Instant non-geek [Lucy]

Nephilim

Rafael Hilton

Nephilim

Rafael Hilton

Messages : 225
Inscription : 09 oct. 2016, 21:06
Nephilim
# RP terminés RP en cours

Rafael Hilton

» Publié par Jimmy Chesly

» 25 août 2017, 09:05

Instant non-geek

=>Avant

https://www.youtube.com/watch?v=MNo-L4-2P0w

-Debout !

Je tire le drap qui recouvre Lucy, elle dort toute nue ? Je lui donne une énorme claque sur le popotin, elle a de jolie fesse, et je dois dire que je me jette à côté d’elle dans le lit avec un plaisir non dissimulé. Un bras sous ma tête, jambe croisée, j’ai levé mes grolles, je suis pas un gros dégueulasse. Elle doit se lever, on a rencard ! Enfin, j’ai décidé que c’était un rencard, elle, elle doit encore avoir son Severide dans la tête ! Chaque fois que j’essaie de la draguer, elle a son Cyprien en tête, ou Hope. Ou un flot de pensée qui me file la migraine.

J’attrape une de ses consoles sur sa table de chevet et je lance le jeu qui se trouve dedans en attendant qu’elle sorte de son sommeil. Je suis plutôt bon aux jeux vidéo, surtout aux jeux de combats, je défonce Hope ou Lucy quand ils veulent là-dessus ! Je vous assure, je baratine pas.

-Malou ? J’t’ai fais le petit déj’ !

Je lui bouge le popotin encore. Allez réveilles-toi bordel ! Un plateau lévite à côté de son lit avec café et donut, tout acheté tout frais par mes soins ! C’est pas tout le monde qui lui ramène son petit déjeuner hein ? Surtout pas son Severide ! Bon okay, je sais que Hope le fait, mais je cherche pas la concurrence ! C’est pas mon truc ! En plus je cherche pas du tout à séduire Lou. Là c’est vous que je baratine.

-Allez bouges, on a dit qu’on allait faire du sport ensembles, je vais te laisser me taper…rien que ça tu devrais carrément être debout depuis l’aube. Tu t’es encore couchée à quelle heure ?

Je monte le son du jeu à fond, histoire qu’elle m’entende bien lui pourrir ses scores selon le jeu. Lucy me plait, mais vous savez, je l’ai dis, moi c’est les filles que je peux pas avoir qui m’intéressent. Emma puis Lucy … entre les deux mon cœur balance ! Elles me font craquer les deux, mais je sais d’avance que j’ai aucune chance avec Lou, elle a toujours dix millions de gens en tête et franchement, je sais d’avance que je vais prendre un râteau. Je dois avoir l’air con pour ceux qui ont compris que…

A peu près toute la bande de l’Area en fait…sauf elle ! Mais elle comprends déjà pas grand-chose avec son Insoumis. Peut-être que si je lui faisais un dessin avec un mode d’emploi ? Oulah je sens déjà venir le râteau !

-Je suis carrément nul à ce jeu ! Mort de rire !

Ah ouai, je fais carrément de la merde et ça me fait marrer, je fais exprès de perdre en plus.
► Afficher le texte
Image

Humain
Avatar de l’utilisateur

Lucy Hale

Humain

Lucy Hale

Messages : 667
Inscription : 21 août 2016, 10:16
Humain
# RP terminés RP en cours

Lucy Hale

» 26 août 2017, 22:06

Lucy s’est couchée tard, ou peut-être tôt, si l’on considère qu’elle n’était pas encore au lit vers les 04heures du matin. Incapable de dormir, impossible d’avoir des nouvelles de Raven, de Séveride, de Capella ou de Lidrya, il ne lui reste plus qu’à demander à Déphaïne, pour, peut-être, espérer en savoir plus. Raven a dû retourner dans les royaumes, tout son groupe n’a plus donné signe de vie depuis qu’elle-même est rentrée sur Vegas, cela fait un petit moment donc déjà, elle a arrêté les sms, de toutes façons, ils sont sans réponse depuis un certain temps, donc ça sert à rien de saturer la ligne. La nuit et la journée d’hier lui ont servis à chercher à avoir des nouvelles !

L’envie de voir Séveride surpasse presque tout, elle se sent…elle ne se sent pas au mieux de sa forme. Bloquée dans des relan d’absence et de manque d’une sensation qu’elle finit par rejeter corps et âme. Pour elle, au final, ce n’est pas normal, ni logique de ressentir tant du manque pour cet absolu apaisement.
Bien entendu,elle est heureuse de savoir que Dieu l’aime malgré tout, elle aimerait, voir adorerait se retrouver encore une fois dans ces limbes de plénitudes absolues, de se sentir encore une fois, absolument et parfaitement bien, et il lui est difficile d’appréhender les choses en sachant que cette état de plénitude existe. Mais plus elle ressent l’absence, plus son esprit ne comprends pas.

Pourquoi est-ce parti ?Doit-elle côtoyer les anges pour que cela revienne ? Non, elle ne le veut pas. Les créatures divines ne lui conviennent pas, leurs manières de penser, de vivre, d’agir, d’être…elle ne ressent rien envers eux. A contrario des Nephilim, qui malgré tout, garde quelque chose de très … vivant, pour ne pas dire humain car cela ne convient pas à certain. -Ses préjugés pour les Elohim sont totalement immense-
Pourquoi est-ce qu’elle a ressenti cela ? Dieu l’aime, c’est une chose et elle a compris qu’il l’aimerait malgré tout. Puisque ce malgré tout existe, elle n’a pas à partir en quête de quoi que ce soit, de toutes façons, elle ne lui a rien demandé. C’est simple non ? Elle ne lui a jamais rien demandé, et même s’il a la bienveillance de tout apaiser et bien tant pis, elle ne lui a rien demander à celui-là.

Qu’il reste où il est et qu’il fasse ainsi qu’il le pense, elle, elle ne peut pas faire comme ça. Le manque il est là, mais elle ne veut pour autant rien trouver de tout ça. Dans sa tête, elle a l’impression que ce serait tourner le dos à ses amis, ses connaissances, son petit microcosme, et elle ne peut, ni ne veut cela.

Alors qu’il reste là où il est, avec son amour, sa béatitude et tout le reste et elle…et bien elle, elle ferait autre chose ! Tant pis, partir à la recherche de cette sensation pourrait apaiser son état de besoin, mais ce n’est pas possible. Au-delà du fait que cela signifierait son arrêt de mort bien entendu, cela voudrait dire qu’elle devrait cesser de se soucier de ses amis et des autres, pour satisfaire une nécessité. Voilà une chose bien égoïste qu’elle ne peut évidemment pas réaliser. Cela ne veut pas dire qu’elle ne souhaiterait pas, pour autant, savoir où se trouve Sainte-Lame et chercher parfois des vidéos qui retransmettrait sa silhouette à l'avenir...

Pourquoi ? La question est bonne, Lou n’a pas encore de réponse si ce n’est : parce que. Elle prendrait le risque de la recroiser ? Par écran interposé pourquoi pas, en face à face…non !

En attendant…Séveride lui manque, elle se fait du souci. Peut-être que tout va bien pour tout le monde, mais Raven et le groupe absent … Lidrya qui ne lui réponds pas non plus, elle se fait du souci. Elle a d’ailleurs envoyé un sms à Dawn, des fois qu’elle ait de ses nouvelles, mais en attendant…Lucy se fait du souci superflu, ce qui n’est pas son genre, elle prend d’habitude le bon côté de tout, mais là, elle rencontre quelques difficultés, lié plus que certainement à son propre état chaotique.

Mais ça irait, elle tente de se résonner d’ailleurs, elle retrouverait toute seule le meilleur de ses états. Pour le moment, Washington est KO, tout est récent et sa nuit a été plus que courte,elle a seulement eu le temps de retrouver un nouveau téléphone. Hier encore Heru Ur n’était pas loin, façon de parler ou littéralement.

Elle dort donc du sommeil du juste ou presque. Elle est dans un rêve étrange, composé de Raven qui ne l’entends pas, malgré tous ses hurlements pour attirer son attention. Il lui arrive de faire fréquemment ce genre de songe, hurlant corps et âme sans qu’aucun son ne sorte de sa bouche…rien de mieux pour flipper. Dans la réalité, une claque sur ses fesses la ramène au présent, un gémissement plaintif, la voix de Rafaël, elle cache sa tête sous les coussins.

Couchée dans son lit, elle porte une tenue de nuit strech, qui colle à ses formes, pas de nudité, les sons familiers de la Switch la font tiquer. Splatoon 2 pour s’endormir tout à l’heure, elle fait une grimace dans sa torpeur, sa bouche agitée par une moue boudeuse. Elle sait qu’il est en train de jouer à son jeu, mais elle n’arrive pas à bouger pour lui retirer l’appareil des mains, il va lui foirer ses statistiques !
Secouée encore une fois, Lou pousse un grondement et lève sa main, non pas pour le chasser mais pour essayer de récupérer sa console. Priorité de gameur oblige elle essaye de trouver l’objet mais rien.

Elle marmonne quelque chose d’incompréhensible, revenant enlacer son coussin, elle essaye d’ouvrir les yeux. L’effort est surhumain, les paupières ne veulent pas se séparer, l’effort est immense, alors que l’odeur du café lui vient aux narines. Même avec toute la meilleure volonté du monde, il lui est impossible de se réveiller maintenant. Elle se rendort même quelques minutes…

Juste assez pour entendre les bruits, sa phrase et se forcer, dans un soubresaut, pour se retourner, attraper sa switch, et reprendre la partie, pour rattraper le coup. Luttant contre le sommeil, elle parvient à finir seconde dans les quelques derniers instants de la partie, et au final, camper les adversaires. Victoire acquise, elle quitte le logiciel, et met la console en veille avant de la poser sur sa table de nuit.

--Je te ferais un profil utilisateur. Mais…plus jamais sur mon profil de jeu.

La voix de Lou est rauque, encore pleine de sommeil, elle se frotte le regard, baille et cache sa bouche ouverte avec son avant bras, se refrotte les yeux et s’installe un peu plus droite, calant des coussins dans son dos. Le plateau qui lévite à côté la fait sourire, elle attrape le café qui lui brûle un peu les doigts et le sachet de pâtisserie. A ce rythme elle a vraiment intérêt à aller au sport !

—Merci. –Elle retire le capuchon du gobelet.-Je me suis couchée à 05 heures je crois. Y a trois heures. J’ai traîné, des trucs pleins la tête.

Elle mord directement dans sa pâtisserie, laissant ses pensées couler dans le désordre, en se doutant qu’il irait lire, il le fait tout le temps, tout comme Julian, elle a appris à ne plus lutter, le laisser faire, ou alors, elle chante à tue tête dans son esprit une chanson tout à fait horripilante jusqu’à ce qu’il arrête quand elle n’a pas envie.

--Si tu veux qu’on aille s’entraîner, j’ai besoin d’une douche. –Elle parle la bouche pleine. –Mercury est pas encore rentrée, elle est sur le trajet je pense. –Que ce soit les infiltrés qui la ramènent ou l’argent de Lou et un dépanneur peu importe. – On y va à pied où t’as pris ta caisse ? –Ou sa moto !-

Elle boit un peu du grand café latte, essayant de ne pas brûler ses lèvres.

Nephilim

Rafael Hilton

Nephilim

Rafael Hilton

Messages : 225
Inscription : 09 oct. 2016, 21:06
Nephilim
# RP terminés RP en cours

Rafael Hilton

» Publié par Jimmy Chesly

» 13 sept. 2017, 16:56

https://www.youtube.com/watch?v=vCI3wXng36c&index=14&list=PL6BO7DvxpOPX0HOZ39j1DI3txGVfX2NAR

Je me fends la poire ! C’est trop facile de la faire râler et je la trouve trop mignonne quand elle râle ! Mais elle a quand même une sale gueule. Pourquoi elle dort…oui non, pourquoi je demande, ce cerveau qu’elle a ! C’est quoi ce sac de nœud sans rire ?La pauvre, elle va se ruiner une méninge !

-Mais c’est toujours le bordel là dedans ! Je lui tapote la tempe, sans rire, et je pense à machin et truc chouette, je me demande quand elle pense à elle ou aux gens qui s’intéressent vraiment à elle !

-Je peux aller me doucher avec toi, j’ai fait l’impasse ce matin !

Grand sourire ! Quoi ? J’ai bien envie de lui frotter le dos et pas que ! Mais je fais genre que je la taquine, ça la fera rire peut-être ? « oulalah tu es bêtes Rafael ! » En attendant Rafael il essaye de draguer et il y arrive pas !

-Bien sûr que je veux, bouge ton joli petit cul.

Je me redresse du lit dans un élan, le chat passe, je le chope et commence à le câliner. Ce chat m’adore, normal hein ! Et voilà que je le gratte sur les oreilles, que je lui bizouille le museau, que je le fais ronronner dans mes bras, je frotte même ma tête contre la sienne.

-Et sinon, l’autre jour, c’est passé quoi dans ta piaule ! J’ai cru que Raven allait me rouler dessus. Elle m’a presque fait peur !

Je souris en disant ça, mais sérieux, elle m’a fait flipper ! Un tank cette meuf, heureusement que je suis une crotte insignifiante pour ce genre de Nephilim, hop, je disparais, je passe, ni vu, ni connu !

-J’suis payé pour les risques du métier ?

Je lui tape un grand sourire ! En me marrant ! Non mais j’y risque ma peau des fois ici ! Vous avez déjà vu Raven se diriger droit vers vous comme un bourrin ? Moi oui,j’ai serré les fesses !

Je mate la rouquine en souriant, toujours le chat dans les bras, sauf qu’il est lunatique ce chat, même avec moi, il en a marre, et il me bouffe ‘lavant bras avant de me griffer. Je le lâche, en pestant.

-Il est con ton chat !

Ouai ! C’est mon pote mais il a mauvais caractère.

-Bon me faut de l’orgone pour soigner ça ! Je tape dans mes mains et retire ma veste. Je plaisante bien sûr, j’espère qu’elle le sait !
Image

Humain
Avatar de l’utilisateur

Lucy Hale

Humain

Lucy Hale

Messages : 667
Inscription : 21 août 2016, 10:16
Humain
# RP terminés RP en cours

Lucy Hale

» 21 sept. 2017, 23:07

Lou fronce les sourcils, un peu comme une gosse, la bouche distordue sur un coté, pendant qu’il tapote sa tempe. Elle est trop fatiguée pour en rire, et trop inquiète pour en sourire. Le bordel oui, un chat n’y retrouverait pas ses petits, parce que l’esprit de Lou n’est jamais réellement concentrée sur une seule chose, elle pense, à droite, à gauche, à tout et n’importe quoi, elle s’inquiète et se pose des questions, alors oui, c’est le bordel, mais ça va, c’est le sien.

--Non des fois, c’est à peu près normal. –Lâche-t-elle en repoussant son doigt du revers de la main. Il pourrait presque la rendre ronchonne à faire ça sur sa tempe. Elle n’aime pas, c’est le genre de geste qui peut la crisper. Imperturbable, car fatiguée, elle porte le gobelet de café à ses lèvres. –Ah c’est ça l’odeur. –Blague facile, elle ignore un peu sa demande de venir avec elle et boit de son café.

Elle est réellement fatiguée, ses yeux la piquent, elle a l’impression d’être lente et à la ramasse, ce qui est peut-être un peu le cas. Cette nuit elle a aussi cherché des explciations pour Washington, mais il n’y en a pas. Elle ne sait pas que faire de mieux …de toutes façon Washington, c’est un peu le cadet de ses soucis…

Il y a Séveride d’abord. Le reste…

--Je peux pas sortir, Heru Ur, mon nouveau maître me l’a interdit, j’ai une guerrière affiliée aux fesses, qui stagne dans la rue, et qui doit me péter les jambes, et me foutre dans une geöle si je transgresse l’ordre.

Trop fatiguée pour lui mentir, elle lâche ça sans même sourciller. Elle n’est pas d’excellente humeur, malgré la présence agréable de Raphaël, mais ce n’est qu’un peu de ronchonnage de sa part. Elle a sommeil. Elle est contrariée. Rester à la maison ne lui va pas. Ça comment déjà à l’agacer alors que cela n’a rien duré, mais le principe de savoir qu’on ne peut pas sortir, donne envie d’aller ailleurs. Pas contrariante du tout.

Elle regarde Rafaël câliner le chat, toujours aussi surprise que Guizmo ne finisse pas par le bouffer ou lui pisser dessus. Il y a Andrew seulement qui peut le câliner. Sinon il mord les pieds de Chris, il feulait chaque fois qu’il voyait Séveride, autant dire que son amour va vraiment a peu de personne !

--ça c’est mal passé à Coachella. –Explique-t-elle. –Pour faire simple, c’est ma faute si Raven a perdu son équipe. J’ai pas la force de t’expliquer. –Elle soupire. Non, le schéma de l’histoire est dans sa tête, mais la demoiselle accroc aux détails devrait expliquer qu’elle peut invoquer Raven, et donc, revenir sur un point antérieur, etc etc etc. –Elle a donc débarqué en trombe.

Autant dire que Lou se sent toujours aussi mal, elle n’utiliserait plus jamais ce pacte, même dans la pire situation, de toutes façons, quand tout redeviendrait calme, elle irait voir Raven pour lui dire de l’arrêter, et lui demanderait pourquoi elle l’a fait aussi. Car elle ne piges pas, elle croit que Raven l’aime bien et qu’elle le montre de manière brutale et sans délicatesse, ça ne déplait pas à Lou, mais la geek ne devrait pas avoir droit à autant.
S’il arrive quoi que ce soit au groupe et à particulier à Séveride, elle se sentirait responsable toujours.

Le chat finit par en avoir marre et il fait distraction, Lou baille, en mettant sa main devant la bouche, il a dit quelque chose, mais elle n’a pas entendu partie immédiatement dans ses pensées agitées. Le chat finit par réclamer sa liberté et griffe Rafaël, décrochant –enfin- un air mi-amusé, mi-moqueur à Lou.

--Il est pas con, il a du caractère !-Lâche la propriétaire très fière de son Guizmo, petit chatons sauvé d’une euthanasie à la mort de la vieille voisine. Un petit bruit de bouche attire le chat qui grimpe sur le lit pour venir ronronner à sa maîtresse et prend un petit bout de la viennoiserie. –Et il aime pas quand on le tripatouille quand il l’a pas décidé. Comme sa maîtresse !

Affirme-t-elle avec un grand sourire. Elle, elle dépose un bisou sur la truffe du chat, avant de se lever du lit comme une fleur, passant sous le nez de Rafaël en train de dire une bétise et de faire l’idiot. Si elle devait s’arrêter à toutes les stupidités qu’il peut dire, elle ne serait pas sortie.

--Démerdes-toi avec le chat, moi je dois prendre une douche. –Au miaulement de l’animal, elle s’arrête et regarde Guizmo. Elle tapote l’épaule du Nephilim en passant. –Je crois que t’es pas son genre. –Un faux air désolé, elle file vers la salle de bain en pouffant.

En se glissant dans la salle d’eau, elle referme la porte, histoire qu’il comprenne ne de pas venir, des fois qu’il ait l’idée de rentrer. Elle ne ferme pour autant pas à clé, elle lui fait confiance, de toutes façons, y a pas de serrure pour cette porte puisqu’elle vit seule et qu’elle en voit pas l’utilité.
Son reflet dans la glace lui renvoie un drôle de visage déterré. Un soupir, elle se rapproche du reflet pour regarder ses cernes et le reste, en faisant une drôle de tête.

--Tu veux faire quoi du coup puisque sortir c’est compromis alors ?

Lance-t-elle d’une voix forte, en retirant ses fringues et se retrouvant toute nue dans la salle de bain.

Répondre

Revenir vers « L'Area 51 »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité