Comme si elle était déjà pas assez énervée la Raven.

Tout n'est qu'éternel recommencement en Pachad. La vie succède à la Mort. Les apocalypses déciment tout régulièrement. Les Arpenteurs sont peu nombreux à se lancer à la découverte de ce Royaume.
Humain

Michael Ealer

Nephilim

Michael Ealer

Messages : 662
Inscription : 21 août 2016, 10:16
Nephilim
# RP terminés RP en cours

Michael Ealer

» Publié par Lucy Hale

» 12 sept. 2016, 12:56

Une vie triste ? Elle pourrait l’être s’il était seul, mais malgré les parts d’ombre dans son existence, son existence n’est pas malheureuse. Il est seulement strict, ce qui ne convient pas à tous, mais il reste droit, il ne dérape jamais, sauf ici, et le berserker ne s’octroie que fort peu d’incartade. Il reste quelqu’un de calme, quand il ne se laisse pas faire par ses sentiments impulsifs, d’attentifs et de bienveillant. Raven pense qu’il ne sait pas se contrôler, mais il ne rectifie pas, il sait parfaitement tenir son comportement, mais parfois, la difficulté dépasse tout le reste. Il n’est pas infaillible. Un déséquilibre s'est crée durant ces trois années.
Poser au sol, il continue de l’écouter, nul honte à se faire faire une morale par une jeune nephilim, la science de Mike n’est pas infuse et il ne connaissait pas ce pan de sa personnalité. En même temps, il ne sait que peu de chose de Raven, hormis ce qu’elle dégage et ce qui lui plait.

--On me le dit souvent.

Avec d’autres adjectifs, ennuyeux, rabat-joie, strict et autres. Le Nephilim ne se formalise guère de cela, il faut de tout pour faire un monde et il faut aussi des créatures pas drôles pour raisonner un peu les plus farfelus, il n’envie pas les curieux ou les originaux, il ne saurait y faire. Il se laisse même taquiner par ses compagnes, sans rien dire, mais il faut croire que ces bousculeries ne lui déplaisent pas, c’est un jeu de couple, dans lequel May était/est une championne. A croire qu’il n’a que peu d’intérêt.
Raven lui décroche un sourire, cette fille…elle est…obsédante pour le berserker. Mais il n’en pipera jamais mot, au contraire, ce n’est pas son genre. Hilary pourrait expliquer combien cela a été compliqué leur début. Elle donne un avis intéressant, le contrôle est ce qui lui est venu à mesure de son expérience, elle ne connait pas son expérience, dommage d’être chez les Vestales, il n’y a pas toujours été. Mais le clan des Asmodéens ne lui convenaient pas, et Vesta est venu à son encontre. POur le reste, il ne veut pas la laisser dans l’illusion.

--Le pouvoir du berserker ne se traduit pas que par la colère. La fureur dans lequel je m’engage est une fureur sacrée qui doublera tes capacités naturelles de Nephilim, elle ne va pas aux adversaires. Nous ne sommes pas en plein champs de bataille, il se déforme donc. Tu l’as senti, quand nous avons rencontré Kaylee et Kurt, face à des Elohim, je ne désire que les massacrer.

Dieu et les anges, le poussant dans une rage sanguinaire, ce dieu injuste qui a rejeté au final l’un de ses plus fervents serviteurs par le passé. Aujourd’hui, il suit Vesta car elle est juste, même si l’on peut s’accommoder de ce point là.
Il la détaille, et pourquoi pas ? Pour autant il ne donne pas sa réponse dans l’immédiat, intrigué par la rencontre, il faut l’avouer, fermant un instant les yeux, il inspire. Se mettre en colère est facile, la colère se réveille avec peu de point maintenant. Il s’est déséquilibré tout seul, en trois ans, peut-être qu’il pourrait trouver d’autres réponses. Le fait est qu’il ouvre les yeux, reptilien de nouveau, il va monter un à un les stades de sa propre colère, cette fois, c’est son dégout de Dieu et de ses anges qu’il se laisse porter. Il va lever une à une les barrières de ces choses, mais avant de s’y mettre.

--Essayons.

Enerverait-il Raven, il l’ignore, mais cette fois, il se laisse gagner volontairement par la colère, pas forcément le pouvoir, mais ses prorpres ressentiments dont il connait si bien les méandres. L’injuste du Créateur, sa vie passée à le servir, son rejet abrupt à cause de sa nature, les lois surnaturelles du divin, son refus de simplement mourir, pour le satisfaire. Son envie de vivre, ses siècles d’abandon à sa nature, sans plus prendre en compte sa part humaine incapable d’accepter et cette colère qui vient aussi de sa nature la plus profonde, la nature démoniaque brutale de se dresser face à la lumière et de la rejeter.
Ce qu’il a fait aux hommes comme aux femmes, cette conciliation et sa propre acceptation de ce qu’il est, grâce à sa Seirim sont des choses acquises. Mais au fond, la colère ne s’éteint jamais, accepter d’être un nephilim violent et brutal et vouloir tout de même aussi garder la raison et le calme, se tenir pour ne pas brutaliser ceux qui l’entourent par un comportement plus abject, qu’il ne saurait l’accepter. La dualité de se comprendre, s’accepter, mais ne jamais pardonner ce qui a été : l’injustice d’Eloha sur un être qui fut durant des années de sa vie, son prédicateur dévoué. Ainsi apprendre que si Dieu le refuse de part sa nature, il ne peut s’en vouloir à lui-même de ces années perdues, mais il peut en vouloir à ce Divin sans jamais tendre l’autre joue.

Et la colère gonfle et pulse dans ses veines, laissant apparaître la forme démoniaque serpentine, comme à peine, déployant désormais dans son dos, deux ailes gigantesques et lourdes traînant dans la poussière de ce monde poussiéreux aux crochets épineux.

Nephilim

Raven

Nephilim

Raven

Messages : 414
Inscription : 26 juin 2016, 12:46
Nephilim
# RP terminés RP en cours

Raven

» Publié par Hope

» 12 sept. 2016, 13:49

--Le pouvoir du berserker ne se traduit pas que par la colère. La fureur dans lequel je m’engage est une fureur sacrée qui doublera tes capacités naturelles de Nephilim, elle ne va pas aux adversaires. Nous ne sommes pas en plein champs de bataille, il se déforme donc. Tu l’as senti, quand nous avons rencontré Kaylee et Kurt, face à des Elohim, je ne désire que les massacrer.

C'est ridicule. Tu as un pouvoir fait pour aider les Nephilim sur les champs de bataille et tu n'y es jamais ? Ridicule !

Je n'aimais pas Sariel, mais je savais qu'il recrutait aussi en fonction des pouvoirs. Je me souvenais encore très bien de Paris et d'Heru Ur. J'avais toujours cette boule en ventre, cette trouille de me dire que j'avais fait le mauvais choix pour ma soeur. Que j'aurais du devenir Infiltrée pour la sauver dans le futur. Mais je sais aussi, que malgré les apparences et ma grande gueule, je suis "quelqu'un de reconnu" parmi les Insoumis. Alors si moi, la plus Insoumise, je courbe l'échine pour rejoindre le clan des ennemis, non, c'était impossible. Est ce que j'en voulais à ma soeur d'avoir elle fait ce choix ? Et bien non. Au contraire, j'étais fière d'elle et de sa force de caractère. Mais cela ne m'empêchait pas de la chambrer tout de même.

Pourquoi vouloir massacrer les Elohim ?

Oui, c'est bien qui pose cette question. Moi, je déteste tout le monde, donc je casse des têtes à tours de bras. Mais au final, pourquoi tout ça ? Je baisse la tête en fronçant les sourcils.

On est là Raven.
Tout va bien Raven.

... Merci.


Je sais d'où me vient cette question. Elle me vient de l'artefact. Depuis que j'ai posé mes mains dessus, ma colère s'en va, d'un coup, comme ça, comme maintenant. J'ai remarqué que quand je suis en présence de mon père, c'est comme si cela faisait tilt et je redeviens la même. Mais il m'est déjà arrivé d'aller contre l'un de mes gars, ou contre Princesse, pour m'enrouler dans ses bras et dormir en pleurant. Moi, pleurer, quelle honte. Je me fais pitié. Mais vous ne pouvez pas savoir à quel point c'est affreux.

Je ne sais pas si il m'a répondu, et je m'en fou, je ne suis pas en colère et c'est bien la le problème. Je l'étais un court instant, mais parler, c'est pas mon style. Parler, ça fait chier. Alors j'essaye de me mettre dans le combat, attendant, mais rien ne se passe. Pas de déclic. C'est sans doute ce qui est le plus frustrant quand on est en colère et de n'avoir que le calme en face de soit. C'est contre ma nature.

Elle est bonne ta compagne ?

Cela l'a énervé tout à l'heure, peut être qu'il arrivera à m'énerver ? Mais son aura ne fait que me chatouiller.

N'utilise pas tes ailes, pas de combat dans les airs.

Je me suis relevée, calme, et je tends une griffe vers lui pour lui donner un coup de poing. Je suis surprise par la vitesse que j'y ai mis. Je n'ai jamais été aussi rapide. Je me secoue un peu la tête et je redonne un coup de poing, mais c'est surtout un coup de pied que je lui balance dans les chevilles pour le faire omber sur le dos.
Image

Humain

Michael Ealer

Nephilim

Michael Ealer

Messages : 662
Inscription : 21 août 2016, 10:16
Nephilim
# RP terminés RP en cours

Michael Ealer

» Publié par Lucy Hale

» 12 sept. 2016, 14:43

--J'ai été maintes fois sur les champs de bataille, et j’y serais encore souvent !

Il n’a jamais prétendu l’inverse en tous les cas, mais il est vrai que sans ordre souverain de Vesta, il ne se rends pas de lui-même, Paris lui avait été interdit par le passé, pourtant il en avait eu envie. Si Sa Seirim le juge nécessaire sur une zone de guerre, il irait. Michaël s’est battue souvent dans le passé en tant que guerrier Asmodéen, il n’a pas cessé de se battre, à Pachad, il a été là souvent mais elle ne l’a probablement jamais remarqué, à défaut qu’il l’ait remarqué à elle.

La question de Raven est délicate, répondre aussi. Il ignore si elle pourrait comprendre cette envie, c’est dans ses profondeurs, mais ce qui est troublant c’est de l’entendre demander cela, ses sourcils froncés, il ne comprend pas.

-- Je suis un berserker démoniaque, pas angélique.

Est-ce une raison de vouloir les massacrer ? Il lâche ces mots avec le désir de ne pas plus expliquer que cela, il ne va pas faire non plus une thérapie. Michaël connait ses sentiments, il se butera tout le temps si on lui demande de penser à l’inverse, la colère le fera se buter. Le Berserker ne supporte pas l’aura angélique, ils sont les ennemis, sa fureur sacrée va à leur encontre, à ceux qui sont l’opposé de sa nature démoniaque, est-ce plus compliqué que cela ?
C’est ainsi qu’il est. Ce n’est pas subtil, mais il faut bien faire avec. Il va lui expliquer quoi de toutes façons, qu’il était un moine, qu’il a servi Dieu, qu’il est devenu simplement un Nephilim après avoir été un prédicateur fervent de sa parole ? Est-ce utile !?

Mike se laisse envahir, la colère, il la connait intimement pour savoir comment la faire venir, cette fois, pourtant, Raven tente de l’énerver un peu plus, parlant de sa compagne, mais la question ne sonne pas comme une insulte. Parce que la réponse est oui, et il sourit en coin. Oui, elle est bonne, c’est vulgairement dit, mais la vérité est ce qu’elle est.
Quelque chose cloche au gout de Berserker, la créature devant lui ne semble pas…aussi vivante de hargne qu’il l’a déjà vu par le passé. Il se souvient d’avoir vu la rage de cette Nephilim, d’avoir senti l’attirance, d’avoir eu envie de s’en approcher, mais il note un truc…en moins, et il fronce les sourcils plus mauvais, inattentif, il chute au sol, les ailes sur le sable, sa queue et ses ailes le repoussent dans le mouvement, il ne s’en va pas dans les airs, il se redresse.

Le berserker se laisse emporter, la rapidité est un signe mais elle a quelque chose de changé puisque Raven ne semble pas…il ne comprends pas, et les coups s’enchaînent l’un contre l’autre à une vitesse rapide, autant pour l’un, que pour l’autre, Mike encaisse et s’en mange, autant qu’il peut en donner, la colère gagnant du terrain de plus en plus, parce qu’il ne voit plus ce qu’il a longtemps observé chez elle.

--Tu as perdu quelque chose…

Gronde-t-il d’une voix sourde, arrêtant son poing dans sa main, et éloignant son autre bras en ayant enlacé sa queue à son poignet, il la détaille, mais elle n’a plus ce petit rien qui avait été vu des milliers de fois par le Nephilim dans le passé. Mais elle parait moins en colère, pourtant leurs gestes sont rapides, plus forts…signe que le don fait son office, mais la fureur est à quelques centimètres de la totalité de sa barre de furie.

Nephilim

Raven

Nephilim

Raven

Messages : 414
Inscription : 26 juin 2016, 12:46
Nephilim
# RP terminés RP en cours

Raven

» Publié par Hope

» 12 sept. 2016, 18:19

Elle bouge, elle encaisse, elle frappe, elle esquive. Elle est rapide et son combat est acrobatique. Elle enchaîne les coups au sol pour faire tomber, ou pour soulever de terre, mais elle essaye d'être aussi rapide pour sauter sur son adversaire par le haut (mais pas trop à cause des créatures dans le coin). Mais effectivement, il n'y a aucune passion dans ses gestes. Juste à l'agit, et tout cela et sans goût et sans saveur, insipide. Elle n'y arrive pas. Elle lui rétorquerais bien qu'il ne sait pas si prendre, mais même cela s'est futile. Il la tient en ses poings, mais là encore, elle ne cherche pas à s'enlever, cependant, elle lui file tout de même un coup de tête et avec les cornes, cela a de quoi faire mal. Il a bien ses queues entre son poing, mais les bouts qui se figent dans sa main et le surprend pour le faire assez ouvrir son poing pour que ses appendices reviennent dans son dos et se tortillent en bas des chevilles.

J'ai mes trucs. Laisse tomber, chuis pas d'humeur.

C'est pas faux, elle n'est pas d'humeur. Mais cela la désole. Un beau combat complètement saboté. Cela frise le ridicule ! Elle enlève son poing, elle ne sait pas vraiment si il est calmé, mais il peut voir dans la périphérie, que le Drayoir est revenu vers eux. Si jamais il veut continuer le combat, cela se passera avec lui. Je reprends forme humaine et je me laisse chuter au sol. Je ne suis pas vraiment fatiguée, mais cela y ressemble pas mal.

C'est con, je dis jamais non à un beau combat.

Je fais grise mine, mais demain cela ira mieux. Cela ne dure jamais longtemps, mais j'aime pas trop qu'il le voit. Ca me gonfle en fait. On doit pas vraiment savoir faire semblant chez les Chesly.

Allez je vais retrouver ta copine de t'l'heure. La prochaine fois, attend pas une excuse pour venir, vient. Que ce soit moi ou les autres on sera ravi d'échanger avec toi.

Je ne lui laisse pas vraiment le choix. Ce n'est pas comme si j'allais disparaître demain, ni lui d'ailleurs. On aura bien le temps de refaire connaissance. Je ne me fais pas de bile la dessus. Quand au Drayoir et bien, c'est à Michaël de décider si oui ou non, il continue. Mais si il tente le Drayoir, il va vite se rendre compte qu'il est face à un monstre ...
Image

Humain

Michael Ealer

Nephilim

Michael Ealer

Messages : 662
Inscription : 21 août 2016, 10:16
Nephilim
# RP terminés RP en cours

Michael Ealer

» Publié par Lucy Hale

» 12 sept. 2016, 19:04

La fureur s’estompe à chaque coup, quelque chose n’y est pas, comme s’attendre à tellement de chose d’une première fois et découvrir que ce n’est pas aussi fabuleux qu’on l’espérait. Le Berserker a attendu trop de temps peut-être pour espérer se retrouver dans un combat face à Raven, lui qui l’a admiré sur ses premières scènes de combat, il ne ressent pas l’exaltation qu’il y avait, il manque ce quelque chose dans son attitude, cette chose qui a attiré le démon, qui a donné naissance à des sensations, des sentiments, des envies, sauf que comme un soufflé raté, les choses retombent. Une douche froide ? Littéralement.

Le coup de boule, les piques, Michaël Ealer recule, en grondant, son corps retrouvant sa forme humaine dans un mouvement, le souffle court, il la regarde. Fatigué ? Vu les traces de sang sur son visage d’humain, il n’est pas au top de sa forme, l’orgone dépensé a été conséquente, il l’observe, entends qu’elle a ses trucs…quel truc ?

--C'est dommage…

Un gout de déception, comme un plaisir non-atteint, Mike lève les yeux, pour regarder le Drayoir, il ne voulait pas se battre avec n’importe qui, il utilise son orgone pour refermer son front ouvert à cause des cornes et dont le sang dégouline sur son visage, Raven est au sol.

--C'’est con, ça faisait quatre ou cinq ans que je l’attendais de mon côté.

Il ne fait pas de mouvement pour s’abaisser à sa hauteur, le retour à Vegas se fera par le portail au mirage mais il a un peu de marche devant lui, rien de bien important. Il a besoin d’orgone, le manque qu’il sent va probablement l’entraîner à l’Hétaire, mais avant de simplement s’en aller, au congé de Raven qui lui dit de revenir, il lui répond.

--Je ne laisserais pas passer autant de temps la prochaine fois. –Non, il viendrait probablement avant. –Mais j’espère que tu retrouveras ce que tu as perdu. –Ses yeux regardent le drayoir, le sable, Raven et le chemin. –Je dois retrouver aussi ce que j’ai perdu.

Mike soupire, il aimerait savoir ce qui s’est tari chez Raven, mais il ne pense pas obtenir de réponse, son sérieux est en train de revenir, après son passage à l’hétaïre, il irait à l’encontre de Vesta pour lui demander l’autorisation de chercher des réponses sur May, peut-être que cela se solderait par un « tient son cadavre ». Mais il a espoir que non, partir à l’aveuglette ne serait pas une mince affaire , cela signifierait aussi devoir convaincre Sariel de lui partager son pouvoir. Ces choses passent dans son esprit alors qu’il n’est pas encore parti.

--Cela signifie que je ne risque pas de revenir de suite. Merci Raven.

Il se doit de partir maintenant.

Quoi qu’il en soit, Raven a mis un coup d’eau glacé dans la tête du démon, ce n’est pas sa faute, mais Mike a au moins compris qu’il ne suffisait plus de continuer à Servir sa Seirim en attendant de trouver des preuves, demain, il irait à son encontre, pour lui demander de quitter Vegas, et de commencer à chercher May, sans piste, mais il doute qu’il y en ait une seule ou que cela intéresse réellement quelqu’un hormis Lui.

Quête du poste : MAJ Raven Chesly

Verrouillé

Revenir vers « Pachad - Le monde de l'Apocalypse »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité