Qu'as-tu caché Jimmy?

Tout est magnifique, harmonieux dans le royaume de Meborack. D'immenses mines à flanc de falaise, des châteaux merveilleux suscitent bien des convoitises. Mais les créatures qui gardent ces trésors sont toutes aussi grandioses et donc dangereuses. Des Arpenteurs partant en quête de puissants artefacts n'y trouvent souvent que leur perte.
Répondre
Humain

Hécate Harlow

Nephilim

Hécate Harlow

Messages : 869
Enregistré le : 21 août 2016, 10:16
Nephilim
# RP terminés RP en cours

Hécate Harlow

» Publié par Lucy Hale

» 24 nov. 2018, 15:11

Toutes les neufs nuits, Draupnir se multiplie par neuf. Imaginons combien d’anneau cela peut faire au fil des siècles et des années ? Hécate est en train de parfaitement l’imaginer, alors que le rire de la créature couvre l’intégralité de la pièce. La quête n’était pas perdue d’avance, à l’origine, il s’agissait de retrouver un vieil artefact « la chair de Mälgan », mais visible la créature gardienne n’est pas disposée à faire cela. Ölgur est un orc peu commode, bon vivant, immense, à la peau vert marécage, il est connu dans les royaumes de Meborack pour l’amas de ses richesses et son goût très prononcé pour les tortures inventives. Une manière plutôt polie de désigner ses idées étranges qu’il agrémente d’un rire guttural faisant ouvrir sa large gueule aux deux défenses proéminentes qui monte du bas de sa mâchoire jusqu’à hauteur de ses pommettes. Celle de droite a été cassé et la pointe se termine par une forme fracassée, celle de gauche a été taillée de telle sorte à former un texte runique qui raconte la grande victoire d’Ölgur sur une autre créature, un combat épique qui eut lieux il y a des siècles et qui se termina par la mort de l’ennemi de l’orc. Il porte aujourd’hui un morceau de la peau de cet adversaire en pagne, ainsi que plusieurs rangées de pendentif composé d’os divers de ses ennemis. Hécate a cru y voir un morceau d’aile ou deux, arrachés à un Nephilim malchanceux.

C’est l’autre morceau de peau qui intéresse Hécate, l’on raconte que le détenteur de la peau pourra voyager entre les mondes de Kabbale en s’enveloppant simplement de celle-ci. Vrai, ou non, personne n’a eu la chance de vérifier, mais aujourd’hui le simple fait de détenir la Chair de Mälgan lui suffirait. Mais l’accomplissement est compromis.

La large pièce circulaire pue l’humidité et le métal, odeur de cuivre qui prend à la gorge, tombée dans un piège vulgaire, Hécate entend résonner le rire de la créature qui lance sur elle, nuage d’anneau d’or. Draupnir se multiplie par neuf, toutes les neuf nuits et le géant orc, de sa lourde main, saisit à grande poignée d’un sac sans fond, les bijoux qu’il lui balance au visage. Il l’a coincé dans le fond d’un puit, et maintenant…

--Qu’en dis-tu ma jolie ? Y en-t-il assez pour toi !
--Drämhas avait raison Ölgur, c’est comme pour ton affrontement avec son frère Mälgan, tu ne sais pas gagner à la loyale !
--Quoi !

Sa voix résonne dans la pièce, si brusquement que les stalactites de pierres s’ébranlent et quelques morceaux de pierre chutent vers le sol, alors qu’Hécate tente avec peine de se défaire de l’emprise des anneaux qui sont jusqu’à sa taille désormais. Hawk, le fidèle enferme dans sa poche ventrale les bijoux en ne sachant plus trop ou donner de la tête, rattraper parfois par la jeune femme qui essaye de le garder. Ce n’est pas le moment de le perdre !

--Tu m’as très bien …AAAAAaaaaah

Saisis sans délicatesse par le haut de sa veste, elle est sortie du trou et monter jusqu’à la hauteur du visage d’Ölgur. Son privilège désormais est de pouvoir clairement discerner la forêt nasale de l’orc et surtout, l’odeur putride de viande que compose son haleine. Sans se démonter, la démone sourit, si elle ne la joue pas sur l’égo de la créature, elle ne pourra jamais parvenir à son but : la chair de Mälgan. Et c’est bien tout ce qui l’intéresse. La nuit ne va pas tarder à tomber dans le royaume et si pour l’instant, elle a toutes ses chances de se faire banalement dévorée, elle semble avoir fait mouche. Serait-ce réducteur de dire qu’en tant que créature masculine, blesser son égo semble fonctionner presque trop facilement ? Oh, cela ne dérange pas Hécate de le souligner !

Il lui intime l’ordre de répéter, envoyant à son visage le souffle putride de sa dentition.

--Oh et bien, tu sais, Drämhas prétends que tu as triché pour tuer son frère. Je lui ai dis que non, que le combat était rude et épique, mais…oh…tu sais…
--Non, je ne sais pas. –Lâche-t-il la voix lourde.-
--Tu sais, si tu me permet d’obtenir la chaire dans une épreuve que tu as promis jadis aux premiers Nephilim qui s’y intéressaient, plutôt que de me tuer, je chanterais la louange de ta légende ! Et je t’aiderais à tuer Drämhas en te révélant son point faible !

Elle connait le point faible de l’autre créature, une chose secrète et monnaie précieuse qui vaut bien la Chaire de Mälgan ! A moins qu’elle ne bluffe en vérité ? qui sait ? Hécate laisse la mesure de son audace monter à l’esprit de la créature, qui semble y réfléchir. Il finit par rapprocher son énorme doigt pour soulever son menton et la forcer à la dévisager.

--Il y a une chose que je souhaite, mais elle a été caché il y a…peu d’année par un Nephilim.
--Ah? Je le connais peut-être ?
--Oui, tu dois le connaître.
--Et tu veux bien me dire son nom ?
--Jimmy Chesly.
--Effectivement.

Ah tiens, cela fait longtemps que Hécate n’a pas entendu ce nom. L’orc la déplace et la pose alors sur le sol, tandis qu’il se relève, soulevant un nuage de poussière sous son poids. Elle manque de perdre l’équilibre, mais ne dérive pas son regard de la tête de la créature, fort heureusement le pagne est plutôt très porté sur la discrétion de l’intimité de l’Orc.

--Que veux-tu que je fasse Ölgur ?

Il pousse une pierre d’une ouverture de la grotte et en sort un objet de taille petite, enrobé dans un linge sale. Au lieu de lui répondre, il dépose le sac sans fond et s’en va prendre une pincée de poudre à l’odeur d’œuf pourri. Du souffre ? Elle le regarde faire, lancer le sable vers le bas de la grotte. Car il s’agit bien d’une large grotte, aussi haute que large qu’il est nécessaire pour contenir une bête de presque 6 mètres de haut. Contenir et faire vivre…il se tient sur les hauteurs d’une esplanade de pierre, de quoi jauger l’entrée d’ennemi potentiel par le bas de la pièce, où se trouve le faveux puis. La poussière lancée méthodiquement, il dessine un pentacle et hurle le nom d’un gobelin qui peut voyager entre les mondes, un serviteur asservis, un esclave, vêtu de vieux tissus décrépis.

--Retrouve le et donnes-lui ceci. Il comprendra ! –Méchamment au gobelin- Amène-là !
--Oui Messire, bien messire.
--Hey mais c’est quoi ? –Demande-t-elle en se faisant fourrer la chose sphérique enveloppé entre les mains.
--La Flamme D’Esormir.
--Quoi? Mais…ça va attirer les Djinns !
--Je sais !

L’enfoiré…pense-t-elle fortement alors que déjà, dans le lointain très lointain l’on pouvait entendre un sifflement hurlé, sa main attrape celle du Gobelin voyageur et elle lui hurle d’y aller, sautant directement du haut de la plateforme au centre du pentacle.

L’atterrissage est pour le moins humide. C’est au fond d’une piscine que Hécate termine sa chute, entraînant le gobelin qui parait décider à l’aider. L’aidant à remonter à la surface, la nuit épaisse de Vegas lui est bénéfique. Elle reprend son souffle et serre l’orbe toujours enveloppée. L’orc devait l’avoir gardé dans une zone magique qui ne permettait pas son rayonnement, empêchant les Djinn de la retrouver. Au départ, elle ne voulait que la peau, maintenant elle se retrouve à devoir ramener un objet inconnu, que Jimmy Chesly aurait caché, poursuivie par des Djinn. La vie normale d’une insoumise !

--Tu vas rester ?
--Messire l’a demandé.
—Qu'est-ce que t’as fait pour devoir le servir ?
--Je l’ai volé, j’ai encore cent ans de dette.
--pas de bol.

Elle se tourne vers la maison, repoussant ses cheveux d’une main, elle s’avance, demandant au gobelin si c’est chez Chesly ? La créature approuve. Bien, déjà une recherche en moins, maintenant reste à savoir combien de temps mettrait les Djinns pour la retrouver….

Nephilim
Avatar du membre

Jimmy Chesly

Nephilim

Jimmy Chesly

Messages : 366
Enregistré le : 09 oct. 2016, 21:06
Nephilim
# RP terminés RP en cours

Jimmy Chesly

» 27 nov. 2018, 12:43

https://www.youtube.com/watch?v=h9ZGKALMMuc
Avant
J’ai retiré ma cravate, fatigué. La journée a été longue, s’occuper du Wynn représente la majeure partie de mon travail désormais, pour l’instant, ce n’est pas que c’est ennuyeux, mais c’est long. Je n’ai pas de nouvelle pour Leï, quant aux diverses informations, de notre monde, pardonnez-moi, elles sont confidentielles. Ordre du clan, donc de Sariel. Je ne pourrais pas vous situer cette aventure plus clairement, dites-vous que ce n’est pas plus mal.

Un verre à la main, je me prends ma pause de la journée, 3m20 tout juste, le temps d’un peu de Sinatra. Il me rappelle Jezabel, quand je l’invitais à danser, j’étais tellement plus jeune. Je ne sais pas pourquoi je pense à elle … c’est un peu une ombre, cette femme, qui est passé. Elle me manque parfois. Mais la vie est comme ça. Ce n’est pas Elle qui me manque le plus, non, on sait tous que c’est Sassy. Mais entre Sass’ et moi, c’est une tout autre histoire, et là je préfère ne pas étaler ma vie privée.

Vous me comprenez.

J’observe l’extérieur de la maison, depuis la baie vitrée, j’ai remonté les manches de ma chemise, je tape du pied au grès de la musique, je ferme un peu les yeux, histoire de profiter des notes, et l’alcool en bouche, un plouf me fait sortir de mon petit moment. Un plouf ? Je dépose le verre et ouvre la baie, et je dévisage la silhouette qui est sortie de la piscine.

–Hécate ?

Je l’ai pas vu depuis…l’épisode de Washington, d’un coté, je suis content, elle en est sortie, d’un autre…je me demande où est Severide, Princesse…tout le monde. Mais ej ne m’en mêle pas, plus, ce ne sont pas mes ordres. Bien entendu que j’aurais tendance à vouloir les enfreindre, mais ça ne vaut pas le coup. En quelques sortes.

-Qu’est-ce que tu fais ici ?

J’attrape une serviette de bain pliée, deux en fait, dans l’étagère spéciale près de la piscine et me dirige vers eux. J’en tends une au gobelin, que je salue, et l’autre je la met directement sur les épaules de Hécate.

-Rentrez, il gèle.
Image

Humain

Hécate Harlow

Nephilim

Hécate Harlow

Messages : 869
Enregistré le : 21 août 2016, 10:16
Nephilim
# RP terminés RP en cours

Hécate Harlow

» Publié par Lucy Hale

» 04 déc. 2018, 15:07

Hécate sent enfin la force revenir dans ses membres endoloris par l’état mortel de sa malédiction. Dans chaque fibre de son corps, enfin, la puissance et la force de sa nature lui reviennent. Un frisson glisse le long de sa colonne, lui rappelant combien elle a appris à chérir ce qu’elle perd chaque jour venu. Elle devine l’écriture d’une nouvelle rune, dans son dos, ressens la chaleur qui pique son épiderme et s’estompe. Ses bras se resserrent autours de la sphère, elle n’a pas le temps de se laisser aller à ses émotions, les rabrouant au fond d’elle-même, elle continue d’avancer. Les djinns vont arriver ou en tous cas, finir par traverser les mondes et mieux vaut ne pas les laisser planer sur Vegas à la recherche de la sphère.

--T'en es pas sûr Jimmy ? –Sourit-elle en dévisageant l’ancien insoumis. Pour elle, Jimmy restera toujours Jimmy, et quoi qu’il puisse arriver, elle revoit le jeune homme qu’elle a côtoyé par le passé. –T’as pas plus ringard comme musique ?

Elle s’étonne d’entendre ce son vieillot. Une chose est sûre, Hécate est du genre à se mettre à la page, ou en tous cas, essayer malgré ses aventures en kabbale. Elle n’est pas une grande adepte du modernisme, mais elle sait parfaitement que ça, c’est une vieille chose. Mais ce n’est pas pour cela qu’elle est là.
La Nephilim le rejoint bientôt, et elle l’observe poser sur ses épaules une serviette sèche. La galanterie est plaisante, mais inutile avec elle. Elle ne dit rien et s’avance vers la maison.

--J'ai besoin de toi, et on a pas beaucoup de temps devant nous, les Djinns ne vont pas tarder.

La coquette petite baraque ne l’intéresse pas, elle ignore les photographies, la décoration et préfére poser sur la table la sphère qu’elle défait de ses linges, sans l’en bouger tout à fait. Elle l’installe dans le tissu pour qu’elle ne roule pas et tombe. Le gobelin tire une chaise de la table et s’y installe, patiemment, tandis que la jeune femme soupire.

--De la part de Olgür qui m’a dit que tu comprendrais ! Les djinns ne nous ont pas directement suivi, mais je pense qu’ils ne mettront pas longtemps à déchirer les voiles de la réalité et nous rejoindre. Donc, j’ai besoin de toi, et vite. T’es partant ?

S’il lui dit non, elle ne sait pas trop ce qui va pouvoir se passer, mais lui faire un topo sur les capacités des Djinns au royaume de la terre n’est probablement pas d’une grande utilité. Il n’a pas oublié ce genre de chose, ou encore ce qui peut se produire s’il ne la suit pas. C’est vrai que cela ressemble à un manque total de choix, hors il l’a, c’est juste qu’elle aurait seulement plus de mal pour la suite.

--Si tu ne veux pas venir, dis-moi ce que je dois chercher !

Finit-elle par préciser, pour ne pas perdre son temps. Elle a besoin de cela pour continuer et rien ne la fera reculer. Hécate n’abandonnera pas son item pour tout l’or du monde.

Répondre

Retourner vers « Meborack - Le royaume de l'Équilibre »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 0 invité