Avant de dire quelque chose, il faut s'assurer que le silence ne soit pas plus important. (libre)

Verrouillé
Nephilim

Emma Delaunay

Humain

Emma Delaunay

Messages : 938
Enregistré le : 27 juin 2016, 21:11
Humain
# RP terminés RP en cours

Emma Delaunay

» Publié par Harper

» 22 mars 2017, 15:07

Je ne savais pas qui il était. Parfois, il arrive qu’ils se cachent parmi nous, c’est pour cela qu’on ne se mélange pas et qu’on reste entre nous. Je l’aimais bien avec son style rétro, ça le rendait différent. Maintenant, quand je marche dans la rue, je comprends mieux pourquoi il était habillé ainsi. Je ne sais pas pourquoi il nous a trahis. J’aurai dû me douter que quelque chose d’étrange se passait. Il lui arrivait de disparaître pendant des mois, à tel point qu’à chaque fois je me faisais une raison et le croyais mort. Pourtant, à chacune de ses visites, il nous aidait et c’était toujours un plaisir de l’avoir parmi nous. Comment j’aurai pu lui tourner le dos ? Nous étions amis. C’est ce que je croyais, mais de sa faute, je suis loin de toutes les personnes que j’aime.

Maintenant, me voilà dans cette ville que je ne connais pas. À une époque dont j’ignore presque tout. Je ne sais pas lire, car personne ne m’a jamais appris, mais ce n’était pas important de savoir. Il y avait tellement d’autres choses prioritaires à connaitre. Je ne sais rien du passé des humains de cette vie. Leurs habitudes, leurs caractères, tout est différent. Il y a des histoires, mais entre réalité et légendes, comment savoir ? Pourtant, je sais que si je veux survivre, je dois m’adapter. Survivre, je sais faire. Je ne sais simplement pas par où commencer. Je n’ai pas d’argent et ici, personne ne vit comme moi. Il y a toute cette opulence et ce luxe, partout. Mais si j’observe bien, je vois aussi de la souffrance, de la peur et de la faim. J’imaginais le passé tellement différemment.

Ce matin, je me réveille dans ce qui semble être un parking grand luxe. Je me suis faite virer et je n’ai dormi que quelques heures, mais ça m’est largement suffisant. Je dois trouver un endroit où vivre et puis de quoi me nourrir. Il fait si chaud ici, et j’ai si soif. Pour le moment, je marche dans la ville, observe les gens, mémorise les bâtiments, jusqu’à ce qu’un attire plus mon attention que les autres. Je décide d’y entrer… pas longtemps, juste quelques minutes.

Un jeune femme au cheveux flamboyant me salue. Elle a ce grand sourire plein de bonté et d’innocence. Mes yeux se plissent, mes joues remontent et mes lèvres s’élargissent. Je lui offre un grand sourire à mon tour. Je n’ose pas toucher tout ce qui se trouve dans cette boutique. C’est tellement joli. À mes pieds, j’observe un jeune garçon, assis sur le sol, une bande dessinée à la main, plongé dans son histoire. Je trouve ça tellement mignon, mais il finit par me regarder et j’ai ce sourire étrange. Il se met à froncer les yeux et son expression change. Je me sens mal à l’aise, car je pense que je l’ai dérangé, alors je file loin de lui et j’ose enfin toucher. Une fois, du bout des doigts.

Pourquoi suis-je ici ?

Humain
Avatar du membre

Lucy Hale

Humain

Lucy Hale

Messages : 886
Enregistré le : 21 août 2016, 10:16
Humain
# RP terminés RP en cours

Lucy Hale

» 22 mars 2017, 20:51

L’écran de sa switch en main, Lucy se tient contre Andrew, il sert de pilier. La regardant jouer, alors que la boutique est calme, ils se marrent de temps en temps en disant un peu des bêtises. Chris est au centre névralgique de l’Area, s’occupant du cyber avec un autre employé.

--T’en es où ?
--J'ai débloqué toute la map, ça m’saoule de pas savoir où je vais…
--Forcément….tu as avancé l’histoire ?
--Non,le début seulement, je l’ai que depuis …
--La date de la sortie de la console.
--Muai…

Drew lève les yeux au ciel, Lou sourit, délaissant Link au pied d’un relais de chevaux, elle sauvegarde et éteint sa console pour la poser dans son étui derrière le comptoir de la zone comics. Passée son temps sur la console la déstresse, elle n’a pas de nouvelle de Séveride, ne sert à rien à l’hôpital et se sent un peu out de tout. Mais elle ne se défait pour autant pas de son air enjoué et de ses grands sourires, alors, quand elle aperçoit une cliente inconnue, elle se laisse aller à un grand sourire, avant de la saluer puis de vérifier l’heure.

Hope 1.0 devrait arriver tout à l’heure, fausse Dawn l’amène, soirée marraine et filleul, peut-être pyjama, tout dépendra de ce que fausse Dawn veut bien lui accorder, mais elle n’est pas très garce, au contraire. Bonne maman, il n’y a que Lucy qui n’y arrive pas au fond, elle fait bien le jeu mais hélas, elle sait que ce n’est pas la vraie et comme elle le sait, son esprit a décidé de ne pas y arriver ! Pourtant, elle fait semblant comme il faut devant Hope et s’entends avec elle, mais ça ne va pas plus loin.

En même temps, il n’était pas question de faire copine copine et de parler comme Lou le fait avec la vraie blondinette !

Se mettant en tête d’aller aider la nouvelle cliente pour chasser ses pensées subites, Lucy se glisse hors du comptoir, pour se rapprocher et lui lancer, avec un air guilleret.

--Logan est un classique, vous avez bon goût !- La jeune femme vient de toucher une des bd du héros, Wolverine, le héros qui s’est fait le plus défoncé comme si c’était une rite de passage obligatoire. Lucy l’aime pourtant beaucoup, même s’il se fait mettre au sol par Spock ! Le film a boosté un peu les ventes dernières. –Vous cherchez un truc en particulier ? Je peux vous aider ?

Non pas qu’elle ait l’air perdu, mais un peu quand même, cela n’empêche pas Lucy de la recevoir avec plaisir. L’Area est une boutique qui apprécie d’aider même les non-initié et surtout d’accueillir tout le monde pour lui donner l’envie de revenir !

Nephilim

Emma Delaunay

Humain

Emma Delaunay

Messages : 938
Enregistré le : 27 juin 2016, 21:11
Humain
# RP terminés RP en cours

Emma Delaunay

» Publié par Harper

» 25 mars 2017, 17:04

Je me fais la plus discrète possible. J’observe bien autour de moi les regards et les gestes des clients. J’ai repéré les différentes sorties, les portes fermées, celles qui ont des serrures, celles qui n’en ont pas. J’en ai fait de même avec les fenêtres. J’ai évalué la taille et la force possible de chaque personnes présentes dans la pièce. Je cherche aussi à comprendre à quoi servent chaque objets et j’avoue qu’il y en a beaucoup dont je ne connaissais pas l’existence. Je suis impressionnée. Il y a tellement de jolies choses. Dans le futur, beaucoup de ces jolies choses ont disparues et ont été remplacés par ce qu’ils appellent la pureté.

La jeune fille rousse s’approche de moi. Je la regarde comme si j’avais fait quelque chose de mal et qu’elle allait me crier dessus. Je ne sais pas vraiment si tout ce que je fais est bien ou mal. Avant, je n’aurais jamais perdu mon temps dans une boutique pour lire… comment ils appellent ça d’ailleurs ? Dans le futur, toutes les oeuvres à caractère violente ou sexuelle ont été bani.

J’aime bien sa coupe de cheveux. Désolée.

J’ai reposé le comics. Je n’ai pas l’argent pour me l’offrir et c’est malpoli de profiter de la confiance de cette fille pour me divertir, alors que je sais que je vais repartir les mains vides. Elle a l’air charmante. Ses yeux sourient plus que ses lèvres. Ça doit être comme ça quand on est heureux.

À moins que vous puissiez me dire où trouver du travail, je ne crois pas.

Je lui souris. Je sais bien que ce n’est pas ce qu’elle me demande et surtout qu’elle ne va rien pouvoir y faire. Mais j’avais besoin de le dire à quelqu’un.

Je suis nouvelle dans cette ville.

Je lui dis comme si c’était une excuse à ma façon d’être. Ne me trouve pas bizarre s’il te plait, mais je ne suis pas d’ici. Mon accent est un peu différent du sien. Plusieurs siècles séparent nos cultures. La langue évolue. J’avoue que je ne comprends pas toujours tout ce que j’entends.

Derrière moi, un des employés de Lucy fait tomber un carton. Je ne réfléchis pas et je m’accroupie pour l’aider à ramasser tous les petits objets qui s’y trouvaient. Promis, je ne mets rien dans mes poches. Je ne peux pas dire que je n’ai jamais rien volé, ce serait faux. Il m’est arrivé de le faire pour survivre.

Voilà. Rien ne semble cassé.


Je souris au jeune homme. Tout est ramassé et je me relève pour reprendre ma conversation avec Lucy. Je sais que pour le moment, elle n’a encore rien dit, mais on parle de la pipelette Lucy. je suis certaine qu’à ce stade de l’histoire, j’aurai déjà plein de choses à lui répondre.

Humain
Avatar du membre

Lucy Hale

Humain

Lucy Hale

Messages : 886
Enregistré le : 21 août 2016, 10:16
Humain
# RP terminés RP en cours

Lucy Hale

» 25 mars 2017, 17:31

Lucy sourit, elle ne peut s’en empêcher, elle est d’excellente humeur ou elle pense l’être, la différence est un peu là mais sans importance. De toutes manières, elle a envie d’être bien, cela prime sur tout le reste et cette jeune femme lui donne aussi envie de sourire, sûrement ce petit côté généreux envers des personnes qui en ont besoin. Comme avec Hope, mais ça, elle ne s’en rend guère compte, son cerveau agit pour elle totalement !

Elle est surprise de ce désolé qui sort des lèvres de la jeune femme, Lou ne s’en formalise pas plus que ça, un « rien de grave » point sur ses lèvres et elle attend pour l’aider ou la renseigner, c’est bien pour cela qu’elle est là !
Mais la réponse de la jeune femme surprend Lucy, elle la regarde…au fond Lou ne détaille pas les gens, elle y va à l’instinct et elle voit après. Dans sa tête pourtant, elle s’imagine bien lui proposer quelque chose, après tout Julian a disparu, encore un maître incapable de tenir la route ! Non que Lucy ait à critiquer mais après l’abandon de Sassy, la faible présence de Jace et la mise en main avec Julian, il semblerait qu’aucun ne soit de taille. Elle ne voit que cette explication !

Est-ce difficile de supporter une geek souvent de bonne humeur ? Peut-être…ou alors, elle a saoulé Julian avec Séveride…aucune idée ! Quoi qu’il en soit, elle ignore bien où il se trouve et c’est tant pis ! Elle a toujours des noms en réserve si jamais elle a besoin de justifier son appartenance et officiellement…
La question n’est pourtant pas là. Un job, elle a. Mais Andrew va encore dire qu’elle ramasse les chiens errants, comme avec Hope, comme avec Julian, comme…d’habitude. Lucy ne connait pas la jeune femme, mais elle a l’air timide, ou réservée, polie et pas pimbêche ce qui est pas mal, bien entendu, Lou a l’esprit qui fuse et…

--ça dépends de ce que vous savez faire ! Je peux vous trouver un truc.

Après tout, elle connait plusieurs boutiques et pleins de personne pour aider la jeune femme. Pourquoi ne pas le faire ? Pourquoi pas ? Lucy est partisante de l’opportunité, elle a galéré plus jeune avant d’ouvrir son entreprise, elle s’est toujours dit qu’elle ferait de son mieux pour aider les gens qui cherchent, si à défaut d’être une bonne amie avant tout a été mis à mal, pas ça !

--Vous venez d’arrivée je vois ! –Lance Lou…envie de débuter sa vie ? De repartir à zéro ? De faire plein de chose ? Elle a l’air surtout un peu perdue –Vegas est une ville agréable, vous êtes là pour les Nephilim ou seulement c’était mieux qu’une autre ville ? –Questionne Lou.-Pardon, je ne veux pas être indiscrète…

Le bruit du carton qui tombe fait retourner Lou, elle n’a pas remarqué l’accent, fait bien peu attention à l’étrangeté de la demoiselle dont elle ne discerne rien, mais ça lui rappelle un autre venu comme ça dans sa boutique…bien entendu Lou ne fait pas de déduction hâtive et cette jeune femme a l’air bien humaine !
Elle la regarde aider l’employé rapidement et Lou croise les bras.

--Je m’appelle Lucy, Lucy Hale et vous ? –Lucy s’accroupit pour aider aussi. –Ben tu es dans la lune en ce moment !
--Je sais je sais…merci mademoiselle. –Ce n’est pas de Ben d’être ronchon ou ailleurs, mais Drew dit qu’il a des soucis avec ses parents, son papa est malade, Lou prendrait le temps de boire un verre avec lui et de voir ce qu’il en est. -
--Vous avez déjà bossé dans quoi ? Je connais bien le quartier et ses commerçants, je peux peut-être vous indiquer où aller…si ça vous intéresse !

Lucy calcule déjà, la jeune femme n’a pas l’air bien à l’aise et un peu timide, ses mains ont remis tout à leur place dans le carton et elle est assez réservé, ce qui ne déplait pas à Lucy, elle aurait été différente encore, ça ne lui aurait pas déplu non plus.

--J'aime bien votre accent, vous venez d’où ? Il a quelque chose de…typique mais je n’arrive pas du tout à savoir d’où il vient.

Comme si elle savait d’habitude ! A part ceux du Texas ou de Louisiane, elle n’est pas du genre à reconnaître les accents !

Nephilim

Emma Delaunay

Humain

Emma Delaunay

Messages : 938
Enregistré le : 27 juin 2016, 21:11
Humain
# RP terminés RP en cours

Emma Delaunay

» Publié par Harper

» 13 avr. 2017, 14:06

Elle me demande ce que je sais faire. Après tout, je ne devrais pas en être étonnée. C’est une question logique face à quelqu’un qui cherche un travail. Sa question est loin d’être idiote, pourtant, j’ai un mal fou à lui répondre. Rien ne veut sortir de mes lèvres. Que dois-je répondre ?

Oh, merci, c’est gentil. Je ne peux pas vous demander une telle chose.

C’est vrai, cette jeune femme est une inconnue, dans une ville et un monde inconnu… En fait, son aide pourrait être le bienvenu, mais je ne m’inquiète pas, je vais bien finir par trouver. Je fais non de la tête en souriant.

Non, ça va. J’hausse une épaule timide. Je ne connais pas les Nephilim. Je n’en ai jamais rencontré… Enfin, je ne crois pas. Je ne sais pas.

Je me sens soudainement assez perdue. C’est pour cela que je suis ici ? Je suis peut-être simplement dans un rêve et je vais finir par me réveiller. Un bruit me sort de mes pensées et je ne peux m’empêcher d’aider. La rousse me donne son nom. Lucy Hale. C’est joli. J’apprends aussi que le garçon se nomme Ben. Je n’ai pas perdu de mon sourire, mais je ne peux pas m’empêcher de dire un “Ce n’est pas grave” à Ben quand Lucy lui fait la remarque qu’il est souvent dans la lune.

Je m’appelle Emma.

Lucy revient sur sa proposition de m’aider à trouver du travail. Je ressens une certaine honte à lui répondre que je n’ai jamais travaillé ou même que je ne sais pas lire. Tous ces dessins sont marants. Je n’en avais jamais vu des comme ça auparavant. Alors le regard sur l’une de ces pages, j’ouvre les lèvres.

Je n’ai jamais travaillé avant.

Mon regard dans le vide, je relève la tête pour lui sourire.

Mais je peux très bien servir de la nourriture aux gens. Je pensais essayer par là pour commencer.

Lucy me dit qu’elle aime bien mon accent. Je prends cela pour un compliment.

Oh, merci.

Elle semble chercher à se référer à mon accent pour savoir d’où je viens. Elle risque d’avoir du mal à trouver. Sans doute qu’avec les siècles, les modes de langage ont un peu évolué.

J’habite Washington.

Ou plutôt dans son réseau de métro, mais je vais éviter de le lui préciser.

Vous connaissez ?

Elle pourrait sans doute m’aider à y retourner.

Humain
Avatar du membre

Lucy Hale

Humain

Lucy Hale

Messages : 886
Enregistré le : 21 août 2016, 10:16
Humain
# RP terminés RP en cours

Lucy Hale

» 14 avr. 2017, 10:04

Lucy Hale hausse les épaules sans se départir de son sourire.Comme le souhaite la jeune femme, si elle a besoin, Lou peut lui indiquer les endroits qui cherchent des gens, rien qu’ici, les petites mains ne sont pas de refus, pour quelques heures par jour, mais c’est un boulot pour les ados qui veulent essayer le travail, elle a même eu des gamins qui font des stages en entreprise du collège ou du lycée.

--Si vous pouvez, il faut s’entraider quand il le faut ! Je me souviens quand je courrais les petits boulots, je m’étais promis que j’aiderais toujours quelqu’un qui cherche !

C’est vrai, Lucy est ainsi, elle n’a jamais aimé se vendre, en démarchant les patrons, cv, lettre de motivation, entretien pour vous juger, il n’y a rien de plus stressant, comme elle n’a pas eu le niveau d’étude pour passer des concours et être dans l’administration, elle a monté son entreprise. Alors, elle s’est promis qu’elle ne ferait jamais la fine bouche sur quelqu’un de volontaire, ça ne veut pas dire qu’elle garde tout le monde, si ça ne convient pas,elle est désolée mais elle remercie la personne.

--Ah! Ah Vegas vous risquez d’en croiser, depuis la révélation, ils ne se cachent plus ! –Elle ne les connait pas ? Lucy hésite à demander, si elle veut dire personnellement ou bien autre chose. La phrase fait tiquer Lou qui se dit qu’elle part encore dans des suspicions sans aucun sens !- C’est une bonne chose de ne pas être venue à Vegas pour eux, si vous cherchez un boulot, certain patron apprécie.

Lui sourit-elle doucement. Avec la révélation, des gens viennent, s’installent et n’être venu que pour ça n’engagent pas les patrons. Pas tous mais certain…
Aidant Ben à ramasser, Lou apprends que la demoiselle s’appelle Emma, juste Emma. C’est un joli prénom. Elle relève qu’elle ne lui donne pas son nom de famille.

Lou la regarde, elle est fine, un peu maigrichonne et discrète, sans prétention. C’est peut-être parce qu’elle a des a priori sur sa timidité et sa simplicité que Lou a envie de l’aider, inconsciemment. Lou répond à son sourire.

--Le diner à coté cherche une plongeuse, ce n’est pas servir de la nourriture aux gens, mais ça peut-être sympa. Ici, j’ai besoin de quelqu’un pour nettoyer une fois par jour tout le magasin, celui qui s’en chargeait, a démissionné. –Ou disparut, peu importe la différence. Julian est mort ou en mission ? Elle n’en sait rien et elle en a marre de vouloir chercher. Sassy aurait pu la laisser à Jace, au lieu de lui faire ça. Cela signifie qu’elle a un maître absent ou juste plus de maître ? Les Infiltrés ne sont pas très rigoureux en tant que protecteur, c’est une évidence ! – Un peu ! –Répond Lou au sujet de Washington. – J’y suis allée y a sept ans, pour une convention, une petite semaine, j’ai beaucoup aimé ! –Elle ne reconnait pas l’accent pour autant. – ça fait une trotte ! –Elle se souvient des sujets de plainte sur la ville, vaguement,et ce petit intermède de pensée disparait aussi vite qu’il est venu. – Si vous voulez je peux parler au patron à côté ou vous présenter, les coups de pouce, ça ne fait pas de mal dans la vie ! Et si vous préférez, on peut discuter de l’entretien du magasin par ici…je ne veux pas vous forcer, mais …j’ai envie de dire qu’il ne faut pas se gêner dans la vie quand une opportunité s'offre à vous, c'est un de mes principes!

Lou a l’impression de se retrouver quelques années en arrière, quand elle a embauché Hope, ça la fait sourire. La nostalgie du truc surement, elle a l’impression de ne pas avoir changé, toujours à offrir des opportunités. Certains diraient qu’elle fait encore la miss qui ramasse les chiens errants, comme avec Hope, comme avec Gunnard,mais ce sont des mauvaises langues ! Et son neveu n'est pas du tout un chien errant! Ni Gun. Ni la demoiselle devant elle. Le qualificatif est bien trop péjoratif de toutes façons.

Dans la vie il faut tendre la main à son semblable, parfois, rien de bon n’arrive, d’autre ce n’est que du bonheur. Lou aime rester dans sa routine de confort, mais elle aime parfois se défier d’en sortir, une époque, la demoiselle était un peu plus strict, avant d’etre diagnostiquée, elle ne supportait pas de déroger à un enchaînement précis de chose, aujourd’hui, elle ose ! Heureusement !

Nephilim

Emma Delaunay

Humain

Emma Delaunay

Messages : 938
Enregistré le : 27 juin 2016, 21:11
Humain
# RP terminés RP en cours

Emma Delaunay

» Publié par Harper

» 19 avr. 2017, 22:47

Vous avez vécu ça aussi ?

Toujours souriante, je suis étonnée par ce qu’elle me dit, mais nous ne parlons pas de la même chose.

Vous venez d’où ?

Cette fille semble avoir réussi dans la vie, à moins que tout le monde ait sa chance à cette époque. J’avoue que c’est attrayant, beaucoup plus que la vie d’où je viens. Pourtant, ils ne savent pas ce qui les attend. Je ne vois pas quoi faire, ni quoi dire. Je suis impuissante et je ne comprends pas ma présence dans cette ville.

Je dois le préciser à mon employeur ? Mais… et si c’est un démon ? Cela ne risque-t-il pas de m’attirer des ennuis ?

J’ai les yeux grands ouverts et je pose un livre dans le carton le visage déconfit. Je ne saurais même pas en reconnaître un. Je ne sais pas si Lucy a compris qui j’étais, mais son idée de devenir plongeur en cuisine, loin des regards, est juste parfaite.

Ce sera tellement bien.

Un scénario se dessine déjà dans ma tête. Je suis en train de calculer le temps qu’il va me falloir pour réunir l’argent nécessaire pour partir à Washington. Je regarde autour de moi pour observer les coins que cachent ces lieux.

Faire le ménage ? Je sais faire.

Ma tête dandine, mon sourire resplendit. Une fée doit être perchée sur mon épaule. J’ai une chance inouïe d’avoir rencontré cette fille.

Vous lui diriez quelques mots pour moi ? C’est tellement gentil.

C’est vrai. Lucy est vraiment extrêmement gentille. Je dois trouver comment la remercier et il n’y a qu’une seule façon à ma portée qui me vient à cet instant.

Je vous ferais le ménage pour pas un sous. Cela ne me dérange pas. Vous n’êtes pas obligée de m’embaucher, je ferais ça avec plaisir. Je veux vous remercier pour votre gentillesse.

Je ne suis pas de nature à faire confiance aux étrangers, ni même à mes proches, car on ne peut jamais savoir s’ils ne sont pas soudainement habités par un ange, mais Lucy force à la tendresse.

Humain
Avatar du membre

Lucy Hale

Humain

Lucy Hale

Messages : 886
Enregistré le : 21 août 2016, 10:16
Humain
# RP terminés RP en cours

Lucy Hale

» 23 avr. 2017, 22:55

--J'ai arrêté ma scolarité vers 16 ans, donc oui, j’ai vécu la quête des petits boulots.

Et cela ne lui a jamais réellement plus, de devoir se vendre, la jeune femme a réussi, mais elle s’est toujours promis de ne pas oublier qu’elle a été dans la situation et d’aider, de faire en sorte d’offrir sa chance à une autre jeune femme.

--De Vegas même. J’ai jamais bougé. –Lou a une expression amusée. – Si le patron n’est pas un démon, il appréciera, dans le quartier, nous avons tous eu la mauvaise surprise des gens venu à Vegas pour les Nephilim, généralement, mais c’est pas toujours le cas, les gens ne viennent que pour les rencontrer et puis ça dégénère, style de vie qui ne colle pas avec un travail à horaire fixe. Disons que ce n’est pas un argument très vendeur pour certaines places. Après si l’employeur est un démon, ça dépend de son caractère je suppose, mais ça devrait aller.

Elle ne doit pas s’inquiéter, les démons ne sont pas tous de gros idiots, certain, mais pas tous. En tous cas, c’est une mortelleun peu inquiète, que fait-elle à Vegas ? C’est une excellente question et la rouquine se le demande. Jamais rencontré de Nephilim, elle habite et pas habitait Washington, elle cherche du travail…

En tous cas, sa proposition pour le poste de plongeuse à côté semble plaire, ça fait sourire la geek, elle calcule déjà que la patronne doit être là et qu’elles peuvent y faire un saut. A mesure qu’elle parle, Lucy la voit rayonner, elle aime ça, aider les autres et elle avait presque oublié combien ça fait du bien aussi.

--Si tu veux, on peut même y aller maintenant…-Elle n’a pas réalisé être passer au « tu » mais ce n’est pas grave. –C’est gentil Emma, mais tu vas pas bosser deux heures par jour pour me remercier de t’avoir donner un coup de pouce. Tout travail, mérite salaire ! Déjà,on va voir si tu conviens au diner, si tu veux bien ensuite on en reparle ?

Lucy n’aime pas exploiter les gens, pas du tout, et cela même au black. D’ailleurs le boulot à côté ne sera pas au black et il va falloir des papiers. Lucy crochete ses cheveux avec sa main pour les renvoyer en arrière et sourit.

--Je laisse la boutique à Drew, excuses moi deux secondes…

Peut-être que Emma n’a pas le temps maintenant ? Mais autant faire immédiatement les choses plutôt que les remettre à demain. Lucy va voir avec la patronne d’à côté pour faire engager Emma si cela est possible, elle sera surement à l’essai, mais il faut bien débuter dans la vie !

En revenant, Lou entraîne Emma dehors et plus exactement à droite de la boutique pour se rapprocher d’un restaurant typiquement américain où l’on sert du café,des burger, tout ça à table ou au comptoir. Il ne paye pas de mine cet endroit, mais il est bon et fait partis des emblèmes du quartier, un peu survivante depuis la guerre civile. La patronne est veuve, son mari est mort l’an passé d’une crise cardiaque, elle a la cinquantaine passée, mais est agréable, peut-être un peu expéditive.
Lucy laisse Emma derrière pour s’entretenir avec Gwen Parker, après quelques banalités échangées, d’ailleurs, elles semblent parler du boulot de la plonge disponible, la patronne regarde en direction de Emma.

--Gwen Parker. –Dit-elle en tendant la main attendant une réponse de la jeune femme- Un essai ce soir, ça te va ? 18h30 pétante, on finit à minuit, l’essai est payé, mais si tu casses quoi que ce soit, ce sera retiré de tes gains. Ça te convient ?

Lou fait un grand sourire derrière ce n’est qu’un essai et Gwen a confiance en la rouquine, alors, ça ne coute rien de lui faire passer un test.

Nephilim

Emma Delaunay

Humain

Emma Delaunay

Messages : 938
Enregistré le : 27 juin 2016, 21:11
Humain
# RP terminés RP en cours

Emma Delaunay

» Publié par Harper

» 24 avr. 2017, 09:19

J’écoute avec beaucoup d’attention les conseils de Lucy. Depuis ma tendre enfance, je n’ai entendu des Nephilim que la version que les Elohim ont mis dans la tête des survivants. Je crois qu’ils sont tous morts durant la guerre. J’ignore qu’ils ont fui à bord de vaisseaux. L’idée même ne me viendrait pas à l’esprit. Tout ce que je crois savoir, c’est qu’ils n’étaient pas mieux pour l’humanité que les Elohim. J’ai donc très peur d’eux.

Je ne veux pas causer d’ennuis. À personne.

Rester loin des ennuis jusqu’à pouvoir retourner à Washington. C’est tout ce que je veux. J’aviserai une fois que je serais à nouveau chez moi. Lucy ne perd pas son temps et me propose d’aller rencontrer les employeurs immédiatement.

D’accord, allons-y.

Je suis un peu stressée à l’idée de me retrouver devant un démon. Lucy pensera sans doute que c’est l’entretien qui m’effraye. Devant tant de gentillesse, il serait naturelle de travailler pour Lucy gratuitement, mais la jeune femme refuse. Je rentre un peu la tête dans mes épaules, comme si j’avais fait une erreur, mais je me reprends vite et lui offre un grand sourir.

Comme vous voulez.

Je ne veux pas l’offenser. Elle est la première personne à me tendre la main, je ne veux pas tout gâcher. Quelques minutes plus tard, je suis en compagnie de Gwen Parker. Le fait qu’elle soit une femme seule me rassure. On se met d’accord pour un essai le soir même. Je rejoins Lucy peu après. Je ne suis pas assez loin de mon employeur pour sauter de joie, mais il y a ce mimique heureux, le grand sourire aux dents serrées, les yeux grands et les mains jointes contre ma poitrine, qui ne trompent pas. Ne pas sauter, ne pas sauter. Ce sentiment, je l’ai ressenti rarement. Je vis cet instant comme une victoire. Je me saisie des mains de Lucy.

Merci pour votre aide. Vraiment.

J’ai jusqu’à la fin de journée pour nettoyer la boutique de Lucy.

Je peux commencer à nettoyer la boutique à quelle heure ?

Je ne vais pas embêter la jeune femme plus longtemps. Elle était en train de travailler, elle doit avoir beaucoup de choses à faire.

Humain
Avatar du membre

Lucy Hale

Humain

Lucy Hale

Messages : 886
Enregistré le : 21 août 2016, 10:16
Humain
# RP terminés RP en cours

Lucy Hale

» 24 avr. 2017, 18:37

La timidité de la jeune femme fait sourire Lucy, mais elle ne peut s’empêcher de se poser des questions, bonnes ou mauvaises, elles sont là ! En tous les cas, Lucy a bien envie de l’aider ce n’est jamais agréable de débuter une vie, ou de devoir se débrouiller quand on ne sait pas par où commencer. La geek n’étant pas de nature à traîner, elle embarque Emma à côté sans que cela pose souci.

Après avoir emmené la jeune femme, Lucy se retire sagement, elle n’est pas là non plus pour assister à tout, de a à z, alors, c’est tranquillement qu’elle attends et quand Emma revient, elle note son expression positive, elle est contente. C’est tout ce qui faut à Lucy pour apprécier les choses, elle a un immense sourire quand elle comprends que c’est tout bon !

La rouquine est vraiment heureuse pour Emma et il ne luien faut pas plus, elle ne la connait ni d’Eve, ni d’Adam, mais tout a un début, et celui-ci est bon. Cela pourra ouvrir plein de possibilités, c’est toujours ce que voit Lucy de partout.

--07h30, il faut commencer par la zone comics, puis le cyber et finir à 10heures à la salle d’arcade. Poussière, aspi tous les jours. La serpillère une à deux fois, Andrew sera plus pointilleux que moi dans sa zone, mais il est gentil.

Lou sourit, son meilleur pote est du genre maniaque, mais en aucun cas, il ne faut croire qu’il est méchant, Lucy tends sa main à Emma pour conclure l’histoire.

--Je t’ouvrirais demain matin, frappe à la porte d’entrée des comics, je te présenterais à l’équipe de demain matin, okay ? Si tu as un empêchement, prends mon numéro.

Par téléphone portable ou sur un petit bout de papier qu’elle sera allée chercher rapidement, Lucy laisse ses coordonnées à Emma. Elle préfère être prévenue que de se retrouver les pieds au mur, mais elle se doute que Emma ne lui fera pas faux bond. Tout ce qu’’elle espère c’est que la demoiselle aura assez d’énergie pour cumuler les deux boulots. Mais il faut féliciter Emma désormais, elle fait partie de l’équipe de l’Area 51 et de la petite famille de geek ! Même si la jeune femme n'a pas donné son nom à Lou, mais ça viendrait, ce n'est qu'un détail!

Quête du poste : Agrandir la famille 850 xp, création du profil Emma

Verrouillé

Retourner vers « L'Area 51 »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité