Ballade en Limousine [Lucy]

Les plus anciens casinos de Vegas se situent à Downtown au niveau de la célèbre Fremont Street. Face à la concurrence du Strip, le district s'est reconverti en un quartier d'affaires. Pari réussi puisqu'il regroupe les habitations des «hauts-salaires» de la ville ! De nombreux Nephilim y ont élu domicile.
Nephilim

Byron White

Nephilim

Byron White

Messages : 357
Enregistré le : 09 oct. 2016, 21:06
Nephilim
# RP terminés RP en cours

Byron White

» Publié par Jimmy Chesly

» 18 févr. 2018, 00:11

Je crois que c’est la première fois de toute ma vie qu’une femme me repousse. Mon égo a un peu mal…là. Juste au niveau des couilles. Je reste con d’ailleurs, vient-elle de me repousser parce que je suis marié ? C’est honorable, je connais peu de femme qui ne rêverait pas d’être ma maitresse ! Mon narcissisme s’emballe mais bordel !

Sur le canapé, pourtant, mon amour propre très Nephilim est secoué, je ne vais pas me trahir pour une petite mortelle sans importance, à la place, je la laisse m’échapper faire, comme si de rien n’était. Elle me fuit, et me propose une nouvelle bière.

-Ne soyez pas gênée Mademoiselle Hale, je ne le suis pas ! Ortie et moi considérant la fidélité comme une chose très superflue. Vous voyez ?

Allons, je suis fidèle par obligation de mon Seirim, je ne baise qu’Ortie et j’avais envie d’un peu de changement. Le même corps indéfiniment, c’est lassant pour un immortel. Même si Ortie est bandante, et que je n’ai rien à redire sur ses chairs en parfaite état.

-Cela ne m’empêche pas d’aimer ma femme.

Je souris en disant ça. Aimer une mortelle. Oui, c’est un peu comme s’écorcher l’intérieur de la bouche avec un rasoir que je dis ça. Mais je ne déteste pas Ortie, mon affection, ma tendresse, bien des choses existent pour elle en moi !

-Je veux bien une nouvelle bière sinon.

Je m’enfonce dans le sofa, portant le goulot à mes lèvres et pensant amèrement à ce rateau. Je n’ai pas l’habitude et je n’aime pas cela, mais je ne vais pas forcer Lucy, ce n’est pas Byron. J’avale la fin de ma première bière.

-J’admire vos principes Lucy.

Finis-je par avouer, en y réfléchissant, ce n’est pas si mal…
Image

Humain
Avatar du membre

Lucy Hale

Humain

Lucy Hale

Messages : 862
Enregistré le : 21 août 2016, 10:16
Humain
# RP terminés RP en cours

Lucy Hale

» 08 mars 2018, 17:21

Lucy ne veut pas coucher avec un homme marié, elle s’éloigne, propose une nouvelle bière. C’est difficile de ne pas céder, il est très bel homme et dans ses goûts, mais elle connait ses limites. Elle ne peut pas faire ça, elle ne veut même pas en fait et qu’il veuille lui, commence à la déranger. Gênée, Lucy écoute la suite de ses propos et se contente de faire un petit sourire, le petit sourire furtif, qui redresse le coin des lèvres et les sourcils. Celui qui traduit parfaitement qu’elle n’est pas à l’aise. Elle sait parfaitement que les gens peuvent être infidèle et en être d’accord, c’est une occasion donc, non ? Pas vraiment.

Elle se dirige vers son frigo, tournant le dos à Byron, mais sans perdre une miette de ce qu’il dit. Elle lève les yeux au ciel, il aime quand même sa femme. Tant mieux pour lui, Lucy n’a aucune vocation à être la maîtresse d’un homme mariée, ou le coup d’une fois. Elle n’aime pas cette situation, même si elle ne l’a jamais vécue, elle ne s’imagine pas dans cette aventure. Il y aurait un possible, si elle connaissait le couple, si c’était quelque chose de clair et d’évident, un truc ensemble, mais là…

Non.

Attrapant la bière dans le frigo, la jeune femme revient, un air joyeux au visage, elle enjambe son canapé par le dossier et retombe à côté de Monsieur White, bien décidée à ne pas prendre en compte ce qui vient de se passer. Elle décapsule la bière pour elle, remet son assiette sur ses jambes, et quand il parle de principe, Lou reste étonnée.

--Parce que je ne veux pas coucher avec un homme marié ? –Comme si c’était un principe extraordinaire !- Vous n’avez aucun principe vous ?

S’étonne-t-elle, pour essayer de comprendre, en quoi elle est admirable. Lucy mange, et bois, veillant à mettre une barrière de nourriture et de boissons entre eux ! Des fois qu’il n’ait l’idée de recommencer !

--Je ne vais pas vous mentir, je suis une fille de mon époque, avec une sexualité assumée et plutôt volage. Même si je n’aime pas ce terme. Les hommes mariés, ça ne m’intéresse pas, les hommes en couple non plus, parce que c’est compliqué. Je n’aime pas du tout me retrouver en conflit avec la compagne, c’est pas…c’est pas mon truc. Je me protège, j’ai rien d’admirable là-dedans.

C’est bien tout. Lucy n’aime pas jouer la troisième roue du vélo, et encore se retrouver dans un noyau de jalousie et de cri. Les choses sont différentes dans un accord consenti, mais ce n’est pas le cas, en tous cas, pas avec Madame White et quoi que l’homme puisse dire, elle ne va pas le croire sur parole. « Ma femme ne dira rien » n’est pas un argument.

Prenant son téléphone portable, la jeune geek s’amuse à aller fouiller le net, ne laissant pas Byron voir son écran. Elle le laisse répondre, avant de l’interrompre.

--C'est marrant, si vous êtes mutuellement infidèles, ça se voit pas sur google et les sites à ragot.

Peut-être qu’en cherchant bien, elle trouverait quelque chose, mais de premier abords, leur nom n’amène que des éléments basique, Byron en soirée, Ortie de sortie, Ortie et Byron main dans la main, plein de chose ! Lou pense encore une fois qu’avec une telle femme chez lui, qu’est-ce qui peut lui trouver ?

Nephilim

Byron White

Nephilim

Byron White

Messages : 357
Enregistré le : 09 oct. 2016, 21:06
Nephilim
# RP terminés RP en cours

Byron White

» Publié par Jimmy Chesly

» 23 avr. 2018, 13:17

Elle me fait rire et je m’installe confortablement dans le canapé. Je trouve sa façon de voir assez limité, la fidélité est une notion moralement imposée et tellement peu crédible, je n’y crois fermement pas. Tout ça, c’est … tellement ridicule.

-Je n’ai pas saisi ce qui vous retiens en fait, le fait de vous attirer les foudres de la fille ou bien si ça vous ennui vraiment d’enfreindre votre morale chrétienne.

Parce qu’il s’agit plutôt de cela, ne pas s’ennuyer avec une autre femme j’ai l’impression et je dois concéder à Miss Lucy que je n’aimerais pas plus l’idée de recevoir les foudres d’Ortie, ni même de l’avoir en rivale. Ma douce et charmante épouse est un véritable ouragan quand elle s’y met et ses hystéries me sont peut-être magnifiques, mais…sincèrement, je pense qu’elle pourrait effrayer plus d’une comparse.

-Le couple parfait c’est beaucoup plus vendeur et vous n’imaginez pas le prix que ça coûte en cas de fuite !

Je ris en disant cela, parce qu’il n’est jamais arrivé que la chose fuite, mes amant(e)s ne se souviennent jamais vraiment de nos nuits mouvementées et puis ceux de Ortie, elle a sa manière de faire aussi.

-Il n’y en a jamais eu !

Je fais bonne figure en buvant ma bière, mais je garde l’idée que je l’ai amère. Pour me consoler, je pourrais tricher, mais je ne vais pas me mentir à moi-même, je sais parfaitement que ce serait ridicule que de le faire et qu’il n’y aurait aucune victoire pour moi ! Alors, espérons que j’arriverais à lui faire baisser ses barrières !

-Et si je vous mettais la raclée sur ce jeu ? Je ne change pas de sujet, mais j’ai l’impression que vous retardez maintenant l’inévitable.

Oui, je change un peu de conversation, mais si on reste sur ce rateau, je sens que je vais finir par grincer des dents, alors, autant jouer et tout ira bien. Je ne pense pas du tout que je vais gagner, mais je vais tout faire pour en tous les cas !
Image

Humain
Avatar du membre

Lucy Hale

Humain

Lucy Hale

Messages : 862
Enregistré le : 21 août 2016, 10:16
Humain
# RP terminés RP en cours

Lucy Hale

» 30 avr. 2018, 15:23

Lucy regarde Byron White, l’air un peu dépitée, voir même déçue. Il est en train de s’enfoncer auprès de la jeune fille, un peu comme quand elle a su que Caleb Frantz était Sariel. Elle le dévisage, un peu sévèrement, pour l’instant, il ne lui apparait que comme un homme qui a seulement envie de la convaincre que ses idées sont mauvaises, ou qu’elle a tord, mais bon, peut-être qu’elle ne sait pas discerner les choses comme lui. Chacun fait ce qu’il veut néanmoins dans la vie.

--Non, en fait, vous avez raison, je n’ai pas envie de me retrouver au milieu d’un triangle étrange. Ni de blesser quelqu’un. Vous savez, la troisième personne que l’on fait généralement cocu. Après, il y a sûrement des tas d’exceptions, des tas de possibilité, mais je n’arrive pas à accepter de blesser quelqu’un. Après, si vous voulez y voir une morale chrétienne, vous faites ce que vous voulez.

Lucy sourit, elle ne lui en veut pas, de ne pas la comprendre, elle, elle se comprends et sait parfaitement ce qu’elle fait ou ne fait pas ! Le reste ne lui importe que peu et dans ce cas présent, elle n’a aucunement besoin de justifier ses propres réserves ! Elle lui offre un sourire, du genre que l’on fait par politesse mais qui cache autre chose dans la pensée.

-- Si vous le dites.

Cet homme est étrangement superficiel, ce qui lève beaucoup de son charme, ou en tous cas, elle le ressent comme ça, de quoi faire baisser un peu plus sa côte auprès de la geek, ce qui est dommage, il est bel homme et séduisant, voir même une image intéressante du monde de l’internet avec une côte de popularité qui motive à l’apprécier, mais au fond, il a plutôt l’air d’un type banal, cherchant à séduire la fille qui passe. C’est un peu péjoratif et elle n’aime pas trop cela, mais pour l’instant…elle ne saurait mieux dire.

--C'est vous qui vous faites autre chose que commencer la partie, je dis cela, je ne dis rien.

Bon, il est vrai que l’homme est amusant, elle apprécie et elle sourit en attrapant la manette. Il ne peut pas dire que c’est elle qui repousse le moment de jouer et quand elle lance enfin la partie, Lou le regarde en coin. Peu importe qu’il soit dragueur et un peu insistant sur les bords, il n’est pas désagréable, alors forcément, elle l’apprécie, tant qu’il ne recommence pas à essayer de la draguer et c’est avec un réel plaisir que Lou prends son personnage plus que fétiche sur Tekken, Eddy. Il ne faut pas se leurrer, c’est comme quand elle prends Harley sur DC, Byron White n’a aucune chance et elle engage la partie en étant totalement sans pitié.

Elle lui laisse gagner au moins un match par politesse, et ne le cache pas, faisant l’idiote sur la partie en le taquinant, buvant sa bière en lâchant sa manette, d’ailleurs, elle fait durer le plaisir sur le dernier match pour se départager, et elle s’amuse même à faire l’idiote, jusqu’à le terminer rapidement alors qu’il lui manque quelques points de vie. La demoiselle regarde alors son invité, avec un grand sourire radieux.

--Oui, donc vous disiez ?

Lâche-t-elle avec un immense sourire, ravie d’avoir gagné, cette fois, c’est son tour de se la jouer, mais après tout, c’est elle, la geek de service.

Nephilim

Byron White

Nephilim

Byron White

Messages : 357
Enregistré le : 09 oct. 2016, 21:06
Nephilim
# RP terminés RP en cours

Byron White

» Publié par Jimmy Chesly

» 21 juin 2018, 21:51

Mademoiselle Hale est donc du genre à me faire comprendre qu’elle ne changera pas d’avis, soit, je lui laisse volontiers penser ainsi qu’elle le souhaite et ne vais pas tenter de changer ça ! Ce serait dommage, après tout, c’est rafraîchissant, si elle n’appartenait pas à un infiltré, et si je n’avais pas ma douce Ortie, peut-être que je l’aurais prise pour moi. Elle a un truc, un je ne sais quoi…et j’adorerais réellement lui montrer bien des choses qui ne lui plairait probablement pas !

Mais bon, dommage, c’est la vie, tout ce qu’on veut ! Nous jouons.

Et je me fais battre à plate couture, la demoiselle arrive même à me prouver qu’elle me laisse gagner, je ne suis pas mauvais joueur, ni même mauvais perdant, mais je dois dire qu’elle viendrait presque m’arracher un agacement…du genre : pour une humaine, elle se la joue un peu trop. Fort heureusement, je ne vais pas trahir ma couverture pour une petite donzelle de son espèce. Je soupire donc.

-Et bien, on peut dire que vous m’avez explosé ! Ne plus jamais défier une vraie geek !

Je le prend bien, mais mon égo est durement mené par tout cela, je ne vais pas mentir. Je lache la manette, soupire, l’heure du déjeuner est passé !

-Ah je dois m’en retourner à mes obligations mademoiselle Hale. Lucy ? Je peux au moins vous appeler Lucy ?

Une simple question, qu’elle me l’accorde ou non, ça m’importe fort peu, j’aurais adoré pouvoir l’emmener balader, aller chercher son autre amie rousse, et pourquoi pas les convier à un délice à trois, j’ai un penchant pour ce genre de couleur de cheveux ! Hélas, on a pas tout ce qu’on veut dans la vie !

-Nous nous reverrons bientôt !

Je finis par quitter l’appartement, en me demandant quelle serait notre prochaine rencontre. Il y en aurait une, forcément, rien que pour le plaisir !
Image

Verrouillé

Retourner vers « Downtown »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités