Commencez par la bonne nouvelle Docteur. (Mike)

Dès son arrivée à Vegas, Vesta a fait édifier un hôpital extrêmement moderne pour y soigner Nephilim et humains. Tous ceux demandant des soins sont ainsi gracieusement soignés. Mais derrière cette générosité se cachent des expériences sur des plantes inconnues. Est-ce là une raison de craindre Vesta ? Depuis la révélation l'hôpital est entouré d'un grand complexe de plusieurs bâtiments à l'architecture futuriste et écologique. L'endroit est ultra sécurisé et surveillé.
Répondre
Nephilim

Sloan Monroe

Humain

Sloan Monroe

Messages : 904
Enregistré le : 27 juin 2016, 21:11
Humain
# RP terminés RP en cours

Sloan Monroe

» Publié par Harper

» 31 oct. 2016, 00:03

Le temps est passé. Je ne sais pas depuis combien de temps je suis ici, ni même quand est-ce que j’ai fini par m’endormir. J’ouvre les yeux, la bouche pâteuse. Mon dernier souvenir est l’accident. Je suis coincée et blessée à la tête entourée de gens pissant le sang et obligée de subir les cris de personnes mécontentes autour de moi pour quoi ? Je ne sais pas, je ne sais plus, mais ça devait être très important. Après, j’entends les ambulances, les lumières blanches… pas celles-là, pas celles de la fin de la route, mais celle de l’hôpital. Plusieurs personnes sont venues me voir et on a fini par me faire un truc. Une nana a posé sa main sur mon front et je ne me souviens de rien après ça.

Soudain, je m’assois en panique dans mon lit. Mon sac ?! Où sont mes affaires ? Quelqu’un les a pris au moins ? Il y a toute ma vie là dedans. Je suis un globe trotteur, mon sac à dos c’est comme ma maison, c’est désordonné, ça sent le chat mouillé et le vieux sandwich. Mais que voulez-vous ? C’est comme ça que j’aime ma vie.

Je dégage le drap de mes jambes. Je porte une blouse d’hôpital que je suis obligée de tenir fermée par derrière pour pas qu’on voit mon cul. Je file dans la première armoire que je vois, j’espère trouver ce qui m’appartient. Mon sac est bien là. Je pousse un soupire de soulagement. Est-ce qu’ils ont fouillé dedans ? Peut-être. Je regarde si tout y est. Pour ça, je l’attrape et m’installe au pied du lit et je commence à sortir ce qui peut l’être. Petites culottes, chaussettes, tee-shirt, un vieux jeans. Par contre, mon journal reste à l’intérieur. J’attrape ma brosse à cheveux et commence à tenter de discipliner ma tignasse, mais ça coince. Les nœuds sont en grande partie les responsables, mais pas que. J’ai du sang séché et coagulé sur le crâne. Déjà, ils n’ont pas fait ma toilette. Je devrais me sentir rassurée qu’ils n’aient rien fait de plus que de mater. Il paraît qu’ils sont très porté sur la chose. Je connais certains humains qui pourrait leur faire concurrence sur la question.

J’ai envie de prendre une douche, mais plus encore de me casser d’ici. Alors j’attrape une culotte que j’enfile à toute vitesse. Je fais de même avec mon jeans et c’est quand j’enlève la chemise pour mettre mon tee-shirt qu’il débarque. Je plaque le morceau de tissus contre ma poitrine.

Retournez-vous ! Allez !

Je lui fais signe de la main. Une fois fait, j’enfile rapidement le vêtement.

Voilà, c’est bon.

Je me retiens d’ajouter un « vieux pervers » à la fin.

Alors, qu’est ce que vous allez m’annoncer docteur ? Que vous avez donné un de mes reins à un riche héritier ?

Je relève le tee-shirt pour m’assurer que ma connerie n’est que du pipeau. Non parce qu’on ne sait jamais, avec le bol que j’ai.

Humain

Michael Ealer

Nephilim

Michael Ealer

Messages : 861
Enregistré le : 21 août 2016, 10:16
Nephilim
# RP terminés RP en cours

Michael Ealer

» Publié par Lucy Hale

» 10 nov. 2016, 21:33

L’accident à l’entrée du dôme a été retransmis essentiellement sur Internet. Michaël n’a pas pu réchapper à la représentation d’un mortel vindicatif, aveuglé par son envie d’être un mortel bien chez lui sur terre, en train de vociférer sur un Archange. Sur l’écran de la tablette, il a revu la transcription en fronçant les sourcils, parce qu’il n’a pas été question de rester à regarder un écran alors que des mortels étaient en train de mourir.
Le chef de la Garde de Vesta a eu à faire, essentiellement reformé des familles et intervenir avec ses capacités de soins pour prendre le relais des membres de son clan. Le nombre de visage en larme, venu demander s’ils avaient des nouvelles de telles ou telles personnes a su agiter l’hôpital.

Quoi que l’on en pense, et quoi que l’on en dise, la disparition d’un petit garçon et d’un mortel avec un archange n’a été qu’un chuchotement dans le clan, mais celui, ou celle, qui ne sait pas ce que fait Vesta, et qui ne le comprends pas, n’a pas grand intérêt à en parler devant Michaël. Loin de lui l’assujettissement à la violence, mais il n’apprécie pour autant pas les incrédules, aucune brebis égarée n’a été dupe. Elohim et Nephilim ont été contraint de travailler ensemble, une victoire basée sur un simulacre d’entente pour l’humanité, mais les mortels sont des enfants. Ils se sont assez déchirés. Quant aux immortels, ils s’obligent, enfin, à faire plus qu’échanger des coups. Est-ce que cela serait faisable avec d’autres archanges ? Il ne faut pas se leurrer.

Mike ne s’est pas rendu hors-dôme, pour ne pas perdre son sang-froid, pour autant, même avec un ordre de Vesta, il se serait tenu, surtout avec un ordre de sa Seirim, mais mieux vaut ne pas tenter le diable, comme on le dit.

De toutes façons, personne ne semble connaître cette arrivante et personne n’a semble-t-il fait demande d’elle, encore moins de l’étrange petit garçon filmé. Michaël n’en a pas eu vent en tous les cas. Passant dans les couloirs de l’hôpital, saluant le membre du personnel ou des patients qu’il a vu depuis quelques temps, une petite fille rescapée de l’accident et sa mère sortent aujourd’hui, déclarées mortes à l’arrivée elles ont au final pu se relever.
Le Nephilim, avec son oreillette, traverse le couloir, dans la poche de sa veste se tient le passeport d’une patiente. Il l’a ramassé quand le tumulte a eu lieux, à l’arrivée des victimes, oublié au passage de simplement le remonter dans sa chambre et le glisser dans ses affaires, manque de temps, oubli, ça arrive à tout le monde. Il se dépêche de remonter à sa chambre, pour le lui ramener.

Devant la porte de la chambre Mike frappe deux petits coups pour s’annoncer avant de pénétrer dans la chambre, surpris, le Nephilim se retrouve face à une mortelle en train de se rhabiller, lui objectant alors de se retourner, ce qu’il fait, en s’excusant, il n’est pas de nature à regarder une jeune femme nue sans son consentement, mais il n’est pas de nature, non plus, à rougir de la situation.

Il attend quelques instants, avant de se retourner, les sourcils froncés face à la demoiselle quand elle parle de rein et qu’elle vérifie. Cela le laisse un peu perplexe, sur le coup, mais finissant par sourire, il sort de sa poche le petit carnet typique des voyageurs.

--Je vous ramène ceci. –Dit-il en se rapprochant, pour lui tendre. –Sous l’agitation, il est tombé, à votre arrivée, sûrement, je n’ai pas eu le temps de vous le ramener avant. Et non, pas de rein de prélevé, on a hésité et puis au final, le riche héritier en a acheté un autre au Pawn Shop du coin*, il était déçu, il espérait avoir celui de Miley Cyrus en prime.

Mike ne sait pas du tout ce qu’il raconte comme bétise, mais il essaye, par envie peut-être, on lui dit souvent qu’il est tellement coincé ! Il essayait de faire ce genre de stupidité avec May, alors, l’occasion de la demoiselle a réveillé, une sorte d’envie d’essayer. Mais il n’est pas du tout à l’aise dans l’exercice et il ne se pense pas très drôle.
► Afficher le texte

Nephilim

Sloan Monroe

Humain

Sloan Monroe

Messages : 904
Enregistré le : 27 juin 2016, 21:11
Humain
# RP terminés RP en cours

Sloan Monroe

» Publié par Harper

» 19 nov. 2016, 16:02

Le Nephilim s’excuse et sourit. Il se moque ? Je découvre vite qu’en fait, il fait de l’humour. Je prends le carnet de ses mains, et lui répond en le rangeant dans mon sac.

C’est sûr que c’est une valeur sûre de corps sain.

Toxico, alcoolo, la combo choque ! Je ne peux pas beaucoup parler de mon côté, ce n’est pas comme si je n’y avais jamais touché, mais c’était il y a longtemps. Aujourd’hui je suis clean, mais cela ne m’empêche pas de me mettre dans la merde.

Je finis par m’asseoir sur le lit d’hôpital pour faire face au docteur, mon sac sur les genoux. Il est important pour moi, et ma façon d’agir le montre sans doute un peu trop.

Je peux partir ?

Je me demande s’il veut que je reste encore un peu. Je ne me sens pas dans la meilleure des formes, mais la douleur est passée de « je veux mourir » à « j’ai trop bouffé de chocolat, je veux mourir ». Même finalité, mais certainement pas la même douleur.

Je me sens bien docteur. J’ai l’impression d’avoir pris une bonne cuite, mais rien de ce que je ne peux gérer.

Je veux qu’il me laisse filer, alors je ferais tout ce qu’il me dit… ou presque hin, je ne suis pas tarée non plus. Je n’aime pas attirer l’attention et je me sens mal à l’aise avec les gens. Surtout avec des medecins. Ils mettent leurs mains dans le corps des gens. c’est presque des dieux, alors si en plus ce sont des Nephilim…

Je promets d’être sage et de ne plus prendre le bus. Je ne recommencerais plus.

Big smile. Aller, le gentil docteur mignon va me laisser sortir sans me poser de questions…

Humain

Michael Ealer

Nephilim

Michael Ealer

Messages : 861
Enregistré le : 21 août 2016, 10:16
Nephilim
# RP terminés RP en cours

Michael Ealer

» Publié par Lucy Hale

» 24 nov. 2016, 22:24

Michaël Ealer n’est pas très bon dans le domaine de la comédie, ou de l’humour, il y en a qui sont doué pour ce genre de chose, naturellement, de son propre avis, il se pense trop sérieux mais pas dénué non plus d’un potentiel vague quand il en a l’envie. Certains oseraient même dire : trop coincé, mais ce serait le limité. Même s’il n’a pas le bouchon à la déconade, Michaël peut essayer avec ou sans succès. Et cela fait bien longtemps qu’il n’a pas eu envie de pousser le truc, Sloan l’y incite, tout simplement.

Il connait Miley Cyrus ? Mike n’est pas un ermite et sans être accroc à l’actualité people et à la musique récente, il connait les choses de son époque de vie. Un sourire décroché au coin de sa lèvre, il y a plus sain que cette chanteuse effectivement.

Tendant les papiers à la jeune femme, elle s’est assise sur son lit, c’est à cet instant qu’il remarque son affection pour son sac, qu’elle garde près d’elle. il ne se serait pas trop attardé sur ce détail si elle n’avait pas ses mains dessus. Son passeport indique de nombreux voyage, il faut croire qu’elle n’a que cela, une sorte de nomade de cette époque.

--Vous pouvez, mais nous aurions préféré vous garder un jour de plus par précaution.

Elle a bien le droit de s’en aller si elle le souhaite,les dons de soin l’ont requinquée, mais il est parfois préférable de patienter un peu, par sécurité, il se doute bien que rester à l’hôpital n’est plaisant pour personne, alors il reste attentif à ce qu’elle va dire. Elle a repris quelques couleurs, et il n’est pas obligé qu’elle reste.

Le terme Docteur n’est pas démenti par Mike, il n’est pas médecin à proprement parlé mais ses capacités de soin et ses connaissances sur les remèdes naturels font de lui quelqu’un capable de soigner, certes pas du genre à opérer à cœur ouvert, mais ce genre de pratiques humaines est pratiquement obsolète dans cet hôpital.

Restant silencieux, le Nephilim la regarde en souriant, elle a envie de se tirer, il ne peut que le comprendre. La regardant, il ne va pas lui faire une fleur, parce qu’elle a bien le droit de partir…

--Vous la tiendrez cette promesse ? –Questionne-t-il tranquillement. –Je ne vais pas vous retenir si vous voulez partir, mais j’aimerais m’assurer que vous allez bien, je peux compter sur vous et vous revoir d’ici deux jours ici ? Juste pour la forme.

Michaël préfère cela, il se doute bien qu’elle peut lui faire des promesses et ne pas venir, ce qui ne l’étonnerait pas, il n’irait pas la chercher par la peau des fesses dans tout Vegas mais il est certain qu’il préfèrerait une sorte de compromis. S’il est d’autant plus précautionneux c’est qu’il n’a pas envie qu’un manque de prudence puisse nuire à l’image de l’hôpital, pas après ce que Vesta a du faire pour arranger tout cela, certes, il n’est question que de sécurité, un peu poussée, mais Michaël est du genre minutieux pour sa Seirim.

Il la regarde donc, avec un air bienveillant, espérant qu’elle concède à sa requête mais il ne se leurre pas soit dit en passant en vérité.

Nephilim

Sloan Monroe

Humain

Sloan Monroe

Messages : 904
Enregistré le : 27 juin 2016, 21:11
Humain
# RP terminés RP en cours

Sloan Monroe

» Publié par Harper

» 04 déc. 2016, 21:35

Le docteur est bien gentil, mais c'est avec cet endroit que j'ai du mal. Déjà c'est un hôpital, mais en plus il y a des Nephilim partout. Je n'ai pas oublié ce qu'il s'est passé en Italie. J’en rêve dès que je ferme les yeux.

Qu’est-ce qui pourrait m’arriver si je sors aujourd’hui ?

Je ne sais pas ce que je crains. Il me fait peur tout à coup. Je croyais qu’ils m’avaient refaite à neuf. Après tout, aucune cicatrice n’est venue marquer mon front. Si c’est juste une peur classique, alors je le rassure, je vais bien. Je suis un peu groggy, mais je crois que c’est normal après ce genre d’accident. Je vais jusqu’à lui promettre de ne plus prendre le bus. Ce par quoi il émet des doutes.

Autant que possible en tout cas.

Il peut voir à ma tête que l’idée de rester deux jours de plus ne m’enchante pas du tout, pour beaucoup de raison.

Je ne vis pas ici et je n’ai presque plus d’argent. Je suis désolée, mais je suis obligée de prendre l’avion pour rentrer chez moi. Je n’ai pas les moyens de rester à l’hôtel deux jours.

Je suis qu’une simple vendeuse, pas crésus au cas il ne l’aurait pas remarqué. Je sais que ça part d’une bonne intention, mais je ne vais pas pouvoir satisfaire ses attentes. Je me relève.

Sauf avis médical contraire docteur, je m’en vais.

Je commence à réunir mes dernières affaires. Je ne sais pas ce que tout cela va me coûter, mais certainement un bras.

Je vais payer ce que je vous dois, ne vous inquiétez pas.

J’ai juste besoin qu’il me dise ou c’est, sinon je trouverais seule. Je lui tends une poignée de main.

Merci Docteur.

Je ne peux pas lui dire à bientôt, j’espère ne jamais le revoir, surtout si c’est pour me rafistoler à chaque fois.

Humain

Michael Ealer

Nephilim

Michael Ealer

Messages : 861
Enregistré le : 21 août 2016, 10:16
Nephilim
# RP terminés RP en cours

Michael Ealer

» Publié par Lucy Hale

» 11 déc. 2016, 17:36

Michaël Ealer réalise qu’il est un peu alarmiste, son côté trop protecteur probablement qui vient faire des siennes et s’imposer tout naturellement dans la conversation. En soit, Sloan ne risque plus rien, à moins que le vestale n’ait pas utilisé son don de soin correctement ou qu’il ait manqué quelque chose, mais dans cet hôpital, pas de rebondissement à la…Urgence/Grey’s Anatomy ou autre série médical dont il ignore tout et où le patient pourrait avoir subitement une hémorragie interne alors que personne n’a rien deviné.

--Il s’agit simplement de prudence, en soit, rien, nous nous sommes occupés de vous soigner comme il le faut. Je ne voulais pas vous inquiéter, je suis parfois de nature prudente.

Mike ne se rend pas compte qu’il peut laisser planer un soupçon quelconque pour la jeune femme sur les intentions claires ou non des Nephilim et de cet hôpital, mais elle est soignée et a le désir de s’en aller, il lui propose cependant de la revoir dans deux jours, n’imaginant pas qu’elle soit ou globe trotteuse ou miss Vadrouille, malgré le passeport, il n’a pas fouillé après tout.

--Je comprends.-Il s’en veut d’avoir été insistant, légèrement, l’obligeant ainsi à s’excuser sur ce manque d’argent pour rester, il la pensait peut-être en séjour dans le coin, plus que d’ici. L’habitude de voir les mortels rester…en quelques sortes. –Nous allons signer les papiers nécessaires à votre sortie dans ce cas.

L’observant ranger ses affaires, il est surpris par la suite de ses propos. Il aurait pensé que la réputation de l’Atrium le précédait, mais il pense un peu trop comme si le monde entier ne s’intéressait qu’aux démons et leur ville. D’un simple sourire, il lui répond alors.

--Il n’y a rien à payer Mademoiselle Monroe. L’Atrium Vestae soigne les personnes qui se présentent à ses portes, peu importe la mutuelle ou autre, nous n’en réclamons pas, vous n’avez donc rien à nous devoir.

Sa Seirim ne facture rien, les dons sont les bienvenues, il n’est pas rire qu’un vieil homme riche et puissant désire se voir offrir jeunesse ou immortalité en offrant une somme considérable de sa fortune à la bâtisse, espérant ainsi défier les lois de sa nature mortelle, mais en aucun cas, les patients ne déboursent un centime.
Peut-être est-ce quelque chose qui dérange, qui sait, il existe encore des endroits payant ou des dispensaires, certainement pour les quelques farouches hostiles à leur race.

Souriant, il ouvre la porte et lui fait signe d’un geste de la main de l’accompagner, si la demoiselle ne réentame pas la conversation, Mike reste silencieux en la conduisant à l’accueil pour clore son dossier et où on ne lui réclame rien, avec courtoisie, juste avant, en la laissant devant un confrère ou une consœur en charge paperasserie administrative, il la salue avec politesse, lui souhaitant un bon retour chez elle.

Nephilim

Sloan Monroe

Humain

Sloan Monroe

Messages : 904
Enregistré le : 27 juin 2016, 21:11
Humain
# RP terminés RP en cours

Sloan Monroe

» Publié par Harper

» 18 déc. 2016, 10:56

Le doc essaye de calmer mes craintes… trop tard. Il est peut-être trop attentif à ses patients, mais pour le coup, il m’a fait me poser plein de questions qui vont me rester en tête un moment. Il doit avoir compris que je n’ai pas l’intention de revenir. Je vais partir loin d’ici, loin des Nephilim et reprendre ma petite vie de merde… Elle est peut-être à chier, mais au moins, il n’y avait aucun mec avec le désir de m’embrocher de ses griffes dedant. Je n’arrive pas à chasser son visage de ma tête. Ce qui me fait flipper de plus belle. Et s’il avait marqué mon esprit ? Je deviens blanche comme un linge, mais cela n’a rien avoir avec les compétences médicales du Doc. Il m’a bien soigné, je n’en doute pas.

J’ai déjà des nœuds dans le ventre en pensant à ce que ça va me coûter. Il me rassure, les soins sont gratuits ici. Je pose ma main sur mon ventre. Je n’y crois pas une seconde. Ils doivent bien prendre quelque chose en échange ? Je plonge mon regard dans le sien comme si je pouvais le lire dans ses yeux. Tout ce que je récolte, c’est une envie de l’embrasser. Merde !

Je détourne le regard et m’attache les cheveux.

Merci.

Je dois apparaître comme une paumée devant ce mec, mais c’est un peu ce que je suis… d’une certaine façon. Je ne sais jamais vraiment où je vais. Je ne pense pas que ce soit important de savoir.

On arrive à la sortie. Il m’a vraiment raccompagné jusqu’au bout, comme il l’avait dit. Il ne fait pas semblant. Mon côté méfiant se demande tout de même si ce n’est pas une façon de s’assurer que je me casse et que je ne fouine pas dans les coins. Pas de risques avec moi, plus vite je serais loin, et mieux je me porterais.

Au revoir.

Je m’en vais, mais je finis par me retourner.

Au fait. Je sais qu’elles doivent toutes vous le dire, mais vous êtes le plus sexy des Doc que je connaisse.

Je lui fais un clin d’oeil, un signe de main pour dire bye bye et je m’en vais, un petit sourire aux lèvres.

Répondre

Retourner vers « L'Atrium Vestae »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité