Dans le monde du Docteur [Libre]

Le Strip comptent de nombreux casinos : Sahara, Circus Circus, Casino Royale, Treasure Island, Caesar Palace, etc...
Verrouillé
Humain
Avatar du membre

Lucy Hale

Humain

Lucy Hale

Messages : 856
Enregistré le : 21 août 2016, 10:16
Humain
# RP terminés RP en cours

Lucy Hale

» 21 août 2016, 20:24

Lucy trouve ça amusant…oui, malgré les révélations, une jungle littéralement urbaine et des créatures, les nerds et les geek, et les fans sont toujours okay pour une bonne petite convention. Et pas n’importe laquelle, une convention sur le Docteur ! Attention les mirettes, cela se presse un peu de partout pour parvenir à un des casinos de Vegas. En même temps, aucun fan, digne de ce nom, ne pourrait rater le Galiffrey One au Montecito. C’est une pure réunion d’absolute Fan et Lou ne se prive pas, pour s’y rendre et bien évidement pas toute seule. C’est une sorte de règle établie, c’est un truc qu’elle fait avec Andrew, Andrew déguisé en Doctor version Matt Smith, et elle en Amy Pond –Facile, elle est rousse- dans son costume de « Kissogram », la version policière. Hors de question d’être River Song avec Andrew, ils sont meilleurs amis et c’est au final la relation entre le Docteur et Amy.

Ils viennent de se garer, Charly est dans un parking, ils vont en profiter pour marcher un peu. Ils ne sont pas loin de casino et Andrew à une cigarette au bec. La fumée vient sur Lou qui forcément change de côté en évitant de justesse d’écraser des fleurs et de se prendre une racine, elle ne râle pas à cause de la clope, mais elle pince ses lèvres et plisse le nez, signe qu’elle désapprouve. Andrew ne répond pas, il n’est pas habitué à parler et de toutes façons, c’est toujours comme ça.

Déjà, il commence à voir des costumes, des Doctors de toutes générations, des compagnes de voyage, deux voir trois Jack Harkness et Lou s’émerveille devant le costume d’un petit gars en Dalek. Les salues à leur compatriote sont nombreux et elle se marre, quand elle voit un mime de rue en Ange Pleureur. Elle s’amuse à se rapprocher. Le costume est sacrément bien fait, le maquillage aussi et elle n’est pas la seule à se rapprocher, pour voir. Fixant sans détourner les yeux, elle ne cligne pas des paupières mais pousse un cri de surprise quand un autre est apparus à coté d’elle, le fixant, cela permet à l’autre de la toucher et elle se retrouve téléporté à quelques centimètre,lui faisant lâcher un cri un peu plus vif.

Ce sont deux Nephilim, et ils rient de plaisir, posant une main sur leur cœur comme pour s’excuser. Elle éclate de rire et s’incline aussi, tout pardonné, tout le monde n’aime pas, mais c’est le lot maintenant dans la cité et elle ne cache pas aimer ça. Andrew coince sa clope et semble approuver lui aussi, la foule se disperse un peu, le cadre de la mise en scène est plus intéressant pour les nerds que les démons eux-mêmes.

Rejoint par son ami, Lou se trémousse, les téléportations même riquiqui c’est toujours pas son truc et elle a une sensation d’être aussi lourde qu’une pierre, mais déjà, les fourmis dans ses jambes disparaissent et elle s’enthousiasme.

--ça va être génial ! –A l’entrée, deux personnes tendent des stylos à la jeune femme, des feutres noirs en souriant, déguisés en Rory version gladiateur et version normale. –Merci. –Elle prends le stylo, intriguée.

Le casino a pris l’ambiance et c’est sacrément fun, elle sautille en déignant du doigt des robots dalek qui semblent être une construction maison et qui crient EXTERMINATE. Elle les suit du regard et manque de se cogner à un grand, très grand type : un Silence ! Elle comprends le stylo et elle se fait une marque sur l’avant bras en pouffant de rire, tournant un peu sur elle-même en le regardant partir, elle tire sur la manche de Andrew.

--C'est génial !!! Je vais chercher un programme, tu bouges pas, que je te perde pas !

Elle se faufile entre des carrionites, des oods, des cybermens et des siluriens pour trouver un programme de l’event, même si elle a télécharger le tout sur son téléphone, elle a envie d’avoir un souvenir papier aussi !

Nephilim
Avatar du membre

Livna Jones

Nephilim

Livna Jones

Messages : 28
Enregistré le : 26 août 2016, 20:34
Nephilim
# RP terminés RP en cours

Livna Jones

» 27 août 2016, 22:17

La vie avait repris à Végas, presque identique à celle que la ville avait connue avant la révélation, si ce n’est que le désert à fait place à une nature verdoyante. La chaleur sèche, a fait place à l’humidité et il n’a jamais été aussi facile de se gorger d’Ogone. Si certains de miens ont dut se révéler, je pus faire l’impasse sur cela. Certains, du moins certaines ont sous-entendu que je devais en être une, ce qui expliquerait comment j’avais pu obtenir mon poste. Mais une légère suggestion, fit tomber ses doutes dans l’oubli. Certains hommes, pensant me flatter, dirent qu’il ne serait pas surpris si je n’en étais pas une. Je décidai de les laisser dans le doute.

Durant la guerre civile, je me fis discrète, comme beaucoup, après tout je n’étais une journaliste, juste une présentatrice. Maintenant que la paix était revenue, je pouvais reprendre mes activités. La ville aussi avait retrouvé son fonctionnement et certains évènements revenaient, profitant du nouveau tourisme qui nourrissait la ville. Mon producteur, décida pour je ne sais quelle raison, de m’envoyer à une convention Geek, concernant le fameux Docteur Who. Vous aussi vous vous demandez Qui ? Je dois reconnaitre que cet univers ne m’est pas familier d’ailleurs j’en fis part à mon producteur, qui ne s’en soucia pas. Me voilà donc, obliger de me rendre à cette convention. En bonne professionnelle je fis quelque recherche et décida de m’y rendre sous les traits d’une Drahvins. Leur tenue n’étant pas des plus sexy à mes yeux, je me permis d’améliorer leur look avec l’aide d’un spécialiste dans ce domaine. Vétue de la sorte, j’étais certaine de pouvoir me fondre dans la foule des fans de cette série et plaire à mes fans. Je ne fus pas surprise par la foule rassemblée, mais je dus reconnaitre que constater que plusieurs de mes cousins faisaient montre de leur capacité me dérangeait quelque peu. Que voulez-vous, passez plusieurs siècles à camoufler sa nature laisse des traces.

Ma présence et la caméra qui me suivait attira rapidement l’attention sur moi, ce qui ne me déplaisait pas. Mais comme souvent, parmi les rassemblements, je devais faire face à quelques lourdauds. Mais la patience, et l’assistance de quelques chevaliers servants, faisaient que ces derniers étaient rapidement mis de côtés. Je décidai de commencer mon reportage par quelques interviews, d’abord de ceux qui faisaient vivre ce genre de convention les fans. J’avais trouvé quelques bons clients, certains étaient vraiment perchés, d’autres étaient seulement des fans. Je fus surprise de constater que ces derniers venaient de diverses origines sociales, culturelles, ou autres. Je cherchais une dernière interview, lorsque je fus témoin d’une scène, qui pourrait être considérée comme normale en celle nouvelle ère. Une jeune femme se montra assez à l’aise avec deux Néphilims qui jouèrent amicalement avec elle. Bien sûr, plusieurs humains semblaient nous accepter, mais rare étaient aussi à l’aise avec nous, surtout devant nos pouvoirs. Je me dirigeai donc vers elle, alors qu’elle s’éloignait de celui qui l’accompagnait. Bien sûr, je n’allais pas lui mettre devant la caméra, lui tendant une sorte de piège. Mais ce fut armée de mon plus beau des sourires, que je l’abordais.


… « Excusez-moi, accepteriez-vous de répondre à quelques-unes de mes questions ? » …

Ma présence auprès de cette demoiselle, attira bien sûr quelques curieux. Je remarquai les deux Nephilim qui nous regardait, ou devrais-je dire me regardais avec attention. Maintenant qu’ils pouvaient agir ouvertement, il était assez fréquent que plusieurs d’entre eux chassent de manière ouverte. Pensaient-ils faire de moi une de leur proie ? Je jouai le jeu, après tout quelle femme, ne serait pas flatter d’être la cible de l’attention d’un duo de Néphilims. Mais pour l’instant, en bonne professionnelle, je redirigeais mon attention vers celle que je désirais interviewer.

Humain
Avatar du membre

Lucy Hale

Humain

Lucy Hale

Messages : 856
Enregistré le : 21 août 2016, 10:16
Humain
# RP terminés RP en cours

Lucy Hale

» 28 août 2016, 16:22

La geek tient entre ses mains tout le programme de la convention, ayant pris soin de prendre pour son meilleur ami, un autre. Il y a trop de chose à voir et apparemment, plusieurs vedettes du show à rencontrer, David Tenant ne viendra pas, mais Peter Capaldi est annoncé, et Alex Kingston, Lou trépigne d’impatience. L’actrice de River Song est une de ses préférés et il est clair qu’elle ne va pas se priver de poireauter pour pouvoir assister à la conférence de presse, donner avec les deux acteurs, la jeune fille a bien envie d’aller faire un tour à l’exposition des costumes !
Levant le bout de son nez de son morceau de papier, elle observe autours d’elle les différents costumes, enthousiaste et émerveillée par les cosplay, Lou arrive encore à aimer toutes ces choses qui devraient pour autant ne pas être plus fantastique que l’univers des Nephilim et de leurs possibilités. Mais les démons sont devenus son quotidien, alors l’univers du Docteur n’a pas encore été battu, peut-être qu’un jour…

Elle est surprise par une Drahvins. Lou la regarde, elle est belle, et pendant un instant, la geek la regarde un peu à l’arrêt. La tenue n’est pas conventionnelle à la tradition whovian, mais elle est reconnaissable. Cela doit être une connaisseuse, pour connaître le peuple, il faut avoir vu les vieilles saisons. Une drahvins est un clone, soldate, obéissant à une seule femme Maaga. Il y a plein de détail certes, comme le fait de revoir un de leur vaisseau à l’ouverture de la pandorica.

Sa question lui revient en tête, quand elle se remet à penser en fait et elle sourit. Des questions ?

--Des questions ? Sur quoi ? Et pourquoi ? Je dis pas non, mais je me demande en quoi je peux vous aider !

Lou n’a pas fait gaffe au caméraman en fait, elle est totalement dans ses pensées et la tête dans sa série, il y a quelques années en arrière, elle avait pu rencontrer David Tenant et c’était la meilleure expérience de sa vie, ensuite Matt Smith et là, elle vise Peter Capaldi. Elle n’a pas loupé Christopher Eccletson au cours des années mais elle avait du se déplacer spécialement en Floride pour lui, bien avant les Nephilim et les Infiltrés, aujourd’hui, sans permission, elle ne bouge que si elle en reçoit l’ordre, en dehors de Vegas et ça n’arrive pas souvent, sauf quand Jace l’emmène, ça arrive.

--Oh … mais je vous reconnais !- Semble-t-elle réaliser après.-Livna…Livna Jones, la présentatrice ! –Elle sourit et avance sa main en souriant. –Lucy, Lucy Hale, vous avez été top…vous savez…le jour de la révélation !

La rousse espère pouvoir lui serrer la main, en tous cas, elle connait son visage et elle sourit, c’est une célébrité de Vegas quand même, elle doit faire un reportage dans le coin suppose-t-elle et Lou se dit que ça va faire de la pub pour l’Area si elle veut lui poser des questions, forcément, même si elle n’est pas certaine du truc, peut-être qu’elle veut juste lui demander des trucs et qu’elle ne passera pas du tout à l’écran. Il ne faut pas être présomptueuse après tout.

--Super votre costume de Drahvians, il vous va bien !

La complimente Lou.

Nephilim
Avatar du membre

Livna Jones

Nephilim

Livna Jones

Messages : 28
Enregistré le : 26 août 2016, 20:34
Nephilim
# RP terminés RP en cours

Livna Jones

» 29 août 2016, 15:32

La jeune femme semble perdue dans ses pensées, il est rare, même extrêmement rare qu’une humaine réagisse de la sorte à ma présence. Mais bon je ne vais pas en tenir compte, même si mon égo en prend un petit coup. Après tout, tous les humains ne sont pas être libidineux, voyant en moi l’incarnation de leur désir. Oui, je me la pête un peu, mais que voulez-vous, regardez autour de moi, combien de ces geeks n’est pas en train de fantasmer sur moi, imaginant je ne sais quoi. Il se peut aussi que la demoiselle, comme je le soupçonne est totalement plongée dans son monde, ce monde de l’imaginaire. Je dois reconnaitre que pour me préparer quelque peu j’ai fait des recherches, d’où ma tenue, et que j’ai bien apprécié cette série. L’imaginaire qui l’a fait naitre a de quoi mériter le respect, même d’une néophyte telle que moi.

Puis d’un coup, la lumière semble se faire dans son esprit embrumé par sa passion. Je ne peux retenir un sourire amusé devant ce changement de comportement. Elle me tend la main, geste auquel je réponds, en y ajoutant une légère caresse, fugace et rapide. Me voilà embarrassé, sa remarque sur le jour de la révélation, du moins le point zéro du changement, me prend de cours. Tout comme l’enthousiasme que je ressens chez elle.

… « Merci» …

Le fait qu’elle aborde le sujet, pourrait me permettre d’avoir l’avis de quelqu’un sur cette révélation. Après tout l’imaginaire est devenu réalité ce jour-là. Mais pour l’instant restons sur le fils conducteur de la raison de ma présence en ce lieu et au milieu de cette foule. Devant son compliment sur ma tenue, je me dois de lui dire la vérité, cela a aussi pour raison d’éviter que je sois prise au dépourvue par une question trop précise sur l’univers de ce Docteur.

… « Merci, mais je dois reconnaitre que je ne suis aussi initié à cet univers que j’en donne l’air » …

Cette mise au point, faite, avec le même sourire que celui de celle qui se trouve devant moi, je peux me lancer dans l’interview. Je sais que la caméra tourne depuis que j’ai interpellé la demoiselle, ce qui me permet de rentrer dans le vif du sujet, sans casser la dynamique de cet échange.

… « Mais vous, vous me semblez être bien plus à l’aise avec cet univers que je ne le suis. Depuis combien de temps nagez-vous dans ce dernier ? Et qu’est-ce qui vous a attiré dans l’histoire de ce héros, au destin assez tragique ? » …

Je ne lui mets pas de micro sous le nez, faisant en sorte que ce dernier reste discret. Je pense que le ton de la conversation, même si elle n’est pas sur un ton familier ou intime, reste la meilleure approche avec cette jeune femme. Son naturel serait gâché et la caméra ne pourrait capter la sincérité de ses propos, de son plaisir à partager avec d’autre sa passion.

Humain
Avatar du membre

Lucy Hale

Humain

Lucy Hale

Messages : 856
Enregistré le : 21 août 2016, 10:16
Humain
# RP terminés RP en cours

Lucy Hale

» 30 août 2016, 22:08

Lou est ailleurs, un bref instant, à peine de quoi laisser une pose entre la question et la réponse, elle calcule le costume, les différences, et surtout ne peut pas trop se dire autre chose que la demoiselle à l’intérieur n’est probablement pas qu’une humaine, mais elle ne veut pas non plus se dire qu’un canon de beauté est toujours une Nephilim. Ce n’est pas bon de toujours se dire cela, elle en verrait souvent et puis la beauté, elle ne sait plus d’où vient la citation, est dans l’œil de celui qui regarde. Mais tout de même.

Revenant à l’instant présent, le visage illuminé d’un sourire, serrant la main de la brune, elle sent une pointe rougir sur son visage, à peine, le geste a été fugace, mais Lou a senti la caresse, de quoi la faire un peu plus douter. Ce n’est pas la célébrité qui l’impressionne, mais ce petit quelque chose…elle ne se prive pas de s’enthousiasmer, la complimentant sur son rôle journalistique par le passé. Un merci passe la réflexion et Lou arrive à se détourner de la jeune femme pour ranger son prospectus soigneusement dans son sac. Andrew verrait bien où elle est s’il la cherche.
Elle précise alors qu’elle n’est pas initiée et Lou demande naturellement.

--Vous connaissez au moins l’histoire des Drahvins ?

Sinon elle l’aiderait en lui faisant un topo, comme ça, c’est important de connaître son cosplay et de ne pas se retrouver perdue. Elle se retrouve happée par la question, suivant naturellement les choses, Lou réponds, avec enthousiasme sans se formaliser du micro.

--Et bien en 2005, quand la série a recommencé, ma grand-mère m’a dit, tu vas voir, j’adorais ça plus jeune. Elle avait suivit la vieille série, je me suis installée avec elle et j’ai commencé à mater, c’était un petit moment à nous deux pendant sa maladie. –La série ayant repris il y a 11 ans, elle avait 16 ans environ, époque un peu dure. - Et j’ai de suite accrochée, en plus le 9ème docteur était génial et puis il y a eu…David Tenant. –Elle fait un petit regard qui veut tout dire, amusée. – Cela fait 11ans donc. On s’attache vite au Docteur, le voyageur libre, le truc c’est que la série en elle-même a vraiment une dynamique scénaristique avec des intrigues cohérentes et puis, le background…après Moffat m’a souvent déçu…vraiment, il a bâclé des intrigues et c’est pas le top, mais le docteur traverse le temps. –Lou s’arrête un instant. –Le docteur est un être complexe, l’on comprend qu’il a fait des choses, qu’il a du faire des choses, et continue à vivre avec ça sur la conscience il ne fait pas ce qu’il veut, rarement, il fait ce qui est juste, il essaye de contourner des règles mais…hélas. C’est un héro atypique, comme il est capable de se régénérer, vous imaginez qu’il change totalement selon sa régénération. Style, gout ou caractère. vous n’en trouverez pas d’autre, je veux dire, il s’attache à des compagnons qui finiront par le quitter. Malgré tout, il est seul, terriblement seul, et c’est triste, parce que même si c’est un héro, il a des morts sur la conscience, certain peuple le voit comme un destructeur, d’autre comme un sauveur. Pourtant, qui n’a pas envie de monter avec lui dans un tardis et de partager sa folie passagère, son gout pour l’exploration pour la vie, de le connaître ! …

Si Livna ne l’arrête pas, la jeune demoiselle peut continuer bien longtemps, malgré les humains, leur caractère, leur façon d’agir, il continue, toujours, perdant ses compagnons au fur et à mesure, la beauté du docteur, c’est sa capacité d’évolution, sa personnalité, il garde toujours une pointe excentrique, c’est un voyageur libre, un être profondément libre de ses mouvements, passé, présent, futur, avec une soif de découverte, quel spectacteur n’a pas envie de monter dans un tardis pour vivre avec lui, même si on ne finit que par être un passager temporaire, c’est aussi le prix de sa propre liberté, des conséquences lourdes de ses voyages, contraint d’obéir à des règles temporelles, incapable de changer des points fixes dans le temps, obligatoire, sinon c’est la fin. Lou ne tarit pas d’éloge, s’emportant, peut-être trop, oui, une fan, de chez fan, mais elle finit par se taire, amusée.

--Désolé, je me laisse emporter ! Je connais certains épisodes par cœur…

Elle a l’air un peu gênée, mais elle ne peut pas s’en empêcher, le Docteur c’est le personnage qu’elle apprécie le plus et en parlant de lui, même si Moffat n’est pas parfait, qu’il a bâclé des intrigues, usés et abusés du tournevis sonique, Lou ne lui en veut pas. Elle aime chaque changement du docteur, comme elle l’a dit à Livna et qui n’a jamais essayé de gouter du poisson pané cru avec de la crème anglaise ? –Pour info c’est pas si dégueulasse…- Lou soupire.

--Vous comprenez ? Le Docteur c’est ce qu’il représente qui le rend si intéressant et tout ce qu’il peut faire….

Presque tout, même déjouez un point fixe dans le temps. Après tout, la mort du docteur était un point fixe…

Nephilim
Avatar du membre

Livna Jones

Nephilim

Livna Jones

Messages : 28
Enregistré le : 26 août 2016, 20:34
Nephilim
# RP terminés RP en cours

Livna Jones

» 04 sept. 2016, 14:27

Le comportement de cette humaine à mon encontre me surprend, elle me semble trop à l’aise avec moi. Entendons-nous bien, je ne suis pas quelqu’un qui met mal à l’aise autrui. Mais les humains se montrent rarement aussi peu affectés par notre charisme. En règle générale, lorsque je montre de l’intérêt pour un humain, homme ou femme, ce dernier réagit. Je n’ai pas souvenir d’avoir laissé quelqu’un avec si peu de réaction. D’accord, je n’essaye pas de la séduire et l’ogone ne coule pas dans mes veines de manière à me rendre irrésistible. Il est vrai que depuis la révélation, certains des nôtres usent de leur charme sans retenu. Quoiqu’il en soit, je ne suis pas là pour me nourrir et quand bien même, il me serait facile de trouver une poire pour la soif parmi ces Geeks, que ma tenue fait fantasmer. Je reviens à la raison de ma présence ici, la question de la jeune femme, me fait sourire. Je suis devant une gentille fille, une personne sans arrière-pensée, prête à aider son prochain.

… « C’est une des raisons qui m’ont poussé à choisir ce dernier » …

Puis vint sa réponse, je ne m’attendais pas à un exposé sur le Docteur, mais ce dernier n’a rien de rébarbatif. Il faut dire qu’elle est passionnée par ce sujet et qu’elle parvient à faire partager celle-ci. Je la laisse parler, souriant devant certaines de ses réactions, amusée, mais jamais moqueuse. J’ai toujours apprécié les personnes qui vivent avec passion et qui n’ont pas peur de le montrer. Je la rassure, elle n’a pas à s’excuser. Je me montre amicale, compréhensive, patiente, loin de l’image que je peux montrer dans d’autres situations. Sa dernière remarque amène ma question.

… « Je peux comprendre votre passion, que vous partagez avec enthousiasme, mais depuis la révélation, l’imaginaire n’a-t-il pas perdu de sa superbe, de son attrait ? On peut voir dans les rues de Végas, des êtres que le Docteur aurait pu croiser. » …

Est-ce que l’imaginaire ne perd pas de sa splendeur, lorsqu’il devient réel. Les mythes et les légendes, ont quitté le monde de l’imaginaire pour venir s’installer à la table de la réalité. Depuis la nuit des temps, les hommes ont raconté nos vies et ces histoires ont inspirés les conteurs. Nous sommes à l’origine d’un grand nombre de mythes, d’héros modernes. Quand je dis-nous, je ne parle pas de moi, je ne suis pas si narcissique. J’aime me comparer à cette Lilith, reine des succubes, ou encore à Aphrodite incarnation de la beauté. Mais je suis certaines que ces êtres, sont à l’origine d’autres Néphilims peut être même des Originels. Après tout, je ne me suis jamais fait passée pour une déesse et suis née bien après leur ère. Mais revenons à mon interview et à cette humaine qui je soupçonne si ce n’est d’être une initiée, mais au moins une habituée. Peut-être que comme plusieurs de ses semblables, pouvant approcher, toucher, l’incarnation des êtres qui peuplent leur imaginaire et rendent leur nuit humide, était-elle devenue une sorte de groupie. Certains de mes cousins, doivent se régaler de cette foule de source d’ogone qui se livre, priant pour être choisie. Les deux Néphilims qui ont joué avec la jeune femme qui me fait face, sont-ils des passionnés du Docteur ? Ou bien ont-ils trouvé un terrain de jeu et de chasse, leur offrant des proies qui ne demandent qu’à tomber entre leurs mains. Mais tel n’est pas le sujet de ma présence ici et il serait malpolie de ma part de ne pas écouter la réponse à ma question.

Humain
Avatar du membre

Lucy Hale

Humain

Lucy Hale

Messages : 856
Enregistré le : 21 août 2016, 10:16
Humain
# RP terminés RP en cours

Lucy Hale

» 04 sept. 2016, 15:19

Lou est dans son élément, s’amusant drôlement, le regard attiré par des cosplays et d’autres, qui prennent beaucoup plus de place que certaines choses. Sa curiosité est titillée de tous les côtés et même si la femme en face d’elle est sublime, elle n’a pas la tête à plus que quelques bugues dans son comportement face à la journaliste. Elle se sent toute excitée, impatiente, mais elle se prête volontiers au chemin de l’interview avec plaisir. Toute pimpante, elle sourit quand Livna lui réponds que c’est uen raison de son choix de costume.
Lucy se perds dans son explication de pourquoi elle aime le docteur, le personnage central est tellement…et même ceux autours, mais pendant un instant, elle laisse place à la fan attitude, littéralement, se perdant un peu dans les explications et le réalisant qu’au bout d’un moment. Elle s’en excuse d’ailleurs, un peu gênée, mais rassurée par Livna, elle sourit, ses mains dans le dos.

Lou se dandine un peu sur place, un instant, avant que la nouvelle question ne la fasse inspirer un long souffle d’air, les yeux levés vers le plafond, la question est bonne, juste, et compliquée. Oui, le mot exact c’est ça, compliquée, elle doit faire un peu attention à ce qu’elle va dire, car elle ne veut vexer personne, et surtout pas des Nephilim. N’imaginant même pas le bordel que certains propos pourraient causer, elle finit par ouvrir la bouche.

--Ce serait dommage de considérer les Nephilim comme seulement la réalisation de l’imaginaire. Cela voudrait dire qu’on ne s’amuse que pour échapper à la réalité, et comme l’impossible est devenue possible, alors, c’est finit ? Ce serait vachement triste ! –Lou sourit, elle n’aime pas beaucoup qu’on ne voit des démons que des créatures qui rendent tout possible, ce sont aussi des êtres vivants, avec des sentiments, ils ne sont pas qu’un bons d’xp dans la vie ou autre. –Si je fais une partie de JDR par exemple, je m’amuse dans une histoire, des évènements, des possibilités…je ne m’imagine pas être une magicienne de kabbale par exemple qui peut envoyer ses serviteurs dans la tête de quelqu’un. Ce qui importe, c’est l’histoire, vous comprenez ?

Pas sûre de s’être bien exprimée, Lou espère qu’elle ne s’est pas emmêlée les pinceaux. Elle adore le nouveau monde, il est devenu littéralement un univers fantastique et pour autant, cela n’empêche pas de continuer à imaginer, à créer.

--Si on arrête d’imaginer, alors on va finir par s’emmerder. Je veux dire, les Nephilim sont là, ils embellissent le quotidien et ils rendent l’imaginaire possible, mais cela ne m’empêche pas d’aimer l’histoire d’une série fantastique avec ses rebondissements et ses évènements. Regardez, y en a qui adore Little Pretty Liar, et pourtant c’est pas fantastique, c’est juste…de la « réalité ». Ce serait fade, de juste se dire : oh c’est bon y a des Nephilim, alors j’arrête tout le fantastique ! Plus de jeux vidéo, plus de bouquin, plus de série ! –Elle rit. – Pourtant, ils sont aussi des êtres vivants qui pensent, ressentent des choses, ils ont des points bonus en plus et alors ? Je ne crois pas qu’on puisse cesser d’imaginer, et d’aimer voir les choses qu’un esprit comme Moffat, ou n’importe quel créateur est capable d’imaginer. Dans ma boutique, les geeks aiment toujours Batman, Superman et aucun manga n’est laissé de côté. C’est ça le truc, la capacité à s’amuser en imaginant ou en découvrant une histoire. Moi ce que j’aime c’est suivre des aventures et de voir ce qui va arriver au personnage.

C’est tout bête, Lou n’a pas cessé d’imaginer ou de vouloir découvrir des choses, qu’elle connaisse les Nephilim et savoir qu’ils sont capables de faire ceci ou cela, c’est pas ce qui va l’empêcher de suivre une série pour savoir ce qui va arriver.

--Donc non, cela n’a pas perdu, même si les Nephilim existent, moi ce que j’aime c’est découvrir une histoire, ses rebondissements, son intrigue ! Et si c’est fantastique, c’est encore mieux ! On ne va pas tout arrêter d’aimer et d’adorer parce qu’ils se sont révélés après tout.

Lou n’a pas arrêté pour sa part, bien sûr, les Nephilim sont là, ils font des tas de chose, mais parfois, elle a juste envie de dire mais arrêtez, vous êtes pas obligé,mais ils doivent garder une bonne image, après tout…pour les personnes les moins convaincus du bienfait de leurs existences...

Nephilim
Avatar du membre

Livna Jones

Nephilim

Livna Jones

Messages : 28
Enregistré le : 26 août 2016, 20:34
Nephilim
# RP terminés RP en cours

Livna Jones

» 07 sept. 2016, 13:26

Je ne m’étais pas trompée sur un point concernant cette humaine, elle fait partie de nos admirateurs. Je suis plus que certaine, qu’un Néphilim lui a mis la main dessus, il se dégage d’elle tellement de passion, que l’ogone qu’elle génère doit être des plus agréable. La tentation d’y goûter, me prend, mais je refrène mes ardeurs, la situation ne se prête pas à ce genre de démonstration. D’une je ne me suis pas révélée et ne désire pas faire voler ma couverture, pour une simple gorgée. Si j’utilisais mon don, son changement de comportement paraîtrait étrange et pourrait soulever des questions. Je pourrais voir à prendre rendez-vous avec, elle afin d’en apprendre plus sur elle et ce monde imaginaire qui semble lui être chère. Ais-je fais attention à son explication, non pas vraiment, elle m’a perdu assez rapidement, de toute façon, cela n’a que peu d’importance, j’ai saisi le principal.

La suite de son explication est tout aussi passionnée, je note qu’elle possède une boutique. Voilà un bon point de départ, pour une possible suite à cette interview. Je pourrais relancer le sujet, sur l’impact des Néphilims sur sa vie, sur son approche au sacré et au divin, mais ce n’est pas le sujet. Même si je suis certaine que cette jeune femme pourrait continuer de parler du Docteur ou de l’univers imaginaire qui fait vibrer cette communauté que l’on appel Geek, mais j’ai besoin d’autres matières et il y a un incroyable panel d’individu. Je la remercie et fait signe à mon cameraman de couper. Mais cela ne veut pas dire que je vais la laisser partir, tout de suite.


… « Merci pour le temps que vous m’avez consacré, je vais vous laisser continuer à profiter du salon » ...

Au moment où je lui tends la main, une idée me vient à l’esprit. Je pourrais profiter de l’occasion pour m’en créer une.

… « Puis-je vous demander l’adresse de votre boutique, il pourrait être intéressant de faire un complément sur ce salon et plus largement l’univers Geek et vous me semblez la bonne personne pour cela » …

Sincère, oui, intéressée bien sûr, cette jeune femme m’intrigue. Cette gentillesse, cette douceur qui semble se dégager d’elle, réveille mes plus vils instincts. Durant l’âge d’or de mon clan, nous essayons d’aider les humais à évoluer, par l’enseignement de certaines connaissances. Mais nous avons basculé vers un comportement plus intéressé, égoïste, cherchant à dominer, soumettre ces derniers pour nos plaisirs et besoins. J’ai cette dualité en moi et même si je ne vois pas les humains comme de la simple nourriture, j’aime me jouer d’eux, jouer avec eux, les soumettre à mes désirs. Surtout lorsqu’ils m’apparaissent comme nobles, l’image de ce qu’ils devraient et pourraient être d’après mon père. Nous sommes nés des péchés des Hommes, avons été façonnés par ces derniers, n’est-il pas normal de leur retourner la politesse. Je m’égare peut être, disons simplement, que je suis une vilaine fille, qui aime jouer et qui trouve que les humains sont des partenaires de jeux et des jouets, des plus intéressants. Bien sûr, toutes ces pensées n’apparaissent pas sur mon visage, où mon sourire le plus amical et chaleureux, resplendit de sincérité.

Une fois l’échange de coordonnée faite, je la libère et me dirige vers un groupe de jeunes hommes très intéressés par moi. Vous vous demandez pourquoi je lui donne mes coordonnées. C’est tout simple, si je lui demande les siennes, je peux bien lui donner les miennes. Cela sera plus simple pour organiser ce complément d’enquête. Le fait que sur ma carte se trouve mes coordonnées personnelles, n’est en rien un accident, mais il en va de même pour toutes mes cartes. Vous pensez que c’est folie de faire cela, qu’elles pourraient tomber entre des mains peu amicales. Ne vous inquiétez pas, je suis une grande fille et je possède un bon système de sécurité. De plus il n’y a que mon numéro de téléphone, du moins l’un de mes numéros.

En me dirigeant vers le groupe, je me demande si je devrais partir à la recherche des deux Nephilim et les interviewer. Il pourrait être sympa d’avoir leur avis sur ce bon vieux Docteur et son univers. Mais d’un autre côté, je ne suis pas certaine que leur point de vue puisse être intéressant. Sont-ils réellement des fans, des Geeks, ou simplement des chasseurs ayant trouvé un terrain de chasse. Qu’importe, pour l’instant amusons-nous avec ces quatre charmants jeunes hommes, qui me font penser à des midinettes en chaleur.


[HRP: merci pour le sujet Lucy. Note à ceux qui le lisent, si vous voulez rencontrer un vedette du petit écran n'hésitez pas à nous rejoindre ici :] ]

Humain
Avatar du membre

Lucy Hale

Humain

Lucy Hale

Messages : 856
Enregistré le : 21 août 2016, 10:16
Humain
# RP terminés RP en cours

Lucy Hale

» 07 sept. 2016, 15:46

Lou n’a pas caché depuis la révélation, son enthousiasme au sujet de la nouvelle race, à vrai dire, il aurait été étonnant que la patronne de l’Area, zone de geek et d’amoureux du fantastique en tout genre, ait une réaction allergique face à tout cela. Lucy ne se fiche pas de leur arrivée, elle observe plutôt cela d’un œil silencieux. Le côté à fond sur ce que les Nephilim peuvent faire la dérange parfois, elle préfère s’intéresser aux personnes pour ce qu’ils sont mais elle ne dit rien. Lou espère simplement que les humains ne finiraient pas voir cela comme un dû, parfois, elle s’en soucis. Vesta règle tous les problèmes de santé du monde, elle-même en a bénéficié, mais cela l’inquiète, le jour où la demande n’aurait pas de réponse, que se passerait-il ? Ce sont des pensées un peu stupides, elle le sait, mais en connaissant la nature de l’humanité, c’est tellement possible. Mais il ne faut pas sombrer dans de si désagréable pensée !

Dans sa tirade passionée, Lucy met en avant l’Area, de toutes façons, ils mettraient forcément ce détail sur la banderole à l’écran, sous son visage. La pub pour son entreprise est importante, même si les geeks de Vegas connaissent tous sa boutique et qu’elle est au-dessus de la concurrence, mais il ne faut jamais rien bouder ! C’est son principe !

Un sourire sur son visage, elle hoche la tête, c’est déjà finit, mais ce n’estpas plus mal, elle va pouvoir profiter du salon, et il faut avouer que cela lui plait plus que de continuer à papoter devant la caméra. Elle a envie de filer au photomaton spécial, et de faire l’idiote avec Andrew ou en tous cas, de profiter avec son meilleur ami.

--Bien entendu ! –Lou sort rapidement de sa poche une carte de l’Area, récupérant la sienne qu’elle glisse dans la poche de sa jupette. Lucy a tojours quelques coordonnées de sa boutique, parce qu’elle refuse de perdre une occasion. Elle a rangé celle de Livna en la remerciant dans un sourire. –Passez à la boutique quand vous avez envie ! C’était sympa !

Elle est tout à fait contente mais avant de s’en aller, elle lui demande poliment si elle veut bien…en lui montrant son téléphone. Si Livna accepte, ça donnerait un selfie plutôt sympa entre les deux demoiselles et un poste sur l’instagram de Lou.

Puis, elle quitte la présentatrice en se retournant quand même pour lui faire un signe de la main et un sourire. Lou se faufille dans la foule, passant entre les cosplays avec facilité, elle cherche Andrew qui n’a pas bougé. Il ne dit rien pour son petit retard, Lou s’excuse d’elle-même et indique qu’elle a croisé la journaliste brune à belle poitrine qu’il aime bien, et qu’elle l’a interviewé. Un rapide topo sur ce qui s’est passé, elle pense à lui passer un programme et attrapant son bras, la rouquine entraîne Andrew pour s’enfoncer au cœur même du salon.

Au passage, ses yeux s’attardent un petit peu, elle reconnait la silhouette du dos de la jeune femme qui l’a interviewé et elle sourit, pensant à la bonne occasion qui s’est présentée à elle et pour son entreprise. Saisissant le bras de son meilleur ami, Lou change de sujet d’attention et le traîne alors dans le vif du sujet, en riant. Il est clair qu’elle ne raterait pas la conférence mais dans l’immédiat, elle se prend dans un selfie avec Andrew, un peu débile, à faire les idiots.

Posté sur Instagram, Lucy file alors vers les premiers stands, il est possible qu’elle rencontre d’autres personnes ici, c’est dommage, elle aurait bien emmené Hope. Le grand, pas le petit…mais bon, elle aurait bien embarqué Blain aussi, elle n’y pense rapidement plus.

Information du poste: Il reste ouvert aussi pour Lou ;) Merci Livna!

Verrouillé

Retourner vers « Les autres casinos... »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité