Et que Dieu vous pardonne. [Dawn et Lucy]

Nephilim

Dawn Ludlow

Humain

Dawn Ludlow

Messages : 896
Enregistré le : 27 juin 2016, 21:11
Humain
# RP terminés RP en cours

Dawn Ludlow

» Publié par Harper

» 22 févr. 2018, 18:58

Je crois que la mort de la rousse n'était pas prévu, à moins qu'Heru ne soit pas loin, car nous sommes tout de suite partie à grande vitesse juste après. En y repensant, j'aurai peut-être dû me tenir plus calme, pour éviter qu'ils ne me changent de place. Maintenant ça ne va pas être difficile pour eux de me tenir en laisse, car je suis complètement entravée. Mes mains sont liées dans mon dos, mon buste et mes chevilles biens attachés à la chaise. Il ne manque que le sac sur la tête et on est bon. Devant moi se trouve une chaise vide. Ils n’ont toujours pas Lucy et ça me fait sourire.

Une vitre sans teint se trouve sur ma gauche, ce qui fait que je ne vois pas ce qu’il y a autour de moi. Mes liens sont serrés et n’ont pas de jeu. J’ai tenté, mais jusque là, rien à faire. Mais je ne veux pas me débattre. Je ne veux pas leur donner de fausses excuses pour me faire battre. Je n’ai pas envie qu’ils se cachent derrière des actions soit disant méritées. Je m’attends à ce qu’ils soient pire que les Nephilim.

Malgré tout, je n’arrive pas à me taire. Derrière cette vitre, il doit bien y avoir quelqu’un qui observe. J’élève un peu la voix, mais sans agressivité.

Pourquoi vous vous cachez ?


Je veux qu’ils se montrent, bien qu’en fait, cela me rassure de ne pas les voir. J’imagine qu'ils ne veulent pas que je puisse les identifier et j'en conclue qu'ils n'en veulent pas vraiment à ma vie. Je n’irai pas parier une main, mais je m’accroche à cette pensée pour tenir le coup. Tant que tes agresseurs ont un masque, c'est qu'ils peuvent encore te relâcher non ? Enfin dans les films criminels, c'est ce qu'ils disent.

Un bruit de porte derrière nous attire mon attention, mais pas au point de me dévisser la tête non plus. Mon pouls s’accélère. J’ai beau me dire que je ne risque rien, je n’en suis pas complètement convaincue. Un homme vient s’asseoir sur la chaise vide devant moi. Je ne peux pas savoir s’il est Elohim, Templier ou bien un simple humain qui ne fait que de la figuration. Enfin, il y a quand même une fille accrochée à une chaise devant lui donc, il ne doit pas être si innocent que cela.

Je le fixe. Observe ses vêtements, son allure. J’essaye de deviner qui il est avec ce que j’ai sous les yeux. J’aimerai entendre sa voix pour me faire une idée d’où il vient. Ce n’est pas ce qu’il y a de plus important dans cette situation, mais ça m’occupe l’esprit. Il ne me parle pas alors je ne lui parle pas. C’est difficile, car je meure d’envie de savoir si je suis là, à cause de ce que j’ai demandé de faire à Heru pour venger Lindsey. Je sais que j’irai en enfer pour ça, mais je ne cache pas mes crimes derrière la religion. Je ne suis pas la seule impure dans le coin.

Nephilim

Nathan Stephan

Elohim

Nathan Stephan

Messages : 512
Enregistré le : 26 juin 2016, 12:46
Elohim
# RP terminés RP en cours

Nathan Stephan

» Publié par Hope

» 01 mars 2018, 23:07

► Afficher le texte
Nathan regarde Dawn à travers la vitre avec Vaeliel à ses côtés. Il écoute ses demandes et il lit les documents qui lui sont remis. Il observe attentivement les visages sur les photos. Ce sera plus facile pour lui de pénétrer son esprit s'il peut lui imposer des noms ou des visages. L'enfant sera primordial, mais il ne voit pas de nom. Cela aura moins d'impact. Mais voir son fils mourir de nombreuses fois devant ses yeux, ce sera sans doute un très bon moyen de la faire parler.

...

Non. Plutôt de la rendre folle.

Il ferme le dossier d'un coup sec et il continue de l'observer alors que les deux Nathan restent toujours aussi silencieux. Celui qui est en face de Dawn reste comme il est, sans rien dire. Dawn Ludlow n'est pas réputé pour être une personne silencieuse. Elle a déjà craqué au premier point, elle va donc craquer ici et elle va continuer de lui révéler des choses qui lui permettront de mieux fouiller dans son esprit.

Mais Nathan a déjà pris sa décision. Peu importe comment tout ceci va se terminer. Dawn Ludlow va terminer folle. Peu importe les pouvoirs des Nephilim. Peu importe s'il la récupère un jour. Elle sera folle à lier d'avoir vu son fils mourir de nombreuses fois et à chaque fois à cause d'elle. L'amour d'une mère. C'est un point faible. C'est ancré dans la chair. Et elle voudra faire comme la première humaine. Se tuer. Car son salut ne pourra être qu'ainsi.

Nathan aura une prière à ce moment là pour cette âme égarée. Il priera pour que Dieu lui pardonne ses nombreux péchés.

Il se dirige vers la porte et il l'ouvre à Vaeliel.

J'ai bien pris note de vos demandes. Je vous préviendrais quand ce sera finit.

Il ne laisse pas le choix à Vaeliel. Il/Elle doit sortir. Il le fait pour plusieurs raisons. Tout d'abord pour protéger les méthodes de son chœur. Ensuite, pour que l'opinion de ses semblables ne changent pas vis à vis de lui. Et enfin, pour préserver la pureté de Vaeliel. Un Elohim ne peut pas endurer la souffrance humaine. Une souffrance délibérée. Et Nathan va lui faire extrêmement mal. Il attend patiemment dans les deux pièces. Que l'un/e sorte, que l'autre parle.

Au final, il reprendra son poste d'observation derrière cette vitre. Se regarder mener l'interrogatoire, se dissocier et garder un regard neutre sur les événements. Il verra ce qui échappe au Nathan assis sur la chaise. Quand on est dans l'action, c'est toujours plus difficile de tout voir dans sa globalité.

Dawn Ludlow a toujours été entouré de Templiers. Etait-ce un hasard ? Est-ce qu'Eric Wade cachait des informations aux Elohim par rapport à cette femme assise qui bientôt finirait par dire qu'elle a envie d'allers aux toilettes pour faire diversion ?

Une chose m'amuse cependant.

Dawn Ludlow on dirait que peu importe mes personnages, je suis fait pour te détruire !

;)
Image

Nephilim

Dawn Ludlow

Humain

Dawn Ludlow

Messages : 896
Enregistré le : 27 juin 2016, 21:11
Humain
# RP terminés RP en cours

Dawn Ludlow

» Publié par Harper

» 03 mars 2018, 19:51

https://www.youtube.com/watch?v=ErKcCMork4E

Les longs silences m’ont toujours mise mal à l’aise, alors il a raison, au bout d’un moment je me mets à me tortiller autant que mes entraves me le permettent. Ce cinéma dure quelques minutes et puis, mes lèvres s'ouvrent, ma voix s'élève doucement, enrouée sur les premières syllabes d'avoir tellement crié un peu plus tôt. Ma gorge sèche me brûle. J'ai tellement soif.

J’ai envie d’aller aux toilettes.

La douleur crispe mon visage. La cellule d’avant me rassurait beaucoup plus, même détruite après le passage de l’ouragan que j'ai réveillé. Ici tout est froid, et le sentiment d’apaisement que dégageait Vaeliel et qui me donnait des ailes n’est plus qu’un lointain souvenir. J’essaye pourtant de ne pas me laisser aller à la panique. Après tout, c’est loin d’être la première fois que je me retrouve dans une telle situation. Il me suffit d’attendre patiemment et quand le moment arrivera, je le saurai.

J’essaye de m’accrocher à ce que je peux. Lucy n’est toujours pas là, à moins qu’elle soit avec moi, pas loin. J’avais imaginé cette chaise pour elle, comme l’Ange l’avait dit, mais il semblerait que l’homme en face de moi y a trouvé sa place. Il ne devrait pas être là, qu'il s'en aille et me laisse seule à la fin. Ne devrait-il pas faire des choses d'Anges ? Prier, bénir, comploter ??? Les Templiers le font bien mieux que n'importe quel immortel, après tout.

Je ne sais pas quoi penser de cette personne. Je ne vois pas de haine dans son regard, mais je ne vois pas d’amour non plus. Humain, Elohim ? Je suis incapable de dire ce qu’il est pour l’instant. Il est pourtant bel homme. Pourquoi ? Pourquoi vouloir l'être ? A croire que c’est un critère de sélection même chez les Anges. Qu'est-ce que cela veut dire de lui ? D'eux ? La beauté est une vice, un appel à la luxure, un fruit défendu. Il ferait sans doute un beau Nephilim. Voilà tout ce que je pense pour le moment. Je me demande combien de temps ça va mettre à Heru de trouver cet endroit, de me mettre une arme dans la main et de me dire :

“Il est là, devant toi, j'ai fait ma part du contrat, fais la tienne !”

Je ne sais pas si j’en serais capable. À vrai dire, je sais que je n’y arriverai pas malgré tout ce que j’ai pu dire quand on a retrouvé Lucy. Personne ne devrait avoir le pouvoir de choisir quand une vie doit s’arrêter.

Nephilim

Nathan Stephan

Elohim

Nathan Stephan

Messages : 512
Enregistré le : 26 juin 2016, 12:46
Elohim
# RP terminés RP en cours

Nathan Stephan

» Publié par Hope

» 03 mars 2018, 23:12

Si prévisible.

Deux mots, sortis rapidement de ma bouche, en face d'elle, en face de Dawn Ludlow. Qu'a t'elle pu déduire de ma voix ? Une voix assez basse. Une voix avec une certaine émotion dans celle-ci. Elle veut entendre un Ange ? Bien, alors écoute le et pardonne moi ...

Mademoiselle Ludlow, vous ne bougerez pas de cette chaise. Vous ne gagnerez pas du temps.

La voix n'est pas dure, ni ferme. C'est un simple constat.

Il va vous falloir faire ici dans cette position. J'en suis navrée pour vous.

Et elle peut sentir que c'est vrai. Elle peut sentir que cette voix s'insinue lentement en elle. Bientôt, cette voix, ce sera celle de sa confidente. Ce sera la seule voix qu'elle reconnaîtra. La seule voix à qui elle pourra se confier. Car cette voix, elle ne lui fera jamais de mal. Comment un être tel que Nathan pourrait lui faire du mal ? C'est impossible ! Elle peut ressentir dans son cœur tout l'amour que lui porte l'être en face d'elle.

Dawn Ludlow, vous êtes face à un Ange.
Alors priez car vous n'avez pas oublié toutes vos années de religion.
Il va vous pardonner.
Oui.
Il le peut.

Mademoiselle Ludlow, vous avez parlé d'Heru Ur et d'Harahel. Pouvez-vous précisez votre pensée ?

Pensée. Je ne l'ai pas encore touché. Je n'use pas encore dans mon don. Je n'use pas encore de mon Chœur. Mais j'utilise mon aura d'Elohim pour qu'elle sache qui elle a en face d'elle. Un être capable de lui faire voir qu'elle se trompe tellement sur sa vie. Je n'ai pas le pouvoir de Sainte Lame. Celui de retourner les cœurs d'un coup. Mais, vous, vous seriez face à un Ange, resterez-vous stoïque ? N'auriez-vous pas envie de pleurer ?

Et enfin, je bouge mon bras, je lève ma main en face de mon propre visage.

Mademoiselle Ludlow, ils en veulent à votre enfant. Je suis désolé Mademoiselle Ludlow, mais c'est soit eux, soit ...

Soit.

Un enfant ?

Votre fils.

Connaît-on le sexe ? Peut être que oui. Sinon, ce sera un pari que j'ai lancé. Une mère veut à tout prix protéger son enfant. Alors Dawn Ludlow, qu'es-tu prête à faire pour protéger ton enfant ? La chair de ta chair ?

Et elle peut voir les larmes coulaient sur mon visage. Ma main va se poser mon front, l'autre la rejoint, et je me prends la tête entre les deux mains.

Mademoiselle Ludlow, je vous en supplie. Sauvez mon âme ! Je ne veux pas tuer des innocents ! Je vous en supplie, sauvez moi !

Et je la regarde avec tout mon amour, toute ma supplication. Dawn Ludlow, ne me laisse pas faire de mal à ton fils. A cet instant précis, je ferais tout pour qu'elle y croit. Car la manière dont je tiens mes mains actuellement est très particulière. C'est comme si mes mains étaient menottées. En cet instant précis, je pense à Neophim. Je pense à l'Ange Gardien qui ne veut qu'une chose : Protéger les Ames des innocents. Protéger les Ames des Humains. Protéger les Ames de cette humanité en perdition.

Allez Dawn Ludlow, dis nous ce que nous voulons savoir.
Image

Nephilim

Dawn Ludlow

Humain

Dawn Ludlow

Messages : 896
Enregistré le : 27 juin 2016, 21:11
Humain
# RP terminés RP en cours

Dawn Ludlow

» Publié par Harper

» 04 mars 2018, 21:37

Qui aime s’entendre dire qu’il est prévisible ? Personne et surtout pas moi qui suis d’une susceptibilité à fleur de peau. Alors mes yeux se sont faits noirs un instant. Froncer pour mieux regarder quelqu’un n’est ce pas idiot ? On voit quand même mieux les yeux grands ouverts non ? Peu importe, finalement, je détourne le regard pour croiser mon reflet dans le miroir. Ca ne fait que me renvoyer à l’état de ma situation.

Dans quel foutoir je me suis mise encore ?!

Je suis peut-être un peu vexée, mais pas surprise alors je m’en remets vite. Je suis Dawn, j’ai toujours un flux d’émotions contradictoires qui se bousculent dans ma tête. J’imagine que ça doit être déstabilisants pour les gens face à moi. Un jour je m’excuserai peut-être auprès des gens que j’aime de m’aimer tel que je suis malgré tout. Il y en a pas tant.

J’aurai au moins essayé.

Cette fois, je le regarde droit dans les yeux.

Il va vous falloir faire ici dans cette position. J'en suis navrée pour vous.

Froncement de sourcils. Je vais vraiment finir hyper ridée avant l’heure à force de tenir cette expression. En même temps, je m’y attendais. Mais pourquoi être navré ? Franchement, j’ai vécu pire. Je suis chauffeuse de limousine, je sais me retenir, mais cela, je vais bien me garder de le lui dire. Il a compris que c’était pour gagner du temps, alors je peux bouder, mais je ne peux rien faire d’autre en attendant que de l’écouter et attendre que le temps passe. Je suis toujours à me dire que c’est un vilain moment à passer. Un de plus. Ce sera bientôt terminé.

Vous les connaissez ?

Ma question n’est pas condescendante, il pourrait très bien connaitre Harahel ou/et Monsieur Ur.

Si je n’étais pas certaine de qui se trouvait face à moi il y a quelques instants, je sais désormais à qui j’ai affaire. Je ne suis pas dans mon état normal, j’en suis sûre et cela n’a rien avoir avec un résignement ou une habitude quelconque. Quel âge peut avoir l’âme qui a pris possession de cet homme ? Il est possible qu’il connaisse mieux Harahel ou Heru que moi. Après tout, pour ce que je sais d’eux…

Il ne m’apprend rien, quand il me dit qu’ils veulent mon fils. Vaeliel en a parlé tout de suite et puis, il y a eu ces photos données à Edouard. Ils ont déjà essayé de m’extirper des informations de façon douce, mais cela ne semble ne pas avoir fonctionné puisque je suis ici. Edouard, pries pour que je ne sorte jamais d'ici.

Mon choix est fait, entre l’âme de l’ange face à moi et la vie de mon fils, je n’ai pas à choisir. Les larmes de l’Ange ne m’atteignent pas. Seulement…

Mes larmes se mettent à couler.

Je suis désolée. Tellement désolée.

Mes larmes coulent, encore et encore. Je ne peux les essuyer de mon visage, même en me servant de mes épaules, ça m’est impossible.

J’ai perdu l’enfant. Il n’a pas survécu au combat contre Heru Ur... J’ai fait une fausse couche.

Il n’est pas difficile de pleurer la perte de mon fils, car je viens de comprendre que je ne pourrais plus jamais être dans sa vie. Il m’a fallu le temps, mais aujourd’hui je sais.

Je suis l’esclave de Dephaïne O’Fain, une Princesse de Kabbale, de ce fait Harahel est mon Seirim. Je ne l’ai pas choisi. Quant à Heru Ur, je l’ai engagé pour retrouver les personnes qui ont torturés mon amie, Lindsey Roosevelt. Je suis prête à lui payer le prix qu’il me demandera quand il les aura trouvé. Je sais ce que cela fait de moi.

Je n'en suis pas fière et je ne sais pas exactement jusqu'où je serai capable d'aller. Mais j'ai besoin de les retrouver. Je lui dois au moins ça.

Je n’ai pas de fils, je n’ai rien à perdre. Je n'ai que Lindsey, que je considère comme ma soeur. Si vous aviez regardé avec plus d’attention, vous l’auriez compris. Alors pourquoi je suis ici ? Et savez-vous qui je suis ? Une arme contre les Nephilim ? J’ai échoué dans ce que vous attendiez de moi ? Expliquez-moi. Je ne comprends pas.

Les larmes coulent et il peut lire de la détresse dans mes yeux. Je veux savoir pourquoi je suis une épée de Damoclès pour les Originels. Je veux savoir ce qu’on m’a fait et qui je suis.

Lucy Hale a enquêté sur mon passé et elle a découvert que j'avais été adoptée. Voilà la seule raison de sa présence dans ma vie.

Je veux qu'il me dise pourquoi tout ça.

J'ai certainement plus de questions à vous poser que de réponses à vous offrir. Les Nephilim m'ont toujours gardé éloignées de leurs affaires, sans doute à cause de mes liens intimes avec Eric Wayde. Demandez à sa soeur, elle vous le dira. Puis maintenant, on apprend que j'ai été adoptée et que je ne suis pas celle que je prétends être. Aucun d'eux ne me fait confiance... Et ça m'allait très bien.

Mes larmes avaient cessées de couler, mais elles reviennent sans que je ne dise pourquoi.

Nephilim

Nathan Stephan

Elohim

Nathan Stephan

Messages : 512
Enregistré le : 26 juin 2016, 12:46
Elohim
# RP terminés RP en cours

Nathan Stephan

» Publié par Hope

» 05 mars 2018, 16:32

https://www.youtube.com/watch?v=ErKcCMork4E

Elle ment comme elle respire. Elle dissimule une vérité par une autre vérité. Tout n'est pas mensonge, mais tout n'est pas QUE cette vérité.

Elle n'a fait aucune fausse couche. N'en déplaise aux Infiltrés, des photos ont été prises de Dawn Ludlow avec un petit garçon qu'elle emmenait à l'Aera pour voir Lucy.

Premier mensonge.

Déphaïne. Princesse de Kabbale. Harahel. Seirim.
Oui, j'aurais pu le croire si ses premières paroles n'avaient pas été un mensonge.
Mais on protège toujours l'enfant. C'est viscéral chez une mère.
L'enfant n'est qu'un leurre pour moi.
Il n'est que l'hameçon.
Celui qui me dira si la femme en face de moi ou pas.
Et je l'ai déjà jugé.
Tout ce qu'elle me dira sera en grande partie un mensonge.
Mais d'autres noms tombent.
D'autres tombeaux en devenir.

Heru Ur. Lindsey.
Sans doute la seule partie vraie de son récit.
Car par haine on est capable de salir son âme.
On est capable d'en payer le prix.
Peut être Insoumise finalement.
Peut être ...

Lucy Hale. Encore un mensonge. Pourquoi vas tu la voir avec un enfant ?
Ton enfant ?
Ton neveu ?
L'enfant de Lucy ?
Qui est cet enfant ?
Est-ce si important au final ?
Quelque chose nous échappe.

Cela m'allait très bien.
Quelle étrange tournure de phrase.
Ainsi donc une personne te fait confiance.
Laquelle ?
Sans doute aucune que tu n'as cité.

Pourquoi.

Ma voix est triste, toujours emplit de larmes.

Pourquoi vous me mentez Mademoiselle Ludlow.

Les larmes coulent et je relève mon visage vers elle. Elle peut voir que je suis déchiré. Quand un Ange pleure, on dit que la terre peut s'effondrer sous lui. Alors Dawn, qu'est ce que cela te fait de faire pleurer un ange ? Je vais pour me lever, mais je trébuche. Je tombe à genou. Au sol. A ses pieds. Mes mains posées sur celui-ci, elle peut entendre que mes sanglots redoublent. Mes ongles crissent sur ce sol et elle peut entendre le son de ma voix. Un Ahhhhh qui grandit, grandit et je finis par hurler en continuant de pleurer. Je lève mon visage vers le plafond et mes mains se collent à ma tête alors que je la supplie d'arrêter.

Arrête de faire pleurer un Ange Dawn.
Quelle personne ignoble tu es.
Comment oses-tu faire cela à un être si pur ?

Et d'un coup, sans qu'elle ne comprenne ce qu'il se passe, je suis debout devant elle.
Il n'y a plus de larmes.
Plus d'émotions.
Juste ma main sur son front.
Sa tête en arrière.
Et ma voix s'insinue dans sa tête si fortement qu'elle n'aura d'autres choix que de ME MONTRER ce que je cherche.

QUI NOUS CACHEZ VOUS DAWN LUDLOW !

En trois secondes tout au plus, elle me sent dans sa tête. Je fonce dans la sienne pour trouver l'image qu'elle nous cache. Je force ses pensées car à cette question, elle ne peut penser qu'à une seule personne.

Alors Dawn Ludlow, qui est cette personne ?
Quelle est la première personne à laquelle tu penses maintenant ?

Lindsey ?
Lucy ?
Heru Ur ?
Harahel ?
Déphaïne ?

Ou bien ...

Hope ?

Ou mieux encore ...

Sariel ?

Il est temps que je t'interroge réellement maintenant !
Image

Nephilim

Dawn Ludlow

Humain

Dawn Ludlow

Messages : 896
Enregistré le : 27 juin 2016, 21:11
Humain
# RP terminés RP en cours

Dawn Ludlow

» Publié par Harper

» 05 mars 2018, 22:11

https://www.youtube.com/watch?v=JK0nyFZjCi0

Il y a toujours une part de vérité dans un mensonge. En sachant cela, je décide de choisir quelle vérité je veux qu’on découvre. Peu importe qu’il me croit ou non, l’important est de lui mettre le doute. L’inciter à chercher ailleurs ou autrement, gagner du temps. Lui faire oublier le temps qui passe, occuper son esprit, détourner son attention, tout cela sans oublier l’opportunité qui m’est offerte de découvrir qui je suis.

Il ne me croit pas, mais ce n’est pas ce qui me frappe. Ses larmes me font peur. Sa douleur me terrifie. Je la sens monter, s’insinuer en moi par chaque pores de ma peau. Je me suis crispée, les yeux grands ouverts. J’aimerai m’éloigner de lui ou peut-être l’aider, lui dire que tout va s’arranger. C’est le jeu, c’est ainsi. Le bien, le mal, tout cela n’est qu’un mensonge. Il faut souffrir pour être vivant. Je l’ai compris il y a longtemps. Je l’ai accepté comme on accepte ses cicatrices pour aller mieux. Il n’est pas obligé de se mettre dans cet état. Il n’est pas obligé de me faire du mal. Je veux le rassurer, lui dire qu’il ne sera pas le premier, mais je n’y arrive pas. Je suis trop choquée par ce qu’il se passe. Son état est déstabilisant. Je suis perdue, je ne sais pas quoi faire. Je ne réalise pas que je ne peux rien faire et quand je m’en rend compte, il est trop tard.

NON !

Il m’a prise par surprise. Ce qu’il est en train de me faire, c’est la pire chose que j’ai eu à vivre.

Arrêtez…

J’aimerai m’enfuir, me débattre, m'extirper de mon corps et le laisser terminer ce qu’il a à faire pour pouvoir mettre tout ça derrière moi, ne plus y penser comme si ce n’était jamais arrivé et avancer.

Ne faites pas ça.

Mais je ne peux pas. Il est dans mon esprit et sali chacune de mes pensées, de mes souvenirs.

Non.

Je suis sans doute la seule à trouver MatVei tellement plus beau que Sariel. Sariel sera toujours MatVei à mes yeux, pour la bonne et simple raison qu’il est celui dont je suis tombée amoureuse. Ce n’est pas pour rien s’il prend ce visage pour me faire souffrir.

Non...

Personne ne sait quel est le véritable visage de Sariel, j’aime croire que c’est celui de MatVei alors quand il me demande qui je cherche à cacher, c’est MatVei qui envahit mon esprit. MatVei est sans doute le plus grand secret de Sariel à mes yeux.

S’il vous plait.

C’est cette partie de Sariel qui mérite d’être protégée. C’est cette partie fragile que même les Infiltrés ne peuvent découvrir.

Je vous en supplie.

C’est cet homme que j’aime avec toutes ses contradictions et si se cacher derrière des masques le rassure, je l’accepte. J’ai appris à l’accepter. J’ai appris à ne plus m’arrêter à son apparence.

Arrêtez.

Mais le jour où je ne verrai plus MatVei dans ses yeux, le jour où je ne pourrai plus m’accrocher à cette partie de lui, je saurai que je l’ai perdu.

Arrêtez.


Je pleure, parce qu’il est en train de me prendre tout ce qui fait ma force. Après ça, nous ne verrons sans doute plus jamais MatVei et j’en suis consciente. Il vient de tuer une partie de moi.

...

Nephilim

Harahel

Originel

Harahel

Messages : 494
Enregistré le : 08 juin 2016, 13:37
Originel
# RP terminés RP en cours

Harahel

» Publié par Heru Ur

» 09 mars 2018, 23:26

Des Infiltrés avaient été envoyés à l’abattoir. Heru Ur n’appréciait pas qu’ils veuillent quitter le clan. Pourquoi quitter ce clan ? N’est-il pas parfait ? Toutefois, les choses ne se passèrent pas comme prévu. Les Templiers ont très rapidement bougé et les Infiltrés ont déployé des trésors d’ingéniosité pour remplir à bien leur mission et suivre Dawn.

Il y avait plusieurs groupes. Celui en charge d’Arthemis, celui en charge de Dawn. Alors qu’ils allaient agir, une fée aux ailes noires comme le regard d’Harahel sous forme originelle apparut. Elle virevolta près de deux quidams qui passaient par là et elle leur sourit.

— Si j’étais vous, les tourtereaux, je reculerais d’une bonne centaine de mètres.

Un peu plus loin, les Infiltrés qui observaient l’étrange scène sentirent alors le sol trembler. Une si petite créature pouvait-elle avoir autant d’énergie ? Non ! Assurément pas. Et l’aura qu’il ressentait allait sans doute éveiller bien des Elohim. Pourtant l’instant d’après, tout s’arrêta. Plus d’aura, plus de tremblements. Le calme avant la tempête. Le sol s’effondra sur une dizaine de mètres.

Nathan de son côté avait également senti cette aura. Elle avait d’abord été diffuse et puis elle avait grandi. Le sol avait tremblé quelques instants, perturbant sans aucun doute sa concentration. Contrairement à ce que les Infiltrés avaient pu ressentir, l’aura n’avait pas disparu. Harahel avait emporté tout le monde.

Alors oui, Vaeliel avait déployé des trésors d’ingéniosité pour empêcher les créatures de Kabbale d’approcher. Aucune n’avait approché, mais Harahel ne tergiversait pas quand il s’agissait de Lidrya ou de Dawn. Sur Terre, le sol s’était effondré et les dégats avaient la forme d’un parfait pentacle, un portail de plusieurs hectares. À Vaeliel de décider de son sort, mais Nathan et Dawn était désormais dans les royaumes de Kabbale, la pièce qui emprisonnait Dawn aussi, le bâtiment également. Espérons que ce ne soit pas Notre Dame de Paris, cela ferait désordre.

Dans la pièce exigüe, le plafond menaçait de s’effondrer, la porte dans le dos de Dawn ne pouvait plus s’ouvrir tant elle était écrasée par le mur après la secousse. Évidemment, la vitre sans teint avait explosé et mieux valait pour Vaeliel qu’elle ait écouté les conseils de Nathan.

Le porteur de relique venait d’expier son dernier souffle, la relique aussi, elle était inerte, incapable d’établie un pont avec l’Eden. Dans quel Enfer se trouvaient-ils ?

Grâce à cette aura, Nathan savait désormais qu’un Originel se tenait derrière le mur qui venait de céder. Personne ne lui viendrait en aide ici bas, dans les Enfers comme le disent si mal certains prêtres. Comment oser utiliser ce mot, cette insulte quand on sait toutes les merveilles que recèlent les royaumes de Kabbale.

Harahel retirait sa voleuse d’âme du corps d’un Ange. Il tourna la tête vers Nathan.

— Toi mon gars, je te déconseille de bouger le petit doigt.

S’il le faisait, Harahel le neutraliserait, mais il ne le tuerait pas. Harahel lui réservait un sort pire que la mort. Il entra dans la pièce et entreprit de détacher Dawn. Pauvre Nathan, il venait de s’en prendre à l’une des deux intouchables et aucun Ange n’enviera son sort.

Nephilim

Nathan Stephan

Elohim

Nathan Stephan

Messages : 512
Enregistré le : 26 juin 2016, 12:46
Elohim
# RP terminés RP en cours

Nathan Stephan

» Publié par Hope

» 12 mars 2018, 08:12

C'était donc cela le secret de Dawn Ludlow ? Juste Cela ?

Je me sentais bafoué que l'on fait tout un tas d'histoire pour une humaine si insignifiante. On savait qu'elle était avec les Nephilim, tout comme Lidrya Chesly, Lucy Hale ou bien encore Arthémis. Des âmes perdues que l'on ne pourrait jamais convaincre de revenir dans la lumière. Autant Lidrya pouvait avoir une certaine valeur si on arrivait à la détenir car on savait qu'elle était "la pseudo femme" d'Hadès. Mais en vérité, ce démon devait bien se moquer d'elle ! De tous d'ailleurs en faisant croire qu'il avait de quelconque sentiment pour "sa femme". Alors, j'avais pensé que Dawn Ludlow avait quelque chose. Quelque chose de précieux. D'important.

Si je savais que j'avais été à deux doigts de trouver son fils. Si j'avais seulement poser la question sur son fils, peut être que j'aurais vu les deux visages de cet homme. L'un petit garçon et l'autre grand. Et alors j'aurais pu comprendre certaines choses. Mais j'étais tellement loin de me douter de cela ! J'avais fait une erreur que j'ignorais et quand elle me supplia d'arrêter et que je vis le visage de MatVei Dallas, cela ne me fit rien. On se doutait qu'il était Nephilim. Mais de part son statut de célébrité, il n'était pas si facilement touchable. Il fallait qu'il fasse une overdose ou qu'il soit mêlé à une affaire sale pour que sa réputation en prenne un coup et qu'ensuite, on puisse le tuer en faisant passer cela pour un suicide. Les célébrités qui se suicidaient, c'était monnaie courante. Mais en cet instant, je me sentais tellement bafoué, tellement sale de voir ce genre de chose dans la cervelle d'une humaine si stupide. Alors, je décidais de finalement lui rentrer dedans. Foncer dans sa tête, bousculer chacune de ses pensées, lui écrasait la cervelle et la pressait comme un citron. C'était mon attention, mais je tournais la tête vers le mur.

Moi, derrière la vitre, je regardais ce même mur, ne m'intéressant plus à cet interrogatoire qui ne menait à rien. Les poils de mes bras se hérissèrent et je ne pus rien faire pour éviter ce qui était en train de se passer sous mes yeux. Le moi avec Dawn disparu, alors qu'elle pouvait finir par me découvrir derrière cette vitre. J'évitais ce qui pouvait me tomber dessus et alors que je voulais partir loin, je le vis. Mes yeux s'écarquillèrent et je regardais l'humaine attachée sur la chaise.

Elle était finalement si importante ?

Impossible !

Je repensais à ce que j'avais vu dans son esprit. Juste MatVei Dallas. Je n'avais vu que cela. Car l'interrogatoire ne faisait que commencer. Alors, elle détenait réellement d'autres informations. Et ainsi donc le Diable se révélait avec une nouvelle femme. C'était tellement évident qu'il ait tout un harem ! Il ne devait pas aimer qu'on lui prenne ses jouets ! Quand il m'expliqua de ne pas bouger, j'envisageais de nombreux scénarios, mais tous se terminaient de la même manière. Moi allongé sur le sol.

J'avais loupé quelque chose et mon incompétence me menait ici. Je ne décrochais pas ma voleuse. Face à un Originel, cela ne servait strictement à rien. Je ne ressentais plus l'aura de Dieu, je ne ressentais plus l'aura des miens. Je n'avais pas besoin de voir dehors pour comprendre où j'étais. Mais je redoutais ce qui allait se passer ensuite. Car si mon futur était déjà écrit, je n'avais, à priori, rien pu faire pour le changer. Tout cela à cause d'une humaine ...

Alors, mes lèvres commencèrent à bouger et c'est d'abord dans un chuchotement que je me mis à prier. Bas, puis de plus en plus haut pour le crier aux yeux de cette infamie !

Seigneur Dieu, aie pitié de moi, ton serviteur :
à cause de tous ceux qui cherchent ma perte,
je suis devenu comme une chose au rebut;
arrache-moi de la main de mes ennemis,
sois près de moi pour ramener ce qui est perdu,
restaurer ce qui est retrouvé.
Reconnaissant que tu m'as racheté par ta puissance,
fais que je puisse te plaire en tout.
Par le Christ, notre Seigneur.
Amen.


Dieu tout-puissant,
toi qui accordes aux affligés d'habiter ta maison
et qui ouvres aux captifs la porte du bonheur,
regarde la détresse où je suis
et lève-toi pour me secourir;
sois vainqueur de l'Ennemi dangereux,
repousse la présence de l'Adversaire;
que la liberté m'apporte la paix:
alors je retrouverai la tranquillité de l'âme
et je proclamerai tes merveilles,
toi qui donnes à ton peuple force et puissance.
Par le Christ, notre Seigneur.
Amen.


Dieu, créateur et protecteur du genre humain,
toi qui as créé l'homme à ton image
et qui l'as recréé plus merveilleusement
encore par la grâce du baptême,
regarde vers moi, ton serviteur,
et sois favorable à ma prière:
fais briller dans mon coeur la splendeur de ta gloire,
éloigne terreur, crainte et peur de toute sorte,
afin que, l'esprit et l'âme en paix,
je puisse te louer avec mes frères dans ton Église.
Par le Christ, notre Seigneur.
Amen.


Dieu, qui es à l'origine de toute miséricorde et de toute bonté,
toi qui as voulu que ton Fils soit crucifié pour nous,
afin de nous arracher au pouvoir de Satan,
regarde avec bonté ma misère et ma peine:
puisque tu m'as fait renaître dans l'eau du baptême,
repousse les assauts du Mal
et répands en moi la grâce de ta bénédiction.
Par le Christ, notre Seigneur.
Amen.


Dieu, qui par la grâce de l'adoption,
as voulu que je sois enfant de lumière,
permet que je ne sois pas plongé
dans les ténèbres du démon,
mais que je puisse demeurer toujours
dans la splendeur de ta lumière
et dans la liberté que j'ai reçue de toi.
Par le Christ, notre Seigneur.
Amen.
Image

Nephilim

Dawn Ludlow

Humain

Dawn Ludlow

Messages : 896
Enregistré le : 27 juin 2016, 21:11
Humain
# RP terminés RP en cours

Dawn Ludlow

» Publié par Harper

» 24 mars 2018, 19:43

Le sol peut bien s’effondrer sous mes pieds et le ciel s’écraser sur ma tête que cela ne changerait rien, il a vu MatVei. Alors oui, tout le monde sait que Dawn et MatVei ont été fiancé, ce n’est un secret pour personne. Mais après MatVei il y a tout de suite Sariel et Hope et je reste avec cette obsession que rien n’est terminé. Un nouveau chapitre vient seulement de commencer.

Harahel me libère les mains et je m’accroche à son cou pour y enfouir mon visage avant même que mes pieds ne soient détachés. Je le sers si fort. Je devrais être soulagée de le voir ici, mais à vrai dire, il arrive trop tard et j’en ai trop conscience pour m’en réjouir. Je ne peux pas sécher mes larmes qui coulent le long de mes jouent et viennent mouiller les vêtements du Diable. Je ne devrais pas pleurer comme une enfant. Après tout, je suis face à Hadès, je devrais faire un effort, mais je n’y peux rien, j’ai les nerfs qui craquent. J’ai eu tellement peur qu’il découvre tous mes secrets… leurs secrets. Ils étaient si proches de tout comprendre. À moins tout simplement qu’ils aient déjà tout compris et cherchent à confirmer ce qu’ils savent déjà. J’ai l’esprit embrumé et tout se bouscule dans ma tête. Mais l’Ange prie et je ne me serais pas occupée de sa présence si ses paroles ne s’étaient pas insinuer en moi comme il venait de le faire un instant plus tôt.

Tu arrives trop tard.

Un reproche dans un souffle. Tout aurait pu être différent, mais pas cette fois. Mes mains s’éloignent de lui et je le regarde, peut être même pour la première fois de ma vie.

Merci.

J’aimerais lui sourire car malgré tout, il est venu et ça veut dire beaucoup, mais je n’en ai pas le coeur. Je ne crois pas un seul instant qu’il soit là juste pour moi et ça me donne de l’espoir. Nathan n’a probablement pas eu le temps de dire ce qu’il a vu. Cela ne change pourtant pas la dure vérité.

Je glisse mes doigts dans la paume d’Harahel. Je veux de sa force, car j’ai peur de Nathan, de ce qu’il est capable de faire et de voir. Malgré tout, je sens sa douleur et j’ai besoin de le rassurer. Ma voix s’élève alors doucement. Ma voix est étranglée, mais je me souviens très bien de ces mots.

Que l’Éternel te bénisse et te garde ! Que l’Éternel fasse briller sa face sur toi et t’accorde sa grâce ! Que l’Éternel lève sa face vers toi et te donne la paix !

Ma main se crispe autour de celle de l’Originel.

Mais tu ne verras jamais plus l’Eden.

Harahel peut bien faire de lui ce qu’il veut, mais avant, je dois le prévenir.

Ils ne voulaient pas que moi. Ils veulent Lucy et ils ont eu Arthémis, mais elle s’est tuée sous mes yeux. Il faut les prévenir. Il faut prévenir Déphaïne.Il peut lire l’inquiétude dans mes yeux. Ils veulent mon fils.

Un loup immense se tient à mes côtés. Un loup que j’ai rêvé de nombreuses fois sans savoir vraiment ce qu’il signifiait. J’en ai une petite idée désormais et Harahel aurait sans doute besoin de s’expliquer un jour ou l’autre à ce sujet. Après la panthère de la dernière fois, je ne crois plus aux coïncidences et je ne pense pas me tromper en pensant qu’Harahel n’a jamais été très loin de Sariel… tout comme Sariel ne doit jamais être loin de son frère non plus. Il faudrait qu’ils règlent tout cela un jour, mais aujourd’hui, leur obsession m’a sans doute sauvé la vie.

Répondre

Retourner vers « La butte Montmartre »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité