Washington est sur toutes les lèvres. [Elohim et Templiers]

Immanquable, la Cathédrale Notre-Dame domine de ses tours hautes et de sa flèche le coeur même de Paris.
Nephilim

Mylène

Elohim

Mylène

Messages : 752
Inscription : 27 juin 2016, 21:11
Elohim
# RP terminés RP en cours

Mylène

» Publié par Harper

» 07 sept. 2017, 14:17

Il est peut-être temps de profiter de tout ce qu’il se passe en ce moment pour se sortir les doigts du… nez. Je suis devant un espèce de buffet… on voit que des humains sont parmis nous. Ce n’est pas forcément pour me déplaire, alors que j’attrape une petite serviette de papier que je place au creu de ma main et sur laquelle je place plusieurs petites viennoiseries.

Que sait-on exactement de Washington ?

Je m’assoie sur le rebord d’un meuble. Plusieurs Elohim sont dans cette pièce. Ce n’est pas vraiment une réunion officielle, je ne serais pas là autrement, mais il est évident que les lilim regardent de près tout ce qu’il se passe du côté de cette ville. C’est le silence radio pour beaucoup d’entre nous. Certains ont disparus des radars et il est très difficile de passer le nuage sombre qui entoure la ville. Les scientifiques des Elohim sont en train de se pencher sur le sujet. Il est impossible de savoir si toute la ville est dans cette situation ou si c’est simplement un bouclier de sécurité.

Un Elohim s’approche de moi. Je ne le connais pas personnellement, mais son nom a été plusieurs fois prononcés dans des conversations récentes.

On m’a dit que tu avais attrapé un appât.


Je hausse les épaules.

Ce n’est pas mon idée.

Mon regard se pose sur un autre immortel au milieu de la pièce. Je n’ai aucune idée si retenir Kurt Hansel est une bonne idée ou pas. Il aura au moins l’avantage de causer une réaction au milieu des Skjaldmeyjar. Je pense à Kaylee Sutton, mais pas que. Cette jeune Skjaldmeyjar qui l’a attiré dans la gueule du lion va avoir des comptes à rendres. Selon les rapports, ils n’ont trompé personne. Leur stratégie était mauvaise et les Nephilim présents étaient tous très jeunes. Ils ont la chance de ne déplorer aucun mort de voleuse. Il y avait avec eux un guerrier qui n’a pas pu être identifié, mais dont les vêtements ont rappelé un Seirim que l’on croyait mort. Je ne sais pas si c’est vrai, car ce ne sont encore que des discussions. Kurt m’en dira peut-être plus une fois interrogé. D’ailleurs, comme ce topic est ouvert à tout Elohim et Templier qui le désire, c’en est de même pour l’île sur laquelle se trouve Kurt.

Quelqu’un a déjà réservé son corps ?

Un rictus s’affiche au coin de mes lèvres.

C’était le simulacre d’Enerim.

C’est que ce corps à une réputation.

Il parait.

Je porte une tasse de café brûlant à mes lèvres sans quitter du regard l’immortel face à moi.

Je ne pose jamais de questions. Ce n’est pas avec moi que tu dois voir ça.

En réalité je connais la réponse, mais je n’ai pas envie de jouer à son petit jeu. Je déteste être un intermédiaire, qu’ils se débrouillent tous.

Humain

Sandalphon

Elohim

Sandalphon

Messages : 662
Inscription : 21 août 2016, 10:16
Elohim
# RP terminés RP en cours

Sandalphon

» Publié par Lucy Hale

» Aujourd’hui, 07:07

Les lèvres de Sandalphon rencontrent le front d’un enfant, puis celui d’une vieille femme et puis encore celui d’un homme. Il parle avec douceur, prenant le temps de se mêler à la foule, l’aura de l’archange galvanise ses….sujets, tout autant que celle du « Maitre » le protège des attaques proches. Il n’est pas fou, ni même stupide, il ne cherche pas à voler la place de Zadkiel dans la célébrité. Quoi que…peut-être, un peu. Il l’avouerait avec une légère fausse modestie rougissante, trompant ceux qui ne le connaissent pas intimement, mais qui ne déjouerait personne.

Les bains de foules…c’est tout ce qui intéresse l’Archange, alors qu’il a prononcé son prêche dans l’assemblée, parlant de Dieu, de son amour, exaltant les remplis de certitude, posant les mots sur les terribles maux du monde, dans un huit clos presque absolu. Et partout dans le monde, en même temps, d’autres prédicateurs, d’autres manières de transmettre le message de Dieu, Yahvé, Jéhovah, Allah…qu’importe le mot, le nom, l’appellation, seulement le Dieu Unique.

Partout…dans le but unique de consolider les forces Elohim, de laisser la trace des Saints, des martyrs. Ce qu’il peut aimer les martyrs et leurs grigris qui survivent à travers les siècles. Même si cela destitue un peu la symbolique, tournant le tout en une sorte de commerce, personne n’oublie Lourdes. Ni même Sainte-Lucie, patronne des aveugles et des ophtalmologues –des électriciens aussi, mais ce n’est pas l’à propos- pour laquelle on porte l’œil de Sainte-Lucie. Le souci, c’est que la force du symbole devient désuet, la foi qui y est lié aussi. Vulgaire possible, chamanisme religieuse…

--A quoi penses-tu ?-La voix de la mortelle finit par le sortir sa pensée. Ils sont maintenant dans la voiture, loin de la foule, loin des visages. –
--Que l’un de ses fronts étaient imbibés de lotion anti-acné, ça me donne, un peu, envie de vomir.

Il tire la langue, grimace, un frisson de dégout sur les épaules, il attrape une serviette en papier qu’elle lui tend et essuie sa bouche. Il se penche pour regarder, le ciel parisien, avant de se remettre droit et de sortir son téléphone portable.

--Nous allons à la réunion.
--Quoi?
--Tu m’as dis oui. –Lui rappelle-t-elle. –
--Quand?
--Hier soir, pendant la partie d’échec.

Il pose son regard sur elle, d’un air de dire « vraiment ? ». C’est petit de lui faire ce coup-là durant qu’il réfléchit aux échecs. Il soupire et compose le numéro de téléphone qui est dans ses favoris. Peu importe s’il tombe sur le répondeur, ou sur la voix vive de son ami, il prononcerait les mêmes mots.

--Zadkiel! Mon ami ! Je t’attends à la réunion, pas question que j’y aille seul. Je te fais chercher avec un téléporteur sinon…Oh par contre, quand est-ce qu’on se fait une vrai réunion de famille ?-Il rit de seulement deux belles syllabes enthousiastes. –Imagine la tête de Lame à coté de Vesta, et Harahel à coté de Haniel ! J’adorerais ! –Lâche-t-il.- Allez. A demain !

Il raccroche et regarde la mortelle pour lui laisser son téléphone. Demain donc, une réunion pour Washington. Il désenchante d’avance, ça se composerait de discussion, de boisson, de petit four et d’attente stupide. Il a bien mieux à faire. Prêcher la parole du seigneur, convertir, etc etc…mais bon, a-t-il le choix maintenant ? Oui, il l’a ! Mais il s’est fait avoir et il serait beau joueur pour cette fois.

Est-ce que Zadkiel l’accompagne ? L’archange de Prédicateur parvient à la réunion Sans avoir fait trop d’effort vestimentaire.. Il a pris note des rapports du chœur sur les différentes situations à travers le monde, vérifier les non signe de vie de ses adeptes à Washington. Longue nuit de boulot. Il raccroche et inspire. Doit-il espérer que la mise au point servirait à quelque chose ? Il va probablement laisser les têtes pensantes agir. Si tant est qu’il y en est. Cela l’ennuie un peu de toujours jouer le sournois à l’arrière…non c’est faux, c’est ce qu’il préfère !

Observant la foule, le bruit de succion provoqué entre un nez et un mouchoir lui retourne l’estomac et lui révulse l’expression faciale. Il retient un haut le cœur, alors qu’un templier vient d’expulser un surplus de ses narines. Ses templiers sont bien plus disciplinés. Ils sont prédicateurs après tout !! Car oui, dans son chœur il y intègre les mortels, mais ceux qui y sont, sont zélés et savent faire preuve de retenu pour ne pas se moucher au trop près de Sandalphon.

Il se rapproche par hasard de la Lilim présente, sans faire grand cas de sa présence pour autant, il n’est pas fervent praticien de cette dualité, mais la sournoiserie du vol d’enfant de ses frères et sœurs ne lui ait pas étranger. Non qu’il en soit l’instigateur, il se considère comme le souffleur d’idée, vrai ou faux, peu importe.

--Y avait-il des vôtres à Washington ? –Il la regarde- Mylène c’est ça ? –La mortelle revient avec un café, sans viennoiserie. –Y avait pas d’eau ? –Il fait une moue, le café est un excitant, et le gout amer est dégueulasse. Les futilités terrestres comme le goût…ça lui ferait presque rouler les yeux au ciel. Peu importe. –Merci. –Lâche-t-il au final. –


Il suppose étrangement que personne ici ne va en savoir énormément, et comme les communications avec les déchus ne sont pas aux beaux fixes, ils ne pourraient que supposer qu’il s’agit d’eux.Après tout c’est un dôme. Ils aiment les dômes. Sans spécialement s’adresser à Mylène, peut-être plus à son assistante, il demande.

--Trump était-il à Washington quand c’est arrivé ? Non les américains aiment peu perdre leur président et même s’il n’était que controversé, les blancs riches, les Trumpettes et d’autres vont probablement…détestés. Je n’ai pas eu le temps de vérifier ce genre de détail.

Il a d’abord pensé à ses prédicateurs et leurs travails. D’ailleurs, des évangélistes prêchent déjà aux USA et aux abords de ce dôme, des pasteurs le font même sans le savoir, des prêtres aussi. Tout un tas de gens d’église qui utilisent l’ignorance à leur service. L’ignorance, ça a toujours été comme ça que fonctionne les choses. Quand on ne connait pas un truc, un type plein de belles paroles divines débarquent, expliquent que pour que ça aille mieux il faut prier Dieu. Et ces types y croient, Sandalphon croit au Père, mais il utilise volontiers peurs et ignorances, haine désormais, fanatisme et autre pour transmettre la bonne parole.

Car c’est comme ça depuis des siècles et des siècles.

Répondre

Revenir vers « Notre Dame de Paris »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité