Quand tout disparait ! Absolument tout.

En ce matin du 13 août, les médias ne parlent que d'un seul phénomène : La disparition de la ville de Washington. Vu du ciel, la ville de Washington est prise dans une sorte de tempête aux nuages noirs rappelant les fumées industrielles. Ils sont criblés d'éclairs. Nul ne sait ce qui se passe dessous.
Nephilim

Harahel

Originel

Harahel

Messages : 498
Enregistré le : 08 juin 2016, 13:37
Originel
# RP terminés RP en cours

Harahel

» Publié par Heru Ur

» 15 août 2017, 22:44

Les Nephilim et les humains sentaient leur corps chuter et sombrèrent dans l'inconscience.


Tout a commencé lorsque George Washington demande à Pierre Charles L’Enfant une nouvelle ville. Prévoyant, l’officier avait déjà préparé ses plans. La ville fut dessinée rapidement, elle sortit de terre vers le début du XIXe siècle. On prétend même qu’elle naquit du vide. Robert Ross remporta la bataille de Bladensburg et faillit raser la ville. Pour éviter que les Britanniques se servent des chantiers navals, le feu y est mis. C’est ainsi que l’œuvre d’Harahel fut sauvée : par une diversion.

Derrière Pierre Charles L’Enfant se cachait l’Originel qui l’inspira dans ses coups de crayon. Il fut à l’origine du premier dessin et des cinq places si étrangement disposées. Un Archange comprenant le danger envoya Robert Ross, un général britannique, dont le corps avait été gentiment réquisitionné par un Elohim. Sa mission consistait à détruire la ville. Si l’Ange était un fin stratège et put entrer dans la bourgade, il ignorait tout de la Kabbale. Quand les chantiers navals furent sacrifiés par ses adversaires, il crut naïvement sa mission remplie. Les cinq places sans intérêt notables furent préservées et le Capitole fut reconstruit. La ville grandit lentement et passa ainsi quelques siècles.

Mais un œil averti et plus savant aurait découvert la supercherie. Malheureusement, les vues du ciel, les plans de la ville et les vols en rase-motte de Nephilim ou d’Archange se faisaient rares à cette époque et personne ne put prendre suffisamment de recul pour comprendre le dessin de la ville. Aux yeux de tous, la supercherie de tous fut préservée.
Image Pourtant un kabbaliste ne s’y serait pas trompé. D’ailleurs Voldi avait bien ri quand on lui présenta cinq décennies plus tard le dessin de la nouvelle cité. Tout le monde se focalisait sur la nouvelle ville au Nord et à l’Ouest. Diversion.

Aujourd’hui, on comprend encore plus aisément en zoomant sur Google Maps . Mais une ville perdue dans l’immensité des autres s’est avérée une bonne cachette. Le plus grand pentacle du monde avait pour base, la Maison-Blanche. Et tout ainsi a commencé.

Le Prince Noir a envoyé sa sœur à l’abattoir. Elle s’est sacrifiée en franchissant les mondes interdits pour aller chercher une pierre. Elle savait qu’elle échouerait dans sa mission, mais cela ferait diversion. Harahel fut contraint de la poursuivre dans les profondeurs de la Kabbale. Il y fut retardé et cela permit au Prince Noir de mettre en pratique son plan. L’empereur ne le dérangerait pas pendant qu’il signerait un contrat qui allait bouleverser la Terre. En revanche, il n’avait pas prévu la présence des Insoumis, il fut débordé par leur arrivée, mais heureusement pour lui, nombre de détails avaient échappé à ces invités impromptus.

Déjà, aucun ne remarqua l’absence quasi complète de gardes. Une dizaine restaient dans la ville. Les Insoumis étaient entrés sans qu’on les dérange et le château était quasiment vide. Entré avec une armée, Harper n’avait pas remarqué la faible quantité de créatures présentes dans l’enceinte du château. Après il fut trop tard. Pendant que le Prince attirait leur attention, le rituel se poursuivait.

Les murs du château se désagrégèrent au moment même où à Washington, les cinq places prirent feu. Les brasiers qui saisirent le Rond-Point Dupont, le Logan Circle (ça ne s’invente pas), le Washington Circle North West et la place Vernon passèrent inaperçus. Les Américains ne remarquèrent qu’une chose : les gigantesques flammes dévorant la Maison-Blanche noircie par des fumées noires. Elles s’envolèrent et recouvrir la ville, la privant pour les prochains siècles de tout rayon du Soleil...

Tout à un cout en Kabbale, le Prince Noir avait dû sacrifier son royaume pour en gagner un autre. Quand Capella, Harper Hécate, Jimmy, Julie, Kaylee, Le Barge, Le Drayoir, Le Lynx, Lidrya, Princesse, Severide et William ouvrirent les yeux, ils découvrirent un effroyable spectacle sous leurs yeux.

Des créatures démoniaques couraient et bondissaient dans la ville. Des voitures retournées brulaient ! Ils n’étaient plus en Kabbale. Presque plus. Le Capitole dont les murs étaient recouverts de sang leur indiqua clairement la ville où ils venaient de se réveiller : Washington. Un monstre se jeta sur Lidrya, mais des Insoumis s’interposèrent. Ils réussirent à le contrer. Dans l’affrontement, le Drayoir s’y brisa les côtes et un bras. Étrangement, il ne sentait plus sa puissance, il réalisa son incapacité à régénérer. Plus aucun des Nephilim présents n’avait d’aura ni d’Orgone. Il crachait du sang et sa vision se troublait.

Nephilim

Julie

Humain

Julie

Messages : 243
Enregistré le : 25 août 2016, 22:56
Humain
# RP terminés RP en cours

Julie

» Publié par Anvesha Devika

» 18 août 2017, 21:52

Je n'ai pas attendue qu'une blonde timbrée me balance dans le vide pour sauter. Au moins comme ça je contrôle la chute. Enfin ça c'est ce que je pense sur le moment. Au moins j'ai Rosy pour me téléporter et d'autant plus vite si je suis avec William. Ça c'est ce que je pense. Et Lydria a mis Will sous sa protection et celle d'un Insoumis. Cela devrait nous aider aussi. Bad plan.

Le réveil ressemble à un cauchemar.

"Wwoa !"

Feu, sang, destruction, créatures effroyables. Il ne me manque plus que mon dieu, mon Songes adoré et abhorré, pour me croire revenue sur les lieux d'un autre massacre. Cette fois-là le prix de la vie de quelques nephilim et humains avait exigés la mort de milliers d'humains. Et Songes avait adoré y prendre part. Harahel détesté. Et je dansais sur la mort en philosophant avec une Nephilim revêche et Lil'. Le bon temps quoi.

Et maintenant ça.

Ou est Will ? Ou est passé ce grand con ? Là. Je me redresse et lui tend la main pour l'aider à se relever. Un anneau passe ainsi tranquillement de ma main à la sienne. Je murmure à son oreille tout en pensant que les oreilles indiscrètes peuvent parfaitement entendre.

"Soit prudent. Pense à Rosy et à ce qu'elle peut perdre."

C'est à peu près à cet instant qu'une vilaine bébête décide de s'attaquer à Lydria. Les gentils s'interposent. Je fredonne une ritournelle sans queue ni tête. Des flots d'adrénaline coulent dans mes veines grisant mes sens. J'ai l'air parfaitement calme pourtant. Les pupilles peut-être un peu trop ouvertes. Le sourire un peu fou. Juliette se paye un trip mes amis ! Le meilleur.

Je prends le temps de sortir posément mon arme. Combien de chance pour que le Glock fonctionne ici ? La Terre ou Ailleurs ? Je vise paisiblement un œil de la créature. Appuis sur la gâchette. Le percuteur frappe la balle. Une balle, c'est bien suffisant pour un tel test, mes chargeurs ne sont pas magiques et extensibles. La balle saute du canon avec le feu aux fesses c'est le cas de le dire. Elle va finir sa course dans l’œil et atteint une partie du cerveau de la créature. Blessée d'autant mieux que les Voleuses des nephilim ne sont pas inactives. Elle décède.

Bilan 1-0. Mais on a déjà un blessé. Capella va bien le soigner vous pensez ?

"Je propose un replis. Nous sommes trop exposé ici."

D'un geste je désigne le Capitole pas très loin. Avec un sourire et un air guilleret je demande :

"Qui d'entre vous a déjà joué à Résident Evil ?"

Humain

Le Lynx

Nephilim

Le Lynx

Messages : 862
Enregistré le : 21 août 2016, 10:16
Nephilim
# RP terminés RP en cours

Le Lynx

» Publié par Lucy Hale

» 19 août 2017, 15:23

La sensation de sursaut dans un sommeil a toujours déplu au Lynx. Les yeux se ferment, la poitrine s’étreint, l’on s’enferme à peine quelques minutes, et on remonte brutalement à la réalité. Il n’a le temps que d’un clignement de paupière alors que le royaume se désagrège, disparaissant sous ses yeux. Mais quand il les ouvre, il suinte un nouvel air, un nouveau monde, un nouveau merdier.
Debout rapidement, ses yeux s’accrochent aux détails comme d’habitude, les voitures renversées, les flammes, le sang sur le mur du capitole, il parvient à déterminer la ville, et sans se poser la question du possible, imagine que les gouffres n’étaient que le début du changement.

Le royaume des ombres a-t-il aspiré un morceau du royaume de la terre ou bien a-t-il changé d’emplacement dans les mondes ? Ses yeux à l’habitude plus perçant, habitués à relever les détails les plus petits, ne paraissent pas à l’aise avec les flammes proches et l’air chaud qui pique sa rétine, Le Lynx n’a pour autant, pas le temps de se faire à l’idée d’une étrange possibilité, qu’une bête se jette sur Lidrya.

D’un réflexe facile, abandonnant les autres mortels presque sans intérêt à son esprit des priorités, il saisit Laura, soulevant pour la première fois de sa vie, avec difficulté, le marteau qui lui sert d’arme, les piques meurtriers mordent la chair de la créature, mais il se fait repousser d’un simplement mouvement de la bête, ejecté, Athan roule sur le sol et s’arrête au centre de la chaussée, Laura git à son flanc, la voleuse parle, soucieuse, il la rassure de quelques mots, alors qu’il entends les bruits des coups de feu.

Distinct dans l’ambiance carnassière d’une nouvelle ville, il se lève, son bras a râpé le bitume, rien de grave, mais les picotements lui sont une sensation désagréable, presque des fantômes d’une vie antérieur, il aide le Drayoir immédiatement, mais…quelque chose ne va pas. Julie est en pleine éclate, Le Lynx soulève le drayoir d’un mouvement d’épaule.

--Elle a raison, on bouge.

Il omet de répondre à son petit mot sur Resident Evil, il ne connait que de nom vague et d’une rediffusion télévisuel un soir tard, d’un des films, pas plus. L’esprit aux aguets, il ne met pas de mot sur cet état humain, la télékinésie de son arme ne fonctionnant pas, le groupe se forme comme à l’habitude, où es foutu d’être Raven ? Il lui manque du matériel, il aimerait avoir celui-ci…mais il en récupèrera rapidement, vu le sang qui fait office de nouvelle peinture au capitole, il ne devrait pas être difficile de retrouver des choses sur des cadavres…

Même s’il parait fâché de la situation ou autre, Le Lynx n’a pas le moment en désamour, il faut le reconnaitre. Ils parleront un peu plus tout à l’heure de ça, une fois mis en sécurité. Direction donc les marches du capitole, en espérant que l’intérieur soit un peu plus calme, il fait d’ailleurs signe à Séveride ou Le Barge de ramasser les armes sur le cadavre d’un flic –S’il y a des cadavres ?- cela pourrait toujours servir.

Nephilim

Lidrya Chesly

Humain

Lidrya Chesly

Messages : 517
Enregistré le : 26 juin 2016, 12:46
Humain
# RP terminés RP en cours

Lidrya Chesly

» Publié par Hope

» 19 août 2017, 21:35

https://www.youtube.com/watch?v=5rnqXs0m0QA

Tout va si vite. Le monde des Nephilim, c'est cela. Vivre sa vie de mortelle c'est d'un mortel ennui. Se lever, se laver, déjeuner, travailler, manger, se coucher. Une routine. Continuelle et perpétuelle. La personne devant son écran l'adore. Car elle n'a pas besoin de plus que ce qu'elle a dans la vie. Une bénédiction. Mais une vie avec des Nephilim, ce n'est plus jamais pareil. Ce n'est plus regarder un film, c'est le vivre. L'attaque arrive vite, mais déjà le groupe la protège. Que cela soit ses enfants ou les personnes présentes, ils réagissent tous différemment. Elle a sortit le couteau que le Drayoir lui a donné, mais cela n'a servit à rien. Elle regarde, incapable de faire quoi que ce soit, le carnage autour d'eux. Elle reconnaît la ville où ils sont. En bonne Américaine, c'est impossible de ne pas savoir où elle est. Elle regarde Le Lynx aider son ami et elle comprit bien vite que quelque chose cloche. Contrairement à Lucy, elle ne pose aucune question. Elle se contente de suivre. Elle fait profil bas et elle se mêle au groupe pour être bien au milieu. Cela la gêne, mais elle sait qu'elle est incapable de faire quoi que ce soit. Julie, par contre, semble tout à fait dans son élément. Cela se voit à ses yeux.

Tout va bien.

Elle le dira avec le sourire à qui le lui demandera, mais elle a cherché des yeux le Prince Noir. Elle voulait vraiment le soigner, mais il ne semble pas ici. Et eux, il semble être tous là. De ce qu'elle en voit.

La kabbale envahit la Terre.

Pourquoi ? Comment ?

Bien sûr qu'elle se pose des questions, tout comme de savoir pourquoi Hadès fait toujours seul ? Pourquoi il ne lui a rien dit ? Où est-il ?

Elle sert le manche de son couteau mais elle sait au fond d'elle ce qu'elle a finit par comprendre à Vegas quand elle sait fait kidnapper. Elle est incapable de tuer. On pourra la forcer autant que l'on veut. Heru Ur la brisait de ce côté là. Il la forçait. Elle se souvient encore du bruit. De la sensation que cela fait à la main et au bras quand le couteau s'enfonce dans les côtes. Du bruit de succion que fait le couteau quand il se retire.

Ils vont mourir.

Elle est triste.

Elle devrait avoir peur. Elle devrait se recroqueviller. Ne plus bouger. Mais elle est triste pour les créatures qu'elles voient. Ne comprennent-elles pas ? Elles naissent des rêves des humains. Comment vont faire les humains pour rêver d'eux maintenant qu'ils existent ?

Elle regarde vers Princesse.

Ils vont mourir n'est ce pas ?

Pas aujourd'hui. Ni demain. Ni peut être dans cent ans. mais elles mourront et ne naîtront plus. La Kabbale disparaîtra. Et Hadès ? Ses pas sont plus lents, son coeur plus lourd. Elle sourit faiblement et elle fait oui de la tête pour suivre mieux. Mais elle n'est pas Julie. Elle n'a aucun goût à tout cela. Alors elle regarde le dos de Jimmy et elle y voit un homme, fier et indépendant. Elle regarde sa fille, Princesse, et elle y voit une douce jeune femme loin d'être fragile. Et son sourire se fait plus sincère.

Ils sont magnifiques.

Finalement, elle aura réussi quelque chose dans sa vie humaine. Mais elle commence à comprendre quelque chose. Et c'est assez douloureux.

Mais ce sera dans peut être dans un autre rp ... Ou pas ^^
Image

Nephilim
Avatar du membre

Harper

Nephilim

Harper

Messages : 907
Enregistré le : 27 juin 2016, 21:11
Nephilim
# RP terminés RP en cours

Harper

» 20 août 2017, 13:37

https://www.youtube.com/watch?v=ZKzvjeqmxuY

Vous savez à quoi me fait penser ce RP ? Bright. Ce film n’est pas encore sorti, mais ça sent ce que pourrait devenir Washington dans le futur. Lidrya a raison, toutes ces créatures vont mourir, pas aujourd’hui, pas demain, mais ça arrivera. Je vois la tristesse dans son regard, pourtant je ne sens pas la peur. Lidrya est différente des autres humains, je peux le sentir. Je connais les intentions de mon PV. Je dois m’associer avec Sariel pour éloigner Lidrya d’Harahel. Je n’ai pas oublié et j’en ai toujours l’intention, car je pense que son amour pour elle le met en danger. Pourtant à cet instant alors qu’il serait plus facile de la laisser mourir toute seule, j’ai ce geste que je ne comprends pas. Je lui prends la main et lui souris.

On y va ?

Je ne lui lâcherais plus la main tant qu’elle ne cherchera pas à le faire. J’ai ce sourire chaleureux, comme toujours, pourtant au fond de moi je brûle de douleur. L’envie, le désir, la faim, tout se bouscule et une soif intense est apparue. La peur est partout autour de nous et réveil un instinct primaire que j’essaye de combattre. Je sais ce que je suis censé faire, mais je ne le veux pas. Je ne suis plus cette créature, je suis Nephilim, mais ici, j’ai l’impression d’être chez moi. M’accrocher à Lidrya c’est commettre le risque de m’attaquer à elle et de dévorer son âme, mais c’est aussi un moyen de résister en ne me concentrant que sur ce qu’elle ressent. Je ne sais pas si cela fonctionnera, mais ce qui est certain, c’est que si un Nephilim remarque que j’ai des pouvoirs, ils comprendront que je ne suis pas comme eux et mes rêves se briseront.

Je n’avais jamais visité Washington, ce n’est pas ce que je m’étais imaginé.

Je plonge ma main libre dans ma poche et j’en sors mon téléphone portable. Il est complétement à plat pourtant j’étais persuadé de l’avoir éteint avant de prendre le portail. Sur Terre, il devrait fonctionner à nouveau.

Je crois qu’on peut faire une croix sur l’appli lampe de poche.

Heureusement, on est accompagné d’Insoumis, des Nephilim capables de vivre sans eau ni électricité… mais sans orgone ? En sont-ils capable ?

On y voit pas grand chose.

La ville est sombre, seuls le feu brûlant la ville éclaire notre route, pourtant je mens, j'y vois très bien. Ils veulent bouger, je ne suis pas contre. Seulement…

Je ne suis pas certain que se diriger vers l’endroit le plus ensanglanté qui soit autour de nous soit la meilleure idée.

Pourquoi vouloir aller au Capitole alors que clairement, c’est un champ de bataille là-bas. Après je dis ça... mais si je pouvais éviter de me diriger droit dans la gueule du monstre, je préfère. Je rappelle que 1 - je ne suis pas vraiment Nephilim et 2- je ne suis pas un combattant.

Nephilim

Princesse

Nephilim

Princesse

Messages : 498
Enregistré le : 08 juin 2016, 13:37
Nephilim
# RP terminés RP en cours

Princesse

» Publié par Heru Ur

» 20 août 2017, 14:32

Seul Harper fut sur pied avant elle. Quand les autres émergèrent, Princesse était déjà debout, les cheveux flottant au vent. Ses yeux balayaient les environs et elle recueillait le maximum d’informations profitant du sursis avant la bataille à venir.

Les lumières de la ville s’étaient éteintes et des feux remplaçaient tant bien que mal l’éclairage. Une voiture sur sa droite brulait et les lueurs dansaient sur son corps. Ne devant pas perdre une information, elle ne tendit même pas la main à Lidrya pour l’aider à se relever. Harper prit soin d’elle.

Le téléphone du Nephilim ne marchait pas. Princesse s’approcha d’une voiture dont la vitre était ouverte. Elle tourna le commodo, mais les phares restèrent éteints. Comme en Zakaï et Meborack, les outils technologiques étaient devenus totalement inertes.

Elle comprit qu’elle n’était pas la seule à perdre son Orgone quand le Drayoir fut projeté en arrière. Le Lynx dut le soutenir après la bataille. D’autres créatures allaient fondre sur le groupe, elle devait trouver un abri au groupe, mais quel groupe ? Les regards trahissaient le manque de confiance. Elle-même ne tournerait le dos ni à Will ni à Julie.

Elle posa la main sur l’avant-bras d’Harper. Il avait raison, mais est-ce qu’ils devaient rester tous ensemble ? Elle aimerait, mais elle ne parvenait pas à oublier le mal qu’avait fait William à sa mère. Douce et tempérante, Princesse n’en était pas moins rancunière quand on blessait les gens qu’elle aimait.

Elle jeta un coup d’œil à Kaylee, puis vers l’arme de Julie. Princesse aurait aimé que Raven soit là pour donner les ordres. Elle aurait su comment faire. Elle observe le corps de la bestiole.

— Ce serait plus simple contre des zombies. Il s’agit des créatures du Prince Noir. C’est une des créatures qu’utilisent les gardes que nous aurions dû trouver sur les remparts. Elles sont un peu comme des chiens de chasse. Elle marque la proie en la fixant. Mais sans leur chef, elles se comportent comme des fauves.

Elle soupire, car Julie a raison, il faut décamper. Pourtant, le Capitole est le dernier endroit où elle irait. Elle pointa une voiture complètement consumée. Le métal était déjà froid depuis quelque temps.

— Ils étaient là bien avant nous. Le Prince Noir nous a simplement retardés. Il n’osera pas s’en prendre à nous directement, mais il laissera ses créatures nous dévorer.

Le Prince craignait le courroux d’Harahel. Il n’attaquera pas volontairement et restera en retrait. Mais les lieux restaient dangereux pour autant.

— Je ne vous retiens pas
, finit-elle par lâcher à Julie et ceux qui voulaient se diriger vers le Capitole.

Elle pointa de l’index une petite remorque derrière une voiture. Cela pourrait peut-être servir pour transporter le Drayoir et la voleuse trop lourde du Lynx.

Sa mâchoire crispée rendait sa prononciation plus indistincte. Elle laisserait le groupe se diviser et ne respecterait pas la décision de Raven d’intégrer Julie au groupe à cause de ses affinités avec Will. Elle se pencha vers Kaylee et prononça doucement à sa seule attention.

— Il nous faut trouver un poste de police ou une armurerie, des vivres, des trousses de secours et enfin une planque. Qu’est-ce que tu en penses, Kaylee ?

Quand un chef aurait donné les ordres, Princesse demandait un avis. Elle recherchait trop l’approbation des autres pour commander efficacement. Pourtant elle savait toujours où elle devait se rendre. C’était un don chez elle.

Mais la question ne portait pas simplement sur les directives, mais sur le fait de laisser le groupe se séparer. Princesse savait qu’un conflit interne aurait raison d’eux.

Nephilim

Severide

Nephilim

Severide

Messages : 907
Enregistré le : 27 juin 2016, 21:11
Nephilim
# RP terminés RP en cours

Severide

» Publié par Harper

» 20 août 2017, 15:33

Je me réveille avec une douleur à me taper la tête contre les murs. Je glisse les doigts dans mes cheveux et découvre une texture visqueuse sur le bout de mes doigts. Je me suis blessé et saigne du crâne. Ce n’est qu’une blessure qui serait vite oubliée avec de l’orgone, malheureusement, je comprends vite que je vais devoir faire sans. Je ne veux alerter personne et après quelques points de sutures, on en parlera plus. En attendant, je remarque vite que je ne suis qu’un poids pour tout le monde alors que je suis incapable de réagir pour protéger Lidrya de la créature. Je m’en veux encore une fois et ma colère se porte à nouveau sur Raven. Elle n’y est a priori pour rien, mais j’ai besoin de rager, et elle fait très bien l’affaire. Tout cela serait arrivé, même si elle nous avait attendu. La vérité est que si elle l’avait demandé, nous l’aurions tous suivi les yeux fermés. Seulement maintenant, nous sommes au milieu de l’enfer et elle a quitté la partie.

J’espère qu’elle va bien.

Au final, je ne reste pas longtemps en rogne après elle, car plus le temps et les événements nous rattrapent et plus je m’inquiète pour elle. Ce n’est pas dans ses habitudes de laisser son groupe en plan. Je jette un oeil vers tout le monde. On voit bien que nous ne sommes pas d’accord sur la direction à suivre. C’était déjà le cas dans la salle du trône où tout le monde a réagi dans la précipitation, sans penser aux conséquences. Il n’y a plus de chef et je ne crois pas qu’on va réussir à tenir ainsi divisés.

Je pense qu’on aura plus de chances en restant ensemble.

Je regarde l’humaine qui se fait passer pour une caillera avec des couilles de mammouth.

Tu sais te battre ?

Julie peut avoir tous les défauts de la Terre, elle sait se battre, j’en suis sûr. Du moins, elle semble être capable de foutre une belle merde au milieu des Nephilim, c’est qu’elle doit en avoir dans le pantalon… ou qu’elle est complètement barge et inconsciente. Au pire, elle servira de chaire à canon si besoin. Et puis, il nous faudra bien des humains le moment venu pour nous recharger.

Et lui ?

Je montre Will. Je n’attends pas grand chose de lui. On dirait un camé le cerveau complètement cramé. J’ignore qu’il est ancien simulacre et qu’aujourd’hui est le premier jour depuis longtemps où il se retrouve seul dans sa tête. Dommage, son pouvoir aurait pu nous servir. Mais on ne va pas avoir le temps de papoter autour d’une tasse de thé encore longtemps, qu’un rugissement terrible se fait entendre au coin de la rue. C’est une longue rue, on en a de la chance. La créature surgit face à nous. Elle nous dépasse de plusieurs mètres, semble musclée comme un boeuf sous stéroïdes et se met à nous charger. On aura pas le temps de porter une charrette. Je me jette sur le Drayoir.

Ça va faire mal, mords ça.

Je lui ai glissé une tresse de cuir entre les dents et le soulève aidé du Barge. On se met à courir en le tenant sur nos épaules. Le Lynx a besoin de ses deux mains et je n'ai pas d'arme sous la main. Je sais que Jimmy prendra soin de sa mère.

Humain

Hécate Harlow

Nephilim

Hécate Harlow

Messages : 862
Enregistré le : 21 août 2016, 10:16
Nephilim
# RP terminés RP en cours

Hécate Harlow

» Publié par Lucy Hale

» 20 août 2017, 15:46

Hécate Harlow a l’habitude de se retrouver sans orgone et humaine, depuis quelques mois désormais, c’est son lot quotidien, sur le sol de cette rue, devant le capitole, elle se redresse, non sans ressentir cette sensation lourde de n’avoir rien en orgone. Ses fidèles poignards parvenus rapidement à sa main, elle examine la situation, l’odeur dans les narines ne lui donnent pas envie de vomir, elle en a l’habitude, rajustant plutôt sa capuche, elle fait rapidement le point dans ses pensées sur la présence du capitole et du reste, la terre. Les royaumes sur la terre, un royaume précisément. Ils n’auront certainement pas le temps de lui demander ce qu’elle fait ici, ni surtout, pourquoi elle est sans aura. Trop soucieuse de dissimuler son secret, elle ne remarque pas certaines choses concernant leur état à tous.

Il doit faire jour en dehors de cet endroit étouffant, c’est pour cela qu’elle en est revenue à sa part humaine, cela ne l’inquiète pas d’abord. Alors qu’une créature attaque, elle voit ses comparses se jeter pour protéger Lidrya, inutile qu’elle en fasse de même, sans vouloir être désobligeante, être à vingt sur une créature n’a rien de bien exceptionnelle. Elle se rapproche plutôt sur une moitié de corps, dont elle ouvre le sac à dos. Les touristes sont merveilleux, malheureusement pour lui, celui-ci n’a pas fini sa visite comme il faut.

Elle vide le sac des objets non nécessaire, aux aguets cependant, elle récupère une carte de la ville, deux trois barres chocolatées, une bouteille d’eau en plastique en bouchon gourde et un petit spray au poivre ainsi qu’un petit paquet de commodité féminine.
Elle les garde, ça pourrait servir pour une plaie.

Hécate se redresse dans un sursaut pourtant au son de l’arme à feu, elle prend le temps d’observer ce qu’il se passe, et dans son esprit, les choses se rajoutent entre elle. Le Drayoir mal en point, une voleuse d’arme trop lourde, elle fronce les sourcils. Rapidement, elle estime qu’il est nécessaire de se replier, si les voitures ne fonctionnent, leurs pieds feraient l’affaire, si tant est qu’il y en est des vivants. Sur la place du capitole, ils sont trop exposés.

Avant de comprendre comment et pourquoi, Hécate préfère se mettre à l’abri, l’expérience lui a maintes fois prouvé que réfléchir sur ces choses n’engendrent rien de plus qu’une perte de temps. A la place, elle préfère repérer les bonnes choses à faire, enfilant le sac sur son dos, elle vérifie que son petit compagnon va bien. Rajustant les lanières du sac, elle laisse retomber sa capuche et écoute. Elle pourrait saluer Jimmy et Séveride mais ce n’est pas réellement le moment, à vrai dire, elle apparait un peu comme un cheveux sur la soupe. Au milieu de visage qu’elle connait et ne connait pas.

--Il y a une base militaire au sud je crois -Elle ne connait plus avec le temp aussi bien les villes terrestres, désintérêt- le Pentagone est à l’ouest d'ici, mais loin, l’Hotel du capitol pourrait être une bonne planque c’est le plus près. -Elle ne connait pas cela par coeur, pour l'hôtel, il y a un panneau renversé-, on devrait trouver de quoi faire pour lui. –Dit-elle en désignant le Drayoir –L’intérieur du capitole peut-être rempli des créatures ou vidés, mais en tous cas, le coup de feu devrait rapidement nous donner l’indication, ça peut plus ou moins donner notre signalisation. –Sourit-elle, un peu comme quand on essaie d’attirer une horde de zombie justement- Et dans tous les cas, c’est pas en nous dirigeant à l’intérieur que ça nous aidera. On bouge

Rapidement, ce serait bien, avant de faire un tour de table pour que chacun donne son avis, de toutes façons, Hécate suivrait un Insoumis, mais si elle veut bien leur donner l’impulsion pour avancer ? Non qu’elle ait une quelconque âme de directrice, en disant cela, elle entends le hurlement de la bête non sans avoir remarqué Séveride parler à la brune et elle se retourne pour voir le monstre gigantesque. Bien.

C’est l’heure de courir.

Nephilim

Kaylee Sutton

Nephilim

Kaylee Sutton

Messages : 907
Enregistré le : 27 juin 2016, 21:11
Nephilim
# RP terminés RP en cours

Kaylee Sutton

» Publié par Harper

» 20 août 2017, 16:57

Découvrir mon corps sans orgone ne m’est pas une sensation inconnue. Le Capitole donne une indication précise sur l’endroit où nous sommes. Nous ne devons pas avoir beaucoup de temps avant qu’on nous tombe dessus. Nous sommes à l’épicentre d’une invasion, même sans la tendance à voir toutes les créatures chelou de Kabbale attirées par les jolies fesses de Severide, nous aurions fini par attirer l’attention, surtout après le coup de feu de Julie. C’est pour cela que je me suis contentée de me préparer. Je n’ai pas pris le temps de fouiller les cadavres comme Hécate, j’ai un plus gros problème. Un peu comme le Lynx qui se retrouve avec une voleuse difficilement transportable, je me retrouve avec Andromède pendante à mes poignets. La chaîne est sous sa forme originelle. Je me contente de l’enrouler en grands anneaux et l’accroche à ma ceinture. Heureusement, elle ne fait pas une longueur impressionnante. Andromède est capable de s’allonger autant qu’elle le désire, mais sous sa forme originelle, elle ne fait que quelques mètres tout au plus.

Je laisse tout le monde parler, donner son avis. Julie a une arme, ça ne me plait pas. Elle pourrait la retourner contre nous à chaque instant et nous tuer. Mais elle vient de prouver aussi qu’elle ne comptait pas gaspiller ses munitions et qu'elle pouvait être utile. Tant qu’elle a besoin de nous, elle en profitera pour nous utiliser à son avantage. Je ferai de même.

Je ne compte pas prendre le commandement de quoique ce soit. Je n’ai jamais aimé être sur le devant de scène, attirer l’attention ou l’admiration. Je n’ai jamais voulu qu’on connaisse mon nom. Au final, j’envie les Infiltrés et cette liberté que je ne connaîtrais plus jamais. Je suivrai la personne qui se démarquera des autres, tout simplement. La base militaire doit déjà avoir été prise d'assaut depuis longtemps.

J’ai une planque, à une demi heure d'ici.

30 minutes à pieds, c’est loin, surtout avec des bestioles qui ont envahis les rues.

On trouvera de quoi le soigner et manger.

En ce qui concerne les armes, je me garde bien de dire quoique ce soit. J’ai été plusieurs années en infiltration à l’extérieur de Vegas, j’ai mes planques comme tout bon infiltré qui se respecte.

Julie, fais nous gagner du temps.

J’ai dit que je ne voulais pas être la cheffe, pas que j’avais perdu mes habitudes. Julie est la seule armée à longue distance, c’est la seule à pouvoir nous faire gagner du temps.

Vise les yeux.

Severide est un Arpenteur, il connait ces créatures et leurs faiblesses. Quand Julie va tirer, elle va attirer l’attention, mais pas plus qu’une autre. Dans la ville, on entend encore les coups de feux, preuve que tous les humains ne sont pas encore morts. Se mettre à l'abri, attendre que ça se calme et profiter de ce temps pour établir un plan est mon seul projet pour l'instant, mais voyons l'évidence, il est difficile d'avancer discrètement.

C'est là qu'une voix se fait entendre. Un petit tchitt histoire d'attirer notre attention.

Nephilim

William Tannen

Humain

William Tannen

Messages : 361
Enregistré le : 09 oct. 2016, 21:06
Humain
# RP terminés RP en cours

William Tannen

» Publié par Jimmy Chesly

» 21 août 2017, 18:12

J’me sens pas au tip top de ma forme, non franchement, j’ai connu mieux et ce vide dans ma tête, ça m’rend tout naze. J’suis d’toutes pas tout à fait okay sur l’fait qu’c’sont pas des vrais bestioles dans mon ventre, mais comme Julie va m’dire que j’fais ma tarlouze j’vais la fermer sur c’sujet.
D’toutes façons, j’me demande encore pourquoi elle m’a galoché l’autre truffe. Elle m’soule. Savez pourquoi ? Parce qu’elle respire la meuf gentille, sympa, tout ça, tout c’qui est en train d’me faire culpabiliser d’pas avoir été plus correct... J'ai une conscience okay! Pute à Neph, ou pas pute à Neph!!

Tin fait chier quoi !

J’ai l’impression d’m’être fait rouler d’sssus par un 33 tonnes ! Pourtant j’me sens un peu mieux quand j’récupère Rosy ! Ma Rosy. Tu m’as manqué, toi et moi BFF forever infini et tout l’bordel !

Ai conscience de ce qu’il se passe William !

Elle s’retrouve entre mes doigts, ma jolie petite épée toute sexy, et je la serre comme si c’était la cuisse d’une belle femme. Ouai. J’sais, ça te plait pas ça Rosy, mais faut pas s’mentir, t’es quand même un peu ma gonzesse !

La bête attaque l’autre meuf mais j’ai besoin d’voir c’qu’on fout là. Alors, pour dire, j’les laisse se démerder, après tout c’sont des Nephilim ! J’ai pas conscience direct de l’ambiance, mais j’pense que quand e saisis à peu près, j’suis pas rassuré.

-Pourquoi y soigne pas avec son orgone ce c…sympathique démon ! Lâchais-je à Julie qui avait fait le coup de feu. Joli tir gamine . OUai bon bref. Je me frotte le crâne, j’aime pas, j’aime rien du tout. Et Julie elle kiffe, et après c’moi qui ait pas le fil de raccordé à tous les étages ? Sans déconner. Y a un blem ?

Ouai y en a un ! Et j’cache que jubile les gars…parce que j’capte des trucs et Rosy m’dit des trucs, je les trouves moins attractifs ces cons ! Parfait ! on est à égalité c’est ça ? Ah ! C’est beau ça ! T'être que je m'emballe un peu...mais il a le bras pété le gars non? Et l'autre il peut pas soulever sa grosse masse! Ah vous la ramenez moins sans votre force de tricheur!!

Tu réalises que tu tiens dans ta main une voleuse d’âme, et qu’ils peuvent tous le voir ?
Ah ouai non j’avais pas cramé…

J’me sens un peu con, mais bon…

-Moi ? M’battre ? Je souris à Julie et j’ricane, ouai, je me la ramène et ? Je protègerais son petit cul, on est bien dans la même merde nan ? Faut faire équipe ? J’aurais pas tendance à faire bande à part, chui pas siphonné à c’point. J’me démerde !

J’vais pas lui dire ue j’ai buté des Nephilim durant la fameuse liste, parce que ça va pas le faire ! Hein, dit Cyprynou, ça va pas le faire hein ?!
Ce qui va pas le faire non plus c’est la grosse bête ! Ah ouai pas du tout même ! Oh putain la vache…je déglutis, je blémis même et j’vois tout l’monde faire un même mouvement ! Pourquoi j’ai pas de flingue sur moi là ? Putain, on va finir en chair à canon Julie je te le dis !

Bon par contre, moi chui le roi des petites voix, mais j’uitte pas Julie, elle va tirer ? Okay ! Mais je m’éloigne pas d’la gamine ! Je tiens à elle. Pourtant ce petit tchitt, ça m’fait tourner sur moi-même. Parait que quand y a une petite voix sortie de nulle part dans un scénario d’horreur soit tu la suis et ça te fait du safe, soit tu te tires, j’prends la première option.

J’tourne, j’cherche.

-Ho ! Vous avez entendu ? Là ! Par là j’crois !

J’désigne un endroit, on a pas vraiment l’temps de faire tu tchiit mais bon. Et moi au fait, est-ce que ma capacité elle marche plus?
Image

Verrouillé

Retourner vers « Washington — La cité disparue »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité