J'ai des questions pour Asriel.

Réplique thématique de Venise, Le Venitian est le plus grand complexe hôtelier de Vegas. Sa démesure lui a permis d'accueillir les forges asmodéennes. Elias, nouvel Originel à la tête des forgerons, compte aider son frère pour créer de nouvelles voleuses d'âmes et armer les Nephilim
Répondre
Humain
Avatar du membre

Lucy Hale

Humain

Lucy Hale

Messages : 740
Enregistré le : 21 août 2016, 10:16
Humain
# RP terminés RP en cours

Lucy Hale

» 22 sept. 2016, 13:40

Lou s’ennuie un petit peu, quand elle s’ennuie, elle pense. Quand elle pense, c’est généralement propice à diverses possibilités. Elle pourrait se demander ce qu’attends Hope 2.0, il a les cartes en main, mais il est peut-être trop peureux pour que quoi que ce soit se passe au final. Elle ne le sait pas et n’approfondis pas cette pensée !
Elle pourrait se demander ce qu’elle attend, elle pour parler à Séveride. Les pensées de Lucy sont occupées sans arrêt et elle se dit de plus en plus que si elle avouait les choses ou lui en parlait du moins, cela serait plus facile. Pourtant la liste des excuses pour ne pas affronter tout ça, s’agrandit à chaque minute. A force, il y en aura tellement que cela va être impossible. Lidrya a raison, mais Dawn aussi. Tout cela est surfait. Sauf que Lou pense sincèrement qu’elle pourrait faire de l’avant, si elle lui expliquait, et s’excuser. Son téléphone ? Ce n’est pas difficile pour la geek d’avoir un numéro, que ce soit Lidrya qui lui ait donné ou qu’elle ait utilisé ses propres moyens, elle sait toujours parfaitement y faire.
Elle pourrait aussi aller choper Raven entre quatre yeux pour lui demander ce qu’elle veut à Hope. Mais c’est peut-être provoqué le diable ? Sans aucun mauvais jeu de mot ! Alors du coup, Lou trie ses pensées et ses quêtes, dans son esprit, une par une, elle les range.

Et il lui en vient une plus particulière, une qui ne concerne pas particulièrement sa petite personne, rien qui ne soit réellement en rapport avec elle en fait. Assise devant son ordinateur, une jambe repliée contre elle, l’autre pendante au sol, lui permettant de tourner de temps en temps sur son fauteuil, elle repense aux âmes. Les âmes des mortels si compliquées, si obscures, que Iah Hel commençait à peine à en percer les secrets, Lou ignore tellement de chose à ce sujet. Elle reste sur des a priori. Les âmes qui ne vont pas en Eden, qui peuvent être ramené, puisque Lidrya a connu cela. Mais alors, est-ce que le fait qu’elle ait toujours l’air d’avoir 20 ans est lié ? Parce que la brune insoumise est belle, tellement, elle dégage quelque chose. Si elle n’était pas une douce personne, on pourrait se sentir tout petit à son côté, mais ce n’est pas le cas.

La joue gonflée, elle réfléchit, faisant passer l’air de droite, à gauche, silencieuse. Maintenant ses pensées sont accaparées par ce genre de chose, elle se dit qu’elle pourrait aller demander à Lidrya tout simplement, mais elle a une retenue : Et si l’insoumise ne le sait pas, ou l’a oublié, qu’est-ce qu’elle risquerait de provoquer ? Harahel n’a pas fait de réflexion en ce sens, mais si elle est responsable un jour de quelque chose de négatif, trop négatif, cela risquerait de sentir mauvais pour elle, fautive ou pas. Si elle craint bien quelque chose, c’est le jugement erroné de toutes créatures amoureuses quand on touche à quelqu’un de précieux à son cœur.

Mais du coup, à part lui demander ce que cela lui a fait d’être ramenée…elle n’est pas sûre d’en apprendre plus. Une des possibilité est d’en apprendre plus avec Harahel, mais Lou se doute que rencontrer l’Originel ne soit si facile. Quoi que, ce n’est pas cela exactement. C’est comme avec Djinn ou Sariel. Attention, Lou est loin d’être le genre de personne qui se gêne, si elle doit aller à l’encontre de quelqu’un, elle y va. Mais il y a des personnes qu’il est plus délicat d’oser déranger. Harahel reste le Grand Démon, Sariel son Seirim…et bien elle aime bien le croiser, mais il est trop occupé et elle ne le voit pas souvent. Quant à Djinn, elle n’a jamais été plus loin que le boulot.
Ce qui est bien différent de Vesta et Asriel. Elle prend facilement rendez-vous avec les deux ou se permet de débarquer parfois, pas toujours bien sur.

En parlant d’Asriel il est de fait public qu’il fut autrefois l’Ange de la Mort. Et de ce fait, le gars qui s’occupait des âmes. Un trait de génie, ou un éclair, traverse l’esprit de Lou et elle saisit son téléphone rapidement. Elle lui envoie par texto, s’il est libre ce soir, lui proposant de passer un moment ensemble parce qu’elle a un truc à lui demander,la réponse favorable enchante Lou qui réfléchit déjà à la manière de s’habiller, elle lui précise qu'elle le rejoindrait au Venitian.

Lou traverse le hall d’entrée du Venitian pour s’engouffrer vers les ascenseurs qui mènent aux étages qui l’intéressent. Les cheveux lâchés sur les épaules, elle a fait un petit effort vestimentaire, avec une robe noire, mais garde ses docs au pied. Sac en bandoulière à son bras, elle vérifie son téléphone et le glisse dans son sac. Rapidement, elle parvient au bon étage et file dans le couloir pour éviter de se faire coincer comme la dernière fois par un charmeur. Ils ne sont pas bien méchants, pas quand on dit appartenir à un maître et surtout, être venue pour voir Asriel. Certains s’en foutent et insistent, mais jusqu’à présent Lucy n’a pas eu de traumatisme, et elle frappe à la porte des appartements du Seirim asmodéen, en se demandant s’il est occupé, ce qui est aussi déjà arrivé. Mais rien de traumatisant non plus.

A l’ouverture de la porte, Lou sourit, et s’il s’agit d’Asriel, elle dépose un baiser sur ses lèvres, naturellement, en le saluant pour se faufiler à l’intérieur.

--Coucou! Tu vas bien ? –Très à l’aise, Lou laisse tomber son sac dans un coin. –Je me disais qu'on pouvait sortir si tu en avais envie, ou rester ici! J'en sais rien en fait. -Rayonnante, elle hausse les épaules. -Comme je t'ai appelé un peu au dernier moment, je me suis dis qu'on improviserait, tu en penses quoi?

Lou est naturelle en compagnie du Seirim Asmodéen, elle l'apprécie, et elle est loin de toute retenue avec lui, c'est facile de composer en sa compagnie en tous cas.

Nephilim

Asriel

Originel

Asriel

Messages : 813
Enregistré le : 27 juin 2016, 21:11
Originel
# RP terminés RP en cours

Asriel

» Publié par Harper

» 25 sept. 2016, 23:44

► Afficher le texte
J’ouvre la porte à Lucy. Je ne suis pas encore habillé et je tiens une tasse de café à la main. Je n’ai aucune idée de l’heure qu’il est, mais pour moi, c’est le matin. J’ai passé ma nuit entière avec les Faucheurs à leur faire travailler leurs pouvoirs, je suis exténué. Ils me demandent chaque fois toujours plus d’orgone. Voilà pourquoi je ne quitterais pas les Asmodéens. j’ai trop besoin de cette source d’énergie qu’offrent les esclaves Asmodéennes et la protection de mon frère.

Il ne cherche pas à savoir ce que je fais de mes nuits, comme je ne cherche pas à connaître les siennes. Il nous arrive de les partager et il doit se dire qu’ayant des goûts similaires concernant la luxure, je dois passer mon temps libre aux mêmes activités que lui. Il se trompe.

Je referme la porte derrière la tornade rousse et file me recoucher. Qu’elle parle si celui lui chante, mais qu’elle le fasse en silence.

Chuuuut !

Mon café fumant sur le rebord de la table de nuit, je suis à plat ventre, un oreiller sur la tête.

Tu fais trop de bruit Lucy.

Je pourrais la tuer, juste quelques minutes pour avoir un peu de calme. Promis, je la réveille ensuite. Je m’abstiens. Ce serait la pire chose à faire. Je n’ai pas envie que Sariel découvre mes projets. Il est bien trop affilié à Vesta, la protectrice des Éphémères. Il m’empêcherait d’exécuter mes plans.

Pourquoi tu es ici ?

Elle ne me l’avait pas dit au téléphone. D’habitude elle trouve toujours un prétexte. Je voulais bien connaître la raison cette fois. Une pièce de théâtre ? Un film ? Un spectacle ? Lucy est une fille divertissante, mais pas toujours raccord avec mes activités nocturnes.

Viens me réveiller.

Je me retourne et je la regarde en souriant.

Viens m’offrir ton orgone jolie rousse pulpeuse.


J’aime bien coucher avec Lucy. Je trouve ça plus sympa que de le faire avec des inconnus. Mais Asmodée m’a prévenu de faire attention. Les femmes s’amourachent vite et elles deviennent un vrai problème une fois amoureuse. Elles finissent complètement folles et il est presque impossible de s’en débarrasser sans les tuer.

Humain
Avatar du membre

Lucy Hale

Humain

Lucy Hale

Messages : 740
Enregistré le : 21 août 2016, 10:16
Humain
# RP terminés RP en cours

Lucy Hale

» 26 sept. 2016, 09:16

La rouquine est pleine d’énergie, elle rentre, elle parle, mais elle réalise bien rapidement que l’Originel est moins en forme qu’elle. Peu de personne sont aussi agitées qu’elle, à part Djinn, mais le chef du clan Izanaghis est quelqu’un de plus mesuré, tout de même. Mais Lou est pleine de pep’s et d’énergie à revendre, elle aurait le temps d’être calme et posé quand elle serait soit trop vieille, soit morte.
Entrée dans la suite de l’Originel, elle parle, mais quand elle se retourne pour le voir, son sac dans un coin, elle réalise sa tenue, où il est et comprends qu’il n’est pas en état de sortir. A-t-il forgé toute la nuit ? Il a l’air en tous cas fatigué ! Ce qui est étrange parce que normalement, il devrait avoir des filles déjà pour le rebooster, mais cela ne dérange pas Lou qu’il n’y en ait pas. Le chut la fait taire ou alors c’est le corps sculpté d’Asriel dans le lit, peu vêtu. Mater est plutôt un truc intéressant à faire.

Elle se rapproche de l’encadrement de la porte, tenant ses lèvres closes, elle fait trop de bruit et le rouge lui monte aux joues. Elle est désolé, elle pensait simplement qu’il serait aussi en forme, mais ce n’est pas le cas et elle le regarde sur le matelas, en ne se privant pas de détailler les formes de son corps.
Il y a quelques temps, trois ans, Asriel était beau mais pas aussi…charismatique. Leur rendez-vous reste très comique pour la jeune femme, mais c’est vrai qu’il a changé mais il a gardé quelque chose de différent, un truc bien à lui. Elle ne sait pas déterminer quoi.

Inspirant, elle reste à le regarder, il ne faut jamais bouder un beau spectacle, la semi-nudité de Asriel dans son lit en est une. Il lui demande pourquoi elle est là et elle cherche ses mots pour ne pas en dire trop et le saouler.

--Je voulais te poser des questions sur les âmes. Si ça ne t’embête pas de me répondre !

Explique-t-elle doucement, déjà au pied du lit. Asriel n’est pas un homme désagréable, au contraire, il est même très simple, et avec lui, le physique est toujours à la limite. Lou essaye toujours de résister un peu avant qu’il n’arrive d’ailleurs, mais c’est très difficile avec ce Seirim et il faut avouer qu’elle n’a pas envie. C’est simple et facile, et réfléchir n’est jamais trop nécessaire.
Il se retourne et il lui propose de venir le réveiller. Le sourire sur les lèvres de Lou est rieur, elle reste un instant à le regarder, les yeux calmes, avant de retirer ses chaussures et de se rapprocher.

Son corps a des envies comme tout le monde, et des envies rapidement éveillées par certain, la sexualité de la rouquine peu à même d’être farouche avec certains hommes est assez libre. Elle ne confond pas boulot et plaisir, parfois, elle essaye de lui résister en lui disant qu’elle vient pour quelque chose de spécifique, mais c’est dur, très dur. Pour autant, ça s’arrête à ça avec lui, rien ne prends le même chemin qu’avec un certain autre, et c’est très bien, parce que même si elle apprécie Asriel, il n’a pas la personnalité d’un autre…

Au pied du lit de l’Originel, la jeune femme se glisse, remontant le long de son corps en souriant, elle ne craint pas ses gestes, ni ne s’inquiète de ses capacités. Elle ne boude pas ce qu’il a dit, parce qu’elle ne voit pas de raison. Pas de la présomption, mais Lou oublie souvent de réfléchir dans ces situations là, elle se contente de profiter, les affaires de plaisir sont comme ça, c’est ce que Blain lui a fait comprendre dans le passé…

….

Le corps de Lou est dénudé, elle ignore totalement la notion de temps et le reste, mais le café ne fume plus sur la table de nuit. Il fait jour ? C’est elle qui est crevée maintenant, mais elle n’a rien boudé, elle a faim. Une faim à tout péter ! Pas de câlin, en tous cas, elle n’en est pas l’instigatrice, et si Asriel veut la garder contre lui, elle ne se repoussera pas. Mais les câlins ce n’est pas son genre, elle préfère sourire à l’amant et se relever du lit, nue, sans s’inquiéter de cela, elle ignore où sont passés ses vêtements de toutes façons, dans les draps, à côté de la couche, elle aime bien la nudité de toutes façons.

--Je te recommande du café ? –Le room service, ils sont dans un hôtel, elle est allée décrocher le téléphonne pour commander un petit déjeuner, sauf s’il lui interdit, mais sinon, elle passe sa commande, à moins qu’elle puisse faire elle-même quelque chose.- Alors, est-ce que je peux te poser des questions sur les âmes ?

Elle a pris son sac et la fouillé pour attacher ses cheveux avec une élastique, une douche serait agréable mais peut-être qu’il veut la prendre avant ?

Nephilim

Asriel

Originel

Asriel

Messages : 813
Enregistré le : 27 juin 2016, 21:11
Originel
# RP terminés RP en cours

Asriel

» Publié par Harper

» 08 oct. 2016, 22:28

Lucy se lève et j’en fais autant. Je fais celui qui ne l’a pas entendu et je file sous la douche. Qu’elle commande un café si elle désire, cela ne me dérange pas. Quelques minutes passent et l’odeur de l’humaine m’a quitté. Je n’ai rien à reprocher à Lucy en particulier, si ce n’est la curiosité dont elle fait preuve en permanence. Je lui dois tout de même d’être celui que je suis aujourd’hui. Sans ses influences et ce qu’il s’est passé à Vegas, je serais sans doute un forgeron comme tous les autres. Je continuerais à dessiner des voleuses pour des Nephilim qui ne sauront sans doute jamais s’en servir.

J’ai regardé Less travailler. C’était différent de ce que je connaissais. Elle m’intrigue, mais je me méfie. Je préfère me rapprocher de son esclave. Elle ne me fait pas confiance. Je l’ai bien remarqué lors de notre rendez-vous. Nous jouions au même jeu, sauf qu’elle ne peut pas avoir ma patience et ma persévérance. Je découvrirais son point faible et celui de Less en même temps. Avoir une telle femme chez les faucheurs serait une chance. Une chance de vaincre l’humanité.

Je sors de la douche et Lucy ne me lâche pas avec son histoire. Quand elle a quelque chose en tête, elle ne l’a pas ailleurs. On frappe à la porte et le café arrive. Entouré d’une serviette, je suis en train de me ressuyer les cheveux quand je vais ouvrir. Le silence plane dans la suite alors que le serveur pose tout sur la table basse comme je le lui ai demandé. Je lui donne un billet, me fichant éperdument de savoir qu’il soit Asmodéens ou sans clan. Je me fiche bien des étiquettes. Puis je m’approche de Lucy. Ma main glisse de son sein à sa gorge. Il serait si facile de la faire taire. Mais non, je ne lui casse pas le cou et je choisis une autre méthode et je l’embrasse. Mon autre main vient glisser entre ses jambes et tout contre elle, je décide de répondre.

Et si je ne veux pas répondre ?

Mes yeux plongent dans les siens. Mon regard n’est pas noir, mais peut-être un peu malsain. En même temps, je fais diversion en jouant de mes doigts.

Tu es humaine Lucy.

Elle n’a pas besoin que je lui rappelle, mais la remettre à sa place de temps en temps ne peut pas lui faire de mal. Il n’y a aucune animosité entre nous. Lucy dit que ce que nous vivons est de l’amitié. Est-ce une amitié réelle ?

Il est préférable que tu ne saches pas tout. Ne crois-tu pas ?

Un jour elle finirait par l’apprendre, peut-être même de moi, mais pas aujourd’hui, pas encore. Je la regardais, le regard brûlant.

J’ai faim maintenant.


Et oui, je suis un Originel, Asmodéen qui plus est, j’étais dépendant de la luxure et un grand consommateur de femmes. Lucy aurait du mal à me contenter seule. Même avec la meilleure volonté. Mais je veux bien la voir essayer.

Humain
Avatar du membre

Lucy Hale

Humain

Lucy Hale

Messages : 740
Enregistré le : 21 août 2016, 10:16
Humain
# RP terminés RP en cours

Lucy Hale

» 08 oct. 2016, 23:31

Prenant la tasse de café froide, Lou se glisse dans la salle de bain pendant qu’il est dans sa douche, pour la vider dans l’évier et la ramener dans la pièce principale. Non sans avoir regarder la silhouette de l’Originel se découper à travers la porte vitrée. Elle a souris en regardant avant de revenir à la réalité, la commande ne devrait pas tarder, elle cherche ses affaires, un peu distraitement, il n’est jamais facile d’être à discuter avec Asriel, la soif de plaisir asmodéenne est grande et il arrive que Kat les rejoigne, Lou ne boude pas ce genre de chose quand un homme est de la partie, c’est même la seule façon qu’elle apprécie de rajouter une femme.
Ses pensées sont distraites sur la façon dont elle va poser ses questions, sur comment aborder tout cela, mais au final, elle en trouve certaine, en sachant très bien qu’elle le fera au feeling le plus simple. Assise sur le rebord du lit, les cheveux attachés, elle a plié ses fringues en boule, pensant aller à la douche, mais au lieu de cela, elle revient à la charge.

Quand l’humaine a quelque chose en tête, elle ne l’a pas ailleurs. Mais elle se pose des questions et elle pense pouvoir entendre les réponses. Elle a peut-être même besoin d’assouvir sa curiosité, sans envisager les conséquences de celle-ci, celles qui pourraient tout changer à sa façon de penser ou d’envisager l’avenir. Mais Lou est plus forte que ça, non ? Elle le croit en tous les cas.
Il va ouvrir au room service et Lucy attrape le drap qu’elle noue autours de son corps pour cacher sa nudité. Si elle prend ses plaisirs, comme ils viennent, elle ne va pas se montrer toute nue devant un inconnu, devant une copine, elle s’en fiche, devant un amant, aussi, mais devant l’employé, non.

Debout dans la chambre, elle a faim, le room a du apporter les viennoiseries accompagnant le café, pour autant, alors que ses pensées sont ailleurs, son regard est attiré par la silhouette en serviette et elle regarde Asriel revenir vers elle, immobile, sa main la trouble, mais elle finit par répondre au baiser, les mains ne soutenant plus le draps, celui-ci chute entre eux au sol, dans un bruit de tissu souple.
Troublée, elle sent la main du démon venir intimement sur elle, elle pousse un hoquet de surprise, son corps proche du sien, elle rougit, un sourire amusée et enivrée, elle marmonne.

--S'il te plait…

Un s’il te plait porté par l’envie de savoir, mais enfermé par les gestes démoniaques parfaitement troublant. Nephilim, plus encore Originel, il est difficile d’avoir les idées claires, mais c’est mal connaître la curiosité maladive de la jeune femme, son besoin de savoir, d’apprendre ou d’apréhender des choses. Elle ne peut pas cesser d’y penser comme ça, elle n’a pas envie de détourner sa pensée, elle est là, vivante, tenace, si ce n’est pas maintenant ce serait après, et encore après.
Un seul a réussi à la détourner de son ordi, de son esprit curieux, de ce genre de chose, mais elle aurait même abandonné un raid sur WOW pour qu’il la touche, se rendant compte trop tard de la connerie qui avait gagné du terrain.

Le regard malsain incite son instinct humain à se méfier, mais sa raison de toujours passer vers le bon côté des choses la font sourire, moins happées par les intentions, sans pour autant en perdre une miette, elle sourit. Elle est humaine, oui, d’accord et elle ne peut pas entendre ces choses ? Pas un instant elle ne fait rapprochement sur un autre raisonnement, cela serait si grave pour elle de savoir des choses sur les âmes ? Harahel a pourtant poussé à ce qu’elle y réfléchisse et elle trouverait quuelqu’un pour lui en parler, peut-être devrait-elle aller voir Oishi si Asriel ne démord pas ? C’est lui qui tient l’histoire et cela fait parti de l’histoire plus que de la branche scientifique. C’est aussi une solution. Elle y pense…furtivement.

--Je veux juste…apprendre un peu plus. Harahel m’a parlé des âmes, je veux…juste..Asriel ....

La difficulté à se concentrer grandit, ses paroles sont souriantes de plaisir, elle a saisi sa main, hésitant à le faire cesser comme à le laisser continuer, sa bouche elle-meme vient l’embrasser quand il dit avoir faim. Elle ne peut pas s’en empêcher, emprise par le charme Nephilim et un de ses bras passent autours de son cou. L’autre main toujours à tenir le poignet. Elle retire ses lèvres, le visage baissé, les joues rougies, elle râcle sa gorge. Difficile de vouloir se libérer de l’emprise, il faut vraiment de la volonté, la triche est injuste mais elle est agréable.

Son regard s’ouvre, elle peut encore parler, même si elle soupire. Essayer au moins, elle n’a pas envie…avec un Nephilim il est impossible de ne pas avoir envie et elle est gourmande. Mais elle va essayer, de toutes ses forces.

--Il a dit que Iah Hel lui avait ramené l’âme de Lidrya…je sais que tu …peut me répondre. –Elle mord sa lèvre, inspire, il suffirait juste de reculer d’un pas, elle peut le faire. Un pas, un seul.. mais au lieu de ça elle le regarde. Et dire qu’il y a trois ans, ils n’auraient pas vécu ce genre de scène –

Son esprit veut une chose, son corps une autre, bon sang ! Elle peut entendre ses réponses sur ces choses non ? Elle est humaine mais pas si incapable de savoir que ça…après tout. S'il ne s'arrête pas pour autant, elle va être dans l'incapacité de parler ou de réfléchir, succomber est une chose trop aisée avec eux, mais Lou parvient, à peine, à se reculer. Elle ne pourrait jamais poser ses questions s'il a besoin d'orgone encore, la prochaine fois, elle devrait calculer un Asriel avec batterie pleine.

Nephilim

Asriel

Originel

Asriel

Messages : 813
Enregistré le : 27 juin 2016, 21:11
Originel
# RP terminés RP en cours

Asriel

» Publié par Harper

» 16 oct. 2016, 18:55

Je ne répondrais pas à Lucy aujourd’hui. Ma main libre se glisse sous sa cuisse pour la relever, mes doigts quittent la douceur de ses lèvres pour la soulever. Je la tiens par les fesses et m’immisce en elle pour commencer un nouveau match. Quand j’en aurai fini avec Lucy, elle n’aura même plus la force d’émettre un seul son. La question sera réglée.

Elle m’a quand même appris une information importante. L’âme de Lidrya Chesly a déjà été ramenée une fois. Iah Hel n’a pas mon pouvoir, comment a-t-elle pu faire cet exploit ? J’ai besoin d’en apprendre plus sur cette sœur. Lucy, ou la meilleure de mes indiques. Elle est en lien avec tous les clans. Elle est une mine d’informations à elle toute seule. Il n’y a même pas besoin de lui demander, elle aime tellement ce qu’elle fait qu’elle ressent le besoin d’en parler à un ami et je suis son ami. Pourquoi en douterait-elle ? J’ai toujours été bon avec elle.

Je dois me rapprocher des clans, en apprendre plus à mon tour. Je ne veux pas de rival capable de mettre à mal mon armée. Je vais me rapprocher des Izanaghis pour commencer. Voir ce qu’il se passe dans ce clan. Savoir où ils en sont. Mais je dois rester prudent, je n’aurai pas affaire qu’à des humaines.

Lucy est endormie, je l’embrasse sur le front et me lève. Elle a bien bossée, son repos est mérité. À son réveil, un paquet attendra au pied du lit pour elle. Une nouvelle robe, comme elle les aime. Une occasion pour nous de nous revoir. Pour l’instant, je ne peux pas passer toute ma journée au lit, des responsabilités m’incombent.

Humain
Avatar du membre

Lucy Hale

Humain

Lucy Hale

Messages : 740
Enregistré le : 21 août 2016, 10:16
Humain
# RP terminés RP en cours

Lucy Hale

» 16 oct. 2016, 22:49

Le sommeil de Lucy est plaisant, c’est celui que l’on a pas envie de quitter, celui qui n’a pas envie de vous laisser vous échapper, mais Lou a envie de sortir de son rêve, elle soupire, se tourne, se retourne, lutte, le coussin sur la tête, les cheveux dans tous les sens, elle se rappelle doucement le fiasco de ses questions. Un grognement plaintif s’ensuit, étouffé par les oreillers, Asriel fait chier. Il n’a pas voulu lui répondre, il n’en avait pas l’envie, mais elle ne lui en veut pas réellement, elle n’a pas encore lâché le morceau. Ce n’est pas une démoniaque partie de jambe en l’air qui lui fera lâché !

Ouvrant subitement un œil un gros soupir inspiré et expiré par le nez, elle relève sa tête au bout de quelques secondes, émergeant difficilement. Personne dans le lit, elle tourne un peu la tête, il a du s’en aller, ce qui ne la dérange absolument pas, si elle en avait eu la force, elle se serait cassée de toutes façons, elle n’est pas trop à traîner, mais…le matelas était confortable.
Poussant de sa tignasse venue sur son visage, elle se frotte le bout du nez, reste un instant la tête droite et regarde à droite, puis à gauche encore une fois avant de rouler sur le dos.

Contemplant le plafond, elle essaye de réfléchir plus posément. Asriel ne veut pas lui répondre sur les âmes pour l’instant, mais elle sait que Iah Hel a ramené l’âme de Lidrya et qu’elle commençait à en appréhender le mystère. Iah Hel est l’originel Izanaghis. Le clan est aux mains de Djinn, mais Oishi en garde le rôle de chef de la section Histoire. Oishi était Izanaghis avant d'être infiltré

--Oishi!

Se relevant subitement du lit, pour s’en extirper, faisant valser le drap dans un mouvement, son corps nu file vers son sac, s’accroupissant, elle fouille à l’intérieur pour trouver son smarthphone, il va encore se demander ce qu’elle veut, MAIS tant pis. Lou finirait bien par comprendre !!! Ou elle devrait être patiente et saisir les opportunités ! Tu parles !

Trouvant son bonheur, elle pianote son SMS, mais comment le formuler, elle tortille ses lèvres, fait les cent pas et puis trouve.

Le Freeman
Coucou Oishi ! J’aurais besoin de te demander un truc, on peut se voir ? xoxo


Voilà, elle se relit, envoie, se relit encore et emmène le téléphone avec elle vers la salle de bain. Elle trouve une brosse à dent sous plastique et commence par se brosser les dents, en lançant un fond sonore d’une de ses playlist de youtube. Brossage de dent, douche et des habits sur le dos plus tard, Lou realise le paquet au pied du lit. Comme elle ne pensait qu’à son histoire d’âme, elle n’a pas fait gaffe.

Prenant le temps de l’ouvrir et de voir une robe tout à fait geek, elle secoue la tête. La prochaine fois qu’elle viendrait voir Asriel, elle la mettrait, pas de suite, parce qu’elle sait bien que le schéma serait le même. Reprenant son téléphone en main, elle envoie un sms à Asriel.

Asriel
Ta chambre est free. J’ai pas lâché l’affaire, mais je suis prête à attendre que tu m’en parles. Fais moi signe quand c’est le moment ;). Merci pour la robe, vérifie tes colis !XOXO


Oui, parce que Lou lui offrirait un bouquin encore, comme à chaque fois, elle ne sait pas s’il les lit, mais elle le fait, parce que ça lui fait plaisir et que d’une certaine manière, elle le fait depuis plus de trois ans maintenant.
Passant ses lunettes sur son nez, la rouquine sort de la chambre, il faut rentrer et espérer un message de Oishi...

Répondre

Retourner vers « Le Venitian »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité