Au secours de Claire ou presque

Son ambiance égyptienne cache un royaume feutré et discret. Mais derrière ces apparats se cache le clan des Izanaghis dirigés par Oishi Seijitsu et Djinn. Les Templiers pensent qu'ils y dissimulent l'artefact créant le dôme artificiel.
Nephilim

Claire Kerrigan

Humain

Claire Kerrigan

Messages : 936
Enregistré le : 27 juin 2016, 21:11
Humain
# RP terminés RP en cours

Claire Kerrigan

» Publié par Harper

» 04 juil. 2018, 00:02

https://www.youtube.com/watch?v=YfuR2T8I4Z8

J’ai mis mon visage au milieu d’une cible dès l’instant où je me suis faite attraper par les Nephilim. Je m’en veux d’avoir été si négligente, mais quelque chose en moi, me pousse à croire que tout cela n’est pas un hasard. Je connaissais les risques. On connait tous ces histoires de mission qui tourne mal. Je pense que ceux qui sont dans la rébellion, ne tiennent pas beaucoup à la vie. Ce n’est pas pour rien si aucun de nous n’a de famille, ou presque. Cependant, j’espère que notre petit groupe se porte bien et que Fenrir est en sécurité. D’une certaine façon, ils me manqueront.

Je ne crois pas un seul instant que Charlotte puisse devenir ma nouvelle amie. Tout comme moi, je l’imagine faire partie d’un plan dont elle ne peut même pas imaginer les rouages. Je suis peut-être un peu parano à voir des conspirations partout. Comment faire autrement ? Cela fait des siècles qu’on nous ment et ils ont quand même tué ma famille. Comment faire confiance après ça ?

Je vais finir par croire que tu t’inquiètes pour moi.

Je lui fais un de mes petits sourires qui me donne l’air effrontée. En vérité, la réputation de Charlotte est le cadet de mes soucis. Si ce n’était pas une Nephilim à problème, elle n’aurait pas prêté attention à moi de toute façon. J’en suis persuadée.

Les tiens ne doivent pas te haïr tant que ça. Tu as l’air de te porter plutôt bien.

Je n’ai aucune idée de ce que vit Charlotte. Ça ne m’a pas intéressé avant, mais peut-être qu’aujourd’hui je peux faire un petit effort histoire de lui rendre la pareille. En tout cas, elle peut voir que je me fane un peu lorsque j’apprends que je ne serai pas avec elle… peut-être pas. Je sens le coup fourré à des kilomètres. Après, je ne comprends pas pourquoi elle ferait tous ces efforts pour me cacher ses réelles intentions vu la position dans laquelle je me trouve. Je suis crédule, les Nephilim aiment jouer, tout le monde le sait. C’est certainement ce qu’il se passe. Je me demande simplement combien de temps le jeu va durer.

Un instant je regarde la main qu’elle me tend. Je pourrais encore tenter ma chance. Dire tout ce que je sais. Trouver un moyen de les aider pour qu’ils épargnent ma vie, mais je sais que je n’y arriverai pas. Je préfère ma place, aussi insignifiante soit-elle. Je suis de ceux qui se dressent, se battent, résistent. Cette pensée me donne des ailes et je me redresse fièrement, réajuste la chemise de mon uniforme de serveuse, et saisis la main de Charlotte le sourire en coin et je l’attire vers moi pour l’embrasser langoureusement. Ma main se glisse dans ses cheveux contre sa nuque. C’est écoeurant l’effet que peuvent avoir les Nephilim sur ma libido. Ma main se resserre sur ses boucles et mes lèvres l’abandonnent.

Peut-être que j’aime les filles finalement.

Aucun sourire cette fois, mais elle se souviendra sans doute notre toute première conversation. Je prends mes distances et attend qu’elle ouvre. Quand je vois l’escorte, je relève un sourcil. Trois Nephilim pour moi ? Sans compter Charlotte… Je devrai être flattée ou inquiète ? Je choisis de me leurrer. Bien sûr mon regard se porte sur ces nouveaux personnages. Je n’ai vu aucun d’eux auparavant, même pas la fille du Diable. Si j’en avais idée, je serais certainement plus excitée.

Je ne cherche pas à m’éloigner, ni même à me plaindre - JAMAIS ! Je l’ai fait avant, mais c’était pour faire chier. Ce n’était pas vraiment moi, juste une casse couilles qui a fini par avoir ce qu’elle demandait.

La brune ressemble à un corbeau, un corbeau sexy. Je ne peux m’empêcher de penser Crying Freeman et chercher la mélancolie dans ses yeux. Je suis surprise par ce que je crois y trouver, alors je m’approche d’elle, faisant réagir le nerveux à mes côtés.

T’as pas une clope ?

Je tuerai pour une cigarette. Finalement, je réalise que derrière les apparences je suis terrifiée.

Humain

Charlotte

Nephilim

Charlotte

Messages : 881
Enregistré le : 21 août 2016, 10:16
Nephilim
# RP terminés RP en cours

Charlotte

» Publié par Lucy Hale

» 16 juil. 2018, 07:52

--Je ne m’inquiète pas, j’essaye de faire ce qui est juste, quelque chose comme ça.

Charlotte ne peut pas simplement agir comme si elle était d’une race supérieure ou même, maîtresse de quoi que ce soit. Faire ce qui est juste est parfois plus compliqué qu’agir d’une quelconque façon que ce soit. Peut-être qu’elle se trompe, peut-être même qu’elle ignore réellement si c’est ce qu’elle doit faire, mais pour le moment, au vu de sa propre histoire, elle en est à ce stade de sa vie et elle se moque bien qu’on lui serine des leçons quelconques, tout s’apprend avec l’expérience.

La Nephilim hausse les épaules à la fin de sa phrase, reste à savoir si elle a bien fait de sauver cette jeune femme ou pas. Quoi qu’elle n’est pas tout à fait sauvée encore, il y a des choses qui peuvent encore arriver, mais prendre le risque de se porter garant est lourd. Charlotte y réfléchit, elle a bien compris que les choses ont changés et elle n’est qu’au début de sa nouvelle ouverture d’esprit. Un nouvel haussement d’épaule au fait qu’elle ne se porte pas si mal. Charlotte sait que peu de personne irait à l’encontre de Vesta et de la protection qu’elle a mis sur elle. Ou elle l’a compris. Et le croit, rien ne lui indique si c’est tout à fait vrai.

Pour l’instant en tous les cas, elle ne se porte pas si mal, et elle ne fait pas grand cas des autres, mais elle a toujours été comme ça, non pas dans le sens qu’elle se moque de ses semblables, c’est surtout que les avis sur sa personne glissent sur elle comme le vent sur le sable ! On peut médire, juger, tout ce que l’on souhaite, elle s’en moque. Elle tend la main à la jeune femme pour l’entrainer, incapable de prévoir la suite, c’est la surprise qui gagne la jeune femme au baiser de Claire.

D’abord les yeux grands ouverts en se demandant ce qu’elle fait, elle se laisse doucement emporter par l’Orgone dégagée. La gourmandise est plaisante, Charlotte a toujours préféré les femmes pour leur douceur, leur délicatesse sans pour autant savoir se défaire tout à fait des hommes. Peut-être est-ce pour cela que son autre est Alex. Malgré leur différence, malgré leur dispute, et tout un tas d’autres choses.
Répondant à son baiser, elle quitte les lèvres de la demoiselle en souriant. Elle se souvient des paroles de la blonde à leur première rencontre et pour rire, Charlotte lui lance.

--Ce n’est pas le moment de réfléchir à ta sexualité ou à m’allumer !

La Nephilim lui fait un clin d’œil, elle se rappelle, mais ne saurait interpréter ce baiser, peut-être un élan de remerciement, comme si elle était le chevalier blanc ? Oui, cette image lui tire une grimace mentale et elle préfère se dire qu’elle ne va pas trop chercher. Claire est une jeune femme assez surprenante pour continuer à surprendre Charlotte. Dans tous les cas, les Vestales arrivaient, ils commencent à partir.
Charlotte ne connait pas la célébrité de Raven et quand bien même, elle n’en ferait pas grand cas, trois Nephilim pour une humaine, c’est un peu beaucoup. Descendre à la voiture est long, surtout en voyant l’air nerveux du Vestale qui se retourne vers la brune. C’est peut-être la supérieure ? Elle n’en sait trop rien, en tous cas, ils se dirigent vers la voiture, et Charlotte se retrouve à l’arrière de la voiture, Claire au milieu de la banquette arrière, un vestale (ou raven ?) de l’autre côté. Elle ne dit trop rien, préférant écouter, réfléchir, se demander ce qui va se passer…et surtout pourquoi l’un des deux autres jettent régulièrement des clins d’œil vers Raven.

--Pourquoi vous le stressez ?

C’est une simple question destinée à Raven, parce que Charlotte n’aime pas énormément cet air soucieux et paniqué. Non qu’elle pense que ce soit la faute de Raven, mais autant comprendre au lieu de rester sans savoir.

Nephilim

Claire Kerrigan

Humain

Claire Kerrigan

Messages : 936
Enregistré le : 27 juin 2016, 21:11
Humain
# RP terminés RP en cours

Claire Kerrigan

» Publié par Harper

» 10 mars 2019, 19:22

Malheureusement ou heureusement pour moi, ils ont tout prévu. Je suis escortée par bien trop de monde pour espérer m’échapper. De plus, je n’ai pas Fenrir pour m’aider à me défendre. Si c’était mon seul problème, mais je sais qu’une fois le pied dehors, les sniper vont s’occuper de moi. Rien à voir avec des êtres de lumière, ce seront bien des humains qui s’attaqueront à moi et j’ai signé pour ça en toute conscience. Ce que je sais ne doit pas être révélé aux démons et la seule façon de me faire taire est de m’occire une bonne fois pour toute. Je ne suis pas naïve et je connais les procédures. Mon temps est compté que ce soit dans le camp des gentils ou des méchants. C’était écrit que je ne ferais pas de vieux os. Peut-être que c’est ce que j’ai toujours recherché au final. Je suis morte il y a douze ans et tout le temps qui s’est écoulé depuis n’a eu qu’un but, me venger des Nephilim.

Une tension étrange est palpable dans le véhicule. Ont-ils peur ? Que se passe-t-il ? je ne suis pas idiote, je préfère ne pas poser la question. La route jusqu’au siège des Vestales devient très vite morne et monotone. Je suis un paquet qu’on doit livrer, rien de plus, rien de moins. Je pourrais presque en être vexée si je ne ressentais pas tout de même cette petite tension dans ma poitrine qui se demande ce qu’ils vont faire de moi. Je suis prête à mourir aujourd’hui, cela ne m’empêche pas d’avoir peur pour autant. Que vont-ils faire ? m’arracher les ongles un à un jusqu’à ce que je craque. À moins qu’ils commencent par les dents ? Je n’ai pas peur d’être électrocutée ou de me faire taillader mille fois, mais j’espère qu’ils ne me brûleront pas. Je déteste cette sensation.

Maintenant que je suis chez les Vestales je panique un peu, car je ne pensais pas aller aussi loin alors toutes les tortures possibles et inimaginables passent en boucle dans ma tête. Je suis devenue étrangement silencieuse et mon sourire effronté a disparu. J’ignore ce que peut faire Charlotte pour moi à ce stade, mais je n’ai pas de grands espoirs. Si elle voulait m’aider, elle me briserait la nuque immédiatement. J’ignore ce qu’ils ont prévu pour moi et je m’en remets à mes geôliers droite et fière. Je marche la tête haute.

Répondre

Retourner vers « Le Luxor »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 0 invité