Petite soirée avec Helle

Humain
Avatar du membre

Lucy Hale

Humain

Lucy Hale

Messages : 862
Enregistré le : 21 août 2016, 10:16
Humain
# RP terminés RP en cours

Lucy Hale

» 29 mars 2018, 09:58

Lou se débrouille, mais cela la fait sourire de voir Helle aussi inquiète. C’est adorable tant de prévention mais son amie ne doit pas tant se faire d’inquiétude, la situation passerait, comme toujours, elle finirait par être sans importance, car au fond, Lou sait parfaitement qu’elle ne durerait pas. D’une manière ou d’une autre, à moment donné, ce serait finit ! Et du coup, tout rentrerait dans l’ordre. C’est du positivisme, parce qu’elle ignore totalement si cela durerait, mais dans tous les cas, elle n’irait pas réfléchir au fait que cela puisse être définitif !
Une fois assise sur le fauteuil, la jeune femme ignore la sensation désagréable et reprend son sourire. Elle a faim et Helle aussi, en même temps, son amie est si mince, qu’elle se demande comment elle fait. Probablement qu’elle s’entretient, et il faut croire que le corps de Helle est clairement plus apte à coopérer ! Lou grossit comme tout le monde, mais fait attention, le sport lui permet d’être en bonne santé malgré ses ingurgitations, mais … maintenant, comment elle allait faire pour en faire ? Lou n’aime pas cette sensation d’être…comment dire. Elle trouverait forcément une manière de faire du sport pour rester en forme, malgré les jambes, mais, elle devenait aussi fragile qu’un oisillon tombant du nid. Oui, elle est humaine et donc fragile, ce n’est pas l’a propos. Pour se défendre ce serait encore plus délicat. Elle peut toujours griffer et mordre, bien entendu, mais ce n’est pas suffisant. Lou déteste être dépendante et même si elle fait tout pour ne pas le rester, l’ombre plane au dessus d’elle, elle le serait en cas de réel problème.

Roulant à l’intérieur du restaurant, Lou salut le serveur, elle connait beaucoup de restaurant à Vegas et a clairement des préférés. Ici, le curry est le meilleur du monde et elle se damnerait –presque- pour lui. Lou aime beaucoup trop mangé, mais cela n’est pas si terrible que ça. Elle aime les épices et les plats d’ailleurs, sa gourmandise a tout un cortège de préférence !
Assises, une bière de commandée, Lou sourit, elle regarde encore la décoration du restaurant et se souvient qu’elle aurait aimé aller en Inde, mais ne le fera jamais. Des fois ses envies de voyages la reprennent et elle se souvient que ce n’est pas tout à fait possible ! Qui sait, un jour ! Seule avec Helle, elle pose sa question, Lou est curieuse, elle veut savoir des choses, mais ce sont des questions normales entre amies ! Non ?

Lou pouffe à sa question.

-- Je sais pas, oui ? Je suis mariée à l’Area et toi à ton boulot, mais ça ne veut pas dire que c’est mal ! Juste…pour moi c’est normal ! –Elle l’avait tant voulu son entreprise et n’a jamais rechigné à rien. Lou secoue la tête à la suite de ses propos et roule des yeux au ciel. –Je ne suis pas une bonne amie non plus, j’ai pas plus téléphoné que toi, tu sais, l’amitié c’est à double sens. J’appelle pas, t’appelles pas, on s’appelle pas ! Mais…ça veut pas dire qu’on est de mauvaises amies. Juste…et bien on peut passer six mois sans se voir, on sait qu’on sera toujours amie. Non ? Bref, on est pas de mauvaises amies, on bosse. On sait faire ça super bien, c’est comme ça.

Elle hausse les épaules, c’est comme ça, non ? Et dire qu’elle ose dire ça à Helle, alors qu’elle s’accuse d’être la pire amie qui soit ces derniers temps et qu’elle pense encore l’être. Un air rieur sur ses traits, pas de petit ami, pas de plan cul, la même chose que pour Lucy. Elle ne sait pas trop dans quelle direction elle peut aller là-dedans, il est probable que ce n’est pas vitale pour elle et qu’elle n’a qu’à aller nulle part !C’est bien nulle part, c’est moins compliqué.

-- Je ne suis guère plus douée que toi, je comprends rien la plupart du temps et quand j’essaye de m’ouvrir, ou je sais pas, ça fait que dalle, je suis pas conçue pour ça.

Ne pas repenser au moment avec Séveride, elle s’en veut tellement. Elle aurait dû oublier Dawn, le jour où elle l’a revu et simplement l’embrasser, mais la mauvaise gestion des conflits et la crainte de ceux-ci a fait réagir stupidement Lou, avouer ses sentiments n’a été qu’un terrible échec et maintenant…maintenant elle ignore ce qu’elle va faire avec tout ça dans la tête. Depuis le temps, elle aurait du oublier, mais elle n’y arrive pas. Le souci c’est qu’il ne peut être remplacé, quoi qu’il puisse prétendre et qu’elle parvient à ne pas penser à lui, jusqu’à ce qu’elle y revienne et se demande ce qu’il fait et s’il va bien. Elle aurait dû en rester au plan cul, se taire, faire autre chose. Elle se demande où il est, si Raven l’a retrouvé, s’il va bien !

-- Moi ? Ah non, le seul nouveau c’est le fauteuil ! Moi je suis toujours au même point ! Niveau plan cul, j’ai personne en ce moment, et niveau sentiment…et bien j’ai avoué à mon ancien plan cul que j’avais des sentiments, mais autant te dire que ça ne s’est pas bien finit. –Elle ricane, gênée. –Mais bon, j’ai jamais cru à l’Amour, et j’aurais du m’y tenir, ça existe pas pour moi. Parce que je pense que personne est capable de me suivre ou que je suis incapable de…tous ces trucs !

Lou ne s’est jamais vu casée, ni quoi que ce soit. Elle est trop indépendante peut-être et probablement incapable de faire une nouvelle équation dans sa vie. Au final, c’est peut-être plus simple comme ça et ça ne la chagrine plus vraiment. En plus, aucun homme n’accepterait qu’elle ne veuille pas d’enfant, ou alors, ils sont trop rares. Son enfant c’est l’Area et c’est déjà beaucoup de boulot. Mais lui au moins n’a pas parasité son corps et influencé ses humeurs. Si Lucy adore les enfants, elle ne s’imagine pas capable d’en avoir un, parce qu’elle n’en veut pas, elle veut pouvoir continuer à faire ce dont elle a envie sans être contrainte de penser au tout petit qui aura besoin d’attention. C’est pour cela que le rôle de marraine/tatie lui va bien, sa responsabilité n’est pas celle d’une mère.

Humain
Avatar du membre

Helle Larsen

Humain

Helle Larsen

Messages : 26
Enregistré le : 20 déc. 2017, 23:16
Humain
# RP terminés RP en cours

Helle Larsen

» 03 mai 2018, 22:40

Je me sens extrêmement soulagée d'entendre les propos de Lou. A ses yeux, je ne suis pas une mauvaise amie, mais une amie qui travaille beaucoup. Et c'est là toute la différence, il semblerait. Je tente d'afficher un sourire complice sans cesser de l'observer. Oui, je me rends compte qu'elle m'a manqué et ce tête-à-tête est bénéfique. Finalement, sortir était une bonne idée. La belle continue de relater sa vie dont j'en savoure chaque parole, même si visiblement, de son côté c'est tout aussi croustillant que chez moi... On est si nulle que ça pour plaire à des mecs ? Non, je me refuse de croire que cette jeune femme n'arrive pas à se dénicher des rendez-vous... surtout à son boulot... Ce n'est pas ce qu'il manque en mec... Et en parlant de mec, la bouille de Raf me percute si violemment que j'en perd mon sourire. Je frotte un peu mon menton puis ma nuque en essayant de garder bonne figure. Franchement... pourquoi je crains son jugement ? C'est tellement stupide...

En revanche, lorsque j'entends qu'elle s'est ouverte à son plan cul et qu'elle est allée droit dans le mur, j'en ressens de la compassion. La pauvre... Il est con ou quoi ce type ? Il a de la merde dans les yeux ou bien c'est plus compliqué que ça ? Je plaque mon dos contre la banquette sans cesser de la regarder, la laissant terminer sur des notes pas bien réjouissantes. J'en hoche doucement la tête de gauche à droite, en essayant de ne pas lui couper la parole. Quand elle finit, je reviens vers elle en posant les avant-bras sur la table mais le serveur débarque armé de ses bières. Il a le sourire charmant en déposant les boissons devant nous. « Merci. » Que je lui glisse avant de le regarder s'éloigner un instant et je reviens à Lou. Très bien, puisque c'est le moment de la confession j'en profite pour m'y faufiler. « Ecoute, je ne suis peut-être pas l'experte dans ce genre de chose mais je sais que tu es quelqu'un de bien. De très bien même... Et que ton plan-cul ferait mieux d'avoir des neurones au lieu d'une queue en guise de cerveau. Et un cœur aussi... » Merde ! J'ai le franc parlé trop direct. J'en pince mes lèvres et profite d'une petite seconde de silence pour saisir ma bière. Je ne prends pas la peine de la transvaser dans le verre, je préfère la boire au goulot. La fraîcheur est salvatrice. Je profite des fines bulles et de son arôme brun avant de continuer, passant le bout de son pouce sur ma lèvre. « Tu es trop sévère avec toi. Tu as le droit à l'Amour, au même titre que les autres . Ne t'y ferme pas. Un jour ou l'autre, tu finiras par trouver le bonheur... Il existe pour tout le monde, seulement faut tomber dessus... et comprendre qu'il s'agit bien d'amour et non d'un sentiment parasite. » Non mais écoutez-moi ! J'en parle comme si je connaissais le sujet comme ma poche ! C'est à mourir de rire. Moi-même qui aime de manière peu conventionnel... Je m'en racle un peu la gorge. « … Laisse-moi deviner... On parle d'un Neph... c'est ça ? » Comme s'il s'agissait d'une évidence. J'en plisse mon regard tout en ramenant ma bière contre mes lèvres.
Image
S'élever. Recoudre l'air. Aimer.

Humain
Avatar du membre

Lucy Hale

Humain

Lucy Hale

Messages : 862
Enregistré le : 21 août 2016, 10:16
Humain
# RP terminés RP en cours

Lucy Hale

» 19 mai 2018, 18:14

La compagnie de Helle change, elle ignore un peu tout de la mauvaise amie qu’est Lou, ou mieux encore, des détails. Elle parle, sans réfléchir, sans se soucier, et c’est si aisé que cela est délicieux. Elle pense à sa trahison envers Dawn, et comprends que son amie lui en veuille, elle pourrait offrir milles excuses que cela ne suffirait pas, peut-être que le temps viendrait à bout de cela. Ou que Lucy saurait y faire quelque chose. Elle verrait bien. Pour le moment, elle est simplement à penser à l’instant présent.

Et parler. Pour changer, de Séveride, ce qui n’est pas vraiment glorieux, mais bon, elle va bien finir par laisser les choses lui passer au dessus. Elle l’espère en tous les cas et elle serait bien contente que la chose ne soit plus d’actualité, ça éviterait à son cœur et à ses pensées d’en être obnubilé. De toutes façons, elle parviendrait parfaitement à se mentir que cela ne lui fait plus rien, un jour, ou l’autre.
Se penchant en avant comme son amie, pensant à des confidences, elle a un sourire amusé sur les lèvres. Le serveur loin, elle secoue la tête, amusée, Séveride ne pense pas qu’avec sa zigounette, même s’il en parle beaucoup, elle sait qu’il a plus que cela dans la tête. Bon, il y a aussi pas mal de bétise, mais ce n’est pas grave, c’est aussi ce qui le rend trop charmant.

--Ce n’est pas sa faute, je sais depuis le début que cela ne pouvait pas aller plus loin. Je suis tombée dans un piège idiot, une sorte de traquenard que je me suis moi-même fait, le fait d’aimer c’est angoissant pour moi, parce que je ne comprends pas tout. C’est moi qui ait merdé de toutes façons, j’aurais dû me taire.

Et voir qu’elle n’était rien pour lui, disparu trois ans, il réapparait du jour au lendemain, comme ça. Sans même qu’elle n’ait eu vent de son retour. Bien sûr qu’il ne lui devait rien, après tout, ils ne sont pas même de clan semblable ou proche. Elle s’en veut peut-être un peu désormais, les choses ont muris, sa façon de faire…Lucy est un peu trop brusque, mais son indélicatesse est ce qu’elle est.
Elle aussi, elle boit au goulot, se laissant aller à l’arrière de sa chaise, en soupirant.

--Je ne suis pas sévère, ce sont des conneries. Je le pense. A moment donné, je retournerais à mes habitudes de geek solitaire, je n’ai aucune envie d’aimer qui que ce soit, c’est angoissant à gérer, accepter et supporter.

Reposant sa bière, elle soupire. L’amour et ces conneries, il parait que ça va fait vibrer le monde, elle, ça la rend perplexe. Elle se perds dans sa pensée, avant de relever la tête, ainsi qu’un sourcil. C’est un Neph, c’est ça. Qu’est-ce que cela peut changer ? Elle hausse les épaules.

--On parle d’un Nephilim, mais ça ne change pas grand-chose, je pense. Je pense que je l’ai blessé, à vouloir absolument lui dire. On s’entends…s’entendait bien avant. C’était facile. J’aurais préféré que ça reste facile. Et pas me retrouver à me demander pourquoi il a retenu mon second prénom et pourquoi je n’ai aucune envie d’aller plus loin qu’une nuit avec un autre homme. Remarque, maintenant…

Elle fait une grimace, maintenant, les plaisirs de lits ne sont que des choses dépassés, elle ne sait même pas pourquoi elle y pense, les hommes s’effraient trop vite de ce genre de truc, et elle n’a pas envie de penser à cela maintenant. Elle changerait d’avis plus tard peut-être. La demoiselle regarde son amie, avec un air interrogateur et amusé.

--Mais pourquoi ça t’a paru évident qu’on parle d’un nephilim. Ne me dis pas que toi et un Nephilim…d’ailleurs les garçons m’ont dit…-laisse-t-elle en suspend.-Que toi et Rafaël….

L’air malicieux de la demoiselle parle pour elle, de ce qu’elle a pu entendre. Oh, tout ce sait à l’Area et personne ne juge, elle vient à évoquer cela, pour le plaisir de la taquiner et éventuellement savoir ? Non que la curiosité ne soit si vive à ce sujet, mais puisqu’elle a parlé de son Nephilim, pourquoi pas elle en retour.

Humain
Avatar du membre

Helle Larsen

Humain

Helle Larsen

Messages : 26
Enregistré le : 20 déc. 2017, 23:16
Humain
# RP terminés RP en cours

Helle Larsen

» 20 juil. 2018, 18:19

C'est tellement regrettable. Lou est une fille bien, sur bien des plans. Et ça me tord le cœur de savoir qu'on peut lui briser le sien. N'est-ce pas le rôle d'une amie de soutenir, de souffrir avec elle ? De mes brides de souvenir, il me semble que l'amitié est aussi complexe que l'amour. Je ne suis pas une experte. Pas le moins du monde... Peu d'ami(e). L'Amour ? Comment peut-on parler d'amour lorsqu'on n'est même pas certain de le comprendre … Je pense à Lui. Enki. Et son visage s'efface aussitôt dans une brume opaque.
C'est mieux ainsi.

J'entends Lou. Attentive. La bière aux lèvres, j'en bois une longue gorgée pétillante sans cesser de la regarder. Visiblement, elle n'est pas prête de laisser un homme ou autre lui piétiner le myocarde. Je comprends pleinement. Si seulement tout était simple. J'en baisse un instant le regard, comme la bouteille que je pose sur le rebord de la table tout en la gardant contre ma paume, prête à relever le coude au besoin lorsqu'elle me surprend. Mon regard polaire se braque dans le sien. Interdite. Je crois que mon cœur vient de se casser la gueule... Rafaël est emmené dans la conversation... et pas tout seul. Avec moi. Merde. J'échappe un sourire malgré tout. Alors comme ça, les gars se mêlent de ce qui ne les regarde pas... En même temps, l'Area est un peu comme une famille non ? Je sens que je ne vais pas être crédible si je lui balance un mensonge. Et j'en n'éprouve pas le besoin. Je déteste mentir. Puis Lou est mon amie, alors je ne me vois pas bafouée notre amitié. « Ah... » Que j'échappe d'une voix amusée, levant un instant le regard vers la baie vitrée, cherchant l'inspiration.. Que dire ? Je tripote le verre de ma bouteille en revenant à Lou. Je plante mes dents dans la pulpe de ma lèvre avant de sourire doucement. « Je ne sais pas ce qu'on a pu te dire... » Oui les rumeurs vont bon train. Puis ce n'est pas comme s'ils se cachaient. « C'est un ami avant tout. Et parfois, ils nous arrivent de... de glisser sous la couette. » J'hausse mes petites épaules, espiègle. La gêne aux joues. « Je crois qu'on a besoin de l'un comme de l'autre pour échapper à notre quotidien. Mais ce n'est pas de l'amour. Non. » Que je répète tout en secouant légèrement la tête. Non, car ce que je ressens pour un autre Neph est complètement différent. «  Un attachement oui... » C'est la vérité. Raf fait partie de ma vie, et je crois que je serais brisée si notre 'relation' devait s'arrêter. « Ce n'est pas toujours simple. Mais on accepte le deal. » La liberté est toujours bonne à prendre. Ne pas être liée, pouvoir s'éclater sans se prendre la tête... C'est jouissif. J'acquiesce ma pensée en buvant une gorgée ronde de mon nectar.
Image
S'élever. Recoudre l'air. Aimer.

Humain
Avatar du membre

Lucy Hale

Humain

Lucy Hale

Messages : 862
Enregistré le : 21 août 2016, 10:16
Humain
# RP terminés RP en cours

Lucy Hale

» 16 août 2018, 09:18

Lucy parle, sans se cacher, jusqu’à amener la conversation à Raphaël et Helle, aussi naturellement que son sourire et son air malicieux qui les évoque. Ce n’est pas méchant, ça ne la regarde même pas au fond, mais tout le monde à plus ou moins remarquer leurs façons de faire. Après, ce n’est que de la curiosité, cette petite note amicale, elle n’insisterait pas, si Helle n’a pas envie ou qu’elle se vexe.

Mais au contraire, la jeune femme parait amusée, Lucy sourit toujours, les yeux un peu curieux et pétillant, elle hausse simplement les épaules.

-- Pas grand-chose, on a simplement remarqué quelques trucs…

C’est tout. Rien de bien méchant, juste un petit rien qui rend curieux. Ils ne semblent pas, de toutes façons, se cacher de quoi que ce soit. Et Lucy, connaissant la nature volage de Raphaël, ne s’imagine pas de romance. Mais elle s’en imagine jamais réellement après tout. Elle écoute la jeune femme parler de plan cul, tout simplement et de besoin. Lucy hoche la tête. C’est peut-être tout ce qui lui manque, à elle aussi, rien de plus que cela, même si avec ses jambes en pierre durcies, elle ne risque pas ou plus de se mettre à ce genre de colle.

Mais c’est peut-être le genre de relation qu’elle préfère, ou préférait maintenant du coup ? Si seulement elle ne s’était pas laissée avoir avec Séveride. Tout aurait été plus simple, ou pas, en fait…quoi que. Elle se serait éperdument foutu de son départ, l’aurait retrouvé au pire et…oui non, c’est faux. Lucy ne peut pas simplement se foutre d’un départ, pas quand la personne est un peu importante à ses yeux.
Elle écoute Helle parler du fait qu’il ne s’agit pas d’amour, mais seulement d’attachement, ce qui fait sourire Lucy.

-- C'est ce qui est le plus simple de toutes façons et le plus agréable tout ça. Sans prise de tête, seulement…de bons moments. Les bons moments, c’est ce qui compte le plus !

Passer de bon moment ensembles plus exactement. Le serveur vient leur apporter le début de leur plat, déposant devant elles, ce qui viendrait combler leur estomac. La geek s’attache les cheveux avec sa pince, histoire de ne pas avoir le droit à quelques mèches intrépides décidées à venir se faufiler vers ses lèvres quand elle mange. Ce n’est pas très agréable, ni même d’un goût intéressant et à dire vrai, Lucy se passe de ce genre de détail.

--Et il est digne des Nephilim et de leur… caractéristique de race ?- Ici que des propos de JDR, Lucy pouffe. – Je plaisante, t’es pas obligée de répondre. –Dit-elle en lui faisant un clin d’œil. – En tous cas, je suis contente pour vous deux. Même si c’est pas…enfin, tu m’as comprise !

Chassant l’air avec sa main, Lucy défait ses baguettes en bois d’un geste souple, avant de les utiliser dans son assiette. Elle inspire, plutôt satisfaite de pouvoir manger, rassasier enfin son estomac hurlant de faim et elle porte rapidement, un premier morceau à ses lèvres, histoire de satisfaire ce besoin, gourmand et vital.

--Alors, sur quoi était ton dernier boulot ?

Lucy balance cela tout naturellement, curieuse, et intriguée. Parfois, sans le savoir, Helle travaille sur des trucs liés aux démons justement, m ais cela n’arrive pas aussi souvent que cela !

Répondre

Retourner vers « L'Area 51 »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 0 invité