Le jour d'après (rp libre)

Pour attirer le touriste, le Strip de Vegas regorge de casinos, de boutiques de luxe et de centres commerciaux, tous à la démesure de la ville. Chaque balade réserve son lot de surprises.
Nephilim

Kaylee Sutton

Elohim

Kaylee Sutton

Messages : 813
Enregistré le : 27 juin 2016, 21:11
Elohim
# RP terminés RP en cours

Kaylee Sutton

» Publié par Harper

» 26 sept. 2016, 22:59

Je me suis réveillée dans la baignoire d’une chambre d’hôtel. Je n’ai aucune idée de la façon dont je suis arrivée jusque là, mais je suis complètement nue. Je ne fais plus aucun geste… Je suis aux aguets et j’essaye d’écouter les bruits qui m’entourent. Mon ouïe fine me donne trop d’informations, alors je me concentre plus fort. Je finis par les reconnaître. Une respiration lourde et pesante, accompagné d’un son plus calme et reposé. Je ne suis pas seule. Des gens dorment dans cette chambre. Je tends le bras pour attraper une robe noire en satin qui gît au sol, au milieu de quelques serviettes encore humides. Je sors de la baignoire pour l’enfiler et je reste accroupie. Je passe la tête par la porte de la salle de bain et je vois un couple endormi. Je décide de me faufiler en catimini, attrapant en passant le sac et les chaussures traînant sur la moquette épaisse.

Je quitte l’éclairage tamisé des lumières de la ville à travers les rideaux, pour celle du couloir d’un hôtel. Je ne reconnais pas l’endroit. Il ne me semble pas être déjà venu ici et je vais vite me rendre compte qu’à Vegas, beaucoup de choses ont changé.

J’appuie sur le bouton de l’ascenseur, regardant à gauche à droite le long du couloir. J’ai peur d’être suivie ou découverte. J’oublie qu’ici je peux vivre libre. L’endroit est moderne, hightech. L’ascenseur est fait de verre et donne l’impression de flotter dans le vide. Il monte et descend à l’extérieur du bâtiment, me permettant ainsi de voir la ville respirer sous mes pieds. J’ai du mal à croire que je suis là.

Une fois dans le grand hall, je me dirige vers l’accueil. Mon aura Nephilim explose. Je ne le contrôle pas ou bien je n’ai pas envie de la contrôler. Je ressens à nouveau cette force bouillir en moi. Je caresse Andromède à mon poignet et la sens frémir de la même force. Mes derniers souvenirs sont flous après la chute. Je me sens portée, légère, apaisée. Cela dure un moment, et puis je me suis réveillée. Je ne sais pas ce qu’il s’est passé et je n’ai pas envie de m’en souvenir. Oublier le passé, avancer, c’est ce que j’ai toujours fait. J’ai une mission. Je n’ai pas fait tout cela pour rien et je veux retrouver Sariel.

Il n’y a pas cinquante mille endroits où je peux aller, alors je demande à ce qu’on m’appelle un taxi et je me rends au dernier appartement connu d’Erika. Je demande au chauffeur d’attendre pendant que je vais voir si elle vit toujours ici. Je redescends rapidement. L’appartement a été loué à un autre depuis longtemps. Je choisis alors d’aller chez Swann, mais comme pour Erika, je n’y trouve personne. L’appartement a été détruit lors de la guerre civile et a été remplacé par des bureaux. Je réfléchis un instant, les bras croisés et le regard dans le vide. Le seul endroit où je doive aller, c’est au portail. Je suis certaine d’y trouver des Skjaldmeyjar. Elles pourront ainsi m’aider. Je ne suis simplement pas certaine de l’accueil.

Je remonte dans le taxi et lui donne l’adresse.

Humain
Avatar du membre

Lucy Hale

Humain

Lucy Hale

Messages : 740
Enregistré le : 21 août 2016, 10:16
Humain
# RP terminés RP en cours

Lucy Hale

» 29 sept. 2016, 19:47

Le conducteur du taxi hoche la tête, mettant en route son compteur, afin d’emmener la jeune femme blonde de l’arrière à l’endroit où elle le souhaite. Il s’engage sur la route, regardant parfois dans le rétro, les yeux de la belle plante sur la banquette arrière l’attirent et il essaye de lui faire des sourires. Sur sa carte de licence, il est marqué qu’il s’agit de Edgar Kapeleski, 48 ans, l’archétype du chauffeur russe, ou turc, que l’on peut voir dans les films. Il porte une casquette à forme de béret sur l’arrière, en dessous, il a des cheveux très court de couleur poivre et sel assortis à sa barbe naissante. Ses yeux sont d’un très beau bleu, électrique, mais il n’a rien de reluisant dans son visage, ou dans ses traits. Bien entendu, il a envie de faire la conversation, les jolies femmes, à Vegas, c’est pas ce qui manque, mais une belle fille comme ça…elle a quelque chose de renversant.

--Vous voulez que je monte le son ? –Lance-t-il dans l’espoir de la faire parler un peu, ne se laissant certainement pas avoir par un ton trop froid par abord. – Ah j’aime bien…connaissez ? George Michaël ! –Il a un accent russe à couper au couteau, et il mime un mouvement d’épaule, mais, à bien supposer, ce ne sera pas avec Kaylee qu’il pourra trouver de quoi faire la causette. -

Il abandonne donc son idée, la musique filant dans une sonorité douce, mais pas trop élevée, tournant son volant avec un air bougon jusqu’au prochain feu rouge, où le taxi se range dans la file d’attente.

La portière s’ouvre, le visage d’une rouquine apparait, il y a de forte chance pour que l’humaine ne soit pas effrayante, ses traits sont tirés, l’enchaînement des mauvaises nouvelles agitent le monde de Vegas. Son esprit est préoccupé par beaucoup de chose, mais elle a reçu un SMS tout à l’heure, lui demandant de se bouger, pour aller à la rencontre d’une personne qu’attends Sariel. A croire que personne d’autre n’était dispo…à moins qu’il ne veuille vérifier ses compétences de relation inter-clan, mais là encore, cest un peu plus délicat.

--Bonsoir! Mon seirim m’a demandé de vous récupérer, vous devez le voir ! Je suis désolé de m’imposer. –Lance-t-elle en mettant ses mains en évidence, pour montrer qu’elle n’a rien, il faut avoir espoir que Kaylee ne se tire tout simplement pas. Se glissant à l’intérieur, elle fait signe à la Nephilim de lui faire un peu de place. Le chauffeur ne semble pas étonner, il vérifie même que les deux créatures soient bien mises à l’arrière. – Je suis Lucy !

A sa main, elle a une tablette, avec une photo de Kaylee en coin et une image satellite dont elle ne cache pas l’écran. En prenant le taxi, les Infiltrés se sont assurés de l’avoir dans le bon, pour la suivre, ce n’est pas Lou qui s’est chargée du voyage depuis Paris, mais un autre, elle sait quand elle s’est écrasée dans la cité, où elle a été et surtout, elle sait qu’un homme est mort en sa compagnie.
Interdit d’en parler pour l’instant, elle doit juste amener Kaylee à un certain endroit, on ne lui a pas dit de jouer quoi que ce soit mais on lui a permis de la tenir au courant des récents évènements, catastrophique ?, si et seulement si, la blonde pose des questions.

Cela fait tout drôle à Lou de la rencontrer, Elsee lui avait parler d’une certaine Kelly, peut-être est-ce elle ? Elle n’en doute pas vraiment, la mort du mortel a laissé une certaine envie de pleurer à Lou, le coup de l’émotion, mais elle a été contrainte de se reprendre, à cause de l’ordre qu’on lui a donné et parce qu’elle ne peut plus être autant bouleversé. L’avenir est tellement…avec ce qui arrive aux insoumis et le reste, cela devient étouffant. Mais elle ne peut pas se laisser abattre par la fatalité, elle espère avoir des nouvelles de Lidrya bientôt…son sms n’a pas eu de réponse, mais elle a certainement pas l’état de lui répondre, tout est si frais...

--Nouvelle adresse alors ?-Demande le chauffeur en regardant Lou à travers le rétroviseur.-
--Oui!–Lou revérifie tout de même sur sa tablette et donne l’adresse d’un dîner typiquement américain, situé dans un petit coin calme, pas loin de la sortie du dôme. –Oui…c’est là Merci ! –Le chauffeur est infiltré, on l’aura compris. –Sariel m’a dit de vous tenir compagnie jusqu’à son arrivée. Si vous avez des questions, je serais ravie d’y répondre !

Un beau sourire, Lou laisse glisser son sac entre ses jambes et ferme plusieurs programmes sur sa tablette.

Quête du poste: Rencontrer une célébrité +3000xp

Nephilim

Djinn

Nephilim

Djinn

Messages : 450
Enregistré le : 08 juin 2016, 13:37
Nephilim
# RP terminés RP en cours

Djinn

» Publié par Heru Ur

» 09 oct. 2016, 19:16

Habituellement, dans un taxi, les passagers montent à l’arrière, le chauffeur reste seul à l’avant. Lucy approche. Elle non plus ne remarque pas l’homme blond assis sur le siège passager. Le taxi reste sur place, il n’avance pas. Djinn verrouille les portes quand Lucy veut monter. Elle bataille un peu. Mais toujours avec le même mouvement, en boucle. Elle agit comme si chaque fois comme si c’était sa première tentative d’ouvrir la porte.

Djinn n’a pas l’intention de les déranger très longtemps. Il est simplement là pour rassurer Kaylee, même s’il sait qu’elle pourrait survivre sans cela.

— Bonjour Kaylee, pardonnez-moi cette intrusion. Je tenais simplement à vous dire que j’étais heureux de vous savoir parmi nous. Quand vous aurez un peu de temps devant vous, j’aimerais vous recevoir au Luxor. J’ai quelques propositions à vous faire, à vous et vos sœurs. Je peux en parler à Lia et à Elsee. Mais je préfèrerais vous parler à vous.

Il la salue et sort du taxi. La porte arrière s’ouvre, Lucy monte. D’un geste de la main, il demande au chauffeur de patienter trente secondes. Il s’accroupit et parle par la fenêtre.

— Le mot trahison est peut-être un peu fort, mais c’est ce que je ressens vis-à-vis d’Erika.

Il se redresse et lui glisse la carte d’Arthemis. L’humaine sait déjà que Kaylee pourra bousculer l’agenda de Djinn quand elle le désirera.

— Ils ont tout oublié, finit-il en désignant les deux humains.

Et en effet, le chauffeur, Lucy, les passants et même ceux qui regardent les caméras oublieront toujours de faire attention au gentilhomme qui s’éloigne de la voiture.

Nephilim

Kaylee Sutton

Elohim

Kaylee Sutton

Messages : 813
Enregistré le : 27 juin 2016, 21:11
Elohim
# RP terminés RP en cours

Kaylee Sutton

» Publié par Harper

» 09 oct. 2016, 19:36

Je me fiche bien du conducteur de taxi, et j’aimerais bien qu’il cesse de me parler. Je ne suis pas là pour lui tenir la conversation, alors je fais non de la tête, portant mon regard sur la ville. Voilà plusieurs années que je n’y ai pas mis les pieds. Elle est sans doute la ville qui a le plus changé en si peu de temps. Du moins, je n’ai jamais été témoin d’une telle métamorphose par le passé. Comment vais-je réussir à trouver le Seirim des Infiltrés dans cette fourmilière ?

Je n’ai pas à me poser la question très longtemps, que le taxi s’arrête. Une femme s’approche pour entrer, mais c’est à l’avant qu’un homme s’installe. C’est Djinn St John, je le connais. Je connais le visage de tous les chefs de clan. Je reste sans voix. Ses paroles me surprennent et quand il me parle d’Erika, j’ai un mouvement de surprise. Bien sûr qu’elle avait trahit les Skjaldmeyjar. Elle avait renié notre pacte. Qu’importe ses intentions. En ne nous en parlant pas, elle avait choisie de continuer sa route seule. Je prends la carte de Djinn et je le regarde partir alors que la jeune femme entre. Andromède n’a pas bougé, mais un seul signe de ma part aurait suffit pour la mettre en mouvement d’attaque. Je ne connais pas cette fille, je ne l’ai même jamais vu. J’apprécie moyennement qu’elle me donne l’ordre de me pousser d’un revers de main, alors qu’elle a déjà deux places de la banquette pour elle seule. Un seul mot me sort des lèvres.

Non !

Je suis froide et pas commode. Pour qui se prend-elle ? De toute évidence, elle n’est pas Nephilim, alors de quel droit elle ose me donner des ordres ? Sait-elle qui je suis ? Ce manque de respect me donne envie de lui faire mal. Vraiment mal. J’imagine à cause de son manque de respect qu’elle est Insoumise, mais je n’imagine pas un seul instant qu’elle soit Infiltrée. Après tout, elle a dit « Mon seirim », mais ne m’a jamais donné son nom. Cela pourrait être au moins quatre hommes différents.

Elle se présente et je ne lui réponds pas. De toute évidence, elle connaît mon identité, alors à quoi bon parler pour ne rien dire ? Le temps passe. Je l’observe plus intéressée par la tablette entre ses mains que de me dire ce qu’il en est vraiment. Je suis vieux jeu et je déteste l’irrespect. La première impression est importante et Lucy a raté la sienne. Ce n’est qu’au bout de plusieurs minutes qu’elle lâche le morceau. Elle travaille bien pour Sariel. Il était temps ! Le taxi s’arrête devant un dîner. Cela ne me dérange pas, ou ne m’étonne pas. Ici ou ailleurs, ça n’a plus vraiment d’importance à notre époque.

Je descends du taxi. La rousse s’apprête à en faire autant et je me retourne, pour la stopper de la main.

Je peux attendre seule.

Je lui attrape sa tablette des mains.

Je vous la rendrais.

Je lui tourne le dos et me dirige vers le restaurant. Je n’ai pas besoin d’elle, je ne suis pas encore devenue omnipotente. Sariel a réussi à m’intercepter, il saura me trouver. Qu’elle n’essaye pas de me suivre, je risquerais de ne pas rester si sympathique.

J'entre dans le dîner comme si de rien était, et je m'installe au fond de la salle. Quand on vient me voir, je commande un café. J'attends que quelqu'un apparaisse, en attendant, je lis les information que Lucy a consigné sur sa tablette me concernant.

Humain
Avatar du membre

Lucy Hale

Humain

Lucy Hale

Messages : 740
Enregistré le : 21 août 2016, 10:16
Humain
# RP terminés RP en cours

Lucy Hale

» 09 oct. 2016, 20:40

Lucy n’a pas remarqué que Kaylee se trouvait sur un des côtés, trop absorbée par la récupération du bon taxi, elle fait donc ce geste regrettable, avant de poser ses fesses, sur un côté de la banquette, tablette entre les mains, non sans avoir averti Kaylee qu’elle n’était pas là avec de mauvaises intentions. Le non est brute, Lou n’ayant pas parlé, elle n’a pas remarqué qu’il répondait à son geste et elle continue de sourire, en prenant sa place, son sac entre les jambes et ses affaires en main. Le taxi a une odeur usée, un peu saline de la sueur du conducteur, certainement pas de la Nephilim.

Poliment, elle se présente et estime que si Kaylee ne lui répond pas, c’est qu’elle sait logiquement que Lou sait qui elle est. Tout bêtement ! Nul besoin d’être un génie, elle n’a pas caché l’écran de sa tablette après tout et si elle vient de la part d’un Originel, c’est encore un raisonnement plus simple.

Loin de faire cas de la froideur de la démone, la jeune femme fait bien attention en fait, de vérifier l’adresse et ses ordres, calmement, reprenant alors le fil de la discussion et parlant de Sariel, la voiture s’arrête devant le dinner. Comme on lui a demandé, elle doit lui tenir compagnie le temps qu’arrive le world boss, la petite geek s’apprête d’ailleurs à descendre, obéissante aux ordres, mais le mouvement brusque de la blonde, la fige.

Les fesses toujours sur la banquette, elle fait de grands yeux et la regarde, ferme, attendre seule, ce n’est pas l’ordre qu’on lui a donné, mais elle sait que la demoiselle démoniaque n’a pas l’air commode, de toutes façons, vu les informations du dossier, il est clair qu’elle ne fait pas dans la dentelle. La tablette prise, Lou lance un Hey, mais la promesse de la rendre ne suffit pas.

Un soupir, la geek roule des yeux, si elle désobéit à son Seirim, elle risque plus qu’autre chose, mais si elle suit la blonde, elle sent que les choses ne vont pas bien se passer. Refermant alors la porte, si la Nephilim veut faire comme ça, elle va trouver une dérogation, déjà, les pensées de Lou s’agitent, son téléphone en main.

--Tu ne la suis pas ? –Demande le chauffeur de taxi.-
--Sariel m’a demandé de lui tenir compagnie, il n’a pas précisé physiquement. En cas e souci, d’utiliser mon Joker.

Le petit air espiègle traduit qu’elle a eu une idée. Les Nephilim sont casses pieds à être bourru comme ça, elle ignore pourquoi la blonde réagit comme ça, bien entendu, les informations aux dossiers ne manquent pas, mais la tablette de Lou se met en veille le temps du trajet de Kaylee vers le restaurant.
Aucune affaire informatique de Lucy n’est laissée à l’aisance d’un autre, précaution de hackeuse, elle prends donc son dernier téléphone à la mode et lance un programme, connecté à son appareil, elle bloque tout avec le codage de sécurité, chaque programme ne peut être ouvert sans et elle envoie un sms. Sariel l’a prévenu de ne pas prendre de risque, elle a un joker.

joker
Refus que je la suive, autre tactique, besoin de toi PS : récupère ma tablette, elle risque de me la péter ! .


Et alors que Kaylee pense pouvoir feuilleter la tablette tranquillement, le programme de Lou s’enclenche, tout est sécurisé, pour couper le wifi, il faut un mot de passe administrateur, les programmes sont inacessible et tout ce qu’il se passe, c’est une bonne vieille blague internet.

Une page s’ouvre et le clip de Rick Astley Never Gonna Give up s’ouvre. Elle ne va plus pouvoir quitter ce programme. Phénomène de 2007 mais qui a fait ses preuves, elle ne pourra pas quitter ce programme et le son est à fond.

Paix à la tablette, elle peut encore la voir par la cam qui reflète son visage sur le téléphone de la rousse -elle lui tient donc compagnie-, il n'y a pas en retour, mais oui, Lou vient de rickroller Kaylee sutton.

Quête du poste : Rickroll un Nephilim +1500xp

Nephilim
Avatar du membre

Hope

Nephilim

Hope

Messages : 448
Enregistré le : 26 juin 2016, 12:46
Nephilim
# RP terminés RP en cours

Hope

» 10 oct. 2016, 22:22

Madame ? Il y a une personne qui vous attend dehors. Elle m'a dit de vous dire que si vous cassez la tablette, il partira.

La moto ne peut pas être vu par Lucy, pas pour l'instant, vu que Kaylee sortira par derrière. Alors quand finalement elle se pointe,je ne fais que la regarder sans rien dire.

ImageImage

La ducati l'attend, moi aussi. Je me redresse et je tends la main pour récupérer la tablette. Je démarre la moto et j'attends qu'elle s'installe pour rouler. Je sors doucement pour ne pas écraser un piéton, il ne manquerait plus que cela et Lucy peut nous voir. Alors je vais vers elle, doucement, car conduire d'une main, c'est pas évident. Je lui remets la tablette dans les mains et je me demande si elle réutilisera son joker à l'avenir. Et non, ce n'est pas Oishi le Joker.

Accroche toi.

Le pied au sol, je fais un boucan d'enfer et je fais un clin d'oeil à Lucy alors que la moto part comme une furie laissant une trace sur le sol. Mais non Kaylee, nul trace dans les radars de ce que je viens de faire. Même les passants non plus de réseau ni de photos. Je sais que tu es belle, mais on est juste entrain de s'amuser à faire pétarader une Ducati. C'est tout. On est pas des stars. Sauf que je colle au devant de la moto et je souris alors que dans le virage, elle peut sentir l'asphalte lui griller les genoux. Les miens aussi, mais pourtant, le jean reste bien en place, car cet un effleurement, une parfaite maîtrise de l'engin. On finit par entrer dans un parking et je garde la moto dans le garage. Je referme à clé et je sors du parking par l’ascenseur. Kaylee sera dans mes traces normalement. Elle a l'habitude d’obéir et je ne suis pas là pour parler, pour l'instant. Nous arrivons au dernier étage, un grand couloir, deux appartements l'un en face de l'autre. Je rentre dans celui de droite et je pose le casque que je n'ai jamais mis dans l'entrée. L'appartement est très spacieux avec un toit terrasse. Il y a tout ce qu'il faut pour une femme comme Kaylee. Elle s'en apercevra en allant dans le placard. Ou bien en regardant sa nouvelle identité sur la table. Je sors de ma sacoche une tablette et je la lui donne. Je pose les clés du garage et de l'appartement à côté des papiers et je lui fais signe de s'asseoir sur un tabouret.

Tu appuies ici et tu t'enregistres.

Je m’assoies à mon tour pour être sur qu'elle a bien compris.

Un seul rapport. Il sera diffusé aux Originels, aux lieutenants et aux Skjaldmeyjar. Aucun passe droit pour aucune clan. La neutralité absolu. Une question ?

Elle me demanderait sûrement de foutre le camp. Ce que je ferais sans hésiter.

Ah, je vois que vous vous avez une question par contre. Le deuxième appartement, pour qui ? Félicitation Kaylee je suis ton voisin ! Et non, désolé Kurt, Sariel ne t'aime toujours pas. Même si j'ai hésité à te le filer.
Image

Nephilim

Kaylee Sutton

Nephilim

Kaylee Sutton

Messages : 813
Enregistré le : 27 juin 2016, 21:11
Nephilim
# RP terminés RP en cours

Kaylee Sutton

» Publié par Harper

» 16 oct. 2016, 11:39

J’entre dans le dinner et m’installe à une table dans le fond de la salle, attendant la personne que je dois rencontrer. Pourquoi tant de mystère ? On perdait du temps, tellement de temps. Je veux en profiter pour savoir ce que les Infiltrés savent de moi en lisant mon dossier, mais de toute évidence, cette tablette m’est inutilisable. Elle se met même à émettre un son horrible, attirant l’attention de tout le dinner sur moi. Il m’est impossible de l’éteindre de la manière classique, mais au bout de quelques secondes la musique s’arrête. La tablette est couverte de glace. Je suis sûre maintenant que cette fille n’a rien d’une infiltrée. Ce manque de discrétion ne leur ressemble pas. Je suis tombée dans un guet-apens. Je me demande tout de même pour qui travaille cette femme. Des Templiers ? Des Elohim ? Ce qui reviendrait au même. Des sans-clans ? Pour qui ?

Une serveuse vient me voir pour me passer un message. Quelqu’un m’attend, mais pour cela, il ne faut pas que j’ai cassé la tablette. Ce n’est qu’une tablette, quelle importance ? Et il aurait peut-être fallu me prévenir avant.

Merci.

Je me lève et sors par derrière. Je repère immédiatement Hope. Je ne sais pas qui il est, mais je sens son aura (?). Je m’approche de lui et lui tend la tablette.

Elle était déjà cassé.

Je ne mens pas. Pour moi qui n’y connais absolument rien en informatique elle débloquait complètement. Je grimpe donc derrière Hope, m’accrochant à lui car je n’ai d’autres moyens de le faire sur sa Ducati. Quand il croise Lucy pour lui rendre sa tablette, elle peut lire un regard noir sur mon visage. Celle-là, je la note. On se recroisera, c’est sûr et je lui ferais payer son tour de passe passe.

La moto si elle sort prudemment au départ, fini par filer à vive allure dans les rues de Vegas. Je pourrais trouver ça amusant, si je n’étais pas préoccupée à comprendre ce qu’il se passe. Je note la route, chaque geste. J’observe Hope aussi. Je tente de lui faire les poches. Je suis plutôt douée à ça, mais je laisse le loisir à Hope de dire si j’y arrive ou pas, ou si je me fais calculer.

On se retrouve dans l’appartement. Hope a raison, je suis habituée à exécuter les ordres. Cependant, je n’ai pas fouillé les lieux. Il m’a demandé de m’asseoir et c’est ce que j’ai fait. Il veut que j’enregistre mon rapport. Il me promet qu’il sera diffusé à tous le chefs de clan. Il m’autorise à poser une question.

Comment je sais que vous êtes bien Infiltré ?

Je n’ai pas l’intention de diffuser mes informations aux mauvaises personnes. Je sais que Vegas a changé en trois ans, mais à ce point ? J’ai des informations qui pourraient changer la vie de plusieurs personnes. Une fois révélés, il n’y aura plus de possibilités de machine arrière.

Djinn est venu à ma rencontre dans le taxi, il a évoqué le mot trahison... et il ne parlait pas de moi.

Je me relève. Andromède se réveille et se met doucement à danser autour de mes bras. Signe qu’il ne vaut mieux pas qu’il me saute dessus.

Je ferais mon rapport à Lia et elle distribuera les enregistrements.

Je ne connais pas Lucy. Je ne connais pas Hope. Je n’ai aperçu qu’une fois Sariel. Le seul qui pourrait me montrer que je suis bien dans le clan que je recherche, c’est Heru Ur. Mais Heru Ur est à Paris. Il ne me reste donc que Lia en qui j’ai réellement confiance.

Je suis Skjaldmeyjar.

Je le prononce avec beaucoup de force et de fierté. Qu’il ne croit pas que je suis ici, pour devenir Infiltré. Je suis Skjaldmeyjar et je le resterais. A la vie, à la mort.

Nephilim
Avatar du membre

Hope

Nephilim

Hope

Messages : 448
Enregistré le : 26 juin 2016, 12:46
Nephilim
# RP terminés RP en cours

Hope

» 16 oct. 2016, 13:00

https://www.youtube.com/watch?v=tqZiP4ZRTwM

J'étais prêt à partir. Je ne suis qu'un lâche après tout. Je respecte les Sjkaldmeyjar. Il suffisait juste de me dire de partir et c'était bon. Mais sa question me fait tiquer. Et je soupire, vraiment devant elle, en voyant Andromède s'animait.

Sérieusement ?

L'ancien Hope aurait levé les mains. Il aurait capitulé. Mais là, j'en avais ma claque. Plus de six cent ans à être ce que je ne suis pas. Cela me vaut d'être encore en vie. C'est ma survie. Pourtant, je m'approche d'elle.

Je suis ici, en face de toi et tu veux déjà planter ? C'est quoi ton problème ? Mais t'as raison, vas-y !

J'écarte les bras, vas-y. Mais quand l'une des pointes vient vers moi, je la repousse d'un simple geste de la main. Comptant sur le fait que pour l'instant, elle ne veut pas vraiment me planter.

Je ne suis pas Djinn, alors pose lui la question. Je ne suis qu'un pion, comme toi. Tu as remarqué comme ils aiment tous jouer ? Djinn aurait pu te dire ce qu'il sous entendait par là non ? Mais non, c'est mieux de laisser sous entendre des choses. Tu sais quoi ? On va l'appeler !

Je lève doucement ma main pour la glisser dans ma poche et en sortir mon téléphone portable, je compose le numéro et en attendant que Djinn réponde, je continue.

Ici, c'est un toit. Tu en fais ce que tu veux. Mais c'est un pied à terre si tu en as besoin. Pour toi et tes soeurs. Tu veux voir Lia, appelle là et demande lui de venir. Ou va t'en, c'est pas mon problème. Je ne suis que le coursier et ton voisin accessoirement. J'habite en face.

Andromède pourrait me planter, mais finalement, tout cela c'est triste.

Plus personne ne se fait confiance. Appartenir à un clan équivaut à être un ennemi. Ne pas appartenir à un clan équivaut à être un moins que rien. Alors quelle est la bonne réponse ?

J'hausse les épaules.

Tes questions ne me gênent pas mais que tu me menaces, oui. J'en ai un peu marre de prendre des coups. Je suis un gars bien. Je bosse pour notre avenir. Et je vais y crever comme nous tous au final. Mais ce n'est pas grave. J'y crois. Alors je me bats pour cela à ma manière. Maintenant, vas-y frappe et on en parle plus. Mais ne me menace pas.

Le téléphone fait enfin un clic (oui c'était long) et je parle. Mais pas la moindre idée de savoir si c'est Djinn en ligne ou le répondeur, j'ai pas écouté avant.

Djinn, c'est Hope. Je suis avec Kaylee qui me parle de trahison. Tu nous expliques ou l'on doit trouver tout seul comme des grands ?

On ? Allez savoir. Pourquoi pas faire équipe avec une Sjkaldmey, j'ai jamais tenté, cela pourrait être dépaysant non ?
Image

Nephilim

Djinn

Nephilim

Djinn

Messages : 450
Enregistré le : 08 juin 2016, 13:37
Nephilim
# RP terminés RP en cours

Djinn

» Publié par Heru Ur

» 16 oct. 2016, 13:38

Djinn n’en avait d’abord pas cru ses yeux. Il y avait des traces d’impacts plutôt impressionnants sur le Luxor. Mais malgré cela, personne n’avait rien remarqué. Les Izanaghis dans un réflexe de protection avaient immédiatement effacé la mémoire des témoins et l’avaient prévenu que deux corps s’étaient fracassés sur le sol et avait détruit une annexe technique.

Deux humains à l’identité encore inconnue avaient été conduits à l’Atrium Vestae. Le premier avait eu la chance de mourir sur le coup, le second serait mort dans l’ambulance. Quelle fut sa surprise de croiser alors Kaylee Sutton ! Son aura Nephilim le rassura.

Il se doutait que son retour avait été imminent, car il avait demandé aux différents Originels de le prévenir à son retour. Par conséquent, il l’avait laissée à son rapport et lui avait demandé de venir le voir par la suite. Il ne l’avait quitté que depuis quelques minutes, mais son téléphone sonnait déjà pour parler d’elle.

C’était Hope. Le ton de sa voix témoignait de son agacement. Djinn n’appréciait pas du tout la façon dont Hope lui parlait. Djinn écarta le téléphone pour soupirer et inspirer profondément. Parfois les méthodes de relaxation d’Erika avaient encore du bon. Hope avait vexé Djinn, il l'avait même insulté. Djinn ne voulait pas entrer dans ses guerres intestines. Son clan servait les autres sans jamais rien demandé en retour. Pourtant Hope semblait entendre que Djinn se permettrait de jouer les hommes mystérieux alors qu'il serait en possession d'informations traitant de haute trahison.

— Bien sûr, Hope, allume ton hautparleur, s'il-te-plait. Cela ne concernait que Kaylee et moi, alors laisse-la entendre. Erika Hart était la cheffe des Skjaldmeyjar. J’avais une confiance aveugle en sa neutralité. J’apprécie énormément les Skjaldmeyjar, j’estime que ce corps représente notre meilleur rempart contre nos ennemis angéliques. C’est pour cela qu’une dizaine d’équipes d’Izanaghis travaillent pour leur fournir le meilleur matériel possible depuis mon arrivée à la tête des scientifiques du clan.

Il ne s’arrêtait pas une seconde, ses mots calmes rendaient hommage à ces femmes qui sacrifiaient leur vie pour des Nephilim qui ne le méritaient pas toujours.

— Mais je considère aussi que la neutralité affichée de ce corps nous protège contre nos guerres internes : Infiltrés contre Insoumis et autres gamineries du style. Malheureusement, il y a trois ans, la cheffe des Skjaldmeyjar a révélé avoir toujours été une Infiltrée. Cela a remis le corps et son intégrité en question. J'imagine que Kaylee a été blessée, je voulais en parler. Sache que Erika était mon amante, puisque tu veux tout savoir. Confession sur l'oreiller, détails intimes. J’ai vécu cette révélation comme une trahison, car elle s'était bien gardée de me le dire. Je voulais parler avec Kaylee. Ceci n’étant pas aussi stratégique que son rapport à Lia, je me suis contenté de lui demander de venir me voir, plus tard.

La colère le gagnait de nouveau et seul son flegme britannique l’empêcha de hausser le ton. Mais ses mots se montrèrent très froids.

— Est-ce que je me suis assez humilié auprès de toi, Hope, ou est-ce que tu veux des détails plus croustillants de ma relation avec Erika Hart ?

Nephilim

Kaylee Sutton

Nephilim

Kaylee Sutton

Messages : 813
Enregistré le : 27 juin 2016, 21:11
Nephilim
# RP terminés RP en cours

Kaylee Sutton

» Publié par Harper

» 16 oct. 2016, 14:05

https://www.youtube.com/watch?v=eNt82XUoozk

Il prend la présence d’Andromède pour une menace, mais ce n’est qu’un avertissement de ne pas m’approcher, mais honte à moi de lui dire qu’il se trompe. Qu’il continue à penser que je le menace, ça me ressemble plus après tout. Je suis simplement sur la défensive. Je ne connais plus personne ici. Leurs agissements sont tellement étranges et j’ai vu tellement de choses ces dernières années. Comment ont-ils pu croire que j’allais leur donner tout ce que je sais sans me poser aucune question ?

Il n’a pas l’air d’apprécier Djinn. C’est ce que j’en conclu. Comme tous les jeux qui se jouent entre les Originels. Cela semble l’affecter, le blaser. Personnellement, ça ne me regarde pas. Qu’ils fassent ce qu’ils veulent tant que les ordres sont clairs et que je sais ce que je dois faire. Je n’ai pas mon avis à donner là dessus. Je n’en ai tout simplement pas le droit, alors je ne dis rien. Mais je ne suis pas non plus idiote. J’ai lu et vu les capacités du camp adverse, alors non, je ne baisserais pas ma garde. Que cela lui plaise ou non. Pas tant que ce ne sera pas clair pour moi. Je ne le laisserai pas partir et si ce qu’il dit est vrai, alors nous seront amenés à nous revoir, mais pour l’instant, Andromède ne le lâchera pas tant qu’il sera si proche de moi.

Djinn fini par décrocher et j’écoute avec attention ses paroles. J’aurai peut-être dû me préparer à ses révélations. Je savais qu’Erika avait rejoint les Infiltrés, mais je lui laissais le bénéfice du doute de croire qu’elle le faisait pour le bien du clan. Qu’au fond d’elle elle était et restait à jamais une Skjaldmeyjar. La réalité était tout autre. J’apprends qu’Erika a toujours été une Infiltrée. Je suis choquée, blessée, et dans une rage… Je serre les dents. Je pourrais crier que je le ferais. Tout ce en quoi j’ai toujours cru, notre neutralité, tout cela n’était que des mensonges. J’ai toujours travaillé pour un seul et unique clan, les Infiltrés. Hope a raison, nous sommes tous des pions et j’ignore comment sortir du jeu.

Je finis par m’asseoir, Andromède retrouve son bracelet. Je suis perdue. J’ai besoin d’un peu de temps. Elsee le savait-elle ? Lia était-elle aussi une Infiltrée ? Qui pouvait encore se dire réellement neutre ? L’étais-je encore moi aussi ou ma présence prouvait le contraire ? Je me mettais à parler cette fois, me fichant bien que Djinn m’entende. Mais mes paroles n’étaient pas en anglais, français ou toute autre langue étrangère parlée actuellement sur Terre. C’était ma langue natale. Les Originels l’avaient connu. Quand Hope se mit à vouloir partir, je le retenais. Juste ma main attrapant son poignet. Aucun regard. Aucune pause dans ma voix qui indiquerait que mes pensées allait vers Hope à cet instant. Ce rapport je l’ai en tête depuis si longtemps. Ce n’est pas ça qui m’était le plus difficile.

J’espère qu’il restera. Et s’il reste, dans mes paroles il reconnaîtra deux noms, Lidrya Chesly et Dawn Ludlow. Je parlerais, trois jours durant, puis enfin, mon rapport terminera avec les nom de Lucy, Djinn et enfin Hope. Je me saisie de l’enregistrement et le lui tend.

Répondre

Retourner vers « South Strip Boulevard »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité