Un diner en sa compagnie

Le Strip comptent de nombreux casinos : Sahara, Circus Circus, Casino Royale, Treasure Island, Caesar Palace, etc...
Répondre
Nephilim
Avatar du membre

Sassy de Verville

Nephilim

Sassy de Verville

Messages : 42
Enregistré le : 08 oct. 2016, 19:22
Nephilim
# RP terminés RP en cours

Sassy de Verville

» 05 nov. 2016, 20:07

ImageImage Cucina By Wolfgang Puck
Situé tout près du Aria, le restaurant propose une atmosphère chaleureuse et accueillante avec une vue panoramique qui devient un endroit idéal pour regarder les gens. Toujours engagés à utiliser les ingrédients les plus frais et les meilleurs disponibles pour créer des goûts incomparables, le menu est complet avec des plats italiens rustiques, notamment antipasti, salades, pâtes faites à la main et plats alléchants avec de délicieuses viandes et poissons.

***
Image
Elle était beaucoup trop classe pour le restaurant. Ce n’était pas surprenant : Cette robe avait été choisit avec soin et rien d’autre n’aurait pu toucher son corps qu’un vêtement de qualité pas tout droit sortie d’une penderie de G.N. La féminité de Sassy et le soulagement d’être revenu à Vegas attirait les regards, même si elle cachait son aura. Les Nephilim au grand jour n’était certainement pas une une raison de perdre son automatisme. Surtout pas quand on avait été entrainée pendant 30 ans à Zakaï.

Au loft, elle avait écouté avidement chaques paroles de Sariel sans dire un mot, hochant simplement la tête comme un bon petit soldat. Il s’était montrer insensible à son déshabillage et proposa de lui envoyer quelques humains esclaves pour la rassasier. Sassy allait ouvrir la bouche pour protester mais ce contenta de sourire en baissant le regard, passa une main dans sa chevelure, une courte inspiration amusée, pensant presque tendrement « connard ».

- Je fais vite.

Lui avait-elle simplement répondu se débarrassant de sa chemise blanchâtre, laissant vu sur sa petite poitrine ferme quand elle disparu vers la salle de bain.

Sassy en était donc ressortie maquillé, coiffée rapidement et habillée de cette très classe robe noire échancré au dos. Elle n’avait pas demandé la visite « des boys », ce disant que tant qu’à faire ça vite, autant faire ça bien avec quelqu’un d’autre de plus intéressant. Elle n’était pas en manque d’orgone, juste… juste cette envie d’avoir nu et près d’elle quelqu’un qui la connaissait par cœur.

Elle était allée le rejoindre immédiatement au bar, le prit par le bras et siffla un taxi puis ce dirigèrent vers le restaurant. Sassy de Verville entra, salua le placier et grâce à son don, ils eurent une super place au bar, au fond du restaurant. Ce n’était pas intime mais c’était moins bondé à cet endroit et plus feutré comme ambiance.

D’un pas enchanteur, elle roula du bassin comme une pro vers leur place et se jucha sur un des sièges hauts. La rouquine croisa ses longues jambes, laissant voir une cuisse ferme et blanche terminé par un soulier aiguille de marque puis elle posa un coude au bar, ce retournant vers Sariel.

Un signe au barman :

- Surprend moi : Concocte-moi ton meilleur mélange et celui qui te fais le plus penser à las vegas. Peu importe le prix. Oh et tu peux me faire servir une pointe de pizza Soppressata, s’il vous plait ? Merci, t’es un chou.

Et s’il faisait ça bien et comme un grand, il aurait un bon pourboire.

Le Barman se retourna ensuite vers son Seirim, prend sa commande et disparaît faire joujou avec ses verres et alcools le temps de leur servir ce qu’ils avaient commandé.

- Alors. Que veux tu savoir sur Julian ? demande-t’elle, pensant que c’était que pour faire la conversation. Elle n’étais pas bête, il y avait probablement d’autre infiltré qu’elle à Zakaï, assurément.

Son verre arriva, étagé, coloré, elle n’écouta pas vraiment ce qu’il y avait à l’intérieur mais remercia le gamin et demanda :

- Tu peux m’amener quatre shot de téquila ? Citron et sel aussi.

Un soupir, elle replace une mèche qui tombe sur son front et demande :

- J’ai su que la blondinette (pour ne pas prononcer son nom en publique) avait pondu. Elle n’a pas eu le temps de m’en parler sauf de me dire qu’il devrait me plaire…

Sassy n’arriva pas à retenir un rire claire et franc qui lui empourpra les joues. La rousse ne se moquait pas, elle riait de combien cette situation était tout à fait extravagante. Sassy et Sariel allait discuter de le progéniture ? Elle s’arrêta et attrapa un des shots de tequila, vers un peu de sel sur sa main :

- On peut parler d'autre choses si tu veux, comme... pourquoi tu as encore le teint pâle.

Léche le sel.
Avale la téquila.
Suce le citron.

Sariel avait encore l'air malade ou légèrement faible physiquement. C'était subtile, il fallait l'avoir suivit pendant quelques siècles pour voir la différence mais Sassy l'avait vu. Il tramait quelques choses, comme d'habitude, c'est certain.
Image Image
Image
Merci Lucy <3

Nephilim

Sariel

Originel

Sariel

Messages : 517
Enregistré le : 26 juin 2016, 12:46
Originel
# RP terminés RP en cours

Sariel

» Publié par Hope

» 09 nov. 2016, 09:36

► Afficher le texte
Je demandais la même chose que Sassy non sans l'avoir complimenté sur sa tenue avant de l'aider à s'asseoir comme tout gentleman le ferait avec une aussi belle créature.

Je veux tout savoir sur Julian.

Je joue avec le verre que nous a amené l'humain. Si facilement manipulable, Sassy est une maîtresse en la matière. Combien de grands hommes (et de grandes dames) ont succombé à ses charmes pour le compte des infiltrés.

Que va t'il me rapporter.

Soyons clairs, les Infiltrés sont des pions que je bouge au gré de mes envies. Certains pions ont pris du temps à me rejoindre. Heru Ur fut sans doute le plus difficile. Même maintenant, je dois faire preuve de doigté pour qu'il aille où je le souhaite. Mais il semblerait que la gueguerre entre nous soit finit. Ce qui lui permet d'exceller et nous, d'obtenir des victoires non négligeables. Enfin.

C'est un enfant. Tous les enfants sont mignons à cet âge ... A priori.

Je pousse mon verre sans l'avoir touché. Je ne mets pas vraiment d'entrain de parler de Hope. Ce n'est qu'une pièce de plus sur mon échiquier non ? En tout les cas, j'essaye de faire passer ce message à la rouquine. Je mets le sel au creux de mon pouce, je le lèche, je bois cul sec et je savoure le quartier de citron dans ma bouche. L'explosion, je ferme les yeux et je repose le quartier dans une coupelle.

Quand elle me parle de mon teint pâle, je lève ma main pour la glisser pleinement dans sa nuque et la regarder avec passion.

Pourquoi as tu voulu devenir une guerrière ?

Sassy, MA Sassy prenant les armes ? Cela n'avait jamais été le deal. Je savais qu'elle jouait sa vie de nombreuses fois, mais je maîtrisais ces risques, pour elle, pour moi. Alors une Sassy avec des armes, comment j'allais faire pour la tenir éloigner de ses conflits et de ses combats ? Comment j'allais faire pour qu'elle ne meure pas ? Je glisse ma main de sa nuque, vers son épaule et je repends une Tequila shot.

Tu n'aurais pas du.

Un constat. Ma Sassy s'émancipe, elle me glisse entre les doigts. N'est-ce pas normal au bout de tant d'années ? Les enfants deviennent des adultes. Ils s'éloignent de leurs parents. C'est ainsi.

Asmodée aimerait te voir quand tu auras le temps.

Asmodée, mon frère bien aimé. On avait toujours su que Sassy l'aimait, mais elle m'avait suivi moi. Je ne comprenais toujours pas pourquoi, mais j'étais très fière d'elle. Mais maintenant qu'Asriel était dans les parages, si le lit d'Asmodée était prêt à accueillir Sassy De Verville, alors elle serait très bien placée pour savoir qui était Asriel. Je n'avais aucune confiance en lui. Et puis, j'ai toujours pensé qu'Asmodée et Sassy se sont toujours bien entendu. Je ne voyais donc pas l'intérêt de lui cacher son retour à Vegas. Il avait vraiment été ravi de l'apprendre.
Image

Nephilim
Avatar du membre

Sassy de Verville

Nephilim

Sassy de Verville

Messages : 42
Enregistré le : 08 oct. 2016, 19:22
Nephilim
# RP terminés RP en cours

Sassy de Verville

» 09 nov. 2016, 15:17

- Julian… Elle sourit malgré elle. Il est télépathe. Vraiment pratique à Zakaï. Il est doué aux armes et aux combats, comme le sont la plupart des enfants de là-basqui auront considérez sérieusement leur utilité. Par contre, il est totalement de notre côté. Il rêve, depuis sont plus jeune âge, de mission d’infiltration. Il a même apprit l’informatique, en espérant ajouter des cordes à son arc.

Julian avait été malléable, motivé, plein d’espoir. Il vivait aussi dans l’ombre de Sariel, qu’il considérait comme son géniteur. Il était encore jeune mais c’était palpitant à observer.

- C’est un bon guerrier. C’est ce sera aussi un bon infiltré et il t’écoutera et t’obéira. C’est du sang frais et vivifiant. Il à cette même tendance que tout les jeunes sorties de la Kabbale à se sentir meilleur, plus fort, choisi, mais je crois que ça va être passager, le temps de passer aux vraies choses.

Elle prend elle aussi son deuxième shot, dont elle se délecte silencieusement sous la brulure de la téquila et l’acidité du citron. Sassy roule des yeux, un sourire en coin sur le fait qu’il croit que tout les enfants étaient mignons à cet âge. La rouquine ne le croyait pas. Les enfants n’étaient pas inconditionnellement beau. Il y en avait des laids. Surtout quand il n’était pas le sien…mais elle ne s’étendit pas sur le sujet, sentant que son Seirim n’avait pas vraiment envie d’en parler.

Un frisson monte le long de son dos quand elle sent la main de Sariel glisser sur sa nuque. Se regard passionné aurait été suffisant pour qu’elle lui saute dessus et le viole mais … elle se reteint. Il ne voulait pas vraiment d’elle de cette manière, du moins, pas maintenant, peut-être plus jamais…Cette idée était presque inconcevable pour la créature libidineuse qu’était le Chef des Infiltrés mais … qui sait. Il avait ce talent.

Ces voies étaient impénétrables.

- Voulu devenir une guerrière ? Moi ? Une guerrière ? Sourcille t’elle en l’observant. Tu m’as bien vue ? J’ai apprit à me battre, certes, à utiliser mes voleuses plus efficacement. Je ne suis pas trop ridicule en plus. Pour ne pas dire qu’elle se débrouillait vraiment bien. Mais delà à dire que je veux devenir une guerrière… J’aime beaucoup trop ce que je fais et comment je le fais pour changer de statut.

Sassy voulait le rassurer.

- Je sais me défendre. Je devais passer le temps là-bas. C’était long et si un jour, tu n’as plus besoin de moi pour mes talents de séductrice, je demanderais à Oishi ou Heru de terminer ma formation et deviendrait un garde du corps.

Ne voyait-il pas qu’elle le faisait pour ne pas être un poids ? Pour rester près de lui ? Pour qu’il ne s’inquiète pas pour elle. Pour qu’il puisse faire ce qu’il a à faire sans penser à la protéger elle aussi ?

Sa pointe de pizza arrive enfin devant elle. Ça lui change un peu les idées quand délicatement, elle s’en emparre avec les doigts et porte l’extrémité de celle-ci entre ses lèvres rouges. Une bouchée qui laisse derrière elle de long filament blanc et savoureux, Sassy ferme les yeux de contentement, ce délectant de cette saveur parfaite et si primaire.

C’était merveilleux.

Merveille qui fut écourté par une simple phrase.

La rouquine ne se retourna pas vers Sariel et secoua la tête négativement de gauche à droite :

- Tu as besoin de faire surveiller les forgerons ?

Non parce que, elle n’était pas née de la dernière pluie. Asmodée qui aimerait la voir, quand elle aurait le temps ? Comme si 300 années de totale absence n’avait pas été un message assez clair sur ce qui n’a jamais exister entre eux. Elle était jeune, il était con et Sariel était le meilleur choix qu’elle aurait pu faire. Elle aurait préféré les choisirs, tous les deux, mais Asmodée, ce n’était pas un challenge à sa hauteur.

Sassy avait eu besoin de plus.
Et ce plus avait toujours été Sariel.
La preuve ? Elle ne l’avait toujours pas obtenue.
Et probablement qu’il ne lui donnera jamais.
Peut-être qu’un jour, Sariel décidera de libérer Sassy. Peut-être seulement un jour, il trouvera ce qu’il cherche lui aussi. Peut-être qu’il l’a déjà trouvé, d’ailleurs ? Qui sait !?

Seulement lui.

Elle avait pris une autre bouchée de pizza, nettement moins délicieuse, mais elle ouvrit ses yeux et l’observa du coin de l’œil. Légèrement exaspérée, elle abaisse les épaules, dépose sa pointe de pizza, s’essuie la commissure des lèvres lentement en demanda

- Est-ce que tu penses que j’ai encore des sentiments pour lui ? Après tout ce temps, tu oserais croire que j’ai le moindre relent de ce qui m’a nourri passionnément pendant quelques jours d’orgies débridées durant mon éveil, il y a de cela plus de 300 ans, pour ton frère ? Si c’était le cas, elle était vexée. Elle attrape son verre d’alcool à la saveur indéchiffrable, bois une gorgée, garde le verre en main et attrape la cerise qui y trainait au fond, par la tige. Ais-je encore à te prouver qu’il n’est rien pour moi ? C’est toi que j’ai choisi. Aussi cruel, mesquin, cachotier, connard et beau gosse que tu es, c’est toi et seulement toi.

Lui.
Comme seirim ?
Comme amant ?
Comme maitre ?
Comme ami ?
Comme … non. On ne pouvait pas en parler.

Un jour, il la libérerait peut-être de cela aussi.
Image Image
Image
Merci Lucy <3

Nephilim

Sariel

Originel

Sariel

Messages : 517
Enregistré le : 26 juin 2016, 12:46
Originel
# RP terminés RP en cours

Sariel

» Publié par Hope

» 13 nov. 2016, 18:52

Oishi va prendre en main sa formation. Je suis en train de penser à rajouter une branche à notre clan. Julian fera partie d'un groupe de deux autres Infiltrés. Nous verrons avec eux où cela va nous mener. Si c'est un succès, alors ils formeront à leur tour notre nouvelle branche. Et nous mettrons fin à cette guerre.

Frapper en plein coeur. Voilà ce que je comptais faire. Les Infiltrés brillaient par leurs discrétions. Nous n'étions personnes. Conseillant dans l'ombre les grands de ce monde. Nous n'étions pas des assassins comme Oishi ou Heru. Ce n'était pas notre fonction première. Mais maintenant, cela pourrait le devenir. Il était temps que les Infiltrés se dotent d'assassins. Il était temps qu'Oishi passe la relève aux plus jeunes.

Tu ne deviendras jamais un garde du corps Sassy. Je te l'interdis.

J'étais homme à donner des ordres et à ce que l'on respecte. Je ne laissais pas le choix. Je serrais le cou de mes infiltrés entre mes doigts à chaque fois qu'ils s'adressaient à moi. Et Sassy le savait parfaitement. Je la laissais prendre des libertés, car elle était De Verville. Mais elle savait aussi que quand je dirais stop, elle devrait se taire sous peine de subir mon courroux. Alors quand elle posa sa question sur les forgerons, elle pu entendre ma voix dans sa tête.

Oui. Asriel est un Originel Inconnu. Tu sais que j'adore mon frère, Asmodée, mais depuis quand est-ce que je fais confiance à un Elohim tombait du ciel ? Alors, je joue le jeu avec lui, du frère bien aimant. Mais je suis persuadé qu'il veut nous planter un couteau dans le dos.

Mais bon, il ne faut pas oublier que je suis un grand paranoïaque. Donc c'est normal que je doute de lui. Tout comme, cela serait normal que Sassy m'apporte des preuves pour me prouver que j'ai tort.

Mais je doute qu'il soit idiot. Il te verra venir de très loin.

Mais Sassy De Verville s'emporte. Mon sourire s’agrandit.

Champagne serveur.

J'attends patiemment que les coupes se remplissent alors que la bouteille reste près de nous. Elle peut voir à mon attitude que je m'amuse grandement. Je prends mon verre en main attendant qu'elle fasse de même.

Alors comme cela je suis cruel, mesquin, cachotier ? Et Connard en prime ?

Et j'éclate de rire en faisant trinquer mon verre dans le sien.

Vous m'avez manqué Mademoiselle De Verville.

Je m'incline doucement et je lui souris toujours.

Tu aurais pu rajouter fourbe, egocentrique, médisant, gamin, ...

Et je ris de nouveau en me retournant vers la salle en mettant mes bras le long du bar, comme si tout m'appartenait ici.

Dawn Ludlow a été programmé par les Elohim pour être proche d'un Originel. Je suis entrain de régler son cas.

Je bois, comme si de rien n'était. Tout cela, je l'enfouirais en moi. Et pour l'instant, Sassy ne sera rien de Hope. Elle l'apprendra sans doute dans la tête de Lucy. Mais pas de la mienne.

J'ai envie de faire la fête ! Est-ce que ce ne serait pas le bon moment pour faire une fête mémorable avec tous les Nephilim ? Comme nous en avons le secret ? Oh, oui, je sens que l'on s'amusera bien ! Tu le ferais ... Pour moi ?

Et je me penche, un peu, vers elle. Je suis bien placé pour l'admirer. Elle pourrait se pencher pour me voler un baiser. Ou pas. Nous avons le temps de rattraper notre retard. J'aime quand Sassy est au bord de l'explosion. Alors peut être pas ce soir. Peut être pas demain, ni dans le mois, mais un jour, oui, nous nous retrouverons dans le lit. Et j'espère que ce jour là, elle en sera ravie.

Tchin !
Image

Nephilim
Avatar du membre

Sassy de Verville

Nephilim

Sassy de Verville

Messages : 42
Enregistré le : 08 oct. 2016, 19:22
Nephilim
# RP terminés RP en cours

Sassy de Verville

» 14 nov. 2016, 14:34

Un fin sourcil relevé d’intérêt, Sassy écoute l’idée merveilleuse de créer une division d’assassins chez les infiltrés. Il y en avait bien sure quelqu’un parmi eux, les attirant naturellement par le don que Sariel offrait. De plus, ils ont toujours été pratique pour nettoyer, rapidement et subtilement. En créer une division spécialement entrainé à des fins précises pourrait effectivement changer beaucoup de chose dans certain enjeu.

Elle respectait Oishi et bien que le sors de Julian chez les infiltrés ne l’inquiétait pas vraiment, la belle rouquine savait que ce commando serait une élite parmi eux. Une élite crainte.

Une élite dont visiblement, elle ne ferait pas partie.
Son seirim lui interdisait.

- Comme tu le voudras.

Non, elle n’allait absolument pas s’obstiner. Pas à ce sujet. Il ne voulait pas, elle ne le fera pas. Il avait probablement de bonnes raisons, qu’elle ne saura probablement jamais mais au moins, elle avait confiance en ces capacités, et savait ce qu’elle valait au combat.

La voix de Sariel dans sa tête lui donna un long frisson. La chair de poule sur ses bras se fit visible et elle dut fermer les yeux un instant pour se contenir et ne pas lui sauter dessus. Bordel, Sassy ! Il te parle d’aller te taper un Asmodéen et tu es là à deux doigts de gémir juste à l’entendre dans tes pensées !

Est-ce qu’elle vous a dit combien Zakaï était un peu ennuyant pour la succube ?

Sassy serre les lèvres, inspire et répond simplement d’un souffle :

- Je vais voir ce que je peux faire.

Parce que oui, elle irait voir les Asmodéens, si c’est ce qu’il fallait faire. Ça lui faisait une autre chose à gérer. Même pas 12H revenue sur terre et que son agenda se remplissait.

Grand sourire sous l’appel du champagne. Elle trinque l’observant rire avec un regard étincelant. Cet effet stupide que Sariel a toujours eu sur Sassy quand il était de bon pied. C’était atroce. Ça lui rappelait leur rencontre, il y a de ça trois centaines d’années.

- J’aurais pu aussi dire… protecteur, courageux, passionné et incroyablement sexy mais ton égo est si vaste, j’aurais peur de m’en prendre plein la gueule.

Elle lève son verre, trinque encore, un geste de la tête qui voulait dire : Oui, merci, moi aussi je suis heureuse d’être revenue à Vegas. Puis, au même moment ou il lui annonçait que la blondinette était programmée par les plumés, quelque part dans la salle, le son du verre qui se brise ce fit entendre.

- Quoi ? Parvient-elle à demander. Dawn, du coté des Elohim ? Elle n’est pas assez intelligente pour réussir à leur mentir tout ce temps. Elle était dans un clan remplit d’espion et de liseurs de pensées, jamais Ludlow n’aurait pu s’en sortir si facilement. Ok.Euh… wow. La dessus, elle avouait qu’ils avaient fait fort. Elle n’aurait probablement pas les détails ce soir mais c’était certain que Dawn ne le savait probablement même pas. Et son seirim ? Elle était son talon d’Achille mais ils semblaient se torturer l’un et l’autre avec un superbe plaisir malsain. Il lui avait aussi fait un fils. Il avait aussi bousculé bien des choses pour elle… il avait aussi changé, même si jamais il ne voudrait l’admettre.

Sassy essaya de deviner quoi que ce soit sur son visage ou dans son attitude. Jamais il n’accepterait de sollicitude. Surtout pas de sa part. Surtout pas maintenant et … fin bref, la rouquine ne fit pas un geste, bien qu’elle aurait eu envie de lui faire oublier pour toujours.

Être programmé à tomber amoureuse d’un Originel ? C’était vache quand même ! Et…ils planifiaient beaucoup à l’avance leur pion. Beaucoup trop à l’avance… et pour une fois que la blonde humaine ne lui tapait plus autant sur le champignon ! Ça aura duré le temps d’une balade en Zakaï…

- Il y a d’autre chose qui serait bon que je sache avant de reprendre du service officiellement ? demande t’elle sérieusement ?

Elle passe proche de s’éttoufer avec son champagne quand Sariel lui demande de…

- Organiser une fête ? Je peux t’en improviser une maintenant, sans problème mais va falloir que tu me donne quelques jours pour en faire une assez vaste et tape à l’œil à ton gout. Ce n’est pas mon habituel crédo mais, en seconde de clan, j’imagine que … bon… si on ne me fuit pas comme la peste, il devrait y avoir au moins 2 ou 3 personnes ?

Ce n’était nettement pas son domaine de prédilection. La foule. Les gens. Le manque de subtilité et le « voyez-moi » la faisait grincer des dents mais … pour lui ? Peut-être en plus, que ce n’était qu’une bonne raison pour son Seirim d’en profiter pour faire un peu de ménage parmi les immortels. Elle n’avait aucun souvenir d’une fête de nephilim qui n’avait pas tournée au fiasco.

Mais ses pensées se perdent quand il s’approche d’elle. Il était si près qu’elle pouvait sentir son odeur envoutante, ses lèvres étaient a proximités, suffisait qu’un de mouvement de sa part pour lui voler un baiser. Ce qu’elle ne fit pas. À la place, elle observa avidement sa bouche puis leva une main pour caresser de ses doigts fins sa maxillaire saillante puis passer son pouce tentateur sur les lèvres de son seirim.

Un soupir.
Un sourir en coin.
Un « Tu fais chier. » qui voulait dire tout le contraire.
Un Tchin.
Image Image
Image
Merci Lucy <3

Nephilim

Sariel

Originel

Sariel

Messages : 517
Enregistré le : 26 juin 2016, 12:46
Originel
# RP terminés RP en cours

Sariel

» Publié par Hope

» 07 févr. 2017, 11:15

Sassy. Pourquoi dès qu'il s'agit de Sassy/Sariel je mets la barre très haute ? Cela n'a rien à voir avec la joueuse, j'adore jouer avec elle. Cela n'a rien avoir avec son personnage, Sassy, car je l'adore aussi ! Mais dès qu'il s'agit de Sassy/Sariel, je bloque. Je mets tellement cette relation sur un piédestal que je me dis : Attention, ne te foire surtout pas ! Parce qu'une Dawn, on s'en fou comment je lui réponds. Mais une Sassy, c'est une Sassy Bordel ! C'est impossible que je me plante. Après tout, c'est moi qui est fait d'elle ce qu'elle est. Avec un coup de main d'Asmodée, certes, mais je suis le plus meilleur, on le sait tous.

Alors me voilà comme un con à l'écouter, la regarder, savourer chaque mouvement de bras, de jambes, fait sciemment pour ma provoquer. Chaque petit coup d'oeil, chaque soupir. Nous sommes au bar, entrain de discuter calmement, mais en vérité, on pourrait dire que nous sommes dans un lit, en plein préliminaire. Et ce serait à celui qui capitulerait en premier. Et bien évidemment, cela ne peut être moi !

Ha ma Sassy. Que de souci tu me poses. Tu es si haut. Ils sont si bas. Rien que ta présence éclipse tous les autres Nephilim de ce monde. Tu as tellement de classe, tellement de jugeote. Alors qu'attends tu pour le montrer à tout le monde ? Ne m'attends pas, je ne suis qu'un idiot qui a peur de ... Te perdre ? Regarde l'excellent travail que tu as réalisé avec Jimmy. Il te mange dans la main, à jamais.

Je savoure cette main sur mes lèvres et j'en ferme les yeux à moitié un instant. Je la laisse sentir que ce geste m'est agréable. Je finis par en sourire. Et je finis bien évidemment par m'éloigner d'elle sans l'avoir embrasser. Elle m'a fait attendre TRES longtemps. Je lui rendrais au centuple, car je suis moi et que cela sera toujours ainsi.

Beaucoup de chose ont changer en trois ans. Effectivement.

Une pointe de cynisme de ma part envers là ? Peut être ... Et je me mets à lui parler dans sa tête alors que je bois un peu et que je me commande une part de pizza comme elle. Elle me donne envie. La pizza ou Sassy ?

J'ai un fils. Il se nomme Hope. Un mignon petit garçon qui ressemble pas mal à sa mère. Je ne l'enverrais pas à Zakaï et il restera dans l'ombre toute sa vie. Les personnes au courant de son existence ce compte sur les doigts d'une main.

Inutile de préciser que je voulais que cela reste ainsi. Je frôle sa jambe de mes doigts en remerciant le serveur pour prendre mes couverts et manger un morceau.

Lucy est devenue l'Ambassadrice des Infiltrés auprès des autres clans. Et elle s'est parfaitement y faire vu qu'elle se retrouve dans chacun des lits.


Je me mets à rire à cette réflexion.

Cette petite est décidément très original. Elle aurait fait une bonne Asmodéenne. Mais elle mériterait qu'on lui fasse fermer sa bouche ... Souvent. Heru est par mont et pas vaux, surtout du côté de Paris. OIshi continue de travailler pour les Izanaghis. Thomas continue de vouloir m'enfermer.


Je souris en pensant à lui. Il sera ravi de revoir Sassy. Mais moi je bouderais encore quelques temps avant de les rejoindre pour un ménage à trois. Comme au bon vieux temps.

Vegas a changé. Beaucoup. Le monde a changé. Énormément. C'est une mauvaise choses. Les Elohim rassemblent de nombreuses preuves pour nous discréditer sur toutes les années qui viennent de passer. Je fais bien sûr la même chose. Mais le premier qui jetterait cela sur Terre, la mettra à feu et à sang. Car la seule réplique qu'en feront les humains, ce sera une guerre totale contre l'envahisseur. Nous et eux. Tant que le diable ne reste qu'un mythe et qu'un tentateur, tout va pour le mieux. Mais dès qu'il devient réel, des clans se forment même chez les humains.
Image

Répondre

Retourner vers « Les autres casinos... »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité