Action ou vérité ? [Anhak et ...]

Réplique thématique de Venise, Le Venitian est le plus grand complexe hôtelier de Vegas. Sa démesure lui a permis d'accueillir les forges asmodéennes. Elias, nouvel Originel à la tête des forgerons, compte aider son frère pour créer de nouvelles voleuses d'âmes et armer les Nephilim
Nephilim

Less Worde

Nephilim

Less Worde

Messages : 448
Enregistré le : 26 juin 2016, 12:46
Nephilim
# RP terminés RP en cours

Less Worde

» Publié par Hope

» 21 oct. 2017, 16:24

Cela fait plusieurs jours que Less n'est pas sortie de sa forge. Sans doute en partie à cause d'Anahk Satsobek. Betsy a voulu lui en parler, mais Less a refusé. L'accord pour devenir une Asmodéenne ne revient pas à Less. Mais en la présentant de cette manière à son Seirim, elle lui avait indiqué qu'elle était une recrue de choix. Il faisait confiance en sa championne pour cela. Mais ensuite, il était le seul Maître à accueillir ou non une nouvelle recrue. Elle avait aussi sentit une légère crispation de la part d'Anhak. Sans doute dû au faite qu'elle n'avait pas passé la soirée ensemble. Less y rêvait parfois. En fermant les yeux, quand elle était dans les bras de Betsy, elle pouvait y croire un fugace instant. Mais peu importe le talent de son esclave, elle ne remplacerait jamais une Nephilim dans un lit. Toujours est-il que Betsy avait tenu à lui préparer une surprise et Less avait accepté. Voir le sourire de son esclave lui plaisait. Dans ses yeux, elle y lisait une telle dévotion que cela lui faisait chaud au cœur. Alors, elle avait été confié au soin d'une autre esclave pour prendre un bon bain de rose, avoir un massage très sensuel et elle s'était laissée habiller, maquiller et coiffer.

Elle finit par rejoindre cette pièce en même temps qu'Anhak et qu'une troisième personne. Less regarde Betsy, interloqué et celle-ci applaudit en finissant par lever les mais au ciel.

Surprise MaîtresseS !!!

Et quel surprise ! Betsy étant le chef d'orchestre, il y avait trois canapés en triangle et une table au centre avec différents mets et du champagne.

Asseyez-vous ! Asseyez-vous !

Elle fut au petit soin avec chacune des trois personnes, les aidant à s'asseoir, leurs servant à boire, puis elle s'installa à même le sol entre Betsy et Anhak.

S'il vous plaît Maitresse, permettez moi de jouer à mon jeu préféré, S'il vous plaît ! S'il vous plaît ! S'il vous plaît !

Less regarda Betsy, puis vers la troisième personne et elle finit par éclater de rire. Un rire sans musique. Elle fit oui de la tête et toute heure, Betsy se leva et elle désigna la troisième personne qui n'aurait donc d'autres choix que de se prêter à ce jeu.

Action ou vérité !


Vérité :
► Afficher le texte
Action :
► Afficher le texte
HJ : Utilisez Betsy comme vous l'entendez ;)
► Afficher le texte
Image

Humain

Nolan Ealer

Nephilim

Nolan Ealer

Messages : 740
Enregistré le : 21 août 2016, 10:16
Nephilim
# RP terminés RP en cours

Nolan Ealer

» Publié par Lucy Hale

» 21 oct. 2017, 17:08

--Non mais, vous…enfin…mais !

Le grand-père de Nolan, plus simplement appelé le Vieux par les soins du jeune démon, l’a entraîné au Venitian, lui promettant qu’il n’y aurait pas d’orgie, de lupanar ou douze ou treize pairs de jambes toutes entremêlés sur un immense matelas. Depuis son altercation avec Vesta, il n’a pas trop revu son père, passant à la maison pour voir son petit frère, il a fini par traîner avec le vieux, quand il n’est pas à d’autres choses pour son clan.

Nolan n’a pas cessé de chercher des choses, d’autres, mais rien qui n’aille, et le manque de nouvelle de Satsobek le met sur les dents. Il s’inquiète, même si cela ne fait pas longtemps et il se sent lasse. Il aurait bien été traîné avec Harper et Capella pour se détendre…il se rattache au souvenir de leur petite escapade à Zakaï pour se détendre, passer au Venitian lui permet surtout de recharger ses batteries d’ailleurs…

Batteries pratiquement rechargés quand la brune l’a invité à le suivre. Il n’a pas fallu longtemps à Betsy pour attraper Nolan, sous la bienveillance de Hugo, très rieur l’encourageant à embarquer le jeune homme surpris, curieux, n’ayant que pour seule consigne qu’il s’agissait de l’esclave de la championne Less Word. Ça l’aidait !
Connaissant de nom, il ne sait pas grand-chose sur la championne, et il avoue être plus que troublé quand Betsy tient à le faire se changer. Insistant, avec d’autres esclaves qui savent pertinemment faire tourner la tête à un jeune homme. Nolan a résisté, autant qu’il l’a pu, disant d’arrêter, de stopper, de …

Au final, il s’est retrouvé avec des mains de jeune femme de partout, des fringues en moins, pour se voir passer une chemise blanche, dont le col reste ouvert. Sans vouloir faire l’agacé, il a quand même mentionné que son t-shirt était propre, ce à quoi on lui a fait comprendre que cela manquait de classe et qu’il ferait bien de retirer son pantalon et ses convers pour être plus correct.

Le laissant avec son choix, Betsy est parti et l’a laissé un peu, avant de revenir et constater qu’il n’avait pas changé le bas, pour garder le jean noir et les convers blanche. Un haussement d’épaule plus, elle l’a laissé dans cette pièce à divan, perplexe, et soucieux de piger ce qu’il peut arriver, ayant quand même assez confiance en son « vieux » pour que cela ne soit pas quelque chose de défavorable à sa personne.

Rapidement, il prend son téléphone, histoire d’avoir son mal en patience et lance un jeu. Il faut dire qu’il n’a pas beaucoup le temps, la sensation d’aura puissante le font se relever d’un coup, il manque de lâcher son téléphone qu’il rattrape de justesse et cache dans son dos.

Il faut dire que passer la surprise, et le manque d’explication, il lui faut un peu encaisser de retrouver là Satsobek, visiblement pas si traumatisée que cela, et en bonne forme. Qu’elle machin truc lui réserve-t-elle encore ? Car il est vrai que pour Nolan, c’est une mise en scène orchestrée par Satsobek, qui d’autre ? Il ne connait pas plus que ça Betsy et encore moins la championne.

En tous cas, c’est lui qui se sent le plus bête, il s’installe, pensant faire un geste pour saluer les démones, avant de se laisser un peu faire par Betsy encore. Elle l’agace ! Et il retient son grand-père ! Pourtant il finit par étaler un sourire, ça parle de jeu, de voir l’une se marrer en silence et puis Betsy lui adresser la parole.

--Heu…okay…-Il faut dire que ces deux mots sortent de sa bouche avec un air tout à fait…c’est quoi ce plan. Il n’en sait rien. –vérité? –Il pourrait poser des questions comme suis-je obligé de jouer ? C’est sympa, mais qu’est-ce que je fous là ? entre autre. –Heu…je ne connais pas votre maîtresse Less Word–Dit-il hésitant, et la saluant d’un mouvement de tête.- Et quand à…-Le son de téléphone coupe ses paroles, d’un magnifique son de raté sur son jeu, le faisant arrêter dans ses paroles. Il retient un sourire et de pouffer, appuyant discrètement sur le bouton latéral de son téléphone pour l’éteindre, sans même viser l’écran. –Satsobek Anahk je ne sais pas...-Il ne sait pas trop où se mettre, entre l’envie de rire et de se demander comment tout cela pourrait être plus surréaliste. Il ferait mieux de ne pas faire sa mauvaise tête. Au final il inspire et s’installe dans le fauteuil largement. –Satsobek.

Il n’allait pas mentir, il ne connaissait pas Less, et même si la question ne revient pas à une préférence de la personne, mais probablement physique, il s’en fiche. Son coca en main –et oui !- il sourit un peu bêtement comme il sait le faire, avec ce petit air désinvolte. Mais quel jeu Sat’ lui concoctait encore ! Et pourquoi ne pas l’avoir rassurer avant ? Il n’en sait rien et comme ils ne se doivent rien, et qu’ils sont seulement des… « amis » il n’est pas question que Nolan cherche.

De toutes façons, il a des choses à voir avec Elle, mais pas maintenant, après. Il boit du coca.

Nephilim
Avatar du membre

Satsobek Anahk

Nephilim

Satsobek Anahk

Messages : 250
Enregistré le : 23 août 2016, 10:37
Nephilim
# RP terminés RP en cours

Satsobek Anahk

» 21 oct. 2017, 19:42

Quelle impatience ! Quelle impatiente ! Oui, c’est moi l’impatiente. J’aimerais revoir Less. Je veux revoir Less. J’aimerai revoir Nolan aussi. Oh oui ! Il me plait, il m’amuse, même s’il me crée de sacrés ennuis. Attends que je découvre pourquoi les Vestales me traquent... Je lui ai envoyé un ou deux messages, pour lui préciser que mes problèmes se réglaient. Je suis Asmodéenne et je me sens bien. Asmodée ignore l’existence de Caym, elle se révèlera rapidement à lui, je pense. Je ne suis plus Sans-Clan. Les Vestales ne viendront plus m’ennuyer sur ce point. Mais en me rendant chez moi, j’ai remarqué être suivie. Grâce au don de Sariel, j’ai pris à revers mon poursuivant. J’ai pu observer son visage. Ensuite, j’ai pu avoir accès aux caméras de surveillance de mon immeuble. Les concierges peuvent se montrer très serviables envers une jeune femme en détresse.

Il attend ma sortie. Les Vestales me suivent encore. Alors, j’ai pris quelques affaires chez moi. Ma liseuse, mon carnet de notes, de l’argent. Je les ai glissés dans mon sac à main et me suis installée au Venitian pour quelque temps. Je lui ai laissé toute opportunité de me suivre, espérant que le message soit clair ainsi. Je me suis également rendue auprès des Skjaldmeyjar pour vérifier que mon appartenance aux Asmodéens leur était bien parvenue aux oreilles. Je fus immédiatement rassurée.

Le lendemain, Betsy est venue me voir. D’où mon impatience et ma joie. Non, je n’éprouve aucune joie à la revoir elle. Mais qui dit Betsy, dit Less. Quelques images me reviennent à l’esprit. Son corps, son désir, mais aussi ce regard si passionné, si perçant que même les âmes ne lui échappent pas. Je me suis apprêtée, j’ai enfilé la création de Caym. La lame a pris place dans mon dos, dissimulée, mariée avec les lacets de la robe. Je n’hésiterai pas à en faire usage si un humain manque de respect à ma Championne. MA Championne.

En arrivant dans la pièce, moi, je m’agenouille et je jette un regard à Nolan parce qu’il ne l’a pas fait. Je n’apprécie pas sa désinvolture, mais je suis bien incapable de lui en vouloir, car son innocence me plait aussi chez lui. Il regarde ma robe, ses interstices les captivent ? J’espère. Je lui adresse un clin d’œil quand nos regards se croisent.
► Afficher le texte
Betsy lance son jeu. J’aime, s’il manque de subtilité, il m’amuse de sa fraicheur. Nolan se prête au jeu, mais il n’en connait pas les règles. Tant mieux, je vais les changer ainsi. Betsy sera notre témoin.

« Nolan, tu dois désigner quelqu’un. Ensuite, tu souffles à l’oreille de Betsy la question et le gage. »

Je jubile, mon index joue sur ma robe.

Humain

Nolan Ealer

Nephilim

Nolan Ealer

Messages : 740
Enregistré le : 21 août 2016, 10:16
Nephilim
# RP terminés RP en cours

Nolan Ealer

» Publié par Lucy Hale

» 01 nov. 2017, 21:15

Satsobek s’incline, il ne l’a pas fait, son regard est noir. Il ne se sent pas à l’aise, un peu trop à se demander quelle coïncidence ou non-coïncidence le fait se retrouver ici. Est-ce que Satsobek a parlé de lui ? Ou bien les sources ont été différentes, comment tout cela est possible ? A moins que l’Egyptienne n’ait eu une idée quelconque pour qu’il obtienne une voleuse ? Il n’en veut pas !

Pourtant, il décide de prendre sur lui et de laisser tout couler, il lance un petit sourire en coin à la jeune femme qui le regarde de ne pas s’être incliné. Il ignore le protocole lié au titre de champion en fait, et il n’aurait pas cru qu’il lui faille faire des courbettes. Il ne s’est pas incliné face à Vesta, et c’est une déesse supérieure. Cela voudrait dire qu’il reconnait plus de chose envers Less ? Bof, il ne s’est pas incliné, on pourrait le reprendre, il ne s’inclinerait peut-être pas plus.

Cela ne veut pas dire qu’il lui manque de respect. Ce n’est pas un mouvement de genoux qui va changer les choses, comme il n’est pas un guerrier, il pense ainsi. Tout simplement. Est-ce que la robe de Sat’ lui plait ? Oui, non, peut-être…il regarde, admire, mais se contente de garder le même sourire désinvolte.

Il l’aime dans d’autres tenues. Mais le cadre ne collerait pas.

Se prêtant au jeu, il n’en connait pas les règles. Il a peut-être joué plus jeune, mais il en a oublié les traits principaux. L’avantage est pour Satsobek qui se permet de les lui expliquer. Il hoche la tête, et ne réfléchit pas trop longtemps, allant vers Betsy, il choisit Less et souffle son action ou vérité. Bon c’est un peu idiot parce qu’elles entendront, et il aura beau parlé le plus doucement du monde, aucune des deux n’est sourde.

Action :
► Afficher le texte
Vérité :
► Afficher le texte
Bon Betsy reformulerez avec de meilleurs mots, certainement avec un rajout de formule de politesse, qu’il ne possède pas, il retourne s’asseoir donc, en regardant toujours les trois femmes. Il aurait probablement été plus facile pour Nolan d’être là, s’il avait pu parler avec Satsobek avant, pour autant, se prendre la tête sur plein de chose ne sert à rien. Il laisse venir à lui un sentiment de détente, il verrait bien ce qui arriverait, bien ou mal, peu importe. Il n’aurait certainement jamais pensé se retrouver à faire un action ou vérité avec des démones grandement plus matures que lui. Mais ce n’est pas désagréable du tout au contraire !

Nephilim

Less Worde

Nephilim

Less Worde

Messages : 448
Enregistré le : 26 juin 2016, 12:46
Nephilim
# RP terminés RP en cours

Less Worde

» Publié par Hope

» 02 nov. 2017, 18:56

Less admire les personnes présentes et elle apprécie de voir que Satsobek aime cet instant. Alors, reconnaissante, Less se met à caresser les cheveux de Betsy comme elle le ferait avec un chien. D'ailleurs, celle-ci se colle à ses jambes pour lui caresser le mollet. Elle est heureuse de voir que ces Maîtresses apprécient cette attention. Bien évidemment, Less a quelque peu enquêté sur Satsobek. Rien de bien méchant, elle voulait juste connaître quelques unes de ses connaissances. Elle était ravie d'apprendre que pour l'instant, il n'y avait pas d'autres femmes qu'elle dans son entourage. Mais il y avait un Izanaghi, tout jeune, sortit du berceau de Zakaï. Alors Less avait demandé à Betsy de prévoir quelque chose pour les réunir tous les trois. Malheureusement, le jeune homme s'en sortait très mal. Il était très mal habillé. Il n'utilisait aucun us et coutume de leur race. Cela montrait clairement que ses enfants ne pouvaient continuer ainsi. A être éduquer de la sorte ! Mais pour l'heure, c'était l'heure du jeu. Elle mima le mot action et Betsy dit à haute voix les paroles de Nolan. Elle s'enfonça dans le canapé, et l'une de ses jambes croisaient sur l'autre bougea lentement alors qu'elle regardait Nolan.

Elle pourrait ... Elle pourrait se lever et le caresser au niveau des cuisses pour remonter lentement. Ses yeux montraient clairement ce à quoi elle pensait. Elle pourrait aussi se mettre derrière lui et lui caresser les épaules dans un massage dont les mains descendrait vers son torse juvénile pour trouver son entrejambe. Oui, elle pourrait et ses yeux le montraient encore une fois.

Elle sourit pour attraper son verre de champagne et en boire une gorgée alors que ses yeux, cette fois-ci, allait vers la nouvelle Asmodéenne. Elle partit cette fois-ci du bras de la Nephilim pour remonter vers son cou et ses lèvres. Mais elle passa aussi par sa hanche pour descendre très très lentement sur l'une des jambes jusqu'au pied. Son sourire s'agrandit alors qu'elle regardait son amie.

Elle parla avec ses mains et Betsy se leva pour se mettre face aux deux Nephilim assis. Less se leva à son tour pour se mettre derrière son esclave et elle plaça ses mains sur les épaules de l'humaine. Dès cet instant, ils purent sentir l'orgone qui s'échappait déjà de Betsy. Cela faisait tant d'années que Less pratiquait son humaine, qu'elle s'avait parfaitement comment faire pour lui arracher des petits cris de désir ou des ronronnements. Elle se contenta de descendre vers la naissance de ses seins alors qu'elle regardait Satsobek avec un regard malicieux et sournois à souhait.

Betsy se râcla la gorge avec quelques difficultés et elle dit enfin ce que sa Maîtresse lui avait demandé avant.

Maître Ealer, vous plaisez vous chez les Izanaghis ? Qu'apprenez-vous auprès d'eux et pourquoi avoir choisit de rejoindre ce clan ?

Less termina par embrasser dans le cou son esclave, alors que celle-ci soupirait et que Less dévorait du regard Satsobek Anahk. Elle finit par se rasseoir telle une reine en reprenant sa coupe et elle donna ses directives pour sa comparse féminine.

Action
► Afficher le texte
Vérité
► Afficher le texte
Image

Nephilim
Avatar du membre

Satsobek Anahk

Nephilim

Satsobek Anahk

Messages : 250
Enregistré le : 23 août 2016, 10:37
Nephilim
# RP terminés RP en cours

Satsobek Anahk

» 03 nov. 2017, 12:31

J’écoute Nolan avec gourmandise, il nous conte son choix de clan, son expérience. Passionnant ! Sans ironie ! Je suis sérieuse, même s’il se prête très volontiers à ce jeu. Il n’en comprend pas les subtilités. Oh, je ne parle pas des règles du jeu. Tout le monde s’en fiche. D’ailleurs, je vais les violer sur le champ, car je prononce le mot : « Action » et la réponse de Betsy ne me plait pas. Qu’elle ne s’offusque pas, c’est uniquement de la mauvaise foi. Intérieurement, je remercie ma Championne de son gage.

Certains croiront à mon expression que c’est la question de Less qui ne me plait pas. Eh bien non ! Betsy est une esclave, elle est responsable. Les Dieux ne font pas d’erreurs devant des humains. C’est Betsy qui a mal entendu cette action, le gage est trop gentil pour une Asmodéenne. Je place un doigt dans ma bouche, mime les ingénues avant que mon regard s’enflamme de braises incendiaires. Mon index glisse hors de mes lèvres qui se referment tel un baiser.

« Trop facile ! » j’interromps aussitôt ma pose et je demande la question. Bien sûr, Betsy obéit, c’est une esclave dévouée aux Asmodéens.

« Homme ou/et femme ? Ta limite en termes de nombre. »

Outch ! J’aurais dû me taire et me contenter de mon action. Je ris de la situation. Qu’il est bon de vivre avec les Asmodéens ! Je m’enfonce dans mon canapé et laisse les secondes s’égrener sans rendre la main. Je regarde Less en la dévorant des yeux. Ensuite, mon regard se porte sur Nolan. Pauvre de lui, il ne comprend pas les enjeux. J’en reviens donc au début de mon plaidoyer.

Ici, nous ne jouons pas à « Action ou vérité ». Nolan passe une épreuve bien plus importante. Je ne connais pas les raisons de sa présence. Certes, il est ici à cause de nos fréquentations, mais Less lui a tendu un piège. Il est tombé à pieds joints dedans en refusant de saluer. Nolan, si moi, une déesse de quatre millénaires, je m’agenouille, tu devais en faire autant. J’aime ta désinvolture, mais je ne voudrais pas qu’elle te coute la vie. D’autres

Nous allons rapidement retomber sur nos pieds, on va parler de l’éducation des enfants. Mais Nolan est un cas à part quand même. Je ne sais pas, mais il a bien dû voir un film sur le Moyen-Âge dans sa vie, il a déjà vu quelqu’un courber l’échine devant un roi, n’est-ce pas ? Pourquoi ne m’a-t-il pas imité ?

Oups, les secondes se sont égrenées.

« Zéro. » Oh ! J’ai jeté un froid, mais mes yeux étaient posés sur Betsy et c’était la première fois que je la fixais vraiment. Mon regard est toujours passé par-dessus elle. Quand Less l’embrassait, je n’avais d’yeux que pour la Déesse, aucun pour son esclave.

« En termes de Nephilim, par contre... »

Ah si nous avions eu des raisins, j’aurai croqué dedans. Quelques souvenirs remontent à ma mémoire de l’époque romaine. Ils sont flous. Le temps, l’enfermement dans les catacombes en ont eu raison.

« Mais j’ai assez répondu, d’autant que j’ai déjà accompli mon gage. »

Je reste convaincue que si l’action de Less était si simple, c’était pour que je choisisse la question. Donc il est important que Nolan choisisse la vérité. D’un geste de l’index, je fais venir Less vers moi. Mon autre main tient la garde de Caym. Less approche, elle se penche pour que je susurre à son oreille. Elle ne me touche pas, car elle a entendu ma réponse, mon zéro. Je lui chuchote à l’oreille mon gage et ma question. Mais je commence volontairement par la question.

Vérité :
[spoiler] Nolan, es-tu un Dieu ou un serviteur ? [/spoiler]

Action :
[spoiler] Répond à toutes les questions qu’on a soufflé aux oreilles de Betsy, y compris la mienne donc ! [/spoiler]


La dague s’est glissée entre le sein et le tissu de la robe de Less pour qu’elle ne se redresse pas. Je susurre à son oreille, les tricheurs qui usent d’Orgone entendront.

« S’il ne comprend pas le sens du mot Serviteur, tu lui en donneras la définition. »

Un serviteur est sans maitre, sans aucun droit, n’importe quel Nephilim a droit de vie et de mort sur lui. Mais plus important pour moi, un serviteur est un humain et donc zéro ! Bref, il ne touche pas mon corps.

« Retourne auprès de ta maitresse ou de Nolan. »

La dague ne bouge pas. L’esclave recule et le tranchant de la dague découpe avec aisance la dentelle de sa bretelle. J’espère que Nolan se concentre plus sur l’œuvre d’art que je tiens dans les mains que sur le sein gauche d’une humaine. J’espère qu’il comprend que je porte une voleuse d’âme dans la main. J’espère qu’il comprend le cadeau que je viens d’offrir à ses yeux. J’espère encore que les jeunes Nephilim sont bien élevés. Mais au fond de moi, je commence à me faire une raison…

Humain

Nolan Ealer

Nephilim

Nolan Ealer

Messages : 740
Enregistré le : 21 août 2016, 10:16
Nephilim
# RP terminés RP en cours

Nolan Ealer

» Publié par Lucy Hale

» 09 nov. 2017, 22:41

L’orgone de Betsy effleure Nolan mais il ne montre rien. Il essaye de comprendre la situation. Il se prend peut-être trop la tête, mais au fond, se retrouver devant une championne asmodéenne n’est peut-être pas qu’une simple coïncidence, ni une soirée pyjama entre démone de ce clan. Il sait qu’il aurait dû mettre un genou à terre, mais tout lui parait si étrange dans cet instant, si ancien, si vieux, si … il ne saurait dire. Humanisé ou simplement loin de ce genre de chose, nouvelle inconnue, l’on ne peut pas dire qu’il ait connu tout cela…mais il est là.

--Oui, je m’y sens bien, à ranger correctement une bibliothèque...-Dit-il un peu gêné de n’être encore que trop à « l’essai » pour en apprendre plus. L’histoire parait presque morte, il ne connait que les livres, la bibliothèque, ce genre de chose, et ses recherches dont il n’ébruiterait pas les résultats. – Je suis encore stagiaire-Sait-elle ce que c’est ?- Il me correspondait plus que les autres. Je me pensais soit Insoumis soit Izanaghis. Le clan et sa façon d’être avec les mortels, ses positions, ses choix, je me sens à ma place.

Si on mortel on leur demande pourquoi avoir choisis littérature anglaise ou un autre cursus, au final, c’est un peu pareil pour les Nephilim. Il essaye de se plaisanter à lui-même, se tenant à sa place, sans avoir bouger, en se demandant quand est-ce qu’il se ferait bouffer ou bien quand il comprendrait s’ils sont seulement là pour s’amuser ou bien si tout ceci n’est qu’un test énorme pour il ne sait quelle raison.

Une voleuse ? Un truc plus nephilim qui lui aurait échappé ? Se faire un avis sur lui ? Quoi ? Il devrait simplement être lui-même, tenter de vouloir paraître presque parfait n’a pas de sens et ne provoque que des hésitations …

Il comprend que la championne aimerait probablement plus d’intimité entre elle et Satsobek, peut-être se sent-il de trop, mais cela ne le dérange pas réellement, l’amitié qu’il éprouve pour la démone est un mélange d’affection, d’amour et de bien des choses. Malgré ses questions, malgré ses incompréhensions, malgré plein de détails…

D’ailleurs, l’Egyptienne le fait rire quand elle fait l’ingénue, un sourire étire ses lèvres, il baisse le visage, peut-être devrait-il être émoustillé ? Satsobek ne l’émoustille pas du tout quand elle fait l’ingénue.

Quand elle prononce le zéro, il hausse un sourcil avant qu’elle ne précise et n’est pas réellement surpris de sa réponse, la connaissant. Décidé à partager l’instant autant qu’il est possible pour lui, il ne triche pas.

Il fixe Satsobek,et la dague, la connaissait-il ? Pourquoi fait-elle cela ? L’intérêt ? Le sein dévoilée de Betsy ne l’attire pas réellement, il se contente de fixer Satsobek pour trouver des réponses à des questions qu’il se pose seul, avant de de regarder l’arme. Il n’est pas idiot, pourquoi lui montre-t-elle une voleuse ? A-t-elle vraiment encore cette idée en tête. Il attend les consignes de Betsy, sans se douter un seul instant de l’action de Satsobek.

Il choisit vérité, il n’a rien à cacher, rien à dissimuler, à vrai dire, il est plus à l’aise avec la vérité, alors, quand Betsy lui révèle la question, il se demande ce que cherche la démone. Il aimerait comprendre, mais il patauge plutôt dans l’incertitude. Affirmer qu’il est un Dieu lui met les nerfs à vifs, c’est quoi ce besoin de lui faire dire cela, encore une fois. C’est quoi cette nécessité de lui rappeler encore ?

--Tu connais la réponse…non ? –Il regarde Sat, il ne chipoterait pas. –Je suis un Dieu.

Sans que Betsy n’ait besoin de lui expliquer les termes, puisque pour lui, les serviteurs sont les mortels, enfin, selon la définition de Satsobek. Après rentrer dans des détails précis, objecter que les véritables Dieux sont les originels après, ils ne sont que des demi-dieux, ce serait probablement rentrer dans des détails compliqués qui brusqueraient les démones présentes.

Il fait signe à Betsy de venir, cette fois, c’est plus simple et il ne dit rien, la laissant s’installer sur ses genoux. Il lui souffle ses actions et vérité pour Satsobek à nouveau. Ses mains ne s’en vont pas conquérir monts et merveilles, son sein nu reste tel quel.

Action :
► Afficher le texte
Vérité :
► Afficher le texte
Il ne se permettrait pas de plus toucher l’esclave de l’asmodéenne…il ignore dans quel pétrin il pourrait se mettre en cas de désaccord de sa...maitresse.

Nephilim
Avatar du membre

Satsobek Anahk

Nephilim

Satsobek Anahk

Messages : 250
Enregistré le : 23 août 2016, 10:37
Nephilim
# RP terminés RP en cours

Satsobek Anahk

» 19 nov. 2017, 17:35

Sa réponse m’enivre, même si je ressens une forme de lassitude. Je veux qu’il le dise encore et encore. Je pose les yeux sur Less et ne décroche plus de son corps. Elle me verra sourire quand il affirmera être un Dieu, un dieu imparfait, mais pas un Nephilim perdu. Betsy se pose sur les genoux de Nolan. Elle écoute et me regarde.

J’attends la décision de Less avant de réaliser que le gage m’est adressé.

« Oh, laissais-je échapper en un sourire. »

Je me redresse et choisis l’action. Le jeu m’amuse. Je me dresse et marche en faisant le tour des convives. Je passe derrière Less sans la toucher. Je tourne autour des canapés et glisse derrière Nolan. Je me penche à l’oreille de Betsy.

« Dénude-toi ! »

Je poursuis mon tour de manège et me replace derrière Less. Je m’accroupis, j’enlace Less. Nos corps se touchent, mais je ne triche pas puisque je ne la déshabille pas. Pas encore. Betsy se retrouve nue, un peu vite. Elle a hésité entre obéissance, rapidité et séduction.

« Betsy, déshabille Nolan maintenant. »

Les Dieux ordonnent, les humains obéissent, mais elle semble ne pas rechigner à la tâche. Elle est heureuse, elle joue, elle profite, son Orgone ne ment pas. Alors, Nolan, tu vas comprendre ? Tu vas te révéler ou vais-je devoir t’abandonner ? Je dépose mes lèvres sur l’épaule dénudée de Less avant de saisir ma dague. Elle roule entre mes doigts agiles, son équilibre parfait rend sa danse majestueuse. La lame vient se planter sur le tissu de la robe de ma Championne. La pointe s’est fichée dans la bretelle. Mon index pointe l’autre extrémité de la dague qui tourne lentement sur elle-même, comme mue par sa propre volonté.

Je taille avec une précision chirurgicale la robe de Less pour révéler sa beauté à Nolan et Betsy. L’Orgone de l’humaine explose tellement que je ne peux m’empêcher de le gouter.

« Betsy a bon gout, souffletè-je à l’oreille de Less. » Je poursuis avec la dague, elle glisse sur la peau de Less et assassine la robe. Quand j’ai fini, je relâche la dague pour qu’elle glisse dans la main de Less. Je lui offre Caym et mon âme. Elle peut en disposer, des deux. Moi, je m’allonge sur le canapé et repose ma tête sur les cuisses de ma Championne. Je ne regarde plus Nolan, je fixe le plafond et découvre les feuilles d’or véritable qui encadre une œuvre d’art peinte au plafond. Mes doigts enlacent ceux de Less. Je viens d’avoir une idée, une idée gourmande, je la préserve dans le livre de mes pensées et ferme les yeux.

Je triche, je change les règles.

« Vérité Less : Qu’est-ce que tu voulais apprendre de Nolan en le faisant venir ici ? »

Ma main libre joue avec ses cheveux.

« Ou action : Laissons entrer nos esclaves pour que Nolan puisse y gouter. »

Less peut choisir librement, mais qu'en est-il de Nolan ?

« Betsy, complètement. Déshabille-le complètement. »

Oui qu’en est-il de Nolan ? Quel choix va-t-il faire ? Quel choix va faire Less ? L’étau s’est refermé sur lui. Je ne lui laisse que peu de chances, mais je sais bien que Less l’a fait venir pour une bien bonne raison, une raison bien différente de ce jeu ancestral.

Nephilim

Less Worde

Nephilim

Less Worde

Messages : 448
Enregistré le : 26 juin 2016, 12:46
Nephilim
# RP terminés RP en cours

Less Worde

» Publié par Hope

» 26 nov. 2017, 21:59

Less soupire ouvertement quand il parle d'Insoumis, de valeurs. Encore un preux chevalier venu sauver la veuve et l'orphelin. Elle se ferme plus ou moins à tout ce qu'il se passe autour d'elle, mais elle sourit tout de même avec un certain amusement quand Satsobek la déshabille. Elle garde en main la dague en faisant un effort monstrueux pour ne rien montrer à Nolan. Mais elle sait parfaitement qui elle a en main. D'ailleurs, Caym pose sa main sur la dague et donc dans la main de Less. Elle regarde Caym mais on pourrait croire qu'elle regarde Nolan. Elle glisse la dague entre le canapé et l'Asmodéenne et celle-ci disparaît pour revêtir une autre forme que ne verra pas Nolan. Ainsi en sécurité, elle sera toujours à porté de main de Satsobek. Elle continue de regarder Nolan, tout en caressant les cheveux de sa future amante. Betsy a compris que sa maîtresse avait besoin de parler, alors, elle s'est assise sur Nolan, mais en sens inverse. Lui présentant son dos et sa croupe. Bien assise sur sa virilité qui semble encore assez basse. Mais Betsy s'amuse tout de même à bouger pour faire monter la température auprès de Nolan.

Je voulais savoir qui était Nolan pour toi.

Betsy parle pour Less, et celle-ci regarde les yeux de l'ancienne Cayman. Elle glisse son doigt sur son menton, son cou, lentement.

Nous avons beaucoup perdu. Beaucoup trop. J'aimerais vivre quelques vies à tes côtés. Et si Nolan doit être entre nous ou avec nous, je voulais me rendre compte par moi même de son potentiel ou de son non potentiel. Je suis .... Déçue.

Cela n'avait rien à voir avec le jeune homme. Mais tout à voir avec la nouvelle Asmodéenne. Si Nolan était trop lent pour ravir le cœur de la belle Nephilim, Less, elle, ne voulait pas perdre encore des années. Elle avait posé les yeux sur Satsobek et c'était comme une évidence. Une vie. Dix vies. Elles se ressemblaient en bien des points. Et les querelles seraient sans doute vivaces aussi. Mais savoir que des bras nous attendaient le soir pour nous reposer enfin l'une sur l'autre. Oui, Less avait besoin de cela. Elle déposa délicatement la tête de l'Asmodéenne sur un coussin. Non sans avoir hésiter à lui déposer un baiser. Nue, elle se dirigea vers Nolan où Besty venait de décamper aussi sec pour aller masser les pieds de son autre Maîtresse tout en continuant de parler pour Less.

Tu te dis Dieu mais Insoumis. Alors, quel genre de Dieu es-tu ? Bon et clément envers la race inférieure ?

Elle lui fit fermer ses jambes pour s'asseoir sur lui mais sur le bord de ses genoux.

Comment comptes-tu faire plaisir à mon amante alors que tu ne sais même pas te servir de ta langue, de tes mains, de ta hampe ? Chaque parole que tu prononces est un blasphème envers tes ainés. Et tu te dis historien ? Ta Seirim doit se retourner dans sa tombe !

Elle ne laisserait pas Nolan la mettre à terre ou fuir, elle lui prendrait ses poignets si tel est le cas pour les planter dans le canapé (fauteuil ?).

Elle voit en toi un potentiel. Je vois en toi un futur professeur pour Zakaï. Alors, montre nous.

Et elle poserait les mains de Nolan sur ses cuisses. Lui montrerait-il quel Dieu il est vraiment ? Car, soyons franc, ce n'est qu'un puceau.
Image

Humain

Nolan Ealer

Nephilim

Nolan Ealer

Messages : 740
Enregistré le : 21 août 2016, 10:16
Nephilim
# RP terminés RP en cours

Nolan Ealer

» Publié par Lucy Hale

» 26 nov. 2017, 23:26

Il regarde Satsobek tourner et la mortelle se déshabille, Nolan ne comprends guère de chose de la situation, il attends de saisir quelque chose, peut-être qu’il réfléchit trop, et le corps de l’humaine se défait de l’emprise des tissus. Est-elle jolie ? Elle a des courbes plaisantes et une peau pale, mais elle ne vaut ni Satsobek, ni Less, pour autant, cela ne veut pas dire qu’il ne la regarde pas. Cela continue, et il doit se séparer de ses vêtements désormais.

Sa main arrête subitement Betsy, il lui sourit, plus malicieux qu’autoritaire, plus amusé que dominateur. Il la regarde en souriant, l’orgone qu’elle laisse échapper est délicieuse, mais il la fixe un instant et quand elle envoie son autre main, il laisse échapper un sourire amusé, et attends un instant. Il ne veut pas ?

--On a dit sans les mains…

Lui confie-t-il par jeu, pour essayer de se détendre lui aussi de la pression des asmodéennes. Il n’y a pas de doute qu’elle y arriverait, et cela irait moins vite que de se retrouver sans rien en quelques secondes, sauf si une de ces dames y trouvent à y redire.
Nolan aime la complicité, cela lui fait repenser à Harper et Capella, il aimerait se retrouver avec eux, dans un monde de kabbale à faire encore des choses, en partager d’autre. Mais il ne déteste pas être là, il se sent plutôt perdu et gauche, peut-être qu’il aurait du revoir Satsobek seul avant tout cela…

Il laisse faire Betsy, soupirant un peu sous ses attention et portant pourtant son regard sur les démones, les observant, les détaillant, s’arrêtant encore sur la dague et se faisant déshabiller par Betsy. Quand elle ordonne complètement, il laisse Betsy le choix de continuer sans les dents ou autrement, mais il voudra entendre, plutôt, la réponse de Less.

Un sourire le gagne avec tendresse, oui, tendresse, en regardant les jeunes femmes, ses sentiments pour Satsobek sont ce qu’ils sont, mais il est probablement plus heureux pour elle qu’elle ait less, pour lui, la démone se datant au carbone 14 est une amie proche, vraiment, avec qui il aime être et il ne sait s’il doit se sentir amusé ou non, d’être jaugé par … sa compagne ? Potentielle compagne ? Ou un truc comme ça.

Il se redresse pour aider Betsy à virer son pantalon, lui confiant discrètement de s’aider de ses mains, mais son attention et son observation silencieuse sont sur elles. Quand elle dit être déçue, il ne saisit pas si c’est de lui ou d’autre chose mais il se retrouve nu, comme presque tout le monde et cela ne le dérange pas. Betsy n’est plus sur lui, il réalise que Less s’approche

--Je suis moi, différent de vous, et c’est dans notre différence que nous formons tous, un tout. Voilà quel genre de Dieu je suis.

Ses jambes se ferment, il la laisse s’asseoir, quel Dieu est-il ? Il ne lui ressemble pas, n’est-ce pas le plus important ? N’est-ce pas le principal ? S’ils étaient semblable, qu’est-ce que cela apporterait ? Il se pose cette question…

Nolan ne la repousse pas, il est là, il se prête à ce qu’elles ont voulu, peut-être est-il maladroit, ou bien pas assez actifs, peut-être espérait-elle que les choses soient déjà plus actives, il n’en sait rien. Il voit son corps et la courbe de sa taille avec la rondeur de ses hanches dans son assise. Une vision qu’il est difficile d’ignorer et de ne pas…

Ses mains se retrouvent sur les cuisses de Less, est-il seulement question d’agir en «Nephilim actif », de montrer qu’il sait se vautrer dans la luxure, et d’agir en tant que tel ? Il ne sait pas exactement sur quel pied danser, les mains de Nolan glissent des cuisses, laissant croire qu’il va les retirer, pour faire glisser ses doigts sur les hanches, la taille et remonter ceux-ci dans le dos de la championne, jusqu’à parvenir aux abors de la coiffure pour retirer la pique qui les retient, laissant la chevelure dévaler, la pointe de la pique, il la laisse glisser dans le dos de la démone, un effleurement.

--J'ai d'autre potentiel Championne Word. Mes paroles sont maladroites peut-être est-ce cela qui vous fait croire à mon blasphème? Je ne sais pas...

Ses mains reviennent sur les cuisses, mais elles n’ont plus l’apparence humaine, sa chair est désormais ambrée, d’écailles luisantes et ses yeux clos s’ouvrent, laissant crépiter dans la rétine des fils de cuivre. La forme reptilienne, naturelle, originelle est probablement celle qu’il aime prendre dans ce genre d’instant avec ses semblables, il se laisse aller.

Sa queue dorsale s’est dépliée et venu saisir la cheville de Less, sans la blesser, délicatement, se glissant autours pour y remonter toujours plus haut, elle pourrait l’empêcher d’aller à d’autres hauteurs…comme selon elle il ne savait pas se servir de sa hampe, de sa langue ou de ses mains, mieux vallait qu'il se serve encore d'autres choses? -Une taquinerie comme une autre qu'il serait peut-être seul à comprendre. -

S’il ressemble à Nolan humain, il a les écailles brunes et ambre du « Dieu » qu’il est donc. Un Dieu différent, agacé peut-être de sentir qu’on le considère comme blasphémateur parce qu’il reste différent. Hélas ? Ce serait dommage de dire hélas. Heureusement !

-

Répondre

Retourner vers « Le Venitian »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité