Toute la smala [Raven et ses boys + Lucy + Jo + Princesse]

Tout est magnifique, harmonieux dans le royaume de Meborack. D'immenses mines à flanc de falaise, des châteaux merveilleux suscitent bien des convoitises. Mais les créatures qui gardent ces trésors sont toutes aussi grandioses et donc dangereuses. Des Arpenteurs partant en quête de puissants artefacts n'y trouvent souvent que leur perte.
Nephilim

Raven

Nephilim

Raven

Messages : 517
Enregistré le : 26 juin 2016, 12:46
Nephilim
# RP terminés RP en cours

Raven

» Publié par Hope

» 24 avr. 2017, 11:32

Si j'avais su que l'on ne voyait plus rien à l'intérieur, j'aurais ouvert mes ailes pour descendre. Mais bien sûr, comme d'habitude, je ne réfléchis jamais. Et c'est donc à l'instinct que je finis par ouvrir mes ailes pour tenter un atterrissage ... Qui me vaut quelques blessures, une entorse, une perforation et une aile brisée. Ca va, ça gère ... Ou pas. Pourtant, aucun son ne sort de ma bouche. J'encaisse le coup, je sens les vapes m'envahir face à cette douleur, mais mes yeux prennent une couleur noir complète alors que mes mâchoires sont serrées. Je réussis tant bien que mal à rester éveiller et je sens des ailes au dessus de mon corps. Je lève mon visage vers le haut et je vois comme une bille de lumière en haut. Mais ici, c'est le noir complet. Je reste affalé par terre et je reconstitue mon corps en puisant dans mon orgone, doucement. Quelque chose cloche avec mon orgone, mais pour l'instant, je n'ai pas le temps d'en discuter avec les autres. Cela ne me vient pas plus à l'esprit que cela. Je finis par m'asseoir et je continue de ne rien voir.

Je ne suis pas effrayé, j'ai passé quasiment plus de deux ans dans les Ombres. J'ai voulu faire de ce royaume mon royaume. Il reste encore quelques détails à régler (beaucoup *tousse*), mais je sais que ce monde sera mien car ce sera ainsi et pas autrement. Les premiers mois, c'était le noir complet pour moi. Dur de se battre dans un monde où tu ne vois rien. J'ai morflé, beaucoup, beaucoup trop sans doute, mais c'est mon dada. Et puis, j'ai fini par voir dans ces ombres. Car une ombre vit dans la lumière. Et enfin mes yeux se sont habitués à ce royaume. Est-ce que je suis devenu nyctalope ? Non, je ne le pense pas. Je n'ai pas développé de vision de chaleur. je voyais bien des contours. Alors ici, au bout de dix minutes, je ne vois toujours rien. Autant dire que ce sera une avancée à l'aveugle complète.

Il faut que TU remontes.

Je sens la personne pas très loin de moi qui s'arrête, elle ne bouge plus, sans doute qu'elle me regarde ou pas. Difficile de savoir qui est vraiment Le Drayoir. Un espion de mon père ? D'Heru ? Quel âge a t'il vraiment ? Et quels sont TOUS ses pouvoirs ? Je ne lui demanderais jamais. Cela ne m'intéresse pas. Mais foncer tête baissé dans les emmerdes, ça ne me gêne pas. Emmenez avec moi mon groupe dans ces merdes là ... Plus difficile ... Je me lève en râlant.

Laisse tomber, je me ramollis, c'est ces foutus idées de futur qui me font gerber.

Depuis quand je dis aux autres ce qu'ils doivent faire ? Cela n'a jamais été dans ce groupe; On fait ce qu'on veut quand on veut. On se suit toujours même dans les emmerdes, peu importe qui les crée dans le groupe. Bon, ok, c'est les trois quart du temps moi, mais bon. Agrandir mon groupe, c'est un risque que je prends. Mais du coup, je deviens responsable de plus de vies. Et si je survis à ce rp, je peux vous assurer que quand je vous balancerais mon idée, j'arriverais à faire trembler tous les Originels. Si si, vous allez voir, ca va être HYPER drôle ! *tousse*

Quand est-ce que les autres arrivent ?
Dans quatre heures s'ils lambinent. Je dirais plutôt deux.

Et une autre personne se pose. En fait, elle a été tellement discrète qu'on entendu le Barge tout le long de sa descente.

Il sécurise le périmètre et il arrive. Putain mais ...

Je vous passe la discussion inintéressante du Barge alors que le Lynx ne va sans doute pas tarder à nous rejoindre. Je tente d'avancer avec ma main devant et je rencontre une roche, je crois. Les textures changent beaucoup quand nos perceptions sont différentes. Je ne dis pas au Barge de se taire. Peu importe ce qu'il se passe ici, ils sont déjà au courant que nous sommes là.

Ok, tout le monde se pose. On va les attendre. Avec un peu de chance on arrivera peut être enfin à voir quelque chose ici.

Je ne veux pas user d'orgone pour cela. On sait tous qu'il file vite, très vite, mais quelque chose cloche. Pourquoi ? Parfois le corps humain s'adapte à son nouvel environnement. J'espère que cela va marcher avec nos yeux, mais j'ai vraiment un gros doute là dessus. Il ne nous reste plus qu'à attendre Princesse et Séveride. Car malgré mes râleries, il ne fait aucun doute pour moi qu'ils sont en route.
Image

Humain

Le Lynx

Nephilim

Le Lynx

Messages : 869
Enregistré le : 21 août 2016, 10:16
Nephilim
# RP terminés RP en cours

Le Lynx

» Publié par Lucy Hale

» 24 avr. 2017, 12:11

Le kabbaliste regarde la créature, dans le royaume de la terre, elle s’apparenterait à un animal, curieux. Il ne veut pas l’effrayer, ni lui faire du mal, alors le Lynx la relâche, préférant ne pas s’attarder. Ce serait une perte de temps et il est plutôt satisfait de ne pas avoir aux fesses, une créature plus belliqueuse aux affaires avec le Prince Noir. Il hausse les épaules tout comme le Drayoir quand le Barge demande depuis quand il y a un trou…

N’étant pas un habitué de cet endroit, répondre pourrait être délicat, mais il garde à l’idée que c’est inquiétant. Une brèche ou un gouffre ne se forme pas sans raison, généralement, cela annonce une faille, quelque chose qui sort, c’est une séparation, à son idée peut-être trop compliquée, d’une chose qui était fermée. Comme une fermeture éclair, en quelques sortes. Mais ce n’est peut-être aussi que l’érosion du royaume, un truc tellurique ou quelque chose de semblable.

Raven saute, Le Lynx hausse les yeux au ciel. La douleur…encore bien entendu. Cela ne le dérange pas au fond, et il ne va rien dire, il n’est pas son père et même s’il éprouve des sentiments amoureux à son encontre, il n’a aucune envie de jouer le protecteur à deux balles. Il soupire, et se rapproche du bord, c’est bien noir, le Barge lui fait signe d’y aller avant, avec une sorte de courtoisie un peu poussée, et forcément jouée à sa sauce.
En réponse, Athan n’en fait rien et lui laisse la primeur du saut. Le Barge saute, laissant Le Lynx quelques instants seuls. Plutôt que de se risquer à court circuiter quelqu’un, les mains d’Athan sont entourés d’un halo bleu électrique, crépitant. Les lancer à l’aveuglette ne lui plait pas et en voyant Le Barge disparaitre dans les ténèbres, autant ne pas s’y risquer. Sûr d’avoir effrayer les créatures qui les suivaient, il fait attention avant de sauter à son tour, sous fond sonore du Barge…

Les Nephilim sont des reptiles, en quelques sortes, c’est ce genre de détail qui fait regrette au Lynx de ne pas avoir aux doigts, ce qui permet à ces bestioles reptiliennes de s’accrocher au mur et de courir dessus. Il ne se serait pas langé comme ça à l’aveuglette dans le trou. Mais il aurait suivis la paroi.
Pourtant, plutôt que de sortir ses ailes, il se laisse tomber, sa chute se ralentit à moment donné, télépathie oblige et il sort ses ailes pour avoir une idée des parois, il finit par arriver au sol sans encombre, silencieux. Une main se pose sur son torse alors qu’il vient de descendre, il n’a pas entendu la phrase de Raven auparavant et il finit par lâcher.

--Je savais que j’allais vous manquer pour quelques secondes, mais pas au point de me faire tripoter.

Le Barge ou Raven ? Bonne question ! Il fait noir et il tente de rallumer les éclairs de ses mains, mais rien. –A supposer que cela fasse comme la torche du Drayoir.- Athan n’apprécie pas de se retrouver dans le noir, non qu’il n’en ait peur, mais la vue reste un sens dont il n’apprécie pas trop être privé.
Il finit par saisir l’avant bras de celui ou de celle qui l’a tripoté, pour ne pas le perdre.

Nephilim

Le Prince Noir

Nephilim

Le Prince Noir

Messages : 498
Enregistré le : 08 juin 2016, 13:37
Nephilim
# RP terminés RP en cours

Le Prince Noir

» Publié par Heru Ur

» 24 avr. 2017, 18:28

Après quelques heures a tenté de s’habituer à l’obscurité totale et à avancé telles des mouches dans un pot de miel. La métaphore sera plus claire dans quelques minutes.

Les Nephilim savent que la vue est un sens particulièrement important et ce n’est pas ce gouffre qui le leur a appris. Mais ce sont des combattants qui savent s’adapter. La torche va aider le Drayoir à ne pas frapper les murs. Le Barge a une méthode bien a lui pour ne pas s’éclater les doigts sur la paroi. Il avance tête en avant, car il a le crâne dur. Athan trouvera sûrement une solution. Mais Raven saura. Oui, elle approchera d’un mur et saura qu’il est là. Ce n’est pas une vue thermique ou un pouvoir nyctalope. Ce n’est pas un nouveau don. Non, elle sait que le mur est là. Allez savoir pourquoi !

Quoi qu’il en soit, à part le Prince Noir, personne ne sait qu’ils sont là, dans ce gouffre. Les petites créatures qui les regardaient étaient curieuses et Athan a fait le bon choix de les laisser fuir.

Quand le Prince Noir a tendu ce piège, il ne pensait pas qu’il marcherait si bien et surtout aussi longtemps. D’ailleurs il n’imagine pas qu’il va autant les retarder. Il ne l’a pas conçu par hasard. Mais il ne pensait pas que cela marcherait autant.

Les Kabbalistes ont un défaut, ce sont des explorateurs. Placez devant leurs yeux quelque chose de nouveau et ils accourent comme des mouches sont attirées par un pot de miel. Vous commencez à comprendre la comparaison ?

Raven ou Athan arrivera à comprendre avant les autres qu’il s’agit simplement d’un gouffre. C’est comme si Hadès en personne avait donné un immense coup de hache. En fait, il serait plus exact de dire que le Prince Noir tenait la hache. Mais ce goufre est vide. Il y a des murs et après en avoir parcouru toute la longueur, plusieurs kilomètres, ils comprendront que rien ne s’y cache.

Nephilim

Raven

Nephilim

Raven

Messages : 517
Enregistré le : 26 juin 2016, 12:46
Nephilim
# RP terminés RP en cours

Raven

» Publié par Hope

» 24 avr. 2017, 19:02

Revenir au point de départ, c'est la loose. La grosse loose. Mais tout le long de nos péripéties, je n'ai pas broncher un seul instant. Plus j'avance dans ce dédale et plus je sens que quelque chose cloche. Cà part de mes putains de tripes et ça me vrille la gorge tellement j'en ai la nausée. J'ai fini par arrêté le Barge pour lui dire de rester derrière moi. Je n'ai pas envie qu'il gaspille son orgone plus de que de raisons. Il en a profité pour jouer au con et se coller à mon dos pour me faire SENTIR qu'il était prêt à toute éventualité. Bah voyons, je le sens bien oui ...

D'ailleurs c'était lui que tenait le lynx et il s'est jeté dans ses bras en lui hurlant "J'ai peur Maman au secours !". Heureusement que le Lynx s'est y faire avec Le Barge. Ils forment un bon duo tous les deux. Mais pour le coup, c'est le Lynx qui a pigé le truc en premier. Une banale phrase, juste dite comme cela. Et l'idée à fait son chemin pour que je m'arrête et que je leur explique que l'on rebrousse chemin. Contrairement à eux, je ne me cogne à rien et Le Barge finit par le dire haut et fort. Je grogne pour toutes réponses. Quelque chose cloche. J'en suis certaine.

Alors nous revoilà devant cette lumière en haut et sans rien demander à personne, je grimpe sur le dos du Lynx.

Je dois économiser mon orgone.

C'est ce que je baragouine dans son cou. Mais on sait tous que sortir des ailes, c'est comme une seconde peau pour nous. Voler ne nous consomme rien. Voler vite ou très haut oui. Mais le vol, c'est comme marcher pour un nouveau né. J'espère que les deux Princesses sont arrivées entre temps, parce que j'ai ce sentiment que je vais exploser. Alors je serre trop fort le Lynx. Parce que je sers les dents. J'ai une sensation qui ne me quitte pas.

Quand on retrouve la terre ferme, je ne peux m'empêcher de regarder vers le bas.

Putain Raven, je sais que t'es bonne, mais forte, ça, c'était une promenade de santé pour toi en bas.
Ta gueule.
Je suis certain que tu aurais pu danser le moonwalk même en fermant les yeux.

Je regarde le Barge et il se la ferme. J'ai pas mon regard des bonjour. Comme d'hab, me direz-vous, mais là, vraiment pas.

Y a un truc qui cloche. Depuis que l'on est arrivé hier, il y a un truc qui cloche. Sauf que moi, je suis pas Princesse, je suis plus longue à la détente. Putain je vais la buter !

Et ça y est, je me mets à gueuler et à bouger dans tous les sens après avoir quitté le dos du Lynx.

Ce gouffre là, je peux m'y déplacer. Et ... Et ... Et ...

J'arrive pas à le sortir. C'est trop incroyable pour moi. Je comprends rien.

Je ... J'ai ... J'ai pas de problème d'orgone.

Je les regarde, un peu comme une con, car c'est vrai. Je n'ai aucun problème d'orgone. Je suis jeune, alors je n'en ai pas des milles et des cents, mais il ne s'écoule pas de moi comme une fuite perpétuelle. Il est là, dans mon corps, à ma demande. Et seulement quand je l'utilise, je le perds. Et la quantité que je désire seulement.

Il se passe quoi ici ?

Parce que ça, c'est pas normal.
Image

Nephilim

Princesse

Nephilim

Princesse

Messages : 498
Enregistré le : 08 juin 2016, 13:37
Nephilim
# RP terminés RP en cours

Princesse

» Publié par Heru Ur

» 24 avr. 2017, 19:15

Si Raven se sent bien, moi, c’est tout l’inverse. J’ai d’abord eu la nausée. Je pensais que c’était lié à mon stress et à la créature que j’ai montée. Mais non, l’Orgone n’y a rien fait. Au contraire, la nausée a augmenté. Je suis pâle, cette sensation m’est inconnue. Je n’ai jamais été malade. Je perds mes repères, mais j’essaie de suivre Severide. Il avance vite. Je dois forcer le pas pour rester à sa hauteur et il commence même à me distancer quand on approche d’un gouffre. Je regarde et ne voit rien à l’intérieur.

Comme toute Kabbaliste, je suis attirée par ce qui peut s’y cacher. Des créatures nyctalopes, des arbres aux solides racines pour résister à la gravité. Mais Raven étant loin devant nous, je me contente de repérer la position des étoiles pour revenir plus tard. Je m’apprête à sauter par dessus le gouffre. Je fais appel à l’Orgone, je bondis, mais la nausée me vrille les tripes. Je me ramasse dans le sable de l’autre côté et me tient le ventre.

Je fais un signe de la main pour empêcher Severide d’approcher et je me retourne brusquement, un réflexe purement humain. Me voilà à vomir le petit-déjeuner. Je me redresse et je chancelle un peu. Je m’appuie contre un arbre.

— Ça tourne… J’ai la tête qui tourne.

J’ai failli faire appel à mon Orgone. Je ne suis pas maligne, je n’ai pas compris que plus j’y faisais appel, plus mon état empirait. Mais “heureusement”, mon Orgone s’échappe de moi comme si mes réserves fuyaient. Je vomis une seconde fois, de la bile. Je pose un genou à terre et me penche vers une plante. De deux doigts, j’en écarte les pétales pour boire son contenu. Une eau fraîche que j’ai déjà donnée à des humains. La nausée me passe un peu. J'entends alors la voix de Raven.

Je tente de me redresser, de cacher mon état, mais je reste blanche comme un linge.

Nephilim

Severide

Nephilim

Severide

Messages : 917
Enregistré le : 27 juin 2016, 21:11
Nephilim
# RP terminés RP en cours

Severide

» Publié par Harper

» 24 avr. 2017, 19:57

Contrairement à ce qu’on pourrait penser, je suis dans mon élément. Il n’est pas difficile pour moi d’évoluer rapidement, surtout que la colère m’anime toujours. Je dirais même qu’elle me transporte. Princesse quant à elle, semble fatiguée. Je mets ça sur sa dépense d’orgone. Elle a eu beau faire attention, si on avait su qu’elle devrait ouvrir des portails ou courir derrière Raven, la nuit se serait passée différemment.

Encore un peu d’effort Princesse.

On finit par arriver près du gouffre et je vais comprendre que je suis différent de ces Insoumis qui sont devenus ma famille. Je ne suis pas curieux de savoir ce qui s’y trouve. Je ne suis pas un explorateur. J’ai baroudé pour fuir tout le monde, pas parce que la Kabbale, c’est trop joli. Je chéris trop notre belle bleu pour me laisser submerger par la beauté des mondes de Kabbale. Mon objectif est devant et rien ne m’en détournera. De plus, ça sent la merde à plein nez. Je ne sais pas ce qu’il peut se trouver là dedans. Sauf si Harahel se donnait le malin plaisir - une fois encore - de me donner l’ordre d’aller chercher un artefact, une bestiole ou je ne sais quoi encore - les endroits sombres, je n’y mets pas les pieds. Bien sûr, on sait tous que ce que je dis c’est n’importe quoi et que j’aurai fait comme les gars et j’aurai suivi Raven les yeux fermés si elle me l’avait demandé.

Mais une fois passé le gouffre, les choses se gâtent. Princesse s’effondre et se vide l’estomac. Je sais qu’elle n’est pas bien depuis un moment et comme à chaque fois que je m’inquiète, je me cache derrière une autre émotion.

Ne me dis pas que tu es enceinte ? Comment, je vais annoncer ça à ton père ?

Je suis déjà à côté d’elle en train de la soutenir faisant fit de son geste de ne pas approcher.

Qu’est-ce qui ne va pas Princesse ? Tu peux me faire confiance. Dis-moi !

Je ne suis plus du tout en train de faire le clown. Mon visage est on ne peut plus sérieux et je la laisse voir mon inquiétude. Je ne comprends pas tout ce qu’il se passe et je n’ai jamais demandé à tout savoir. C’est sans doute pour cela que jamais je ne chercherais quoique ce soit sur la mort de Lidrya. Si Jimmy a raison et si j’étais présent, alors il y a une raison pour que j’ai tout oublié. Il y a des événements dans la vie qu’il est préférable d’effacer de notre mémoire, surtout quand la douleur est trop grande pour un seul homme. Harahel me connait bien. Je lui fais confiance.

Humain

Le Lynx

Nephilim

Le Lynx

Messages : 869
Enregistré le : 21 août 2016, 10:16
Nephilim
# RP terminés RP en cours

Le Lynx

» Publié par Lucy Hale

» 24 avr. 2017, 22:54

Au fond, Athan aime les conneries du Barge, il sourit dans le noir à ce sursaut et se retient de rire, pour ne pas l’encourager. Encourager le Barge et c’est fini, vous en avez pour des heures. Pourtant, il ne peut s’empêcher de lui dire une connerie, aussi, mais rien qui ne le fasse monter dans les aigus. Ce putain de gouffre est noir, Le Lynx n’aime pas être privé de sa vue et crapahuter va rapidement le saouler,parce qu’il n’y a rien dans cet endroit. Si ce n’est 4 cons au fond, il soupire, c’est un putain de gouffre tout con, une formation tellurique, une érosion.

Il sent Raven sur son dos, il fait noir, elle ne voit pas son sourire con qui lui échappe, il la laisse s’accrocher avec un plaisir et sort ses ailes pour remonter, sans rien dire, histoire de profiter du contact, il est stupide d’apprécier ce genre de chose, mais cela ne regarde personne. Vers la lueur, il finit par remonter en marmonnant.

--C'est un putain de trou, juste un trou.

Au fond, ça pourrait le faire rire, mais pas sur le coup, au pire, ça ferait une anecdote à raconter, pour plus tard. Ils en ont toujours plein, des hilarantes, parce que lui, le premier, il se retrouve le nez dedans. Enfin en haut, Athan la laisse descendre, il regarde le Barge qui fait du Barge…

--Princesse a fait du Princesse, elle a gardé pour elle ce qui allait pas. Mais Séveride doit avoir capté…et le Prince Pourpre, il a dit…-Mais sa voix décline en disant cela, parce que Raven s’agite et gueule.- le truc qui a chauffé Séveride.

Pourquoi seraient-ils allés se coucher ensemble, pourquoi serait-elle restée en retrait avec lui ? Le Lynx balance ça comme ça, ça lui vient au final, comme s’il souvenait que Princesse avait un comportement étrange. Mais Raven bouge, Le Lynx fait craquer son cou et jette des œillades pour vérifier les choses, il y a des traces de pas au gouffre, sans se déconcentrer il suit des yeux le mouvement, en fronçant les sourcils à ce que dit Raven !

--HOUHOU PRINCESSE SEVERIDE –Gueule soudainement le Barge en levant les bras et en les agitant dans tous les sens !-

Le Lynx lui donne une petite tape sur l’arrière du crâne pour qu’il arrête de hurler, mais il s’en reçoit une en retour, ce n’est pas le moment de faire dans le duo de petit comique et il lui jette un petit regard avant de secouer la tête et de sauter par-dessus le gouffre.

La Nephilim n’est pas en pleine forme et Le Lynx n’aime pas ça, Raven n’a pas un problème d’Orgone et Princesse est malade. Ce n’est pas normal et ce gouffre n’est peut-être qu’un gouffre avec rien au fond, mais il y a un truc. Ou alors il l’espère trop fortement.

Nephilim

Raven

Nephilim

Raven

Messages : 517
Enregistré le : 26 juin 2016, 12:46
Nephilim
# RP terminés RP en cours

Raven

» Publié par Hope

» 25 avr. 2017, 08:33

Quand je gueule, je n'écoute pas. Quand je gueule, faut me laisser dans mon coin et pas me répondre ou me défoncer la gueule, au choix. Mais de toute façon, ce sera toujours le mauvais choix. Car si on ne me répond pas, je vais faire encore plus la gueule, mais si on me répond, je la ferais aussi. Je suis une chieuse, on le sait tous, sans doute pour cela que j'ai choisi Julie. Va savoir pourquoi j'ai choisi une protégée pareille. Sans doute car je me doutais qu'elle se fouterait dans la merde. mais je me doutais pas que ce serait une si belle merde. Parce que Julie et moi, on avait quelque chose de très différent toutes les deux. Et quand je m'en rendrais compte, il y aura un conflit d'intérêt. Je ne tue pas. Je ne tue pas pour le plaisir de tuer. Je ne tue pas d'humains *tousse*. Je ne tue pas sciemment. Malgré toutes mes conneries, j'ai un bon fond, sans doute un brin guimauvant d'ailleurs. Heureusement que j'ai une grande gueule. Sans doute pour cacher ce trait de caractère. Je préfère que l'on me craigne plutôt que de savoir que non, je ne tue pas.

Bref, quand le Barge fait du Barge, je tourne mon regard dans la direction indiquée. Je vois Séveride aider ma soeur à se relever. Je suis le Lynx en faisant un bond et je vois la gueule de la frangine. Blanche comme un cachet d'aspirine. Il se passe quoi ici ? Elle a quoi ? Mais je vois surtout qu'elle fait comme si de rien n'était. Alors je me mets à siffler. Un sifflement particulier. Le Drayoir n'avait pas besoin de se rappel pour être déjà en alerte, le lynx non plus sans doute; mais c'est surtout pour le Barge que je fais cela. Pour qu'il arrête de poser des questions et d'emmerder ma soeur. Il s'est arrêté et maintenant, il surveille l'horizon. Bien évidemment, tout le monde est à porté d'oreille; dans ce groupe, on ne se cache rien. Mais à voir ma soeur, à priori, c'est pas tout à fait le cas pour tout le monde.

Alors je suis face à eux deux. J'ai envie de dire tout un tas de truc. Mais vous savez quoi ? Je me la ferme. Je serre mes mâchoires. Je fais un violent effort pour me la fermer. Mais je ne lâche pas du regard la frangine; Elle veut faire comme si de rien n'était ? Ok. Faisons ça alors.

Vous êtes en retard.

Bon, ok, j'ai pas réussi tout à fait à me la fermer.

C'est qu'un trou, juste un putain de trou.

Les paroles du Lynx, mot pour mot. Comme quoi, j'écoute un brin ce qui se passe autour de moi.

Quelque chose cloche. Là dedans, c'était le noir complet. Et c'est comme si, je sais pas, comme si je savais tout. J'ai bossé dans le royaume des ombres, mais je voyais les contours à la fin. Là dessous, on voit que dalle. Et pourtant, je ne me suis jamais cogné. Et puis, et puis y a cet orgone. Elle ne s'échappe plus de moi. Je ... Je n'ai jamais autant été Nephilim je crois. Et ... Je déteste ça. Parce que maintenant, je veux pas utiliser cet orgone. Je veux qu'il reste en moi. C'est nul.


Je fais une moue boudeuse. Parce que ce sentiment je ne le connais pas. Garder quelque chose à tout prix pour moi. Je ne connais pas. J'ai horreur de ça. J'ai parlé la première alors j'espère que Princesse fera de même. Parce que sinon, je me connais, je finirais par lui gueuler dessus. Parce que franchement elle fait quoi ici Princesse ? Putain, mais ça se voit qu'elle va mal ! Et là, je regarde vers Séveride méchamment. Putain le Prince il est pas sensé prendre soin de la Princesse ? Connard ! Mais au final, ma colère, je sais contre qui elle est. Contre moi. Si j'avais pas fait du Raven, si j'étais pas partie, et bien, Princesse n'en serait pas là non ? Alors, je me hais.
Image

Nephilim

Princesse

Nephilim

Princesse

Messages : 498
Enregistré le : 08 juin 2016, 13:37
Nephilim
# RP terminés RP en cours

Princesse

» Publié par Heru Ur

» 29 avr. 2017, 18:51

Severide essaie de me faire rire.

— Ne t’inquiète pas ! Tout ira mieux quand il saura que tu es le père.
— Qu’est-ce qui ne va pas Princesse ? Tu peux me faire confiance. Dis-moi !


Cher Severide, je ne laisse jamais un homme poser ses mains sur mon corps sans avoir une grande confiance en lui. Je souris et glisse ma main sur sa joue. Ce même geste, Lidrya le fait souvent. Raven l’a déjà fait, mais rien que d’en faire mention ici pourrait me valoir de gros ennui, alors silence !

— Un parasite se développe en moi. Et ce n’est ni ton bébé, ni alien. Il se nourrit de mon Orgone. Il n’a visiblement pas aimé que je m’en serve. C'est pour cela que j'ai eu des nausées. Tu vas bien toi ?


Visiblement, à part son inquiétude, il pète la forme.

— Tu as remarqué si j’ai mangé un truc que tu n’as pas mangé ?

Oui, un traître vit peut-être entre les murs du Prince Pourpre. J’inspire profondément pour me doper et me redresser. J’affiche un sourire à Severide. Des images de la nuit me passe par la tête. J’ai envie de l’embrasser tendrement et qu’il me ramène sur Terre. Seulement je suis la clef des portails et je n’ai plus d’Orgone. Le Lynx approche, sûr de lui et aux aguets comme toujours. Les créatures qui nous entourent ne lui échappent pas.

— C'est un putain de trou, juste un trou,
dit-il.
— Un sacré trou alors.

Je m’approche et regarde en bas. Ce que je vois m’effraie et je fais aussitôt deux pas en retrait. Je crois que je ne pourrais jamais approcher plus le royaume des Ombres. J’observe Raven. Réalise-t-elle qu’elle est blonde ? Les autres la regardent normalement. J’imagine que cela vient uniquement de moi.

Les premiers mots de Raven me blessent parce que j'ai tout fait pour les rejoindre au plus vite. Nous travaillons toujours ensemble, mais j'ai l'impression qu’elle a toujours un train d’avance, voire une époque. Je suis sûre que mon père l’a libérée pour qu’elle rejoigne Kronos.

Ma soeur va me tuer. Raven m’explique son état. Je comprends mieux. La magie des ombres n’opèrent plus, elle la domine, c’est pour cela que je la vois blonde. J’aime beaucoup ses cheveux longs. Je souris.

— Eh bien moi, j’aimerais bien la garder, mon Orgone. J’ai tout perdu sur le trajet.
— T’as fait des bêtises sur la route,
me demande le Drayoir.
— Non rien, je ne l’ai utilisée que pour ramener les humains et il m’en restait beaucoup. Je ne sais pas, mais plus on se rapproche plus ça empire.

Je les regarde tous et quelque chose se dessine en moi. Je commence à comprendre petit à petit mon rôle. Il n’y a pas de chef officiellement, mais tout le monde sait qui est le Capitaine. Ma sœur a la responsabilité du groupe, le rôle du Capitaine qui préférera mourir en premier pour sauver les autres. Mais moi, je trouve ma place en croisant ces regards, je suis la navigatrice.

— C’est quoi ces regards ? Je suis humaine, pas mourante. En route !

Pleine de détermination, je désigne la route à prendre de l’index. Je la connais par cœur. Ne me demandez pas pourquoi, mais je sais exactement où se trouve le Prince Noir, ainsi que ses sbires et cela ne va pas plaire à Raven. Encore moins à Trump, tu me diras.

— Vous avez remarqué ? Le Prince Pourpre disait que les postes frontières avaient été renforcés. Il n’y avait personne.

J’attrape mon sac à dos et passe devant. Je le balance sur mon épaule et manque de tomber. Il est lourd ! Je me ressaisis, mais dès que quelqu’un se proposera pour le porter à ma place, j’accepterai.

— Je crois qu’on n’a pas compris le message du Prince Pourpre. Il ne parlait pas de cette frontière-là.

Je ne délire pas. Je viens simplement de comprendre. Je n’en suis pas certaine, mais la face de la Terre va changer. Le Prince Pourpre en sait bien plus qu'il nous le montre. C'était gentil de sa part de nous prévenir. C'est dommage que je n'ai pas compris tout de suite le sens caché de ses propos.

— C’est quoi toutes ces créatures qui courent sur toi, Raven ?

Personne ne les voit, je suis la seule visiblement.

— Elles ont l’air de t’aider en tout cas.

Moi par contre, je sens leur présence en moi et elles sont peu à peu en train de m’empoisonner. Mais je ne suis pas inquiète. Elles n’affectent que mon côté Nephilim. Je me plains toujours de ne plus être humaine, alors je compte bien en profiter. J’attrape ma soeur par le bras pour marcher ensemble et pour être contre elle. Je l’embrasse sur la joue.

— Je t’aime sœurette.

On continue quelques kilomètres et je décide de percer un abcès.

— Je ne ressens toujours pas la présence d’Harahel. Il faudra en parler à … maman.

J’ai hésité à dire maman devant Raven. Je ne voudrais pas qu’elle ait peur que je veuille lui voler, comme si le cœur de Lidrya était un espace fini et qu’il ne pouvait pas contenir plus d’Amour qu’il n’en contient déjà.

— Le Prince Noir mijote un truc. Il a rappelé ses hommes à lui. Nous aurions déjà dû les croiser et il n’y a personne.

La nuit est totale, mais une lune réverbère les deux soleils ce qui lui donne un côté très étrange. Un premier quartier, éclairé par les deux soleils est éblouissant, le second, éclairé par un seul soleil semble terne et rouge. Le reste de la Lune est totalement plongé dans le noir. On dirait un oeil rouge qui se referme dans le ciel. C’est étrange, mais très beau. Après quelques heures de marche, nous arrivons devant le château. L’oeil de la Lune est quasiment refermé et bientôt nous serons tels des aveugles à moins de faire appel à l’Orgone.

L’un d’eux se préoccupe de ma santé.

— Depuis qu’on s’est éloigné du gouffre, cela va mieux.

Les créatures dans mon sang s’affaiblissent, mon organisme lutte contre ce parasite et parvient à l’évacuer petit à petit. Mais je n’ai plus d’Orgone.

Nephilim

Severide

Nephilim

Severide

Messages : 917
Enregistré le : 27 juin 2016, 21:11
Nephilim
# RP terminés RP en cours

Severide

» Publié par Harper

» 01 mai 2017, 19:14

Ce que dit Princesse au sujet de son père est gentil, mais je ne pourrais jamais prendre ce rôle. Sa main qui caresse ma joue me fait mal. Elle me donne trop d’amour. Je me sens obligé de l’arrêter et de l’amener à mes lèvres pour en embrasser la paume avec un doux sourire. Je ne serais jamais important pour personne. Je ne le désire pas. Je ne suis pas fait pour cela. L’idée même me bouffe de l’intérieur. Ce sont des moments que je ne veux pas revivre. Princesse rencontrera un jour un homme ou un Nephilim qui l’aime et je lui souhaite qu’un jour Oishi ouvre les yeux et rejoigne les Insoumis. Il n’y a que comme ça qu’il pourra se faire accepter. Mais on sait que les Infiltrés sont conditionnés, il n’y a qu’à voir Lucy.

Elle va mal, très mal et m’avoue qu’elle a un parasite à l’intérieur d’elle. Pourquoi a-t-elle attendu pour me le dire ? On aurait pu faire quelque chose quand elle avait encore de l’orgone. J’imagine qu’elle ne voulait pas prendre plus de retard. Je sais qu’elle s’inquiète pour sa soeur.

Tu penses que ça vient de moi ?

Nous avons tous mangé pareil. J’ai même bouffé comme un porc après le repas de merde du Lynx. Il n’y a qu’une chose cette nuit de différent pour Princesse. C’est celle que nous avons passé ensemble. L’idée même de lui avoir fait du mal me terrifie. Mon regard se change pour devenir noir. Je la scrute de partout. Lui ouvrir le ventre aurait été plus simple, mais maintenant qu’elle n’a plus d’orgone, l’idée est inenvisageable.

Il n’y a que moi qui pense au ying et au yang quand je suis face aux soeurs Chesly ? La bande de Raven sort sa tête du trou et déjà les réflexions pleuvent. Je ne suis pas d’humeur. J’ai une colère envers Raven que je n’arrive pas à étouffer et elle ne fait que rajouter de l’huile sur le feu. D’ailleurs, je ne la regarde pas et je ne lui réponds pas. Je fais comme si elle n’existait pas. Elle a laissé tout le monde derrière. Si je commence à ouvrir la bouche, je vais exploser et ce n’est ni le lieu, ni le moment. Je ronge mon frein et personne ne peut douter à ma tête que je fais la gueule.

J’ai bien envie de regarder de quoi parle Princesse quand elle évoque les bébêtes de Raven. Avec mon pouvoir, je pourrai certainement mieux comprendre, mais je joue ma tête de con. Je marche devant tout le monde. Si je faisais partie de la bande, j’aurai sans doute évoqué l’idée de rentrer pour récupérer notre orgone et revenir voir de quoi parle Princesse de plus près, mais je me tais. J’attends de rentrer et quand ce sera fait, j’emballerai mes affaires et j’embarquerai Lidrya pour aller chercher Harahel. Je ferai tout cela sans prévenir personne, juste pour qu’elle comprenne juste une fois ce que ça fait. Et puis le semaines passeront, et je réaliserai qu’elle s’en fout complètement et qu’elle continue à vivre sa vie et alors, je me sentirais encore plus en colère et tellement con. En attendant, je les laisse prendre soin de Princesse.

Verrouillé

Retourner vers « Meborack - Le royaume de l'Équilibre »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité