L'Eredras (Séraphine - Kaylee Sutton)

Façade sobre, sans excès, l'Eredras ouvre une porte à double battant sur ses entrailles. Ce salon de tatouage mixe avec un cabaret noir.
Nephilim

Oishi Seijitsu

Nephilim

Oishi Seijitsu

Messages : 517
Enregistré le : 26 juin 2016, 12:46
Nephilim
# RP terminés RP en cours

Oishi Seijitsu

» Publié par Hope

» 15 juin 2017, 12:56

Je frappe à la porte de l'appartement en faisant clignoter mon aura. Une manière de prévenir la personne derrière la porte de qui l'attend. Peut être qu'elle se demandera si ce n'est pas Sariel, mais bien vite, elle comprendra que mon aura n'est pas aussi puissante qu'un Originel. Et si elle peut se douter qu'un Infiltré est derrière celle-ci, elle le sera bien évidemment en me voyant moi. Je vais attendre qu'elle m'invite à entrer avant de le faire et aussitôt je lui tendrais mon téléphone portable. Dessus, une photo d'une jeune femme.

Elle se nomme Séraphine. Elle se trouve actuellement à l'Eredras et elle en est l'actuelle propriétaire. Les Sjkaldmeyjar nous ont prévu qu'elle est actuellement sans maître et vu qu'elle sont en sous affectif, nous allons rendre une petite visite à cette humaine pour lui rappeler qu'elles sont ses devoirs envers notre race. Des questions ?


Kaylee Sutton, qui était-elle maintenant ? Sjkaldmey ? Infiltrée ? Sans clan ? La question pouvait rester en suspens, mais Sariel savait parfaitement ce qu'elle attendait de lui. Mais elle n'arrivait toujours pas à entrevoir qu'elle était sa mission. Lui envoyer Oishi était sans doute un moyen pour elle d'obtenir des réponses, ou non. Mais moi, je savais parfaitement pourquoi Sariel m'envoyait là bas. Il avait deux manières de nous faire prendre conscience de nos erreurs. L'une était brutale et sans équivoque, l'autre jouait sur nos nerfs. Mais j'étais toujours réfractaire à l'idée d'avoir une esclave. Je ne me nourrissais plus auprès des prostituées, comme il nous l'avait demandé expressément. Cela m'attristait car j'avais un besoin et elles aussi. Moi, c'était l'orgone, elle c'était l'argent. Ce marché me semblait équitable. Mais maintenant que je me nourrissais de différentes esclaves du clan, je voyais la différence. La différence était dans les yeux de certaines. Elles n'avaient aucune envie d'être là. Et moi, je me sentais encore plus Oni que jamais.

Je laissais Kaylee gérer notre route. A moto ou en voiture, ce serait elle la conductrice. Un exploit vu comment je considérais les femmes. Mais je voyais plutôt une guerrière qu'une femme à mes côtés. Si elle ne parlait pas, j'en ferais de même. Je ne suis pas réputé pour mes longues tirades de toute façon. Et une fois arrivé sur les lieux, on se contenterait pour l'instant d'agir comme des clients.
Image

Nephilim

Séraphine

Humain

Séraphine

Messages : 355
Enregistré le : 09 oct. 2016, 21:06
Humain
# RP terminés RP en cours

Séraphine

» Publié par Jimmy Chesly

» 15 juin 2017, 13:35

avant

https://www.youtube.com/watch?v=y3uJEiDETKE

Dans un recoin de la salle, enveloppé dans une arcade noircie, la chanteuse élève sa voix, accompagnée par le Jazz band, la salle est remplie, alors que plusieurs créatures évoluent sur des scènes rondes dispersées à travers la salle et notamment la scène ronde centrale. Tout à l’heure le show sera un peu plus mouvementé, trois ou quatre Nephilim s’amuseront à éblouir les spectateurs et je ne peux pour autant pas m’empêcher de mordiller mon ongle en regardant tout ça.

C’est un peu du stress, mais qui ne l’est pas en regardant tourner son affaire ? Mon affaire…je déteste dire moi, mon, ma, je n’ai pas de possession sur cette terre et je n’en veux pas. On m’a appris que je ne possédais pas ma même mon corps et que tout appartenait à mon maître. Cela ne m’a jamais révolté, puisqu’à mon sens c’est normal. Les autres mortels s’asservissent de l’argent, des possessions, des choses qui leur font croire à leur libertés mais ils sont enfermés.

Peut-être plus que moi…

Les Dieux sont les seuls choses qui me suffisent et je les servirais avec dévotion. Et Amour.

Quand une dévouée vient me signaler à l’oreille que deux Nephilim de renom viennent de pénétrer dans le cabaret, j’ai un hoquet de surprise. Elle ? Mais…et Lui?

Je repousse la serveuse et lui demande s'ils sont avec des esclaves. Si on les a installé aux tables en hauteurs, sur le pourtour de la salle qui donnent vue sur la scène Les Nephilim ne sont pas rangés avec le commun des mortels, sauf s’ils le désirent.

Droite, imperturbable désormais, les cheveux rouges ondulant sur mes épaules, le corps dans une robe noire, courte aux flancs en dentelle, je fais claquer rapidement mes talons pour monter à l’étage. Il n’y a pas beaucoup de Nephilim, essentiellement des communs et quand je les repère, je m’en vais les saluer.

Oh je ne leur sers pas la main.
Ni ne leur fait la bise.

Je m’agenouille, main sur les genoux, le visage baissé, talons fesses, ils sont magnifiques. Ce qu’on dit est vrai ? Elle est devenue un ange ? Pour s’infiltrer ? Que sa souffrance a dû être longue…quand à Lui, il est infiltré. Mon coeur bat la chamade, je ne m'en remettrais pas de déshonorer Aurel.

-Seigneurs, permettez-moi de vous souhaiter la bienvenue à l'Eredras.

Tous les Nephilim sont les maîtres, certains préfèrent Dieux ou Déesse en appellation, mais pas toujours. Monsieur et Madame sont des appellations communes pour les mortels et je sais que beaucoup de Nephilim femme n’apprécient pas le terme Dame, réducteur, alors que l’on dit Seigneur pour un homme. Pour certain, je l’utilise aussi pour les femmes, mais ça manque de féminité.

Ai-je la trouille? Non.
Mais j'avoue qu'en tant qu'être supérieur, deux guerriers dans mon établissement...il ne manquerait que le Saigneur Ur et j'aurais de quoi tourner de l'oeil si j'étais plus émotive!
Image

Nephilim
Avatar du membre

Satsobek Anahk

Nephilim

Satsobek Anahk

Messages : 262
Enregistré le : 23 août 2016, 10:37
Nephilim
# RP terminés RP en cours

Satsobek Anahk

» 02 juil. 2017, 11:03

Séraphine, esclave de feu Aurel, un Caymian, fut élevée pour être la soumise parfaite. Ils ont été éduqué ensemble. Chacun à sa place, néanmoins ! Adam, père d’Aurel et Caymian, pensait que l’esclave devait apprendre à servir son maitre en grandissant avec. Je n’ai jamais partagé ce point de vue. Les humains sont si faibles qu’ils n’ont pas le temps de vieillir. Quand bien même est-ce parfois le cas, les Nephilim après 70 ans se retrouvent seuls et je n’aime pas qu’ils s’attachent à un fantôme d’autant plus s’il est humain.

Ô rage ! Ô désespoir ! Mais en me retournant dans les couloirs du casino, je réalise que vient de se produire l’inverse. Séraphine a survécu à son maitre Aurel, un fait rarissime. Trop rare pour ne pas profiter de l’occasion ! Mes doigts roulent sur le soyeux tissu des gants que m’a confectionné Caym. Je réfléchis et Séraphine disparait derrière les portes du casino.

Quelques heures plus tard, je me retrouve face au registre des Skjaldmeyjar. Mon gant glisse sur les pages et remonte jusqu’à l’année de naissance d’Aurel. Je lis quelques lignes sur les autres bébés qui avaient été écartés par Adam. Puis elle reprend l’index et revient sur Séraphine.

« Elle n’a toujours aucun maitre ?
— Non madame ! Son ancien maitre voulait que soit respectée une période de deuil.
— Elle était une bonne esclave ?
— Aurel ne s’est jamais plaint, au contraire même.
— Alors pourquoi n’a-t-elle pas de maitre ?
— Par respect pour…
— un macab ? Un Nephilim mort ? Nous n’avons plus ce luxe. Où est-ce que je peux la rencontrer ? »
Disciplinée, la Skjaldmeyjar me répond alors. Séraphine a hérité de l’établissement de son maitre, l’Éredras, un cabaret noir.

« Une humaine possède les biens de son maitre ? Une humaine hérite des biens de son maitre ? J’hésite. »

La Skjaldmeyjar cherche un indice dans mon regard.

« Est-ce de l’incompétence ou de la trahison ? J’avoue que j’hésite. J’irais m'en faire une idée ce soir.
— Dois-je la prévenir ?
— Pardon ? À vous entendre, je vais bientôt devoir lui demander la permission ? »

Je vois rouge. Les jeunes ne semblent même pas réaliser à quels points les humains prennent le pouvoir. Bientôt les Nephilim seront les esclaves des humains. J'irais lui rendre visite ce soir.

Nephilim

Kaylee Sutton

Nephilim

Kaylee Sutton

Messages : 904
Enregistré le : 27 juin 2016, 21:11
Nephilim
# RP terminés RP en cours

Kaylee Sutton

» Publié par Harper

» 03 juil. 2017, 22:43

L’aura clignote derrière ma porte. Je ne faisais rien de très intéressant, juste quelques mouvements. Ne plus m’entraîner aussi souvent me pèse. Surtout quand mon esprit a le temps de vadrouiller ci et là. C’est donc avec une certaine excitation que je vais ouvrir. Oishi a raison, je savais que ce n’était pas un Originel, mais je n’imagine pas Sariel se déplacer jusqu’ici, alors la visite d’un Nephilim Infiltré est toujours pleine de promesse pour moi. Encore plus lorsque le Nephilim est Oishi.

J’ai beaucoup de respect pour le Nephilim même si je ne comprends pas comment il a fait pour quitter les Izanaghis. Il est pourtant un exemple pour moi. Il réussit à mener son rôle au sein des deux clans. Peut-être que quand tout ira mieux, je pourrais faire de même. Je ne sais pas si Oishi l’a fait exprès, mais il m’a mis du baume au coeur. Pourquoi ? Car cette mission, elle est pour les Skjaldmeyjar. Est-ce une façon de me faire confiance ? De remettre tout doucement dans les activités de mes soeurs ? Je veux y croire. Cette idée me fait du bien en tout cas.

Les échanges ont étés brefs avec Oishi. Un “Bonjour”, “La moto est en bas” ou ce genre d’échange. Rien de bien folichon. Oishi se retrouve donc derrière moi et ma conduite sportive. À faire d’être coincée sous le dôme, je connais chaque recoin de cette ville. Les sorties nocturnes ont leurs avantages autres que de l’orgone facile.

Nous voilà arrivé à l’Edredas. Je connais cet endroit pour y être venu quelques fois, bien avant la révélation. Il y a ici le genre d’humains que je cherche. Loin d’êtres beaux, propres sur eux et cleans éthiquement parlant. Au moins le sexe est rapide et sans attaches. Maintenant que le père de Dawn est dans ma vie, ce genre d’endroits n’est plus sur mon itinéraires. Cela pourrait compromettre mon investigation qui va devoir passer à la vitesse supérieure au plus vite. Je sens que le temps vient à me manquer et j’ai pris goût à ce mystère et peut-être à ce père de famille.

On nous installe à une table et rapidement, l’humaine vient nous saluer. Sa façon de s’adresser à nous est un bon point, mais ce n’est pas à moi d’en juger. En réalité, je pense que Oishi aurait pu maîtriser cette jeune femme seule, mais peut-être suis-je là car je suis Skjaldmeyjar ?

Je me lève et fais signe à Séraphine de s’asseoir entre nous.

Assis-toi !

Ma voix est calme et détachée. Maintenant nous allons pouvoir parler calmement. Doucement, ma main attrape la sienne. Ma main est froide, mais même si on me le dit souvent, je n’y prête pas attention.

Satsobehk n’est plus très loin.Va-t-elle s’inviter à notre table ? En attendant, je laisse Oishi lui demander ce qu’il veut savoir. S’il me fait signe que je peux parler, alors je lui demanderai ce qui me passe par la tête à mon tour.

Nephilim
Avatar du membre

Satsobek Anahk

Nephilim

Satsobek Anahk

Messages : 262
Enregistré le : 23 août 2016, 10:37
Nephilim
# RP terminés RP en cours

Satsobek Anahk

» 07 juil. 2017, 12:06

Oh en effet ! Tu as raison Kaylee Sutton. Je ne suis plus très loin. Je t’entends même lui ordonner de s’assoir. J’accueille ta présence et ta remarque d’un grand sourire. Seulement, lui, il est là aussi. Lui, Oishi Seijitsu, le sexiste, le misogyne, l’Izanaghi, l’Infiltré. Son changement de clan a tellement ébranlé la sphère nephilim qu’il n’a plus d’Infiltrés que le titre.

Je n’apprécie absolument pas son intervention, même s’il n’a pas encore ouvert la bouche. Il remet en cause toute mon autorité. J’ai appris les possessions de Séraphine et je m’en occupe, car c’est à moi que revient le rôle de prendre le taureau par les cornes. Alors, de quel droit les Infiltrés se mêlent-ils de cela ? Je sais parfaitement qui je sers. N’en déplaise à Caym, c’est Sariel qui me donne mes ordres. Si dès les premiers jours, il sape mon autorité en envoyant son larbin, cela va mal se passer pour moi, pour nous.

Comment les Nephilim pourraient-ils respecter les anciens lieutenants de Caym si ce sont les Infiltrés qui veillent au respect des anciennes lois ? Cette mission doit me revenir, pour que je puisse recruter. Voilà ! Je m’énerve toute seule ! Quelle différence pour les Infiltrés, puisque c’est à eux que j’obéis ? Toutes ces questions s’accumulent dans ma tête. Je vais devoir m’entretenir avec Sariel. Voyons le bon côté des choses, tant mieux ! C’est un bien bel homme.

Pour le moment, je préfère ne rien dire à M.Seijitsu. Il est peut-être là pour une tout autre raison après tout. Mais j’en doute. Je ne lui dirais rien de toute façon, ce type est trop arriéré et obtus pour me comprendre. À ma dernière rencontre, j’ai bien remarqué son sexisme. Il ne peut pas me comprendre, car de toute façon, il n’écoutera pas les propos d’une femme. Alors, passons !

Je m’appuie sur le rebord d’un meuble et les observe. Je suis tournée vers Séraphine. Je salue d’un geste de la tête tant Kaylee Sutton que Oishi Seijitsu. Je le laisse commencer son discours, car je viens d’avoir une idée géniale en découvrant un fin tatouage sur lui. Si tu demandes des comptes à Séraphine, tu vas te jeter tout seul dans la gueule du loup et cela va m’amuser.

Nephilim

Séraphine

Humain

Séraphine

Messages : 355
Enregistré le : 09 oct. 2016, 21:06
Humain
# RP terminés RP en cours

Séraphine

» Publié par Jimmy Chesly

» 17 juil. 2017, 15:19

L’ordre est donné. Certains humains, mal éduqué, persuadés d’être libre, ou dont les pensées seraient parasités par beaucoup de chose idiote hésiterait mais d’un seul mouvement, je me redresse pour m’installer.

Rapidement je me glisse sur la banquette entre les deux. Veulent-ils me partager ? Dois-je me tourner vers la Nephilim pour qu’il nous regarde ou les laisser simplement faire? ce qui me fera immédiatement succomber à des tendances indécentes.

Je resserre mes cuisses, sous ces pensées un peu trop luxurieuses, mais je dois dégager de l’Orgone. J’ai l’audace de croire qu’ils me veulent ainsi, mais j’ignore pourquoi ils sont venus. Je n’ai pas une attitude très humble, je veux leur plaire, alors je fais ce qu’il faut.

-Désirez-vous quelques choses en particulier de ma part Seigneurs ?

J’ignore ce qu’ils me veulent et je suis curieuse. Alors je leur souris, si les serveurs viennent, je ne prendrais rien, mais je suppose qu’ils ne veulent rien. Pour autant, alors que je me retrouve entre eux, j’aperçois une silhouette qui ne m’est pas inconnue, bon sauf si elle n’est pas visible, alors j’ai rien vu.

Mais dans le cas où oui, je sais par avance qu’elle ne comprendra pas que je n’ai pas été tué en même temps que mon maître, comme il aurait fallu que cela soit. Aurel ne le voulait pas, j’aurais peut-être du demander au skjald’ de le faire pour autant. Mais j’avoue, j’ai faillis, je voulais perdurer l’héritage d’Aurel et de son père…l’Eredras et mes tatouages. Et je ne voulais pas mourir. Je suis imparfaite, je le sais.

Mais je ne mentirais pas, je le dirais, je n’ai pas d’excuse. Serais-je puni ? Je n’en sais rien, mais je baisse le regard, toujours si je la vois, en signe de respect.
Image

Nephilim

Oishi Seijitsu

Nephilim

Oishi Seijitsu

Messages : 517
Enregistré le : 26 juin 2016, 12:46
Nephilim
# RP terminés RP en cours

Oishi Seijitsu

» Publié par Hope

» 13 août 2017, 14:33

L'humaine se présente rapidement à eux et déjà mon poil s'hérisse. Je n'ai rien contre les humains, mais je ne suis plus de leurs mondes. Je sais que pour la première fois de ma vie, je n'obéis pas véritablement à un ordre de Sariel. Il m'a "conseillé" de prendre une esclave, j'ai mes propres raisons de ne pas le faire. Je suis peu présent, et je n'ai guère le temps de gérer un si encombrant fardeau. Alors je sais que si Sariel m’envoie ici, c'est pour me rappeler ce que je DOIS faire. Cela ne me fait ni chaud, ni froid, pourtant quand l'humaine s'approche, mes yeux se posent sur les différents tatouages que je peux observer sur elle. Mes yeux sont attirés indéniablement vers ses lignes, ses courbes, ses couleurs. J'en veux à Sariel. Il a découvert si facilement l'une de mes fascinations. Mais cela ne veut pas dire que j'y succomberais aussi facilement. Je regarde vers une femme qui nous regarde. Je ne sais rien d'elle mais son aura (?) m'indique quelle est Nephilim. Je reporte donc mon attention sur l'humaine qui est assise à présent.

Ton maître est mort. J'attends ton rapport sur ta situation actuelle et sur ce que tu as fait depuis sa mort.

Je regarde vers Kaylee, un simple regard qui peut lui faire comprendre qu'elle peut bien évidemment participer à la conversation.

Les fleurs, les femmes, les pirates, le sablier et la montre attire de nouveau mon regard. J'aimerais bien la contempler nu pour observer chacun de ses tatouages et surtout les comprendre. Pourquoi celui-ci ou celui-ci, pourquoi ici. Je me renfrogne en m'enfonçant dans le canapé et en croisant les bras sur mon torse. Sariel est un être insupportable quand il le veut. Mais il sait assez bien cerné les gens, assez rapidement. Surtout les siens. Il sait parfaitement les manipuler pour qu'il donne le meilleur d'eux même. Je l'ai vu en action et je sais qu'il le fait aussi avec moi de main de maître. Je NE veux PAS d'esclave. Je n'ai pas le temps. Alors, je pense un court instant à Princesse. Et enfin, je reprends le cours de la discussion. Non à cause de Princesse, mais parce que je me souviens que les sentiments ne servent à rien. Ils nous affaiblissent.
Image

Nephilim

Séraphine

Humain

Séraphine

Messages : 355
Enregistré le : 09 oct. 2016, 21:06
Humain
# RP terminés RP en cours

Séraphine

» Publié par Jimmy Chesly

» 21 août 2017, 20:30

-A l’heure d’aujourd’hui, Seigneur, je suis une esclave sans maître. J’attends d’être rendu à ma première utilité et servir un Seigneur Nephilim, comme j’ai été éduqué pour le faire. J’ai continué, depuis la mort du Seigneur Aurel, à tenir l’Eredras et à m’entourer d’esclaves appartenant à des Nephilim, parfois, pour perfectionner certain dans la servitude. J’ai perduré l’enseignement de mon maître et veillé à suivre ses instructions.

Je me suis gérée seule, je n’ai pas besoin que l’on me donne des ordres pour tout, j’aurais aimé enseigner aux mortels la servitude comme on doit l’apprendre, l’abnégation et le dévouement, tout en sachant pertinemment vivre quand le maître n’est pas là.

Volontairement, je dégage ma nuque pour qu’il puisse admirer les tatouages dans mon cou, d’un geste sensuel et subtile, d’apparence involontaire, j’aime le regard des hommes Nephilim et j’aime qu’ils me voient comme l’objet d’art que je représente.

Je croise mes cuisses d’ailleurs sous la table, je suis entourée par deux puissants guerriers et observée par un lieutenant de Caym, autant dire que cela fait longtemps que je n’ai pas eu de si puissant à ma proximité, et que je me sens à la fois impressionnée et gonflée à bloc.

Que dire de plus ? Je n’ai pas été une arme redoutable, mais j’ai veillé à continuer ce que l’on m’avait appris, l’Eredras se porte bien, des Nephilim y viennent parfois, je ne me suis pas détournée un instant de ce que je suis, j’ai vécu seule, agis seule, je n’attends que le retour d’un maître que je pourrais servir…
Image

Nephilim

Kaylee Sutton

Nephilim

Kaylee Sutton

Messages : 904
Enregistré le : 27 juin 2016, 21:11
Nephilim
# RP terminés RP en cours

Kaylee Sutton

» Publié par Harper

» 07 sept. 2017, 14:16

Je salue à mon tour Satsobehk et Seraphine s’installe entre nous deux. Je suis un peu sur le côté, le coude posé sur le dossier et la cheville sur ma cuisse. On peut sentir l’orgone émaner d’elle et pas une seule fois je n’y touche. Les humains sont de tels livres ouverts. C’est si décevant. Pourtant, il y en a d’autres qui feraient mieux de cacher leurs jeux. Même Séraphine a remarqué les regards de Oishi. Je ne connais pas beaucoup le Nephilim. Je ne peux que me faire à sa réputation qui selon l’immortel à qui vous demanderez, différera du tout au tout. Fidèle et traitre. À croire qu’on a ce point en commun. Mon regard s’est arrêté bien plus longtemps sur l’Infiltré que sur l’humaine. J’ai ce point commun avec Satsobehk, que je ne porte pas une grande importance aux humains. Ils seront toujours utiles et certains plus précieux que d’autres, mais à choisir entre protéger un Nephilim et un homme, ce sera toujours les Déchus qui auront ma priorité.

Nous n’avons aucune trace de la liste des biens de ton maître. Tu aurais dû venir t’enregistrer sur le registre pour qu’on t’en trouve un nouveau et que ces biens lui reviennent.

Asmodéens, Izanaghis, Infiltrés, Vestales, Insoumis ou encore Hespérides, qui pourrait bien être interressé par un tel endroit ?

Tu as bien conscience que tout ceci ne t’appartient pas et reviendra à l’un des Cinq ? Les esclaves ne possèdent rien. Les Originels possèdent tout.

Mon ton est aussi froid et détaché qu’il puisse l’être. Mes paroles peuvent être violentes, je le sais. Je suis consciente de ce que je suis en train de lui faire vivre. Être aux côtés de Kurt toutes ces années et en infiltration au milieu des humains m’a appris beaucoup. Je les ai fuit très longtemps, mais on ne peut plus dire qu’on peut se le permettre aujourd’hui. Je ne connais pas la relation qu’elle avait avec lui, mais je peux deviner en regardant comment cet endroit est tenu, qu’elle tenait à lui. Bien sûr, elle aime la luxure, mais le pouvoir des Nephilim sur les hommes est beaucoup plus insidieux. Je suis en train de lui faire comprendre qu’elle doit oublier son maître, que tous ses souvenirs vont appartenir à un autre et qu’elle ne pourra rien y faire car c’est ainsi. Elle est humaine et n’a aucun droit parmi les déchus.

Je me demande toujours pourquoi je suis là.

Nephilim

Séraphine

Humain

Séraphine

Messages : 355
Enregistré le : 09 oct. 2016, 21:06
Humain
# RP terminés RP en cours

Séraphine

» Publié par Jimmy Chesly

» 13 sept. 2017, 16:52

-A la mort de mon maître, je me suis immédiatement présentée aux guerrières. Je n’aurais jamais eu l’audace de me croire libre. Je ne possède rien, je ne fais que préserver les biens qui m’ont été laissé pour mon futur possesseur.

Je me défends peut-être un peu en disant cela, mais je n’aime pas l’idée qu’on croit que j’ai pris ce temps pour être libre. Ce n’est pas le cas. Je me suis remise aux guerrières, j’ai fait ce que je devais faire. Je ne suis rien de plus qu’un bien, je n’ai pas de voix de décision, les guerrières semblent avoir respecté un testament laissé par mon maître, qui suis-je pour leur dire de ne pas le faire ?

-Oui Seigneur, rien n’est à ma possession, pas même moi.

Je ne suis pas de celle qui pense avoir des droits, je n’ai que celui de respirer, et encore, les Dieux me l’ont laissé. La sévérité de la dame Sutton me trouble, elle ne me laisse rien que le droit de répondre, et encore, peut-être prendra-t-elle cela pour de l’insubordination. Ai-je fait une erreur en ne me trouvant pas de maître ?

Je sais que la Dama Anahk nous regarde, et je crains encore plus ses paroles à elle. J’accepterais ma punition pour mon erreur, m’en défendre serait une insulte, en tous cas, c’est ce qu’on m’a appris, alors je ne le ferais pas.
Image

Verrouillé

Retourner vers « Eredras »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité