Toute la smala [Raven et ses boys + Lucy + Jo + Princesse]

Tout est magnifique, harmonieux dans le royaume de Meborack. D'immenses mines à flanc de falaise, des châteaux merveilleux suscitent bien des convoitises. Mais les créatures qui gardent ces trésors sont toutes aussi grandioses et donc dangereuses. Des Arpenteurs partant en quête de puissants artefacts n'y trouvent souvent que leur perte.
Nephilim

Raven

Nephilim

Raven

Messages : 512
Enregistré le : 26 juin 2016, 12:46
Nephilim
# RP terminés RP en cours

Raven

» Publié par Hope

» 02 mai 2017, 13:12

J'avance sans dire un mot. Princesse prends la tête du groupe et cela me va de me poser un instant et de me reposer sur elle. Mais en vérité, je réfléchis. Et vous savez quoi ? Cela donne mal au crâne de réfléchir ! Je ne sais pas réfléchir ! Je n'ai pas une tête à réfléchir. Alors du coup, je fais encore plus la gueule que d'habitude. Princesse bis alias Séveride fait la gueule. Cela se voit comme le nez au milieu de la figure. Il rumine et du coup je rumine. Super, on a deux vaches dans le groupe ! C'est merveilleux ! Splendide ! Deux grosses vaches qui se baladent en Kabbale. Putain, j'ai envie de lui faire bouffer le sol avec sa gueule. Ca me démange. Et Fay ne fait rien pour arranger les choses vu qu'il n'arrête de m'y pousser. Alors on peut m'entendre grogner ou bouger ma tête de gauche à droite pour que Fay me lâche. Mais Fay et comme moi, il lâche rien. Pas pour rien que l'on est ensemble.

Néanmoins, je suis et j'essaye de ne pas montrer que je suis inquiète pour ma soeur. En vérité, je suis fière d'elle. Elle a une sacré paire de couille elle aussi. Séveride ferait bien de prendre exemple sur elle ... Mais Princesse me sort de mes sombres pensées quand elle me parle de bêtes sur moi.

Nyeh ?

Oui, vous savez la gueule qui comprend rien. Je me regarde et je ne vois rien bien évidemment, mais de toute façon, ma soeur dans mes bras me fait oublier ce qu'elle vient de me dire à l'instant. Je lui souris. Le sourire de Lidrya. Un sourire sincère et aimant. Je le fais rarement, mais c'est difficile de ne pas être ainsi avec Princesse. Et je sens ma rage augmenter à l'instar des Elohim. Comment peuvent-ils vouloir buter ma soeur ? Un être comme elle, c'est juste impossible. C'est une perle dans une huître, c'est le joyau de la couronne, c'est un être exceptionnel. Un être unique.

Je t'aime plus.

Je frissonne et je m'accroche à sa main car même avec ma famille ma phobie prend le dessus. Mais j'arrive à y faire face et pour elle, je pourrais mettre en boîte la Kabbale. Il suffit qu'elle me le demande. Je ferais tout pour elle. Absolument tout. Enfin quasi tout. Je l'embrasse à mon tour et je prends aussi son bras pour que l'on marche ensemble.

La dernière fois que notre mère a cru qu'Hadès était mort, elle a failli faire une belle connerie. Mais je te fais confiance, on lui en parlera, ensemble.

Si je savais qu'elle pouvait invoquer Harahel, on aurait peut être été directement la voir ou peut être pas. Mais ces histoires de Prince Pourpre ou de Prince Noir me passent au dessus de la tête personnellement. J'écoute la soeur et je sors de ma poche une custode. Je la lui donne, il ne m'en restera plus qu'une ensuite. Tonton Voldi n'arrive pas à me dire non. Ou plutôt, il en laisse toujours traîner quand il sait que je suis dans le coin. Je ne suis plus Insoumise officiellement, mais depuis quand les Insoumis suivent des règles préétabli ? Mais finalement, je ne tiens plus. Alors je finis par lâcher ma soeur pour me retrouver face à Séveride. Il veut m"éviter, pas de problème, mais vu que je suis devant lui à le regarder droit dans les yeux, il va falloir qu'il trouve autre chose. Et le pas maintenant, ça va pas le faire.

Il m'a fallu du temps pour comprendre une chose. Il m'a fallu du temps pour comprendre ce qu'était la Kabbale et ce qu'était mon père. Et bien sûr, mon très cher paternel ne veut pas déléguer. Non pas qu'ils ne nous croient pas capable, mais il sait pertinemment que cela va nous enchaîner. Et on sait tous ce que les chaînes j'en fais, je les brise. Alors, je ne sais pas quel est ton problème Cyprien, mais je sais qu'en dessous ça va être moche. Je sais qu'en dessous on va être enchaîné. Et on aura pas le temps de jouer aux cons.

Alors, je peux te confier ma vie et foncer droit de devant comme je sais si bien le faire ou pas ?


Et merde ça fait chier ! Et BAM je lui fou un coup de boule dans sa gueule.

T'es qu'un putain de connard ! Putain de connard !

Et c'est bon Fay hurle dans ma tête.

J'ai pas à te poser cette question ! Putain, pourquoi tu me fais poser cette question ? Bordel de merde de chier !

Je suis furax. Furax. Car j'ai confiance en lui à 1 000 %. Alors je déploie mes ailes et déjà, on peut voir le bout s’effriter.

JE SUIS LA FILLE D'HADES ET JE VAIS TE FAIRE BOUFFER TA BITE PRINCE NOIR DE MES COUILLES !

Il faut toujours soigner ses entrées. Alors voir une Nephilim où ses ailes se réduisent en cendre, c'est pas de l'effet de style ça ?
Image

Nephilim

Severide

Nephilim

Severide

Messages : 903
Enregistré le : 27 juin 2016, 21:11
Nephilim
# RP terminés RP en cours

Severide

» Publié par Harper

» 07 mai 2017, 21:47

Attendre de Raven qu’elle me laisse tranquille jusqu’à ce qu’on soit de retour à Vegas, est bien trop lui demander. Je voulais juste qu’on me foute la paix, mais comme toujours, il y a un Chesly qui me les brise. Non, rectification, comme toujours, c’est Raven qui me les brise.

Mon regard azur se plante au sien. Il y a de la colère sur mes traits. Je lui en veux car elle n’a pas respecté ses promesses. Elle m’a laissé y croire. Elle m’a laissé penser que ce qu’elle nous racontait était possible. Seulement, elle n’est pas prête à prendre les responsabilités qui vont avec ses belles paroles.

Elle me parle de chaînes. Elle a raison, elle brise les siennes, mais elle ne se rend pas compte que derrière elle, une équipe entière est enchaînée à elle sans se plaindre, juste pour qu'elle se sente libre. Elle ne voit pas le symbole qu’elle est devenue et c’est sans doute pour elle impossible à comprendre. Sa phobie l’en empêche peut-être, mais je n’ai pas envie de la comprendre. Pas maintenant.

Il n’y a que la dernière question qui fait écho en moi, mais je n’ai pas le temps de réagir que le coup de boule est déjà parti et que le nez en sang, je redresse la tête. Du revers de la manche, je ressuie le sang alors que l’orgone se charge d’arrêter le saignement.

Va te faire foutre Raven. Je suis là, non ? On a rattrapé la merde que tu as laissé derrière toi. On s’est assuré de protéger ceux que tu as abandonné sur le bas côté. Tu sais, les pièces rapportées, celle qui ne font pas vraiment partie du groupe ? Celle qui n'ont qu'à se démerder. Alors ne fait pas chier Princesse avec notre retard. T’es mal placée pour la ramener.

Ca y est, je l’ai dit. Ce n’est pas du tout comme ça que je voulais le faire. Je voulais lui faire un grand laïus, sur les responsabilités d’un chef, mais je n’y arrive pas. Je suis trop en colère après elle. Bien sûr, ce n’est pas la première fois. Seulement, elle a entraîné Lucy dans tout ça. Elle s’est liée à elle. Elle lui a promis une protection qu’elle devra honorer un jour. Mais aujourd’hui, elle l’a abandonné derrière elle, se foutant bien de ce qui se passerait si ça tournait mal… Et... elle m’a laissé derrière elle.

Tu as de belles paroles, mais tu t”en bas les couilles des autres.

Je regarde l’équipe. Ils n’y sont pour rien et je n’ai rien contre eux.

Tu as trouvé ta famille, c’est bien. Mais tu n’es pas prête à la laissé grandir. Pas tant que ce sera toi avant les autres.

Est-ce que je cherche à la blesser ? Sans aucun doute. Je le regretterai ? C’est certain. Mais à cet instant, j’ai envie de tout envoyer bouler.

Princesse souffre pendant que tu respires pour la première fois l’orgone. Tout est naturel.

Mes yeux deviennent noirs, laissant la vision vraie me montrer de quoi parle Princesse.

Et tu ressembles à une pute en blonde.

Et ce n’est pas elle qui va lui faire bouffer ses couilles au Prince noir, c’est moi. Je peux en allumer beaucoup plus qu’elle, sans avoir besoin de frimer.

Raven pendant mon petit discours fort emmerdant pour les autres, j’imagine - m’aura sans aucun doute foutue des baignes que je me serais contenté d’encaisser, me foutant bien de l’orgone que j’utilise. Est-ce que je vais faire le con, c’est fort probable. Pour la punir elle ? Non, certainement pas. Elle ne m'a jamais rien promis, alors pourquoi je réagis ainsi ?

Nephilim

Raven

Nephilim

Raven

Messages : 512
Enregistré le : 26 juin 2016, 12:46
Nephilim
# RP terminés RP en cours

Raven

» Publié par Hope

» 07 mai 2017, 23:02

https://www.youtube.com/watch?v=yJL5SE1i0u4

Oui, ok, c'est sans doute au Lynx ou au Prince Noir de répondre ou peut être à invité surprise, mais depuis quand j'en ai quelque chose à foutre ?

Tu insultes ma soeur jumelle ?

Si c'était un secret, cela ne l'est plus. Mais je l'ai déjà dit, les secrets dans le groupe tuent le groupe, je ne suis pas pour cela, mais je ne suis pas forcément la première à les divulguer. Alors, il y a quelque chose que je ne comprends pas.

Regardez moi !

Image
Image
Image
Image
Image

C'est moi. Alors pourquoi voulez-vous à tout prix me voir ainsi ?

Image
Image
Image

Pourquoi ? Car on sait tous que j'écraserais la pâle copie ...

Mais Séveride est un beau salaud, car il utilise l'un de "mes" seuls points faibles : Princesse. Je serre a mâchoire à me l'exploser en regardant vers ma soeur. Il n'y a qu'une seule personne dans ce groupe qui doit souffrir, c'est moi. Car je suis là à encaisser. Peut importe la douleur physique, j'encaisserais. Encore et encore. Pour moi, pour elle, pour les autres. J'encaisserais et je n'exploserais. Parce que pour eux, je pourrais encaisser mille morts ! Je vois bien qu'il a un problème, mais je ne le comprends pas. Non, toujours pas. Il m'a déjà faite la réflexion pour Lucy, et pour LUI et LUI seul, j'ai permis à Lucy (sans doute) de m'invoquer. Que veut-il que je fasse de plus ? Que je m'ouvre les veines pour elle ?

C'est quoi ton putain de problème à la fin ?

Parce qu'en vérité, c'est ça la question. Le groupe l'a accepté, je l'ai accepté. Mais lui qu'en est-il ? Je ne peux pas faire ce pas pour lui. Il sera dans le groupe s'il le veut vraiment. Le veut-il vraiment ? Alors c'est assez rare, mais ma colère s'envole. Je lui montre mon incompréhension et sans doute ma tristesse.

Vous êtes tous libre de me suivre ou non. A chaque pas que je fais vous êtes libre de ne pas me suivre. Vous êtes libre de revenir dans trois ans si vous le souhaitez. Je ne vous oblige à rien. Mais je ne reprends rien de ce que je donne. Tu ne sais toujours pas ce que j'attends de vous. Et je peux t'assurer que quand tu le seras, tu voudras fuir.
Et je ne t'en voudrais absolument pas. Parce que ta vie commencera devant le Luxor. Et uniquement devant celui-ci. Ici, ce n'est pas notre futur. Ici, c'est une parenthèse. Ici, nous suivons notre navigatrice. Et si elle me dit qu'elle peut avancer, alors je la suis, sans poser aucune question. Parce que c'est notre coeur.


Notre coeur. Tuer notre coeur, et nous mourrons tous. Voilà notre point faible. Princesse est bien plus importante que moi dans toute cette histoire. Je ne suis que le leurre de ce groupe.

Pourquoi j'aurais crains pour les autres en arrière alors que vous y étiez ?

Et là, il peut lire ma perplexité. Sincère. Oui, pourquoi avoir peur pour Lucy alors qu'ils étaient là ? Pourquoi avoir peur pour Lucy alors que je suis là pour elle aussi si elle m'appelle (en théorie) ?

Dis moi Cyprien, tu n'as toujours pas compris ?

J'insiste sur son nom parce qu'il m'a déjà dit qu'il ne l'aimait pas. Ca tombe bien, j'aime pas Séveride non plus. Ni Princesse d'ailleurs. Il serait peut être temps qu'il trouve son véritable nom ? Je présente ma main sur le côté et je la ferme et il peut sentir tout le groupe autour de lui. Comme ce poing fermé.

Tu es MA famille. Et cela ne changera PLUS jamais. Que tu le veuilles ou non, c'est comme ça. Tu es NOTRE famille.

Comme Princesse qui fait partie des Infiltrés. Qui se tait sur certaines de ses activités. Qui se tait sur certaines choses que doit lui demander Sariel à mon encontre et qu'elle doit payer. UNE famille, cela s'aide, toujours. UNE famille, cela s’agrandit. Il a raison. Je ne le voulais pas. JAMAIS. Mais je ne reviendrais jamais en arrière. Car vous ne le savez pas, mais j'ai déjà hâte d'être au Luxor, déjà hâte de vous voir tous et déjà hâte de voir vos têtes. Ouais, même la tête de Hansel, la véritable pièce rapporté par ma soeur. Parce que ouais, je vais accueillir Hansel comme il se doit dans mon putain de groupe. Et vous savez quoi ? Je vous promets, oui, je vous promets, on va bien se marrer !
Image

Nephilim

Severide

Nephilim

Severide

Messages : 903
Enregistré le : 27 juin 2016, 21:11
Nephilim
# RP terminés RP en cours

Severide

» Publié par Harper

» 08 mai 2017, 23:10

J’ai envie de blesser Raven, de la mettre en colère. J’ai envie qu’elle s’en prenne à moi, qu’on en vienne aux mains, qu’on finisse par se déchirer pour ne plus jamais s’aimer. Mais cette sale gosse fait tout le contraire de ce que j’attends. Elle se calme et son regard change. Je ne veux pas connaître ce regard. Je déteste ce regard.

Je ne comprends rien des plans qui lui tournent en tête. Ma vie a commencé lors de mon premier souffle poussé à Londres. Je ne veux pas renaître. Je ne veux pas oublié qui j’ai été, qui j’ai aimé et rencontré toutes ces années. Ils sont un fardeau que je dois porter en respect pour leur souvenir, mais je ne le dirais jamais. Qui pourrait comprendre ? Qui pourrait se mettre à ma place, alors que tous sont portés vers l’avenir ? Avancer et se battre pour survivre à tout prix. Dans cet avenir, je n’y trouve pas ma place.

Elle me touche une fois, quand elle évoque sa confiance en nous. Les humaines n’ont jamais été en danger puisque nous y étions. C’est vrai, mais là n’est pas le problème. Ce n’est pas suffisant pour moi. Ce n’est pas assez pour calmer ce sentiment. Et mes yeux s’ouvrent en grand, étonné lorsqu’elle me dit que je n’ai pas compris. Et quand j’entends ce mot famille, mon coeur s’apprête à exploser. J’aime, en quelque sorte, l’idée qu’elle puisse me considérer comme tel. Elle fait partie de ma vie depuis si longtemps… Seulement, j’ai fini par tuer ma famille et tous ceux qui comptaient. Pourquoi ce serait différent avec Raven ? Mais je ne peux pas lui dire que je suis terrifié à l’idée d’avoir à nouveau une famille. Et si le malheur se reproduisait ? Et si encore une fois je ne pouvais rien arrêter ? Je me contente de lui sourire. Ce sourire à la con, que j’arbore trop souvent et je lui tape dans l’épaule.

Il fallait le dire avant.

Je mets les mains dans les poches, et je me dirige vers Princesse, que je porte sur mon dos, sans lui laisser le droit de me dire non.

Chut !

Un instant plus tard alors qu'on nous avons repris la marche, mon sourire finit par disparaître, et mon regard devient vide.

Nephilim

Raven

Nephilim

Raven

Messages : 512
Enregistré le : 26 juin 2016, 12:46
Nephilim
# RP terminés RP en cours

Raven

» Publié par Hope

» 09 mai 2017, 10:58

Il fallait le dire avant ?

....

Il fallait le dire avant ?

Tu me prends vraiment pour une conne.

Il peut parfaitement l'entendre. Je le regarde faire avec ma soeur. L'affaire est close donc. Parfait ! Vu qu'il fallait le dire avant. C'est parfait ! C'est encore mieux d'aller se battre en sachant que le mec qui vous accompagne vous ment. Ouais super, c'est encore mieux !

Je ronge mon frein. Je ferme ma gueule. Je suis. Mais là, comptez pas sur moi pour une leader. Non. Je vais me contenter de suivre. Et si l'un des membres dis : on rentre. Et bah ok, on rentre. Vu qu'il fallait le dire tout de suite !

Oh il y a plusieurs façons de faire la gueule. La colère, c'est ce qui m'anime. C'est ce qui fait que je vis. Je vous fais chier quand je suis en colère, mais quand je suis en colère, vous souriez. Parce que je suis une conne quand je suis en colère. Mais quand je ne suis pas en colère, c'est là que cela fait mal. Et là, je ne suis pas en colère. Là, je suis dépitée. Alors ça va être cela "les pièces rapportées". Des personnes qui vous mentent, qui ne vont pas au bout des choses. Parfait !Heureusement, Le Barge reste le Barge.

Ta soeur jumelle ?

Je le regarde en levant un sourcil et il me fait un grand sourire de charmeur.

Toi, moi, elle.

Et il lève plusieurs fois ces sourcils pour me faire comprendre que cela serait un bon plan. Je fais non de la tête mais j'ai tout de même un sourire coin. Je cogne mon épaule contre la sienne.

Qui sait, il ne faut jamais dire jamais non ?

Et là, j'ai déclenché le tout fou.

Oh putain les gars, je vais baiser deux Chesly en même temps !

Je le laisse faire le con. Mais une chose me frappe dans ces paroles. Chesly ? Est-ce que finalement c'est vrai ça aussi ? Lyl' ne m'aurait rien dit pendant tout ce temps ? Pourquoi ? Les cachotteries, ça fait toujours mal quand cela finit par sortir.

Mais bon comme tu baises comme un lapin faudra d'autres types dans le lit.

Je fais référence à son pouvoir mais lui il s'arrête et il revient vers moi. Et voilà que sur la route nous discutons des détails techniques pour réussir au mieux notre première fois à trois. Le Barge cite immédiatement le Lynx. Obligez que son pote soit là. Je ne dis pas non, mais je ne dis pas oui. Le Barge était quelqu'un de très "gentil", il propose Séveride aussi. Je ne dis rien encore une fois mais je renchéris en disant : Et Le Drayoir alors ? Oh bah oui ! Mais attends, encore mieux Princesse aussi ! Trois Chesly pour le prix d'une ! Et j'attrape le Barge par le coup pour lui faire un gros bisous sur la joue.

Partante soeurette ? Trois Chesly pour le prix d'une ? Mhum ?

Et je ris alors que nous fonçons tout droit dans les ennuis. Alors que Séveride me brise le coeur. Alors que nous allons sans doute tous mourir. Mais il n'y a aucune autre place où je voudrez être. Non aucune. Et je finis par faire un clin d'oeil au Lynx avec un grand sourire.
Image

Humain

Le Lynx

Nephilim

Le Lynx

Messages : 856
Enregistré le : 21 août 2016, 10:16
Nephilim
# RP terminés RP en cours

Le Lynx

» Publié par Lucy Hale

» 09 mai 2017, 23:32

Mieux vaut s’exprimer et s’en coller deux ou trois sur le visage, que de garder tout pour soit. Athan est de nature à dire ce qui ne va pas, mais quand cela ne va pas, ce n’est pas compliqué, il est trop facile de le savoir. Il se renfrogne, reste dans son coin, astique une pièce de moteur et réponds par « muai » ou « m’non ». Que Raven et Séveride se choppent, d’accord, ce n’est pas l’endroit ou le moment, encore moins avec Princesse qui ne va pas bien, il regrette de ne pas avoir une custode sous le coude, mais il préfère se contenter de rester près de Princesse et de lui sourire, voir, lui faire un clin d’œil, histoire qu’elle s’appuie sur lui. L’arrière fonds est mouvementé mais on s’aime comme ça dans le groupe.

Non ?

Au fond, Le Lynx soupire et secoue la tête, il laisse Princesse au main de Severide mais il n’aime pas ça. Pas du tout. Cyprien a besoin d’arrêter de faire que le con pour se coucher, mais ce n’est pas lui qui va lui expliquer, il jette un regard à Raven, mais souffle rieur quand le Barge se met à agiter le groupe. La discussion part en vrille et Cody s’imagine des trucs, l’invite.

Raven ne dit pas oui, pas non, cette histoire de le priver de galipette à cause de ses sentiments…il comprends tout en trouvant le fond assez con, il partage alors l’idée de le faire, dit des sottises, ça occupe pendant qu’ils marchent, d’ailleurs il remarque son clin d’œil et ça lui décroche un sourire, ce fameux sourire qu’il a de temps en temps, celui du gars qui est bien, avec les siens.

Va falloir encore faire un bout de route, Le Lynx se rapproche de Raven.

--On paris quoi ? –Lâche-t-il, lui laissant le temps de répondre ou pas. –Qu’est-ce qu’il a dit…Le Prince Pourpre… s’émanciper, pas de mouvements aux frontières, qui c’est qui a vu une tour de guet au fait ? –Demande-t-il. –Craint le courroux de l’autre. –Il se râcle la gorge.-Et vous aussi vous ne le sentez plus…. Je me demande s’il reste des serviteurs ici, voir un Prince noir…je me goure peut-être, mais je paris que c’est pas aujourd’hui que tu vas lui faire bouffer sa bite.

Il hausse les épaules et s’avance, Le Lynx se demande, il y a des créatures, mais pas un pécore, pas un clampin, il aurait aimé tomber sur une tour de guet, mais au lieu de papoter comme des filles, ils feraient mieux d’avancer, peu importe s’ils discutent ou si chacun donne son avis.

Ils finissent bien par déterminer la silhouette d’un palais dans ses terres ténébreuses. Le Lynx a peut-être tords et ils seront bientot morts, ou éparpillés de ci, de là...

Nephilim

Lidrya Chesly

Humain

Lidrya Chesly

Messages : 512
Enregistré le : 26 juin 2016, 12:46
Humain
# RP terminés RP en cours

Lidrya Chesly

» Publié par Hope

» 28 mai 2017, 10:26

Elle se prend le coup, sans broncher. Elle a mal, elle lève sa main vers son visage et elle a bien peur d'en subir d'autre, alors elle se recroqueville par instinct mais la suite la laisse pantoise. La main brisé l'humain hurle et Lidrya le regarde sans bouger.

Merci. Ceux sont des humains.

De simple humains dont elle aurait du se débarrasser ? Elle regarde autour d'elle pour voir le groupe et tout le monde peut voir ses épaules s'avachirent. Enfin elle est en sécurité. Mais elle frissonne et ses mains se portent à son ventre alors elle regarde vers Princesse. Même sous sa forme Nephilim, elle la reconnaîtrait entre mille.

Est-ce que tu entends des choses qui grouillent dans mon ventre ?

Et rien qu'à cette pensée, son coeur se soulève et elle met sa main devant sa bouche. Alors elle fait ce qu'elle sait faire de mieux parler.

Une créature est apparu et elle a tué ces deux hommes. Puis elle a pondu des oeufs dans notre corps à moi et l'autre humain qui n'est pas là. Il a un pouvoir de téléportation, pourtant je suis certaine que c'est un humain.
Bref, on s'est retrouvé dans un vaisseau, mais je pensais que 2666 c'était pas maintenant si ? Et là, elle était sublime,
bien plus belle que Vesta (prends ça dans tes dents ... Oups). Elle avait de toi et de toi. Et elle nous a dit de prendre le portail et que tout s’arrêterait. Je comprends rien, Alien existe ? Non parce que j'accepte beaucoup de choses mais là ... Je ... J'ai ...


Et elle finit par vomir de nouveau. Elle n'a plus grand chose à vomir alors maintenant cela fait mal, mais franchement, c'est traumatisant au possible ! Elle se doute qu'elle inquiète ses filles alors lève la main.

Ca va aller. Ca va aller.

Dans quelques jours, ou si quelqu'un lui dit que c'est une illusion, car pour l'instant, elle est persuadée que c'est la réalité et que des gremlins vont lui sortir du corps pour bouffer ses filles. Et ça c'est hors de question. Elle regarde vers le portail qui doit sans doute se fermer.

Heru Ur est sur mes traces. Je lui ai demandé de l'aide.

Elle essaye de ne pas rougir. Elle essaye de ne pas fournir d'orgone à cette pensée, mais savoir que toute la bande à sans doute leurs regards rivés sur elle ne l'aide absolument pas à être calme et sereine quand elle parle d'Heru. Lidrya est si laide. Pourquoi personne ne le voit ?

Je vais reprendre depuis le début. Des hommes m'ont suivi. Eux. J'ai compris que je n'arriverais pas à tuer des humains alors j'ai envoyé un texto à Heru Ur en sachant que je me ferais kidnappé. Là bas, ils m'ont parlé de Julie. Si j'ai bien compris la situation, Julie a fait une bêtise qui n'a pas plus à Oishi Seijitsu, alors elle est retenue prisonnière chez Vesta.

Je regarde vers Raven.

L'humain te cherchait, mais quelque chose me dit qu'ils te cherchent tous.
Tu te doutais pour Julie n'est ce pas ?
...
C'est pour cette raison que tu m'as dit d'aller la voir.
Je savais que vous vous entendriez bien.

Raven se met à rire. Un rire avec joie et elle prends Lidrya dans ses bras.

Je vais lui sauver son cul et elle me léchera les pieds pour me remercier, elle va adoré !

Lidrya sourit dans les bras de Raven. Elle sait que son groupe sera là pour elle, même si connaissant Raven, elle ira seul face à tous les Originels.

Est-ce que vous auriez une custode et de l'eau ?

Elle aurait pu, plutôt, leur demandait où était Hadès, mais elle n'avait pas réussi à l'invoquer et cela commençait à la hanter aussi. Elle avait besoin d'un endroit à l'abri des regards pour tenter ce qu'elle voulait faire. Le truc, c'est que si cela ne marchait pas, il y avait trop de Nephilim masculin ici pour qu'elle résiste à l'envie d'être plus intime avec l'un d'eux ... Et ça c'était hors de question !
Image

Nephilim

Severide

Nephilim

Severide

Messages : 903
Enregistré le : 27 juin 2016, 21:11
Nephilim
# RP terminés RP en cours

Severide

» Publié par Harper

» 28 mai 2017, 16:15

Pas le temps d'arrêter le coup, ou même de le voir arriver. Ce n’est pas le meilleur jour pour s’en prendre à Lidrya sous mes yeux. Heureusement que je ne suis pas le premier à lui tomber dessus ou qu’il soit tombé sur Raven. Il peut dire merci au Drayoir et à Princesse que je fais descendre de mon dos délicatement pour la poser aux côtés de sa mère. Nous sommes tous en train d’écouter son histoire. Je ne comprends pas tout. Il faut que j’y réfléchisse un peu. Beaucoup de créatures sont capables d’illusions, comme beaucoup d’autres se servent d'hôtes pour se reproduire. Certains des mondes de Kabbales sont hostiles et la reproduction est fragile. La nature est bien faite. L’allusion à Alien me fait juste penser à Lucy. Je n’y peux rien, comment ignorer l’étrange créature dans son salon ?

Tu sais si quelqu’un l’a invoqué ?

Je n’ose pas lui demander si cette créature vient d’elle. À l’évidence, elle ne se sent pas bien, je ne veux pas la culpabiliser plus. Pourtant, si c’est elle qui l’a invoqué, - ce que je soupçonne au vu de ses activités au sein du clan - elle l’a peut-être suivi. Encore une fois, j’utilise de l’orgone pour la vision vraie, après un regard de Princesse qui en dit long. J’essaye de ne pas y prêter attention et de ne rien montrer, mais peut-être qu’elle me connaît mieux que je ne le pense. Ou peut-être que Jimmy a raconté une de nos nombreuses conversations sur la beauté du cul de sa mère. Princesse connait mon pouvoir. Elle sait que je vois de Lidrya, bien plus que je ne le devrais.

Je ne vois rien d’anormal.

J’ai fait aussi vite que j’ai pu et j’ai pris une certaine distance… un regard fuyant n’osant plus regarder Lidrya dans les yeux pendant un instant. Je me relève. Marcher m’aidera à faire diversion. Peut-être que personne n’aura rien remarqué.

Merci pour les humains, on avait justement besoin d’orgone.

Je me suis rapproché d’eux. Le Drayoir et le Barge se sont occupés de leurs faire comprendre qu’il valait mieux qu’ils se tiennent à carreaux.

Princesse est malade. On ne trouve pas ce qu’elle a.

Et en même temps, Raven pète la forme. Je ne peux pas le dire et je ne veux pas le dire. Pas après tous les reproches que je viens de faire à Raven. Ça lui ferait trop mal, et je ne veux pas la faire souffrir à ce point. Je vais toujours trop loin, mais contrairement à ce qu’on croit, j’ai des limites. C’est le moment de faire une pause. Il y a trop de vie en jeu maintenant. Si jamais les créatures du Prince nous tombaient dessus, nous serions mal.

Sais-tu où se trouve Harahel ? Les choses clochent ici. Il faut qu’on le trouve.

Elle doit nous le dire si elle sait quelque chose. Nous ne faisons plus partie du clan, mais elle si. S’il y en a bien une capable de trouver Harahel, c’est Lidrya. Ils voulaient une orgie ? Ils vont l’avoir, car on va vite le comprendre quand Lidrya essayera de l’invoquer… on va avoir besoin de beaucoup d’orgone pour le sortir du pétrin dans lequel il s’est fourré.

Humain

Le Lynx

Nephilim

Le Lynx

Messages : 856
Enregistré le : 21 août 2016, 10:16
Nephilim
# RP terminés RP en cours

Le Lynx

» Publié par Lucy Hale

» 29 mai 2017, 14:52

L’arrivé de Lidrya est « remarqué ». Le fait qu’il soit un humain arrête le pire, mais cela ne devrait pas. Un homme ne devrait pas taper une femme,et personne ne devrait taper Lidrya. Athan ne la considère pas juste comme la femme d’Harahel, mais aussi comme la créature la plus douce qu’il connaisse. Le second mortel, il le tient fermement par l’épaule, sans dire un mot, écoutant ce que dit la brune, les créatures dans son ventre et le reste. Il fronce les sourcils.

--S'ils sont morts, comment peuvent-ils être ici ? - Le Lynx serre l’épaule de l’homme qui veut bouger, mieux vaut qu’il n’essaye pas avant de laisser le Barge s’en charger. –

Une femme qui ressemble à princesse et Raven ? Pourquoi ? Normal ? Elles ont le même père, une autre sœur encore ? Dans l’espace ? Lidrya vomit, il arrête de réfléchir, et quand elle parle de Heru, il ne peut s’empêcher de se racler la gorge, l’orgone de Lidrya l’effleure et lui fait dire, un bref instant, qu’il aurait dû embarquer Joséphine sur son dos l’autre soir.

La demande de custode n’obtient pas de réponse immédiate, le Lynx en a toujours deux de secours, pas pour lui, mais pour celle qui d’habitude en manque. Athan lève un sourcil à l’évocation de Séveride sur le besoin d’Orgone et d’humain.

Ils auraient mieux fait d’emmener Joséphine et Lucy ! Cela aurait été mieux pour avoir de l’orgone, bien meilleur que celles de deux mecs qui ne vont certainement pas le faire de bon grès. Il aurait du embarqué Joséphine, elle a passé du temps de ce côté du monde, elle aurait su se débrouiller et ne les aurait pas ralentis, mais pas Lucy.

Infiltrée et capable de faire des ohhh et des ahhh sur tout ce qui se passe, sans compter le danger dans lequel elle se serait mise pour sortir Séveride d’un potentiel mauvais pas. Athan ne déteste pas Lou, mais il a quelques réticences à son égard, injustifiées et qui ne le concernent pas !

Il aurait du demander à Capella de les accompagner...mais il ne pouvait pas prévoir.

--J'ai des custodes d’habitudes, mais pas là, sinon j’en aurais déjà donné une à Princesse. Si tu as besoin d’énergie, on a deux humains…pas d’eau sur moi. –Eux ils sont partis dans la nuit en courant. –Il y a une étendue par là. –Il désigne un point dans l’horizon. –La lune fait refléter sa faible lumière sur une étendue, ça doit être à cinq minutes. A défaut d’orgone pour faire ce que tu veux, on peut tenter de détourner l’invocation de ton futur mari Raven. On a pas eu besoin…de custode pour la faire, et je pense pas que ces deux là soient au final très consentant. Il faut adapter.

Il n’est probablement pas question pour Athan qu’il force un de ces hommes à coucher avec lui. Ou en tous cas, pas en ayant tenté autre chose, et à moins qu’on ne lui dise, que ce n’est pas faisable, que cela a déjà été tenté, il ne fuira pas l’idée. Et s’il doit prendre leur orgone, il le fera, quelque chose cloche. De toutes évidences, en tant que kabbaliste, Lidrya veut tenter une invocation, sinon elle ne réclamerait pas de custode.

Il n’ apas envie non plus que Princesse se force avec l’un des humains, il préfère proposer une autre solution en se disant pourquoi pas, les règles du jeu s’adaptent parfois, et il ne serait pas lui, s’il ne proposait pas.

Nephilim

Princesse

Nephilim

Princesse

Messages : 498
Enregistré le : 08 juin 2016, 13:37
Nephilim
# RP terminés RP en cours

Princesse

» Publié par Heru Ur

» 02 juin 2017, 11:39

Je me suis tenu à l’écart de leur dispute. Cela me fait horriblement mal de les voir s’insulter de la sorte. J’en souffre, mais je reste assise sur mon petit morceau de rochers. Cet affrontement va leur faire du bien. Le drayoi pose sa main sur mon épaule pour me réconforter. Ma main rejoint la sienne.

Leur regard se tourne vers moi. Je me redresse. Le Barge détourne le sujet, s’enflamme et me redonne le sourire.

— Je peux marcher…
— …
— Pardon, ok, d’accord…

Ils ont beau surnommé Severide Princesse, quand il vous lance ce regard, il n’a rien d’une Princesse. Alors c’est sans discuter plus longtemps que je me retrouve à califourchon sur son dos. Il faudra tout de même que je dise aux autres que le mot Princesse sonne comme une insulte quand ils appellent Severide de la sorte et que la connotation qu’il donne à mon prénom me blesse beaucoup.

Mais je n’en trouve pas la force. Je soupire sans prononcer un mot. Nous marchons quelques temps avec ces échanges assez étrange jusqu’à ce que tout s’enchaîne trop rapidement pour ma nature “humaine”. Ma mère et là et sa position ne laisse aucun doute quant à ce qu’il vient de se passer. J’observe avec tristesse cet homme qui a tout perdu de son humanité. Comment peut-il ainsi levé la main sur Lidrya Chesly ?

Mais les vomissements de ma mère m’écarte de lui et de son sort. Je descends dû dos de Severide et accours vers elle. J’arrive en dernier et je la serre dans mes bras, je l’aide à se relever.

Je lance un regard vers Severide. C’est un mélange de “Je t’en supplie, regarde ce qu’elle a.” assaisoné de “Mais qu’est-ce que tu attends” pimenté de “Eh oh, tu faisais pas ta mijorée cette nuit avec moi” et de “Alors ?????????”

Rien ? Comment ça rien ? Impossible ! Mes mains passent sur le visage de Lidrya et je l’ausculte comme je peux.

Le Lynx m’interpelle ce qu’il dit me met sur la voie. Je commence à comprendre. Tout est lié. Je suis liée à ma soeur, à mes soeurs. Erika ? Mais la rumeur court qu’Erika serait la fille de Sariel. C’est donc faux. (Heureusement que Princesse ignore le pouvoir de polymorphisme de Sariel)

Ma soeur s’approche de moi et glisse dans ma main une custode. Cela va me faire très mal, la maladie va se nourrir de l’orgone, je vais à nouveau vomir et m’enfoncer. Je me tourne vers Severide mon index et mon majeur pointent ses deux yeux puis les deux miens. Je fais plusieurs aller-retours avec ma main comme cela.

Ensuite, sans hésiter que je glisse la custode dans ma bouche et je la croque. L’Orgone devrait couler comme un goût de luxure dans ma gorge. Mais c’est un véritable venin qui me brûle les cordes vocales. Je ferme les yeux, je rougis de douleur et ouvre des yeux ténébreux sur Lidrya. Est-ce que Severide verra le poison ?

Moi, je découvre la créature et pense un instant aux oeufs avant de la reconnaître. Je déglutis. Papa a renvoyé cette créature là ? Je glisse ma main dans les cheveux et attrape cette toute petite bête. Je me lie à elle pour entendre ses pensées. D’un geste, je demande au Drayoir d’écarter les kidnappeurs pour qu’ils ne nous entendent pas.

— C’est papa qui l’a envoyée. Il fallait qu’elle franchisse le portail. Ne t’inquiète pas maman, c’est une illusionniste. Elle n’a rien fait. C’est pour cela que tu as eu cette impression de déjà vu. Le seul souvenir commun que tu aies avec eux devait être ce film Alien.

Je suis obligée d’utiliser de l’Orgone pour parler tant cela me brûle, la maladie se répand en moi. J’ai dû mal à tenir debout. Mais Raven passe dans mon champ de vision vraie et c’est en la voyant briller de mille feux je comprends ce que j’ai. Ma main se place devant ma bouche ouverte devant cette beauté magnifique. Je cache mon sourire et observe l’horizon.

— Papa est loin très loin. Je sais pourquoi on ne le ressent plus. Il a dû chasser la sœur du Prince Pourpre dans les profondeurs de la Kabbale. Nous devons avancer.

Malheureusement, mes forces m’abandonnent, la custode a été intégralement consommée par mon organisme. Je titube et tombe dans les bras dû Lynx. Je m’en veux. Je me ressaisis, c’est difficile. Je lève la main pour dire que cela va aller. Je ne veux pas qu’il s’inquiète pour moi. Je crois avoir compris ce qu’il m’arrive. Je redeviens humaine.

— Ça va aller. Je sais ce que j’ai. Ne vous inquiétez pas !

Autant rêver, Raven doit être aussi inquiète que Lidrya, même si elle le montrera moins.

— Le cap c’est par là !

Je suis lasse, je suis désolée Raven, mais ton attitude m’a déplu cette nuit. Nous sommes un groupe.

Le hasard de notre marche fait qu’à un moment je suis seule à côté de Raven.

— À partir d’aujourd’hui, je suis la navigatrice. C’est moi qui dirait où on va.

Voilà pourquoi dans le futur je serais cette fameuse navigatrice. Raven l’avait compris avant moi. C’est ce jour-là que j’ai trouvé ma véritable place dans le groupe. Je la regarde avec un grand sourire. Je marche, la nausée est passée, l’Orgone a disparu de mon corps, la maladie n’agit donc plus. J’offre à ma soeur un grand sourire. J’attrape son bras et me colle à elle comme maman le fait si souvent avec papa. Je l’aime tellement Raven.

J’attends que Severide s’approche ensuite. J’aurais aimé qu’un rocher soit sur la route pour l’attirer derrière, mais il il n’y en a pas. Finalement, c’est le Lynx qui passe et je suis heureuse. Je l’attrape par le col et l’embrasse à pleine bouche.

— Est-ce que j’ai dégagé de l’Orgone ?

La réponse est non. À n’en pas douter. Je sais ce que j’ai. Tout va bien.

— Je suis désolée. Je devais vérifier. Tout va bien. Ne t’inquiète pas. Je suis toujours Nephilim. Au fait, merci pour ce que tu voulais faire tout à l’heure. Mais cela va aller. Je vais bien. Si cela se passe mal avec le Prince Pourpre Severide me protégera avec son pouvoir. Toi, je voudrais que tu prennes soin de maman.

Le Drayoi et le Lynx traînent les deux humains et me lancent un regard interrogateur.

— Raven va lui botter les fesses.

Je jette un regard vers Raven. Je regrette de ne plus avoir mon don, car je voudrais la revoir ainsi, gorgée d’Orgone.

— Maman… trois, quatre heures de marche et nous serons arrivées.

Je lui prends la main et marche à ses côtés.

Verrouillé

Retourner vers « Meborack - Le royaume de l'Équilibre »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité