Sandalphon- Elohim - Archange des Prédicateur - Secondaire

Verrouillé
Humain

Sandalphon

Elohim

Sandalphon

Messages : 740
Enregistré le : 21 août 2016, 10:16
Elohim
# RP terminés RP en cours

Sandalphon

» Publié par Lucy Hale

» 18 sept. 2017, 10:34

ImageImage Sandalphon, Archange des Prédicateurs "Et la parole du seigneur tu délivreras"

Image
Δ QUI SUIS-JE ? Δ
Δ NOM :
Δ PRÉNOM(S) : Sandalphon
Δ RACE : Archange
Δ GROUPE : Les prédicateurs
Δ ÂGE RÉEL : Inconnu
Δ DATE ET LIEU DE NAISSANCE : A droite, en partant du pommier.
Δ ETAT CIVIL : Célibtataire
Δ MÉTIER/OCCUPATION : Prédicateur
Δ QUALITÉS : Orateur – Charismatique – Intellectuel -instruit
Δ DÉFAUTS :Manque d’empathie – Manipulateur – Mauvais perdant – Joueur –Egoïste - Obsessionnel - Supérieur
Δ CÉLÉBRITÉ :John Simm



Δ IL ÉTAIT UNE FOIS Δ Δ HISTOIRE :
Observant le soda dans le fond de son verre, Sandalphon sourit avec une bienveillance ironique, attendant que l’adversaire, choisisse enfin de jouer son coup. Par la fenêtre, il observe le ciel dans le lointain, arborer des couleurs magnifiques, un coucher de soleil comme on a plus le temps d’en vivre sauf lui.

--C'est à toi de jouer…mais bon, en trois coups tu es échec et mat.

Le ton de sa voix paisible, il s’enfonce un peu dans le cuir de son siège, soupirant d’aise en faisant tourner l’alliance à son doigt. Le Nephilim en face de lui pourrait un peu plus mal s’en sortir, mais la partie fut particulièrement intéressante, sympathique même,de quoi distraire assez Sandalphon. Il joue, il gagne, il arbore toujours ce magnifique sourire et se relève.

--Ce fut intéressant, très intéressant. Tu pourras dire à Sariel que cela m’a bien plus, mais que la prochaine fois, il pourrait faire en sorte que j’ai un meilleur joueur d’échec en face de moi ? –Il hoche la tête en lui disant ça et tapote la joue du déchu, ne pouvant retenir un air de dégout à ce contact, il s’essuie la main sur son pantalon. –Il te tuera surement lui-même parce que tu as échoué. Je ne vais pas salir mon tapis pour toi. Et puis tu as bien joué.

Tournant le dos au Nephilim, il se rapproche de la fenêtre alors que des Elohim rentrent et s’en saisissent. Il ne sera pas tué, au contraire, il n’en est pas question, le moins du monde. Tuer, mettre du sang de partout, Sandalphon préfère enfermer les démons dans des déserts arides, c’est plus son truc, et les cloîtrés des siècles et des siècles.

Il soupire.

--Sandalphon?

La douce voix charmante d’une mortelle interrompt ses contemplations, fidèle petite créature timide et disciplinée, elle se rapproche et vient remettre en place le jeu d’échec. S’il eut été possible pour cet archange d’éprouver quoi que ce soit, il aurait été certainement séduit. Peut-être l’est-il sans se l’avouer, sans pour autant éprouver le moindre attachement physique, et sale, comme la luxure le laisse entendre. Non, lui, est plus branché esprit, échec, stratégie, tout ce que la petite humaine lui offre volontiers.
Est-ce cela l’Amour ? L’Attachement ? Il n’en a cure que ce genre de réflexion, appréciant bien plus de partager une discussion avec elle, ou un bon film et un bon repas. Le physique le branche autant que cela doit brancher quelqu’un de se mettre les doigts dans une prise.

--J’ai dis que tu serais présent à la réunion pour Washington, ai-je bien fait ?
--Je ne sais pas, ça ne me branche pas. Mais je vais forcément en parler dans mon prêche.
--Tu as finis de l’écrire.
--Oui, il est temps que je devienne un peu plus télévisuel.

Il se met à rire avec plaisir, jouant donc avec la mortelle et échangeant doucement en sa compagnie. Charmante, agréable, elle risquerait presque de lui faire éprouver un peu d’intérêt pour les humains, mais il n’est pas dans ce genre de chose. Il éclate d’ailleurs soudainement de rire.

--ça va être drôle ! Mais comme j'ai décidé qu'il était temps de montrer un archange...je me suis fait griller la discrétion par un Infiltré, tant pis pour l'effet de surprise!

Il envisage des possibilités, ignore ce qu’est ce dôme, pour autant, vu qu’il y en a un sur Vegas, il tend à dire qu’il s’agit encore d’eux. Il ignore si les prédicateurs résidant dans la ville sont encore en vie, ils l’auraient contacté depuis…

--Tu aimes les provoquer non ?
--Moi? Mais oui ! Ils restent mes frères ou mes sœurs, nous sommes une merveilleuse famille, déchirée, décomposée, Dallas et Dynasties n’ont qu’à bien se tenir à côté de nous. –Elle rit, il en sourit. – Tu ne m’as jamais demandé pourquoi je ne les tuais pas ? –Elle hausse les épaules. –Tu veux savoir ? –Elle hoche la tête. –Quand ils ont quitté Eden, je ne leur en ai pas voulu, je crois que j’aurais adoré les suivre. Et j’ai réalisé que pas du tout. Outre ma foi, l’idée de physique me révusle. La primitivité de la chair et de ses actions. –Une grimace de dégout cint ses lèvres. –La spiritualité est beaucoup plus mon truc, l’élévation de l’esprit, et tout ça. Et puis, au-delà, j’ai adoré, passionnément, ce qui est arrivé. Au fond, je ne voulais pas être comme eux, je voulais que le conflit existe. Le monde étant ennuyant avant. Quand c’est arrivé, c’est devenu intéressant. La guerre fratricide…magnifique. Et les mortels au chœur de tout cela. –Il secoue la tête, nostalgique. –Ma dévotion va au Père, car il n’y a rien de plus exaltant que de précher sa parole et de sentir les hommes scander leur foi…C’est magnifique. –Sa voix passe de la béatitude au dégout. –Bien plus que cette conception de chair transpirante…-Il a un frisson. –Quoi qu’il en soit, je suis dans un camps, ils sont dans un autre, quand ils gagnent, ils gagnent, quand ils perdent et bien…ça me ravit. Et le jour où ils ne seront plus là, ce sera ennuyeux.

Il imagine mal cela,un monde sans cette guerre, quelle étrange chose, Dieu lui pardonne son gout de la guerre, et de la stratégie qu’il faut faire, Sandalphon aime après tout grandement ce qui se passe et son rôle. Tout une composition. Parfois il envie Zadkiel, c’est vrai, et sa faculté d’aimer aussi bien, et puis il réalise qu’il s’aime et qu’il aime alors il est consolé…

--Echec et mat ma chère.

Réalise-t-il soudain en regardant la mortelle.

Ce qu'il ne dit pas hélas, c'est son petit coté obsessionnel de gagner, ou de dominer ses semblables. Il fut heureux de les voir partir car cela lui laissait plus de place avec Dieu, il est heureux de les affronter car cela lui permet d'agir et s'il a l'air si calme maintenant, c'est qu'il cache bien ses frustrations lorsqu'une bataille est perdue! Il a bien conscience du fragile de la situation aujourd'hui et qu'il risquerait de perdre la guerre, si les mortels venaient à les haïr tous, faudraient-ils collaborer à l'ennemi?

Et pourquoi pas si ça permettant de continuer à s'affronter? Pour le moment, Sandalphon va précher autours d'une foule immense, et d'autres des siens, de par le monde, feront de même, à travers pays et ville, dans les déserts ou ailleurs! De quoi filer une bonne dose de foi à ce monde pourrit!

Δ Information complémentaires :-Il aimait profondément les humains avant que la guerre ne débute. Il leur portait une réelle affection, jusqu'à ce qu'il comprenne ce que les déchus pouvaient faire avec eux. C'est la luxure d'Asmodée qui le dégouta le plus, et qui fit naître en lui son manque d'empathie et l'Archange qu'il est aujourd'hui.
-Il déteste se salir, aime peu toucher les gens quand ils ne sont pas très clean.
-Il ne boit que des sodas ou de l'eau.
-L'odeur de la cigarette le répugne.
-Il déteste se battre, très bon combattant malgré tout, puissant, il n'en vient jamais à l'affrontement physique. Chez lui tout se joue sur sa rapidité et sa capacité d'esquive, dans un ballet fascinant qu'il compose avec Allaëlle sa voleuse d'âme.
-Sandalphon n'était pas officiellement descendu sur terre depuis quelques temps, il se dissimulait en pays en guerre agitant les consciences des fanatiques.
Δ POUVOIRS ET VOLEUSE D’ÂME Δ Δ POUVOIR DE NAISSANCE :Le Maître : Ce pouvoir est agaçant pour la victime. Aura de trois mètres autour de lui, son possesseur devient Maître de l’instant. Il ne peut vous forcer à mourir, ou à vous faire du mal, mais comme son détenteur déteste les combats et préfèrent les mots, il vous conviera à vous installer et à discuter. Les victimes auront toujours instinct de se défendre -Attaquer la victime et elle se défendra-, et de répliquer par la parole, mais pas le moindre mal ne sera fait à son détenteur que ce soit physique ou mental -sauf en cas d'attaque-.

Δ LE CHŒUR DES PREDICATEURS : Les prédicateurs œuvrent pour la bonne parole, transmis dans les lieux de culte, ou sur les chemins errants, ils sont hommes ou femmes de Dieu en tout genre, chacun bénit par la présence de Sandalphon, archange des Prédicateurs, qui réunit autour de lui, les plus fervents adeptes.
Le rôle des prédicateurs n’est pas le combat, ils ont à travers le temps, grossit les rangs de la religion du Dieu unique, de Eloha, d’un seul et unique Dieu, formant les martyres, poussant les miracles, sans jamais faillir. Certains furent les créateurs des sectes les plus obscures, les plus grandes et les plus fortes, car tel est le devoir d’un prédicateur : obtenir la foi, au dieu Unique, qu’importe qu’il soit Yahvé, Jéhovah ou Allah.
Il reste d'eux de célèbre prédicateur comme Saint Antoine de Padoue ou des lieux de pélerinage.

COMPOSITION:
Chef: L’archange Sandalphon est un être manipulateur, corrupteur, et sans empathie. Il montre pourtant la plus grande bienveillance à ses ouailles, mais le temps a fait son œuvre sur l’archange. Torturé par sa foi envers Eloha, mais son manque d’empathie grossissant avec le temps, il ne considère ses ouailles mortelles que comme des nécessités, enviant parfois l’Amour de Zadkiel, mais ne discernant plus que du mépris envers ces créatures corruptibles.
Pour autant, il fait preuve d’une tenue exemplaire, dissimulant ses reproches au fond de son âme, et déversant sa parole à coup de discours enfiévrés et d’Halleluijah.

Membres:

Tous les Elohim de ce cœur sont des prédicateurs, d’aucun ne reçoit un titre différent, l’on raconte que bien souvent les martyrs rejoignent les rangs de ce chœur, ayant été déjà prédicateur dans leurs vies de mortelle, une récompense pour les templiers affiliés à ce clan. Et qu’ils en font encore utilisant les souffrances des mortels.

POUVOIRS DE CHŒUR :

1-Orateur écouté : Le(s) mortel(s) qui écoute(nt) la bonne parole de ses lèvres ne pourra détourner ses pensées et son esprit des paroles offertes par l’elohim. L’orateur écouté captive les foules et les convainc de ses paroles. Un micro peut-être utilisé pour la foule, et faire fonctionner le pouvoir.
NB: Plus il y a d'humains, plus cela demande de Foi, plus longtemps ça dure, moins les humains génèrent de Foi.

2-Aura de paix : Dans un rayon de trois mètres, nul ne pourra attaquer physiquement le prédicateur. Sans retirer aucun pouvoir aux cibles, il empêche qu’on lui fasse du mal et qu’on ne porte la main sur lui. Un projectile à distance traversera cet aura Si le détenteur attaque, l'aura de paix cessera de fonctionner!

3-Manifestations mystique: Réservé pour les saints ou plutôt futurs saints, l’Elohim détermine quel mortel en sera cible et ne pourra pas en changer tant que le mortel n’est pas mort. -Ceci ne fonctionne que sur des mortels croyants, un athé ne ressentira rien-La manifestation mystique se traduit par des états de béatitudes, de visions, voir de stigmate.
Exemple: la vision de la vierge à Lourdes par B. de Soubirous.

Δ NOM DE VOTRE VOLEUSE D’ÂME : Allaëlle

Δ POUVOIR DE VOTRE VOLEUSE D’ÂME : Alliance au repos, dague fine à l'éveil, Allaëlle est une compagne fidèle.
Elle a la capacité de produire un cri psychique qui paralyse de douleur l'esprit de l'adversaire. La cible doit être en visuel, et Sadolphon doit "siffler" entre ses lèvres dans sa direction pour que cela prenne effet!
► Afficher le texte
Δ AMIS ∞ ENNEMIS Δ Δ LIENS AVEC D'AUTRES PERSONNAGES :

Si l'on énumère spécifiquement chacun de ses frères, ce serait tout à fait sans intérêt. Qu'il connaisse Vesta ou Harahel, ou encore d'autres Originels, il porte une "affection particulière" à Asmodée, dont il aurait aimé être le bourreau, se faisant ravir la place par un certain Raphaël.
Les membres de sa famille décomposée sont donc nombreux: Vesta, Harahel, Asmodée, Asriel, Kronos, Sainte Lame, Zadkiel , Gabrielle etc etc. Et il a pour chacun une affection différente, alliant du mépris à l'ignorance, parfois l'intérêt. Le seul qu'il affectionne réellement reste Zadkiel dont il envie le comportement sans vouloir avoir le même. Les autres, tout dépend de l'humeur ou de ce qu'ils lui font éprouver sur le coup.

Il garde une certaine tendance à l'affrontement calme, gentleman à vrai dire, il déteste tout à fait les combats physiques.

Verrouillé

Retourner vers « Fiches validées »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité