Le temps d'une course. - Sariel

Pour attirer le touriste, le Strip de Vegas regorge de casinos, de boutiques de luxe et de centres commerciaux, tous à la démesure de la ville. Chaque balade réserve son lot de surprises.
Répondre
Nephilim

Dawn Ludlow

Humain

Dawn Ludlow

Messages : 813
Enregistré le : 27 juin 2016, 21:11
Humain
# RP terminés RP en cours

Dawn Ludlow

» Publié par Harper

» 26 sept. 2017, 13:13

Mon coeur bat la chamade alors que je me détaille dans le miroir. Ça fait longtemps que je ne me suis pas vue ainsi, ça me fait étrange. Je n’ai plus rien avoir avec mon reflet. J’ai l’impression que cette fille n’existe plus depuis longtemps.

Derrière moi se trouve Lindsey qui me regarde. Il y a comme de la mélancolie dans ses yeux ce qui me fait culpabiliser.

Je ne pars pas longtemps. Au pire, je serai là pour le petit déjeuner. Martha va rester avec toi.

Martha est une aide médicale qui m’a été proposé par les Vestales. J’imagine que c’est Vesta qui est derrière ça, et pour une fois, j’apprécie le geste. Je n’ai pas donné d’heure de rendez-vous à Sariel, mais j’espère qu’il se souviendra de cette nuit que j’ai évoqué dans le sms. Si cela se trouve, il ne sera même pas là, car c'est un homme très occupé. C’est ce que je me répète pour me détendre. En vérité, tout cela fait remonter de vieux souvenirs et je ne sais pas si c’est une bonne idée. Ça me paraissait être le cas sur le coup… maintenant que j’y suis, j’en doute. Et s’il prenait mal toute cette mise en scène ? Ressasser le passé n’est pas la meilleure façon d’évoquer l’avenir. Je n’avais pas pensé à ça sur le moment.

Il est trop tard pour faire machine arrière, car une heure plus tard, je suis fièrement au volant de ma limousine. Ce n’est pas une Crystal, mais ce n’est pas ça l’important. Je me suis garée devant l’endroit où j’avais ramassé MatVei et ses bimbo la première fois qu’on s’est vu. Même jour, même heure. C’était trop de coïncidences pour ne pas les exploiter. Je suis sortie de la limousine, j’ai bien remis mon uniforme, ma casquette, mes gants blancs et j’attends que le client arrive. Il est fort probable qu’il se pointe avec des accompagnatrices. Si c’est le cas, il n’aura rien d’autre de moi qu’un sourire poli et aimable… C’est ce que j’ai prévu en tout cas.

Je suis consciente qu’il est possible qu’il se pointe avec un autre visage que ceux que je connais. Il me faudra être sûre que c’est lui avant de l’ouvrir… c’est sans doute ce qui va être le plus compliqué dans l’histoire. Et s’il venait à envoyer quelqu’un d’autre ? Je n’avais pas pensé à ça. Je ne veux parler à personne d’autre que lui. Ça y est, ça commence, je suis déjà en train de me mettre la tête à l’envers alors qu’il n’est même pas encore là.

Nephilim

Sariel

Originel

Sariel

Messages : 448
Enregistré le : 26 juin 2016, 12:46
Originel
# RP terminés RP en cours

Sariel

» Publié par Hope

» 26 sept. 2017, 14:17

Image

Beau, élégant, troublant, oui, Dawn, ne bave pas trop.

Reprenons.
► Afficher le texte
Sortant de la fête, le noeud défait, les manches de la chemise retroussées, je lève une main derrière ma nuque, dévoilant des tatouages, tandis que de l'autre, je garde ma veste entre deux doigts, alors que je les mets sur mon épaule, veste dans le dos. Je glisse finalement une main dans ma poche et le portier m'indique la limousine de Dawn. Je remercie le portier en abaissant juste mon visage et je me dirige vers cette porte. Dawn a plutôt intérêt à l'ouvrir, car sinon, je le ferais moi même. Mais en tout les cas, je ne lui prête aucune attention particulière.

La porte ouverte (par Dawn ou non), je m'apprête à entrer dans la voiture mais c'est sans compter sur une jeune femme d'à peine vingt deux ans qui crie mon nom : Luke. Je me retourne alors que ma veste traîne maintenant par terre et me voilà cloué le dos à la limousine alors que les lèvres de la croqueuse de Diams me boulotte avec ardeur.

Oh Luke, tu t'en vas déjà ? Il est à peine vingt trois heures, allez, reste.

C'est gentil Nathalie, mais je travaille tôt demain. Je dois rentrer.

Oh ...

Une fausse mine boudeuse, la voilà qui glisse sa main à un endroit stratégique et je sursaute sous cette caresse.

Je peux peut être rentrer avec toi ?

Sa main continue son travail et je finis par rire. Je glisse mes lèvres contre son oreille et je lui parle tout bas. Et là, la baffe part aussitôt alors que le mot goujat sort de ses lèvres. C'est à ce moment là que je regarde enfin Dawn.

Elle n'a pas du apprécier ma réflexion.

Je fais un petit sourire et je rentre dans le véhicule sans fermer la porte. A Dawn de faire son job.

Mais au final, suis-je vraiment Sariel ? Un Templier ? Un imposteur ?
Image

Nephilim

Dawn Ludlow

Humain

Dawn Ludlow

Messages : 813
Enregistré le : 27 juin 2016, 21:11
Humain
# RP terminés RP en cours

Dawn Ludlow

» Publié par Harper

» 26 sept. 2017, 15:34

Okay, okay, je ne bave pas, merci de ton aide. xD

Voyons, quand l’homme approche, mon coeur bat à tout rompre. Ce n’est pas lui. À moins que… Rhaaa, ce que je déteste ce pouvoir. Je me suis dit cool, il a les manches relevées, je suis donc capable de voir Arlequin. Même si j’ignore ce qu’est réellement ce bijou, je ne peux pas l’avoir oublié. Mais je veux rester fair play… On va dire que pour l’instant je l’ignore et que sa main dans sa poche le cache - à moins qu’il l’ait retiré, tout simplement.

Je ne compte pas empêcher l’homme de monter, pour la bonne et simple raison que j’ai confiance en Sariel. S’il avait voulu qu’il ne monte pas, il aurait pris ses dispositions. Alors oui, peut-être n’est-ce pas l’Originel face à moi, mais je ne crois plus aux coïncidences depuis longtemps et si cet homme est là, c’est pour une raison. Que je le comprenne ou pas n’a pas d’importance.

Bonsoir Monsieur.

Je lui ouvre la portière pour qu’il entre, mais une bimbo lui met le grapin dessus… Hum, il y a des airs de ressemblance dans la façon de faire non ?

Oh Luke, tu t'en vas déjà ? Il est à peine vingt trois heures, allez, reste.

A son âge, ça étonne la gamine ? Non, non, je ne dis rien. Il se fait lécher le museau par la fille, je regarde ailleurs. Franchement, ça ne peut pas être lui. Bon, d’accord, je jette un oeil quand elle lui met la main au panier. OKAYYYYYY ! Oh merde, je suis trop vieille pour ça. J’essaye de me mettre mentalement une claque et c’est lui qui s’en prend une. Je souris à sa phrase, mais ne rajoute rien. Je ferme la porte et garde mon rôle. Je prends place au volant.

Où désirez-vous aller Monsieur ?

Aller, donne moi un indice. Dis quelque chose qui me permette de te reconnaître.

À priori c'est vous qui décidez, surprenez moi.


Je mets à sourire en prenant la route. A vrai dire, je n'avais pas d'idée de destination précise. L'idée était justement de n'en avoir aucune et de le kidnapper un cours moment. Il continue de vouvoyer, est-ce lui ou un messager. Est-ce pour garder ses distances ? Je me souviens très bien de ce qu'il m'avait dit à ce sujet.

Vous appréciez encore les surprises ?

Ou est-ce une façon de parler ?

Je sais que je ne suis plus votre chauffeur et qu'une autre à pris votre place, mais elle ne peut pas vous remplacer. Vous n'êtes peut-être plus mon client, mais il y a des courses que je ne peux pas faire avec d'autres personnes.

Les métaphores, ce n'est pas mon truc... en général, le gens ne comprennent pas.

Nephilim

Sariel

Originel

Sariel

Messages : 448
Enregistré le : 26 juin 2016, 12:46
Originel
# RP terminés RP en cours

Sariel

» Publié par Hope

» 26 sept. 2017, 17:57

Une fois assis, j'ai déposé ma veste à côté et j'ai relevé mes manches. Elle peut voir aussitôt mon bracelet turquoise. Comme quoi, nous ne sommes pas si invincible que cela ... Cependant, je lis dans son esprit ce qu'elle pense et je tique sur cela. Ce n'est bien évidemment pas la première fois que j'entends cette réflexion sur ma voleuse d'âme, mais j'ai beau être proche d'Asmodée, pour l'instant, il n'a trouvé aucune "astuce" pour que ma voleuse change de forme. A part si je tue un Elohim pour obtenir son pouvoir et je n'ai aucune envie de me séparer du pouvoir d'Arlequin. Je sens déjà qu'elle va me gonfler ... Juste parce qu'elle pense des vérités. Mais ça ce n'est qu'un détail. J'ouvre le bar et je me prends une bouteille d'eau que je bois à même la bouteille.

Les surprises le sont pour les personnes qui le font. Elles s'enthousiasment de le faire, s'enthousiasment de la tête que fera la dite personne. Et bien évidemment le dindon de la farce se doit de rire et d'apprécier le geste. Mais au fond, c'est souvent pitoyable.

Je la regarde à travers le rétroviseur. Mes yeux sont sombres, mais pourtant, elle peut sentir mon propre regard sur elle. Celui qui la juge à chacune de ses paroles, à chacun de ses gestes. celui qui lui fait comprendre qu'elle n'ait qu'une moins que rien. Elle voulait me voir, elle me voit. C'est la seconde fois ne si peu de temps. Et cela commence à faire beaucoup. Alors quoi, elle s'attendait à quoi ? Que je lui saute au cou ?

Mais intérieurement je jubile. Car je compte les secondes qu'il lui reste avant qu'elle n'explose. J'ai hâte de voir jusqu'à quand elle arrivera à garder son self-contrôle. Et puis la voilà qui commence à parler et me voilà à froncer les sourcils. Je n'y comprends absolument rien ! Mais rien de rien ! C'est qui ce elle ? C'est pas plutôt d'elle qu'elle parle ? Je sens déjà la migraine venir ! Mais heureusement j'entends le mot Déphaïne dans son esprit et je me retiens de dire un gros mot tellement elle est conne. Non vraiment les métaphore c'est pas son truc.

Vous êtes vraiment blonde vous. Roulez et taisez-vous.

Je me mets à regarder le paysage, croisant les jambes et gardant la bouteille d'eau en main.

*Qu'est ce qui se passe ? TU n'apprécies pas Déphaïne ? Elle te trouve très à son goût tu sais ? D'ailleurs, un plan à trois lui ferait extrêmement plaisir. Je vais peut être la récompenser. Te supporter est un véritable calvaire. Elle mériterait bien cela*

Je lui parle dans son esprit et j'espère qu'elle n'est pas trop blonde pour comprendre de faire pareil. Je ne la regarde plus, je ne la calcule plus.

*Déphaïne est partagée entre accepter le cadeau que je lui ai fait, mais le mystère qui t'entoure est grand. Tu es une distraction parfaite pour elle. Oh mais pardon, tu ne voulais sans doute pas me parler de Dépaïne, mais peut être plus d'Osoto ... Non ?

Elle peut croire entendre un "salope" en bruit de fond dans son esprit. Mais peut être qu'elle l'a rêvé ... Peut être ...

C'est le Circus Circus ici, c'est bien cela ?
Image

Nephilim

Dawn Ludlow

Humain

Dawn Ludlow

Messages : 813
Enregistré le : 27 juin 2016, 21:11
Humain
# RP terminés RP en cours

Dawn Ludlow

» Publié par Harper

» 26 sept. 2017, 19:34

D’accord, c’est un véritable bout en train… Si vous en doutiez, je viens bien de faire du sarcasme. Je n’arrive toujours pas à savoir qui j’ai derrière moi alors j’essaye une petite accroche, mais je galère et je finis par voir son bracelet. Je suis rassurée et mon visage s’illumine. J’avais peur de faire une bêtise, mais avec lui, je me sens mieux. Nous ne sommes que tous les deux après tout, il me connait mieux que n’importe qui d’autre. Tout est censé être plus facile entre nous. Censé, car il prend son rôle peut-être un peu trop au sérieux.

Oui Monsieur.

Me taire, je veux bien, mais comment je vais faire pour lui dire tout ce que j’ai à lui dire ? Je sursaute. Cette voix qui vient de s’inviter dans ma tête n’est pas la mienne. Pourquoi il ne m’a pas appris qu’il pouvait faire ça avant ?

*Qu'est ce qui se passe ? TU n'apprécies pas Déphaïne ? Elle te trouve très à son goût tu sais ? D'ailleurs, un plan à trois lui ferait extrêmement plaisir. Je vais peut être la récompenser. Te supporter est un véritable calvaire. Elle mériterait bien cela*

**Tais-toi, tais-toi, tais-toi, tais-toi, tais-toi, tais-toi, tais-toi…**

Mais il se met à parler d’Edouard et il me semble bien entendre l’insulte en même temps que sa question. Mon pied vrille un instant et sans donner un accoup à la cadence de la voiture, il peut avoir senti une différence de vitesse un instant. J’avale ma salive difficilement avant de répondre.

Non Monsieur ce n’est pas du tout ça. Il est un peu plus éloigné des autres casinos. Vous désirez aller au Circus circus pour pouvoir comparer ? J’ai toute la nuit.

Ok, Dawn respire. Tu t’y étais préparée à celle-là.

**Oui, je voulais te parler d’Edouard. Quelqu’un lui a donné des photos de moi enceinte. Il sait que j’ai un fils. J’ai essayé de lui dire qu’il se trompait, il n’en démord pas. Et il ne veut pas donner ses sources.**

Je sais que je devrais me taire, mais non, je ne peux pas. Pas pour ça.

**Tu t’attendais à quoi en m’effaçant la mémoire ? Tu n’as pas le droit de me reprocher ce qu’il s’est passé. **

Je serre les dents. Penser ne fait pas moins mal que prononcer ces mots.

**Tu ne peux pas savoir à quel point je regrette, mais tu ne vas pas te servir de ça pour te défiler. Dephaïne ferait des plans à trois avec tout ce qui lui passe sous la main. Toi, son mari, Osoto… Pourquoi s’arrêter à toi ? Ne m’insulte pas. **

Je regrette déjà ce que je viens de penser.

**Désolée, tu n’étais pas censé entendre ça. **

Bien sûr que si, mais pas comme ça. C’est quoi la réalité aujourd’hui ? Je suis censée faire quoi moi au milieu d’un Originel et d’une succube ? Cette succube ?… Je l’écoute elle ? Je t’écoute toi ? Pourquoi elle ? Elle n’est même pas Infiltrée. Si, je sais pourquoi elle, justement parce qu’elle n’est pas Infiltrée. Je l’ai compris. J’ai aussi compris qu’elle ne me toucherait pas si je ne le désirais pas et je voulais te remercier pour ça. Mais je ne suis pas venue pour te parler d’elle.

Je voulais te parler de Hope. Je l’ai rencontré chez Lucy. Je te jure que je ne savais pas qu’il viendrait. On s’est tombé dessus par hasard. Il t’a parlé de ses projets ? Tu sais ce qu’il veut se faire ?


On arrive devant le Circus circus et je me gare sur les places réservées aux limousines.

Vous voulez y faire un tour ? Même si je ne vous le conseil pas, mais c'est vous le patron.

Nephilim

Sariel

Originel

Sariel

Messages : 448
Enregistré le : 26 juin 2016, 12:46
Originel
# RP terminés RP en cours

Sariel

» Publié par Hope

» 07 oct. 2017, 09:08

Et ça parle et ça parle. Et ça pense et ça pense. Et ça m'agace et ça m'agace.

Je m'enfonce dans le siège banquette et je met ma nuque contre le dossier. Je regarde la ville par le haut et je me contre fou de tout ce que dit Dawn. Ce n'est pas important. Cependant, me dire ce qu'elle me dit pour Osoto me fait craindre le pire pour ce joueur. Cela fait deux fois qu'il est sur ma route. Il est sans doute temps que je m'en occupe. Pourquoi ne pas mettre Jimmy à l'épreuve sur ce coup là ?

Elle me parle de Déphaïne, mais elle se trompe encore une fois sur toutes mes motivations. J'ai donné de l'importance à Déphaïne. Je lui ai offert quelque chose qu'un autre clan ne pourrait lui offrir. Un cadeau inestimable. Une Infiltrée. Oh, je me doutais bien que Déphaïne laisserait tranquille "ma blonde". Mais j'ai préféré mettre quelques petits détails au clair. Comme sa relation avec la Kabbale. Hors de question que Dawn y aille un jour. Hors de question qu'Hadès mette la main sur elle.

Non continuons.

Je n'ai pas envie d'être bavard. J'ai envie d'autre chose. Alors pendant toutes ces parlottes, je lui ai plutôt montré comment ma main pourrait descendre sur son corps, frôler ses seins, et se glisser dans son entrejambe pour m'amuser avec. Les pensées, on peut faire beaucoup de choses avec cela. Mais là voilà qu'elle parle de notre fils. Que se passe t'il avec Hope ?

*Je t'écoute*

De toute façon, elle va continuer de parler, alors autant lui faire croire que je lui en donne l'ordre. De toute façon, je suis bien ici pour une raison non ?
Image

Nephilim

Dawn Ludlow

Humain

Dawn Ludlow

Messages : 813
Enregistré le : 27 juin 2016, 21:11
Humain
# RP terminés RP en cours

Dawn Ludlow

» Publié par Harper

» 15 oct. 2017, 17:58

https://www.youtube.com/watch?v=PbBFFCmrtRw

C’est vraiment vache d’utiliser son pouvoir de cette façon. Le pire dans cette histoire, c’est que je suis tellement accro à cet homme que je suis persuadée que ces pensées viennent de moi. C’est loin d’être insensé quand on sait depuis quand nous ne nous sommes pas touchés et l’effet qu’il a sur moi. Je suis rouge de honte et je sais que même s’il y a une infime chance pour qu’il ne sache pas ce que j’imagine entre mes cuisses, il sent forcément l’orgone que je dégage.

**Notre fils veut s’enfermer petit dans une prison d’absinthe. Il a peur de changer son futur. Il ne veut pas tout me dire, j’en suis sûre. Je n’ai pas voulu en parler sans toi.

Je ne peux pas empêcher cette pensée qui me vient, mais je ne veux pas que mon fils grandisse dans une prison. On avait dit qu’il grandirait comme tous les enfants. Qu’il aurait droit à une vraie enfance. Je sais que tout ne se passe pas comme prévu, mais ça va s’arranger. Je vais régler ça. Je ne vais pas abandonner. Je vais - je ne sais pas moi - me démoniser tiens ! Même si j’avais juré de ne jamais le faire, je suis prête à vendre mon âme au Diable pour qu’elle n’appartienne jamais à un Elohim.

J’essaye de me concentrer, mais c’est difficile. Je respire plus vite, me crispe sur mon volant parfois, des images me reviennent en tête. Des images de nous, de nos moments, qu’on ne peut partager avec personne d’autre. Je ne suis pas consciente que je lui impose. Ce n’est surtout pas ce que je veux, mais je ne vois pas comment il pourrait le savoir. Suis-je capable moi aussi de rentrer dans son esprit et de le toucher comme il le fait ?

J’ai rencontré ma jumelle… Quelque chose me dit que nous sommes plus que cela, cette fille est entraînée et mon sosie parfait. Ne t’approche pas d’elle. Je ne crois pas qu’on puisse lui faire confiance. Envoi quelqu’un d’autre, mais s’il te plait, fais attention à toi.

Je pense avoir la situation en contrôle pour l’instant. Elle me croit sans doute plus naïve que je le suis. J’ai fait ce qu’il fallait pour qu’elle pense que j’étais de son côté, en vrai son apparition comporte beaucoup trop de coïncidences. D'abord on retrouve Lindsay juste après avoir découvert l'existence d'une jumelle. Elle a soit disant grandi chez les Waydes. Pourtant, tout cela, elle ne semble en avoir aucun souvenir. J’ai pu le voir, elle pourrait me remplacer n’importe quand… auprès de n’importe qui. Si vous vous posez la question, oui, j’ai peur qu’il la prenne pour moi, mais je peux me servir d’elle pour disparaître. Je peux me servir d’elle pour brouiller les pistes d’Edouard. Et si elle est comme moi…

Et je vais demander à ce que Lindsey m’appartienne.

Je sais que je ne suis qu’une humaine. Je sais ce que je dis sur le statut maître/esclave. Mais je ne veux pas que Severide vienne la chercher. Je ne veux pas qu’on me la prenne. Il ne peut pas m'en empêcher. La seule qui le pourrait, c'est Dephaïne n'est-ce pas ? Et quelque chose me dit qu'elle ne sera pas contre cette idée.

Il peut répondre à ça, mais nous nous sommes déjà arrêté et je suis déjà descendu de la limousine. J’ai fait le tour et voilà que je lui ouvre la porte devant l'hétaïre écarlate. Est-ce que ça me fait mal de m’arrêter là ? Sans aucun doute. Tout le monde sait ce qui s’y passe.

Nous sommes arrivés Monsieur.

Il faut que tu descendes. Si tu ne le fais pas, c’est moi qui monte et pas pour te conduire. Ce qui ne nous avancerait à rien, non ?

Il n’a pas joué dans les règles, à moins que ce soit moi qui n’ai pas la force de les respecter. S'il ne veut pas que je lui saute dessus, qu'il descende, qu'il passe la porte de cet endroit. Au moins, côté douche froide, je serais satisfaite.

Répondre

Retourner vers « South Strip Boulevard »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité