Qu'as-tu caché Jimmy?

Tout est magnifique, harmonieux dans le royaume de Meborack. D'immenses mines à flanc de falaise, des châteaux merveilleux suscitent bien des convoitises. Mais les créatures qui gardent ces trésors sont toutes aussi grandioses et donc dangereuses. Des Arpenteurs partant en quête de puissants artefacts n'y trouvent souvent que leur perte.
Humain

Hécate Harlow

Nephilim

Hécate Harlow

Messages : 886
Enregistré le : 21 août 2016, 10:16
Nephilim
# RP terminés RP en cours

Hécate Harlow

» Publié par Lucy Hale

» 05 sept. 2019, 09:21

La Nephilim tourne son visage vers Jimmy. Ils étaient ? Elle fronce les sourcils, bien entendu, son caractère n'est pas le plus agréable qu'il soit ces derniers temps. La trahison de l'amant a eu raison de ses épanchements affectifs, la sensation d'être une traitresse non coupable pour les royaumes lui paraît être parfois inssurmontable, mais son innocence garde son esprit au plus haut. Elle est une Arpenteuse, voyageant de monde en monde, respectant les royaumes et ne pouvant souffrir que de son erreur : avoir fait confiance à un menteur. Les royaumes de Sohar l'effraient en secret, elle ignore ce qu'elle va devenir, à cause de cette marque, elle ignore ce qu'elle subira à la fin et parfois, elle craint de mourir. La fin de son esprit et de son âme, à jamais, est-on conscient d'être mort ? Elle ne le sait pas, au fond, elle est terrifiée par les possibilités qui se posent devant elle comme des évidences trop cruelles.

--Je suis ton amie, je ne suis pas obligée d'être de bonne humeur.

La démone essaye de se radoucir, mais le couperet de ses erreurs semble vouloir tomber. La fierté l'empêche de parler. L'orgueil de se confier. Elle est incapable de se défaire de ce genre de traits qui la conduisent de plus en plus sur le sentier de la solitude. Elle est inapte à se changer et elle continue d'avancer. Muette, n'interrompant leurs marches que par une question.

--Je vois. - Seule réponse possible qui ne soit pas pleine de jugement, ou de potentiels jugements plutôt. La créature inspire. - Qu'est-ce que tu voulais, au final ?

Hécate est curieuse de le savoir, pourquoi est-il parti ? Pourquoi en sont-ils ici ? Une erreur de jugement comme elle a pu en faire ? La vie n'est pas faites, toujours, des meilleurs décisions, elle-même se trompe, capable de se fourvoyer dans ses choix, de se méprendre sur un comportement. Ce n'est pas parce qu'il a changé de camps, qu'elle est capable de lui tourner le dos ou de l'ignorer, les chemins sont longs pour leur nation démoniaque et ils se croisent, toujours, ils sont sinueux et complexe, il serait idiot de marcher en s'ignorant.

L'air pénètre ses poumons en arrachant à sa cage thoracique des sensations d'étouffement, respirer la poussière laisse un goût de terre sur sa langue, sa salive pâteuse lui rappelle l'envie de boire qui ne disparaît jamais totalement. Glissant sa main dans une bourse à sa ceinture, elle ressort quelques feuilles, une plante qui aidera à la soif et qui, durant cette phase de mortalité, lui permet de tenir un peu plus. Elle en tends une au gobelin, une à Jimmy et mâche la sienne en essayant de respirer plus largement, mais ses inspirations sont courtes, il fait trop chaud.
Ses vêtements sont secs, coule sur son front de large goutte de sueur qu'elle essuie parfois pour dissimuler cette transpiration qu'une Nephilim ne possèderait pas. Plusieurs fois, son pas ralentit, plusieurs fois elle se dépêche, une honte sournoise gagne son corps, pèse sur ses épaules, la fierté de la jeune femme est malmenée, elle ne devrait pas craindre d'être ainsi vu par un homme qu'elle considère encore comme son ami, mais c'est plus fort qu'elle.

Ses pieds lui font mal, mais la chaleur décline enfin, elle sent une lourdeur dans ses jambes, la transpiration qui nimbe ses dessous de bras, ou même l'intérieur de ses cuisses, rendant les mouvements désagréables, ses yeux plissés et blessés par le soleil frappant la terre clair, elle redresse son visage en ne sentant plus la proximité de Jimmy. Cela fait quelques heures qu'ils marchent, les djinns ne les ont pas encore retrouvé et elle s'arrête un instant, se poser entraînerait une incapacité à repartir et il n'est pas question que cela arrive. A la place, elle laisse retomber sa capuche, passant l'avant de son bras sur son front pour retirer le voile de sueur qui est sur sa peau. Elle crache, sans délicatesse, la feuille machônnée et pose ses mains sur ses hanches.

-- On avance Jimmy, on a pas le temps. -Rappelle-t-elle sans réelle compassion d'abord, mais elle finit par se rapprocher, posant sa main sur l'épaule de son comparse, elle observe les os et dépasse Jimmy, pour aller vers les restes.

D'un geste, elle défait une dent d'une machoîre, remerciant en son fort intérieur la nature qui a mis cette carcasse en état faible, et revient vers Jimmy pour prendre sa main et y déposer la dent, dans la paume.

--Gardes-là. C'est aussi ce que tu es, tout ça. -La jeune femme le dévisage, d'un air entendu avant de se retourner et de lui lancer. - Maintenant, on y va.

Partant devant, elle fait disparaître les quelques mètres qui leur reste dans un mouvement déterminé à ne pas traîner, peu importe que son corps ait besoin d'une pause, elle en ferait une quand la nuit serait tombée. C'est la voix du gobelin qui attire son attention, alors que son doigt fin et sinueux, il désigne un point au lointain, un point orangé en train de s'agrandir.

--Je pense qu'ils ne vont pas tarder.
--On doit se bouger!

Courir n'avait pas été dans ses intentions jusque là, mais désormais, il n'y a plus réellement le choix.

Répondre

Retourner vers « Meborack - Le royaume de l'Équilibre »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 0 invité