes, les armées arrivaient. Les gardes ne firent aucune menace, ils s’inclinèrent devant l’impératrice (Lidrya) puis saluèrent Raven et enfin Princesse. La réputation de Raven la précédant, ils savaient qu’il ne fallait pas la faire attendre. Ils ne posèrent donc aucune question. Ils se contentèrent de saluer, de demander l’ouverture du pont-levis.

Les chaines aussi sombres que l’onyx s’ébranlèrent et commencèrent à geindre. Elles n’avaient aucun reflet. Elles semblaient absorber littéralement la lumière des torches. En heurtant le sol, le pont de bois fit voler une fine poussière. La herse du château était levée et les gardes s’étaient écartés pour laisser passer la famille royale. Les proches purent passer sans soucis. Si Harper voulait faire entrer son armée, les gardes tiqueraient, mais leurs officiers leur feraient alors signe de laisser faire.

Bien sûr les créatures d’Harper et le groupe de Raven pouvaient tout dévaster. Les gardes ne tenteraient que de se défendre. Mais ils se feraient tous balayer.

Qu’ils aient dévasté le château ou qu’ils soient entrés posément, le Prince Noir les attendait dans la salle des sacrifices. Quatre tables semblaient disposées en trapèze le long d’un cercle. Sur chacune d’elle, une esclave humaine s’unissait à une créature de Kabbale et dégageait beaucoup d’Orgone. Tour à tour, les humaines tentaient difficilement d’étouffer leurs orgasmes dans le coussin en satin. Elles dégageaient suffisamment d’Orgone pour que certains Nephilim se nourrissent.

Il y en avait une autre demi-douzaine d’esclaves, des hommes, mais essentiellement des femmes. Le nombre féminin dépassant largement le nombre d’hommes, elles semblaient fixer les invités.

Le Prince se leva de son trône et s’approcha de Lidrya. Les esclaves baissèrent les yeux. Il la salua d’une respectueuse révérence et se releva. Il remarqua sa tenue souillée et claqua des doigts. Trois esclaves, toujours humaines et toutes aveugles, disparurent quelques secondes.

— Je suis surpris de votre visite. Heureux, mais surpris. Je vous en prie, mettez-vous à votre aise.

Les bras ouverts, il désignait la pièce, mais il n’y avait aucune chaise. Proposait-il aux Nephilim de se nourrir à la source ?

— Vous m’honorez de votre présence. Souhaitez-vous m’expliquer ce qui vous amène dans mon humble demeure ?

Cette patience ne ressemblait pas au Prince Noir. Mais jamais une armée n’avait débarqué dans son château. Lui, il était vraiment très curieux d’entendre leur réponse. Et si quelqu’un esquivait la question, il reviendrait régulièrement sur cette obsession. Les trois esclaves revinrent dans la salle de sacrifice. Elles se dirigèrent vers Lidrya et Princesse. Les deux premières fixèrent deux paravents en bois et les placèrent dans deux des coins de la salle. La pièce était particulièrement sombre, autant dire qu’on ne verrait rien de ce qui se passait derrière.

— Impératrice, Princesse,
fit la dernière esclave… Veuillez accepter ces étoffes !

Elle présenta des vêtements, noirs évidemment. Difficile de décrire ce satin dans la pénombre. Le tissu présentait des reflets quand il passait devant les meurtrières. Pour Lidrya, il y avait une longue robe élégante, très soignée. Le haut ressemblait plus à une dentelle si serrée qu’il était impossible de voir au travers.

Princesse accepta et disparut derrière le paravent. Quant à Lidrya, si elle acceptait, elle serait dénudée par les esclaves qui prendraient soin de la laver avant de lui faire revêtir sa tenue.

Le Prince Noir resta leur obligé, mais il attendait toujours sa réponse. Il était vraiment, mais alors vraiment curieux de savoir ce qui les conduisait ici. Si ce que lui avaient dit ses espions était vrai, il allait bien rire. Mais il n’avait pas confiance en ses espions. Il s’attendait plus à une mauvaise nouvelle. De toute façon, il n’était pas en situation de négocier. Tout au plus pouvait-il se montrer poli.

Nephilim

Raven

Nephilim

Raven

Messages : 517
Enregistré le : 26 juin 2016, 12:46
Nephilim
# RP terminés RP en cours

Raven

» Publié par Hope

» 19 juin 2017, 21:28

Avant que la horde n'arrive, mes voleuses d’âmes ont déjà rejoint mes cuisses, prête à l'emploi. Bien évidement, elles me disent de dire bonjour à ces "personnes" avant d'arriver et elle trouve triste que je me "ramollisse". Moi, je pense surtout que nous avons Lidrya dans la groupe et je préférerais qu'elle reste en vie. Et puis, le reste du groupe est plutôt tranquille, surtout le Drayoir, cela doit donc signifier que "tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes" ! Alors quand l'une d'elle me parle de mon père mes yeux se plissent. Bah voyons, le paternel parle à tout le monde sauf moi ! Yolé ! Je compte pour du beurre ou quoi ? Mais va te faire Hadès ! Alors pas de bol pour ce type mais quand ça dérape, et bien j'ai déjà sauté derrière son cheval et je me tiens à lui. Je ne m'inquiète nullement pour ma mère, elle est entre de très bonnes mains et je risquerais de gêner à tenter quelque chose.

L'arrivée finit par se faire, non sans mal et non sans une réduction dans cette horde moindre. J'ai envie de dire une saleté au mec qui est à côté de moi et qui a parlé, mais il vient de perdre certains des siens j'imagine, alors je vais rien dire. Pour une fois. Mais franchement, vous ne trouvez pas cela drôle de voir des morts pour rien ? Non, cela n'a rien de drôle. Et la suite les encore moins. Je me sens une nouvelle fois prisonnière de toutes ses convenances, de tous ses apparats, de tous ses chichi pompoms. Je suis, difficilement, en traînant des pieds. Tous ce sang ? Pourquoi ? Je sens que ma mère se sent de moins en moins à sa place, mais pourtant, elle reste droite et digne. Elle fait en sorte de ne pas baisser la tête, mais elle remercie souvent et quand le Prince lui propose de nouveaux vêtements, même si elle avait envie de refuser, elle ne le fait pas. Elle sait que l'on ne refuse pas ce genre de demande (ordre ?).

Moi, je suis déjà comme un lion en cage. J'ai déjà envie de bouffer. Mais ces tables m'interpellent. Cela me fait penser à mon père. Mon père est le ROI pour que l'on regarde quelque part alors que le pentacle se dessine et qu'il enferme ses proies en deux secondes. Alors fatalement, ce rond, ces lignes, cet orgone. Une belle petite prison en dessous. Princesse et l'autre ont parlé de notre père, et il ne semble pas être ici. Et notre navigatrice ne se plante pas. Alors, je pourrais ignorer la question, car très sincèrement, je ne sais plus du tout ce qu'on fou là. Ha si je sais, un con nous a parlé d'un méchant pas beau. Si le con fait un coup d'état, je le bute et je bute sa Princesse alias Déphaîne, que l'on soit bien clair. Mais je prends quand même quelques secondes pour regarder le trou du cul en face de nous. Il nous sort des Impératrices, du Princesse pour ma soeur et Le Barge se jette dans la mêlée de corps pour s'amuser tout en ayant remercier le Prince avant bien sûr. Alors, je fais ma chieuse, je bouge, je jauge, j'évalue. Clairement je fais le tour de la pièce, du propriétaire et je finis par donner un coup dans une des tables. J'arrime mes pieds au sol et je croise mes bras sous ma poitrine.

Dites leur d'arrêter et de partir.
...
Maintenant.

Je n'ai fait que le tour du propriétaire, que le tour du cercle, mais j'ai très envie de glisser mon pied dessus pour voir si il ne s'effacera pas. Pour l'instant, je me contente de l'observer. Parce que en tant que joueuse je suis une brêle pour comprendre les intrigues s'il y en a :gene:

Ce que JE suis venue faire ici.

On va encore me dire sans doute après que je la joue trop perso, mais comme je ne comprends rien au sentiment, c'est Lidrya qui le verra peut être, pas moi.

Je suis venue voir si tout le monde à bien sa corde au cou.

Je ne fais pas dans les dentelles. Les ronds de jambes, c'est ma soeur, c'est mas mère, c'est les autres, mais moi, je me fais déjà chier là.

Alors ? Vous l'avez toujours ou je dois la resserrer ?

Pis finalement, ça me fait chier, je tente d'effacer le cercle qui est à mes pieds. Quitte à être conne, autant l'être jusqu'au bout ! Cacher quelque chose sous nos yeux avec de l'orgone à flot, n'est ce pas une belle diversion ?
Image

Nephilim

Capella Baker

Humain

Capella Baker

Messages : 243
Enregistré le : 25 août 2016, 22:56
Humain
# RP terminés RP en cours

Capella Baker

» Publié par Anvesha Devika

» 19 juin 2017, 22:44

Après quelques tribulations, quelques embrassades avec Deph, quelques présentations -j'espère bien que tu nous as au moins présenté Kaylee et moi, n'est-ce pas Jimmy ? - me revoilà chez le Prince. Et une drôle de surprise m'attend. Il dédaigne les deux Nephilim pour me demander à moi de l'aider. En quoi est-ce que moi je suis sensée pouvoir aider ? Est-ce qu'il n'y a pas déjà Princesse et son groupe là-bas ? Chez l'autre Prince. Tout ce que je peux apporter c'est de l'Orgone. Et encore !
Franchement, en vrai, je comprends pourquoi le prince répugne à demander l'aide de Jimmy mais quacnd même, je trouve ça un peu fort de café qu'il m'utilise. Profitant intelligemment de la situation et puisque c'est lui qui est demandeur je négocie très sérieusement avec le prince. Je veux une sacrée compensation pour l'insulte envers Jimmy. C'est serré mais j'obtiens le droit exceptionnel de pouvoir l'invoquer dans une situation exceptionnelle. Et si cette situation devait profiter à Jimmy... cette dernière réflexion je n'en fais pas part au prince bien entendu.
J'en suis toute ébouriffée.

Je reviens vers Jimmy et Kaylee alors que celle-ci commence à sortir de ses gongs. J'adore les Skjaldmeyjar mais la patience n'est visiblement pas une qualité de celle-ci. Quand à Jimmy il ressemble à un gosse perdu.

"Tes sœurs sont venues il y a peu. Avec leur petit groupe d'amis. Princesses a sentit des trucs bizarres. Ils sont parti vers les terres du Prince Noir malgré l'assurance du Prince pourpre que tout allait bien de ce côté là. Pourtant il semble qu'il se soit trompé. Enfin il est pas très clair. Mais il est inquiet. Mais il ne veut pas me dire pourquoi. Je ne suis pas sur qu'il le sache en fait.
Enfin pour moi la situation est claire, tu restes mon patient. Mon contrat c'est avec toi que je l'ai pas avec lui. Alors c'est comme tu le veux. Mais je ne te cache pas qu'avoir le blanc-sein d'un Prince nous permettrait d'obtenir énormément d'aide, tu le sais."


Le prince m'a aussi apprit que Maïsha trainait encore dans ses murs. Sous l'apparence d'un impressionnant cheval de guerre aux dents de rasoir, aux naseaux cracheurs de feu et tout le blablabla ma fidèle monture m'attend. Bon dès que ça sentira vraiment mauvais elle tournera ses sabots de lâche. Mais en attendant, elle pourrait me permettre de suivre le rythme des deux Nephilim s'ils se décident à partir en guerre.

Je ne sais pas ce que j'espère. Je suis une guérisseuse pas une guerrière. L'épée à mes côtés c'est de la prévention - on ne sait jamais ça pourrait être une arme magique ou une Voleuse. Mais ce n'est ni l'une, ni l'autre. Et ma monture est une grosse baudruche qui si je ne saute pas au bon moment est capable de m'emmener à l'autre bout du monde afin de fuir. Et ce vraiment très vite. Espérons que la Skjaldmeyjar puisse pallié à mes défauts même si c'est très présomptueux de ma part.

Humain

Hécate Harlow

Nephilim

Hécate Harlow

Messages : 861
Enregistré le : 21 août 2016, 10:16
Nephilim
# RP terminés RP en cours

Hécate Harlow

» Publié par Lucy Hale

» 21 juin 2017, 19:51

Le visage dissimulé par sa capuche, aux aguets, elle observe de loin, le château du Prince noir et la horde qui rejoint le groupe de la fille de son Seirim. Dissimulée, avec pour seul compagnon de trajet, une minuscule créature perchée sur son épaule, les yeux de l’Arpenteuse ont pris leur apparence démoniaque : la pupille reptilienne est rouge, la sclère noire. Depuis qu’elle cherche Harahel, ayant remarqué sa disparition, elle suit le mouvement de certaine créature, en prenant garde à ne pas être vue, de crainte que l’histoire de sa marque ne la suive depuis Sohar….trop fière pour demander de l’aide à ce sujet, elle a repéré Raven et son équipe depuis un petit moment déjà, quand la horde a fait son approche, elle s’est tenue à l’observation, les ténèbres du royaume rendant sa progression plus complexe, mais ne l’empêchant pas de la faire

Hécate n’a jamais été déloyale, mais un Nephilim lui a fait à l’envers. Elle porte dans son dos, une marque qui lui fait porter la responsabilité, le démon a trompé des créatures, assez puissantes dans les royaumes de Sohar pour que le jugement lui tombe sur le dos. Pour ses crimes, d’avoir emmené des mortels dans les royaumes, qui ont souillé des terres sacrées d’un Prince de cet autre monde, elle a dû encourir une peine, elle ignore si a la fin, elle mourra ou aura payé pour son crime.
Son jugement a été très honorable, et très bien mené, elle a même eu droit à une défense, qui lui faisait plaider la culpabilité, elle aurait pu s’échapper, fuir, mais elle était trop fière pour ne pas se dresser et se défendre.

Mais les créatures l’ont jugé et ne l’ont pas cru. Erreur judiciaire votre honneur.

Trop fière, la jeune femme n’a pas lâché un mot, elle a essayé d’arracher sa marque par la suite, cherché à faire bien des choses, mais elle n’a rien dit à son clan. Partie seule, agissant seule, la jeune femme ne se plaindra jamais, pas une seule fois. Tout ce qu’elle sait, c’est qu’elle cherche son Seirim depuis quelques temps. Trop habitué à sa présence ou à le rencontrer parfois dans les royaumes, les rumeurs et tout le reste, on finit par la pousser à prendre des chemins qu’elle a milles fois fait. Une véritable cartographie des royaume dans la tête, elle se faufile, silencieuse…

Ils rentrent dans ce château, elle se glisse dans les rangs, dissimulées par sa capuche, ses illusions lui permettant d’être ignorée, elle ressemble, à qui la regarde, à une dame orc patibulaire. Si Séveride la dévisage, elle lui ferait un petit clin d'oeil et un petit mouvement de lèvre, ceux que l'on fait quand on envoie plusieurs bisou d'affiler, en battant des cils. Hawk à son épaule renifle à droite ou à gauche, et elle se glisse dans le palais, profitant des mouvements, pour se rendre là où les choses viennent à l’intéresser.

Pourquoi sont-ils ici ?

Elle l’ignore, ses oreilles sont en train de traîner, elle quitte un groupe pour partir dans les entrailles du palais, les réunions de groupe ne sont pas toujours son truc, peut-être qu’en allant pas tous en troupeau, elle trouvera autre chose, le Prince Noir les convie, après tout. L’illusion change, elle ressemble aux gardes de ce palais, parfait, si elle ne trouve rapidement rien, elle retournera là où tout le monde est…

Nephilim

Julie

Humain

Julie

Messages : 243
Enregistré le : 25 août 2016, 22:56
Humain
# RP terminés RP en cours

Julie

» Publié par Anvesha Devika

» 23 juin 2017, 21:48

Vous faites chier ! J'ai la flemme de faire 2 réponses alors je vais n'en faire qu'une seule et vous aurez donc droit à un rapide petit résumé de ce qui s'est passé sur Terre pour moi.

Quoi ?
A oui et un peu pour Will aussi.

Alors je fous quelques claques bien senties à mon subordonné au sol pour qu'il déballe les conneries qu'il a fait. Si je m'en sors vivante de cette histoire, lui il nettoiera les chiottes, ce sera son nouveau boulot. Je me le jure.
Will d'ailleurs. J'ai eu un putain de mal à lui faire comprendre que Rosy n'ayant pas vu/senti/entendu... bref ce qui sert à cette pétasse d'arme vivante de comprendre son environnement. J'en suis ou ? Elle a pas vu la créature. Elle est plus finaude que lui alors je la crois.

Un petit tour de téléportation jusqu'à ma planque - non sans un nouveau bras de fer avec cette salope de métal - qui m'épuise encore et je fourre l'autre couillon sous la douche pendant que je me change. Troquant mes vêtements tâchés de sang pour un jean, des bottes et un tee-shirt sataniste avec croix à l'envers, tête cornue et écrits tiré du Necro-truc. J'ai du avoir une prémonition. Holster et Glock complète le tout. Après un sandwich beurre de cacahuette-gelée de groseille - ou deux ou trois ou plus, je suis affamée - et divers coups de fil afin que mon précédent travail ne soit pas gâché par des employés incompétents ou tire-au-flan, j'ai été tirer Will de la salle de bain. Persuadée de le retrouver en face du miroir à regarder son bide pour voir s'il est pas enceint d'un mignon bébé humanivore.

Après ça nouvelle téléportation et nous revoilà dans la pièce ou Lydria a été enfermée bien malgré elle et moi. Je ne pensais pas vraiment que le portail serait encore là. Pourtant il y est. Il attend Will.

D'une voix froide j'ordonne à mon subordonné de filer là dedans et de me ramener Lydria saine et sauve. Ou de ne pas revenir.

"Viiiiiieeeeeeens aaaaaaveeec moooooooiiiiiiiiii !" A t'il osé de quémander. Tout du moins en MP.

Je n'avais pas du tout prévu de passer ce foutu portail. Il devait le passer tout seul et démerde toi Ducon. Mais j'ai dis "Ok" à William, même si je ne sais plus quelle excuse j'ai imaginé pour le faire. Un truc en rapport avec Lydria surement. On devrait toujours noter ce genre d'idée sur le moment. Bref en vrai, c'est que je suis plus émotionnelle que je ne veux bien l'avouer. Si j'ai le choix entre perdre Will et perdre Rosy, je choisis de perdre Rosy.

Je ne sais pas si sortir d'un portail fait un bruit ou une lumière particulière. Je ne sais pas si dans ce monde mon arme à feu fonctionnera. Je ne sais pas si Will va pas en faire une plus grosse que lui.
Mais je sais et je vois que nous débarquons près du petit groupe de Raven - Le portail devait être géolocalisé sur l'un d'entre eux ou sur tous... c'est pratique hein ! -

Il fait sombre et en d'autres lieux ce serait même parfait. Je doute que mon arrivée résiste à des sens Nephilim mais je m'en fous. Je suis contente, Lydria est bien là. Raven gesticule au milieu. J'ai une envie féroce de tuer le propriétaire des lieux lorsque je remarque l'attitude soumise des humains. Et je surveille Will pour qu'il ne pète pas un câble face aux créatures qui grouillent aux entrées.

Pour l'instant si personne ne me demande rien, je reste dans la pénombre et observe les évènements. Je sens les frissons d'adrénaline qui montent et han ! Dieu que c'est bon !!!

Verrouillé

Retourner vers « Meborack - Le royaume de l'Équilibre »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité