On verra ce que l'avenir nous dira. [Lucy]

Nephilim

Dawn Ludlow

Humain

Dawn Ludlow

Messages : 806
Enregistré le : 27 juin 2016, 21:11
Humain
# RP terminés RP en cours

Dawn Ludlow

» Publié par Harper

» 27 août 2017, 19:05

Il pleut dehors, mais ça n’a aucune importance. Je me contente de courir, encore et encore, de plus en plus vite jusqu’à ce que mon corps entier me brûle entièrement et me coupe la respiration. Je finis par ralentir pour m’appuyer contre un arbre quand mes jambes se mettent à fléchir et que je m’écroule. Je me mets à rire… difficilement, mais je ris. Respirer fait un mal de chien, mais je sens que doucement tout finit par rentrer dans l’ordre progressivement. D’ici quelques minutes tout reviendra à la normale. Mes jambes ne trembleront plus. Mes poumons ne me brûleront plus. Je vais avoir mal encore un peu, mais tout finira par aller mieux. Tout ira mieux.

Encore un effort, je dois avancer. Cette fois je marche, sous la pluie et puis finalement, je me mets de nouveau à courir. Vite, le jour est venu. La pluie est fraîche, mais je la sens à peine sur mon visage brûlant. Je me marre. J'ai mal, mais j'ai ce grand sourire sur le visage. J'attends beaucoup de cette journée. Peut-être que ce soir ce sourire aura disparu, mais à l'instant, je ne veux pas l'envisager. Je dois être heureuse. Rien ne doit venir perturber sa convalescence.

La rue apparaît, ensuite la villa, monter les marches me donne un drôle de sentiment. Peu importe, j’entre. Cela fait longtemps que j’ai perdu l’impression d’être seule. Direction la douche, car aujourd’hui est un grand jour. Je vais récupérer Lindsey. J’espère que le retour à la maison se passera bien.

Une heure et demi plus tard je suis prête, direction l’Atrium Vestae… J’ai juste quelques courses à faire avant. Lily avale les quelques kilomètres qui me séparaient de l’Area 51. Je n’y ai pas mis les pieds depuis un certains temps. Je ne suis pas aussi douée que Lucy pour mentir. La rencontrer avec Capella était déjà compliqué. Aujourd’hui je sais que je ne suis plus obligée de faire semblant et je veux que Lucy le sache.

J’entre dans la boutique et dis bonjour aux regards que je connais, mais il n’y a qu’une seule raison à ma présence.

Lucy est dans le coin ?

On me donne l’information et je file la rejoindre. Je suis plutôt souriante.

Bonjour Lucy.

On se fait un câlin comme on a l’habitude de le faire. Il n’y a aucun changement dans mon comportement, pourtant… Avant que Lucy ne me demande pourquoi je suis dans le coin, je lui sors une peluche de mon sac. Un doudou tout mignon qui ressemble presque à tous les doudou. Celui là a juste la particularité de tenir dans son coeur, un message enregistré de maman. Maman t’aime grand comme l'univers. Trois mots simples qu’il pourra écouter à chaque fois qu’il en aura besoin.

Pour Hope. Le petit.

Petite précision, même si je doute qu’elle puisse se tromper. C'est aussi une façon de lui dire que je sais pour le grand.

Un sourire est toujours là, mais bien moins grand. C’est difficile de savoir si la fille que j’ai devant moi est sincère ou si elle porte un masque. Même si je sais pourquoi elle m'a gardé éloignée de mon fils, il est impossible pour moi de ne pas me poser la question.

Je ne peux pas rester, je dois récupérer Lindsey à l’hôpital, mais avant je dois aller voir Edouard.

Edouard, cet homme que Lucy ne m’a pas dissuadé de fréquenter. L’homme avec qui j’ai couché, me donnant maintenant l’impression d’avoir trompé Sariel. Donc voilà, malgré ma reconnaissance envers Lucy pour s’occuper de Hope, il m’est difficile de ne pas lui en vouloir.

Tu peux le passer aux rayons X si tu n’as pas confiance, mais fais en sorte qu’il le reçoive s’il te plait.

Je ne compte pas rester, nous ne sommes pas seules et je préfère lui laisser le temps pour choisir elle-même le moment quand elle voudra me donner des explications.Et puis, je préfère y aller doucement que de dire un mot plus haut que l'autre que je pourrais regretter. Si elle propose qu'on se voit demain ou un autre jour, j'accepterai bien sûr.

Humain
Avatar du membre

Lucy Hale

Humain

Lucy Hale

Messages : 723
Enregistré le : 21 août 2016, 10:16
Humain
# RP terminés RP en cours

Lucy Hale

» 27 août 2017, 21:24

La geek est en train de s’occuper d’arranger la réserve, faire un semblant de rangement, d’inventaire, de retour d’invendus et tout le reste, elle est entourée d’une pile de carton de retour à sa gauche et d’une étagère remplie à sa droite, ses lunettes sur le nez, sa tablette en main, les musiques qui passent ne sont issus que des soundtracks d’anime, assez varié, lui permettant de fredonner à mesure qu’elle s’affaire. Il fait chaud dans la remise et elle n’est pas malheureuse de porter un débardeur estampillé d’un logo de la triforce, et d’un short, son téléphone dans sa poche, elle vérifie l’heure.

Elle n’a rien de bien particulier à faire, elle vérifie, tout simplement. Des nouvelles de quelqu’un ou de personne, elle en attend, mais elle n’en a pas. Peut-être seulement les sms de Hunter qui la font s’arrêter parfois et avec qui elle échange de drôle de banalités. Mais cela ne fait pas de mal, à vrai dire, ça lui occupe autant l’esprit que tout le reste !

C’est dans la chaleur de la remise, et l’ambiance d’une musique de DBZ, qu’elle accueille Dawn d’un câlin, la serrant fort dans ses bras. Elle est heureuse de la voir en vérité, le visage familier et amical fait du bien, elle ne se sont pas parlé depuis un petit moment, Lucy aimerait lui demander des choses, après son bonjour chaleureux, lui parler peut-être mais Dawn lui sort un doudou.

Un instant, elle pense que c’est pour elle, sans trop savoir pourquoi avant de comprendre rapidement, Lou écarquille les yeux, elle se souvient ? Son cœur est prêt à s’emballer, mais quelque chose la retient, pourquoi ne va-t-elle pas elle-même lui donner ? Sariel ignore que Dawn se souvient ? L’empêche-t-il en fait d’aller à l’encontre de leur fils ? Pourquoi ? Quelles raisons ? Elle n’a pas le temps de parler, alors que l’ensevelissement de ses propres pensées plongent son petit esprit dans des tas de question ! Et pourquoi précise-t-elle le petit !? Elle sait pour le grand ? Lou ouvre la bouche…

Mais rien, pas un son, pas un bruit, pas un mouvement de lèvre, rien du tout. Dawn lui dit qu’elle doit aller chercher Lindsey et passer à Edouard d’abord. Elle hoche la tête, mais a une drôle de tête quand elle parle de passer l’objet aux rayons X, pourquoi faire ? Cette phrase est potentiellement irréelle et incompréhensible pour Lucy, Dawn insinue quelque chose, plus que probablement mais la rousse n’a en aucun cas tout saisis.

--Dawn attend pourquoi tu…-Elle s’arrête, pourquoi ne lui donne-t-elle pas elle-même ? Pourquoi est-ce que…elle ne comprends pas. –Comment….-Non, elle ne sait pas quoi dire après. Pourquoi aller à Lindsey au final et pas donner ce doudou à son fils ? Braver monts et marrées, défier Sariel encore, pourquoi et pourquoi, trop de pourquoi. –Bon courage avec Lindsey. –Eduard, il faut avouer que Lou s’en fiche, ce n’est qu’un homme, sans importance pour elle. Dans son schéma c’est un élément rapporté qui n’a rien à faire là, comme si elle le considérait comme un des innombrables petits amis de sa mère, la même valeur niveau occupation dans l’espace. –Viens demain matin, tu veux bien ?

Lou et elle devraient causer, mais elle ne peut pas maintenant, les allées et venus à l’intérieur, elle se méfie depuis que Heru lui a dit. L’Area est d’ailleurs en semi-dueil mais l’employé tué n’était pas…vraiment une des icônes, bien entendu, cela n’a pas empêché Lou d’avoir de la peine, mais au fond.
Elle inspire, Dawn part-elle directement ? Elle garde le doudou dans les mains, adieux pensées occupées à milles choses, sensation de manque, questionnement personne, elle pense à petit Hope et à grand Hope, lui donner ce doudou est sa priorité number one et elle n’a que cet objectif en tête désormais…

C’est l’heure de prendre une pause, et de d’aller directement là où elle se rend le plus souvent pour voir le petit garçon.

Nephilim

Dawn Ludlow

Humain

Dawn Ludlow

Messages : 806
Enregistré le : 27 juin 2016, 21:11
Humain
# RP terminés RP en cours

Dawn Ludlow

» Publié par Harper

» 14 sept. 2017, 00:05

Je reste quelques secondes devant Lucy attendant ce qu’elle va dire, observant ses réactions… Rien ne sort de ses lèvres pendant un moment. Par quoi commencer ? N’est-ce pas Lucy ? Oui, moi aussi je me le demande. Comment j’ai retrouvé la mémoire ? J’ai l’impression que c’est ce qu’elle veut savoir, à moins que ce soit comment je sais pour le grand Hope ? Tant que tu ne finiras pas tes réponses Lucy, je ne te répondrais pas. Au final, elle ne fait que me souhaiter bon courage avec Lindsey. J'ignore que Margeary est chez elle et qu'elle vient d'apprendre que son nouveau maître était Heru Ur. Je ne lui laisse pas vraiment l'opportunité de me le dire.

Je remonte mon sac sur l’épaule, ayant un dernier regard vers la peluche.

Je vais voir ce que je peux faire.

Histoire de la laissé mariner un petit peu. Je viendrais peut-être.
*** Le lendemain matin, la nuit a été difficile. Je n’ai pas dormi. Ce n’est pas que j’ai peur de ce qu’il va se passer avec Lucy, mais j’ai redouté que Lindsey s’enfuit. Je ne veux pas qu’elle se sente prisonnière, alors sa chambre était restée ouverte. Je suis restée assise, le dos appuyé contre le mur toute la nuit, seule avec mes pensées… et j’en ai un paquet. Ce matin, je suis courbaturée de partout, je suis en manque de sommeil et plus irritable que d’habitude. La joie, n’est-ce pas Lucy ?

Je n’ai quand même pas fait ma sauvage et j’ai préparé un petit dèj’ de ministre avec l’intention que ça rappel de bon souvenir à Lindsey. Je me demande où est Lil’, ça ne lui ressemble pas d’être absente quand on a besoin d’elle. Ce sera un sujet qu’il faudra que j’évoque avec Lucy ce matin, car je sais qu’elle est au courant de ce qu’il se passe dans la sphère Nephilim, ce qui est loin d’être mon cas.

Je n'ai pas voulu attendre d'être avec Lucy pour prendre un petit dèj'. En réalité, j’avais trop peur que l’envie passe à Lindsey et qu’elle remonte dormir dans sa chambre. Les médicaments qu’elle prend servent à la rendre moins dépressive, mais ont tendance à la fatiguer.

Le carillon chante à la porte, alors je me lève et j’accueille Jessica. Juste une bise, et des valises sous les yeux. Je porte un simple short en jeans, un débardeur blanc et un pull ajouré l’épaule tombante. De grosses chaussettes parfairent le tout. Quand je suis fatiguée, j’ai froid et ce matin est encore agréable.

On est dehors.

Déjeuner au bord de la piscine est quelque chose d’agréable qui m’a toujours plu dans cette maison. Je n’ai pas attendu qu’elle pose ses affaires, je sais qu’elle connait où tout se trouve. Elle n’a qu’à faire comme d’habitude. De plus, je garde Lindsey à l’oeil. Avant de passer la baie vitrée, je me retourne quand même devant Jessica pour demander quelques choses.

Hope et toi ça va bien ?

Mon regard est curieux. Je ne veux pas entraîner Jessica dans les histoires des Nephilim, mais il me faut savoir.

Elle me sourit et affirme qu'ils se sont retrouvés. Je n'insiste pas là-dessus. Je prends soudain ma respiration, comme si j’allais entrer en scène et j’affiche un grand sourire chaleureux quand je passe la baie vitrée vers l’extérieur.

Regarde qui est venue nous rendre visite. C’est Jess'.

Je tire une chaise pour qu’elle s’installe, lui sert du café, du jus, avance les plats vers elle pour qu’elle se serve. On va jouer à ce petit jeu un petit peu et puis Lindsey finira par aller s'allonger sur le canapé. Je l'ai accompagné, l'ai bordé. Je suis aux petits soins pour elle. Et le canapé c'est bien, je l'ai à l'oeil.

Je rejoins Jessica et m'excuse pour mon absence.

Désolée.

Je ressers du café. Il faut que je tienne.

Je dois aller voir quelqu'un, c'est important.

Jessica jubile en pensant que je parle d'Edouard. Je ne joue pas la surenchère et n'en dirait pas plus. Elle va penser que qui ne dit mot, consent. C'est surtout que je sais qu'elle refusera si je lui dis que je vais chez Lucy.

Tu crois que tu peux la surveiller une heure ou deux ? Elle devrait s'endormir tranquillement. Mais tu ne la pers pas de vue quand même.

Jessica est beaucoup de choses pour Lucy et encore différente pour Hope, mais elle reste celle que j'ai toujours considéré comme ma cousine. La seule fille dans une grande famille de mecs. La différence d'âge ne m'a jamais dérangé. Bien sûr, elle accepte prétextant qu'elle avait des cours à réviser au calme de toute façon. Je lui fais un calin et vingt-cinq minutes plus tard, je suis devant la porte de Lucy à attendre qu'elle m'ouvre.

Lucy, ouvres, c'est moi.

Humain
Avatar du membre

Lucy Hale

Humain

Lucy Hale

Messages : 723
Enregistré le : 21 août 2016, 10:16
Humain
# RP terminés RP en cours

Lucy Hale

» 14 sept. 2017, 09:49

Margeary est toujours là, mais dehors, à attendre dans une caisse. Elle a ramené Lou avec la Blue Beetle, et Andrew a récupéré sa caisse. Elle tient sa tasse de café en main, en la regardant, hissée sur la pointe des pieds pour observer depuis la lucarne de chez elle. Andrew est assis, il lit un journal papier qu’il a acheté, se foutant d’être so vintage comme dit Lou.

--Et cette meuf dehors qui te surveille ? -Drew ne parle pas beaucoup, mais quand il le fait, en fait, il va droit au but. La geek se retourne vers lui. –Sans me mentir Lucy.
--Skjaldmeyjar, je suis assignée à résidence. –Sourit-elle tristement. Alors qu’il relève la tête et un sourcil. –A cause de Coachella et sur ordre de mon nouveau maître. –ça ne ‘laide pas d’avantage. –C’est long.
--Refait un café rouquine.

2 heures plus tard, l’ami se frotte la barbe, Lou est allongée sur son canapé à regarder le plafond, contemplant la peinture, elle ne dit rien, elle réfléchit. Cela ne fait pas si longtemps qu’elle est là, mais elle y est, et tourner en rond commence déjà à se faire sentir. Certain sont passé, d’autre non, Drew est là.

--Je peux faire quoi ?
--Pas t’en mêler…
--Et ce mec, il est …
--Pas commode ouai.
--Non mais au-delà de ça.
--Ah au-delà, je sais pas, il est…Lidrya m’a dit de faire gaffe, Raven m’a carrément fait un câlin, c’est le fléau des Nephilim et il aime pas beaucoup les humains, alors les humaines comme moi, ça doit être pire !
--Hope peut rien faire ?
—Qu’est-ce que tu veux qu’il fasse ? Il est pas très courageux..
--Et Séverine ?
—Séveride !-Reprend-t-elle en roulant des yeux. –Je sais même pas où il est et je veux pas de son aide, ça le mettrait en danger et…
--Lucy…c’est pas normal ce qui t’arrive bordel !
—Drew s’il te plait, commence pas…

Il s’énerve, et cela la désole, alors elle se relève du canapé et va lui faire un gros calin, passant ses bras autours de son cou, alors qu’il est assis sur la chaise, elle reste dans son dos, sans rien dire. Bien entendu qu’il est en colère, malgré tout, ils sont amis, comme il sait qu’elle ne trouve pas ça normal, mais qu’elle s’y plie, parce que ce sont les règles du jeu, il a bien fini par comprendre que la jeune femme ne considère pas toute la réalité comme un immense GN où elle tient un rôle. Mais ce n’est pas aisé, ils ont pas mal discuté en deux heures, après tout..

--Et cette Raven ?
--Je l’ai assez mise dans la mouise.
--Et Dawn ?
--Non là c’est hyper compliqué.
--Et Rafael ?
—Heu…lol ?
--Et le mec qui est au dessus de tout ça ?
--Sariel ? Non,t’es sérieux ? Tu crois que je vais aller voir ce type en lui disant : pardon, mais je voudrais bien retourner sous la protection de Jace, mais pas Heru.
--Protection ? –Reproche-t-il-

Elle hausse les épaules et se libère de son étreinte, elle n’a pas envie d’être défaitiste au fond, tout pourrait bien se passer, tout irait parfaitement et tout ça ne serait qu’une attente désagréable, pleine de doute et d’inquiétude parce qu’elle se fait des inquiétudes pour rien ! Et si ça allait avec Heru ?Il n’est pas son type, pas aux premiers abords…

--Peut-être qu’il est super drôle, et juste un peu abusif sur l’autorité. –Il n’a pas l’air convaincu Drew. –Fait un effort, on positive.
--Peut-être que je vais pas monter te voir un matin et trouver ton cadavre avec tes doigts de pieds bouffaient par Guizmo.
--ça c’est pas très positif…

Par-dessus ses lunettes, il la regarde, visiblement pas très convaincu, ni chaud, il est inquiet. Mais elle sourit, ça irait et même si ça va pas, et bien…elle resterait qui elle est !

--Et si tu partais je sais pas où là bas en kabbale ?
--Et vous ?Je vous abandonne ? Je laisse l’Area, toi ? Mon filleul, les gars, tout le monde ?
--Arrête avec ton foutu syndrome de la super héroïne, tu peux pas aider tout le monde ! Tu peux pas déjà t’aider toi ! –lâche-t-il calme et las d’essayer de lui faire comprendre. –
--Je peux essayer…

C’est peine perdu, Andrew le sait, il finit par se relever, passer une main sur son visage pour soupirer, et les doigts sur l’arrête de son nez, soulevant ses lunettes, il prend quelques secondes pour se concentrer, avant de l’attraper entre ses grands bras et la garder contre lui. Elle sourit, elle n’aime pas lui faire du souci, et pourtant, elle n’a pas de solution miracle. Et puis, pourquoi considérer que c’est la fin du monde ?

--Je reviens pour déjeuner, okay ? –Elle hoche la tête contre lui.- Et t’en fait pas pour Séveride, okay ? –Elle rit, il la connait, il sait qu’elle pense à lui, avant de penser à elle, un bisou sur le haut de son crâne, il la laisse.-

L’appartement est trop calme, en prenant son téléphone, elle amorce une playlist sur spotify, sans mettre le son à fond, mais de quoi lui occuper l’esprit, elle va ranger un peu en chantant sur Nathaniel Rateliff & the night sweats, elle pense à sa grand-mère, sans trop savoir pourquoi, peut-être parce qu’enfermée, le manque lui revient. Elle a besoin de s’occuper, de sortir, de bouger, Lou est un lion dans sa cage, ou un chaton dans sa caisse pour aller au véto, à n’attendre que de voir la porte s’ouvrir. C’est stupide, avec tous les machins qu’elle a chez elle, elle a l’impression d’être en prison, ce qui est un peu le cas, mais bon.

Elle se souvient de ce jour, à la table de la cuisine, petite fille avec des cheveux roux à peu près nattés, luttant contre le tressage pour être libre, le bout du nez devant son bol, et sa salopette en jean. Sa grand-mère faisant la vaisselle.

« Grand-mère, c’est quoi Dieu ? »Avait-elle demandé curieuse, en balançant ses jambes. La femme âgé avait cessé d’essuyer ses assiettes pour se tourner vers elle, dans sa jolie robe saillante et la mettant en valeur, et ses cheveux courts, elle avait sourit.
« Oh, c’est compliqué ma chérie, tu veux que je t’explique ? »,
« Oui grand-mère, s’il te plait. »,
« Et bien, tu vois, Dieu c’est une invention, que des hommes ont fait il y a très longtemps, parce qu’ils avaient peurs,qu’ils étaient effrayés, tyrannisés, ils l’ont inventé pour avoir de l’espoir, du courage, et expliquer qu’ils doivent beaucoup souffrir pour avoir une belle récompense après avoir vécu beaucoup de chose. Et puis, comme les hommes ont l’habitude d’enlaidir ce qu’ils font de beau, ils ont oublié qu’ils avaient créé Dieu pour se rassurer, ils se sont tyrannisés avec, ils se sont fait la guerre, ils se battent encore en son nom… »
« T’y crois pas grand-mère ? »
« Non ma chérie, je crois en ce que je peux faire moi de bien et de beau, plutôt qu’en Dieu. C’est nous qui avons la force de faire le bien, ou le mal, en nous ! Là ! » Elle toucha l’endroit de son cœur, avant d’essayer de chiper le nez de la petite fille. « Il ne faut pas l’oublier. Et s’il existe vraiment, et bien il ne me reprochera pas d’avoir toujours veiller à agir en mon âme et conscience plutôt que sa morale trop masculine. »
« J’ai pas compris grand-mère la fin. »
« Ce n’est pas grave mon cœur, quand tu seras plus grande, ça viendra. »


Lucy essuie sa vaisselle, en souriant, sa grand-mère la féministe, rejetant dieu dans un athéisme plein de raison, si elle savait ! Elle qui a appris à Lucy à agir comme il faut, comme elle le fait encore aujourd’hui, elle serait probablement bien fière de sa petite fille, ou presque. La notion d’esclave ne lui irait probablement pas ! Elle qui trouvait déjà la bible estampillé de rejet sur la femme, tout à fait inacceptable, Lou pouffe toute seule. Sa grand-mère lui manque, et elle secoue la tête pour éviter de pleurer, préférant plutôt se concentrer sur la mousse du produit vaisselle.

Elle a fini par se laver et s’habiller, même si elle ne sort pas, un t-shirt et un jean plus tard, c’est les traits tirés qu’elle va ouvrir à Dawn. On dirait qu’elle n’a pas dormi, ses yeux sont un peu rouge. Elle ouvre grand sa porte et fait signe à la demoiselle de rentrer, raccrochant un sourire sur ses lèvres. Ses yeux croisent ceux de Margeary et elle l’ignore, refermant derrière elle.

--Vas-y monte. Ça va ?

Lucy ne sait pas trop comment s’y prendre, alors elle fait comme d’habitude, c’est ce qui est le plus simple selon elle.

Nephilim

Dawn Ludlow

Humain

Dawn Ludlow

Messages : 806
Enregistré le : 27 juin 2016, 21:11
Humain
# RP terminés RP en cours

Dawn Ludlow

» Publié par Harper

» 14 sept. 2017, 10:24

https://www.youtube.com/watch?v=ikDeNLDE2-M

Lucy ne semble pas avoir passé une nuit géniale non plus, mais c’est une geek. J’imagine qu’elle a passé sa nuit devant un nouveau jeu avec une bande de potes. Lucy est comme ça après tout.

Ça va. Je vendrais mon âme pour être Nephilim et ne pas avoir besoin de sommeil, mais à part ça rien.

Je lui souris. Bien sûr, je plaisante et je monte à la suite de Lucy.

T’as du café ?

Mon troisième de la matinée, c’est pas bon du tout, mais j’en ai trop besoin. Avant, je pouvais passer des nuits blanches et être fraîche comme une rose, mais une nuit blanche à faire la fête et une à faire à faire le garde en se bouffant le crane de soucis, ce n’est pas la même chose.

J’aurai bien besoin d’un moment sympa là.

Lucy va se demander pourquoi j’ai cette tête et je n’ai pas envie qu’elle tourne autour du pot pour m’arracher ce qu’elle veut savoir.

J’ai surveillé Lindsey toute la nuit. J’avais peur qu’elle s’enfuit.

Je me sens toujours coupable de ce qui lui est arrivé et je me dis qu’il est possible qu’elle aussi m’en veuille. Ce serait normal qu’elle ne veuille plus rester avec moi. D’une certaine façon j’espérais ne pas avoir à vivre ça seule.

Jessica la surveille à l’heure où on parle.

J’observe l’effet qu’a ce prénom sur Lucy, sans en rajouter une couche.

Comment il va ?

Je n’ai pas besoin de prononcer son prénom. Elle sait qu’il n’y en a que deux qui comptent vraiment. Sachant que je ne penserais jamais à poser une telle question concernant Sariel avec elle, je parle bien évidemment de Hope.

Humain
Avatar du membre

Lucy Hale

Humain

Lucy Hale

Messages : 723
Enregistré le : 21 août 2016, 10:16
Humain
# RP terminés RP en cours

Lucy Hale

» 14 sept. 2017, 10:58

--Je crois qu’on est deux.

Lâche-t-elle en souriant, en imaginant Dawn en Nephilim et elle. Oh Dawn est belle, elle pourrait être une Nephilim, Lou, même avec les meilleurs efforts du monde, elle reste dans le domaine du jolie, ce qui n’est pas assez pour la classe Nephilim. Elle se fait sourire toute seule, ce qui est au moins plutôt bon.

--Toujours!

Toujours du café, ça ferait qu’un de plus, mais ce n’est pas ça qui va la déranger, au pire, elle ferait une sieste dans l’après-midi, sans même lutter ! Elle grimpe les dernières marches et se dirige directement vers la machine à capsule où elle glisse tasse et café, dans un geste si routinier, qu’il est automatique.

--On est deux…-Elle pose le sucre dans sa boite pacman sur la table de cuisine, les cuillères. C’est rapidement que Dawn lui explique pour Lindsey, la demoiselle hoche la tête et prend le café qu’elle dépose à Dawn, avant de s’en faire un. –pas facile, je connais ça.

Quand sa mère revenait, en phase négative ou proche, Lou avait peur qu’elle reparte et la laisse, c’est arrivé tellement de fois, qu’elle se souvient bien de ce que ça fait, quand Dawn parle de Jessica, elle est tellement loin de ces hostilités, qu’elle lâche un okay, cool, sans même faire la corrélation avec LA Jessica. De toutes façons, elle n’est pas assez forte pour être gentille et agréable avec quelqu’un qui ne l’aime pas, et cette fois, si la demoiselle veut serrer du poing, Lou sera probablement d’attaque, mais ça…c’est que si elle s’aventure chez la rousse, ce qui n’arriverait pas.

--! Il va bien, pleine forme, la fausse Dawn s’occupe de lui. –Elle fait une grimace, elle ne déteste pas la fausse, mais elle ne l’aime pas non plus, c’est plus fort qu’elle, c’est par principe. Elle prend son café et entoure la tasse de ses doigts, l’air ailleurs. –Oui, Sariel a mis une fausse Dawn, qui te ressemble, qui fait comme toi, elle veille sur Hope, elle est très bienveillante. Mais c’est pas toi. –Elle se tait quelques instants. –Je vais le voir autant que je peux et il vient ici souvent, toujours avec elle, sauf des rares fois. –Elle est obligée de dire ce qui suit, pour se déculpabiliser peut-être ? Se justifier certainement. –Je fais comme Sariel me l’a ordonné, sinon je ne pouvais plus le voir, et je me suis dis que je pouvais continuer à veiller sur lui, pour toi, en faisant comme ça et en essayant de t’aider aussi.

Lou a le regard totalement paumé ailleurs mais elle finit par le relever sur Dawn, elle a prit le temps de parler, parce qu’elle pense beaucoup et qu’elle ne sait pas quoi faire, tourner autour de la question n’est pas utile. Peut-être qu’elle aurait droit à une autre punition de Sariel ? Mais malheureusement Dawn sait, alors, elle peut pas juste se contenter d’un « mais noooon tu rêves t’as pas d’enfant, et sinon Edouard ça va ? ». Elle réalise maintenant qu’elle aurait peut-être du prévenir Sariel que sa femme se souvient ? Ah oups, trop tard, ça ne lui vient à l’esprit, vraiment, que maintenant.

Nephilim
Avatar du membre

Hope

Nephilim

Hope

Messages : 444
Enregistré le : 26 juin 2016, 12:46
Nephilim
# RP terminés RP en cours

Hope

» 14 sept. 2017, 11:10

Image

Ma quête d'upgradder en super-pouvoir continue. Mon but est assez "simple". Je ne renie absolument pas mon père vu que toutes ses années, je me suis contenté de mon pouvoir et de celui de mon père. Mais vu que maintenant mon avenir m'appartient, Kronos m'a montré une nouvelle voie. Mais surtout Emma l'a complétement chamboulé. Elle ne s'en rend absolument pas compte. Mais si j'agis ainsi, c'est uniquement à cause d'elle. Jamais je n'aurais été quémandé ces pouvoirs pour me dévoiler un peu plus aux yeux des Originels. D'ailleurs, je redoute la rencontre avec Hadès, mais il est injoignable pour l'instant et c'est tant mieux ! Alors pourquoi je veux plus de pouvoir ? Car je veux essayer d'aller dans le futur. Dans le futur d'Emma. Je ne suis pas un guerrier, je suis un fuyard. Il me faut donc énormément de carte en main pour pouvoir constater par moi même ce qu'il se passe à son époque pour avoir une chance de revenir à mon point de départ. Ici. A Vegas.

Cependant, avec Washington, on est un peu tous overbooké. Je ne comprends pas trop pourquoi l'on cherche à comprendre ce qu'il se passe là bas. Bien sûr, les médias nous collent tout cela sur le dos. Donc, on bosse dessus pour montrer que non. Mais à part ça, j'irais surtout pas y mettre les pieds ! J'étais donc sur mon ordi chez les Izanaghis à manger une sucette en m'allongeant sur la chaise pour essayer de dormir un peu quand j'ai reçu le texto de Lucy. J'ai frotter mes yeux avec mes doigts et j'ai finit par me lever en prenant mon sweat. Direction l'Area.

Est-ce que dans mon futur Heru était son maître ? J'étais bien trop jeune pour tout connaître d'ici dans les détails "sans importance". C'est comme cela que Drew me choppe en bas.

Ecoute Hope, je te demande jamais rien, mais là Lucy ...

Je le coupe aussitôt.

Je sais.
Ha ? Bah oui, elle te dit oui. Ecoute, je sais que t'es pas courageux mais ...

Pas courageux ? Sympa l'étiquette, merci Lucy. D'ailleurs Drew s'est arrêté, il a du se rendre compte de ce qu'il vient de me dire.

Enfin tu sais ...
Drew, abrège.
Oui. Pardon. Il faut que tu fasses quelque chose.
Je ne peux rien faire.
Attends Hope, c'est pas possible ! C'est ta cousine merde !
Je sais.

Et finalement, j'avance en lui donnant un coup d'épaule dans la sienne.

Attends Hope ...

Mais déjà je monte les escaliers. J'ai la mine assez sombre. Est-ce que je pourrais faire quelque chose. Oui. Sans doute. Mais ce qu'ignore Drew c'est que Lucy ne sera jamais aussi bien protégé qu'avec Heru. J'ouvre aussitôt la porte sans frapper.

Lucy, c'est quoi ce texto ?

Et là, c'est le drame. Bah oui, j'ai pas pensé qu'elle ne serait pas seule. Bien que c'est Lucy, elle est rarement seule !

Oh pardon.

Ma mère.

Salut !

Et là le garçon il lève la main et fait coucou. Genre : fait coucou Hédias, fait coucou. Ouais, j'ai l'air franchement bête là !

Je vous dérange !

Mon ton monte dans les aiguës. Signe que je panique.

Je repasserais !

Courage : Fuyons !!!
Image

Nephilim

Dawn Ludlow

Humain

Dawn Ludlow

Messages : 806
Enregistré le : 27 juin 2016, 21:11
Humain
# RP terminés RP en cours

Dawn Ludlow

» Publié par Harper

» 14 sept. 2017, 12:17

C’est vrai.

En effet, Lucy doit très bien savoir ce que je suis en train de vivre avec Lindsey. Même si ce n’est pas le même contexte, il reste des similitudes. Je lui pique quelques sucres… beaucoup trop de sucres que je me mets frénétiquement à touiller dans mon café, mais je l’aime comme ça. Je me brûle les lèvres en me marrant quand je vois les mimiques qu’elle fait quand elle parle de la fausse Dawn.

Arrête ! Tu n’es pas obligé de faire ça.

Je sais qu’elle ne va pas comprendre. Je repose alors ma tasse et prends mes airs de grand sage.

Tu n’es pas obligée de la détester pour moi.

Je ne suis pas venu ici pour me battre. J’ai accepté la situation. Il est plus facile d’avancer ainsi et tellement plus sereinement après avoir eu la peur de ma vie en croyant Hope… Je n’arrive même pas à le dire.

Je l’ai vu, elle se débrouille très bien.

Sariel ne m’a pas appris sa décision de la façon la plus douce qui soit, mais au final, mon petit coeur était souriant et ne pleurait pas mon absence. Si elle a réussi à ce que mon fils ne remarque rien de cet échange, c’est qu’elle est douée.

Ça ne doit pas être facile pour elle. J’imagine qu’elle avait d’autres aspirations que de devenir - je fais les guillemets avec les doigts - “MOI !”

Je ne connais pas beaucoup les clans, ce que font exactement les Infiltrés. Je le sais bien sûr - de loin. En réalité, je n’ai pas envie d’être mêlée à tout ça. C’est sans doute une façon d’avoir bonne conscience. Plus tard, je pourrais toujours dire que je ne savais pas.

Et puis c’est temporaire.

Je ne compte pas laisser quelqu’un se servir de moi pour atteindre ceux que j’aime.

Merci d’être là pour lui. C’est important pour moi qu’il interagisse avec…
Je grimace… Tu sais bien ?! Mais si elle sait. Des gens comme toi et moi. Des humains.

Son père aurait pu choisir de l’élever comme un Nephilim. Le garder protégé chez nous en sécurité avec des Infiltrés, où tout s’est toujours bien passé. Mais il continue comme on l’avait prévu. Comment je peux oublier que je l’aime avec des rappels comme celui-là ?

Je ne suis pas très fière de la façon dont j’ai exprimé ce que je voulais dire, alors je me plonge le nez dans mon mug histoire de passer à autre chose, mais c’est là qu’il arrive. Vous êtes obligé de vous souvenir de cette scène dans Jurassic Park de la gamine terrorisée avec sa cuillère de gelée. Là c’est moi, et ma tasse à café. Je lève la main pour lui faire coucou à mon tour.

NON !

Avant de me brûler, je décide de poser cette foutu tasse, mais elle frappe le bois alors que je voulais la déposer tout doucement.

Oups, pardon.

Je suis nerveuse. Il n’y a pas son père. Aucun Nephilim dans le coin. Je ne le sens pas. PAS DU TOUT ! C'est la panique. Alors je me suis levée brusquement faisant grincer la chaise et mon sac est déjà vissé sur mon épaule. Je marche à reculons pour m’éloigner de lui. Qui sait, il y a peut-être un rayon d’action.

J’allais partir. Jessica m’attend à la maison.

Je frôle littéralement les murs dans l’espoir que les positions s’inversent et qu’il me laisse l’accès à la porte - Oups ! - faisant tomber sur mon passage les babioles de Lucy que je m’efforce de ramasser à chaque fois - Oups ! - et de replacer au millimètre comme ça l’était… Du moins j’essaye.

Voilàààà, comme ça.

Je tapote sur la tête d’un truc dont je ne pourrais même pas donner le nom.

Je m’en vais, je m’en vais.

J’ai envie de lui dire tellement de chose. Je pourrais simplement lui dire qu’il peut m’appeler. Que je veux qu’il m’appelle. Mais je n’y arrive pas. Mon cerveau est complètement embourbé, tétanisé et je n’arrive pas à associer mon corps et ma tête. Tout se bouscule.

Restez entre vous. Je disparais. Oups... Je suis déjà plus là.

Humain
Avatar du membre

Lucy Hale

Humain

Lucy Hale

Messages : 723
Enregistré le : 21 août 2016, 10:16
Humain
# RP terminés RP en cours

Lucy Hale

» 14 sept. 2017, 13:03

--Faire quoi ? –Lou est surprise, elle a simplement grimacé ! Mais elle comprends rapidement par les paroles de Dawn et les lèvres arrondies, elle fronce un peu les sourcils. –Non, je la déteste pas pour toi, c’est…plus compliqué. J’aurais aimé avoir une mère qui m’aime comme tu aimes Hope et même si elle est bien, j’y arrive mentalement pas. Je sais pas comment expliquer, désolé.

C’est trop difficile pour Lou, la fausse Dawn est parfaite avec petit Hope mais ce n’est pas sa mère et ce détail reste, malgré tout. Et Lou n’y arrive pas, sa réflexion est peut-être stupide, mais c’est comme ça, elle a essayé vraiment, mais ce n’est pas Dawn, elle fait tout bien, mais ce n’est pas…c’est stupide, elle le sait, mais c’est comme ça !

--Tu l’as vu ?

Elle ne sait pas ce qu’il s’est passé pour Dawn, ni comment, alors elle ne peut que poser cette question, ses doigts serrés si fort autours de sa tasse qu’elle en a les articulations blanchies. Les paroles de Dawn sur les aspirations de ladite Nephilim ne la font pas vraiment sourire, elle se force, au fond, elle se moque des aspirations de cette fausse Dawn, tant qu’elle est zélée et le fait à la perfection pour que le petit garçon aille bien !

--Temporaire? Tu vas pouvoir récupérer Hope ?

Quoi d’autre non ? Même si le petit garçon est bien, elle ne peut s’empêcher de préférer la véritable maman, bon, c’est vrai qu’elle ne fait pas d’effort, elle comprends, mais de là à simplement accepter ce n’est pas trop possible.

Elle penche un peu la tête, avec un air de chiot qui essaye de comprendre ce que veut dire Dawn, ouvrant la bouche avec un ah, et un sourire plutôt. Hope est venu chez elle après tout, quand il a débarqué ici, alors, oui, c’est important.

Elle est prête à répondre, mais la porte qui s’ouvre, venant de l’area ce coup-ci, elle sursaute, et se renverse un peu de café dessus, la voix de Hope la sort pourtant de sa léthargie de pensée lourde, elle a un merveilleux sourire, c’est plus fort qu’elle avant d’assister, muette, à la scène la plus weird de sa vie. Sans avoir bougée de son petit coin, elle regarde Dawn et Hope se faire front ou plutôt, chercher un moyen de ne pas se faire front.

Pourquoi ? Ils ne doivent pas se rencontrer sinon ça fait un trou dans l’espace-temps ? Ni se toucher ? Ou encore…un bug dans le code source temporel ? Elle fronce les sourcils, en les regardant faire, pourquoi Dawn essaye de partir par l’endroit où il est arrivé puisqu’elle est montée par l’autre porte ? L’émotion sans doute. Mais en tous cas elle est sure d’une chose c’est qu’ils essaient de partir tous les deux du même côté.

Elle ne comprend pas, elle aurait un enfant du futur qui débarque mais elle serait…elle serait quoi ? A fond ? Remarque, ça voudrait dire savoir quelle relation on a avec et voir ce qu’on a foiré, supporter le jugement d’un truc qui est même pas arrivé ! L’horreur ! Lucy ne veut pas d’enfant de toutes façons, elle ne saurait pas faire et elle ne se sent pas assez bonne, trop égoïste dirait certain, mais c’est un choix, comme un autre, de ne pas vouloir.

Dawn la fait rire malgré elle, avec ces oups et son air gêné, elle cache sa bouche avec sa main, elle ne va pas rire, mais elle va quand même cacher son sourire amusé.

--Vous savez, vous allez pas vous annihiler l’un l’autre si vous êtes dans la même pièce, enfin, je crois pas !

Finit-elle par dire en souriant doucement. Elle aimerait les retenir, pour ne pas être toute seule, mais elle ne sait pas trop quoi faire…

--Partez pas…

Nephilim
Avatar du membre

Hope

Nephilim

Hope

Messages : 444
Enregistré le : 26 juin 2016, 12:46
Nephilim
# RP terminés RP en cours

Hope

» 14 sept. 2017, 13:30

Je cherche comme je peux la clanche qui est sensé être derrière moi. Mais je n'arrive absolument pas à la trouver et je vois ma mère qui se rapproche en s'éloignant (bizarre non ?) et finalement je m'arrête. Je jette un coup d'oeil vers Lucy et je regarde de nouveau Dawn.

J'ai fait quelque chose de mal ?

Après tout, si elle veut partir si vite c'est possible non ? mais toujours est-il que je suis dos à la porte et qu'elle ne pourra pas sortir par là. Parce que je ne cherche plus à partir mais à comprendre. Qu'est ce que j'ai fait de mal ? Est-elle déçue de moi ?

Je suis désolé.

Je ne sais pas de quoi mais si les enfants ne disent pas cela à minima à leurs parents, ils seront toujours en colère ou autre. C'est peut être la réponse qu'elle attend ? Mais finalement en disant ces mots, je comprends que je le suis vraiment et je regarde de nouveau vers Lucy. Elle peut voir que je suis triste. Je suis là pour Lucy, mais au final, c'est encore elle qui va partager un instant de vie de quelqu'un d'autre. Moi, cela ne me dérange absolument pas, car c'est ma marraine, je lui fais entièrement confiance. Mais cela ne m’empêchera pas de discuter avec elle ensuite.

Je suis désolé car Hope ne peut pas rester.

J'ai ancré mon regard dans celui de Lucy pour trouver de la force, mais je finis par regarder vers ma mère. Et je finis par baisser les bras et par me passer la main sur le visage.

Je ... Je ne voulais pas de tout ce qui se passe, je t'assure.

J'attrape les manches de mon pull. Pourtant, il fait loin de faire froid à Vegas ! Et je commence à les triturer dans tous les sens.

Il se passe pleins de choses et je ne peux pas tout contrôler. Je ne peux pas m'enfermer et je dois continuer d'avancer. Mais en faisant cela, je change aussi ce qui m'arrive à moi et il ne faut pas. Je ne voulais pas être ici M'man, je t'assure. Pardonne moi, je ...

Je fais un pas ou deux vers elle mais je vois bien qu'elle ne veut pas me toucher. Je suis un monstre pour elle ? Peut être qu'elle ne m'a jamais aimé ? Je regarde vers Lou désespéré. Je ne m'attendais pas du tout à cela et je ne suis absolument pas près à tout ce qui se passe ici.

Je ... Je suis désolé.

Mes bras tombent. Je suis dépité. Je pensais être un bon garçon. Finalement, je suis tous le contraire. Alors je me recule pour retrouver cette foutu clanche !
Image

Verrouillé

Retourner vers « L'Area 51 »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité