Toute la smala [Raven et ses boys + Lucy + Jo + Princesse]

Tout est magnifique, harmonieux dans le royaume de Meborack. D'immenses mines à flanc de falaise, des châteaux merveilleux suscitent bien des convoitises. Mais les créatures qui gardent ces trésors sont toutes aussi grandioses et donc dangereuses. Des Arpenteurs partant en quête de puissants artefacts n'y trouvent souvent que leur perte.
Nephilim

Princesse

Nephilim

Princesse

Messages : 498
Enregistré le : 08 juin 2016, 13:37
Nephilim
# RP terminés RP en cours

Princesse

» Publié par Heru Ur

» 25 juin 2017, 22:03

Raven avait compris que le cercle cachait un pentacle. Les quatre tables formaient la base du pentacle. Le trône était le cinquième, la tête du pentacle. Avec son pied, elle détruit l’invocation des voix qui susurrent la luxure et en occultent les trouble-fait. Cela me fit sourire.

Alors, les jeunes esclaves n'entendaient plus les paroles érotiques des sirènes de la nuit. Elles laissèrent place à la voix de Raven et aux quelques dialogues que les nouveaux convives pouvaient échanger. De leurs bras et de leurs mains, elles cachèrent leur nudité comme gagnées par une soudaine pudeur.

Dommage, je l’appréciais leur Orgone, moi.

— Bien sûr, lança le Prince Noir.

Il écoutait Raven, il obéissait même. Les créatures qui les chevauchaient quelques secondes plus tôt se retirèrent, dans tous les sens du terme. Elles les accompagnèrent vers la sortie. Est-ce que le Prince avait voulu nous offrir un cadeau ? Je ne sais pas, mais cet Orgone m’avait plu malgré la culpabilité que je ressentais.

Je sortais la tête pour jeter un doux regard à Raven et qu’elle me laisse quelques secondes. Je mesure l’effort que cela lui demande. Alors, pour l’occuper, j’ajoute rapidement :

— Raven, tu devrais aller regarder le septentrion du château, par cette meurtrière.

Non je ne suis pas en train de lui dire de s’en aller. Il y a une meurtrière sur ma gauche. Je voudrais simplement qu’elle aille y jeter un coup d’oeil. La partie du château opposée au pont-levis s’est effondrée, laissant un trou béant dans le rempart. Un gouffre immense !

Je fais le tri dans mon esprit. Le Prince Pourpre nous a simplement dit que le Prince Noir avait des velléités expansionnistes. Il nous avait également assuré qu’il avait renforcé sa présence aux tours de guets. J’ignore si c’est un mensonge, mais, en tout cas, à notre arrivée, les tours de guets à la frontière était déserte. Seules, celles aux abords du château, loin des frontières donc, étaient occupées par les Longs-Voyeurs.

Je sortis de derrière mon paravent habillée d’un pantalon moulant en cuir et d’un corset de la même couleur mais aux reflets infimes rouge. Il m’allait bien, très bien, même. Je sentis de l’Orgone couler en moi. D’où venait-il ?

Ma mère me rejoint et je ne pus qu’ouvrir grande la bouche pour laisser échapper un “waouh”. Je m’approchais de Séveride et remarquai son regard. Il m’amusait. Mais les choses sérieuses devaient reprendre, car quelque chose de malsain se tramait ici.

— Je vous remercie pour votre hospitalité. Je ne vous ferais néanmoins pas l’affront de prétendre à une simple visite de courtoisie.
— Je vous remercie Princesse. Je sais bien que le Prince Pourpre vous envoie. Il s’inquiète pour son lopin de terre, que voulez-vous ? Peut-être comprendra-t-il un jour qu’il y a deux soleils de trop dans son royaume.


Pour le coup, il marque un point. Si la frontière est régulièrement disputée, le Prince Noir n’a jamais franchi les montagnes derrière lesquelles les deux soleils frappent le sol.

— Alors pourquoi est-il inquiet ?
— Parce que mon territoire mute.

Les éboulements que nous avons rencontrés et qui ont coûté la vie à bien des créatures ne semblent pas l’inquiéter. Je rejoins Raven et prononce à voix haute pour que tout le monde m’entende (enfin pas les créatures qui sont restées dehors, je ne suis pas une si grande oratrice) :

— Je sens la présence d’Harahel. Elle est diffuse, elle vient de la chapelle noire derrière ce gouffre. Je ne peux pas approcher ses gouffres. C’est eux qui me vident de mon énergie.

Le peu d’Orgone que je possède s’échappe de nouveau, mais je commence à apprendre. En m’éloignant de la meurtrière, je parviens à le préserver.

Le Prince Noir ne répond pas. Je sais qu’il cache quelque chose. Mais quoi. Lutter contre lui déséquilibrerait les forces de Meborack, cela donnerait trop de pouvoir au Prince Pourpre. Mais soudain, je ressens de nouveau de l’Orgone. Les gouffres m’ont empêché de sentir le portail. Il était là autour de nous ancrer auprès de nous. Il s’élargit et dans un dernier souffle, il libère les deux humains. Il n'échappe pas à mes sens Nephilim et mue par l'instinct je fais signe à Severide de regarder derrière les paravents. Un homme, une femme.

Instinctivement et sans connaître leurs intentions ou leurs noms, je me place entre eux deux et ma mère.

Malheureusement pour nous, tout se déroule à la perfection pour le Prince Noir qui cherche surtout à gagner du temps.

Nephilim

William Tannen

Humain

William Tannen

Messages : 361
Enregistré le : 09 oct. 2016, 21:06
Humain
# RP terminés RP en cours

William Tannen

» Publié par Jimmy Chesly

» 26 juin 2017, 18:54

Julie elle veut surtout pas dire qu’après la réponse de Raven, elle avait envie de débarquer ! Spèce de balance !

Elle a aucune délicatesse, droite gauche, douche, par ici, par là, et voilà..voilà où j'en suis...

Je ne suis pas dans un endroit chelou avec des créatures de partout, dans un lieu noir, avec un grand machin dégueulasse. Non non non, je suis dans mon monde…je ….

Bon j’ai fermé les yeux, et je serre les paupières très très fort, je suis pas là, je veux Rosy, je ne me sens pas bien sans Rosy, et Julie nous a fait venir, et elle a gardé Rosy. On va me prendre Rose Mary Baby, c’était le truc, même si c’est pas moi qui l’ait au doigt.

J’dois avouer que psychologiquement j’en peux plus, j’suis désordre dans le ciboulot, j’essaye de me fixer sur un point agréable. Coucher avec Lucy c’était un point agréable. C’est récent, j’me raccroche à ça !

Je suis en train de flipper, dee leur filer de l’orgone en essayant de me tenir en discret contre le mur, collé, histoire de…de quoi ? Pourquoi Julie veut pas me croire ? J’ai des bétes qui vont sortir de mon torse et elle s’en fout ! Y en a que pour sa Lidrya, mais épouses-là et fous moi la paix ! Non non je n’arrive pas à réfléchir correctement .

J’ai peur ? Ouai.

Alors j’ouvre un œil et j’vois des gars humains qui s’tournent vers moi, okay, je sais pas où on est mais j’détourne le regard, non, pas par là, y a une bête, et de l’autre coté aussi….

-Putain c’est le cirque Barnum ici ?

Marmonais-je entre mes dents, oui, pas une bonne idée, mais plus j’ai peur, plus je veux faire comme ces animaux là…vous savez qui s’agitent dans tous les sens et font des grands mouvements pour faire peur au plus gros prédateur. Parce que sans déconner, moi j’suis une putain de proie et là y a des prédateurs.

Julie t’es où ?

Je glisse vers elle, elle a Rosy, je serais plus près de Rosy.
Image

Nephilim
Avatar du membre

Jimmy Chesly

Nephilim

Jimmy Chesly

Messages : 361
Enregistré le : 09 oct. 2016, 21:06
Nephilim
# RP terminés RP en cours

Jimmy Chesly

» 26 juin 2017, 21:53

-A la base, nous sommes venues pour invoquer deux créatures pour deux demandes, il fallait une étendue d’eau conséquente, hors Vegas cela n’était pas possible.

Voilà ce que je réponds à Kaylee après m’être relevé l’avoir suivit, tournant le dos au prince en le laissant avec Capella. Cela fait quelques années que je n’ai pas remis les pieds par ici, Dephaïne me fait chier à faire ce qu’elle veut, la campagne alentours aurait suffis, mais il parait que les portails ne sont pas tous fiables, alors, je vais accorder le bénéfice du doute.

Mais entre nous…hein !

-Puisque Harahel ne me réponds pas, je prends les devant, tout simplement. Comme cela peut mal se passer, Sariel a pensé que ce serait bien que tu viennes.

Je ne lui mens pas, je porte une tenue adéquate à l’endroit, mais il suffirait qu’on aille en direction du plus large point d’eau, il n’est pas loin, inutile de lambiner. Je fumerais bien, ça me calmerait les nerfs, mais je ne vais pas débuter avec de l’anxiété, à la place, je me tourne vers Capella qui nous rejoint.

-Princesse sentit des choses bizarres ?

Oui, ça me fait redresser la tête. Je ne suis pas venu pour ça, et je pense être inutile à mes sœurs et à leurs amis, cependant j’ai quelques hésiations…

-Si tu as un moyen pour les rejoindre rapidement, nous y allons, sinon, c’est inutile Capella.

Je regarde en direction des montagnes du territoire du prince Noir, le temps de nous rendre là-bas, de marcher tout ce qu’ils ont dû marcher, autant dire que ce n’est pas la peine, trois clampins qui se retrouvent à la traîne !
Je ne suis pas sûr que qui que ce soit apprécie, alors sans ça, nous nous retrouvons au point de départ et on fait ce qu’on est venu faire à la base. Même si je cherche aussi une idée pour nous rendre là bas, parce que je ne peux pas rester là comme ça, à me poser des questions…
Image

Nephilim

Capella Baker

Humain

Capella Baker

Messages : 243
Enregistré le : 25 août 2016, 22:56
Humain
# RP terminés RP en cours

Capella Baker

» Publié par Anvesha Devika

» 29 juin 2017, 12:49

Très honnêtement je ne sais pas pourquoi le Prince a décidé que nous devions rejoindre le groupe de Princesse et Raven. Qu'un prince de lumière ne souhaite pas se rendre dans les ténèbres, je peux comprendre. Qu'il y envoie des personnes sciemment me pose question. Et son empressement à nous proposer des solutions rapides est suspecte. D'un autre côté, il peut n'avoir que de bonnes intentions. Les réactions des habitants de Kabbale suivent une logique parfois très différente de la notre.

Bon et puis comment puis-je vraiment répondre à Jimmy. J'aimerais bien l'éclairer. Je sens bien qu'il est inquiet. Même s'il ne le montre pas. Il a cette tension dans la mâchoire que je lui reconnais. Un doigt tapotant mes lèvres je reprends la parole.

"Désolée, j'ai pris la discussion en cours alors ce n'était pas très clair."

J'ai bel et bien comprit en revanche qu'Harahel était peut-être en cause dans l'histoire mais en parler à Jimmy risquerait de le braquer. D'un côté au moins on irait dans notre petit coin tranquille. De l'autre tout cela titille ma curiosité.

Je fais un large sourire à Jimmy et Kaylee et me dirige dans la cour ou Maïsha m'attend. Et c'est même là la seule monture.

"Et bien le Prince est généreux et il doit aimer les familles unies, car il met à votre disposition ses meilleurs véloces. Tu vas pouvoir aller faire la bise à tes sœurettes."

Tournant un regard malicieux vers les deux Nephilim, je plisse le nez un instant en une grimace charmante.

"Pas d'inquiétude. Ils se nomment les véloces des portails de flamme. Ça devrait vous aider à comprendre."

Alors même que je prononce mes dernières paroles, des flammes montent autours des pieds et des jambes de Jimmy et Kaylee. Ils peuvent ressentir la chaleur des flammes mais pas sa brulure. Bientôt le feu les recouvre entièrement.

"Les Véloces vont démultiplier votre vitesse. 400km/h ça te parait assez rapide ? Le Prince noir habite bien moins loin que cela. Attention aux temps d'accélération et de décélération ils sont très très rapides. Et c'est même mieux si vous volez, au moins vous êtes sur de ne pas rencontrer d'obstacles. Les Véloces des portails de flamme n'aiment pas trop se cogner."

Flattant l'encolure de ma propre monture.

"Moi-même, je vous suivrais avec Maïsha. Elle ne peut pas voler mais je vous rejoindrais vite. A moins que l'un de vous me prenne dans ses bras."
- clin d’œil vers Jimmy.

Quel que soit la manière dont Jimmy décide de voyager, nous sommes bientôt en vu du palais du Prince Noir. Il va être content, voilà une nouvelle distraction. Et puis c'est bien connu, plus un groupe est grand et plus il y a d'inertie. Surtout si ce groupe n'a pas de chef attitré. C'est la force des armées. Un millier de bras et une seule tête. Là si on compte le nombre de tête, pas sur qu'on y trouve autant de bras.

Nephilim

Kaylee Sutton

Nephilim

Kaylee Sutton

Messages : 907
Enregistré le : 27 juin 2016, 21:11
Nephilim
# RP terminés RP en cours

Kaylee Sutton

» Publié par Harper

» 03 juil. 2017, 20:15

Jimmy m’a dit qu’on était là pour trouver un point d’eau, j’ai donc été demander où se trouvait le point d’eau le plus proche puisque le Prince Pourpre se fichait de notre présence. C’est ainsi que plusieurs villageois m’ont indiqué un lac à quelques lieues du château. Je me dis que cette mission va être rapidement réglée. Je vais l’accompagner à sa grosse marre, il fera son invocation et on pourra tous rentrer. Ce n’est pas que je ne me sens pas bien ici, mais je me dis que ce n’est pas ma place. Jimmy et moi n’avons jamais été amis. En même temps, c’est un homme, il partait déjà avec un gros handicap. De plus, je le tiens en partie responsable pour la mort de Morgan. Le temps a fait son travail et l’amertume est moins présente… à moins que cela n’ait rien à voir avec le temps, mais avec mon passage en Eden. Non, aucune chance. Je suis bien placée pour savoir que le pardon est une chimère, surtout pour les Elohim.

Tu ne veux pas faire ton invocation avant ?

Sans doute que nous pourrons la faire plus tard, mais la vie de ses soeurs semblent être en danger. Qu’importe le choix de Jimmy, je le suis. Une bonne demi-heure plus tard, nous sommes face à Capella et son invocation. Ce que je vois ne me plait pas. Je n’ai rien contre Capella, mais elle est un rappel que les humains sont une menace aussi grande que les Elohim si on n’y prend pas garde. Il n’y a qu’à voir Kurt et son pouvoir. Combien de jeunes recrues serait-il capable d’exterminer avant de se faire arrêter ? Il me semble que Capella est de la même trempe. Qui est son maître ? En a-t-elle un ? Ses capacités sont puissantes. Heureusement que je n’ai plus ma phobie, mais une réticence s’est tout de même installée en moi dès qu’il s’agit de feu. Ce qu’elle me demande n’est pas sans me rappeler de mauvais souvenirs.

Grâce à Capella, nous allons pulvériser l’avance de Raven et son groupe. Nous allons faire en quelques heures, ce qu’il leur a mis deux jours à parcourir. Je jette un oeil à Jimmy alors que nous traversons un champ de bataille. Des rapaces nous avaient alertés au loin, mais on est jamais prêt devant un tel spectacle. Si mon visage reste froid et impassible, comme très souvent, mon coeur lui se serre. Ma propre réaction me met en rage et je me renfrogne. Je ne parlais déjà pas à Jimmy durant notre course, je risque encore moins de le faire maintenant. Ces sentiments ne sont pas quelque chose que j’aurai ressentie avant, mais les images de la mort de ma mère me reviennent en mémoire. Tout a commencé ce jour. C’est à cet instant, sur ce champ de bataille que mon innocence et ma pureté se sont envolés. Eloha ne pourra jamais me rendre ça. Si ?

C’est remonté à bloc et rapidement que nous traversons l’armée qui accompagne Harper. Nous avons laissé nos montures, mais nous avons la rapidité des Nephilim. L’armée est représentative des peuples qu’on peut croiser sur ces terres. Harper ne semble pas en être leur chef. Il est en retrait derrière plusieurs chevaliers qui attendent fièrement sur leurs montures. La créature de l’ombre s’est fait discrète dès le moment où les soeurs Chesly les ont rejoints. Quand il voit que c’est Jimmy avec la Skjaldmeyjar, il a un mauvais pressentiment. Toute la descendance de son maître se trouve au même endroit. Tout le monde connaît le lien qui unit Harahel à sa famille. Que fait-il ici ? Pourquoi entend-il l’appel d’Hadès alors qu’il ne se montre pas ? Il ne peut plus rester en retrait. Sans résultat, Raven risquerait de le charcuter. Il a besoin de savoir. Son maître serait tellement déçu de lui s’il ne comprenait pas ce qui l’attend. Il se demande en boucle ce qu’attend Harahel ? Qu’est-ce qu’il ne comprend pas ? Où est le message ?

Nous traversons donc l’armée - enfin avec Jimmy j’imagine - c’est là qu’Harper pousse la croupe de plusieurs montures pour s'extirper et se retrouve à courir derrière nous. Certains prennent ça pour une invitation et d’autres créatures nous suivent. Personne n’a osé se mettre dans les pattes de Raven jusque là, mais tous se mettent à suivre Jimmy. En même temps, l’erreur est fatale avec la brune. Se tromper fait souvent mal avec elle.

Dephaïne se trompe, je peux le voir à cet instant. Jimmy est Jimmy. Il est le fils d’Harahel, il sera toujours important pour le peuple de Kabbale. Surtout de celui qui l’a vu grandir et devenir un homme. Il est là pour eux. Pour empêcher une guerre, alors même s’il est regardé avec méfiance, il est dans leur clan et ça c’est plutôt rassurant. Ils le suivront tant qu’ils auront besoin de lui.

Pas besoin de défoncer les portes et de battre le fer. On est attendu et il y a même le tapis rouge. Quand Severide a vu ces scènes de luxure, il n’a pu se retenir très longtemps. Comme à chaque fois qu’il craint le pire, son sourire illumine son visage. Il a utilisé son pouvoir, mais une lumière intense se dégage du pentacle au sol, l’obligeant à détourner du regard. Il tente de ne rien laisser paraître et joue au joli coeur en aidant les jeunes demoiselles à se relever, leur tendant leurs étoles après les avoir humées. Il en embrasse quelques unes, alors que tout comme Raven il fait le tour des lieux, mais de façon moins brutale et moins préoccupée. Du moins, c’est ce qu’il laisse croire ou tente de laisser croire.

Le geste de Raven l’apaise. En brisant le pentacle, elle a permis à Severide de ne plus se brûler la vue. L’orgone qu’il a recueillie auprès des jeunes filles lui permettait de se soigner, mais ne retirait pas la douleur. Maintenant il se sent beaucoup mieux et vois Jimmy passer l’entrée suivi d’une armée à l’instant même où ses yeux se posent sur Julie. Il ne dit rien sur sa présence. Le Prince Noir ne semble pas impressionné par ce qu’il se passe, ce qui alerte aussi bien Kaylee que Severide, mais surtout Harper. Les chevaliers sont remontés à blocs. Ils demandent justice pour tous les hommes tombés sur les terres du Prince Noir. Je ne dis rien, mais je me suis positionnée derrière Raven, une simple épée en main prise à un soldat, mais surtout, avec Andromède autour de ses poignets qui commence à grandir et à prendre de l’ampleur. La voleuse se transforme petit à petit, menaçante. Je pourrais le faire plus rapidement, mais ça fait longtemps que je ne l’ai pas sortie, alors je l’exhibe et elle m’en remercie. Je ne prononce aucun mot pour la fille d’Hadès. Je ne suis même pas là pour elle au départ, mais puisqu’elle semble être l'instigatrice de tout cela, je l’appuie de mon soutien.

Harper quant à lui, profite de la cohue pour longer les murs et s’approcher du Prince Noir. Il n’a pas l’odeur de la peur. Il a toujours les mêmes questions. Pourquoi ne nous craint-il pas ? Raven s'est prise de suivre la navigatrice. Elle propose à tous de la suivre, ce que certains font et d'autres refusent. Mais Raven n'a pas le temps d'aller bien loin qu'elle disparait aspirée dans les ombres, nous laissant penauds face au Prince Noir. Il pourrait la suivre, mais ce serait s’exposer au danger d’être contrôlé par elle, et qui souhaiterait un tel supplice ?

Cette disparition me fait réagir et en quelques instants, Andromède fonce et ses pointes s’arrêtent à quelque millimètres de chaque oeil de la créature de Kabbale alors que Severide a réagi à son tour faisant exploser le sol autour du Prince. Une simple salve pour commencer. Nous réagissons tous à notre façon dans la précipitation, entamant un combat contre le Prince Noir et son armée.

Humain

Le Lynx

Nephilim

Le Lynx

Messages : 862
Enregistré le : 21 août 2016, 10:16
Nephilim
# RP terminés RP en cours

Le Lynx

» Publié par Lucy Hale

» 03 juil. 2017, 21:29

Cela aurait été propre, net et précis, que cela aurait été anormal. Le Lynx le sait parfaitement, et d’un coté, quand un plan se déroule sans accroc…aucun plan ne s’est jamais déroulé sans accroc en vérité. Et il n’y a pas souvent de plan. Face à cette constatation le Lynx sourit, son marteau sur l’épaule, il fait tourner la masse énorme, Laura aime s’afficher comme le prolongement de son bras, et son bras bande ses muscles, alors que sur son épaule, le manche de l’arme. Le Prince n’est pas aggressif, il n’aime en rien cette étrange façon de faire, sa façon d’agir ou de parler. Le spectacle des humains lui fait serrer la mâchoire, bien des choses lui font serrer la mâchoire…

Seule Princesse est arrivée à lui tirer un sourire tout à l’heure et un clin d’œil, sans mot, sans rajout, quand il est agacé, il se tait avant de l’ouvrir, il n’est pas agacé, il n’aime juste pas ce qu’il se passe. Lancé vers ce château, il ne semble rien s’y passer, bien entendu, comme une offrande sur un grand pentacle, des mortels copulent et offrent leur orgonne, on rhabille une princesse et une impératrice de tenue d’apparat dont on ne sait rien et personne ne les en empêche. Athan n’aime pas cela.

Il n’est pas parano, il est suspicieux ! Les deux mortels l’agacent, ils sont confiés aux mains de créatures, alors quand l’arrivée de nouveau se fait sentir il se tends. C’est le cirque ? Lidrya est instinctivement protégée, pas Raven, mais Lidrya, sa nuque craque dans un mouvement, tout son corps est tendu, mais ses yeux traînent. Ses yeux suivent, il écoute, il ne dit rien, il entend.

Faire confiance en Déphaïne était peut-être une erreur, une grossière erreur, avec ces minauderies de succube, elle pourrait tout à fait dissimuler des choses, avec son Prince Pourpre. Pour autant, cela ne signifie pas qu’il croit vraiment cela, les paroles insidieuses de la créature ne sont là que pour les occuper, les ronds de jambes, les chichis, le superflu. Regardez par ici, ne regardez pas par là.

Mais par où ? Le Lynx jette un œil par la meurtrière sans s’en rapprocher, pourtant, quand les choses dérapent, que Jimmy C. arrive, il ne peut s’empêcher de se dire que c’est vraiment le bordel. Tout simplement. Pour autant revoir ce gamin lui donne l’impression qu’il n’est pas simplement…parti. Athan est partagé…entre l’envie de lui demander ce qu’il fout là et être content de le voir là. Curieux sentiment plein de dualité.

Pourtant quand Raven disparait, avalée par les ombres, son arme virevolte dans sa main l’électricité dans sa main, les armes des gardes lévitent instantanément, laissant le Prince Noir en jouc de Sutton, Severide et lui, peut-être d’autre, peu importe.

Raven a été engloutie, mais Raven est l’ombre ou quelque chose de similaire. Sa disparition il ne l’incombe pas forcément au prince mais il vaut mieux mettre en joue celle qui aurait pu, apparement, lui tenir tête plus qu’eux tous.

Il a mis Lidrya derrière lui, avec le Barge. En quelques signes, il fait comprendre qu’il y a intérêt à faire sortir Lidrya et Princesse, des créatures de Harper se sont rajoutées autours de leur impératrice.

--C'est un putain de gouffre les gars.

Lâche Athan.
Oui, ils sont au fond d’un autre gouffre, à chercher, à se focaliser sur un Prince noir, à tenir tous leurs yeux sur lui, à engager un combat, mais ils ne regardent absolument pas ailleurs et ça, ils ont fait déjà l’erreur sur ce territoire, alors pourquoi ce serait encore différent ?

Nephilim

Le Prince Noir

Nephilim

Le Prince Noir

Messages : 498
Enregistré le : 08 juin 2016, 13:37
Nephilim
# RP terminés RP en cours

Le Prince Noir

» Publié par Heru Ur

» 04 juil. 2017, 19:40

Le Prince Noir avait espéré pouvoir interconnecter les deux mondes sans trop de témoins. Il s’attendait à la visite de quelques Insoumis. Il avait craint qu’un des membres de la famille Chesly vienne. Il n’aurait jamais pensé que toute la famille soit présente. Seul Harahel était absent. D'après ses calculs, il devait être tranquille de ce côté là encore quelques heures. Mais c'était bien le seul point correct dans ses estimations, car il n’aurait jamais pensé qu’une armée envahisse son royaume. Il n’aurait jamais pensé qu’on lui demande des réparations alors qu’il n’avait rien fait. Il n'aurait jamais pensé à une telle réaction. Que se passait-il ? Il cherchait en vain une explication.

Il porta la main à son menton quand Raven disparut. Cela ne l’étonna pas. Il entretenait de fortes relations avec le Prince des Ombres — et plus particulièrement avec sa nièce. En partageant une nuit avec elle, il avait appris combien Raven maitrisait cette magie issue du royaume des Ténèbres. Alors, pour lui, elle avait simplement disparu pour se rendre au septentrion du château, comme la charmante Princesse lui avait suggéré.

Erreur ! Epic fail ! La seconde suivante, un chaîne menaçait de le pourfendre, des explosions se produisait autour de lui et les chevaliers, visiblement en colère le menacèrent à leur tour. Par réflexe, il tenta vainement d’écarter la chaîne. Il avait vraiment cru être attaqué.

Des chevaliers prirent ce geste comme un prétexte à leur révolte. Quelle opportunité ! Le Prince Noir fut littéralement cloué contre le mur. Une lance avait pourfendu son abdomen, un javelot s’était fiché dans son bras et un chevalier menaçait désormais de lui trancher la gorge, le fil tranchant de son épée sous sa gorge. Le Prince Noir se demandait ce que lui avait promis le Prince Pourpre. Un lopin de Terre entre leur royaume ? Mais pourquoi ? Ces terres étaient stériles. Non, le Prince Noir ne comprenait pas.

L’un des gardes, trop zélé, fit un pas pour protéger son Prince. Il en perdit la vie. Grièvement blessé, le Prince Noir toussa, cracha un sang aussi noir que le Royaume des Ténèbres. Sa blessure était très grave et il mourrait sans soin. Heureusement, il pouvait compter sur ses guérisseurs. Mais aucun ne se risquerait à entrer. À vrai dire, dans le château, pas mal de ses sujets cherchait à se cacher. La lance se décrocha du mur.

Le Prince affaibli posa un genou à terre. Il leva la main pour demander la clémence de ses bourreaux. Mais il cherchait à se relever. S'il devait mourir, il le ferait debout.

Allez, tient bon. Gagne encore un peu de temps...

Humain

Hécate Harlow

Nephilim

Hécate Harlow

Messages : 862
Enregistré le : 21 août 2016, 10:16
Nephilim
# RP terminés RP en cours

Hécate Harlow

» Publié par Lucy Hale

» 04 juil. 2017, 20:34

Hécate change d’illusion dès qu’elle passe un couloir, l’air de mastodonte d’un Troll, elle marche à travers des créatures effrayées qui essayent de se cacher des intrus qui désormais ne font plus dans la dentelle. Elle ne comprend pas pourquoi les créatures se sont dirigées vers ce point, pourquoi la horde est venue ici et a rejoint le groupe de Raven, ni ce que Séveride y fout, mais c’est un autre point qui n’a rien à voir !

Hawk renifle comme à son habitude, son museau mordille l’arrête de la mâchoire de sa protectrice et elle s’excuse en l’attrapant dans le creux de sa main pour le mettre dans la petite sacoche qu’elle porte à sa ceinture, en lui soufflant de ne pas sortir. Elle lui donne un petit morceau de nourriture pour l’occuperet elle ferme la sacoche, il devrait avoir dans sa poche ventrale quelques pièces pour le distraire, le temps qu’elle le laisse à l’intérieur. Elle ne voudrait pas qu’il soit blessé.

C’est dans ces instants, qu’on a envie de faire un jet de dès de détection, mais Hécate n’a pas ce genre de chose en main et mieux vaut ne pas se risquer, elle préfère observer, rapidement, sans se faire prier. Les murailles du château se sont effondrées, mais cela elle l’avait remarqué avant d’entrée, celles à l’opposées du pont-levis. Pourquoi et comment ? Bonne question. Elle ne saurait déterminer si ce sont des traces de lutte ou de simple effondrement mais les royaumes évoluent toujours et les gouffres peuvent prendre la forme de séparation de plaque, comme sur terre. Elle ne sait pas si cela se régit de la même façon, elle n’a pas fait géographie et tellurisme en kabbale en quelconque option.

Il n’y a pas beaucoup de créature, trop peu pour affronter l’envahisseur, elle en croise à peine et quand elle décide de prendre un nouvel escalier pour remonter son illusion se déforme, elle la change, si elle croise une créature du maître des lieux, il tomberait sur quelqu’un, à qui elle répondrait forcément, quelqu’un d’absent.

Mais son idée qui germe est peut-être aussi mauvaise qu’excellente. L’absence d’Harahel trouble, non qu’elle désire combler les manques affectifs, mais généralement quand quelqu’un n’est étrangement plus là, et que ses ennemis savent « peut-être » où il se trouve, et bien ils parlent trop ! Pourquoi pas !

La nuit rend la capacité de Hécate plus fort, merci les créatures de Sohar, encore faut-il que ce remerciement ne soit pas si amère. Elle aurait préféré garder sa puissance relative, plutôt que de redevenir mortel à la présence du jour et de l’astre diurne. Elle ignore ce qu’il se passe en haut et elle espère qu’en devenant par illusion Harahel, seules les créatures éloignées et servant le Prince Noir la verrait. Faire une fausse joie dans les hauteurs…non.

Le cœur battant, la voilà sous les traits de son Seirim, dans une illusion parfaite. Avec le temps, son illusion est devenue parfaite. Elle s’avance et des créatures la voient.

--Que se passe-t-il ici !

Une tenue qu’il porterait, un regard qu’il aurait, elle est contente de ne pas être en haut pour faire cela. Elle s’avance, les créatures parlent entre elles, Hécate espère que cela reste à l’endroit où cela se passe. A moins qu’elle ne choisisse après de remonter…pour faire face au Prince Noir sous les traits d'Harahel.

Nephilim

Harahel

Originel

Harahel

Messages : 498
Enregistré le : 08 juin 2016, 13:37
Originel
# RP terminés RP en cours

Harahel

» Publié par Heru Ur

» 04 juil. 2017, 20:54

Harahel, enfin Hécate, découvre donc la réaction des créatures. La plupart d’entre elles commencent évidemment par s’agenouiller devant l’empereur des Royaumes. Elles implorent sa bienveillance et lui demande de bien vouloir les protéger.

Visiblement, bon nombre de créatures présentes sont terrorisées. Harper peut sentir cette peur. Elle ne vient pas d’Harahel ou de l’image qu’en renvoie Hécate. Non, cette peur était présente avant. Si le Prince Noir n’a pas peur, les quelques gardes, mais surtout les habitants sont terrorisés.

Ce n’est pas tous les jours que les remparts s’effondrent le jour où une armée fond sur vous. Mais quand un empereur débarque, cela ne passe évidemment pas inaperçu. Une créature, tellement heureuse de cette bonne nouvelle, court dans les couleurs pour venir annoncer la mauvaise nouvelle au Prince.

Quelques minutes plus tard, en arrivant la créature freine des quatre fers. Son Prince Noir tousse et crache du sang noir. Il est blessé. La naïve créature imagine que l’empereur est arrivé trop tard. Le bipède tombe sur ses genoux, il passe ses quatre bras par-dessus sa tête pour se protéger.

— Ne me frappez pas ! Ne me frappez pas !

Elle halète, sa respiration siffle par moment. Elle panique et se fait dessus, une urine aussi noire que le sang du Prince Noir. La mort ne la frappant pas, elle ose lancer d’une timide voix :

— L’empereur !!! L’empereur !!!

Un de ses bras sans main se tend vers la cour arrière du château pour désigner l’emplacement où se tient Harahel, alias Hécate. Évidemment, personne ne la voit, Hécate est trop loin. La créature est petite, mais elle a quand même couru quelques minutes.

Pendant ce temps, devant Hécate, les créatures s'étaient perdues entre rumeurs et vérités.

— Des hordes de monstres nous ont attaqué !
— Un vers des sables a dévoré le mur !
— Mais non, sombre idiot. Monseigneur, le sol a tremblé, le rempart s'est effondré et j'ai pu constater par mon oeil ce gouffre ! Il semble sans fond.
— Oui j'ai jeté une pièce et je ne l'ai pas entendue rebondir.
— Moi j'ai jeté mon frère, il a crié et son cri a baissé tout doucement, comme s'il n'y avait pas de fond.
— Euh... T'as vraiment fait ça ?


D'autres, plus égocentriques, supplient l'empereur de les protéger. Certaines sont prêtes à vendre leur âme ou celles de leurs maris. Mais certaines ont un discours plus construit.

— Je soupçonne le Prince Pourpre de vouloir nous attaquer. C'est le solstice. Le même jour la muraille s'effondre et le même jour des émissaires du Prince Pourpre arrivent. Moi Théobald de la Grande Croix du Septentrion, je vous l'avais bien dit : Le Prince Pourpre ourdissait un complot. Personne ne m'a cru. Voyez le résultat !

Le moine dans sa toge noire désigne à Harahel le gouffre !

Nephilim

Lidrya Chesly

Humain

Lidrya Chesly

Messages : 517
Enregistré le : 26 juin 2016, 12:46
Humain
# RP terminés RP en cours

Lidrya Chesly

» Publié par Hope

» 11 juil. 2017, 07:47

Se faire offrir de belle parure n'a jamais été une envie ou un plaisir pour Lidrya. Surtout quand Harahel se prête au jeu et que vous n'êtes recouverte de ... Quasiment rien ! Cela a valu de nombreuses bagarres ponctués de plumes d'oreillers et de rire. Cependant, Lidrya suit car en vérité, elle se sent extrêmement mal. Caché par ce paravent, elle se mord la lèvre inférieure en serrant ses cuisses. Elle retient un soupire car elle ne sait pas ce qui lui arrive. Pourquoi d'un coup, elle a envie de se jeter sur le premier Nephilim et d'en faire on affaire ? Alors, avec difficulté elle s'habille et avec encore plus de difficulté, elle sort, en ayant l'impression que tout le monde connaît ses pensées, et qu'elle doit être bien nue à leurs yeux. Mais là où Princesse est déçue, Lidrya retrouve son souffle quand Raven brise le pentacle. Ses joues perdent de leur vivacité et enfin elle a l'impression d'être maître d'elle même. Elle sait que de nombreuses fois son corps et son esprit on agit sans qu'elle ne le souhaite elle. Elle a apprit à vivre avec et à ne plus s'en vouloir. Elle préfère ne plus mettre de mot sur ce que les Nephilim ou les créatures de Kabbale font subir aux humains. Car c'est un viol. Mais est-elle si peu pour les humains pour penser cela maintenant ? Pour se dire que "ce n'est pas grave", "pense à autres choses" ...

C'est là qu'elle voit Julie mais elle ne dit rien. Elle ne pense pas qu'elle soit là pour les tuer. Trop confiante en cette femme qu'elle ne connaît pas. Puis elle entend les paroles de Princesse, alors bien évidemment elle a envie de voir ce qu'il se passe et où est son mari. Mais de nouvelles personnes entrent, derrière le paravent semble t'il d'après Princesse, mais Lidrya ne s'en doute pas. Puis, il y a Kaylee et surtout Jimmy. Elle se retient d'aller le voir mais elle lui sourit. Le sourire que fait une mère à son enfant. Je t'aime.

Elle voit Raven faire d'un simple mouvement de hanche une place à Kaylee derrière elle, comme si c'était sa place attitrée depuis extrêmement longtemps. D'ailleurs Lidrya se demande depuis combien de temps elle se côtoie ? Dans d'autres circonstances, elle en plaisanterait avec Hadès en prenant des paris pour qui remportera ce combat entre elles deux. Mais comme d'habitude Raven ne reste pas en place, alors bien vite elle bouge pour rejoindre Hadès mais elle se fait happer par les ombres et au vu de son étonnement, ce n'était pas du tout prévu. Bon ou mauvais ? Kaylee et Séveride réagissent aussitôt. Sans doute bien trop vite aux yeux de Lidrya. Raven agit sur les ombres, peut être qu'il se passe quelque chose là bas ou peut être qu'elle a trouvé un moyen plus rapide d'y aller ? Alors pourquoi tenir en joue le Prince ? Elle a envie de bouger et de se mettre devant ce Prince, alors elle se mordille la lèvre pour ne pas faire de bêtise. Son altruisme est sans doute trop poussée parfois et ils savent mieux qu'elle ce qu'il se passe ici. Alors, elle reste à sa place, protégé par Princesse et Le Drayoir. Mais au vu de l'état du Prince, elle fait un violent effort pour ne pas aller à lui et tenter de le soigner ... Elle ne regarde d'ailleurs personne, car elle est certaine qu'ils y verraient la question qu'elle se pose : Etes-vous sûr de vous ? Elle sait qu'en Kabbale tout n'est qu'une question de prise de position. Elle ne peut pas affaiblir la position qu'ils sont en train de tenir. Mais c'est dur de lutter contre qui on est.
Image

Verrouillé

Retourner vers « Meborack - Le royaume de l'Équilibre »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité