Fright Dome au Circus Circus [Libre]

Le Strip comptent de nombreux casinos : Sahara, Circus Circus, Casino Royale, Treasure Island, Caesar Palace, etc...
Verrouillé
Humain

Evie Gort

Humain

Evie Gort

Messages : 862
Enregistré le : 21 août 2016, 10:16
Humain
# RP terminés RP en cours

Evie Gort

» Publié par Lucy Hale

» 22 oct. 2017, 14:17

Evie adore Halloween, ou en tous cas, elle l’adore depuis qu’elle en a discuté avec des clients de l’hôtel et qu’elle s’est laisser emporter par l’euphorie du moment à ce sujet. Ne voulant déranger personne avec son envie de fêter halloween parce qu’ils sont tous occupés à des choses plus importante, Evie a finalement obtenue sa soirée et trouvé l’endroit où elle fêterait, regrettant de ne plus avoir l’âge pour faire le tour des maisons pour la chasse au bonbon.

Abandonnant le Luxor, c’est dans un costume tout simple et un maquillage réalisé grâce à un tutoriel sur internet que la demoiselle se retrouve sur le strip, déjà habité par des monstres de toutes sortes. Certain portent des ailes toutes noires d’ailleurs, pour faire « Nephilim » et il est probable que certain démon se sont simplement permis d’être avec leur forme originelle.

Evie est une poupée de porcelaine cassée, une robe trouvée sur internet de poupée, une panoplie volontairement abimée pour donner un air un peu plus cassé et un maquillage travaillée pendant trois heures ou presque pour que ce soit parfait. Cela ne l’est pas totalement, mais les détails ratés ont été dissimulé par des subterfuges.

Elle se sent petite avec ses ballerines, mais elle aime bien son style, à vrai dire, elle est contente d’elle et se dirige donc au fright dome au circus circus. Elle aurait pu y aller à n’importe quel autre moment d’octobre, puisque tout cela a lieu durant tout le mois, maisons hantées, multiples zones de peur, animations macabres et autres surprises effrayantes, mais cela n’aurait pas eu la même saveur que pour halloween. Pressant le pas, elle n’a pas envie de perdre du temps. Elle aurait bien invité quelqu’un, mais elle aurait eu l’impression de déranger, après tout c’est très futile pour ceux qui s’occupent de choses importantes comme la plupart des personnages du clan, donc…

Donc elle est en solitaire, ce n’est pas grave, ni dérangeant en fait, elle passerait un bonne soirée et sa timidité dépassée, elle pourrait faire de nouvelle rencontre ! Elle parvient donc à l’AdventureDome non sans se faire surprendre par un clown sortant de nulle part avec un visage effrayant, qui lui fait pousser un hurlement de peur et de surprise.

Nephilim

Rafael Hilton

Nephilim

Rafael Hilton

Messages : 361
Enregistré le : 09 oct. 2016, 21:06
Nephilim
# RP terminés RP en cours

Rafael Hilton

» Publié par Jimmy Chesly

» 03 nov. 2017, 19:15

Je suis déguisé en quoi ? Oh bah en pas grand-chose. Je me ressemble, c’est juste que j’ai des écailles sur la gueule, assortie à mes yeux et sur tout le reste du corps. Je suis un poil plus grand, mais pas tant que ça, et j’ai pas plus de muscle. J’ai plus de cheveux par contre,c’est remplacé par une série de trois crêtes, qui rivaliserait pas avec les plus grand punk du monde, elles sont plutôt petites…

Ça va mes crêtes sont petites et alors ? C’est pas la taille qui compte !

J’ai l’air d’un démon dans Buffy, avec ma chemise à fleur et mon marcel en dessous, mes mains dans les poches. Je traîne. Je suis pas solo, j’ai deux trois mecs avec moi, ils m’ont dit qu’ils avaient à faire au circus circus. Ce sont pas des Nephilim, mais des petites frappes, ils sont cons comme des balais, mais bon…

Ça m’fait passer l’temps.

Je les suis sur le strip, sans rien dire de spé, je mâche un chewing gum, je suis loin de me douter qu’ils veulent faire de la merde, mais je vous l’ai dis, je suis grand gagnant quand il faut se fourrer dans les emmerdes. Quand je le pigerais un jour…

On rentre au machin du circus circus, j’entends une meuf gueuler mais je vais pas attention. Je mate un clown qui tente de me faire peur en s’étant rapproché hyper près de moi, quand je lui souris, j’ai pas mes dents d’humain, mais des petits crocs. Il bouge pas. Bien le gars dans son rôle.

Au final, on traîne un peu, quand enfin, avec les gars, on croise une jolie poupée, je lui souris, avant de me souvenir de ma gueule…bon, je suis pas venu pour draguer. On s’avance au même endroit, un parcours dans une maison d’horreur, mais faut être un groupe de cinq ou six pour rentrer, on est cinq.

-T’es toute seule ? Je lui lance à la poupée. Viens, on passera plus vite si tu complètes mon groupe. Ça te dit ?

Je dois avoir une gueule pas du tout avenante, mais elle est pas obligée d’accepter.
Image

Humain

Evie Gort

Humain

Evie Gort

Messages : 862
Enregistré le : 21 août 2016, 10:16
Humain
# RP terminés RP en cours

Evie Gort

» Publié par Lucy Hale

» 18 nov. 2017, 17:35

Son cœur bat la chamade, mais ce n’est pas aussi agréable que dans les quelques livres romanesques qu’elle a pu lire. La peur l’a saisi partout, une bouffée de chaleur vient s’installer et lui empourpre les joues alors qu’elle vient de donner en spectacle. Sans avoir honte, sa timidité l’emporte et elle baisse la tête en faisant profil bas, elle finit pourtant par sourire. Se faire peur, avec du faux, ça a quelque part un côté amusant, une fois le malaise passé, elle redresse le bout de son nez, en trouvant tout cela plutôt pas mal au fond.

Celui grimé sous le visage du clown, continue son manège et elle pouffe en continuant son avancée. Passé l’émotion effrayante, c’est assez drôle. Elle ne sait d’ailleurs pas trop où aller, il y a des choix de toutes sortes, entre spectacle effrayant et maison hantée. Tout naturellement, elle se dit que la maison hantée lui rappellerait sûrement des bons souvenirs et alors qu’elle regarde la façade de l’attraction, la tête ailleurs.

En hésitant, et en regardant autours d’elle, elle obtient le sourire d’un homme lézard avec des écailles sur le visage. Il y a de très beaux efforts de costume, il ne faut pas le nier ! Elle lui offre un sourire maladroit avant de détourner les yeux. Elle n’a pas l’habitude qu’un homme lui sourit, elle n’a jamais vraiment eu de petit ami, à part un très platonique au lycée, mais sinon…alors, elle préfère ne pas trop se laisser emmener dans quelque chose qu’elle ne connait pas ! Surtout à Vegas !

Arthémis lui a bien dit de faire attention, non qu’elle doive se méfier de tout le monde, mais qu’elle doit simplement faire attention. La mère de Evie lui parlait de protection, mais elle suppose que Arthémis ne voulait pas parler de petite capuche d’amour, en latex. Pouffant toute seule à cette pensée venue d’on ne sait où, elle réalise que le lézard lui parle.

--Oh oui ! Je veux bien ! –Elle ne rentrerait jamais toute seule du coup. Mieux vaut qu’elle se glisse avec le jeune homme et ses amis. Elle se rapproche et timidement salut tout le monde d’un petit hochement de tête. –Salut, je suis Evie. –Il est probable qu’ils se présentent tous et elle retient avec attention chaque nom, une habitude du travail. –C’est gentil. –Dit-elle spécialement à Rafaël.- J’aime beaucoup ton maquillage, tu l’as fais avec quoi ? Je peux toucher ?

Elle aimerait bien savoir faire pareil, son index se relève alors pour aller toucher la joue du jeune homme, mais la rencontre avec l’écaille, la surprend. Elle est chaude et très réaliste, elle le regarde en faisant de grands yeux, et écarquille les lèvres.

--C'est bien fait ! Tu es un monstre de quoi ?

Elle croit vraiment que c’est du maquillage, pour ne pas défaire le tout, elle n’a bien entendu pas tirer sur une écaille, elle regarde la file avancée. On leur prévient qu’il passe après, un des clown se rapproche d’elle pour lui faire peur. Elle est apparemment bonne cliente. Il n’est vraiment pas beau. Se rapprochant dangereusement de Rafaël, son cou rentré dans ses épaules, elle finit par attraper sa main et d’enfouir son visage à son épaule.

Il ne dit rien et c’est pire, seulement un grondement de gorge, elle lui jette un regard, un seul œil en coin, et il reste un moment comme ça.

--Vous êtes vraiment moche.

Il fait un mouvement brusque en criant pour lui faire peur, et elle hurle dans les oreilles de Rafaël, faisant rire l’assemblée et elle au passage qui serre toujours la main du lézard. Elle allait vraiment adorer se faire peur, tout en ayant la frousse à chaque fois, une bonne cliente en sommes.

Nephilim

Rafael Hilton

Nephilim

Rafael Hilton

Messages : 361
Enregistré le : 09 oct. 2016, 21:06
Nephilim
# RP terminés RP en cours

Rafael Hilton

» Publié par Jimmy Chesly

» 04 janv. 2018, 23:19

Je me moque pas de cette fille, au contraire je la trouve trop mignonne et je la laisse me toucher, croire que c’est un maquillage…je ne voudrais pas qu’elle se mette à rougir comme un pivoine, elle a l’air timide et j’aime bien.

-Je suis un Nephilim ! Ils sont comme ça en dessous je te jure ! Genre Silurien ! T’en as jamais vu sans leur visage humain ?

Balançais-je tout de go ! Je ne me moque pas d’elle, je fais genre être un humain qui est trop swag. C’est pas sympa, mais je veux pas lui faire peur. Je la regarde, je me demande si elle va capter que je suis vraiment un démon sous son visage originel…

En tous cas, je me suis présenté, je lui ai dis que je m’appelle Rafael et on s’est tous présenté. Maintenant j’imagine bien le parcours avec elle, elle a l’air cliente de la frousse et quand le clown se rapproche, je la regarde elle.

Elle gueule dans mes oreilles et je ris, elle s’est cachée, je sais pas pourquoi mais je la trouve mignonne avec ses airs de petites filles ! Je dois avoir un problème ! En tous cas, j’attends qu’elle me regarde.

-J’ai plus d’oreille. Mais ça me fait rire. Tu aimes te faire peur ? Parce que là dedans, tu vas être servis ! Promis je reste avec toi.

Je suis gentlemen, je vais pas la laisser dans un coin du parcours, je n’aimerais pas qu’elle soit toute terrorisée par ma faute ! En tous cas, je lui serre un peu la main et l’entraine, d’un allez viens, histoire qu’on s’avance, le prochain groupe qui rentre, c’est nous !

-T’es prête ?

J’espère, en tous cas, le type qui est à l’entrée nous fait tout un pitch sur un scénario de clown malveillant qui ont crée un cirque de l’horreur et qui attendent leurs prochaines victimes à l’intérieur, il exagère ses mouvements, ses paroles, ses mimiques et je dois avouer que j’ai un peu les miquettes. Il pense à ce qu’il dit, mais il ricane d’avance des potentiels Clown Nephilim dedans qui feront des trucs bien flippant et tout !

Ayé c’est à nous ! Je prends Evie par la main et je l’entraine, avec les potes, à passer les premières portes. On tombe dans un couloir bien sombre, où il faut visiblement avancer, des rires glauques et des petites phrases sordides sur le chemin, la lumière fluo fait ressortir mes écailles naturelles et mes yeux. C’est sexy !

-ça va ? Lançais-je à ma nouvelle copine !
Image

Humain

Evie Gort

Humain

Evie Gort

Messages : 862
Enregistré le : 21 août 2016, 10:16
Humain
# RP terminés RP en cours

Evie Gort

» Publié par Lucy Hale

» 29 janv. 2018, 13:02

Le doigt sur la joue du jeune homme, c’est extrêmement réaliste, peut-être un peu naïve, Evie pense que tout le monde est costumé et ne réfléchit pas au fait que les Nephilim ont des apparences spécifiques, pourtant, quand il dit qu’il est un Nephilim, son regard s’éclaire de surprise et elle retire sa main. Le dévisageant un instant, elle n’est pas sûre qu’ils soient comme ça. Elle est un peu perplexe et le dévisage, avant de secouer la tête.

--Non, jamais. –Sont-ils réellement comme ça ? Cela ne la choque pas mais elle se demande si ce n’est pas un peu exagéré. –Mais ils doivent avoir drôlement besoin de crème hydratante.

Elle repousse une mèche de ses cheveux venus barrés son visage, un léger sourire aux lèvres, elle essaye de passer son étonnement par une petite drôlerie qui lui passe par la tête, pourvu qu’elle n’aille pas chercher à imaginer Djinn ou un autre avec ce genre de visage. Elle serait tellement déconcentrée que cela pourrait savoir…et si on lui demandait ce qu’il se passe. Elle le dirait. Et…ce serait vraiment gênant. Pour elle mais aussi pour la personne en face.
En tous cas, elle pourrait toujours poser la question à Arthémis ! Arthémis n’est jamais fâcher de répondre à ce qu’elle demande !

Le cri qu’elle pousse à la venue du clown, elle se cache contre Rafael, s’empêchant –elle le croit- de rougir, alors qu’il plaisante et dit qu’elle n’a plus d’oreille. Elle rougit pour une autre raison, alors qu’il lui promet de rester avec elle dedans.

--C'est gentil ! Le pire c’est que je sais que c’est faux ! Mais je ne sais pas pourquoi, ça marche quand même. –Elle hausse les épaules, et prends la main de Rafael qui se resserre dans la sienne. –Oui !

Prête, elle l’est ! Elle écoute le pitch de l’homme à l’entrer, de grands yeux de gamines tout à fait captiver par son jeu et par ce qu’il dit. Sa bouche s’arrondit de surprise, elle se mordille la joue de l’intérieur en inspirant et soupire même en détendant ses épaules.
Le long couloir trop sombre provoque des petits stimuli naturels d’angoisse, d’inquiétude ou d’appréhension. Son cœur bat plus vite, sa main est un peu moite et elle jette des petits regards furtifs de toutes parts persuadée qu’elle pourrait anticiper l’arrivée d’un personnage quelconque !

--ou…-elle est surprise. –Oui…ça va. Tu brilles !

Voilà qu’elle rit en le voyant fluo, le travail qu’il a fait sur son costume est amusant et elle pouffe ! L’occasion parfaite pour se faire surprendre par un Clown qui semble porter sur son visage le masque d’un visage tout découpé et installé sur ses propres traits. Poussant un hurlement, l’acteur fait d’étrange bruit de bouche en se rapprochant d’elle, la faisant reculer jusqu’au mur. Il passe à chacun, mais semble préférer la poupée…le bruit d’une tronçonneuse le fait fuir et un étrange Monsieur Loyal apparait, riant aux éclats.

L’instinct la pousse à tirer sur la main de Rafaël et l’entraîner vers le bout du couloir, dans un petit pas de course, alors qu’elle n’a qu’envie de s’éloigner de ce type. Et cela même si sa tronçonneuse n’a pas de chaine ! Passant une petite ouverture étroite, elle se retrouve dans un chemin tout aussi maigre, comme gonflé, un peu comme un château gonflable.

--On fait quoi ?

A ce moment de cette phrase, des mains saisissent ses pieds et elle pousse un petit cri strident, sautillant sur place et filant alors droit devant, lâchant la main de Rafaël !

Nephilim

Rafael Hilton

Nephilim

Rafael Hilton

Messages : 361
Enregistré le : 09 oct. 2016, 21:06
Nephilim
# RP terminés RP en cours

Rafael Hilton

» Publié par Jimmy Chesly

» 18 févr. 2018, 00:04

Elle est choute cette fille, à vouloir se faire peur et en criant comme un petit chaton abandonné ! Non non, ça va, mon cœur d’artichaut ne se met pas en mode amoureux. Je la trouve seulement adorable, et je la suis totalement dans son délire, même si je ne gueule pas autant qu’elle. En même temps, je sais quand vont arriver les trucs et c’est pas pour faire le gars fort et balèze que je le fais, c’est juste devenu tellement récurrent et habituel pour moi que j’arrive pas toujours à m’arrêter !

Je n’ai pas le temps de lui dire ce qu’on fait, qu’elle s’est déjà carapatée, heureusement, dans ce genre d’attraction, on peut pas se séparer énormément, on avance en groupe, alors quand les potes me rejoignent, je m’avance et retrouve la jolie jeune fille un peu paumé dans une grande salle semie-éclairée.

-Faut pas partir comme ça, tu m’as laissé tout seul derrière !

Je la taquine ! Faut pas se faire des frousses pareils ma belle si tu as du mal à endurer. Je l’attrape par les épaules, la jolie poupée.

-ça va ? J’espère que t’es pas cardiaque ou enceinte, parce que c’est foutu sinon !

Je sais pas quoi lui dire d’autre, j’essaye de dire des conneries, c’est pas mal, dire des conneries. Allez, je la garde toute contre moi. La salle est calme, je crois que c’est là que l’un des Nephilim va faire son entrée, si elle a pas compris qu’on était vraiment moche en dessous, je pense que ça va être maintenant.

Des bruits de chaînes, des hurlements lointain et un pentacle rouge sang apparait sous nos pieds, je me repousse en l’entraînant alors que des bruits chelous continuent. Un Nephilim apparait subitement, une gueule dégueulasse de Lézard avec un mélange exorciste pourri qui parle d’être le démon de la folie et d’avoir hanté ses lieux…

Blablabla exorcisme mal fait, possession et tout le bordel.

-vache le mec il prends possession de Clown quoi !

Bah quoi ? C’est débile ! Et puis le mythe démoniaque comme il est présenté ! C’est cliché ! Bon je roule des mécaniques pour que Evie ait moins peur, je me chie pas dessus, je trouve même tout ça super cool, mais je tempère les réactions ! Suis un mec sympa !
Image

Humain

Evie Gort

Humain

Evie Gort

Messages : 862
Enregistré le : 21 août 2016, 10:16
Humain
# RP terminés RP en cours

Evie Gort

» Publié par Lucy Hale

» 05 mars 2018, 19:11

Le jeune homme qui accompagne Evie est beaucoup moins réceptif qu’elle aux surprises effrayantes de la maison hantée. La jeune femme court, sans se rendre compte que ce n’est que factice tout cela, mais au fond, elle aime cette sensation. Ressentir l’émotion de la peur, comme si elle la découvrait, pour la première fois. Evie s’engouffre dans une salle, grande, où la luminosité n’est pas tout à fait au rendez-vous. Dans un réflexe, elle plisse les yeux, avant de les ouvrir plus en grands, espérant voir d’avantage de l’endroit. Il n’y a rien dans cette salle.

A part des murs en béton, avec des drôles d’inscription et une ampoule pendouillant du plafond,pas de porte de sortie, seulement celle de l’entrée, à laquelle elle a envie de retourner. Frigorifiée d’être toute seule, elle entoure ses mains de ses bras, un air inquiet sur le visage et effrayé, Evie se dit qu’elle préfèrerait avoir le jeune homme d’à peine à ses côtés. Heureusement pour elle, il ne se passe que quelques secondes avant de l’entendre derrière elle.

Ses yeux sur le jeune homme, Evie sourit plus amusée que timide.

—Je... –Surprise par ses mains sur ses épaules, elle hoche la tête. –Oui, ça va. Et je ne suis ni enceinte, ni cardiaque.

Elle se colle contre lui sans même protester, elle ne le connait pas, mais il est agréable et c’est en tenant son bras, qu’elle reste, jetant des regards inquiets à la ronde et quand le bruit commence, elle resserre son emprise. Evie ne remarque pas immédiatement le pentacle, mais quand elle voit les autres se pousser, elle baisse les yeux vers le sol. Immédiatement, c’est sur la pointe des pieds qu’elle recule, essayant d’éviter ce qu’elle pense être de la peinture, se doutant bien que ce n’est pas du sang ! ça y ressemble, mais c’est factice.

Son cœur bat dans sa poitrine quand elle relève les yeux sur un démon trop bien fait. Le visage humanoïde porte des traces d’écaille, la bouche pourtant est avancée dans un museaux court, et la peau parait lacérée et boursoufflée à certains endroits. L’image désagréable à regarder lui fait tirer une tête étrange, sans pour autant l’associer à un Nephilim puisque c’est un costume de démon ! La réaction de Rafaël tire une drôle de tête à Evie qui finit par le regarder et pouffer.

D’abord, pour ne pas vexer l’interprète, car elle sait très bien que tout est faux, elle cache son visage derrière l’épaule de Rafaël, avant de ricaner tout doucement. C’est vrai que l’idée des clowns est un thème récurrent, la coulrophobie est très courante. Evie n’a pas peur des clowns, elle trouve seulement ceux de cet endroit très moche.

--Arrête c’est pas gentil pour ceux qui ont fait l’histoire. –Marmone-t-elle en zieutant vers le démon. –C’est horriblement bien fait…quand même. –Souffle-t-elle à mi-mot, remise d’aplomb par les bêtises de son comparse de soirée. –On doit faire quoi ?

Il a parlé, mais elle ne sait pas trop, et elle dévisage le bonhomme du coin de l’œil en se demandant s’ils peuvent juste passer ou autre chose ! En le voyant se rapprocher, elle laisse volontiers Rafaël devant elle, intriguée, elle avance sa main pour effleurer son visage mais le comédien l’arrête en se reculant brusquement, lui arrachant un sursaut.

--Vous allez plonger dans le cœur de la folie, ce que vous avez vu jusque là n’est rien. –D’un index à l’ongle long et pointu, il désigne une porte dans le mur qu’elle n’avait pas encore vu et traîne Rafaël sans se faire prier, pour la passer. De l’autre côté, elle soupire, mais le noir total qui fait présence la fait déglutir. Elle n’y voit rien, pourtant, au fond, elle sait qu’elle peut trouver son chemin…

Ses yeux sont immédiatement agressés alors qu’elle pense à cela, par deux lumières vives éclairant des miroirs. La jeune fille observe le reflet de la troupe avant de sursauter –encore- et de voir le visage d’un nouvo clown apparaître derrière, puis, celui d’un autre, aux cotés opposés. Leurs mains s’approchent de la vitre qui se déforme, comme dans Stranger Thing et qu’on essaye de passer la brèche entre les mondes ! Un truc gelatineux, qui se tends sous la main avancée, et quand cela perce, plusieurs miroirs le long du chemin s’allume.

--On avance, on avance.

Marmonne Evie qui n’a pas trop envie de rester là, poussant même un peu Rafaël vers l’avant, tandis que différent bonhommes clowns se décident à s’extirper des surfaces désormais visqueuses pour les poursuivre. Evie presse son pas sans lâcher le jeune homme et au bout de quelques secondes, une porte, elle l’ouvre, passe, ils referment derrière eux et ils sont enfin à la fin de l’attraction. Evie sort de celle-ci en respirant, un dernier protagoniste la surprends et elle pousse un cri, un magnifique, reculant de quelques pas.

Reprenant son souffle, une main sur sa poitrine, Evie marmone.

--Plus jamais ! –Mais elle le referait !- Merci d’avoir été là ! –Dit-elle en se tournant vers Rafaël.- Tu t’es amusé ? Vous vous êtes amusés ?

Nephilim

Rafael Hilton

Nephilim

Rafael Hilton

Messages : 361
Enregistré le : 09 oct. 2016, 21:06
Nephilim
# RP terminés RP en cours

Rafael Hilton

» Publié par Jimmy Chesly

» 23 avr. 2018, 13:12

On est sorti, la poupée a l’air contente, mais je suis sûr maintenant que c’est le genre de fille qui aime se foutre la trouille. Le genre de demoiselle qui regarde un film d’horreur toute collée contre le garçon à côté d’elle et qui se planque contre lui ! Ouai, je l’imagine bien comme ça…

En tous cas je me marre avec les mecs, on va pas tarder ici, peut-être même bouger ailleurs, moi de sûr, je me sors une cigarette. C’est vraiment pas ma meilleure habitude, mais vu que j’ai plus de risque de choser une voleuse dans le bide, qu’un cancer…
Je coince la clope entre mes lèvres et je regarde vers la jolie poupée.

-On va aller boire un verre, tu veux venir ?

Ne jamais perdre une occasion d’emmener une jolie fille avec soit ! Je vous le dis ! Elle peut me dire oui, elle peut me dire non, mais je la laisse choisir en tous cas, tout en commençant à reculer pour sortir, on fume pas dans les casinos !

-On va bouger jusqu’au quartier cubain, décides-toi !

Ouai, une ambiance plus rustique, je préfère. Le côté bling bling des casinos, c’est pas vraiment mon truc, mais comme y a pas que ça dans la vie ici !
Image

Humain

Evie Gort

Humain

Evie Gort

Messages : 862
Enregistré le : 21 août 2016, 10:16
Humain
# RP terminés RP en cours

Evie Gort

» Publié par Lucy Hale

» 30 avr. 2018, 14:38

Evie n’a peut-être pas parlé assez fort, elle sourit timidement du coup, quand personne ne semble lui répondre et s’apprête d’ailleurs à les remercier pour pouvoir rentrer au Luxor. Elle s’est assez amusée et l’idée de rentrer lui traverse soudainement l’esprit comme une nécessité. Mais l’envie, aussi, de découvrir un peu plus le monde ou plutôt, cette nuit d’halloween n’est pas encore terminée et elle ne risque rien à vagabonder encore un peu. Même si cela n’est pas trop son genre. Evie hésite, et elle se demande ce qu’elle va pouvoir faire maintenant, peut-être pas trainer avec eux. Ils ont été sympa le temps de l’attraction, mais elle n’a pas envie de taper l’incruste.

Elle ne s’attends d’ailleurs pas, à l’invitation du jeune homme. D’abord à le regarder avec de grands yeux, elle finit par se laisser emporter par le moment présent. Elle a envie de traîner encore un peu dehors, c’est l’évidence, et puis, elle peut. Le Luxor n’est pas une prison ! Pourtant, elle ne se décide pas immédiatement, mais Rafaël ne lui laisse pas spécialement le temps pour y penser. Elle s’avance vers lui alors qu’il sort et le rattrape.

-- Je ne sais pas trop…-dit-elle en hésitant. Elle aimerait bien, mais elle ne connait pas réellement ces garçons, de plus, personne ne sait où elle va. Evie a l’habitude de toujours prévenir de ses absences, comme un réflexe. Sa mère lui a collé cette habitude. -Non, je pense que je vais rentrer.

Elle sourit. Ce n’est pas contre lui, ou l’un d’eux, mais elle préfère retourner chez elle, traîner peut-être encore un peu sur le strip et profiter de ceux qui y sont déguisés, en plus, elle ne connait pas bien le quartier cubain et il lui parait un peu trop tard pour une exploration.

--Mais attends, je te laisse mon numéro, si tu repasses par ici, fais-moi signe, passes-moi ton téléphone!

Elle attends qu’il lui passe son smarthphone et y rentre son numéro, rapidement avant de lui rendre. La jeune femme sourit, et observe le groupe, avant de leur faire un petit signe de la main. Elle a passé un bon moment avec eux et elle est contente, c’est suffisant pour sa soirée et elle les laisse volontiers entre eux. Après cet aurevoir rapide, elle se glisse dans la foule sur le strip, direction le casino des Izanaghis.

C’était agréable que cette soirée, voir amusant, Evie aime bien se faire peur, et même si elle sait que tout est faux, elle marche facilement dans ce genre de chose, l’année prochaine, peut-être qu’elle recommencerait et choisirait un costume plus inquiétant, mais pour ce soir, sa sortie est réussie !

Verrouillé

Retourner vers « Les autres casinos... »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité