Tu as dit "On abandonne pas les amis". [Lucy]

Nephilim

Asriel

Originel

Asriel

Messages : 907
Enregistré le : 27 juin 2016, 21:11
Originel
# RP terminés RP en cours

Asriel

» Publié par Harper

» 04 févr. 2018, 18:51

Parler avec Lucy me permet souvent d’en apprendre plus sur moi. Oui, j’ai bien dit sur moi. Comprendre la petite Lucy n’est pas bien compliqué. Elle ne se cache derrière aucun voile. Il y a des détails qui ont de l’importance pour elle, qui ne m’ont jamais effleuré l’esprit. C’est comme cette question sur mon établissement préféré. Je m’arrête au milieu de la pièce, essayant de réfléchir.

En réalité, je ne me suis jamais posé la question.

Est-ce quelque chose à laquelle je devrais savoir répondre ? Je me suis rapproché d’elle.

Il y en a peut-être un que j’aime plus que les autres…

Je me suis penché au dessus d’elle, pendu à ses lèvres. Ma voix se fait plus suave.

La maîtresse des lieux a des cheveux comme les tiens… Ma main s’est glissé dans son dos et mon pouce descend le long de sa colonne… qui cascadent au creux de ses reins.

Je lui vole un baiser.

Tu fais comme tu veux. Propose à une amie de venir ou demande à une Asmodéenne. Tu fais comme tu le sens. Tu peux même faire un tour en boutique. Tu dis que tu viens de ma part, tu ne payeras rien.

Je n’ai pas l’intention de l’accompagner dans les magasins. Qu’elle fasse ce qu’elle a à faire et qu’elle me rejoigne après, ça ne me dérange pas. Je disparais ensuite un moment pendant lequel elle a eu tout le temps de joindre qui elle voulait. Quand je reviens, je suis habillé d’une chemise blanche et d’un pantalon de costume.

Je vais passer un peu de temps avec mon frère, je te rejoins plus tard.

Je lui pose une carte de la chambre sur la table. Elle peut très bien nous rejoindre quand elle a fini ou venir me trouver dans la cuisine du restaurant de l’hôtel à l’heure de pointe.

Humain
Avatar du membre

Lucy Hale

Humain

Lucy Hale

Messages : 862
Enregistré le : 21 août 2016, 10:16
Humain
# RP terminés RP en cours

Lucy Hale

» 04 févr. 2018, 19:39

Toujours une question aux lèvres, toujours une question dans la tête, Lucy ne se prive pas. Anodines, sans intérêt, pleines de curiosités, mais toujours avec l’intention d’en savoir plus. Beaucoup d’établissement, mais lequel est son préféré ? Elle lui offre un grand regard, curieux, un sourire sur la bouche, il s’est arrêté, qu’il ne se soit pas posé la question lui fait hausser les épaules, ce n’est pas grave. Il aurait le temps d’y réfléchir ? Ou de se le demander, elle le regarde.

Asriel est immense quand elle est assise et lui debout, mais elle aime son regard, sa présence. Il est attirant qu’elle le veuille ou non, même si là pour l’instant, son esprit est occupé sur lui et qu’elle en a envie. Parfois quand ses pensées sont occupées à d’autres choses, ce sont des éléments qu’elle zappe, le code lui occupe tout l’esprit, l’ordi tout ce qui se lit, et elle a déjà vexé Jace en ne parvenant pas à s’en détacher, parce qu’à dix mille lieux de ces choses-là.

Elle n’arrive pas à lever son sourire de sa bouche, déglutis même et un frisson lui cours tout le long du dos, alors qu’elle a entrouvert les lèvres sans s’en rendre compte. Un frisson, un baiser qui lui vole, elle ne répond pas, mais elle a sur son visage, l’expression amusée d’une jeune femme qui a les sens en ébullition.

--Okay, ça marche ! Merci !

Comme elle veut et comme elle n’est pas trop magasin…elle serait peut-être vénale pour un peu de lingerie pour lui plaire, et pour se plaire et se faire plaisir, sans nul doute, mais sans plus. De toutes façons sont style ne s’adapte surement pas aux boutiques de l’hôtel ! Lucy ne se ferait jamais un road trip et un défilé de vêtement, sur un bruit de fond de Pretty Woman !

Elle termine son déjeuner pendant son absence, elle aurait le temps d’appeler ou de voir les gens qu’il faut, elle établit déjà le plan dans sa tête, téléphoner depuis la chambre à Chris pour lui demander de ramener ses affaires : téléphone, tablette, ordi portable –la priorité- et un sac d’habit –elle lui en ferait la liste- sans parler de Mercury qu’elle lui ferait déposer au parking du venitian. Elle a ça en tête quand elle le voit revenir.

--Amuses-toi bien ! Dis lui bonjour de ma part ! –Elle réalise. – Quoi que c’est peut-être pas très utile.

Et la voilà tiraillée par l’idée de l’y rejoindre. Mais il a dit qu’il la rejoindrait plus tard. Cruel dilemme ! Pour le moment, elle le laisse partir et une fois seule dans la chambre, Lucy inspire, un grand coup et soupire, aussi fortement. Elle prend le temps de regarder autour d’elle. Se trouver dans un tel endroit ne lui fait rien de spécial, penser et réaliser que tout cela est d’une simplicité déconcertante…par contre. Elle n’aime pas Asriel et il est fort peu probable que des sentiments stupides et débiles ne viennent troubler leurs échanges, non…elle a beau essayer d’imaginer, rien. Et elle vient même à se dire qu’elle aurait pu compliquer cette simplicité avec Séveride, sans jamais rien lui dire, que cela aurait pu être parfait.

Non, cela ne l’aurait pas été. Mais bref…elle envoie balader la penser de l’autre et se concentre sur le présent. Elle pourrait peut-être se contenter de vivre ces quelques jours, sans se poser de question. Néamoins, comme la chose est plus ou moins impossible, Lucy finit par s’en poser. Il parait qu’Asmodée est toujours à copuler, est-ce que Asriel est allé rejoindre un vaste lupanar de corps ? Bof, elle s’en fiche un peu, elle se demande surtout cela, si…jamais elle osait y aller ! le personnage du chef Asmodéen, lui est un obscur Don Juan, plongé dans un décor porno-chic dont elle se fait un cinéma érotico-vintage, des films légers et nus.

Un truc assez sulfureux, sur musique jazzy en raccord, et du rouge. Beaucoup de rouge et du doré, bref, un truc en accord avec le faux semblant de venise ! Au lieu de se poser dix milles question, Lou finit par appeler Chris comme elle a dit. Sans lui offrir trop de détail, disant qu’elle serait absente quelques jours et joignables en cas d’urgence sur son téléphone, qui lui ramènerait, elle ne reste pas dans sa chambre seule et nue. Passant uen chemise d’Asriel qu’elle trouve et qui doit coûter une petite fortune, qu’elle noue à son ventre et un jogging noir, elle appelle au passage, la copine du père de Michaël Ealer, dont elle a oublié le nom mais ce n’est pas très grave.

Dix minutes après, peut-être moins, elle voit arriver une sculpturale blonde à forte poitrine dans la suite, avec des affaires comme promis, qui s’extasie rapidement sur le fait qu’elle soit là, et dans la suite de Asriel et bien d’autres choses. Les demoiselles parlent rapidement, Lucy par teinte de curiosité placé comme il faut, sur Asmodée entre autre chose, une bonne heure passe, même deux, avant que Chris ne vienne avec ses affaires et qu’elle puisse s’habiller.

De rapides explications et une promesse qu’il se taise, elle passe un peu de temps avec, consulte à peine son téléphone et les quelques messages pour choisir de porter un jean prêtée par son amie, effet pushup aux fesses, assez serrés mais qui met en forme le bas de son corps. En haut, elle se contente d’un débardeur un peu long sur le devant, iconiquement estampillé d’un tête de Vador. Le haut est échancré et laisse voir –légèrement- sur les côtés, une pièce de lingerie noire raffinée, le décolleté en est réhaussé mais pas trop profond non plus.

Elle passe sous les mains expertes d’une fille dont elle n’a pas saisit le nom pour arranger sa tignasse autours de son visage, sans l’attacher, Lou n’a pas envie, ainsi qu’une bribe de maquillage. Elle se laisse faire par les femmes présentes, en donnant son avis, et finit par ressembler à une version améliorée d’elle-même sans que cela soit trop…

Maintenant la grande question !! Est-ce que Lucy oserait aller voir Asriel et Asmodée passer du temps ensembles ? Oui, non, peut-être, la réponse D ! C’est avec encore un peu d’hésitation et parce qu’il a dit qu’il la rejoindrait plus tard qu’elle n’est pas sûre, mais elle finit par demander si c’est possible de rejoindre Asriel et Asmodée ? Sans préciser que qu’importe ce qu’ils sont en train de faire, elle verrait bien !

Nephilim

Asriel

Originel

Asriel

Messages : 907
Enregistré le : 27 juin 2016, 21:11
Originel
# RP terminés RP en cours

Asriel

» Publié par Harper

» 08 mars 2018, 22:33

J’ai laissé quelques jours à Lucy pour prendre ses marques et s’habituer au clan. Je n’ai pas spécialement été sur son dos, même si j’aurais préféré qu’elle prenne l’initiative de me suivre. Il faut dire que je ne sais pas vraiment ce que je désire. Je ne voudrais pas qu’elle mette son nez dans mes affaires et se serrait beaucoup trop demander à Lucy de me suivre sans poser de question.

J’ai essayé de l’habituer doucement à la chaleur des forges. Elle n’y a encore pas mis les pieds, mais petit à petit, elle devrait pouvoir tenir sans ressembler à un poisson roux hors de l’eau.

Je rentre après une longue journée et je ne suis pas spécialement d’humeur. Mes projets ne se déroulent pas que comme je le voudrais. Il y a trop d’inconnus dans l’équation qui pourrait tout faire échouer. J’ai envie de me jeter, mais la précipitation est mauvaise conseillère.

Quand je passe la porte, la chambre est éteinte et il n’y a pas âme qui vive. Ce n’est pas ce à quoi je m’attendais, mais en même temps, j’espérais quoi ?

Je me commande un plat au room service d’un des restaurants du Vénitien. Je n’y ai pas mis les pieds aujourd’hui. Cela me fait penser que je n’ai pas revu cette jolie petite plante piquante. La demoiselle est vraiment très orgueilleuse. Cela m’amuse un instant, mais pas assez pour changer mon humeur maussade.

Quand Lucy arrive, je suis seul en train de dîner tout en regardant les informations qui balancent leurs théories sur Washington et la part des Nephilim et des Elohim dans cette affaire. Il y a un souffle de rébellion qui se soulève une fois encore et j’ai comme une envie d’aller voir ailleurs.

Humain
Avatar du membre

Lucy Hale

Humain

Lucy Hale

Messages : 862
Enregistré le : 21 août 2016, 10:16
Humain
# RP terminés RP en cours

Lucy Hale

» 08 mars 2018, 23:10

Lucy passe son temps au Venitian, elle s’y sent bien, elle s’échappe, elle cherche ECHO, mais elle ne trouve pas grand chose. Washington sur toutes les lèvres, la jeune femme aime passer du temps avec l’Originel, mais garde cette habitude d’indépendance. Cela fait beaucoup d’année qu’elle vit seule, des années qu’elle n’a pas vécu avec quelqu’un. -En fait, ça n’est jamais arrivé.- Elle ignore les codes, les obligations et tente tant bien que mal de se faire sa place, sans paraître toujours après lui.

L’idée de lui coller au train l’effraie un petit peu, c’est un fait inconscient. Courir après les gens, ça les fait fuir. Être toujours collé à eux, pareil. Il n’y a qu’avec certaine personne que ce détail, n’a jamais été un problème, comme sa grand-mère ou même Andrew. Mais elle a fait fuir Hope à moment donné, sa mère, et que dire de Séveride! Non qu’elle éprouve quoi que ce soit de profond pour Asriel mais elle n’a pas l’instinct. Quand il va à ses occupations, elle le laisse faire, restant dans la chambre ou essayant de se mêler aux autres humains du clan, croiser Besty sans arriver à lui parler, ni même oser l’approcher et ne pas se souvenir tout à fait de son prénom à chaque coup, ne l’aide pas!

Sans savoir pourquoi, elle impressionne Lucy, à vrai dire, elle reste à observer avant d’agir. Après tout, cette fois, elle est la protégée d’un Originel, une gaffe et tout peut être foutu! Elle n’oublie pas qu’il veut son aide pour une Nephilim. Elle ne sait pas quoi faire d’autre, elle sort, va et vient, profite et tente aussi des découvertes mais elle revient toujours.


--Salut! T’es rentré avant moi? J’étais partie à ta rencontre, je t’ai loupé! Bon app’

Lou sourit, dans son jean et son débardeur imprimé d’une de ses phrases fétiches du Docteur, elle se rapproche, nu-pieds, les mains dans les poches arrières de son pantalon. L’odeur de cuisine ne lui déplait pas, et fait même gronder le ventre, d’un gargouillis disgracieux, s’installant à table pour en pas le laisser seul, elle chipe un bout de pain. Elle a faim sans avoir faim, elle mangerait plus tard. Assise, une jambe pliée contre son torse, elle détaille la télévision un instant.

--Tu sais ce qu’il se passe toi?- Elle ne le sait pas tout à fait, elle ne cherche plus à le savoir, elle ne recherche rien pour les Infiltrés et n’essaye pas. Ses yeux reviennent vers Asriel. Elle est bien incapable de discerner une quelconque mauvaise humeur, Lucy n’est pas perspicace sur ce genre de chose. Retirant sa pince de ses cheveux, Lou libère sa crinière fauve, et passe une main dans ses cheveux. -Tu te souviens que hier soir, j’étais de sortie avec d’autres mortels du clan? Je suis rentrée tard! On a pas eu le temps de se croiser pour en parler. Il s’est passé un truc trop bizarre dans la boîte de nuit! Y a eu cette chanson, puis...tu sais...cette femme! Et puis après c’est comme si tout le monde allait...baiser dans la boîte. -Il n’y a pas d’autre mot.- Mais je sais pas si c’est ce qu’ils ont fait à la fin, je suis partie avant…je sais pas comment, le mec avec qui je dansais, on est allé dehors et tout s'est arrêté!

Elle lui épargne trop de détail inutile. Elle n’a pas envie de le saouler non plus de blabla. Elle pourrait y arriver et ce n’est pas vraiment ce qu’elle souhaite. Peut-être qu’il posera des questions pour qu’elle développe! Elle repense à Hope, Emma, Rafaël et même le fantasme ambulant, elle ne sait pas ce qu'ils font mais elle se demande si Emma va bien et Hope aussi. Elle le saurait tot ou tard au pire des cas!

Nephilim

Asriel

Originel

Asriel

Messages : 907
Enregistré le : 27 juin 2016, 21:11
Originel
# RP terminés RP en cours

Asriel

» Publié par Harper

» 01 avr. 2018, 16:40

Lucy passe son temps au Venetian ? Vraiment ? Ce n’est pas le sentiment que j’ai. Sans doute que nous n’avons pas la même façon de voir les choses.

Ah oui, à ma rencontre ? Tu m’as cherché où exactement ?

Non que je sache, parce qu’il m’a semblé qu’elle avait surtout passé du temps avec ses amis. Je suis les yeux sur l’écran lorsqu’elle me demande si j’ai une idée de ce qu’il se passe à Washington. Mes yeux azurs s'ancrent au siens et ne la lâche pas pendant un instant. Je finis par lui répondre.

Oui.

Lucy n’est pas assez perspicace pour remarquer ma mauvaise humeur… vraiment ? Elle serait pourtant capable de discerner cet état chez n’importe qui de ses amis. Au final, cette étiquette est peut-être facile à donner pour Lucy, au point que cela ne veuille plus dire grand chose. La vérité est que si elle me connaissait, elle le saurait.

Pourquoi tu n’es pas restée ?


Pourquoi Lucy n’est pas restée parmi ces Asmodéens ? Est-ce que je sais qu’elle parle de Less ? Est-ce important ? Tout ce que je vois, c’est qu’elle n’a pas joué le jeu du clan. C’est la seule chose que je lui avais demandé pour l’instant.

Peut-être que Lucy va finir par remarquer que quelque chose n’est pas comme d’habitude cette fois, ou peut-être que non. Je me contente de continuer à manger, sans poser me yeux sur la rousse.

Humain
Avatar du membre

Lucy Hale

Humain

Lucy Hale

Messages : 862
Enregistré le : 21 août 2016, 10:16
Humain
# RP terminés RP en cours

Lucy Hale

» 01 avr. 2018, 17:01

--Dans les couloirs.

Elle est simplement sortie pour aller à sa rencontre, mais apparement, cela n'a pas été concluant, tant pis, ça arrive. Lucy sourit, mais un instant, elle fronce les sourcils, un mouvement bref, comme si elle se demandait pourquoi cette question. Elle est de bonne humeur, flânant un peu, mais quelque chose, la fait tiquer, maintenant qu’elle le regarde un peu plus et qu’elle se retrouve en face de lui, pourtant, l’idée de pensée à la négative s’estompe aussi vite qu’à son arrivée et elle reste là, assise, les yeux un instant sur l’écran jusqu’à poser sa question : sait-il des choses sur Washington. Son oui n’invite pourtant pas à demander quoi, ou à continuer de parler, elle hésite.

Ce oui est fermé, elle le sent au moins, et inspire, mal à l’aise, avant de détourner les yeux et repousser ses cheveux en arrière, parler d’autre chose lui vient naturellement, elle essaye de lui faire la conversation, ou de discuter avec lui, parler de ce qu’il s’est passé dans la boîte de nuit n’est pas du tout difficile. Mais la question de Asriel la surprend. Elle ne s’y attendait pas, mais elle hausse les épaules.

-- Ce type m’a fait sortir, je n’étais plus vraiment dans le mode, une fois dehors, c’était un peu…-Elle ne s’imaginait pas y retourner, laisser seule devant la boîte, retourner à l’intérieur n’avait rien de palpitant. –La douche froide. –Elle ne voit pas d’autres mots, cela ne l’intéressait plus.

Un petit moment, elle reste sans rien dire, sauf si Asriel parle, elle reste silencieuse, à le regarder, maintenant, elle comprend que quelque chose ne va pas. Elle ignore ce que c’est et surtout si c’est sa faute à elle, cela se pourrait, mais elle ignore en quoi, à la place, elle sourit, inspire, retourne sa tête vers la télévision et finit par reprendre la parole.

-- Y a quelque chose qui va pas ? –Elle préfère demander, que de s’enfoncer, peut-être qu’elle pourrait l’aider ? Ou même faire quelque chose, n’importe quoi !

Elle ne pense pas forcément que cela à voir avec elle, parfois, on est pas d’humeur, ça arrive. Elle n’est pas même sûr que cela soit ça, il est peut-être fatigué. Les gens sont grognons quand ils sont fatigués, ou même rapidement agacé, si c’est ça, elle peut le laisser et aller… en bas du casino ou bien traîner quelque part. Cela ne la dérange pas, au contraire. C’est même normal d’avoir besoin de son propre espace pour être tranquille, elle-même le sait bien.

Nephilim

Asriel

Originel

Asriel

Messages : 907
Enregistré le : 27 juin 2016, 21:11
Originel
# RP terminés RP en cours

Asriel

» Publié par Harper

» 13 mai 2018, 21:09

Il est évident que quelque chose ne va pas et malgré ma mauvaise humeur, je suis conscient que Lucy n’y est pour rien. Pourtant, je lui en veux. J’ai besoin d’en vouloir à quelqu’un et Lucy est bien trop gentille pour m’en vouloir trop longtemps après que j’ai passé mes nerfs. Inconsciemment je le sais.

Je suis perdu, je m’en veux, je me déteste et j’ai envie de tout détruire autour de moi. Pourquoi elle ne le voit pas ? Je ne sais pas comment ont fait les autres Originels avant moi. Comment ont-ils pu gérer cette solitude que ne s’arrête jamais, même en présence des plus belles créatures que Dieu a pu créer.

J’avais espéré que Lucy me connaisse suffisamment pour répondre à mes attentes avant même que je ne les connaisse. Après tout, c’est elle qui m’a presque tout appris sur les Ephémères. Elle semblait connaître son sujet. Elle ne voit rien en moi et préfère passer du temps avec ses autres amis.

Ca ne fonctionne pas.

Je me relève, la surplombant de toute ma hauteur.

Rentre chez toi, Lucy.

J’attrape la télécommande et j’éteins la télévision.

Tes amis ont besoin de toi. J’ai eu tort de faire appel à toi. Tu es une femme avec beaucoup d’occupations.

Je ne suis pas en colère après elle et en la regardant plus profondément, je me calme un peu.

Tout va bien entre nous, ne t’inquiète pas.

Je me penche pour attraper sa main et en embrasser la paume.

Rentre chez toi. Tu n’es pas à ta place ici, je le vois bien.

Humain
Avatar du membre

Lucy Hale

Humain

Lucy Hale

Messages : 862
Enregistré le : 21 août 2016, 10:16
Humain
# RP terminés RP en cours

Lucy Hale

» 19 mai 2018, 08:25

Lou regarde Asriel, et sa phrase tombe sur elle comme si elle avait fait une erreur. La demoiselle geek déglutit en l’observant se lever, et elle se sent bien petite alors qu’il la regarde de toute sa hauteur. Elle voudrait lui demander ce qu’elle a fait, ou même ce qu’elle n’a pas fait, mais elle se contente de l’observer. Elle ne se sent plus aussi à l’aise qu’à peine, partagée entre l’envie de se faire petite ou de lui demander ce qu’il ne va pas.
Le silence sans la télévision en bruit de fond est rapidement coupé par sa phrase, elle devine bien qu’elle n’a pas été dans le sens qu’il attendait d’elle, et elle s’en veut un peu de ne pas avoir pu savoir ce qu’il voulait précisément, Lucy est probablement la pire esclave qui soit, trop habituée à une certaine liberté, ou façon de vivre, agitation de ce siècle, elle ne sait pas… elle n’est pas à la hauteur des attentes, mais elle ne sait pas si elle souhaite, non plus, être à cette hauteur. Un refus inconscient de se plier à cette nouvelle normalité, qu’elle se rend bien compte avoir accepté, sans même en avoir pris conscience.

Elle s’en veut pourtant vis-à-vis d’Asriel, il l’a plus qu’aidé et elle, elle est incapable d’en faire de même. Décidément la liste s’allonge de ses incapacités à être une bonne amie et elle se sent petite. Et alors qu’elle est presque prête à s’alourdir de reproche, il la rassure en quelques mots, un geste et elle reste incrédule quelques instants. Asriel n’est pas n’importe quel originel, pas à ses yeux, il y a quelque chose de plus fort qui lui donne envie de rester près de lui, il est parfois inquiétant, mais il garde ce quelque chose rassurant. Ce petit rien…elle lui fait confiance, grosse erreur certes, mais c’est la vérité.

D’un mouvement, elle glisse ses bras autours de sa taille, venant l’enlacer comme pour s’excuser. Elle est imparfaite, elle le sait, pourtant, elle a envie de le serrer dans ses bras et c’est ce qu’elle fait. Un autre qu’Asriel lui aurait probablement fait des reproches, n’aurait pas eu cette délicatesse, elle voudrait comprendre ce qui l’agace, mais elle sait, au moins, qu’il ne lui en dira pas plus maintenant. Elle n’est pas à sa place et elle-même le sait, Lou n’est pas…elle ne sait pas. Il lui manque des éléments fondamentaux sûrement, ou bien d’autres choses.

Au fond, il n’a pas tort, elle n’est pas asmodéenne et fait tâche dans le décor, sans que cela soit réellement péjoratif. Une vérité est une vérité, elle aura beau se croire plus à l’aise que d’autre, ou tout un tas de chose, il faut reconnaitre ses incompétences, pourtant, elle le sert dans ses bras en étant désolé.

--Je peux apprendre, tu sais ? Mais j’ai l’impression que je ne serais jamais très bonne. -Son attachement pour Asriel est réel, elle lui porte une affection particulière, quelque chose de fort, elle aimerait être meilleure, mais elle ne l’est pas. -J’étais bien avec toi.

Elle ne va pas dire l’inverse, rentrer…ça va lui faire étrange. Ses émotions étrangement chamboulées sans qu’elle puisse saisir le sens de chacune et du tout qu’elle forme, elle aimerait lui dire qu’elle n’a pas envie de partir, mais Lou ne veut pas avoir l’air pathétique, ni même quoi que ce soit d’autre, en fait, ce qui lui fait le plus mal, c’est l’évidence. Elle se pensait une amie pour Dawn, elle ne l’est pas. Pour Hope, elle ne l’est pas. Et maintenant Asriel. A trop vouloir faire, elle n’accomplit rien…

Maintenant en tous les cas, elle n’est plus l’esclave d’Asriel et elle est bien loin de se sentir celle de Heru Ur. Au fond, c’est à se demander si elle peut se forger quoi que ce soit à ce niveau-là, mais pour Asriel, c’est seulement sa faute. Chassant rapidement sa pensée allant vers Séveride, elle se détache de l’Originel. Lou ne sait pas quoi dire, son expression désolée, un peu penaude, elle voudrait rester mais elle finit par rassembler ses affaires pour retourner chez elle. Il lui a dit que tout allait bien entre eux, elle le croit…

Verrouillé

Retourner vers « L'Area 51 »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 0 invité