J'aimerais rendre possible l'impossible

En ce matin du 13 août, les médias ne parlent que d'un seul phénomène : La disparition de la ville de Washington. Vu du ciel, la ville de Washington est prise dans une sorte de tempête aux nuages noirs rappelant les fumées industrielles. Ils sont criblés d'éclairs. Nul ne sait ce qui se passe dessous.
Nephilim

Lidrya Chesly

Humain

Lidrya Chesly

Messages : 517
Enregistré le : 26 juin 2016, 12:46
Humain
# RP terminés RP en cours

Lidrya Chesly

» Publié par Hope

» 10 juil. 2018, 12:54

https://www.youtube.com/watch?v=ZSVFD9mIVOA&index=8&list=PLMmGHnPc3uPc-_nxht5SlWr6Bymh93mvy

Combien de temps a passé ? Sont-ils toujours vivants ? A priori, oui. Au même endroit ? Sans doute pas. En tout les cas, Lidrya finit par bouger, signe de son réveil imminent. Elle finit par s'asseoir, sans doute aider par le Lynx. Elle met une de ses mains sur sa tête alors qu'elle a un brin le vertige.

M'assomer n'était pas une obligation.

Elle bougonne, et pourtant, son coeur est toujours joyeux.

C'est toi le Lynx qui est avec moi n'est ce pas ?

Le rouge lui monte aux joues, ainsi qu'une poussée d'orgone qu'il ne sentira pas. Mais bon, quand elle s'est réveillée, elle a bien compris qu'elle était contre un homme tout un muscle. Il semblait bien plus trapu et massif que Séveride. En vérité, plus tendu et prêt à l'action. Un homme de terrain.

Alors c'est toi qui devient ma nounou ? Je suis désolé.

Elle n'aime pas qu'on la protège; cela lui fait extrêmement plaisir bien sûr, mais cela la gêne encore plus qu'il risque sa vie pour elle. Elle est tellement rien. Et lui tellement de chose. Il est Nephilim ! C'est bête qu'il risque sa vie pour une humaine. Elle tourne la tête mais elle ne voit quasiment rien, à peine ses pieds.

Je veux toujours voir le Prince tu sais ?

Elle le dit comme une question, mais c'est une affirmation. Cependant s'il la conduit ailleurs, elle ne cherchera pas à s'enfuir ou à partir en fourbe. Elle en serait incapable. Et quelque chose lui dit que s'ils sont encore en vie, c'est "grâce à elle". Cela la gêne de penser ainsi, mais si elle arrive à quitter le Lynx et que vraiment ils n'attaquent pas car elle est là, elle ne veut pas avoir sa mort sur sa conscience.

Séveride est revenu ou pas ?

Et son sourire s’agrandit, un sourire bienveillant.

Est-ce qu'il a conscience qu'il a enfin trouvé sa famille ?

Elle a souvent vu le "groupe de Raven". Et Séveride est comme un coq en patte avec eux, mais le sait-il vraiment ? Ou préfère t'il continuer de se voiler la face ? Elle finit par se relever en remettant ses jupons en place. Elle a toujours les vêtements que le Prince lui a offert. Elle se demande si ce n'est pas une protection qu'il lui a offert pour passer dans ses ombres. Peut être.

J'aimerais voir le Prince, mais si tu préfères que nous essayons sortir alors allons-y. Je serais incapable de donner une mauvaise nouvelle à Raven te concernant ...

Elle ne connaît pas beaucoup le Lynx. En fait, elle ne les a jamais côtoyé. A part le Barge ... Malgré elle ... Et elle revoit encore Raven le prendre par la peau des fesses pour lui dire que sa mère s'était chasse gardée. Le Barge est vraiment un drôle de phénomène.
Image

Humain

Le Lynx

Nephilim

Le Lynx

Messages : 863
Enregistré le : 21 août 2016, 10:16
Nephilim
# RP terminés RP en cours

Le Lynx

» Publié par Lucy Hale

» 16 juil. 2018, 10:17

Le lynx soupire, entre Lidrya convaincue de faire la bonne chose et Séveride le protecteur, il n’y a pas de juste milieu. Bien entendu, il n’est pas mécontent que le Nephilim ait décidé de l’endormir un coup, même s’il désapprouve totalement qu’il ait levé la main sur elle, mais…ce n’est peut-être pas si mal. Athan finit par répondre à Séveride.

--Je pensais à lui faire comprendre avant qu’on arrive, que son idée était mauvaise, parce qu’elle ne lâchera pas le morceau…

Il ne connait pas assez Lidrya pour être sûr de cela, mais il sait aussi parfaitement que généralement, mieux vaut faire comprendre à quelqu’un que l’idée est mauvaise, plutôt que de le laisser faire. En y pensant, peut-être qu’il n’est pas doué pour faire ça, après tout, il ne fait pas lui-même les meilleurs décisions, celle de partir en pleine nuit depuis le château du Prince Pourpre pour le royaume du Prince Noir afin de suivre Raven n’a pas été l’idée du siècle. Comme de visiter le gouffre. Mais on est pas là pour faire son procès.

Séveride finit par lui confier Lidrya, il ne l’en empêche pas, en fait Le Lynx n’empêche pas souvent les autres de faire ce qu’ils estiment devoir faire, il est là en soutient, en renfort, allié. Du coup, il rattrape Lidrya et regarde Séveride s’en aller.

--T'as intérêt à revenir entier !

Il lui lance ces quelques mots, car il fait partit du groupe, et le groupe ne peut-être amputé d’un de ces éléments, Athan a d’ailleurs plutôt hâte qu’ils se retrouvent tous et forment de nouveau un tout, Raven lui manque et les mecs aussi. C’est drôle…il ne pourrait plus avancer sans eux, sans Elle, sans le tout qu’ils forment ensembles.

Lidrya s’éveille au bout d’un petit moment, la ville est ténébreuse, ils sont ne sont pas loin du lieu où ils étaient, un retour en arrière ? Il doute pourtant qu’un train ne revienne, un dernier peut-être ? Maintenant reste à savoir ce qu’ils peuvent faire. Fatigué, en sueur, l’odeur de son propre corps lui colle aux narines. La vision est de plus en plus sombre, mais il a pris soin de poser Lidrya sur une banquette.

--C'est pas à moi qu’il faut le dire. –Répondit-il calmement. –Tu veux de l’eau ?-Il lui en reste assez, et il l’aide à se redresser, doucement. –Oui, c’est moi, tant que tu es ici, je le suis aussi. -Et de cela il n’en démordrait pas. –Désolé ? Tu parles, ce sont des vacances à côté du groupe. –Dit-il pour rire, sans que cela ne résonne réellement comme amusant, même pour lui. Il donnerait beaucoup pour être avec eux, tous ensembles, mais pas question de laisser Lidrya derrière. –Mais je ne suis pas ta nounou, je suis ton coéquipier pour l’instant, je ne babysitte personne, je n’aurais pas la patience.

Non, c’est vrai, ce genre de rôle lui passe au dessus de la tête, c’est un peu mentir de dire qu’il ne l’est pas, mais pourtant, il préfère se voir comme son allié et son coéquipier.

--Je m’en doute, mais maintenant va savoir comment le Prince va prendre notre venue avec l’idée de Lady Séveride….-Il s’arrête un instant. –Mais tu sais que je l’approuve sur le fait que c’est une idée à la con ? –Il lui lance le temps d’objecter si elle veut, avant de continuer. –Ton idée est pleine de belle chose, mais tu risques de créer un déséquilibre en donnant ce pouvoir au Prince. En te sacrifiant. Réfléchis-y. Il a déjà un royaume sur terre, pourquoi lui donner plus de pouvoir ? On ne peut pas sauver tout le monde Lidrya, et si cela te parait juste maintenant, cela ne le sera pas plus tard. C’est tout ce que j’ai à dire.

Le Lynx laisse faire les gens, le monde est fait de choix, de décision, bonne ou mauvaise, elles doivent être faites, parfois elles sont excellentes, d’autres pas du tout et dans tous les cas, à moins qu’il ne soit en total désaccord, il donne son avis, et soutient l’autre. En cas de désaccord, il ne ferait pas cela, il se détacherait du chemin, tout simplement.

--Non. –Où es-t-il d’ailleurs ?-Je ne crois pas, mais ça viendra, c’est le petit dernier, les petits derniers captent pas toujours tout.

Cela l’amuse de dire cela, il n’a jamais eu d’enfant et jamais eu de frère ou de sœur pour savoir ça, mais oui, Séveride est le petit dernier…Il se relève.

--A moins que le train ne revienne, trouver un moyen de sortir va être compliqué. La bonne question est : es-tu toujours certaine de ce que tu veux faire ? Après, Séveride s’est mis en danger pour rien si nous y allons et j’ai un peu de mal avec cette idée. Donc c’est à toi d’y réfléchir.

Elle voudrait probablement aller chercher Séveride maintenant…il espère qu’il n’aurait pas à annoncer quoi que ce soit de mauvais à ce sujet à Raven, ou même à la petite humaine dramatique et infiltrée à son sujet, il n’aime pas annoncer les mauvaises nouvelles. Mais il ne doute pas que l’Insoumis va bien, car il est du genre à se sortir de tout. Il l’espère en tous cas.
Le Lynx tente de dissuader Lidrya sans que cela ne la force réellement, il préfère faire ainsi que de s’imposer, le choix, le libre arbitre sont des choses nécessaires pour tout le monde.

Nephilim

Severide

Nephilim

Severide

Messages : 907
Enregistré le : 27 juin 2016, 21:11
Nephilim
# RP terminés RP en cours

Severide

» Publié par Harper

» 21 juil. 2018, 22:55

https://www.youtube.com/watch?v=9BPfyhhv7-c

Oh mon Prince, pourquoi ne goûtez-vous pas à mes douces paroles ? Aucun foulard pour moi, je n’en avais pas sous la main. Je ne crois pas un seul instant qu’il puisse me prendre pour Lidrya. J’ai dit cela pour calmer les craintes du Lynx. Après, seuls les fous peuvent s’en sortir dans ce monde désaxé alors j'ai toutes mes chances. Non ? Je lève les yeux sur la créature pas le moins impressionné du monde. Monstrueux je peux l’être aussi, je pourrai même l’être à cet instant s’il n’avait pas retiré toute magie qui ne viendrait pas des ombres. Tricheur ! Ne croyez cependant pas que c'est ce qui va m'arrêter.

Je ne suis pas arrivé ici, pour me faire éconduire aussi rapidement.

Ma vie n’a que peu d’importance, pourquoi fuir maintenant que je suis arrivé aussi loin.

Je suis venu vous proposer mes services… Mon Prince.

Il n’est pas mon Prince et il ne le sera jamais, mais il semble avoir le citron bien rempli de toutes ces histoires de chevaliers et de royaumes. Il finira vite par découvrir qu’il a plusieurs siècles de retard et que ce n'est pas ainsi qu'on se conduit dans ce monde.

Vous n'êtes pas de ce royaume, moi oui. Faites de moi votre porte parole.

Je sais. Moi aussi cette idée m'étouffe, mais si ça me permet d'éloigner Lidrya de cette créature, je suis prêt à proposer n'importe quoi. Le souci, c'est que je ne vois pas ce qu'il pourrait y gagner. A moi de le convaincre à partir de rien. Baratiner, je le fais avec les femmes, cela pourrait fonctionner sur ce gros tas de muscles, qui sait !?

Les humains ont été libérés. Combien de temps croyez-vous qu'il faudra aux immortels pour vous déloger ? Je relève un sourcil, comme si je l'accusais de ne pas y avoir pensé. Et oui, j'ai bien dit les immortels. Voyons, vous savez bien que rien ne nous plait plus que de nous battre les uns contre les autres, sinon quel but à notre existence ? Et vu que seule la Terre s'offre comme terrain de jeu possible, ils vont réussir à se mettre d'accord et se battre pour être les premiers à gagner ce misérable territoire que vous leur avez volé.

Je sais que ce n'est pas en l'insultant qu'e j'arriverai à gagner ses faveurs, mais est-ce vraiment ce que je cherche.

Puis-je me permettre de vous demander qui va être l'auteur de vos récits ? Si vous comptez vous installer dans ce monde, c'est important d'avoir un scribe. Un sourire illumine mon visage. Une chance pour vous, car dans mon plus jeune âge j'ai vendu bon nombres de recueils. Je n'ai pas perdu la main, croyez-moi.

Je me fiche bien qu'il accepte ou pas. Je finirai bien par trouver une raison pour qu'il me garde à ses côtés pour être prêt lorsque le renfort arrivera.

Je ne crois pas en l’invincibilité. Vous finirez par mourir et dans des siècles, personne ne se souviendra de vous, mais faites comme bon vous semble après tout.

Désinvolte, je donne le sentiment d'être comme un poisson dans l'eau parmi ces créatures et c'est sans doute le cas. Je les connais, je les ai observée et je sais que d'un signe de la part du Prince et mon corps sans vie finira dans leurs estomacs affamés.

Répondre

Retourner vers « Washington — La cité disparue »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 0 invité