Il est bon de discuter avec une tasse de thé, Seirim.

Dès son arrivée à Vegas, Vesta a fait édifier un hôpital extrêmement moderne pour y soigner Nephilim et humains. Tous ceux demandant des soins sont ainsi gracieusement soignés. Mais derrière cette générosité se cachent des expériences sur des plantes inconnues. Est-ce là une raison de craindre Vesta ? Depuis la révélation l'hôpital est entouré d'un grand complexe de plusieurs bâtiments à l'architecture futuriste et écologique. L'endroit est ultra sécurisé et surveillé.
Humain

Michael Ealer

Nephilim

Michael Ealer

Messages : 843
Enregistré le : 21 août 2016, 10:16
Nephilim
# RP terminés RP en cours

Michael Ealer

» Publié par Lucy Hale

» 19 déc. 2016, 22:57

Des mains de sa consœur, Mike prend la théière, silencieusement, il prépare le breuvage avec une minutie plus lente que sa comparse, qui, pour tout avouer, trouver l’excès de zèle de Mike un tantinet lourd. Un thé reste un thé, et elle apprécierait volontiers qu’il soit en sachet pour encore plus de facilité. Pour autant, il n’y a aucune méchanceté dans ses exaspérations, elle apprécie le chef de la Garde comme il l’apprécie et elle traîne, il faut l’avouer, à sa proximité alors qu’il doit voir leur Seirim.

Devoir, ou envie, ou simple normalité, qu’importe le qualificatif, il est peut-être normal qu’il soit là, surtout après l’épisode Raven. Les rumeurs continuent de courir, cela ne remonte pas à plus de 24h et il n’a pu manquer ce qui courent. Le si coincé Mike, chef de la Garde, s’est permis quelques tours de passent avec Raven. Quoi qu’il se dit, il n’écoute qu’à moitié, ne préférant pas s’attarder sur les détails, pour penser à ce que lui a dit la jeune démone.

Il ignore ce dont elle veut parler pour l’avenir, mais elle semble croire en ce qu’elle fait. Elle est venue le chercher, certes, cela ne fait pas tout, il ne l’oublie pas, mais il a confiance en elle. Plus il y réfléchit, plus sa fidélité à sa Seirim s’impose comme un puissant argument qui ne peut déjouer une chose : si l’avenir des Nephilim impose un sacrifice à sa foi, et il faut bien le dire ainsi, ne le ferait-il pas ?
Pour l’instant non, il ignore les choses, il ne sait pas. Va-t-il en parler avec sa Seirim ? Probablement, il a besoin de ses conseils et de sa présence.

La Vestale se rapproche de lui, pour lui sourire, il est penché sur l’infusion des feuilles, minutieux et attentif. Un soupire s’éclot des lèvres féminines pour se plaindre avec une once d’innocence jouée.

--Que ne donnerais-je pas pour avoir toute cette attention que tu portes à ces feuilles de thé. –Un coin de sa lèvre sourit, amusé, alors qu’il ne détache pas son regard. –Mais, il parerait qu’il faut être brune et porter une combinaison noire et très moulante.

Arrêté dans son mouvement, il tourne son visage vers sa consoeur très amusée de ses paroles visiblement. Le Berserker la fixe, mais le sérieux dévale les traits de la vestale pour venir éclater de rire. Nul doute qu’aucun dans le clan n’imagine réellement l’attirance du guerrier à l’encontre de la brune, ce n’est pas seulement sa colère, doit-il le réaliser encore, c’’est une puissance plus profonde qui appartient à la jeune démone.
Peu importe de toute manière…

--Pas toi aussi…
--Oh allez, tu donne du ragot sur les lèvres, c’est tellement drôle ! Toi, si sérieux, si impeccable, si coincé !
--Merci.
--Comme quoi…-Elle l’attire vers elle, Mike se laisse faire, soupirant doucement. –C’est un brin excitant.

Avant qu’elle ne se colle trop à lui, le Berserker la repousse, avec délicatesse, préférant ne pas s’engager sur ce genre de chemin, elle le regarde, hausse les épaules, pourquoi prendre la mouche ? Tout vient à point à qui sait attendre.
D’un échange de regard entendu, la vestale laisse Michaël avec son plateau de thé, le saisissant il se dirige vers une porte discrète menant au bureau de sa seirim dans lequel il pénètre discrètement, après avoir toqué.

Nephilim

Vesta

Originel

Vesta

Messages : 896
Enregistré le : 27 juin 2016, 21:11
Originel
# RP terminés RP en cours

Vesta

» Publié par Harper

» 29 déc. 2016, 20:59

Mike entre, beau et droit comme à son habitude. Je connais son histoire. Je sais pourquoi il est ainsi, mais tous ne le comprennent pas. Il a raison de ne rien leur dire. Personne ne connaît réellement mon passé à part Sariel et Thomas et je m’en porte très bien. Je me fiche bien des rumeurs à mon encontre, aucune n’est totalement fausse ou réelle.

Entre !


Je me lève pour aller l’aider, heureuse de le voir. Je lui fais signe que je prends les choses en mains désormais et c’est à mon tour de le servir. Le silence plane dans la pièce, mais cela ne me dérange pas. Malgré les apparences, tout est mouvementé et bruyant dans ma tête. Je le regarde un instant, le sourire aux lèvres.

Elle semble t’apprécier.

Je parle bien évidemment de la Nephilim qui l’a aidé à préparer ce thé, mais vu les récents événements, il pourrait se tromper de jeune femme. Il faut dire qu’il les attire. Qui a dit que Mike était un homme coincé ? Je ne le vois pas ainsi. Pour moi, il est un redoutable séducteur.

La fille d’Harahel aussi.

Je ne peux cacher un certain amusement, alors que ma main effleure son dos avant de venir m’asseoir à ses côtés.

Cela ne me dérange pas, rassure-toi.

En effet, Raven n’est pas une Nephilim qui se laisse facilement approcher. Quant à sa sœur… je la convoite depuis plusieurs années, mais je suis patience. L’opportunité viendra.

Vous pourriez vous aider l’un, l’autre.

Je plonge avec précaution mes lèvres dans le thé brûlant, mais je me brûle tout de même, faisant apparaître une marque rouge sur mes lèvres. Je pourrais utiliser de l’orgone pour me soigner, mais souffrir un peu vous rappelle que vous êtes vivant.

J’ai demandé à ce qu’on fasse venir Charlotte. Pour le moment, la jolie brune est encore dans ma prison d’absinthe, mais quand elle sera là, je la présenterais à Mike.

Humain

Michael Ealer

Nephilim

Michael Ealer

Messages : 843
Enregistré le : 21 août 2016, 10:16
Nephilim
# RP terminés RP en cours

Michael Ealer

» Publié par Lucy Hale

» 29 déc. 2016, 22:21

Michaël Ealer oublie parfois les nouveaux traits du visage de sa Seirim, et chaque fois, il sent un trouble gagner son esprit. Un de ceux bien agréable, qui font naître sur les lèvres d’un homme et dans son regard, tous les aveux de son admiration. Le son de sa voix le fait sourire davantage, le plateau tenu par une main, il se laisse volontiers prendre la chose, refermant la porte derrière lui, délaissant toutes commandes à Vesta. Si elle a décidé de servir, il serait impoli de contrarier ses ordres mais il reste pour l’instant debout, l’air admiratif et plaisant en la voyant.

Il se sent tout à fait libre de parler ou d’être en sa présence, délaissant une certaine forme d’austérité plus commune, toujours respectueux en tous temps, il n’y a nulle créature plus dévouée que lui, quand il voit sa Seirim, il voit sa déesse.

--Qui donc ?

Demande-t-il avec amusement, ignorant de qui elle parle. Au fond, il pense à Raven, mais il ne sait pas trop, la fille d’Hadès est une créature différente, qui le trouble au fond, il pense à sa proposition, elle est importante, le futur est important, en tant que Père, en tant que Nephilim, il est loin de croire que peu importe demain. Le aussi lui tire une moue d’amusement ainsi qu’un soupire.
Michaël n’est pas un homme de bois il s’épanche peu, n’offre pas beaucoup en réponse, il est plutôt réservé.

Prenant place, il a un frisson à cette main frôlant son dos, il la saisit au passage avec délicatesse pour y déposer un baiser dévoué dans la paume, la laissant s’échapper avec délicatesse. Il est agréable de pouvoir faire ces gestes simples depuis la fin de sa phobie. Mike se permet quelques petites choses, dévotion du priant à sa divinité.

--Raven est une créature fascinante…mais je ne peux te cacher ce genre de chose à toi.

Il ne se le serait jamais permis. Sa femme aussi le savait, le sait, comment conjuguer ce verbe, il ne l’oublie pas, mais Raven a changé quelque peu ses priorités et il est vrai qu’avec le temps, Mike sait parfaitement que la fin définitive est la plus logique des choses. En a-t-il fait son deuil de son épouse, si aisément ?
Il est père de deux enfants, dont un bien assez grand pour ne pas avoir besoin de lui, il est Chef de la Garde, le cœur n’est pas moins meurtris, mais il y a des choses qui sont évidentes avec l’âge. Se duper n’est pas dans ses adages. La souffrance n’est pas inexistante, elle est là, elle est réaliste, elle fait avancer sur d’autres chemins que la quête de l’incertain. Il ne sait rien sauf ce qu’il vit à Vegas.

Pensif un instant à sa phrase, il inspire et observe la tasse de thé se porter aux lèvres de sa Seirim. Il Aime Vesta avec la dévotion du moine envers son Dieu. C’est ce qui ne rendra jamais vraiment Michaël totalement dévoué à Raven ? Ou bien cela changera dans des siècles et des siècles…Kronos le sait peut-être.

-- Justement, elle est venue me chercher pour faire partie de son groupe. Pas seulement pour qu’on se mette sur la gueule dans une pièce de l’hôpital. –Car oui, il doit au moins évoquer cela. Il sait que Sa Seirim, il croit en tous les cas, qu’elle ne se serait pas privée pour entrer dans le vif du sujet.- Elle veut un soigneur, pour un hôpital, elle me veut, pour le futur. Je n’ai pas tout compris mais j’ai accepté le rendez-vous chez les Izanaghis pour comprendre justement. Elle parle d’avenir, de 2666…et qu’elle ne veut pas d’originel dans son plan, le souci c’est que je suis vestale et que je lui ai dis non pour la suivre en tant que membre de son groupe…

Il ne sait pas comment en parler mieux, Mike réfléchit en parlant, il n’a pas le désir de quitter Vesta, mais devrait-il en faire le choix ? Pourrait-il lui demander de ne pas vouloir interférer dans le projet de Raven, il ne sait pas, tout est … flou pour le moment.

Nephilim

Kurt Hansel

Humain

Kurt Hansel

Messages : 494
Enregistré le : 08 juin 2016, 13:37
Humain
# RP terminés RP en cours

Kurt Hansel

» Publié par Heru Ur

» 02 janv. 2017, 21:38

J’allais sortir de l’Atrium pour aller déposer les messages à Vesta, dans les lieux dont nous avions parlé. Je lassais une de mes chaussures quand une discussion entre deux Nephilim suscita mon attention.

— Ouais il est avec elle. Tu crois qu’eux deux…
— Vesta et lui ?
— Ouais...


J'écoutais sans intervenir, il me semblait que Vesta devait partir avec Charlotte. Elle serait partie également avec un Nephilim aussi ? L'une d'elle poursuit :

— Non, je ne pense pas, elle reçoit un émissaire canadien dans une demie heure. Vesta n’est pas le genre à…

L’autre Nephilim sourit. De mon côté, je constate surtout que Vesta n’est pas encore partie.

— Vesta n’est pas… en Zakaï ? je pose une question bien naïve.
— Non pourquoi Hansel ?
— Je dois lui donner un message important…
— Oh le petit chéri à sa maman… Bah t’attendra ton tour.


Ce qu’elle m’énerve celle-là ! Mais je sais que je ne l'aurais pas en demandant poliment.

— Très bien, je réponds, un sourire aux lèvres.

Je m’installe. Mon manège ne lui échappe pas.

— Pourquoi tu te marres, Hansel ? Ne crois pas que tes nouvelles fonctions peuvent m’empêcher de faire de ta vie un enfer, alors change de ton.
— Pas de soucis, j'attends,
poursuivais-je.
— Qu'est-ce que ça voulait dire ce “très bien” ?
— Que je vais passer un bon moment quand Vesta va apprendre que je n’ai pas pu l’informer à temps à cause de toi.


Elle fulmine, elle sait que j’ai déjà quelques réussites à mon actif, mais aussi que Vesta tient toujours à être informée rapidement de certaines révélations. Mais je déchante quand sa copine me balance que c’est justement le moment idéal pour aller la voir. Guère rassuré, me voilà conduit à cette pièce sans fenêtre où j’ai déjà attendu des heures. Elles manigancent quelque chose toutes les deux. Cette fois-ci, aucune attente. Elles toquent à la porte, attendent un signe et m’ouvrent la porte, toujours ce maudit sourire aux lèvres.

Je comprends pourquoi, quand, une fois à l’intérieur, je découvre Michaël. J’ai pris soin d’éviter d’éviter ce Nephilim depuis qu’il a essayé de m’assassiner. Est-ce qu’il prend toujours son rôle avec temps de zèle ?

Je m’attends à faire un bond dans le passé après son meurtre, mais rien ne se passe. Je ne suis pas rassuré quand j’approche Vesta, mais je tente de garder contenance. Je tends la main vers Vesta, j’y tiens une clef USB.

— Je pense que nous devrions en parler au pied de la cascade.

Cela ne me rassure pas qu’elle m’endorme en présence de cet homme. Mais mon sort est scellé. Néanmoins, j’ai bon espoir de rester en vie, car elle se doute que je vais parler de son fils et c’est là la toute première de ses priorités. Dans sa prison ou non, je souhaite lui expliquer mes découvertes concernant la fille de Kaylee attestées par la présence d’une Skjaldmeyjar. Car bien sûr, je suis allé un peu plus loin après le départ d’Elsee. Je lui avais dit de rester. J’ai refait une analyse des images de la place. Les enfants de la place sont bien les enfants kidnappés en douce. Aujourd’hui, je connais le visage de la fille de Kaylee, le seul pour lequel il reste un doute, c’est le fils de Vesta, puisque je n’ai pas de vidéo de lui bébé. C’est ce que contient cette clef, différente pour Vesta. Ce travail de fourmis m'avaient pris pas mal de temps, mais j'avais tout. C’est ce que je compte révéler, quand ils m’en laisseront l’opportunité.

Nephilim

Vesta

Originel

Vesta

Messages : 896
Enregistré le : 27 juin 2016, 21:11
Originel
# RP terminés RP en cours

Vesta

» Publié par Harper

» 15 janv. 2017, 21:00

Pourquoi Raven ne voudrait pas d’Originel dans son plan ?

Je croise les bras, irritée. C’est vexant et je suis vexée, même si j’essaye de ne pas le montrer. Un petit plis de peau s’est quand même installé sur mon front, entre mes yeux.

Elle nous considère comme… comme, je ne sais pas. On fait ce qu’on peut.

Je ne suis pas énervée, je suis juste déçue, incapable de voir ce qui cloche avec ces jeunes. Je ne comprends pas pourquoi nous devons encore nous battre contre des préjugés. Prendre Mickael pour témoin de nos actions n’est peut-être pas la meilleure chose à faire. Finalement, c’est bien que ce soit elle qui soit venu le chercher, ainsi, elle ne se doutera de rien.

Tu vas t’infiltrer dans son groupe et tu me rapporteras ses projets. Je te promets que je n’interviendrais pas.

Il doit me faire confiance. Je veux juste savoir ce qu’elle manigance.

Tu penses que tu peux le faire ? Je ne te force à rien. Tu es en droit de refuser, mais elle te fait confiance.

De toute façon, je trouverai un autre moyen s’il refuse, mais je connais sa loyauté. J’ai confiance en lui. Je ne peux pas dire cela de beaucoup de personnes.

Si c’est entre ses mains que se joue le futur, je veux savoir ce qu’il en est. Ce n’est peut-être rien, mais elle est la fille de son père.

Le plan d’Harahel nous a tous sauvés. Je ne suis pas assez de mauvaise fois concernant Raven, pour écarter l’hypothèse qu’elle soit capable du même exploit. Je vais juste éviter de le crier sur les toits.

Quand Kurt arrive, je comprends que c’est important et je pense immédiatement à mon fils. Je regarde l’heure. J’ai prévu de libérer Charlotte bientôt et de partir, mais ce que Kurt s’apprête à me dire peut tout changer.

Tu nous donnes un instant. Je suis navrée Michael.

Une fois dans la prison, Kurt m’explique ses avancées. Ma préoccupation première est de savoir s’il sait où se trouve mon fils. On finit par rejoindre Michael au bout de quelques minutes alors qu'un tout nouveau plan s'est dessiné dans mon esprit.

Il a retrouvé les Lilim.

Je suis choquée. Je ne croyais pas vraiment que ce serait possible. Je regarde les deux hommes.

Ils sont protégés par Kronos, il y a une raison.

Maintenant qu’on y est, j’ai du mal à y croire.

Qu’on m’amène Charlotte.

Le corps de la jeune femme est amenée dans un fauteuil roulant. Elle dort encore, protégée dans ma prison. J’ai eu le temps d’expliquer aux deux Vestales qu’elle avait le pouvoir de contrôler le temps. Qu’elle n’était pas très douée, mais qu’avec un peu d’exercice, son pouvoir pourrait nous être utile.

Tu pourrais l’aider à le maîtriser Kurt.

Il est la clé. Si je suis capable de découvrir le futur avec elle pour me rendre compte des évolutions du temps, il ne m’est pas possible de remonter en arrière. Kurt lui par contre, en a la capacité. Je n’aurais donc pas besoin de menacer Kronos pour qu’il fasse ce que je désire, j’ai deux Vestales capables de me prévenir à l’avance des menaces qui nous concernent.

Charlotte se réveille. Mon sourire s'agrandit.

J’ai une surprise pour toi.

Son frère entre à son tour. Il est bien habillé, propre, il a été nourri et il a une nourrice qui s’occupe de lui. Elle connaît sa culture et sa langue, pour qu’il ne soit pas trop dépaysé. Il a eu le temps de se familiariser avec les Vestales. On a le pouvoir de faire en sorte que les gens nous aime. Cela a été utile sur ce petit.

J’ai besoin de toi Charlotte.

Je me tourne vers ces deux hommes dont la loyauté n’est plus à mettre à l’épreuve… peut-être encore un peu pour Kurt, mais chut, c’est mon moment de gloire ou je scande que dans mon clan, je n'ai que des fidèles.

Je te présente Michael Ealer et Kurt Hansel. Ce sont deux hommes de confiance. Kurt est un ancien-simulacre. Comme toi, il est capable de courber le temps, mais lui, c’est à l’inverse de toi. Il peut revenir dans le temps. Je te propose d’apprendre à contrôler ton pouvoir avec lui. Il sera là pour réparer tes erreurs si tu te perds.

Elle doit bien se douter que je vais lui demander quelque chose en échange.

J’ai compris que tu ne voulais pas être séparé de ton frère. Il y a un appartement de libre à l’Atrium pour vous. Tu pourras y vivre avec ton frère. Vous y serait en sécurité.

Je faisais signe qu’on emmène le garçon.

Ta soeur arrive très vite. Je dois juste lui dire quelque chose qui ne regarde que nous avant. Tu veux bien ?

Un sourire tendre s’affiche sur mon visage.

Je te promets.

L'enfant s'exécute. Je m’approche de Charlotte et m’accroupie devant elle pour lui attraper la main.

On m’a pris un être que j’aimais plus que tout au monde. Je veux juste le retrouver et je pense que tu peux m’y aider. Après, je te promets de te laisser tranquille si c’est encore ce que tu désires ?

Humain

Michael Ealer

Nephilim

Michael Ealer

Messages : 843
Enregistré le : 21 août 2016, 10:16
Nephilim
# RP terminés RP en cours

Michael Ealer

» Publié par Lucy Hale

» 15 janv. 2017, 22:08

Les yeux clairs de Michaël admirent sa Seirim, observant sa réaction avec un sourire sur les lèvres, l’air irrité sied parfaitement à son visage. Il peut aisément comprendre qu’elle soit fâchée, il n’est nullement agréable d’entendre cela, mais d’une certaine façon, elle veut être libre de faire ce qu’elle veut, son intention est louable.

--Elle ne veut pas d’histoire de clan. –Répond-t-il avec un calme qui lui est caractéristique. Il ne veut pas que Vesta soit fâchée, Raven n’a pas totalement tords, sans originel, cela n’inclura pas de clan, les propos qui suivent le font réfléchir. – Nous pourrons en discuter effectivement.

Vesta veut savoir, elle promet de ne pas intervenir, il lui fait confiance. De toutes manières, il doute que Raven garde cela secret, après tout, ce n’est pas pour sa discrétion que Raven est connu, c’est un fait. Et ce rendez-vous chez les Izanaghis sous entends qu’un clan sert tout de même de territoire. Ainsi donc, il n’y a pas d’inconvénient à discuter avec sa Seirim de ce qui se passera, il a confiance en elle.

--Je le ferais, je ne pense pas que les choses soient top secrètes avec Raven, mais je peux me tromper.

Il est pourtant clair pour Michaël que s’il a l’interdiction de rapporter les choses ou de parler, il se retrouvera dans une impasse, car il ne désobéira pas à sa Seirim, mais dans ce cas là, il serait franc avec Raven. Et cela provoquerait son départ, quoi que, pour le moment, rien n’est fait. Absolument rien de plus que la mise en marche de quelques engrenages.

Il hoche la tête, qu’elle soit assurée d’être tenue au courant. Michaël croit en Raven Chesly, elle a toute la fougue qu’il faut pour tout changer, la jeunesse est aussi importante que les vieux esprits. En tous cas à ses yeux.
Son esprit a dérivé sur la brune insoumise, le Berserker a un frisson à sa pensée, une envie de…force venant du fond des tripes, mais Kurt Hansel le sort de son vagabondage bref. Il lève les yeux sur lui, c’est un fantôme, qu’il n’a pas vu depuis…des siècles d’une certaine manière. Pas d’aura ne vient titiller l’humeur du Berserer, qui, avouons-le, s’est un peu mise aux aguets à son apparition. Sans bouger de son siège, il laisse échapper une salutation accompagné d’un sourire.

Il comprend que le mortel n’ait pas envie de trop s’approcher, après tout la dernière fois n’était pas la meilleur sur le chemin de l’entente. La phrase du mortel semble demander de l’intimité, sa seirim s’excuse d’ailleurs et il reste seul quelques minutes, observant le mortel.
La phrase qu’elle prononce le fait se raidir, Michaël entends ce terme Lilim comme un son de cloche électrique, les lilims…il regarde Vesta, puis Kurt, mais fronce les sourcils.

--Protégés par Kronos ? Pourquoi protègerait-il les Lilim ?

Une raison certainement logique, mais qui ne perce pas l’esprit du Berserker, il se redresse de son siège alors qu’on fait rentrer celle qui a causé les incidents dernièrement, contraignant à quelques prestations. Dans la prison d’absinthe, sur le fauteuil, Michaël se met en retrait, il reste silencieux, observateur, attentif. Elle contrôle le temps, Mike ne connait pas les capacités de Kurt et quand il l’entends qu’il pourrait aider à le maîtriser, il reste surpris.

--Tu es capable de maîtriser le temps ?

Il s’adresse directement à Kurt, sans chichi. Non, Mike n’est pas dans les confidences, il ignore ces choses et cela ne le fache pas, alors quand elle réveille enfin Charlotte, il détaille la jeune femme, l’intermède avec son petit frère et c’est donc ainsi qu’il apprends les capacités de Kurt alors qu’il est présenté à Charlotte. L’enchaînement par la suite, Mike s’arrête sur une phrase.

--Attends, Vesta. Qu’est-ce que tu dis ? Qui t’a-t-on pris ? Pourquoi…

Lui donnerait-elle les réponses à ce flot de question qui risque d’arriver ? Parce que Michaël ignore de quoi elle parle et il se soucie de ce qu’elle va alors faire, pourquoi elle a besoin de Charlotte et de Kurt et…pour retrouver qui ? Est-ce qu’il y a un secret que Kurt connait et qui méritait la mort il y a trois ans à cause de son aura…différente ? Et d’ailleurs, le berserker un poil chatouilleux, se demande comment il a perdu son aura angélique, sans devenir un Nephilim du coup !

Humain

Charlotte

Nephilim

Charlotte

Messages : 843
Enregistré le : 21 août 2016, 10:16
Nephilim
# RP terminés RP en cours

Charlotte

» Publié par Lucy Hale

» 15 janv. 2017, 22:43

Ses yeux clignent plusieurs fois, elle se frotte le bout du nez, elle se sent toute raplapla, a-t-elle de l’Orgone, on ne dirait pas, battant des paupières, ses grands yeux clairs s’ouvrent sur Vesta, et deux hommes, un grand brun à l’air austère, mais magnifique et un grand chatain avec un air agréable, mignon. Nephilim et Humain. Elle met quelques instants à réaliser, la réalité.

Un hoquet lui échappe, se redressant sur sa chaise, ses pieds touchent le sol mais elle ne se lève pas du fauteuil. Il n’y a aucune différence avec la prison d’absinthe, c’est à s’y casser le nez, mais par principe, Charlotte est heureuse. A moins que ce ne soit une autre prison ? Non, pas ça, elle n’en peut plus. Elle a besoin d’autre chose.

--Une sur…

Son cœur fait un bon quand elle l’entends l’appeler grande sœur, Charlotte attrape le garçon qui court vers elle et serre si fort le petit garçon dans ses bras, qu’elle manquerait de l’étouffer. Emotive, déjà, des larmichettes coulent sur ses joues, et elle divague en thaïlandais, en lui disant combien qu’elle aime et qu’elle est heureuse de le revoir.
De gros baiser baveux que le gamin essuie, elle le garde sur ses genoux, elle ne se sent pas de se lever, elle manque d’orgone et son corps est endoloris de la prison d’absinthe. Si elle ne parle pas, ses yeux embués de larme en direction de Vesta crient Merci. Alors l’archange ne l’a pas tué, alors il est en vie. Alors le cœur de Charlotte va bien.
Gardant l’enfant contre elle, elle regarde Vesta.

--Oui je te l'ai dis. –Prononce-t-elle en essuyant ses larmes. Charlotte est propre, elle regarde sa tenue d’hôpital ou autre, et est plutôt contente de ne pas avoir l’air d’une fanchon. Elle relève sa main pour saluer les hommes. Surprise, elle ouvre la bouche. –Un mortel avec des capacités magiques, waw ça ça me troue le cul.

Bunsha lève son regard vers sa sœur, et pouffe.

--Je n’avais jamais vu d’ancien simulacre, des simulacre oui. Le dôme ? –Elle hésite en disant ça, en regardant Vesta. Prenant un peu de contenance, elle fait une mimique avec ses lèvres. –Désolé, je suis pas très…Vesta m’a tout dit, mais…c’est encore un peu neuf pour moi. Je serais contente que tu m’apprennes –dit-elle en parlant avec une seule main, l’autre tenant celle de son frangin.-J’adore ! Un mortel qui apprends à une Nephilim à utiliser son pouvoir, putain de concept, ça aurait défriser sa majesté.

Une manière de dire qu’elle a hâte de commencer, son pouvoir va aider, elle ne sait pas en quoi, mais si elle doit apprendre à le maîtriser. Un sourire vient finir son expression avec ce que lui dit Vesta, d’un mouvement, elle voudrait lui sauter au cou, elle se contente d’un merci. Pas de Zakaï, Bunsha avec elle, et un appartement dans l’Atrium…cette Originel…elle lui rappelle Iah Hel en quelques sortes.

Bunsha les quitte, non sans avoir déposer un bisou sur la joue de sa sœur, elle va le revoir rapidement, elle suppose furtivement que son père est mort, sinon, il serait déjà venu pour eux. En même temps, vu le génocide…
Ses yeux sont rappelés par Vesta, qui s’est accroupis devant elle, ses paroles touchent Charlotte. Un sourire, elle se permet d’arranger une mèche de cheveux de son visage, derrière son oreille.

-- Tu m’as rendu Bunsha,alors rien me fera arrêter tant que j’aurais pas pu aider à retrouver cette personne ! .

Le brun réagit et Charlotte relève la tête, un peu prise au dépourvue alors qu’elle se laissait enfermer dans le regard de la brune. Visiblement il ne sait pas plus qu’elle de qui il s’agit

Nephilim

Kurt Hansel

Humain

Kurt Hansel

Messages : 494
Enregistré le : 08 juin 2016, 13:37
Humain
# RP terminés RP en cours

Kurt Hansel

» Publié par Heru Ur

» 18 janv. 2017, 18:41

Je suis dépité… Leurs propos me navrent. Vesta dévoile mon pouvoir à l’un de ses sujets. Cela me dérange, car ce mec brille surtout par son obscurantisme. Ce médecin incarne le psychopathe obéissant. Il obéit aux ordres sans réfléchir. Il me fait penser à ces soldats sans expérience qu’on envoie sur le terrain. Tu lui donnes l’ordre de tuer quelqu’un. La cible apparaît avec une Skjaldmeyjar. Que fait-il ? Il charge et me tue. Quel con ! Bon sang ! J’étais avec une Skjaldmeyjar, je suis humain, que pouvais-je faire à part parler et chier dans mon froc ! M’aurait-il laisser parler ? Non ! Moi, Nephilimus Gros Billus, moi tuer.

Non je ne peux pas encadrer Michael. Je n’oublierai jamais ses méthodes ni ses intentions. La seconde me donne également une très mauvaise impression à son arrivée. Je suis les informations, j’ai eu écho de ses exploits et de sa “discrétion”. Je me fritte avec un Ange en public. Mais je ne suis pas au bout de mes surprises. Je suis totalement d’accord avec Vesta. Elle doit rester enfermée dans sa prison d’Absinthe. Alors cela m’ennuie quand elle la réveille. Mais j’ai confiance en Vesta. Si elle lui accorde sa protection, c’est pour une bonne raison.

Et là, elle me trahit. Je suis sidéré. Je n’aurais jamais dû lui révéler mon secret. Allez le temps ! Remonte ton cours ! Allez ! Mais non rien !

Voilà que Michael parle. Je l’écoute poser des questions idiotes.

— Pourquoi protègent-ils les Lilim ?

Du con, parce qu’ils peuvent entrer sous le dôme malgré leurs auras angéliques, ils peuvent donc certainement entrer en Eden avec leurs auras Nephilim.

— Tu es capable de maîtriser le temps ?

C’est ce que la Madame vient de dire, du con !

— Attends, Vesta. Qu’est-ce que tu dis ? Qui t’a-t-on pris ? Pourquoi…

Et en plus, il a la mémoire qui flanche. A-t-il oublié qu’elle était enceinte, il y a peu ? À ton avis, pourquoi ne parle-t-elle jamais à son fils ?

La colère grimpe en moi. Mes poings se serrent un instant. Quand je pense que c’est sur lui que repose la protection de Vesta !

Je comprends bien l’idée de Vesta, même si je changerai pas mal de chose dans son plan. Elle fait un bond dans le temps et si elle va trop loin, elle me tue. On revient ici et je lui dis : « Non trop fort, on ne saute pas. Recommence ! »

L’idée de passer mes journées à me faire tuer ne m’enchante pas du tout. Étonnant, non ? Et c’est là qu’elle ouvre la bouche.

— Un mortel avec des capacités magiques, waw ça ça me troue le cul.

Non mais j’ai affaire avec une gamine de trois ans ? Ouah zy’va ouéch !

Je regarde le gamin et me demande qui est le plus âgé des deux.

— Je serais contente que tu m’apprennes...

Compte dessus ma mignonne. Qu’est-ce que c’est que ce plan ?

— … ça aurait défrisé sa Majesté.

Pour le coup j’aurais bien voulu l’entendre parler de la sorte à la Reine. Je me serais marré durant son éviscération en place publique. Elle a fait un bond de trop, ses neurones sont restés dans le passé ou quoi ?

— Tu m’as rendu Bunsha,alors rien me fera arrêter tant que j’aurais pas pu aider à retrouver cette personne ! .

Ok, sa fidélité va envers Bunsha, je note. Il va falloir que je me sorte de cette impasse et pour la première fois de ma vie, j’envisage sérieusement de trahir Vesta. Non seulement, je ne suis plus l’esclave de Vesta, mais en plus de cela, il va falloir que j’entraîne une gueuse à maitriser son pouvoir en me faisant tuer à tour de bras. Va falloir revoir ma prime de risque.

Au lieu de parler pour sortir des conneries, je réfléchis à l’atout stratégique. On ordonne à un Nephilim de rester à un endroit précis. Sa mission attendre 20, 30, 40 ans… On lui décrit une mission, un plan, une offensive. Charlotte et moi faisons un bon dans le futur. La mission se déroule et lui il doit mémoriser le résultat de cette mission : Succès ou échec. Je pense que même Michael pourrait s’en sortir, mais je préférerais quelqu’un d’autre. D'ici à ce qu'il pose une question idiote au lieu de répondre, il n'y a pas des kilomètres. Bref, reprenons, Charlotte et moi arrivons dans le futur. Le Nephilim me donne le résultat : échec ou succès et me tue. On revient dans le passé et je dis à Vesta : « Oui tu peux lancer ta mission » ou bien « non ce sera un échec ».

Super plan, sauf que Kronos va me buter en deux deux. À mon avis, il va me téléporter si loin dans le passé que je vais finir bouffer par un dinosaure. Non, c'est clair, je dois me débarrasser de Charlotte. Mais comment ? Je ne parle pas devant eux avec Vesta. J'attends qu'ils se cassent.

Nephilim

Vesta

Originel

Vesta

Messages : 896
Enregistré le : 27 juin 2016, 21:11
Originel
# RP terminés RP en cours

Vesta

» Publié par Harper

» 20 janv. 2017, 12:45

https://www.youtube.com/watch?v=a7ORR-3131o

Je ne m’attends pas à ce que tout le monde comprenne mes intentions, ni même obéissent à mes ordres sans se poser de questions. Michael semble tomber des nues, quand Charlotte nous fait profiter de sa verbe spontanée et fleurie. Je ne peux pas m’empêcher de m’inquiéter pour Kurt. Si je ne lis pas dans les pensées, je peux ressentir qu’il ne va pas bien. Je ne veux pas qu’il explose devant Michael. Je ne sais pas comment je pourrais calmer le berseker s’il se réveille… enfin, si, je sais, mais ce ne sera pas très agréable pour le combattant. Pour ce qu’il est de Kurt, il doit apprendre à me faire confiance. Debout à ses côtés, ma main vient se poser sur la sienne pour essayer de le calmer.

Merci pour votre confiance à tous. Mais je ne leur ai pas répondu. On pourra parler des détails plus tard. On a qu’à se rejoindre dans deux heures. J’ai de la visite.

Il n’y a personne dans mon bureau et pourtant, je leur demande de sortir et de revenir plus tard. Je suis peut-être devenue folle. J’entends sans doute des voix. Ou bien il y a bien quelqu’un que j’ai reconnu. Les servantes diront que c'est encore sans doute Harahel.

Venez dîner ce soir. Et habillez-vous bien.

Je leur souris et les laisse partir.

Une fois la porte fermée, je me retourne et me rends sur la terrasse.

Bonjour Kronos. Que me vaut l’honneur de ta visite ?

Je suis effrontément heureuse de pouvoir jouer les innocentes sur ce coup. S’il est là, c’est que j’ai touché une corde sensible à son arc. Tant mieux. Ce n’est que le début des hostilités.

J’espère que Kurt va profiter de cet instant pour percer l'abcès avec Michael. Quant à Charlotte, elle va pouvoir retrouver son frère un petit moment. Rien n’empêche la Nephilim de s’échapper, mais maintenant qu’elle sait que Kurt est capable de maîtriser le temps, elle y réfléchira peut-être avant de me trahir. Ce que je m’attends un jour ou l’autre. Elle n’a pas encore gagné ma confiance.

Humain

Michael Ealer

Nephilim

Michael Ealer

Messages : 843
Enregistré le : 21 août 2016, 10:16
Nephilim
# RP terminés RP en cours

Michael Ealer

» Publié par Lucy Hale

» 04 févr. 2017, 17:46

Le moniale suit le chemin qu’éclaire sa Seirim. Elle possède l’entier droit de dissimuler, de préserver ou de ne pas divulguer. De ces faits simples, il n’est pas offensant, il ne cherche pas, il obéit. Cela ne l’empêche pas d’apprécier fort peu de se retrouver devant le fait accomplis ou de comprendre des choses avec trop de brutalité. Il ignore Kurt Hansel, pour regarder Vesta, nul doute qu’il ne lui en voudrait pas, de quel droit se permettrait-il cela ? L’aveuglément du fanatique pour certain, l’absolu dévotion du fidèle pour d’autre…

Il craint de comprendre des choses et il s’échappe de ses lèvres, en présence de Charlotte des questions, des évidences, son esprit chemine vers des réponses, il n’aime pas être ainsi mis en porte à faux mais n’a aucune honte ou fierté à ignorer. Et cela même en présence d’un mortel. Son orgueil est loin d’être si malheureux, comme tout est blanc ou noir pour lui, fort peu gris en fait, le fait de protéger des Lilim, ennemis, entraîne l’idée que Kronos n’est pas forcément de leur parti. Il possède les clés de l’Avenir mais ne semble guider que par mystère.

Michaël est un petit peu fermé, capable de s’ouvrir seulement s’il en a envie, comme il peut le faire avec Raven…

Demandant confirmation à Kurt, qui ne répond pas, Michaël sent un point l’emporté sur l’humeur calme qu’il possède à son habitude. Et la chose devient plus épineuse à mesure qu’il se demande…ce qui a été pris.

L’esprit piqué mais pourtant pas à cause du « secret » mais de la compréhension peu à peu là, Michaël serre les poings et la mâchoire, un léger mouvement de celle-ci marque qu’il se tient, sans aucun autre signe de fracas. Le colérique n’a jamais cherché pourquoi l’Enfant et La Mère sont peu ensembles, la sœur a pris plus de place et la chose reste simple, le besoin d’envenimé ou de chercher la petite anguille sous le rocher n’est pas dans ses humeurs.
Non ignorant du vol des enfants, l’évidence vient à son esprit, mais alors qu’il tourne son regard vers Hansel, il comprend pourquoi Vesta lui a demandé de le tuer par le passé. Il sait trop de chose. De la jalousie ?

Un homme dévoué à sa déesse peut-il devenir Caïen jaloux d’un mortel Abel ?
La réponse est oui.

Une pointe infime, graine de chaos, mais bien là en évidence, qui ne fait pas douter Mike de sa Seirim, mais qui ne peut lui faire manquer la sensation, hélas. Il en vient à oublier la présence de Charlotte mais la voix fraiche de la jeune femme teinte à son oreille, il regarde Kurt, inspire, redresse le visage et attends, alors que sans son esprit passe des points qui agitent son humeur.

La grossesse de Vesta, le fils de Vesta, cet enfant distant, cette mère aimante mais distante, cette quête de sortie, les Lilim, peu à peu…viennent des éclaircissements, pas forcément des réponses à tout. Il cherche à se calmer, sans répondre à Charlotte, n’écoutant qu’à peine les réponses grossières.

L’œil du Berserker s’attire sur le geste de Sa Seirim et il hoche la tête, laissant Charlotte sortir avec son fauteuil, il note le rendez-vous pour la soirée. Hors du bureau sa main se pose sur l’épaule de Hansel, sans plus de retenue que cela, l’agitation maîtrisé, le Berserker brûle de parler à sa place, rêve de le faire, désire le faire, mais Michaël se retient, autant qu’il le peut.

--Un jour nous risquons de travailler ensembles, il va falloir faire tout deux des efforts Kurt Hansel.

Le Berserker fulmine probablement un peu, beaucoup, mais Michaël ne peut supporter l’idée de décevoir Vesta, ainsi l’a-telle choisis, ainsi il ferait des efforts, mais la colère reconnait la colère et il a déterminé dans ce regard tout ce qu’il ne connait que trop bien. Préférant prendre le parti de la paix, le Berserker se canalise. Mieux vaut cela pour tout le monde.

Verrouillé

Retourner vers « L'Atrium Vestae »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité