Quand tout disparait ! Absolument tout.

En ce matin du 13 août, les médias ne parlent que d'un seul phénomène : La disparition de la ville de Washington. Vu du ciel, la ville de Washington est prise dans une sorte de tempête aux nuages noirs rappelant les fumées industrielles. Ils sont criblés d'éclairs. Nul ne sait ce qui se passe dessous.
Nephilim
Avatar du membre

Harper

Nephilim

Harper

Messages : 917
Enregistré le : 27 juin 2016, 21:11
Nephilim
# RP terminés RP en cours

Harper

» 16 sept. 2017, 10:25

Wow wow wow, mais non ça ne s’est pas passé pas comme ça. Remontons un peu en arrière.

Tout s’emballe, Kaylee tombe au sol. Je peux lire le choc sur le visage de chacun. Comme je l’ai dit, c’est une vraie expérience d’apprentissage pour moi. Capella est tout de suite protégée. Pourquoi, alors que je ne ressens rien pour tout ce qui m’entoure, mon attention est attirée vers elle ? Je ne me pose pas la question en réalité. Je le fais sans m’en rendre compte et peut-être qu’un jour, quand je me souviendrais de ce moment, je me dirais “tiens…”.

Je ne sais pas ce que font les gens. Je veux dire, je ressens la tristesse Princesse, les sentiments de Jimmy, la colère de Séveride, mais surtout la peur. Il y a de la peur partout. Les humains fuient. Tyler n’est déjà plus là, pour information. Vous êtes trop tarés, il s’est cassé.

Mais j’observe. J’observe une Lidrya qui va faire un câlin à Julie et je vois cette main. Je vois ce geste et je comprends. Le couteau se plante entre les côtes de Julie et quand elle vient vers William, je ne la laisse pas faire et lui prend le couteau. Aucun mot ne sort de mes lèvres, je fronce les yeux, ne comprenant pas ce qu’il se passe. Elle est surtout en train de foutre tous mes plans en l’air. J’ai vu le couteau quand elle a enlacé Julie, mais à cet instant j’ai pensé que c’était mieux ainsi. William la détesterait encore plus et chercherait à se venger. C’est gagnant/gagnant.

Mais c’est Jimmy qui s’en mêle. Alors je me bouge pour me mettre devant William.

Il n’est pas capable de se défendre.

Ils sont sur le point de tuer un homme endormi. Est-ce que ça change quelque chose ? Peut-être pas. Julie n’est pas morte, William pourra toujours l’aider à s’en sortir. Après tout, le couteau est petit, et n’a peut-être touché aucun organe.

Je me couche sur William. S’ils veulent lui trancher la gorge, il faudra me passer dessus.

Nephilim

Severide

Nephilim

Severide

Messages : 917
Enregistré le : 27 juin 2016, 21:11
Nephilim
# RP terminés RP en cours

Severide

» Publié par Harper

» 16 sept. 2017, 10:49

Mais Harper, tu en oublies un morceau !!!

Lidrya m’exaspère. Sa gentillesse me tue. D’où elle me parle d’Heru et de Sariel ? Et puis, c’est quoi cette histoire de Lidrya qui est morte ? Alors Jimmy avait raison ? Je regarde mon frangin avec une tête d’ahuri et mon regard se pose sur Lidrya.

Mais on l’a pas tué. Je ne vois pas le rapport.

Mais le coup de feu part. Julie a raison, c’est une très bonne tireuse et malgré la perte de ses pouvoirs, Kaylee avait presque réussi à atteindre Julie. Princesse se jette sur le corps de Kaylee qui se retrouve avec un cratère à l’arrière du crâne. Les humains crient et s’enfuient alors que le Lynx protège Capella. Mais déjà, je suis sur Julie avec le Barge pour lui attraper l’arme. Mes oreilles sifflent. Je crois que je suis devenu un peu sourd. Un deuxième coup part, peut-être un troisième, mais Julie est désarmée. On a pas le temps de s’endormir sur ce qu’il s’est passé. Je regarde le corps sans vie de la Skjaldmey, mais surtout Princesse dont je peux ressentir toute la tristesse. Et encore une fois, Lidrya m’exaspère. Cette fois, j’en ai marre. Je me lève dans l’intention de l'assommer et de la tirer par la peau du cul. Mais je vois le couteau.

LIDRYA ! J'ai crié, je suis sourd.

Mon cri laisse le temps à Julie de réagir sur ce qu’il se passe. Le couteau s’enfoncera du bout de la lame alors qu’on est déjà sur Lidrya pour la désarmer. On ne peut pas la laisser faire ça. Elle ne peut pas tuer d’humains. Ça la détruirait. La Lidrya qu’on aime mourrait à coup sûr. C’est la seule raison pour laquelle Julie est encore en vie.

Je la choppe et cette fois, c'est fini.

TU COMPTAIS FAIRE QUOI BORDEL ?

Je te la soulève et me la fous sur l'épaule. Bordel, elle est plus lourde que je ne le pensais.

Nephilim

Julie

Humain

Julie

Messages : 245
Enregistré le : 25 août 2016, 22:56
Humain
# RP terminés RP en cours

Julie

» Publié par Anvesha Devika

» 16 sept. 2017, 11:55

Je regrette mais je ne regrette rien. Kaylee s'est parfaitement vue prise pour cible. Et elle a vu aussi mes tirs précédents. Elle savait. Tous les autres aussi.

Vous auriez du laisser Lil' prendre l'initiative de me tuer. Parce qu'elle en dehors de ma ligne de tir... C'est le Lynx qui se prend une balle. C'est lui qui a Rosy. Je ne la lui laisserais pas. Dans le bras qui tient la Voleuse. La troisième ne fait que frôler Severide qui me saute dessus. Pas assez rapide encore. Le Barge m'envoit une beigne due à toute sa colère. Désarmée, je m'attends à me retrouver sous le feu de ma propre arme. Je n'ai même pas sentie la lame de Lydria m'entamer sérieusement le flan. Mais rien. Pas de coup de grâce. A oui c'est vrai c'est eux les gentils.

Je reste au sol, le Barge tranquillement installé sur moi. Ils ont beau ne pas vouloir se salir les mains, pour ma part je vois des tonnes de manière de me laisser ici en vie et de faire en sorte que je ne m'en sorte pas.Vous savez comme lorsque le méchant a attrappé le héros et le laisse aux mains d'un quelconque mécanisme meurtrier. Mais moi pas gentille. Kronos l'a dit à Hope. Je suis la violence. Un poussin carnivore. Il va t'en falloir du courage pour m'adoucir.

Suivant...

Nephilim

Princesse

Nephilim

Princesse

Messages : 498
Enregistré le : 08 juin 2016, 13:37
Nephilim
# RP terminés RP en cours

Princesse

» Publié par Heru Ur

» 16 sept. 2017, 13:02

Princesse tiens toujours le visage de Kaylee entre ses mains. Autour d’elle son monde se déchire, d’autres coups de feu, d’autres luttes intestines. Les humains terrifiés par ce groupe comprennent leur nature démoniaque ou du moins dangereuse. Il fuit sans vraiment se coordonner. Mais Princesse reste hermétique et ne le remarque pas.

Un monde s’écroule, ses fondamentaux s’entrechoquent et se brisent. Raven est partie sans elle et Severide. Le Lynx a pris la défense de Julie, car elle est la protégée de Raven. La jeune Nephilim se retrouve confrontée de la pire façon à ses erreurs qui se cristallisent dans la mort de Kaylee. Elle bloque. Alors, chacun aime Princesse à sa façon. Jimmy veut l’emporter avec lui, Severide aussi, peut-être même Harper. Elle n’a pas compris. Bang ! Bang ! Encore deux coups de feu, du sang encore, des blessures. Mais elle n’a rien vu, ni Lidrya blesser Julie, ni Le Lynx se faire blesser. Son esprit se referme. Si elle voyait Lidrya attenter à la vie d’une humaine, la dernière étincelle de vie quitterait Princesse.

Elle voulait la désarmer, leur expliquer la situation et laisser les deux groupes suivre leur voie différente, fuir la ville chacun à sa manière. Elle ne sait pas diriger, elle ne sait pas donner d’ordre, elle sait qu’elle est de mauvais conseil. Le corps de Kaylee entre ses mains le prouve. Une Skjaldmey est morte à cause d’elle, une Skjaldmey est morte. La voleuse ne bouge pas, elle ne parle pas, les deux sont mortes. Elle a trahi Heru Ur, elle a trahi les Skjaldmeyjar, elle a trahi les Insoumis et la mort d’Andromède signe pour elle sa trahison envers les Asmodéens. Princesse s’éteint.

Alors si Jimmy la porte bel et bien pour quitter les lieux, elle n’aura pas la force de résister. C’est un homme puissant, fort et déterminé, face à une môme svelte, faible et détruite. Ses mains restent tendues vers Kaylee. On l’éloigne peut-être, elle ne le sait pas. On pourrait même sortir du bar que ses yeux continueront de ne voir que ce sang et ce trou au milieu du front de Kaylee.

Lidrya s’est trompée, à aucun moment Princesse n’a versé la moindre larme. Princesse vient de s’éteindre, elle ne peut plus pleurer.

Nephilim

Tyler Hansel

Humain

Tyler Hansel

Messages : 917
Enregistré le : 27 juin 2016, 21:11
Humain
# RP terminés RP en cours

Tyler Hansel

» Publié par Harper

» 18 sept. 2017, 12:14

Je connais Kaylee, je sais qui elle est. Au début, je ne sais pas pourquoi elle ne dévoile pas mon identité, je me dis qu’elle ne se souvient peut-être plus de moi. Comme je ne veux pas que ce soit spécialement le cas, je reste à ma place et ne m’approche pas d’elle. Il est pourtant difficile de ne pas la regarder… elle a été ma belle-mère, ce n’est pas rien. L’imaginer avec mon père est difficile. On est pas censé trouver les copines de son père sexy. C’est déplacé et malaisant.

Il ne me faut pas longtemps pour comprendre la raison pour laquelle elle me laisse en dehors de tout ça. J’ai fait entrer le loup dans la bergerie en croyant me protéger de l’ours. Je regarde William faire son malin. À part des cocktails molotov, que veut-il faire au juste ? Il croit qu’on est trop débile pour faire ce qu’il y avait à faire avant qu’ils arrivent ? Ils sont là depuis deux minutes, à critiquer - mon bar n’est pas crade, il est vieux. Vintage ! Un peu de respect pour le toit qui vous protège - Ils s’engueulent comme des gamins, obligeant mes clients à prier pour que personne ne nous entende, seulement, ça va trop loin, le coup de feu est tiré. C’est la panique. Le bruit et le sang vont attirer les créatures, il ne faut pas rester là.

J’ai attrapé la main de la personne à côté de moi et je l’attire vers l’arrière. Il n’est pas dit qu’on ne tombera pas sur un os, mais il est certain que ce sera toujours mieux loin d’eux. Kaylee était la seule en qui j’avais confiance et ils l’ont descendu. Quand ils auront fini de se battre les uns avec les autres, je ne serai déjà plus là. Bon courage, mais je vais me la jouer solo sur ce coup.

Nephilim

Julie

Humain

Julie

Messages : 245
Enregistré le : 25 août 2016, 22:56
Humain
# RP terminés RP en cours

Julie

» Publié par Anvesha Devika

» 18 sept. 2017, 20:42

Vous savez quoi. J'ai décidé que je vais faire comme Tyler. Ils me gonflent ces Insoumis, ces Nephilim. Avec leur précieuse Lydria. Avec leur Princesse catatonique, leurs disputes et chamailleries. Je vais faire un truc pas sympa pour ce pauvre William. D'un autre côté, je ne sais plus si j'ai jamais été sympas. Alors ça va changer quoi ?

Le Barge fait l'erreur de me relever. Il me maintient mais inconsciemment il le fait comme s'il avait encore sa force surhumaine et qu'il lui suffise de serrer un peu pour me maintenir et/ou me briser les poignets. J'ai découvert la blessure faite par Lydria. Ce n'est qu'une égratignure mais je feins bien plus. Franchement je vous le dis, vous auriez du laisser la gamine me tuer. Je ne suis pas une pro du close-combat mais je me débrouille assez pour donner un coup de boule dans le nez du Barge et le lui briser, me libérer un bras et lui faire une clé du bras. Profitant de son poids et de son déséquilibre je le pousse vers le groupe qui le rattrapera ou pas.

Ensuite je ne demande pas mon reste. En quelques bonds je me dirige vers la porte arrière du bar, par ou se sont barrés certains des humains terrifiés. Je passe la porte et je courre comme une dératée. A mon avis, ils ont tous maintenant assez de problème sur les bras pour ne pas avoir très envie de me suivre. Mais il reste la brune inconnue (Hécate). Prudemment j'évite les bébêtes et m’arrête afin de voir si je suis suivie, non s'en m'être armée d'une quelconque ferraille ou bout de bois. Oui ? Non ? Si oui... On continue la bagarre ?

En enjambant les morts et les débris, je n'arrive pas à me détacher du souvenir d'une certaine personne. Songes dans ses crises meurtrières aurait adoré ça. Le feu est la seule source de lumière qui reste encore. Songes... Mon dieu du feu. Et William qui lui ressemble tellement. Jusqu'à sa fascination pour les explosions et la destruction. Certains pourraient penser que c'est à cause de lui que je suis ce que je suis. Mais je sais moi, que c'est parce que je suis moi, qu'il m'a choisie autrefois. Que William me pardonne. Je souhaite sincèrement qu'il survive et trouve quelqu'un de meilleur que moi pour panser ses blessures psychologiques.

En attendant j'ai mon propre chemin à tracer à coup de sueur, de sang et de larme.
... Rien de nouveau sous l'absence de soleil quoi.

Nephilim

Lidrya Chesly

Humain

Lidrya Chesly

Messages : 517
Enregistré le : 26 juin 2016, 12:46
Humain
# RP terminés RP en cours

Lidrya Chesly

» Publié par Hope

» 26 sept. 2017, 12:39

Prise comme un sac à patate par Séveride, Lidrya semble très lourde pour ces frêles épaules (Raven sort de ce corps, saleté !). Elle regarde Julie, toujours vivante, elle regarde Kaylee, au sol. Elle regarde sa fille, éteinte. Elle baisse sa tête qui repose maintenant sur le dos de Séveride et elle retient ses larmes. Séveride peut la sentir bouger, il doit tenter de ne pas la faire tomber, c'est là qu'il se prend le coup de genou dans le visage de Lidrya. Et oui, maintenant plus de Nephilim, il n'est qu'un simple humain. Alors Lidrya fonce de nouveau, mais cette fois-ci son objectif change. Julie la voit venir bien évidemment, et elle compte sur le fait qu'elle ne lui tirera pas dessus. Peut être à tort, ou peut être qu'elle sera la seconde victime de Julie. Peu importe, son choix est fait. Elle utilise son corps pour plaquer Julie contre le mur, mais ce qu'elle cherche avant tout c'est son flingue. Elle se battra autant qu'il le faut pour avoir cette arme.

Tu viens de tuer ma fille. Laisse moi la sauver.

Elle compte sur ces mots pour que Julie abaisse sa garde. Elle prendra de toute façon cette arme. Et si un Nephilim se pointe vers elle, elle lui mettra le flingue sous le nez. En lui disant M'approche pas. Elle pourrait tente de tuer une seconde fois Julie, mais son objectif est différent.

J'espère que ton combat est le bon. Tu viens de tuer mes filles. Je ne pourrais jamais te le pardonner. Que ce soit bien clair Julie, c'est moi qui ai tué Kaylee. Ose dire un jour que c'est toi qui l'a fait et je peux t'assurer que même l'enfer sera tendre à côté de ce qui t’attendra. Raven vivra. C'est MON Choix. Comme tu le dis si bien, les Nephilim n'en ont strictement rien à foutre de ton putain de code d'honneur ! Dis que c'est toi et il crève ma fille.

Alors, elle se mettra au dessus de Kaylee et elle va vider le chargeur dans la tête de Kaylee. Elle va essayer de viser au même endroit que Julie. Elle est après tout une ancienne américaine, pur produit des States, élévé dans la religion, les cheerleaders, les barbecue chaque week-end entre voisins et les flingues. Peu importe qui remontera le temps, qui utilisera les fleurs de Jade pour voir ce moment. Ils s'arrêteront au dernier.

Celui où c'est Lidrya Chesly qui tue Kaylee Sutton.

Il n'y aura pas de Julie. Julie n'aura jamais exister, sinon Raven mourra. Elle glisse le flingue vide dans sa ceinture sous son haut. Elle se penche et elle glisse sa main sous l'aisselle de Princesse pour la relever.

Debout ma fille. Tu crois que Raven va aimer te voir ainsi ? Quand elle va nous retrouver, ...

Mais elle ne sait pas quoi ajouter. Il faut faire semblant ? Comment elle va faire pour le dire à Kurt ? Son coeur se serre. Elle déteste voir les gens malheureux autour d'elle. Surtout par amour. Mais elle sait qu'elle est loin d'être une sainte. C'est toujours plus facile de regarder chez les autres que de balayer devant sa propre porte.

Ma chérie ...

Le ton est doux et emplit d'amour mais elle ne sait pas quoi faire. Alors elle tente de bouger Princesse vers les garçons. Elle s'excusera plus tard pour Séveride. Mais elle espère qu'il ne lui en voudra pas. Après tout, elle n'est qu'une mère qui protège ses enfants.
Image

Nephilim

Julie

Humain

Julie

Messages : 245
Enregistré le : 25 août 2016, 22:56
Humain
# RP terminés RP en cours

Julie

» Publié par Anvesha Devika

» 26 sept. 2017, 15:04

Intervention de Lydria ou pas mon plan est et sera toujours le même. Me casser de là. Et je casse les couilles - au sens propre - de tous ceux qui voudrons m’arrêter. J'avoue j'ai bien cru que Lydria allait user de mon arme contre moi. Si vous voulez mon avis, elle ne choisit pas la bonne façon de sauver Raven. Mais je pense que j'ai perdu la foi. C'est pour cela qu'elle ne m’atteint plus la petite Lil'.

La suite pour moi est logique. Et les heures qui suivent ma fuite du bar sont bien remplies.

Je ne sais pas combien de bébêtes il y a en ville. Mais elles ne peuvent pas être partout tout le temps. En fait j'ai comme l'impression que les saccages principaux l'ont été dans les premières heures. Je me trompe peut-être. Nous ne sommes pas si loin de l'épicentre. Alors c'est peut-être juste que la majorité se trouve un peu plus loin en périphérie et finira par revenir dans le coin. Je courre, je rampe, je me cache, je reviens sur mes pas. Mais ça me permets d'avancer malgré de régulières pauses.

Après quelques effractions dans divers magasins, j'ai trouvé une carte de la ville et un bottin. Avec ça on peut tout faire. Et avec un maximum de précaution je me suis faufilée jusqu'à une armurerie. Je n'étais pas la première. Mais personne n'a eu l'idée d'en faire un bunker. Je trouve deux corps derrière le comptoir. Vendeur ou proprio, les deux sans doute. Le trou dans la poitrine de l'un me laisse à penser qu'ils se sont trouvé face à des ennuis à deux pattes. Qu'importe. Le magasin a été pillé mais il reste bien assez pour moi. Poignard, machette, flingues, fusils, munitions, même des arcs si j'ai envie. Je remplis fissa fissa un grand sac de sport pillé un peu plus tôt. Que des armes avec chargeurs. Je ne vais pas m'amuser à remplir un à un le barillet. Je ne vais pas avoir le temps pour ça.

J'ai trouvé dans le même magasin de sport que le sac, une veste avec plein de poche. J'y fourre divers chargeurs. J'ai fait simples. Trois Glock et un fusil mitrailleur. Et toutes les cartouches que je peux porter sur moi et dans le sac. Je me barde d'un gilet pare-balle aussi. C'est lourd mais si ça peut arrêter un coup de griffe... Et du scotch pour fixer tout ça. J'ai aussi trouvé quelques grenades que j'embarque sans état d'âme. On verra bien si ça fonctionne ou pas. C'est pas électrique donc il y a pas de raison. En tout cas j'ai une sacrée dégaine comme ça.

Puis avec un luxe de précaution je retourne au Capitole. De un j'ai pas envie de retomber sur le groupe. De deux, me faire arrêter maintenant n'est pas une option.

Après m'être trouvé un poste d'observation... et bien je fonce. Vous l'aviez vu venir, j'en suis sure. Ces créatures sont venues. Elles ont envahies la Terre. Mon monde. Pas mieux que les Nephilim. Merde de toute façon je n’ai envie que de ça depuis qu'on est arrivé. C'est kamikaze, c'est absurdement con parce que je vais crever. Mais de toute manière... Me retrouver devant mes juges à Vegas... Hors de question. Trouver un trou sur Terre ou me terrer pas mon style. Et puis les Skald et les Infiltrés me rechercherons même avec l'intervention de Lydria. Les Elohim et les Templiers aussi. Si on considère que j'ai torturé et tué les deux Templiers venus en pensant se retrouver face à leur Julie, leur brave petit soldat. Je n'aurais pas le droit aux félicitations du jury. Dis-moi Kronos, tu ne l'aurais pas tuée celle-là histoire de me faire la place ?

Bref je pénètre dans le Capitole en dézinguant tout ce que je trouve sur mon passage. Je ris lorsque je passe les portiques d'alarme. Autrefois ils auraient bipé comme des cons et là ils gardent un silence piteux.

On croit tous faire les bons choix. le Prince voulait protégé son peuple. J'y vois une attaque, une invasion. Je pense que tout ce chambard - surtout quand j'aurais lancé quelques grenades - permettra peut-être à ce qui reste des Insoumis d'aller aussi loin qu'ils le peuvent, vous pensez suicide. Tout est question de point de point de vue.

Mais de toute manière je suis déjà morte dans une ville en flamme il y a quelques années. Là je ne fais que poser la dalle de la tombe. Certaines créatures fuient tandis que d'autres s'avancent.

Comment ça va se terminer ? Quelle proposition vous préférez ? Oubliez pas le jeu des paris.
a) Julie tombe sous le nombre.
b) Julie trouve le Prince et lui colle une balle dans la tête avant de succomber sous la rage des habitants
c) Julie trouve le prince et lui colle une balle dans la tête et s’assoie sur le trône de fer adulée comme la nouvelle reine noire
d) Julie se fait capturée et finie prisonnière et esclave du Prince Noir.
e) Trouvez-mieux !

Ce n'est pas que je ne tienne pas à la Juliette mais si je dois lui choisir une fin, j'aime bien celle-là. ;)

Nephilim

Le Prince Noir

Nephilim

Le Prince Noir

Messages : 498
Enregistré le : 08 juin 2016, 13:37
Nephilim
# RP terminés RP en cours

Le Prince Noir

» Publié par Heru Ur

» 26 sept. 2017, 21:28

Le calme semble retomber sur Washington. L’absence d’électricité a rendu la ville parfaitement silencieuse. Quelques humains sont mal à l’aise. Le faible vent glisse entre certaines vitres brisées et semble soupirer. Il rend des humains mal à l’aise qui voient des fantômes partout. Leurs pires craintes remontent à la surface et finalement, la plupart des morts incombent à leurs propres actes.

— Ils s’entretuent.
— Quelques haquards et trois sybilards en ont quand même dévoré.
— Oui, mais regarde, ils s’entretuent.

Deux gardes du Prince Noir en haut de leur nouvelle tour observent l’humanité se perdre. Un nouveau coup de feu retentit et Kaylee meurt dans un bar. Un autre coup de feu à l’ouest, un homme vient de tuer son prochain dans une armurerie. Il avait peur qu’il prenne toutes les armes, alors qu’il y avait de quoi équiper un régiment.

Une autre série de coup de feu, de nouveau à l’est, dans le même bar que tout à l’heure. Une fusillade ? Non, Lidrya essaie seulement d’endosser le crime de Julie pour sauver Raven. Les gardes ne voient pas à travers les vitres. Ils ne savent même pas ce qu’est un bar. Ils voient une femme en sortir. Elle se dirige vers l’armurerie. Eux, ils ne bougent pas. Leur mission consiste à monter la garde pour protéger le Prince Noir.

Leur attention est attirée par un autre groupe d’humains qui changent de direction.

— Ils sont perdus.
— Ouais, ils veulent fuir, mais ils reviennent dès qu’ils approchent du Nechobon.

Le Nechobon, cette créature désincarnée recouvre tel un nuage la ville de Washington.

Un garde avec une armure bien plus légère s’approche d’eux. Son visage et sa peau sont recouverts de suie, car elle a eu le malheur de naitre avec une peau blanche.

— Alors ?
— Aucun humain n’approche.
— Les humains sont des peureux, commente-t-elle
— Vous ne savez pas à quel point, cheffe. Ils ont tellement peur, qu’ils n’osent pas franchir le Nechobon.
— Comment ça ?
— Bah regardez par vous-mêmes, il s’agite comme des essaims de glagopodes. Ils approchent, ils toussent et ensuite ils reviennent.
— Je vais prévenir le Prince.


Elles abandonnent les gardes qui continuent d’observer. Julie vient de sortir de l’armurerie avec son arsenal. Elle arrive près du capitole, prête à en découdre. Les gardes l’observent, car de tous les humains qu’ils ont vu, elle semble la plus courageuse. Elle y abattra quelques haquards, peut-être des humains également. Les gardes observent et scrutent. Deux groupes s’entretuent à l’ouest. Mais aucun n’approche. Ils observent et soudain un homme approche. Il se dirige vers eux en titubant. Il semble seul, accompagné d’une bouteille d’alcool. Les gardes ne lui feront rien, tant qu’il ne franchira pas l’enceinte.

— C’est qui ce Jack Daniels ?
— Je sais pas, regarde celle-là, là-bas.

Il pointe le bras vers une femme recroquevillée sur elle-même. Elle est à environ un kilomètre.

— Tu vois la bouteille dans sa main ?
— Ah oui, Jack Daniels,
lit-il.
— Des arpenteurs vendaient de l’alcool avant que le Prince ne les chasse.
— Ils sont bizarres les humains.
— Non peureux, ils cherchent le courage dans l’alcool.
— Tu crois ?
— Je te parie qu’avant la fin de notre ronde, elle aura vidé sa bouteille et elle ira chanter à tue-tête. Ensuite un haquard la bouffera.
— Pari tenu. Moi je dis qu’elle va tomber dans les pommes et qu’ensuite un haquard la bouffera.

Ils entrechoquent leur hallebarde pour sceller leur pari.

Quelques étages plus bas, le garde en armure légère s’agenouille devant le Prince Noir.

— Les humains ne fuient pas. Ils ont trop peur du nuage.
— Je m’en doutais. Quelque sous-race !
— Et la famille de l’Empereur ?
— J'étais dans une espèce de taverne quand ils sont entrés, ils s’entretuent.
— Que c'est triste ! Ne les dérangeons pas !

Humain

Hécate Harlow

Nephilim

Hécate Harlow

Messages : 870
Enregistré le : 21 août 2016, 10:16
Nephilim
# RP terminés RP en cours

Hécate Harlow

» Publié par Lucy Hale

» 27 sept. 2017, 13:47

Hécate s’est tirée, avec Tyler si possible, préférant le mortel que ses compatriotes. Elle aurait aimé rester, mais elle n’a reconnu rien qui ne lui convienne dans l’histoire. Le bruit de l’arme et la tête de Kaylee trouée lui ont fait un choc au fond de la poitrine. Fille de Skjaldmeyjar, elle n’ignorait pas qui était la blonde, elle a cru voir sa mère, décidée à obéir coûte que coûte, parce que c’est comme ça qu’elles sont dressées. Le terme est péjoratif, ce n’est pas ce qu’elle veut penser, mais la boule d’angoisse qui est remontée dans l’esprit de Hécate, l’a replongé des siècles en arrière, alors qu’elle refusait tout simple d’accepter d’être une de ces guerrières.

Peut-être était-elle trop égoïste ? Pour faire partie du corps, trop têtue, trop solitaire ? Pas à la hauteur…elle préfère cette dernière option, pas à la hauteur. Non qu’elle veuille se dénigrer, elle n’a jamais été réellement capable d’obéir, de suivre, de faire preuve d’abnégation. Aujourd’hui, elle sait pourquoi. Hécate a attrapé le gosse, son sac à dos, et s’est tirée, suivis de près par la mère du dernier, sans rien dire et avec celui qui leur a ouvert.

De toutes façons personne ne fait vraiment attention à elle. Si elle survit, peut-être que Jimmy ou Séveride auraient de la visite, s’ils survivent eux aussi. Mais pour le moment, elle préfère réfléchir à d’autres choses. Au lieu de rester dans les rues, Hécate entraine ses acolytes sans un mot, choisissant de fouiller les potentiels cadavres sur son passage.

Une des voitures de flic abandonnée lui permet de trouver du matériel. Béni soit les américains et leur besoin de compensation ou de détenir de quoi tuer son prochain en cas de pseudo légitime défense. Au fils des minutes, puis de l’heure, elle ne pense qu’à s’éloigner du groupe, de cette brune timbrée et de tout cela, même des mortels qui peuvent se trouver sur son passage. Elle ne leur en veut pas. Ils sont tous sous le coup de la peur et de la souffrance, l’important pour eux est de survivre, malgré les bons et les mauvais choix.

Elle abandonne sur son passage tout ce qui parait agitée, préférant embarquer l’enfant et sa mère sans se mêler aux autres, leur expliquant que c’est le mieux à faire. Elle esquive de justesse des affrontements et au fur et à mesure s’éloigne de l’épicentre. Malheureusement tout ne se déroule pas parfaitement, Hécate est prudente, mais dans sa course vers les extérieurs de la ville, la mère du petit garçon est emportée par une des créatures dont elle n’avait pas vu l’arrivée.

De fil en aiguille, elle se retrouve aux alentours du potomac. Sans s’être surchargée, elle n’est pas sans arme, l’enfant avec elle est toujours en vie. Sale, en sueur, elle attrape le gosse par l’épaule et le tire contre elle. Elle doit déterminer avant si il y a des créatures capables de nager, des créatures dans l’eau et surtout si elle peut trouver une embarcation potable. Si le groupe s’était mieux entendu, ils auraient pu parvenir jusqu’ici et prendre les avirons pour tenter de s’en aller, maintenant elle est seule avec un gamin.

Par la rivière, ils pourraient descendre jusqu’au sud, et si jamais elle se retrouve face à la fumée, elle proposerais de passer sous l’eau, à la nage, tout cela, si bien sûr, il n’y a pas de bestiole capable de les bouffer dans l’eau ! Elle vérifie donc cela, et peut-être qu'elle pourrait s'en aller de cette cité à la con!

Verrouillé

Retourner vers « Washington — La cité disparue »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité