Les pots cassés [Lucy]

Nephilim

Harahel

Originel

Harahel

Messages : 498
Enregistré le : 08 juin 2016, 13:37
Originel
# RP terminés RP en cours

Harahel

» Publié par Heru Ur

» 18 nov. 2017, 11:57

Concentré sur les affaires récentes, Harahel revient au Four Seasons. Durant la montée, son ascenseur croise celui de Raven qui cherche à récupérer un téléphone après avoir exprimé avec un peu trop de ferveur son impatience sur le combiné de sa chambre. Quand il entre dans la suite, le désordre ambiant inquiète l’Originel. Dans quel pétrin a bien pu se fourrer Lidrya ?

Il redescend pour rejoindre sa fille. Assise sur le rebord du bureau, ses jambes dandinent alors qu’elle tient un téléphone contre son oreille. Il l’aurait bien observée plus longtemps, mais son aura trahit sa présence. L’homme qui l’a conduit ici s’écarte face à son mentor, il se recule, franchit une porte à reculons et disparaît. Harahel n’interrompt pas sa fille, il se contente d’un sourire quand leurs regards se croisent enfin. Ignorant que le groupe est séparé, il se contente de tendre une petite boîte à Raven.

Elle ne contient rien d’extraordinaire, c’est un présent ramené des profondeurs de Kabbale. Un petit quelque chose qui a toujours plu à Raven. Un petit quelque chose qu’elle observait dans les royaumes de Kabbale étant enfant. Rien de magique, rien d’extraordinaire. Harahel l’a croisé sur sa route du retour. Il a pensé à elle et l’a ramassé pour sa fille.

Il la regarde et sent bien que son impatience au téléphone cachait un autre sentiment, la peur. Loin de lire dans les pensées, Harahel sait tout de même repéré les sentiments sur les visages, surtout ceux de sa famille.

— Qu’est-ce qui te tracasse tant ?

Nephilim

Raven

Nephilim

Raven

Messages : 524
Enregistré le : 26 juin 2016, 12:46
Nephilim
# RP terminés RP en cours

Raven

» Publié par Hope

» 19 nov. 2017, 14:25

8| 8| 8|

:dubitatif: :dubitatif: :dubitatif:

:aille: :aille: :aille:

J'ai pas un pouvoir de remonter dans le temps ? Ha si ? Mais je le sais pas ? Encore bien heureux tiens !

Alors je mate l'originel en face de moi et je bousille le nouveau combiné que j'ai en main alors qu'il me tend une boîte et qu'il me pose une question.

Qu'est ce qui me tracasse ?

Je le regarde genre "j'ai bien entendu ?"

Qu'est ce qui me tracasse ? Sérieusement ?

Oui, il est sérieux, cela se voit.

Pauvre con !

Je bazarde sa main d'une gifle de la mienne et la boîte va s'écraser contre le mur alors que le gars de mon père ferme la porte en se demandant sans doute comment faire en sorte que tout passe inaperçu entre une Raven et une Originel. En gros, c'est mort pour lui, mais je m'en fou.

Tu te fou de ma gueule c'est ça ?

Et je vois bien à son visage que non et cela me fou encore plus rogne.

T'es vraiment qu'un con ...

Mon regard est attiré par l'objet au sol et j'aperçois une pierre d'Onyx un brin "banal". Je sais qu'elle vient de kabbale, car elle est façonné d'une manière bien particulière et ma mère m'a expliqué que les hommes offraient souvent des pierres aux femmes. Elle voulait m'en offrir une, mais je trouvais le contexte tellement niais qu'il était hors de question cela ! Pourtant, je m'étais retournée pour regarder cette pierre noie en particulier. Je pensais que personne ne m'avais vu et c'était il y a des dizaines et des dizaines d'années. Alors, je reportais mon regard vers Harahel avec une mine mi-boudeuse (version Lidrya)/ mi-hargneuse (version Raven).

Va te faire foutre !

Et je me bougeais pour le bousculer et ramasser la pierre que j'enfilais dans ma poche comme si de rien n'était. Voilà, j'étais un brin calmé vu que j'avais gueulé. Alors j'allais rasseoir mon cul sur la table pour le maté. Avec véhémence.

T'es pas dans cette foutu église ? Je comprends rien. Ma Navigatrice m'a dit : L'église. Il se passe un truc. Et toi t'es là, genre "youhou tout va bien". Putain c'est quoi ce délire !

Et je me relève, et je fais trente six mille pas et je fais gaffe de pas montrer que j'ai mal à l'épaule à cause d'Heru Ur. Si je vois ce type, je l'explose. Oui, ok, je crève. Mais rien à foutre. Je ne veux PLUS JAMAIS le voir de ma VIE. Et comme elle est "sensée" être hyper longue. Autant dire que c'est finit "entre nous". Haha ! Comme si il y avait eut un nous.

Ok. On la refait d'ans l'ordre. On va faire une sortie en Kabbale. Princesse va mal. On est chez le Prince Poupre avec cette conne. Alors Séveride en profite pour coucher avec ma sœur, "genre" pour la réconforter. Mais on sait qu'il y a du grabuge chez le Prince Noir. Alors on va voir. Y a personne, et Princesse me donne ma route. Toi qui a des emmerdes à l'église. Mais j'ai été appelé ailleurs. Du coup, je perds le groupe, Lil' et le frangin aussi Jimmy. ET quand je reviens, plus de royaume plus d'église. Et on me demande de trouver Kurt ? C'est quoi ce putain de bordel HADES ? Encore un autre de tes putains de jeux ?

Et vous me connaissez, je suis moi. Alors je finis par aller vers lui de manière menaçante. Fay doit se racheter, alors, si je dois les sortir, même face à notre mort, elles le feront. Mais pour l'instant, je ne fais rien. Je me contente de ne laisser aucune espace entre mon père et moi.

Explique toi maintenant Originel.

Les Originels, je veux les bouffer. Mon père. Lui. Je l'adore. C'est d'ailleurs pour cela que ma main est dans ma poche, à tenir cette pierre comme un grigri. Mais ces putains d'Originels, je vais tous les bouffer !
Image

Nephilim

Harahel

Originel

Harahel

Messages : 498
Enregistré le : 08 juin 2016, 13:37
Originel
# RP terminés RP en cours

Harahel

» Publié par Heru Ur

» 19 nov. 2017, 15:13

Non, je pose une question pour obtenir une réponse. Savoir ce qui te tracasse le plus me donne mes priorités.

— T’es pas dans cette église ?
— La dernière fois que j’ai mis les pieds dans une église, tu n’étais pas née.


Et pour cause, il s’agissait d’Hecate et non d’Harahel dans cette église, un fait que l’Originel ignore, car il était trop enfoncé dans les royaumes de Kabbale pour avoir une vision de ce qui se passait chez le Prince Noir.

Les explications de Raven ne l’aident pas vraiment à comprendre, mais il ne l’interrompt pas. Il remarque surtout que Raven ne répond pas à sa question, pour changer. Il aurait préféré ne rien entendre sur Severide et Princesse.

— Jalouse ? demande-t-il pour se venger de lui avoir mis cette image en tête.

Il n’attend pas de réponse.

— Des Skjaldmeyjar sont déjà parties à la recherche de Kurt. Elles reviendront avec lui. Je leur fais confiance.

Il l’observa ramasser la pierre et ne fit aucune allusion. Il aurait vexé Raven.

— Les échecs sont un loisir de patience, Raven. Tu sais comment les Français ont convaincu les Américains de les protéger d’une invasion russe en 1960 ? Ils ont fabriqué leurs armes atomiques et ils ont dit à leurs alliés : Si les Russes nous envahissent, on atomise Washington grâce aux missiles de nos sous-marins. Diabolique et efficace. Aucun mort, quelques égos froissés. L’Europe a pu émerger et la France est restée à l’ouest du rideau de fer. J’ai fait pareil avec les Anges. Si les militaires atomisent Vegas, nous prenons Paris, comme nous avons pris Washington.

Les Anges ont beau dire qu’ils détestent la Terre, ils tiennent à Paris et ne semblent pas pressés de retourner en Eden. Asmodée et Djinn protègent le dôme. Vesta protège les Nephilim de l’humanité et Sariel les protège du monde virtuel. Mais les Infiltrés ne les protégeaient plus d’un militaire voulant raser Vegas depuis l’élection de Trump. Il fallait donc faire deux choses : prendre Washington et envoyer un signal fort aux Anges, leur rappeler que les Nephilim pouvaient prendre Paris.

— Tout ne s’est pas passé comme prévu, mais le résultat me convient. En revanche…

Les murs se noircissent, des yeux apparaissent sur les portes et effraient inconsciemment tout être humain qui voudrait s’approcher de ce bureau. Les systèmes électriques s’éteignent et toute trace de magie templière éventuellement présente s’estompe.

— j’aimerais savoir qui t’a sauvé à Coachella. Le Prince de l’Ombre a rempli sa part de contrat en te déposant au pied de Lucy. Tu as eu de la chance, car je t’avais dit qu’il s’était senti insulté. Sache qu’il a disparu et je ne sais pas encore pourquoi. Je pense qu’on est pas prêt de le revoir.

Même Harahel ignore où il se trouve. Ce n’est pas rassurant, tout laisse à croire qu’il est mort.

— Une Skjaldmey m’a dit que tu avais franchi un portail noir, mais je viens de vérifier. Aucun autre portail kabbalistique n’a été ouvert à Coachella, si ce n’est celui pour te jeter dans l’arène. Qu’est-ce qu’il s’est passé ensuite ? C’est pareil pour les humains qui l’ont franchi avec toi, je ne les ai pas sentis dans les royaumes de Kabbale. Leurs âmes ne me sont pas parvenues. Quelqu’un les a achetées et à mon avis, il possède la tienne aussi.

Alors, forcément, après une telle déclaration, on comprendra que le sort de Severide comme celui du Prince Noir passent au second plan. Il a assez confiance dans les Nephilim de ce groupe pour veiller entre eux et sur Lidrya. Ce qui inquiète le plus Harahel en ce moment, ce n’est ni son épouse, ni ses autres filles, mais bien Raven et son âme.

Nephilim

Raven

Nephilim

Raven

Messages : 524
Enregistré le : 26 juin 2016, 12:46
Nephilim
# RP terminés RP en cours

Raven

» Publié par Hope

» 19 nov. 2017, 16:43

Je fronce les sourcils car j'ai une confiance aveugle en Princesse, notre navigatrice. C'est donc forcément moi qui n'est rien compris. Encore une fois. Je souris à mon père quand il me demande si je suis jalouse pour Séveride.

Depuis quand les Nephilim Sont jaloux ?

Retour à l'envoyeur, non ? Car je ne suis absolument pas jalouse. Mon père doit bien se douter que j'ai couché avec tout mon groupe. Je finirais bien par coucher avec Séveride. Je voulais juste faire comprendre au Pater pourquoi Séveride regarderait ses pieds la prochaine fois. Et puis, il pourrait taquiner gentiment Princesse. Elle a parfois besoin d'être bousculer. De toute façon, on sait tous que je casserais Princesse Séveride dès que l'on batifolera ensemble. Alors, il vaut mieux pour lui qu'il se cantonne à Princesse. Le Barge, le plus assoiffé de nous tous, me chambre souvent, mais de là à passer à l'acte. Disons, qu'il préfère voir ailleurs si j'y suis. Il n'est pas aussi fou qu'on le dit.

Si tu le dis.

J'hausse les épaules quand il me parle de Kurt. J'en ai pas grand chose à faire de cet humain. C'est juste que je ne comprends pas pourquoi Fay m'a parlé de lui. Alors si les sjkaldmey me le ramène, ça me va très bien. J'arrête pas de courir depuis des lustres pour toujours revenir au même point de départ et cela commence à me gonfler grave ! Mais mon père finit par me parler de le France, de la Russie et de Washington et il peut voir à mon visage que j'en ai rien à foutre de ce qu'il me raconte, voir même que cela m'insupporte pas.

Ce n'est qu'une Terre. Tu en fais ce que tu veux. Cette Terre ne m'appartient pas. Ce n'est qu'un monde parmi tant d'autres. Moi, je la trouve trop bruyante. Trop grouillante. Elle est fatigante. Je ne l'aime pas. Je préfère le camp des Cluster-Kas. On se lève avec le soleil, on se couche avec lui. On se combat ma journée, on baise la nuit et on fête nos morts. Beaucoup plus tranquille comme monde.

Moi, je suis un mec dans ma manière de faire. On s'engueule et s'est terminé. Mais tout le monde me voit comme une fille. C'est assez traumatisant vous savez.

Tu fous tout de même une belle merde a invoqué un monde de kabbale sur la terre non ? Tu étends ton royaume ? Certain vont le voir ainsi en tout les cas. Tu as bien entubé le Prince noir. J'aimerais pas être à sa place.

Je repense à son monde et je suis triste.

Pourquoi a t'il fait cela ? J'aimais tellement son monde. Je m'y sentais bien. Pourquoi on en veut toujours plus ? Je n'aime pas vos sentiments.

Je me relève et je me secoue comme si en faisant ainsi je faisais tomber la poussière de ses sentiments belliqueux. Moi, je suis très terrestre. Je ne veux pas que l'on aime et je veux toujours m'améliorer et me dépasser. Mais je ne veux pas plus. Ce que j'ai me suffit amplement.

Mon groupe doit revenir, j'en ai marre d'être ici. Je tourne en rond.

Ce qui était très très vrai ! Et puis ces pauvres humains avaient bien trop peur de moi.

Si ça te convient alors ...

Je lève les yeux au ciel car OH le grand Hadès a parlé. Rendons grâce à Dieu qui dit que c'est bien. Merveilleux ! Parfois, je me rends compte qu'il est vraiment un Dieu et qu'il joue à Dieu et qu'il se prend pour Dieu. C'est tellement dommage. Mais il y aura toujours des Julie pour y foutre la merde et cette pensée me fait sourire alors que ce qui nous entoure change. Je ne me sens pas "ultra" à l'aise mais je ne balise pas pour autant.

Si on ne me dit pas les choses, je ne peux pas y répondre. Il s'est sentit insulté ? Et bien il n'avait qu'à me le dire ! Je lui aurais alors expliqué à quel point cet objet banal était le plus beau de tous. Comme une simple pierre d'Onyx. Mais si tu me dis qu'il a disparu, alors je le chercherais et je le retrouverais.

Ce n'était sans doute pas dans les ambitions de mon père, mais moi, je suivais juste mon instinct; Mon envie. Je le retrouverais sans doute pour le tabasser, ou bien pour baiser avec lui. Ou juste pour taper la causette avec lui. J'en sais rien. Et je m'en fou. Mais ça me fait chier que l'on disparaisse comme ça. Le truc, c'est que je n'en ai pas le temps. J'aimerais bien avoir le don d'ubiquité pour le coup ! Mais quand il finit par me parler d'âme et de prix, il peut voir que je ne rigole plus du tout.

Depuis quand les Nephilim ont une âme Hadès ? Nous retournons au néant quand nous mourrons d'une voleuse d'âme. Est-ce que tu penses que l'on peut prendre possession de moi ?

J'aime pas du tout cette idée. Imaginer une Raven gentille ? Au secours !!!!

J'ai pas eu le temps de réfléchir. Fay a déjà ouvert des portails. Mais ... Mais elle m'a dit que ce n'était pas comme quand Kurt était là. Je ne savais pas que Fay avait ce pouvoir, mais maintenant que tu en parles, c'est arrivé quand Kurt était là. C'est peut être ce que voulait dire Fay. Mais l'autre fois, il n'y avait pas Kurt. Pourtant, je me suis retrouvée dans ton lit, nue comme un ver et Lucy aussi. Et d'après ce que j'ai compris Arthémis aussi. Sans doute les autres aussi alors ? Je ne sais pas comment fonctionne la Kabbale, c'est votre truc ça. Moi, je pensais que Fay était le vecteur et que c'était le royaume des Ombres, non ?

A priori, non. Donc je me suis gourée. Donc si vraiment quelqu'un possède mon âme, il a intérêt à avoir les Corones bien accroché. Car je vais les lui arracher !!!
Image

Nephilim

Harahel

Originel

Harahel

Messages : 498
Enregistré le : 08 juin 2016, 13:37
Originel
# RP terminés RP en cours

Harahel

» Publié par Heru Ur

» 22 nov. 2017, 19:20

Harahel ne ment pas, mais conseille souvent de ne pas poser de questions quand on ne veut pas connaitre la réponse. Alors, quand on lui pose une question aussi précise, il répond et s’efforce même de détailler.

— Depuis quand les Nephilim sont jaloux ?
— Depuis toujours et les Originels aussi. Avant même de descendre sur Terre,
répond-il en haussant les épaules.

Cet aparté terminé, il écoute Raven lui parler de la Terre. Ce monde ne lui plait pas et cela le désole qu’elle ne s’y retrouve pas. Il lui arrive même de ne pas comprendre sa fille, ses aspirations du moins et surtout ce qui la rendrait heureuse.

— Ce n’est pas un Royaume comme les autres. Ce sont les rêves des humains de la Terre qui forgent les autres royaumes. Sans Terre, la Kabbale se vide. Elle ne mute pas, elle ne change pas, elle ne meurt même pas. Elle se vide, des royaumes disparaissent. Un peu comme celui du Prince Noir. Tu as vu, non ?

Le Royaume du Prince Noir avait laissé place à une fine poussière ressemblant à du charbon. C’était la première étape du processus. Après, il n’y aurait plus rien. Tant que personne ne rêverait de ce Royaume, personne ne pourrait s’y rendre. Le Prince Pourpre ne pourra même pas étendre ses terres, car il n’y pensera pas. On ne pense pas à ce qui n’existe pas.

Raven parle alors avec nostalgie de son Prince de l’Ombre. Elle ne savait pas qu’il était blessé, qu’il s’était senti insulté par le cadeau de Lucy. Sans doute ignorait-il la valeur sentimentale de ce présent. Il comptait énormément pour Lucy. Elle a offert quelque chose qui lui était très cher. Le Prince ne l’a pas compris. Raven n’a pas compris que chacun ne l’estimait pas de la même façon.

— Chacun réagit différemment. Princesse ressent mieux les sentiments, mais du coup, elle souffre dans ses chairs quand elle sent la douleur de l’autre, elle pourrait y perdre son âme.
— Depuis quand les Nephilim ont une âme Hadès ? Nous retournons au néant quand nous mourrons d’une voleuse d’âme. Est-ce que tu penses que l’on peut prendre possession de moi ?
— C’est justement parce que nous avons une âme qu’on parle de voleuse d’âmes. Dans le passé, certains parlaient de dévoreuse d’âmes. Et pour répondre à ta question : Oui. On peut prendre possession de toi, de bien des façons.


Pourquoi les décrire, elle le savait. Elle ne poserait pas la question, sinon ? Pour le coup, il ignorait si sa fille posait la question par rhétorique ou pour avoir des exemples. En revanche, il sentait clairement la fausse piste que suivait Raven concernant les portails. Il posa donc une série de questions pour l’amener à une évidence : elle n’avait pas rejoint le royaume des Ombres.

— Comment cela s’était-il passé avec Kurt ?

— Comment cela se passe habituellement quand tu rentres dans les Ombres ?

— Et là, c’était pareil ? Tu étais consciente de l’autre côté ?

— Sur quel royaume as-tu ouvert les yeux, après être passé par le portail finalement ?

— Elsee, Race et Heru Ur sont revenus par un portail du Prince Pourpre, eux. Et toi ? Pour revenir ici ? Comment as-tu fait ?

Nephilim

Raven

Nephilim

Raven

Messages : 524
Enregistré le : 26 juin 2016, 12:46
Nephilim
# RP terminés RP en cours

Raven

» Publié par Hope

» 26 nov. 2017, 21:09

Le seul moment où je réagis vraiment, c'est quand il parle de Princesse. Alors c'est ce que ressent sa sœur ? Tout le temps ? Elle regarde son père avec un regard assassin.

Et t'es même pas capable de la protéger.

Elle retient le mot connard. Elle a envie de bouffer du lion, de buter de lion, de tous les étriper. Mais surtout, ce qu'elle veut en cet instant, c'est serré sa sœur dans ses bras.

Je finis pourtant par m'asseoir sur la table. Je croise les bras et les jambes et j'écoute le prof parler.

— Comment cela s’était-il passé avec Kurt ?
- Pas la moindre idée, on se battait.

— Comment cela se passe habituellement quand tu rentres dans les Ombres ?
- Je plonge dans ma propre ombres

— Et là, c’était pareil ? Tu étais consciente de l’autre côté ?
- Oui. Je plonge dans mon ombre ou dans les ombres ambiantes. Et non, je n'étais pas consciente, mais me retrouver face à un Archange, cela ne m'aide pas à rester bien consciente.

— Sur quel royaume as-tu ouvert les yeux, après être passé par le portail finalement ?
- Quel portail ? Je vais dire, ici, dans cette chambre. Et franchement, ta piaule et celle de Lil', ça craint grave.

— Elsee, Race et Heru Ur sont revenus par un portail du Prince Pourpre, eux. Et toi ? Pour revenir ici ? Comment as-tu fait ?
- J'ai tenté d'ouvrir un portail avec Fay. Mais après, je ne sais pas, je suis revenue ici.


Je finis par soupirer et par lever les yeux au ciel. Puis au final je baille.

Tu t'adresses à la mauvaise sœur. Cette discussion me fait chier. Je comprends rien à ce que tu veux me dire et moi, les devinettes, j'ai jamais aimé cela. Joue au prof avec ta femme mais pas avec moi. Je percute pas. Tous ça, je m'en fou. Mais je retiens tout de même quelques trucs.

1/ On me possède. Franchement, je sais pas qui mais il ou elle est très con.

2/ On ne touche pas au Prince des Ombres. Grave erreur. Il m'appartient. Autant que je lui appartiens. J'ai horreur qu'on touche pas à mes hommes. Le Prince des Ombres, c'est pas un jouet, c'est pas "juste" une créature bouche trou. C'est un coéquipier ! Il l'a peut être pas compris lui, mais on touche pas à mes hommes.

3/ Ma sœur vit un enfer depuis qu'elle est qui elle est et même pas ...


L'aide ? Il le ferait sûrement, sauf si elle ne veut pas.

Donne moi son problème. Je le gérerais à ma manière.

Je l'ai dit, on touche pas à mes hommes.

4/ Dans le royaume du Prince Noir, avant que tout ne disparaisse, je n'ai jamais été aussi bien. J'avais en moi tout cet orgone et rien ne fuitait. Pourquoi ? Princesse semblait avoir compris, mais je me dis toujours que si on veut pas que je sache et bien, je n'ai pas à le savoir.

Et pour terminer, si tu veux, je te fais un exemple et tu verras par toi même ce que tu as à voir. Qui est derrière tout cela ou pas. Mais je dois retrouver tous mes hommes, et pour l'instant, je ne sais toujours pas où il sont.


Je parlais tout aussi bien du Lynx, du Drayoir, du Barge, que de Princesse, de Princesse 2, Lil, Julie, mais aussi du Prince des Ombres. Putain, ha quand les journées de cent heures !
Image

Nephilim

Harahel

Originel

Harahel

Messages : 498
Enregistré le : 08 juin 2016, 13:37
Originel
# RP terminés RP en cours

Harahel

» Publié par Heru Ur

» 03 déc. 2017, 15:40

Il sourit et passe la main dans les cheveux de sa fille. Si elle ne le repousse pas, il la serrera contre lui.

— Tu n’as pas besoin que je te parle autrement, tu as compris l’essentiel. De mon côté, je dois enquêter. Je me suis trompé sur ton Prince de l’Ombre. Désolé de te le dire, mais il est moins puissant que ce que je pensais.

Tous deux se retrouvent alors au milieu du charbon, dans une immense plaine noire. Harahel s’agenouille et attrape le seul objet qui n’est pas noir, mais de couleur crème.

— Tu n’as franchi aucun portail, Raven. Tu es morte ici et quelque chose t’a ramené sur Terre. Je n’ai pas perçu ton âme pendant deux à trois heures. Ça veut dire que tu n’étais pas ni en Kabbale, ni sur Terre.

Il lui lance l’objet qui se révèle alors être un os. En l’attrapant, l’os s’effrite et disparait en poussière. L’instant d’après le portail les ramène à Vegas, dans une autre suite du Four Seasons.

— Ta sœur n’a aucun problème que tu peux régler. Tu peux la changer et la rendre insensible, mais ce ne sera plus Princesse. Si ses faiblesses ne la détruisent pas, elles feront sa force, comme toi. Vous avez des défauts, il se reprend amusé, des qualités différentes. Elle souffre et a peur, comme toi. Si tu veux l’aider, alors tu devrais parfois essayer d’accepter son rythme.

Autant demander à un taureau de ne pas charger la cape rouge du toréro.

— Je te laisse contacter Lucy.

Il voulait lui dire qu’il l’emmènerait ensuite auprès de ses hommes, mais elle n’aurait pas pris le temps d’écouter Lucy. Il leur laisse le temps qu’il lui faudra, prenant le temps de manger quelque chose, un fruit de préférence. Il était pressé, lui aussi. Seulement, la précipitation n’apporterait rien de bon et un gros combat pouvait survenir avec Haniel. Il ne laissera pas passer cette opportunité et attendait déjà Harahel de pied ferme.

Pendant son appel, une créature apparut et chuchota à l'oreille de son maître. Elle avait retrouvé la trace d'Hansel.

Humain
Avatar du membre

Lucy Hale

Humain

Lucy Hale

Messages : 886
Enregistré le : 21 août 2016, 10:16
Humain
# RP terminés RP en cours

Lucy Hale

» 11 déc. 2017, 23:23

Lucy regarde Rafaeël arriver, elle ne peut pas s’empêcher de pouffer de rire en le voyant tomber, mais elle se contente surtout de l’observer. Entourée par ses amis, elle sait qu’elle a de la chance et son cœur s’en enhardit alors qu’elle le regarde, arrivé tout paniqué. Qu’est-ce qui vient faire là de toutes façons ? Elle ne l’a pas appelé.

La sensation au niveau de ses jambes lui parait si étrange, elle n’a pas de douleur, mais elle a un sorte d’endormissement latent,elle sent ses membres inférieurs, mais elle est incapable de les bouger, c’est une impression lourde et dure, comme un engourdissement. Elle ne sait pas trop l’expliquer.
Ses pupilles ne sont plus trop rieuses pourtant aux paroles de Rafaël, mais elle garde son sourire. Sa faute, pas sa faute, désobéissance, peu importe.

--ça va. –Dit-elle en haussant les épaules, consciente qu’elle devrait peut-être lui dire que son humeur n’est pas trop…au beau fixe, mais ce serait faut. Elle pense peu à son statut, elle pense surtout au membre de son Area. –Pourquoi peur ? ça aurait pu être une autre Lucy !

Rit-elle doucement en le laissant la prendre dans ses bras mais cela ne dure pas beaucoup. Un peu prise au dépourvu, voir gênée, elle ne hausse les épaules, à dire vrai, Lucy est incapable de trouver un joli bobard.

--Punition de mon nouveau maître. J’ai fais une bétise, mais je pense qu’on devrait pas s’y attarder, d’accord ?

Lucy veut seulement penser à celui ou celle qu’elle devrait condamner, elle ne dit rien, s’il faut un employé de l’Area, peut-être qu’elle pourrait donner son propre nom, faire écho de cette réflexion à Arthémis ne lui vient pas, à dire vrai, elle n’aime pas l’idée d’impliquer son amie, ni même de donner le nom de quelqu’un pour le voir mourir. Cela va la travailler et elle ferait son propre choix.

Le téléphone la sort de ses pensées, elle demande à un de ses amis de lui rapporter rapidement l’appareil, la voix de Raven à l’autre bout lui change clairement l’esprit, penser aux demandes des autres plutôt que ses problèmes est ce qui a de plus facile pour elle.

--J'arrive pas à le joindre, laisses-moi dix minutes encore.

Elle raccroche, elle la rappellerait facilement en fait, souriant à ses amis, elle se dépêche de composer à nouveau le numéro de Kurt, si elle n’arrive pas à le joindre, elle pourrait appeler Elsee, en espérant qu’elle soit sur terre, pour lui demander s’il est possible de lui indiquer qui est la maîtresse de Kurt et surtout, si elle peut la joindre.

Quand le téléphone est décroché, la voix féminine la surprends, un instant, elle hésite, elle s’est peut-être trompée ? Mais elle reconnait Elsee et il lui faut quelques instants pour percuter.

--Elsee? C’est Lucy…je…-Elle vérifie l’écran.-Oui, non je cherche Kurt, pour Raven. Il est avec toi ?

Avec un peu de chance, ils sont ensembles !

Nephilim

Raven

Nephilim

Raven

Messages : 524
Enregistré le : 26 juin 2016, 12:46
Nephilim
# RP terminés RP en cours

Raven

» Publié par Hope

» 22 déc. 2017, 19:37

Non mais il fait quoi le Pater ? J'ai une tête à ce que l'on me farfouille les cheveux ? J'ai pas de poux alors dégage ! Donc je fais ma mauvaise tête, je boude, et je grogne quand il me colle contre lui. Pourtant, pendant quelques secondes, je ferme les yeux et il peut sentir mon sourire contre lui. Mais je finis par le dégager de moi.

Ouais ouais. Bisous bisous. Cœur Cœur. C'est les nouvelles expressions des d'jeuns ça. Allez bas les pattes. T'es trop con.

Pourtant quand je me pose mon cul de nouveau sur la table, j'ai un sourire qua je finis par cacher en faisant la gueule et en le regardant méchamment. Nanmého. Ca suffit le moment mélodramatique va !

Je regarde s'accroupir, ailleurs, nullement déstabilisé par l'endroit où nous sommes.

Le Prince des Ombres est moins puissant que ce que tu pensais ? C'est tout ce que nous sommes pour toi ?

Je sais (j'espère) au fond de moi que mon père n'est pas ainsi, mais ...

Dis moi, Lyl', elle est aussi puissante que tu le pensais ? Je suis navré de te contredire (faux haha) mais tu te plantes complètement sur le Prince des Ombres. Mon équipe, c'est une équipe de bras cassé que personne ne voulait approcher, mêmes les Insoumis les fuyaient. Surtout le Barge ! Et pourtant, ensemble, ils sont extrêmement puissants. Alors reparle devant moi un jour de puissance et je te fou mon poing dans la gueule ! On est pas assez ou peu puissant, on a des NOMS ! Raven, Drayoir, Barge, Lynx, Princesse, Séveride, Ombre. Mais aussi Lucy, Hope, Julie, Michael, Kaylee, Lana. Alors reparle moi de puissance et ...

Et je fais ma mauvaise trogne. Non mais je vais lui en foutre du puissant ou pas puissant dans son cul d'Originel oui ! J'attrape ce qu'il me lance et quand je relève ma tête vers lui je suis de nouveau ailleurs. Morte ? Je pensais que quand on mourrait on voyait notre fin arriver. C'était la pire mort qui soit ! Ne rien voir, ne rien sentir et ne même pas en être consciente !!! Je fronce les sourcils car je ne sais pas quoi faire d'autre et mon groupe continue de me manquer. Ne rien leur dire, ne pas en parler avec eux, ne pas trouver une solution ensemble ou au moins qu'ils veillent sur moi comme je veille sur eux. Je finis par soupirer en baissant ma main vide. Hadès peut voir que je suis triste. Pas d'être morte, mais de cette solitude.

Je finis par prendre délicatement le téléphone et l'homme au bout de fil me met déjà en relation avec Lucy. Cette fois-ci, je n'ai pas le temps d'en placer une que c'est elle qui raccroche.

Non mais pauvre conne !

Oui, Raven a le droit de raccrocher au nez des autres mais pas les autres sur elle ! Alors, je me pose mes fesses sur la table.

Ca risque d'être long. T'es au courant que Sariel veut ma tête ? "Ma protégée" a semble t'il fait un petit grabuge du côté des Niawkés. Comme si l'autre con de chintok pouvait pas gérer. Franchement, faut arrêter de vous monter le bourrichon parfois. Tapez vous sur la gueule et qu'on en parle plus. Oh, Au passage, j'ai exclu Heru Ur de Kabbale. Si tu pouvais me suivre sur ce coup là, j'apprécierais.

J'évite de poser ma main sur ma blessure que les vêtements cachent. Mais le temps effacera sans doute les séquelles. Peut être ...

Edit :
Mais je finis par poser ma main à l'endroit où devrait être ma blessure. Et je ne sens rien. Alors je prends le haut par le col et je le tire en arrière pour regarder en dessous. Rien ? Alors je bouge mon épaule et mon bras dans tous les sens et je ne trouve rien ! Alors je me lève de la table et j'enlève mon haut sans même me soucier de mon père pour toucher sans cesse cette maudite blessure.

Mais va te faire gros enculé ! Je vais te la faire bouffer tu vas voir !

Oui, on peut croire que je suis plusieurs dans ma tête ! Et je file en rogne dans la salle de bain pour me mater et je vois que dalle. Je n'ai pas mal. Rien. Alors Harahel comprends sans doute que cela ne sers à rien de venir me voir car je beugle comme un putois toute seule devant la glace. Je ne sais pas qui est derrière tout cela, mais j'espère qu'il est bien accroché à son putain de siège !
Image

Nephilim

Harahel

Originel

Harahel

Messages : 498
Enregistré le : 08 juin 2016, 13:37
Originel
# RP terminés RP en cours

Harahel

» Publié par Heru Ur

» 04 janv. 2018, 13:17

Harahel en prend pour son grade. Il a vexé Raven et elle lui fait comprendre. Elle passe son appel et s’enfuit dans la salle de bain après son drôle de numéro. Harahel perd alors son sourire. Cela l’amusait au début, mais il a bien compris ce qu’elle recherchait. Il grimace même. Il lui reste une autre énigme à résoudre : mettre des visages sur les surnoms qu’a employés Raven. Ce ne sera pas facile. Heureusement qu’elle a parlé de Sariel, cela lui a permis de comprendre que derrière le chintoc, se cachait Oishi. Pas sûr qu’il apprécie. Encore moins Princesse. Alors qui était les Nwiakés, la triade sans doute. Qui leur avait fait du mal ? Princesse ?

Il ne pensa pas à Julie tout de suite à vrai dire. Il attrapa sa veste de costume pour partir quand il fit le lien. La main sur la poignée de porte, il réalisa que le plan de Sariel marchait comme sur des roulettes.

— Tu penses vraiment que Julie aurait pu faire du grabuge dans la mafia sans que les Infiltrés ne l’aient laissé faire ? À ton avis, combien de balles ont touché des Infiltrés ? Combien ont fait semblant de mourir pour ne pas la tuer ?

Cela faisait suer Harahel, car Sariel allait lui demander des comptes et non l’inverse. Ils avaient un accord, il lui avait laissé la triade, après tout c’était à Jimmy et Severide de gérer au départ.

— Qu’est-ce que tu comptes faire ?

Il pensait à : « Qu’est-ce que tu comptes faire en attendant qu’ils rentrent. » Mais il se doutait que sa fille s’énerverait à l’idée même d’attendre. Elle souhaitait toujours foncer, à croire que ne rien faire était une torture pour elle.

Verrouillé

Retourner vers « L'Area 51 »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité