1 - Refuge

Tout n'est qu'éternel recommencement en Pachad. La vie succède à la Mort. Les apocalypses déciment tout régulièrement. Les Arpenteurs sont peu nombreux à se lancer à la découverte de ce Royaume.
Répondre
Nephilim

Less Worde

Nephilim

Less Worde

Messages : 455
Enregistré le : 26 juin 2016, 12:46
Nephilim
# RP terminés RP en cours

Less Worde

» Publié par Hope

» 21 août 2016, 11:42

https://www.youtube.com/watch?v=yPgUyinaq_c

Ils avancent, groupés, éreintés et ils subissent une énième attaque de créatures de kabbale. Elles viennent du ciel, nombreuses, environ une quarantaine pour un groupe d'une quinzaine de personnes. Six sont des humains, ils doivent être protégé à tout prix. Les autres sont des Nephilim, de différents clans, mais ils sont épuisés. Ils sont sales, assoiffées et ces créatures ne peuvent être surprises. Leurs ailes étant pourvu d'yeux, leurs cris vrillent les tympans. Less respire fortement. Elle pose sa main sur la lame de Davy et elle lui donne ses dernières ressources d'orgone. Il brandit son arme et un jet de feu, comme le souffle d'un dragon, embrase le ciel. Il arrive à en avoir deux mais les autres fondent déjà sur les côtés. Les voleuses des Nephilim se pressent contre Less mais elle n'en peut plus. C'est sans doute la fin pour eux tous. En Kabbale, il ne faut pas être seul. Les trois Insoumis Nephilim hurlent des paroles encourageantes. Sans eux, cela ferait longtemps que le groupe aurait baissé les bras. Souvent, ils les ont mis dans des situations périlleuses, mais c'est toujours eux qui les ont secoués pour avancer.

Et le déluge s'abat sur les créatures. D'où cela vient ? Le groupe, apeuré, se demande si ce n'est pas une attaque plus puissante encore qui les attend. Mais ils finissent par sentir les auras. Des Nephilim. Des Insoumis et des Sjkaldmeyjar. Ils continuent de se battre, avec le regain d'énergie qu'ils ressentent et les Insoumis se jettent dans les bras des autres. Le reste du groupe reste prudent, mais ils sont soulagés d'être conduit au camp de Pachad, près du portail. On leur pose de nombreuses questions, en plus de leur donner à boire et à manger. Ils se sont perdus. Ils ont quittés le groupe principal. Combien de temps s'est écoulé depuis Gehinnom ? Qu'elles sont les nouvelles ?

Less finit par se lever pour aller s'asseoir plus loin, sur une pierre pour regarder Pachad du camp. Betsy vient la rejoindre et elle lui temps un verre d'eau.

Maîtresse, voulez-vous autre chose ?

Less boit un peu et elle lui tend la moitié de son verre en incitant Besty à boire.

*Reprend des forces Betsy*
*Merci Maîtresse*
*Qu'as tu appris ?*
*Les Asmodéens sont à Vegas. Un nouvel originel, le jumeau de notre Seirim, est à ses côtés. Malheureusement, les portes sont fermées pour rejoindre le clan. Je n'ai pas encore appris si elles étaient bloquées de ce côté ou de l'autre.*

Less la regarde tristement et elle hoche la tête pour lui signifier qu'elle a compris. Elle est terrifiée. Vegas. Elle ne connaît pas les villes humaines hormis l'île. Son clan, qui est ce nouvel Originel ? Elle a temps de choses à rattraper que cela l'effraie.

Silence ?

Elle lève ses yeux vers l'un des Insoumis qui faisait partie de son groupe, Evan.

Merci pour ce que tu as fait.

Elle fait non de la tête et elle s'exprime avec les mains. Besty prend donc la parole à sa place.

Non Monsieur, c'est nous qui vous remercions. Sans vous, nous serions tous morts. Profitez des vôtres.

Il s'éloigne avec un sourire entendu et un hochement de tête puis Besty reparle avec ses mains.

*Je vais aller voir pour que nous puissions nous laver et nous changer.

Less la retient un instant par la main et Besty lui sourit. Elle esquisse le mot "Merci" avec sa bouche et Besty s'éloigne. Less regarde de nouveau ailleurs que dans le camp. Il y a tellement d'effervescence ici que cela en est vertigineux. Elle commence à trembler. La tension se relâche.
Hors-sujet
Les créatures : http://img07.deviantart.net/137e/i/2005 ... _wen_m.jpg
Besty : http://img15.hostingpics.net/pics/812914BELLALALALA.png

Les paroles entre * * se font avec le langage des signes.
Image

Nephilim

Princesse

Nephilim

Princesse

Messages : 459
Enregistré le : 08 juin 2016, 13:37
Nephilim
# RP terminés RP en cours

Princesse

» Publié par Heru Ur

» 22 août 2016, 18:37

Le bruit a rapidement couru que des Nephilim égarés venaient d’être aperçu dans le désert de Pachad. Je m’étais aussitôt précipitée au portail. Ma capuche vissée sur la tête, je quittais mon appartement en prenant la direction du Mirage. Je fis le trajet à pied, malgré le climat difficile. Il faisait moins chaud à Vegas depuis la transformation de la ville, mais le fort taux d’humidité ne rendait pas l’atmosphère pour autant agréable.

Néanmoins le parfum des plantes crépitait dans mes narines. Je levais les yeux vers le ciel pour découvrir un ciel vert, un ciel de feuilles offrant ces ombres salvatrice. Je marche rapidement durant dix minutes, utilisant de l’Orgone pour rester fraîche.

Le Mirage aussi a changé, son zoo a doublé de taille et les touristes affluent de tous les recoins du monde. Mais une fois à l’intérieur, je glisse vers les zones réservées à la sécurité. Je présente une carte d’accréditation dans le lecteur, même si la Skjaldmeyjar m’avait reconnu.

Une fois à l’abri des regards, j’attrape la barre de pompier qui descend entre les escaliers en carré et glisse jusqu’au dernier sous-sol. Je serre la barre entre mes doigts et ralentit pour amortir ma chute. Je sens déjà les créatures de Kabbale et la chaleur de Pachad. Le portail, grand ouvert, rayonne dans cette immense salle. Des vagues de lumière semblent ruisseler sur les murs jaunes. J’aime toujours autant revenir ici, même si Pachad n’est pas le royaume le plus apprécié.

Sans ralentir ma marche rapide, je franchis le portail et me glisse de l’autre côté. Ah Pachad, royaume incompris de l’éternel renouvellement. Ce monde est magnifique au printemps comme en été. Mais l’hiver apocalyptique ne se terminera pas tant que des Nephilim seront perdus dans les décors infinis. Quand ils auront rejoint le portail ou quand ils seront tous morts, l’hiver touchera à sa fin et laissera place au magnifique printemps. Mais pour l’heure, l’hiver perdure.

Je passe ma main au-dessus de mes yeux pour m’offrir une visière et regarder au loin. Je distingue à peine le groupe sur le sommet des dunes. Ils approchent, mais des créatures ont décidé de s’acharner jusqu’au bout. Des Skjaldmeyjar leur portent main forte et ils parviennent finalement au campement.

Je les observe, le groupe est assez nombreux. Je suis désolée que nos patrouilles n’aient pas réussi à les repérer plus tôt. Je m’en sens coupable, c’est à notre clan de retrouver toutes les âmes égarées en Kabbale. Nous avons peut-être baissé les bras trop tôt.

Je remarque que deux d’entre elles communiquent avec les mains. Je ne connais pas la langue des signes, mais l’une des d’eux se dirige vers nous et me demande avec un accent que je ne reconnais pas de quoi se laver et se changer.

Où avais-je la tête ?

— Mais bien sûr ! Suivez-moi !

J’ouvre une tente et lui présente des vêtements. J’attrape la gourde d’un infiltré qui passait et la lui offre. Ses lèvres me semblent bien sèches et ses yeux sont rougis par la lumière ambiante.

— Si vous le souhaitez, derrière le portail, il y a un hôtel avec toutes les commodités. Nous avions prévu un lieu pour accueillir d’éventuels survivants.

Ce lieu n’a que très peu servi. Je me demande même s’il est encore d’actualités. Nous pensions tellement qu’ils ne pouvaient y avoir de survivants après tant d’années…

— Je me nomme Princesse.

La jeune femme me présente d’abord sa maîtresse, pourtant absente, avant de me donner son nom, Betsy. Aussitôt, elle m'indique son clan, ce qui m'étonne grandement. Alors, j'en fais autant.

— Mon Seirim est Harahel. Allons chercher Less et je vous y conduis si vous le voulez bien !

Je suis très heureuse de découvrir des survivants. Je n’envie pas leur sort, mais cela démontre que la volonté des humains et des Nephilim peut déjouer les pires pronostics. J'écarte le pan de la tente pour qu'elle puisse sortir tranquillement et l'accompagne pour rejoindre sa maîtresse.

Nephilim

Less Worde

Nephilim

Less Worde

Messages : 455
Enregistré le : 26 juin 2016, 12:46
Nephilim
# RP terminés RP en cours

Less Worde

» Publié par Hope

» 22 août 2016, 20:43

Betsy prend avec respect la gourde en remerciant la Nephilim mais elle n'en boit pas du tout et elle regarde les vêtements avec un air dubitatif.

Oh ? Vraiment ? Un hôtel serait parfait pour ma Maîtresse.

En tout les cas, nettement mieux que cet endroit. Mais elle espérait que l'hôtel ne serait pas à la hauteur des vêtements présentés ...

Je suis enchantée Saigneur Princesse.

Elle s'incline en avant et elle finit par tousser pour attirer l'attention de l'Insoumise.

Saigneur Princesse, S'il vous plaît, n’appelez pas ma Maîtresse par son prénom. Préférez plutôt Championne ou bien encore Saigneur ou Mademoiselle. Je vous en prie.

Elle s'incline de nouveau. Betsy n'est sans doute pas une Nephilim, mais elle remarque beaucoup de choses chez Princesse. Tout d'abord sa jeunesse, ensuite son côté Insoumis. Elle ne connaît pas l'île, sinon elle saurait comment se comporter et là, toutes ses attitudes lui montrent le contraire. Betsy revient vers sa Maîtresse avec la gourde non ouverte qu'elle lui tend avec ses deux mains.

Maîtresse, cette jeune Insoumise va nous conduire de l'autre côté du portail, dans un hôtel plus convenable pour vous. Notre obligée se nomme Saigneur Princesse.

Elle s'incline entre les deux jeunes femmes alors que Less se lève en regardant au dessus de l'épaule de Princesse. Sa main tremble et de l'eau se répand au sol alors que d'un coup, elle la lâche. Betsy a déjà ramassé la gourde pour la redonner à sa Maîtresse et d'une manière très subtil, elle lui offre son épaule si elle en a besoin pour se reposer. Mais elle ne le montre pas clairement, car sa Maîtresse n'est pas un être faible ! Less finit par boire en reportant son attention sur l'enfant en face d'elle, Princesse et elle redonne la gourde à Besty qui finit par boire beaucoup plus. Less parle avec les mains et Besty traduit.

Nous vous suivons Saigneur Princesse.

La remontée se fait dans le silence et quand elles finissent par être dans l'ascenseur avec ses nombreux miroirs, Less regarde l'état déplorable dans laquelle elles sont tous les deux. Puis quelque chose attire Less dans ce miroir et elle pose ses doigts sur sa joue pour la tirer vers l'extérieur. Et finalement, elle se met à hurler alors que Besty se jette devant elle pour la protéger de ... De quoi ? Less est au sol, caché et Besty tente tant bien que mal de la protéger ne comprenant absolument rien et implorant l'aide de Princesse. Elles finissent par arriver dans une chambre où Princesse et Besty cache les miroirs. Princesse n'est pas bête. Elle va vite comprendre qu'il s'agit de la phobie de Less.

Finalement, Less est assise, comme alité,et Besty s'occupe du bain dans une baignoire qui ressemble à un jacuzzi. Elle demande poliment et humblement à Princesse d'autres vêtements, en donnant quelques précisions et elle finit par conduire Less dans le bain. Elle prend soin de sa Maîtresse en la lavant avec le savon et l'éponge de bain puis lentement, elle se glisse à son tour dans le bain et elles y font l'amour. Lèvres contre lèvres, poitrine contre poitrine, mais c'est Besty qui hurlera cinq fois son orgasme. Les portes ne sont pas fermées, si Princesse veut les rejoindre. Mais Less sent de nouveau la puissance et elle sent bien plus d'orgone en dehors de ces murs. Elle l'absorbe tandis que Besty se prépare puis qu'elle revient s'occuper de sa Maîtresse. C'est ainsi que bien plus présentable, elles se montrent de nouveau à Princesse. Même si malheureusement, Betsy n'a pas pu s'occuper comme il se doit de la coiffure de sa Maîtresse.

ImageImage

Nous vous remercions Saigneur Princesse. Pouvons-nous commander quelque chose à manger et à boire ? Désirez vous aussi quelque chose Saigneur Princesse ?

Besty s'occupe du siège de sa maîtresse qui s’asseoit en croisant ses jambes dans un geste très élégant. Si Princesse est une Princesse, la Nephilim, en face d'elle, est une Reine ! Betsy s'occupe de sa Maîtresse, mais elle s'occupe aussi de Princesse de la même manière. Des petites attentions, elle vérifie que tout va bien. Et si Princesse se lève, Betsy lui enlève son siège du dos pour qu'elle ne l'importune pas.

Saigneur Princesse, nous avons à priori manqué de nombreux événements depuis notre départ de l'île de Gehinnom. Pouvez-vous nous raconter s'il vous plaît ?
Image

Nephilim

Princesse

Nephilim

Princesse

Messages : 459
Enregistré le : 08 juin 2016, 13:37
Nephilim
# RP terminés RP en cours

Princesse

» Publié par Heru Ur

» 24 août 2016, 21:55

Quand Less regarde derrière moi, je me retournae le plus naturellement du monde, pensant qu’une Skjaldmeyjar se trouvait derrière moi. Mais mon regard ne croisa que le sable du désert et les trois lunes de Pachad. Je n’ai pas compris son regard, peut-être craignait-elle que d’autres créatures ne fondent sur elle. Les pauvres, ils étaient restés encore plus longtemps que les autres en Pachad.

Dans la tente, avec politesse et d’infinies précautions, Betsy me rappelle les us et coutumes de son clan. Championne, Seigneur ou Mademoiselle. Je prends note de la remarque de la jeune femme. J’ai un peu de tristesse d’entendre la jeune femme parler de la sorte, mais elle ne semble pas malheureuse. Alors, je souris. Après tout, je n’ai pas à juger, elle est si souriante.

Je tique quelque peu quand elle me nomme Seigneur Princesse, mais je me contente d'acquiescer. Je leur montre le chemin. Au moment de franchir le portail, je les préviens qu’il arrive fréquemment qu’on chute de l’autre côté à cause de cette sensation de vertige. Plus grand que les autres portails, la création de mon père déstabilise même certains Nephilim. Alors, sans gêne, je leur tiens le bras à toutes les deux. J’espère ne pas commettre d’impair, mais les laisser choir serait encore plus irrespectueux.

Dans l’ascenseur, je comprends la phobie qui frappe la malheureuse Nephilim. Nous cachons tous les miroirs, je m’occupais de ceux de la salle de bain pendant que Betsy s’occupait des autres pièces. J’invoquais des ombres qui rendirent les miroirs inamovibles aussi noirs que les yeux de mon père sous sa forme originelle.

Je les laisse dans la salle de bain pour se laver et m’occupe de commander quelques plats. Je ne savais pas ce qu’elles aimaient, alors je demande des fruits, des légumes frais comme les concombres, des crustacés, du poisson et de la viande. J’entendis les orgasmes de Betsy ou de la Championne, je ne suis pas allée regarder qui jouissait de la sorte. Je rougissais et tentais de trouver une occupation. Il faisait très chaud soudain dans la suite. J’utilisais un livret d’accueil comme un éventail, mais il me faudrait sûrement une douche froide. L’Orgone irradit de toute part et éveille en moins un désir de succube. Je respire profondément et ouvre les yeux sur Betsy qui sortait de la salle de bain.

— Nous vous remercions Seigneur Princesse. Pouvons-nous commander quelque chose à manger et à boire ? Désirez vous aussi quelque chose Seigneur Princesse ?
— Je me suis permise de vous faire servir. S’il vous manque quelque chose, n’hésitez pas !

Avec déférence, je leur montre la direction de la salle à manger. De l’eau, du vin français et chilien accompagnait les plateaux disposés sur une large table. J’avais pris soin de commander trois couverts, car je m’attendais à ce que Betsy n’ose manger avec nous. Après son périple, elle devait avoir faim et, contrairement à nous, elle ne pouvait compenser le manque de nourriture par de l’Orgone. J’allais m’asseoir face à elles quand Betsy recula mon siège par politesse. Je n’avais pas l’habitude de tels protocoles, mais je savais qu’ils existaient. Jusqu’à ce jour, je n’en avais rencontré que dans les châteaux de Zakaï. Ne voulant offenser personne, je tentais de trouver cela naturel.

— Seigneur Princesse, nous avons a priori manqué de nombreux événements depuis notre départ de l'île de Gehinnom. Pouvez-vous nous raconter s'il vous plaît ?

Je posai délicatement ma main sur celle de Betsy.

— Appelez-moi Princesse ou bien Princesse Chesly si vous préférez.

Je me tournais vers Less et poursuivais.

— Oui, Championne Asmodéenne, le monde a beaucoup changé durant ces dernières années.

Je savais qu’il s’agissait d’une asmodéenne, car ce titre n’existait que dans ce clan. Je me trouvais face à une Nephilim de haut rang et je tenais à les respecter. Betsy, pleine d’attentions, nous servit. Je passais les entrées à décrire comment les Nephilim avaient pris la ville de Vegas après avoir expliqué qu’il ne restait quasiment rien de l’île.

— Votre clan a pris possession du Venitian, le plus grand hôtel de la cité. Mais j’ai bien peur que vous n’y retrouviez pas le confort de votre palais.

J’allais me servir du vin, mais Betsy me devança. Je remarquais avec quelle dévotion, elle servait sa maîtresse. Ce titre me dérangeait, car je n’étais pas habitué à cela. Mais je devais apprendre à regarder plus loin. À Ako, j’avais appris qu’on devait toujours respecter son prochain. Oishi Kuranosuke avait proposé de mourir avec honneur à son pire ennemi. Je me devais de respecter la culture asmodéenne.

— Certaines voleuses d’âmes ont été frappée de maladies.

Je la laissais réagir avant d’expliquer tout ce que j’avais appris sur ce mal qui frappait encore quelques voleuses.

Nephilim

Less Worde

Nephilim

Less Worde

Messages : 455
Enregistré le : 26 juin 2016, 12:46
Nephilim
# RP terminés RP en cours

Less Worde

» Publié par Hope

» 25 août 2016, 11:05

Betsy pris une assiette et consciencieusement, elle pela et coupa des fruits en dés, puis des légumes et elle mit quelques dés de poisson avec. Elle avait bien sur préalablement goûté un morceau de chaque aliment. Elle réitéra la même attention pour Princesse, sauf qu'elle ne mit ni viande ni poisson dans son assiette. Puis enfin, elle attendit que sa Maîtresse lui fasse un signe de tête pour manger à son tour, délicatement. Less mangeait relativement lentement et de temps en temps, elle posait des questions avec ses mains que Betsy retranscrivait à l'oral. Plus les révélations de Princesse avançait et moins elle les appréciait. L'île n'existait plus. L'île était un endroit paradisiaque. Un endroit où l'on ne se posait pas de question pour le lendemain, car tous les besoins étaient pourvus. Ici, ici tout était différent. Mais Betsy avait été bien élevé, tellement, qu'elle était elle même choqué de comprendre dans quel vie désormais elle allait vivre. Elle regarda sa Maîtresse avec tristesse et Less lui posa sa main sur la sienne. Un geste emplit de douceur et de réconfort. Betsy se reprit en s'excusant et elles continuèrent d'écouter. Le vin Chilien était bon et Princesse avait le même alcool dans son verre. Betsy, elle, avait de l'eau pétillante. Less tiqua à la mention du Venitian et Betsy se leva en se souvenant avoir vu quelque chose. Elle revint avec un catalogue et dedans se trouvait une représentation du Venitian. Less sembla très perplexe face à cette photo et un échange eu lieu entre les deux femmes sans que Betsy ne retranscrive. Elle était horrifiée par ce lieu de si mauvais goût ! Jamais elle ne pourrait mettre les pieds dans un lieu pareil ! Mais il semblerait qu'elle n'est pas le choix pour l'instant ...

Pourrez-vous, Princesse Chesly, nous indiquer le chemin vers ce lieu ? Nous nous y rendrons juste après.

La langue de Less claqua dans son palais quand Princesse en vint aux voleuses d'âmes. Les mains, vives, parlèrent.

Ma Maîtresse indique que c'est impossible. Les voleuses d'âmes ne peuvent pas être malades.

Et c'est comme ça que l'âme qui accompagnait Princesse se manifesta de nouveau. La première fois, elle avait prise par surprise Less. Affaibli, son apparence lui avait fait horriblement peur. De plus, elle se jetait sur elle comme pour la dévorer. Et là, elle posait une" main" sur Prince pour tranquillement s'avançait vers Less pour se jeter sur elle une nouvelle fois. Sauf que cette fois-ci, Less se leva de son siège et elle resta ainsi, bien droite face à la créature qui se tenait face à elle. Elle hurlait, elle essaya de déchirer maintes fois Less et elle finit par mettre sa gueule juste devant le visage de Less. Vous avez vu Alien ? Alors vous comprenez de quoi je parle. Mais Less ne baissa le regard. Elle avait de l'orgone, le ventre plein et elle s'était déjà guéri de la fatigue. Même si il lui faudrait encore un peu de temps, elle ne pouvait plus être prise au dépourvu. La créature finit par disparaître et Less baissa ses yeux vers Princesse. Ses mains reprirent leur danse.


Vous n'avez pas de Voleuses d'Ame, Princesse Chesly, n'est ce pas ?

Less voulu faire demi-tour pour se diriger vers les fenêtres et voir la ville de Vegas, mais son reflet attira son attention. Elle se figea et lentement, elle se rassit dos au fenêtre. Besty était prête à se lever ou à réaliser tout autre demande de Less sur le champs. Elle reprit la parole quand Less reprit elle même ses gestes.

Parlez-nous, s'il vous plaît, de cette dite maladie, Princesse Chesly ?
Image

Nephilim

Princesse

Nephilim

Princesse

Messages : 459
Enregistré le : 08 juin 2016, 13:37
Nephilim
# RP terminés RP en cours

Princesse

» Publié par Heru Ur

» 26 août 2016, 12:08

Les visages des deux jeunes femmes témoignaient d’une certaine réticence à vivre au Venitian. Entre la splendeur des palais de l’île dont me parlait Lidrya et le Venitian, la marche devait être difficile à surmonter. Heureusement, je me souvins de cet article sur Dawn Ludlow.

— Dawn Ludlow, une infiltrée, siège à la tête du conseil architectural de la ville. Sa nomination découle d’attentes de Nephilim telle que vous, Championne. Je donnerais à Betsy les informations pour la contacter.

Dès que possible je demanderais son numéro à Lidrya pour le leur donner.

Plus tard, pendant le repas, nous abordons le sujet des voleuses d’âmes. Je n’aurai peut-être pas du laisser entendre qu’elles étaient malades, j’aurais plutôt dû dire qu’elles étaient affectées par un maléfice. Remettre en question les créations des asmodéens face à leur Championne n’était pas respectueux. J’inclinais la tête vers le bas.

La Championne se leva. Inconsciente de la scène qui se jouait, je me demandais si elle allait quitter la table et me jeter dehors.

— Vous n'avez pas de Voleuses d'Ame, Princesse Chesly, n'est ce pas ?
— Non, Maîtresse Worde. et évidemment, je n'allais pas en demander en pareille circonstance.
— Parlez-nous, s'il vous plaît, de cette dite maladie, Princesse Chesly !
— Les âmes des voleuses ont d’abord été interchangées. Par exemple, le Seigneur Heru Ur s’est retrouvé avec les âmes de vos Championnes, Championne Calypso et Championne Nefgar. Ce mal a été brillamment résolu par les asmodéens. Mais depuis quelques temps, certains Nephilim se plaignent d’un manque d’obéissance de leurs voleuses d’âmes. Il les trouve indépendantes. Je n'en sais pas plus.

J’avais remarqué durant notre échange que le reflet dans la vitre perturbait grandement la championne. Alors, j’ajoutais :

— En Pachad, la plupart des Nephilim et des humains ont été affectés par leur voyage. Certains développent des peurs irrationnelles. Néanmoins, les vestales ont trouvé un remède à ces maux. Compte-tenu de votre rang, Championne, vous faîtes partie des patients prioritaires. Souhaitez-vous que je demande également un remède pour Betsy ? Étant votre… Étant à votre service direct, elle doit pouvoir vous assister dans les meilleures conditions.

Je respecterais les demandes de Less. Nous revenons au sujet des voleuses et je lui explique les changements notables qui se sont opérés dans son clan, l’arrivée d’Asriel, le problème des forges au Venitian qui a finalement été résolu par leur Seirim en personne après la destruction de tous les artefacts Elohim.

Le repas se termine et je profite d’un moment de silence pour interroger la championne sur la fabrication de voleuses d’âmes. Je me tourne vers Betsy.

— J’ignore si j’ai la permission de faire cette demande, j’aimerais en apprendre plus sur la forge de voleuses d’âmes, puis-je le demander à votre Championne ?

C’est un oui, quelque peu emprunté. Elle a d’ailleurs traduit mes mots à sa maîtresse. Je me lève, me tourne alors vers Less et m’incline.

— Je suis une Arpenteuse de Kabbale, j’aime découvrir, voyager. Je voue une véritable admiration aux créations de votre clan. Je n’ai pas encore trouvé d’égale à vos créations dans ces royaumes. J’aimerais en découvrir plus sur votre Art. Est-ce possible que vous m'en parliez pendant que je vous conduis au Venitian, Championne Worde ?

Je suis toujours inclinée et obligée. J’espère aussi que ma demande permettra à Less de se plonger dans d’agréables souvenirs. Je sais que les forgerons sont fiers de leurs créations et qu’ils aiment pratiquer leur Art. Dès que la Championne sera prête, je réserverais une limousine chez Crystal, maintenant que tous les templiers ont été nettoyés de cette société de transport en Limousine. Je formulerais bien sûr une demande précise pour avoir une limousine avec des revêtements en Alcantara à la place des chromes qui pourraient refléter le visage de Less.

Nephilim

Less Worde

Nephilim

Less Worde

Messages : 455
Enregistré le : 26 juin 2016, 12:46
Nephilim
# RP terminés RP en cours

Less Worde

» Publié par Hope

» 26 août 2016, 14:37

Hors-sujet
Less parle de temps en temps avec Besty sans que Besty ne le traduise, mais elle n'est pas sourde. Donc tes paroles ne sont jamais retranscrites par Betsy ^^
Less fit un signe de tête pour approuver et Betsy retint cette information avec grande attention. Dès que possible, et avec l'accord de son Seirim (Ses Seirim ?), elle commencerait les plans de sa nouvelle demeure. Elle n'avait pas besoin de quelque chose de grand, elle comprenait bien qu'ils étaient à Vegas, mais vivre dans une parodie de Venise ? Oh que non ! L'île lui avait manqué tout au long de son exil, elle continuerait de lui manquer encore longtemps à priori ! Vivre avec les Asmodéens, dans le même grand palais. Etre entouré de ses frères et soeurs, être juste soit même. Elle soupira devant les deux femmes. Betsy aimerait la consoler, mais elle ne fit aucun geste. Princesse avait visé juste avec cette alternative. Alors l'humaine la regarda avec un nouvel intérêt. Qui était cette Princesse qui paraissait si jeune ?

Less écouta très attentivement l'explication de Princesse et dès la fin de sa phrase sur l'obéissance des voleuses d'Ames, sa langue claque de nouveau dans son palais fortement, désapprouvant ce qu'elle entendait. Elle croisa ses jambes et ses bras et on sentait qu'elle avait déjà envie de se lever pour résoudre ce problème. Ses doigts pianotèrent sur ses bras alors que Betsy intimait le silence à Princesse. Less regarda les deux femmes tour à tour, fulminant. Elle finit par reparler avec ses mains, maison pouvait sentir qu'elle n'était pas calmée.

Qui est à la tête des Forgerons actuellement Princesse Chesly ?

Princesse put donc reparler librement et Less écouta cette histoire de peurs irrationnelles. Elle leva sa main dans un geste qui signifiait "faite". Betsy traduisit tout de même ce geste qui n'était absolument pas des paroles.

Nous vous remercions Princesse Chesly. Nous prendrons toutes les deux le remède.

N'étant pas encore dans les intrigues de ce monde, elle ne se méfiait donc absolument pas de Princesse. Oui, sur l'île, il y avait des intrigues, mais ce n'était que des pacotilles. Personne ne se voulait du mal. Alors ici, c'était pareil non ? Less écouta la demande de Princesse et elle se leva pour signifier qu'il était grand temps de partir. Bestsy tendit à Less une paire de lunette de soleil dont elle cachait le reflet pour l'instant. Elle lui expliqua qu'il serait mieux pour elle de mettre ses lunettes et de fermes les yeux, le temps d'arriver à bon port. Elle soupira une nouvelle fois, de désapprobation, mais elle suivit le conseil judicieux de son esclave. Elle ferma ses yeux et Betsy lui mit les lunettes, puis elle lui prit la main et Less la lui serra fermement mais sans lui faire mal. Elles avaient vécu tant de choses en Pachad. Elle lui faisait confiance et cela se ressentait très clairement. Une fois installé dans la limousine, Less enleva les lunettes alors que Betsy servait les boissons. Une eau pétillante pour Less, quelque chose pour Princesse (?) et rien pour elle. Puis Less parla un peu avec ses mains, mais elle se contenta surtout d'ignorer maintenant Princesse et de regarder dehors. Mais elle comprit bien vite qu'elle ne pourrait vraiment pas regarder en voyant certains reflets. Elle se crispa mais elle continua le voyage silencieuse.

Ma maîtresse comprend votre curiosité. La curiosité mène a de bien grandes choses. Continuez de le cultiver Princesse Chesly. Cependant, elle ne vous expliquera rien. Voyez-vous, ma maîtresse croit énormément dans une certaine forme de voleuse et ...

La langue claqua dans le palais et Besty se tut aussitôt. Less la regardait avec un regard quelque peu mauvais et Betsy resta silencieuse elle aussi. Puis la main de Less se leva dans un geste pour continuer et Betsy reprit.

Pour comprendre Mademoiselle Chesly, il n'y a qu'une solution. Et vous la connaissez.

Less regarda Princesse. Oserait-elle demander sa Voleuse d'Ame ? Ne la sentait-elle pas autour d'elle ? Il tardait à Less de toucher un marteau, de sentir la chaleur du feu et de frapper juste pour le plaisir et la délivrance que cela provoquait en elle. Ne jamais savoir ce que nos mains vont créer et s'émouvoir de la beauté de ce que l'on a en main.
Image

Nephilim

Princesse

Nephilim

Princesse

Messages : 459
Enregistré le : 08 juin 2016, 13:37
Nephilim
# RP terminés RP en cours

Princesse

» Publié par Heru Ur

» 26 août 2016, 15:26

Dans la limousine, j’écoutais les propos de Betsy. Elle traduisait les paroles de Less. J’éteignis les lumières de la voiture ce qui réduisit de façon notable les reflets alentours.

Less avait raison, je connaissais très bien la solution. Mes yeux se portaient dans le vide.

— Je suis jeune. Je ne voyais dans les voleuses qu’une arme mortelle et je me pensais maligne en refusant d’ôter la vie. J’ai été contrainte de combattre des Elohim. J’étais au côté de votre Championne, Valaerys Nefgar. L’un des Anges fut tué, mais sans voleuse d’âmes. Il s’est alors réincarné en prenant le corps d’une femme que j’apprécie beaucoup. Nous avons eu beaucoup de chance, car nous avons pu la libérer. J’ai compris mon erreur. Les voleuses servent à nous protéger nous, mais aussi ceux qui nous entourent.

Porter une arme capable d’ôter plus que la vie est une lourde responsabilité, difficile à affronter et à accepter. Je reporte mon attention sur la route. Le chauffeur a choisi de passer par le Strip. Ce n’est pas la meilleure idée, alors j’appuie sur l’interphone.

— La Championne est pressée, inutile de lui montrer le Strip, Monsieur. Merci.

Comme souvent, le style de mon entourage détint un peu sur moi. Betsy aurait pu prononcer les mêmes paroles.

— Je suis jeune et je ne suis pas certaine de mériter encore une telle récompense.

Je parlais bel et bien à Betsy. Je me tournais alors vers Less. J’éprouvais beaucoup de difficultés avec Betsy. Qui me parlait au juste ? Betsy ou Less. Je voyais bien les signes de Less, je commençais même à en comprendre de plus en plus. Mais parfois, pour de mêmes signes, les mots de Betsy changeaient. Y avait-il un ton dans les signes, une façon d’accentuer les gestes changeait-elle l’intonation de Betsy ou bien prenait-elle des initiatives à force de la cotoyer.

Le visage vers Less, je poursuivais.

— J’aimerais vous demander une telle faveur, mais je ne sais ni comment procéder, à qui formuler ma demande, ni même si j’en ai déjà le droit.

Nephilim

Less Worde

Nephilim

Less Worde

Messages : 455
Enregistré le : 26 juin 2016, 12:46
Nephilim
# RP terminés RP en cours

Less Worde

» Publié par Hope

» 26 août 2016, 16:25

Less ne montre pas grand chose sur son visage en regardant Princesse. Elle l'écoute, elle tique un moment donné quand elle dit qu'elle a compris ce qu'était une Voleuse, puis elle parle de sa jeunesse. L'asmodéenne écoute sa demande, et elle est frustrée de ne pouvoir tourner son visage vers la ville pour regarder ailleurs. Alors, dans l'habitacle, elle se penche en avant, dévoilant sa poitrine sous cette veste et elle pose sa main juste à côté de la cuisse de l'Insoumise. Elle lui attrape le menton en le pinçant entre ses deux doigts et elle inspecte son visage. Princesse peut sans doute avoir l'impression de ressembler à un poulain, car elle vérifie ses yeux, ses oreilles, le haut de son crâne, ses dents, sous son menton. Puis elle avance l'une de ses jambes pour la glisser entre les siennes, et Princesse peut sentir l'orgone qui vient de Betsy. Voir sa Maîtresse dans cette position, avec ses talons hauts, ses bras à demi-nu à cause de la veste, la courbe de ses fesses si bien moulé dans ce pantalon. Betsy pose ses mains sur le bas de son ventre. Elle ne fait rien, mais elle se tortille sur sa place. Les yeux de Less ont cet éclat de luxure qu'elle sent chez Betsy, mais elle savoure aussi les rougeurs de Princesse. Cette petite a bien du mal à rester de marbre face à ce qu'elle sent chez son esclave. Alors lentement, elle lui entrouve les lèvres avec son pouce et elle le glisse à l'intérieur pour jouer avec sa langue. Betsy se mord la langue, restant aussi sage qu'elle le peut. Elle espère que sa Maîtresse se montrera généreuse encore aujourd'hui avec elle. Puis Less sort très lentement son pouce de la bouche de Princesse et elle le glisse, mouillé, le long de son menton, son cou et elle se relève pour s'asseoir, jambe croisé. Elle ramène sa main vers elle et elle lèche son pouce de bas en haut pour ensuite le mettre dans sa bouche et le retirer. Puis elle regarde ailleurs alors que Betsy tousse pour attirer l'attention de Princesse.

Vos renseignements nous ont été précieux Princesse Chesly. Ma Maîtresse vous accordera un entretien pour votre Voleuse d'Ame. Cependant, sachez que peu d'entre vous réussisse l'entretien avec ma Maîtresse. Savez-vous qu'une enfant de huit ans lui a demandé une voleuse et qu'elle lui a accordé ? Alors Princesse Chesly, ne croyez pas tout ce que l'on vous raconte. Il y a encore énormément de choses que vous ignorez. Non par votre jeunesse, mais parce que vous croyez tout ce que l'on vous dit. Les Voleuses d'Ame ne sont pas des jouets ni des armes C...

Nouveau claquement de langue. Betsy se tait alors que la voiture s'arrête. Le chauffeur descend de voiture alors que Less remet les lunettes de soleil. L'homme ouvre la porte et Less descend sans se soucier de ce qu'il se passe dans la voiture. Betsy pose une main sur le genoux de Princesse.

Merci infiniment pour votre accueil. Laissez ma Maîtresse s'installait et venez la voir. Mais soyez sûr de votre demande et de vos intentions. Je suis certaine que vous y arriverez Princesse Chesly.

Elle serre un tout petit peu le genoux et elle descend pour voir la désapprobation sur le visage de Less. Elle prend une attitude soumise en prenant le coude de sa Maîtresse. Comment vont-elles être accueilli dans cet endroit ? Princesse a sans doute du déjà prévenir les Asmodéens ? Betsy l'espère en tout les cas.
Image

Nephilim

Princesse

Nephilim

Princesse

Messages : 459
Enregistré le : 08 juin 2016, 13:37
Nephilim
# RP terminés RP en cours

Princesse

» Publié par Heru Ur

» 27 août 2016, 15:28

Less m’inspecte alors, avec ce que je pris au début pour un professionnalisme digne d’un médecin. Je n’ai pas ressenti de côté malsain, malgré ces étonnantes manières. Quand je ressens l’Orgone de Betsy, je me mets à rougir. Que se passe-t-il ? Jusqu’où Less va-t-elle aller ?

La beauté de cette femme ne m’avait pas échappé et soudain un sentiment asmodéen m’envahit, notamment lorsqu’elle glisse son pouce dans ma bouche. Que dois-je faire ? Intimidée, je ne bouge pas. Son regard change, il me plait et me dérange tout autant.

Aussi rapidement qu’elle m’a approché, elle s’écarte, s’engonce dans le cuir de la limousine. Betsy attire mon attention et me livre des informations sur un plateau, mais un claquement de langue de Less lui intime l’ordre de se taire.

Je baisse les yeux et les laisse descendre. La dernière phrase de Betsy m’encourage. La porte se referme et le chauffeur monte à bord. La voiture glisse doucement jusqu’à la sortie du Venitian. Par l’interphone, il me sort de mon introspection.

— Où souhaitez-vous vous rendre ?
— Je ne sais pas.


Il tourne sur la gauche, alors je glisse contre la vitre du même côté pour observer le Venitian. Les Asmodéens ont été particulièrement touchés les dernières années et je suis heureuse qu’ils retrouvent l’une de leur championne. Mais cet entretien redistribue les cartes.

— Veuillez vous rendre à l’Atrium Vestae, s’il-vous-plait.

L’Atrium Vestae, le nom de l’hôpital que Vesta a fait construire pour aider la population, qu’elle soit humaine ou Nephilim. Il va me falloir deux traitements pour Betsy et Less Worde.

Répondre

Retourner vers « Pachad - Le monde de l'Apocalypse »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité