Les pots cassés [Lucy]

Nephilim

Rafael Hilton

Nephilim

Rafael Hilton

Messages : 361
Enregistré le : 09 oct. 2016, 21:06
Nephilim
# RP terminés RP en cours

Rafael Hilton

» Publié par Jimmy Chesly

» 04 janv. 2018, 23:26

Quoi ? Je me suis inquiété pour elle, et…et…elle fait sa Lucy ? Oh bah non, moi je suis Lucy, tout va toujours bien, je souris, l’air de rien alors que je suis dans un putain de fauteuil roulant mais ça va ! Tout va bien ! BIEN SUR !

Elle me sidère. Et je la regarde téléphoner à Raven, et faire comme si de rien n’était. Mais que…qu’on m’arrête ! Non je vais taper sur personne, je reste juste sur le cul, la bouche entrouverte, elle m’énerve ! Oh oui Lucy tu m’énerve, je sais pas, montre au créneau, gueule un coup, mais soit pas si…si gentille !

Je regarde Arthémis, genre, mais elle est sérieuse la rouquine ? Pas la rouquine Arthémis, non l’autre. Je suis sidéré. Complètement, j’inspire un coup. Un deuxième. Allez faut pas s’énerver, ça va servir à rien, si je m’énerve, Lucy va être fâchée, je veux pas qu’elle le soit. Oh puis merde !

-Non mais t’y crois toi ?

Je parle à Arthémis. Je dévisage la jolie jeune fille et je sais pas…j’ai les nerfs ! Mais ça finit par retomber, je sais pas quoi faire pendant que Lucy papote.

-J’suis Rafaël.

Je sais qui elle est, je connais les visages qui faut connaître. Arthémis, l’esclave de Djinn, sa secrétaire aussi….bon bah, pendant que Lou papote avec Elsee au téléphone, on est là comme deux couillons.
Image

Humain
Avatar du membre

Lucy Hale

Humain

Lucy Hale

Messages : 862
Enregistré le : 21 août 2016, 10:16
Humain
# RP terminés RP en cours

Lucy Hale

» 15 janv. 2018, 21:45

Lucy jette un regard en direction de Rafaël, elle lui tire même la langue d’ailleurs. Il peut râler, il ne la changerait pas, qu’il soit inquiet …non, il ne faut pas qu’il soit inquiet, personne ne doit l’être, personne n’a à l’être en fait, tout ira bien. Elle préfère se détourner de tout cela, d’Arthémis qui se propose, de Rafaël qui a débarqué pour se concentrer sur Raven, Kurt, le téléphone et le reste. Lucy n’arrive pas à accepter qu’ils en soient là, elle voudrait leur dire d’arrêter, en souriant, de ne pas s’inquiéter. Arthémis devrait profiter de Djinn, et Rafaël…de … elle ne sait pas qui ! Mais pas d’être là, à se faire du souci.

Elle finit par laisser un message à Elsee et il ne faut pas longtemps à la guerrière pour lui répondre, là voilà maintenant à se faire du souci pour Kurt. Va-t-il bien ? Est-ce qu’il risque de se faire posséder encore une fois ? Plusieurs choses lui passent par la tête et elle inspire, essayant de rester calme, au final, même si elle aimerait s’écarter afin de parler tranquillement, Lucy rappelle Raven sans avoir pu bouger de sa place.

Le pouce de son ongle entre les lèvres, à le mordiller, l’air soucieuse et les yeux fatigués, la demoiselle Geek pense à la Nephilim. Elle fait partie de son groupe et plus encore, elle lui est tout à fait redevable. Même s’il faudrait qu’elle sache, quand ce serait le moment, si leur pacte vaut toujours et si elle ne peut pas le rompre. Et surtout, savoir pourquoi elle l’a fait ! Lou s’en veut un peu... d’avoir eu peur face à Sainte-Lame au point de l’appeler, mais ce n’était pas vraiment pour elle qu’elle était inquiète, pour Artémis, Emma et Hope…et oui, un petit peu pour elle, parce qu’elle ne savait pas ce qui allait arriver !

Lucy insiste, plusieurs fois, à répétition, jusqu’à ce que Raven décroche, et elle finira bien par décrocher parce qu’elle passerait par les employés du Four Season s'il le faut!

Elle soupire. Au final, il faut bien qu’elle arrive à avoir Raven, et quand enfin, elle l’a au bout du fil, elle sursaute, tirée de ses pensées qui vont vers Kurt et puis Séveride, un peu Kurt, beaucoup Séveride. C’est la seule personne à qui elle arrive à se raccrocher…tout naturellement.

--Kurt s’est fait enlever par des Elohim, Elsee est sur sa piste, je n’en sais pas plus pour le moment ! Ton père travaille avec elle.

C’est peu, et même si elle ne sait pas pourquoi Raven cherche Kurt, elle aimerait sincèrement faire plus. Pourtant, elle n’est pas en position de réellement l’aider, elle ignore d’ailleurs ce qui s’est passé entre le moment où Raven et Heru sont allez en Kabale, elle comprend juste que c’est bien trop calme derrière Raven, pour que le groupe soit là.

--Est-ce que tu les as retrouvé ?

Finit-elle par demander, au risque de se faire envoyer boulet ! Mais ce n’est pas très grave ça, ce n’est qu’un détail secondaire !

Nephilim

Raven

Nephilim

Raven

Messages : 517
Enregistré le : 26 juin 2016, 12:46
Nephilim
# RP terminés RP en cours

Raven

» Publié par Hope

» 23 janv. 2018, 13:16

Je finis par sortir de la salle de bain pour entendre ce que mon père dit sur Julie. Je pourrais soupirer, mais je ne suis pas ce genre de fille, alors je lui souris.

Oui, je sais. Je me doutais que Julie se foutrait dans la merde. C'est bien pour cette raison que c'est moi qui la protège. Elle est un peu plus intouchable que n'importe quel autre humaine. Un peu comme Lyl'. Mais tu me connais, j'ai hâte d'être à ce putain de conseil pour voir qui et qui. Sariel va demander ma tête ou une connerie du genre. Mais que va faire Vesta ? Ouais j'ai hâte de voir ce que cette salope va faire. Je tenais juste à te prévenir qu'il est hors de question que tu paies pour moi. C'est ma merde. Et je savais qu'elle viendrait vite. Ce n'est pas pour rien que j'ai pris Julie. Cette fille me parle.

Pour moi, j'étais face à un combat et je ne pouvais que m'en réjouir ! Un combat face à des Originels, il n'y avait pas mieux pour me faire bander haha ! Il me posa une question mais Lucy rappela à ce moment là. Je regardais Hadès dans les yeux alors qu'il devait entendre ce qu'elle disait. Et sa dernière question me pinça le coeur. Je courais dans tous les sens pour les trouver, mais je ne savais toujours pas où ils étaient.

J'ai besoin d'un chauffeur. Dis à Mickael Healer de me rejoindre. Son groupe a besoin de lui. Qu'il arrête de jouer au chien avec Vesta !

Et dire que depuis le début de ce rp je voulais le caser ça ! Comme si j'allais oublié un membre de mon groupe. Et bien sûr, je raccroche. Parce que les politesses et moi, ça fait vingt. Parce que je déteste les téléphones. Je déteste les technologies. J'aime la Kabbale et cet état brut. Toi, l'univers et ta force. C'est tout.

Je cherche mon groupe. Ils étaient en Kabbale. Là où tout a disparu. Ils ont du disparaître avec. Mais je n'ai pas la moindre idée de où ils sont.

Oui, si je n'avais pas été Raven j'aurais du commencer par là avec mon père. Parce que là, je serais déjà à Washington dans ce putain de train de merde ! Je n'étais pas au courant du grabuge Washington. J'étais à dix mille lieux de toute cela et je ne faisais que tourner en rond et revenir à ce putain de point de départ : Le lit ! J'étais furieuse. Mais je gérais.
Image

Humain
Avatar du membre

Lucy Hale

Humain

Lucy Hale

Messages : 862
Enregistré le : 21 août 2016, 10:16
Humain
# RP terminés RP en cours

Lucy Hale

» 23 janv. 2018, 17:42

Lucy n’a pas de réponse à sa question, au fond d’elle, son éternel positivisme lui souffle que ce n’est pas une raison pour s’inquiéter, ni même de trop se hâter sur des conclusions. Pourtant, elle sent au fond d’elle une petite boule d’inquiétude qui ne se dissiperait pas facilement, ou qui resterait là, jusqu’à ce qu’elle prenne conscience de sa présence…ce qui pourrait mettre du temps. Raven lui porte de nouvelle requête, le nom de Michaël est connu de Lucy qui ne devrait pas avoir trop de mal à le trouver. C’est un soigneur vestale, mais il ne devrait pas avoir de souci pour lui répondre, en espérant qu’il ne pense pas qu’elle l’appelle pour de l’aide. Lou le connait, mais n’a pas lié d’amitié plus poussé à son encontre. Manque de temps probablement, que de réelle volonté.

Un petit pincement gagne Lou qu’elle chasse immédiatement. Le groupe. Elle fait partie du groupe, même si elle se retrouve à l’arrière. Même si Séveride l’a fait rentrer. Tout le monde a une place précise et de toutes façons elle n’a pas réellement la motricité pour faire plus. Elle ne pourrait déjà pas faire énormément.

--Je le contacte, je lui dis que vous avez besoin de lui. –Elle ne dirait pas la dernière phrase, Raven lui dirait de vive voix au pire des cas. –Allô ?

Raven a déjà raccroché. Lou hausse les épaules, elle devrait peut-être s’excuser auprès d’Arthémis et de Rafaël, ce serait mieux. Aider Raven ne lui déplait pas, à dire vrai même, c’est le rôle le plus adéquat qu’elle pourrait avoir au sein du groupe. Mais elle se demande si c’est une bonne idée que de faire partie de la bande ? Elle dirait que non, mais elle ne dirait pas cela avec certitude,

--Je suis désolé, je dois encore passer un coup de fil.

C’est la seule manière qu’elle a de s’excuser, si elle pouvait, elle s’éloignerait, histoire de rendre tout cela plus discret. Mais ce n’est pas faisable. Au fond, ça rassure Lucy de s’occuper d’autres choses, parler d’elle ne changera rien, donner le nom d’Arthémis plus tard, de même, et au fond, elle sait qu’elle ne le ferait pas. Elle réfléchirait à qui au moment venu, mais les intérimaires à la semaine dont elle ne connait rien ça existe. Aurait-elle aucun scrupule ? Il faut faire la part des choses…elle aurait le temps d’y réfléchir plus tard. Bien plus tard.

Lucy cherche le numéro de Michaël Ealer dans son téléphone. Elle l’a gardé, elle compose le numéro est pianote ses jambes du bout de ses doigts, en tortillant sa bouche de droite à gauche, patientant. Quelques bips, avant d’entendre la voix de Michaël.

--Je sais, ne vous en faites pas…je vous appelles pas pour ça…-Fit-elle- Raven m’a dit de vous dire, de la rejoindre, au Four Season, elle a besoin d’un chauffeur. Le groupe vous attends. –Un petit silence, tout juste. –Et sinon vous allez bien ?

Un peu de politesse, Lucy éteindrait son téléphone par la suite, mais pour l’instant, elle se contente de seulement passer le message souhaité par Raven, en ne précisant pas le truc qui se rapproche de Vesta, histoire d’éviter ce genre d’impolitesse.

Humain

Michael Ealer

Nephilim

Michael Ealer

Messages : 862
Enregistré le : 21 août 2016, 10:16
Nephilim
# RP terminés RP en cours

Michael Ealer

» Publié par Lucy Hale

» 23 janv. 2018, 20:12

Dans le lit, une silhouette fine, portant sur sa peau des marques écarlates, des traces encore de corde, et pourtant, un étrange sourire satisfait sur la bouche siège. La chambre est silencieuse, seulement perturbée par le souffle de la mortelle et du Nephilim avec elle. Elle observe les traces sur sa peau, couleur écarlate et se sent transportée, par une Euphorie étrange. Les entraves défaites, sur le lit, elle repose dans les cordes carmines, ses cheveux autours de sa tête.

Michaël Ealer ne porte qu’un jean sur ses hanches, noir, il garde le torse et les pieds nus, profitant des dernières bribes d’Orgone qui s’échappe du corps. Elle n’est pas même nue, une pièce fine de lingerie cache son sexe, une chemise en soie assortie le haut de son corps, en partie. Il s’est défait d’une de ses épaules, ne cachant plus le sein pâle striée d’acte passé et Michaël déglutit.

Il lui est rare de sentir une pulsion d’envie aussi vive. L’acte physique en lui-même n’est pas toujours, pour Michaël, le plus intéressant. Il y a d’autres possibles qui l’intéresse, qui le séduise à dire vrai même et plus le temps passe, plus la présence de May s’estompe, plus il retrouve des pulsions qu’il a besoin d’assouvir. Sa binôme –ou esclave, il est temps d’utiliser le bon mot- possède des envies qui lui conviennent, mais il préfère retrouver des femmes de l’hétaïre. Les mortelles qui fréquentent l’endroit ont quelque chose qui lui vont mieux : il ne les revoit pas. Sauf celles appartenant aux lieux.

L’envie brutale au fond de ses entrailles, c’est au moment où il défait sa ceinture, que son portable sonne. Il n’a aucune envie de répondre, plusieurs sonneries, avant qu’il n’inspire et se détourne du spectacle de l’humaine, fermant les yeux, pour se reprendre et au final, décrocher.

Il a vu le nom qui se trouvait là-dessus, l’humaine infiltrée n’est qu’une fréquentation passagère, agréable et plaisante, il ne peut hélas, pas lui venir en aide. Pour la simple et bonne raison qu’il n’a pas encore eu le message de sa sœur vestale. Il était occupé. Il a des choses à faire pour Vesta, Enki à voir, mais Michaël ne s’absente jamais sans avoir fourni des indications potable à ceux ou celles qui doivent en recevoir, ou mis en place, ce qu’il faut pour l’Atrium et la Garde.

--Je ne sais pas ce que c’est « ça » Mademoiselle Hale.

Répond-t-il tranquillement. Il espère qu’elle ne serait pas trop longue dans son appel. Il n’aurait pas dû répondre, Mademoiselle Hale parle trop ! Mais quand elle parle de Raven, le corps de Michaël se tends, cela fait un petit moment qu’il attends tout cela , doit-il dire enfin ? Non, cela ferait trop.

--Très bien.

Sans aucune animosité dans la voix, le berserker raccroche, avant d’entamer une trop grande conversation, attrapant son t-shirt, il l’enfile, s’asseyant pour passer ses chaussures, l’humaine d’une voix lente, lui souffle.

--Tu t’en vas ?
--Oui.
--Je pensais que…
--N'y pense pas, ce sera plus simple.

Se relevant, il vient déposer un baiser sur le front de la jeune femme, il sait très bien ce qu’elle pensait, mais il a des priorités dans la vie et bien assez d’orgone pour ne pas avoir besoin de faire durer encore cette entrevue. Il est navré de la laisser, mais le Berserker a trop attendu, tout sera en place pour l’instant. Et les préventions seraient prises, quoi qu’il en soit, pour le moment, à part un chauffeur, il ne sait pas ce que veut Raven.

Mais il pense à ce terme de groupe et son esprit s’éveille d’une façon étrange. Peut-être qu’il s’est trop assagi ? Non, ce n’est pas cela. Au final, il appelle sa binôme puis Nolan, histoire de les prévenir de s’occuper de Ben jusqu’à nouvel ordre. Il ne s’inquiète pas, l’enfant serait sous bonne garde et au pire des cas, rejoindrait une vestale jusqu’à son retour. Quand il arrive en bas du four Season, il fait appeler la réception et demande Raven Chesly et de seulement la prévenir que Monsieur Ealer est en bas.

Elle ne pourrait pas le rater, avec son gros SUV familial blanc, elle pourrait admirer un magnifique siège enfant à l’arrière. –Est-ce qu’elle avait attendu longtemps entre l’appel à Lou et l’arrivée de Mike ? Il n’en sait rien. –

Nephilim

Harahel

Originel

Harahel

Messages : 498
Enregistré le : 08 juin 2016, 13:37
Originel
# RP terminés RP en cours

Harahel

» Publié par Heru Ur

» 12 févr. 2018, 13:33

S’il y a bien un point que Harahel ne transgresse pas, c’est bien de ne répondre qu’aux questions qu’on lui pose. Lidrya sait à quel point il répond avec franchise. Une vérité souvent douloureuse à entendre. Combien de fois l’a-t-elle entendu dire : « Ne pose pas de question dont tu ne veux pas entendre la réponse. »

À contrario, Harahel souffre d’un défaut. Si on ne lui parle pas, si on ne lui pose pas de question, il ne répond pas, même quand il connait la réponse et sait que cela aiderait son disciple, qui plus est sa fille.

Harahel entend la conversation entre Raven et Lucy. Elle cherche son groupe, mais elle ne lui pose pas la question. Il ne répond pas. C’est aussi simple que cela. Il ne précise pas qu’ils se trouvent à Washington. Veut-elle gérer cela par elle-même ? Oui et non. Veut-elle qu’il s’en occupe ? Il l’ignore. De toute façon, il préfère la savoir loin de ça.

— Si Sariel avait voulu demander ta tête, ce serait déjà fait.

S’il l’avait fait, de deux choses l’une. Soit Harahel reposerait six pieds sous les Enfers, soit Sariel reposerait en Enfer et implorerait qu’on le tue. Harahel ne peut pas le tuer à cause de son pouvoir de clan, mais les prisons, ce n’est pas ce qui manque en Enfer.

— Mais ce serait une erreur de penser que Julie est intouchable. Nous avons des règles. On peut en jouer, on peut en profiter comme on veut. Les Infiltrés n’aiment pas qu’on se mêle du sort qu’ils réservent à leurs esclaves. Les Insoumis protègent leurs esclaves, encore faut-il avoir les reins solides Raven, car nous sommes responsables de ceux que nous protégeons.

Ses sourcils froncés témoignent d’une certaine tension.

— Je me mettrais en quatre pour te sortir du pétrin, s’il le faut. Mais n’oublie pas quand protégeant n’importe qui, tu te mets en danger. Quand tu te mets en danger, c’est tout ton groupe, y compris ton père qui se retrouve mêlé à ces histoires. Si un jour Sariel demande ta tête, ce sera lui ou moi. Je ne suis sûr de rien. Rien ne garantit que je remporterai ce combat. Et quand bien même je gagnerai, avec la fin des Infiltrés, ma victoire pourrait signer l’arrêt de mort de tous les Nephilim.

Il sait qu’il l’énerve, mais autant que les choses soient dites.

— À un moment, si tu fais le mauvais choix entre Sariel et un de tes protégés, j’interviendrais. Et ma réaction pourrait ne pas être celle que tu attends de moi.

Nephilim

Raven

Nephilim

Raven

Messages : 517
Enregistré le : 26 juin 2016, 12:46
Nephilim
# RP terminés RP en cours

Raven

» Publié par Hope

» 12 févr. 2018, 19:47

Mon père ce héros.

Je t'interdit d'intervenir pour moi !

Je le regarde droit dans les yeux, la mine renfrognée et les poings serrés.

Si tu fais ça, c'est moi qui te bute.


Mes lèvres se crispent encore plus, Mes poings deviennent blanc et je finit par soupirer, par relâcher tous mes muscles et par lui sourire.

T'es vraiment qu'un con tu sais ?


Il peut voir que je ne lui en veux pas mais ...

Mais c'est mon groupe Papa. Je gère mon groupe et leurs emmerdes. Tout comme tu gères tes Insoumis. Je peux pas t'empêcher de gérer les tiens, mais c'est moi qui les ait voulu auprès de moi. Je te soupçonne même d'avoir vu bien plus loin avec Séveride. Tu te doutais n'est ce pas que je ne pourrais pas le laisser sur le bas côté non ? Tu te doutais que je l’intégrerais à ma "meute".


Et sans prévenir, je passe mes bras autour de sa taille et je colle ma joue contre lui. Je lui fais un gros câlin comme seul les enfants sont capables de le faire avec leurs parents.

J'ai compris pour Julie. J'ai compris mon erreur. Mais je sais des choses que tu ignores. Tu ne vas plus pouvoir me protéger Papa. Parce qu'en vérité, c'est moi qui vous protège maintenant.

Je le serre, plus fort. Je colle ma joue contre lui. Je le serre avec une force humaine vu que je n'ai pas un poil d'orgone en moi. Mais ce n'est pas grave. On s'en fou au final de ce qui nous définit. Car moi, je sais qui je suis. Alors je me décolle lui, lentement et je lui souris. Nul trace de colère, juste le sourire de ma mère et les yeux de mon père.

Ma meute est sans doute vouer à grandir encore. Mais j'ai finit par comprendre que j'étais capable d'en intégrer plus. Je suis capable de les accueillir tous. Parce que je crée mon propre clan Harahel. En fait, je suis et je resterais une Insoumise, quoi que tu en dises. Mais je sais aussi que mon groupe n'a surtout pas besoin de me ressembler. Mon groupe ne doit pas être Insoumis. Papa, Kaylee fait mon partie de mon groupe. Je sais que tout est encore abstrait pour les miens, et je sais que quand je vais leur dire où je veux aller, je vais faire grincer tous les Originels. Mais je m'en fou. Parce qu'explique moi Hadès comment l'on peut suivre l'imprévisible ?

Et je souris encore bien plus fort. Ce sourire monte à mes lèvres mais aussi à mes yeux. Je suis terrifiée. Je ne veux pas avoir toutes ses vies entre mes mains. Mais comme dit ma mère : Ne regrette pas tes choix. Et je vais tout faire pour ne pas les regretter.

Il y a une chose que je pense avoir compris. C'est que l'avenir est à la nouvelle génération. Et je vais tout faire pour les fédérer à moi. Lucy est une Infiltrée et j'emmerde Sariel. Qu'il le veuille ou non, elle fait partie de mon groupe. Mickael m'attend en bas. Le chien chien de Vesta et je l'emmerde elle aussi. Mon groupe, ma meute, mon clan, peu importe les noms, on y va Papa. Je vais m'entrainer pour que le moment fatidique, nous soyons tous prêt !

Mais je ne prends absolument pas ses paroles en l'air. Je pourrais rayer Julie du carnet des esclaves. J'endosserais ce qu'elle a fait chez les Niawkés, mais pour le reste, elle se débrouille. Mais je ne peux pas. Lyl' voit quelque chose en elle, Hope m'a prévenu qu'elle était une vagabonde. C'est finalement logique que nous soyons tous ensemble. C'était déjà écrit. Et pas par nous.

Je ...

Il peut voir ma main trembler, voir même tout mon corps trembler.

Je t'aime Papa.

Aimer, c'est difficile. Le dire, c'est ma phobie. Mais c'est une vérité. A n'en pas douter ! Je finis par descendre pour rejoindre Mickael. Harahel est peut être là, ou pas. Si il est là, il se prendre la réflexion que son siège est prêt à l'arrière. Le porte bébé. Quand à moi, je monte devant sans un bonjour ou merde à Mickael. Même s'il est plutôt canon comme Nephilim. J'ai bien compris que l'on avait à priori certains autres points communs ... Quand il finit par s'asseoir, je lui dit une chose.

Conduit moi à mon groupe.

Pour moi, c'est impensable qu'il ne sache pas où ils sont. Mais peut être que le pater va lui donner d'autres directives ... Ou pas.
Image

Nephilim

Harahel

Originel

Harahel

Messages : 498
Enregistré le : 08 juin 2016, 13:37
Originel
# RP terminés RP en cours

Harahel

» Publié par Heru Ur

» 08 mars 2018, 22:40

Il enlace sa fille avec tendresse, mais il va devoir la décevoir profondément. Pourtant il la garde dans ses bras pour profiter de son amour.

— Je suis tellement fier de toi, même si tu es parfois bien naïve.

Il ne la laisse pas partir tout de suite, même s’il ne la retient pas vraiment. Il lui confie un secret à l’oreille.

— Je sais tout cela, ma puce. Mais, les Insoumis n’ont jamais existé. Tu fais partie de mon clan et quoique je puisse vouloir, tu en feras toujours partie. Un jour tu connaitras le nom de mon clan. À ce moment-là, tu te diras « mais quel salaud » et nous trinquerons tous les deux.

Il allait ébouriffer ses cheveux, mais il se retient, car l’heure et grave.

— En attendant, je n’ai pas de bonne nouvelle. Je ne vais rien t’apprendre, car au fond de toi, tu le sais déjà, mais tu te le caches et c’est normal : ton groupe se trouve en un lieu qui nous est inaccessible, Raven. À toi, comme à moi. Tout à un prix, ma chérie.

Il soupire et glisse sa main dans ses cheveux pour dégager une mèche noire. Il dépose ses lèvres sur son front.

— Je suis terrorisé à l’idée qu’ils s’en prennent à Lidrya, mais j’ai confiance dans ton groupe pour prendre soin d’elle.

Alors Harahel lui explique ce qu’il se passe à Washington. Il lui parle de l’Orgone qui se fige et devient inerte. Il lui explique qu’il en est de même avec l’électricité et la Foi.

— Seules les créatures de Kabbale gardent leurs pouvoirs. Le Prince Noir a sacrifié son royaume pour un autre. Tu n’avais pas vu que les montagnes s’effritaient ? Que le crépuscule durait de plus en plus longtemps, mordant toujours un peu plus sur la Nuit ? Le royaume du Prince Pourpre détruisait celui du Prince Noir. Il n’y est pour rien, du tout. Les soleils et le vent de Meborack érodent les plus puissantes montagnes qui séparent leurs contrées. Elles vont devenir de belles collines d’ici quelques siècles, les terres du Prince Noir étaient de moins en moins protégées de la lumière et bientôt les nuits n’y existeront plus. Il a cru sacrifier sa sœur pour lancer ce rituel. Il portera longtemps la douleur de la culpabilité. C’est ironique, car c’est sa sœur qui s’est sacrifiée en réalité, elle lui a offert un Royaume en se sacrifiant. Il a troqué sa vie contre un royaume pour son frère, Washington. Si tu y vas, tu meurs et tu renais de tes cendres ici. Si j’y vais, je perds mon Orgone aussi et plus personne ne protègera la Terre des Royaumes de Kabbale.

Il soupire.

— Alors, tu ne peux rien faire d’autres que de faire confiance à ton groupe. Ils vont revenir. Ils auront changé, surtout Princesse.

Il pose sa main sur sa joue.

— Ma petite Raven, Aujourd’hui, tu es comme ta maman, Lidrya l’était il y a quelques années, le jour où elle a dû vous laisser quitter la maison. Elle ne peut pas vous protéger et cela la ronge de l’intérieur. Je suis désolé que tu découvres ce sentiment de cette façon, mais aujourd’hui, tu ne peux rien pour protéger ton groupe, tes enfants. Ils vont se blesser, certains pourraient y perdre la vie, d’autres vont risquer leur âme. Ta mère te fait confiance aveuglément, même si elle a peur que tu meures à chaque instant. Cela ne l’empêche pas de te laisser choisir ton chemin. Elle sait que tu reviendras. Je ne te mentirais pas Raven, les heures qui viennent vont être les pires de ton existence et je ne peux rien faire non plus.

Nephilim

Raven

Nephilim

Raven

Messages : 517
Enregistré le : 26 juin 2016, 12:46
Nephilim
# RP terminés RP en cours

Raven

» Publié par Hope

» 09 mars 2018, 08:22

— Je suis tellement fier de toi

:mrgreen: :rouge: :mrgreen:

— même si tu es parfois bien naïve.

:grr: :faché: :rougefaché:

Connard !

Cependant, je ne me bouge pas d'où je suis et je me la ferme. Pour une fois. j'écoute ce qu'il me dit sur les Insoumis et je ne suis pas une personne à se poser des questions, je n'ai pas la curiosité de ma mère et encore heureux ! Mais pour le coup, je suis tout de même intriguée et j'ai très envie de savoir de quoi il en retourne ! Mais mieux vaut pour lui que je veuille vraiment boire un verre avec lui après, plutôt que de lui défoncer sa tête ! Mais s'il me dit ça, j'ai tendance à la croire.

Bah ouais, je suis naïve ... Connard !

Et finalement la sentence tombe et mon visage se fait renfrogner. J'ai envie de le faire taire. Plus il parle, plus j'ai envie de le frapper pour qu'il se taise. Il doit bien évidemment le voir dans mon regard. Je t'en foutrais moi des "laissons les".

JAMAIS !!!

Raven ...

La voix triste de Fay me sert le coeur.

On ne peut rien faire.
Nous sommes tellement désolé Raven.

Si je tente d'y aller encore, alors je ne ferais que mourir ? Ce royaume m'est inaccessible ?
...
Oui
Nous le pensons.
Ton père ne ment jamais.

Alors, je vais les abandonner ?
Ce n'est pas un abandon Raven !
Tu le sais !

Non, je les abandonne. C'est un fait !

J'avais hurler cette dernière phrase dans ma tête et je regardais mon père avec détermination. Pas grave, je déboulerais aux abords de Washington et je déclencherais l'apocalypse là bas ! Hadès pouvait voir tout cela dans mes yeux. Ma fureur. Ma colère. Pas besoin d'Orgone, d'aura Nephilim ou autre, je transpirais tout ça. Mes poings étaient tellement serrés que je pourrais défoncer tout cet appartement qui me sortait par tous les trous !!!

Finalement, le plus responsable de tous, c'était Jimmy Chesly. Lui, il avait réussi là où j'étais lamentablement en train d'échouer. Je ne pouvais pas les abandonner. Mon coeur se déchirait à cette idée. Même y penser, je les trahissais !!!

Alors difficilement, j'articulais ces mots.

Mes enfants ? Pourquoi employait ce terme ? Que je sache, je ne suis pas encore mère. Je veux une réponse.

La colère était aussi dans ma voix. Mais je savais qu'on en avait finit. Est-ce qu'il me répondrait à cette question ? Peut être ou pas. Toujours est-il que j'ai finit par quitter cette pièce en rogne. Puis je suis revenu sur mes pas pour le regarder droit dans les yeux. J'ai serré encore plus mes poings. Et c'est les dents serrés que j'ai finit par lui dire.

Merci.

Un merci qui voulait dire : je ne ferais pas de connerie. ... Enfin, je crois.

Et c'est comme ça que je me suis retrouvée dans la bagnole de Michael; C'est comme ça que je lui ai demandé de m'amener à mon groupe. Et c'est comme ça que j'ai fini par ricaner comme une folle à l'avant de cette voiture.

Je suis à ta disposition. Raven Chesly se met au service des Vestales. J'aimerais bien voir la tête de ma chère Tante.

Mon sourire de garce apparaît. Mais je ne pense qu'à eux. Je vais faire comment pour les regarder en face après ça ? Je me sens brisée. Je me hais. Je ne pourrais jamais me pardonner. Et je pense aussi à Princesse. J'ai envie de défoncer tous ceux qui la toucheront. Mes poings se serrent.

Donne moi quelque chose à faire sinon je vais tout défoncer.

Et cette fois-ci je sers tellement que je vais bien finir par me faire saigner. J'ai envie d'hurler cette putain de frustration.

Si vous ne revenez pas vivant, je vous assure que je passerais mon éternité à vous retrouver. TOUS !
Image

Humain

Michael Ealer

Nephilim

Michael Ealer

Messages : 862
Enregistré le : 21 août 2016, 10:16
Nephilim
# RP terminés RP en cours

Michael Ealer

» Publié par Lucy Hale

» 17 mars 2018, 10:59

Michaël Ealer hausse un sourcil au ricanement de Raven, cette femme lui échappe tout autant qu’elle l’attire, il la dévisage ricaner alors qu’il n’a aucune idée lui-même d’où se trouve son groupe. Si elle, elle ne le sait pas, comment pourrait-il avoir l’information ? Il la laisse donc rire, et quand elle parle enfin, il hausse encore une fois le sourcil, plus étonné cette fois-ci qu’autre chose. Les mains sur le volant, il entends bien sa demande, mais il n’y répond pas, quelque chose la préoccupe et la suite de ses propos lui confirment.

Elle veut quelque chose à faire, mais elle n’a pas tout à fait le profil pour s’occuper des affaires des vestales, elle manque de délicatesse et de rigueur, cette rigueur obsessionnelle chez Michaël, pour autant, il sait qu’il n’est pas question pour lui de la laisser sans rien. Il sent bien que se serait cruel. Il ne saurait dire pourquoi, mais il le sait. Il se souvient des propos de Vesta au sujet de la jeune femme, il a quelques jeunes recrues pour la Garde qui auraient bien besoin de son impulsivité naturelle pour apprendre. Est-ce que cela l’occuperait suffisamment ? Ou bien ne serait-ce qu’un carnage ? La réduire au combat est peut-être trop facile, même pour Michaël.

--Je croyais que tu avais des projets pour notre groupe. Tu vas me dire que tout est déjà en place ? –Demande Michaël avant de lui confier une quelconque tâche. - ça fait un moment que j’attends, tu es venu me voir et depuis…

Il laisse ses paroles se suspendre. Il ignore où veut aller Raven, elle a parlé de groupe, de projet, de lui auprès d’elle, mais pour l’instant, il n’a pas entendu plus. Non qu’il ne lui fasse pas confiance pour le reste, pour aller de l’avant, pour ce qu’elle veut faire, mais sa patience est longue et il ne voit rien venir. Si elle a tant de projet que cela, elle devrait avoir de quoi s’occuper, en toute logique.

--Je dois me rendre chez les Asmodéens, j’ai besoin que tu surveilles Charlotte et son esclave Claire Kerrigan durant le transport du Luxor à l’Atrium. Ça te convient ?

Il lui demande en faisant démarrer la voiture, cela ne l’occuperait peut-être pas très longtemps, le temps d’un trajet, mais il sait parfaitement que faire pour la suite. Le Luxor n’est pas loin, il irait la déposer devant avant de partir pour le Venitian.

--Claire Kerrigan est pour l’instant, présumée templière. Elle doit rester sous notre surveillance, il suffit de la mener du point A, au point B.

Il ignore combien de temps cela prendrait d’aller chez les Asmodéens, il doit encore aller chercher Enki pour cela. Cette fois, il pourrait revoir Less Word et son esclave, avec plaisir, au vu de son passé chez les forgerons. Pour l’instant, c’est un peu la seule chose que Michaël Ealer donne à faire à Raven, beaucoup des effectifs sont à Washington, l’hôpital est sous la surveillance de la Garde, il se concentre sur ses objectifs.

—Je te rejoindrais une fois que j’aurais terminé.

Si cela ne suffit pas à Raven, il lui conseillerait de trouver Julie, cela lui ferait une excellente explication, en espérant qu’elle ne fasse pas trop de bruit dans ses recherches. Elle pourrait toujours aider la Garde à la surveillance de l’hôpital en attendant.

Verrouillé

Retourner vers « L'Area 51 »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité