Starbuck - Ramène tes fesses Anouhk !

Pour attirer le touriste, le Strip de Vegas regorge de casinos, de boutiques de luxe et de centres commerciaux, tous à la démesure de la ville. Chaque balade réserve son lot de surprises.
Nephilim

Sariel

Originel

Sariel

Messages : 448
Enregistré le : 26 juin 2016, 12:46
Originel
# RP terminés RP en cours

Sariel

» Publié par Hope

» 12 sept. 2016, 19:59

Image Mignonne petite, j'adore les nouveaux jouets ! Mais je suis comme les enfants. Soit je m'en lasse vite, soit ils cassent. Mais il est bien rare que je trouve un jouet comme un doudou qui durerait sur le long terme. Madame se la joue Reine et cela m'amuse, alors je prends une certaine route pour me garer.

Restez là.

Je sors et je rentre dans le drugstore. Je reviens et elle peut voir que j'ai un papier craft. A la manière de le tenir c'est une bouteille que je tiens. Je rentre de nouveau dans la voiture et je balance la bouteille à côté d'elle, puis je reprends la route. Elle peut regarder dedans et elle verra qu'il s'agit d'une bouteille de scotch infâme. Je la regarde dans la rétroviseur et je fais une mimique avec mes yeux et ma bouche, l'air de dire "et ouais c'est la vie". Puis je tourne à droite et à gauche.

Alors quelque chose à dire avant de mourir ?

Les verrous se ferment. Mais elle a de la force la petite. Si elle veut, elle explose les fenêtres ou bien la porte, mais elle veut se la jouer discrète avec ses airs de Reine. Cela m'amuse. Énormément. Je stoppe la voiture, sans couper le contact en mettant les warnings. Les voitures nous dépassent facilement. Elle sait que quelque part sur cette ligne droite, c'est la limite du dôme. Mais où. Je me tourner vers elle en mettant un bras sur le siège pour la regarder.
Image Alors ? On se marre ?

Petite sourire cynique et je lève les yeux au ciel avec la moue sur les lèvres qui va bien.

Tu veux donc le pouvoir du Boss pour te balader sur toute la terre, mais en tout bien tout honneur, pour bosser pour lui. Parce que toi, je cite "tu es la première qui vient avec un plan béton". Mouais. La fille Chesly ramène des créatures de Kabbale sur les champs de bataille. La fille d'Asmodée débusque des poseurs de bombes. Et toi, t'es là, dans cette bagnole à dire : Non mais moi M'sieur, j'ai un plan ! Bravo !

Et je me mets à applaudir. Combien viennent à moi pour me pomper et ne pas me servir ! Je connais parfaitement Caym. Une arriviste de première. A toujours changer de camp quand le vent tournait en sa défaveur. Alors Anouhk, il va falloir faire vraiment mieux.

Oh et avant que tu me répondes, ou que tu m'hurles dessus ou que tu me prennes pour un con, le jap' qui est venu te voir, c'est l'assassin personnel de Sariel. C'est un peu con de la voir pris de haut. Si j'étais toi, je ferais aussi attention à tes paroles qu'à ton attitude. Mais libre à toi de faire comme tu l'entends.

Et j'écarte les bras pour lui faire signe qu'elle a le choix. Pourtant, mon pied appuie sur l’accélérateur. Car oui, la vitesse est déjà passée. Pas besoin d'avoir les mains sur le volant pour foncer.
Image

Nephilim
Avatar du membre

Satsobek Anahk

Nephilim

Satsobek Anahk

Messages : 250
Enregistré le : 23 août 2016, 10:37
Nephilim
# RP terminés RP en cours

Satsobek Anahk

» 12 sept. 2016, 22:23

Pour le coup, son discours me fait flipper. J’aimerais bien lui fermer son clapet, mais il me compare à des filles d’Originel. Que faire ? En remettre une couche ? Chiche ! Oui, non, je flippe. Faire carpette ? Hors de question ! Je ne suis pas une humaine, je ne supplierais pas de m’épargner.

Je suis désolée, mais on n’arrête pas de nous dire qu’il faut intégrer un clan. Je quitte un clan pour ne pas être une profiteuse. J’en paie le prix fort. J’essaie de me racheter pour ça. Visiblement, mon passé, mon attitude, mes paroles me condamnent. Très bien, monsieur l’Infiltré. Vous avez gagné. Je suis vexée, profondément vexée. Trois entretiens d’embauche pour ça ? Mourir pour avoir pensé aider mes pairs, pour avoir eu le toupet de vouloir sauver l'héritage de Caym, quelle ironie ! Malgré cela je n’arrive pas à accepter ces sans-clan qui préfèrent être loin de tout. Collabos !

En me parlant du japonais, il m'a permis de comprendre que je n’en sortirais pas vivante de toute façon. Un Infiltré ne révèle pas qu’il en est un, il révèle encore moins l’identité d’un autre, si ce n’est peut-être à un mort en sursis. Caym avait raison : je n’ai jamais su m’entourer correctement. Allez un dernier espoir, il me laisse descendre et me demande de ne plus jamais chercher à entrer en contact avec eux ?

Non, il accélère. J’ai été stupide au point de penser un instant qu’il n’oserait pas. Je regarde par la fenêtre, les immeubles défilent. Oui au bout de cette rue, le dôme s’arrête. Je vais mourir ainsi et lui va certainement se téléporter ailleurs quand les anges frapperont la voiture sans discernement. Pourquoi me livrer en pâture aux Elohim ? Pourquoi ne pas dire simplement que mon plan ne leur plait pas ? En même temps, ils n’ont pas pris la peine de m’écouter. D’ailleurs, je ne me souviens même pas d’avoir parlé d’un plan en béton. Je suis perdue. Pourquoi ? Parce que j’ai été Cayman ? Parce que j’ai été Hespéride dans le but de retrouver l’héritage de Caym ? Parce que je ne suis pas la fille d’un Originel ? Parce que je ne suis que Satsobek Anahk ?

Tout s’embrouille. Je pourrais dessiner un mur et le faire apparaître devant la voiture. J’appuie sur le bouton de sa ceinture et il traverse la vitre. Mais à quoi bon ? Demain l’assassin asiatique me tuera. Mourir comme une alcoolique au volant. Cela me fait mal. J’ai picolé et franchi le dôme. J'ai honte. Désolé papa. Je regarde le chauffeur une dernière fois, s'il est encore au volant. Pourquoi te donner cette peine ? Personne ne va me chercher. Je suis habituée à force. Pouf, disparue sans laisser de traces.

Voilà ! Nous franchissons le dôme. Une larme roule le long de ma joue, tellement je trouve cette fin triste. Me transformer revient à fuir pour mourir demain. Je suis vexée, résignée, abattue, fatiguée, mais soulagée.

Je sortirais bien un smartphone, mais je n’ai jamais été douée pour me faire des amis. Je perçois l’aura d’un ange. Je sors une pièce en or de mon sac à main. Elle n’a rien de magique cette pièce, je ne vais pas me téléporter ou faire exploser quoi que soit. C’est juste au cas où le passeur existe, histoire de payer mon voyage sur le Styx. Un dernier coup d’œil derrière moi. La cité du vice et de la luxure s’éloigne. Belle image avant de mourir !

Je ne demanderais pas pardon, je ne me moquerais pas de lui. Ma consolation : Je suis indifférente, car je ne peux rien ressentir pour un homme qui avait simplement à me dire : « Non, vous ne convenez pas. » Et c'est moi qui suis hautaine... Ah !

À trop jouer les humains, ils le sont devenus. J’ose espérer que Sariel est différent. Un frisson me parcourt. J’ai peur de mourir, car je connais le néant et cela m’effraie. Mais mieux vaut se faire absorber l’âme que de se faire disséquer encore et encore dans un laboratoire militaire.

Caym est morte. J’espère ne pas être la seule à savoir qu’elle a laissé un héritage, sinon… Peu importe, l’Ange se rapproche, je sens sa faux, elle se lève et va déchirer la voiture avant de s’en prendre à mon âme. Un pneu éclate, la voiture fait une embardée, je défais ma ceinture. Après tout, une alcoolique ne mettrait pas sa ceinture avant de tenter de se suicider.

Nephilim

Sariel

Originel

Sariel

Messages : 448
Enregistré le : 26 juin 2016, 12:46
Originel
# RP terminés RP en cours

Sariel

» Publié par Hope

» 14 sept. 2016, 11:46

Image Un coup de frein. La faux s'abat sur la voiture juste entre elle et moi. Comme elle ne s'y attendait pas, son corps et son visage vont à la rencontre de la faux. Moi, j'ai déjà le bras tendu vers le ciel, profitant de l'ouverture pour enfonce ma lame sous le menton. Il est déjà mort. Un humain n'est pas inquiétant. Un Nephilim. Si. Je récupère le corps sur mon épaule et Taximan arrive aussitôt. Il pose sa main sur mon épaule et sur celle de Satsobek et nous disparaissons alors que j'attrape la faux. Nous atterrissons dans un hangar. Vide. Je fais glisser le corps par terre et je tends la faux à Taximan, qui vient d'en prendre un sacré coup sur son orgone. Je m'accroupi pour tourner le visage de l'ange vers moi. Je repère ses traits et je demande à mon taxi de le foutre à poil. C'est ce que je demande à tous mes infiltrés. Si il tue un Elohim et s'ils en ont l'opportunité, il m’envoie des photos sous toutes les coutures de l'Elohim. Certes, je n'ai pas l'aura des Anges, mais cela viendra en son temps. Pour l'instant, je m'arrange pour développer mon panel de personnage Elohim. Ils vont comprendre que leurs amis a disparu. Mais auront toujours espoir qu'il soit vivant. Et je compte bien la dessus.

T'as pas une voleuse ? Tu veux tant mourir que ça ? Quel gâchis !

Je pose ma main sur elle et elle peut sentir comme une piqûre alors que mon don s'impose à elle. Elle le voulait, elle l'a. Mais je ne suis pas certain que cela me serve vraiment. Heureusement que les Elohim ne peuvent pas voler les pouvoirs de clans. Non, pour cela, ils doivent me trouver moi.

Oishi et Heru Ur ont fouillé de nombreuses caches, et nous n'avons récupéré qu'une seule robe. Alors certes, il ne faut pas sous estimer les Elohim mais tout de même, je m’interroge.

Je regarde le corps qui est maintenant nu et j'essaye de me souvenir les moindres détails de son anatomie. Grain de beauté, tâche de naissance ou bien tatouage.

Oh, et si tu te poses la question, tu ne fais pas partie des infiltrés. De toute façon, on me demande de distribuer des petits pains mais de surtout ne pas en récolter les fruits ! Pathétiques.

Je fais signe à Taximan et il se lève pour tendre une enveloppe à Anhouk qu'il sort de son blouson. A l'intérieur, plusieurs identités, plusieurs passeports et différents billets. Il y a une carte avec un endroit où se rendre.

Tu n'es pas la seule à vouloir aller sur l'île. Va rejoindre les autres là bas. A mon avis, vous serez très mal accueilli, mais c'est vous qui voyez.

Je tourne le gars avec le bout de ma chaussure.

Des questions ?
Image

Nephilim
Avatar du membre

Satsobek Anahk

Nephilim

Satsobek Anahk

Messages : 250
Enregistré le : 23 août 2016, 10:37
Nephilim
# RP terminés RP en cours

Satsobek Anahk

» 16 sept. 2016, 22:21

Je heurte la faux de plein fouet. Elle mord mon visage, je serre les dents pour ne pas crier. La voiture a été littéralement coupée en deux, mais le chauffeur frappe l’ange à la gorge et efface mes derniers doutes quant à sa nature. Par instinct de survie, je pense à sauter par l’ouverture, alors que la voiture glisse encore. Mais le chauffeur réagit encore plus vite que moi.

Me voilà dans un hangar, un homme touche mon épaule. Un téléporteur ? J’observe autour de moi, prise d’un grand soulagement.

« Merci ! » je me montrais plus humble.

L’homme enchaîne aussitôt.

« T'as pas une voleuse ? Tu veux tant mourir que ça ? Quel gâchis ! »

Je le laisse parler, car tout porte à croire qu’il a raison. Les informations en sa possession ne peuvent lui faire penser le contraire. Cela me convient très bien. Je sors un petit miroir de mon sac à main et regarde la balafre sur mon visage. Il me faut beaucoup d’Orgone pour soigner cette plaie.

Il pose alors sa main sur moi et je ressens une douleur aiguë. Je le regarde et mon aura disparait.

« Seigneur Sariel ? »

Je cligne des yeux… Je peux enfin tout révéler.

« Oishi et Heru Ur ont fouillé de nombreuses caches, et nous n'avons récupéré qu'une seule robe. Alors certes, il ne faut pas sous estimer les Elohim mais tout de même, je m’interroge.
— Oui une robe bleue, aux reflets noirs, des motifs en dentelles pour tenir la robe sur l’épaule d'Amy. Normalement, elle se trouvait sur sa sépulture pour que les survivants la découvrent et sachent que les créations de Caym ne pouvaient pas être détruites. Mais vous avez raison de vous interroger. »

Je les regarde faire avec ce corps et ne cherche pas à comprendre. J’imagine qu’ils vont visionner des vidéos pour en retrouver la trace et d’identifier ses contacts. Je suis entre deux eaux pour ma part. Les infiltrés ont joué au yoyo avec mes émotions et je ne m’en remets pas en claquant des doigts.

« Oh, et si tu te poses la question, tu ne fais pas partie des infiltrés. De toute façon, on me demande de distribuer des petits pains mais de surtout ne pas en récolter les fruits ! Pathétiques. Tu n'es pas la seule à vouloir aller sur l'île. Va rejoindre les autres là bas. A mon avis, vous serez très mal accueilli, mais c'est vous qui voyez. Des questions ? »

Je tourne les yeux dans la direction indiquée. Je prends les papiers et les billets d’avion. Ignorant qu’il lisait dans mes pensées, j’ai beaucoup d’informations à lui donner et des questions, oui.

« Entendu, Seigneur Sariel. Je ne demanderais jamais la protection des Infiltrés, je ne me prévaudrai jamais d’en faire partie. »

Je me tourne vers lui et jette un coup d’œil à Taximan. Si Sariel ne lui demande pas de partir, je parlerais devant lui, comprenant pas son inaction que c’est un homme fidèle.

« Les Caymans ont tous perdu leur don, le même jour, à la même heure. Je ne faisais plus partie du clan, je n’avais déjà plus son don. Donc je ne l’ai pas senti. Peu importe. La brutalité de la perte du lien prouve que Caym est bien morte... »

Je soupire et m’appuie sur une caisse en bois.

« Heru Ur et Oishi se sont mis en danger en vain, j'en suis désolée. Cette expédition ne vous ramènera aucun fruit Seigneur Sariel. Il n’y a rien sur l’île, il n’y a jamais rien eu. Caym ne connaissait pas assez ce lieu pour y cacher son héritage. Nous allions chercher les humains sur le vieux continent essentiellement. »

Oui tout est à Florence. Pourquoi ? Sans doute par amour pour Asmodée. Il aimait tellement cette ville. J’avais même trouvé une esclave pour Hadès à Florence, mais Caym avait déjà mis la main sur Lidrya.

« Je ne fais pas cela pour obtenir votre protection, Seigneur. Je ne peux pas vous promettre les fruits de la récolte. Car il ne restera peut-être rien. Caym a laissé un héritage pour chaque Originel et pour chacun des ses lieutenants. Je suis restée fidèle à Caym, même si j’ai quitté le clan. Je ne souhaite prendre que ce qu’elle a laissé pour moi. Tout le reste, ne m’appartient pas, alors je vous le ramènerai. »

Je lui montre les billets d’avion.

« Mais il va falloir changer ces billets pour Florence. »

Nephilim

Sariel

Originel

Sariel

Messages : 448
Enregistré le : 26 juin 2016, 12:46
Originel
# RP terminés RP en cours

Sariel

» Publié par Hope

» 19 sept. 2016, 18:19

Quand je me retourne vers elle, elle peut enfin voir mon vrai visage. J'ai toujours su que je finirais pas me cacher définitivement. Cela faisait partie du jeu. De toute façon, c'est ce que je fais pendant de très nombreuses années, alors un peu plus ou un peu moins. Peu importait. Mais quelque part, ne pas se montrer sous son vrai jour, n'est ce pas un calvaire ? Je regarde les billets et je les reprend en main.

Très bien.

Non, mon téléporteur ne va pas partir et me laisser seul avec une Nephilim que je ne connais pas. Je me méfie de tout le monde et surtout de Dawn ! Elle ne m'approche jamais tant que je n'ai pas fouillé son cerveau. Il est impossible pour un Elohim de la contrôler ou de la copier. Car l'esprit de Dawn est un véritable bordel sans nom ! Déjà, si elle ne fait pas une connerie dans la minute, c'est pas elle. Et ça, c'est très difficile à imiter. Car même moi j'en serais incapable ! Et pourtant, ne suis je pas sensé être le meilleur infiltré ?

Tu ne donneras rien aux autres Originels, ni à qui que ce soit d'autres à part moi. Et Caym n'avait pas besoin de laisser ce tissu derrière elle. On connaissait tous parfaitement son don. Dommage qu'elle ne se connaissait pas aussi bien elle même.

J'avais côtoyé Caym mais elle ne l'avait jamais su. Je n'avais vu qu'une enfant avide de ses pairs. Elle me ressemblait en bien des points, mais elle n'était absolument pas sûr d'elle. C'est ce qui faisait sa perte, tout simplement.

Mes condoléances.

A priori, elle en avait besoin. Moi, j'étais déçu, car je n'avais rien gagné avec sa mort. Pas de pouvoir en plus ou de regain d'énergie en plus. A quoi bon sa mort dans ce cas ... Fallait-il que je tue moi même pour gagner en puissance ? Je touchais le corps sous toutes les coutures pour vérifier s'il n'avait pas une excroissance ou quelque chose cachait sous la peau. Tandis que Taximan fouillait ses affaires.

La fille d'Asmodée et Idaho l'Insoumis sont sur la piste de Caym. A toi de voir si tu les préviens ou non pour ta chasse.

Je donnais mon pouvoir, mais je n'étais pas responsable de ce qu'ils en faisaient ensuite, surtout quand ils étaient des sans clans. On ne pouvait m'accuser de rien. Mais si elle revenait avec tous les biens de Caym, ils se pourraient que je lui offre un clan. Peut être.

Les Billets d'avions t'attendent chez toi, avec l'argent, la garde robe et les papiers qui vont avec. Mais Oishi n'a pas apprécié la nouvelle disposition de ton appartement.

Mais Oishi savait parfaitement où apparaître. Il y avait toujours un endroit que l'on ne pensait pas ...

Autre chose ?

Je me relevais pour la regarder de nouveau. Je la détaillais, clairement. Et puis un sourire en coin naquit sur mon visage.

Quand tu auras le temps, il faudra que nous discutions de nouveau tous les deux. Mais je ne vais pas te retarder. Nous avons beau avoir l'éternité, elle n'est plus si longue que cela. Alors ne perds les grains de ton sable, ils te seront précieux.
Image
Image

Nephilim
Avatar du membre

Satsobek Anahk

Nephilim

Satsobek Anahk

Messages : 250
Enregistré le : 23 août 2016, 10:37
Nephilim
# RP terminés RP en cours

Satsobek Anahk

» 22 sept. 2016, 17:57

Je le regardais avec attention. Son visage venait de changer et l’espace d’un instant, je me demandais par quel tour de force, il réalisait cela. Je comprenais mieux pourquoi cet Originel était si difficilement saisissable. Était-ce son apparence originelle, désormais ? J’en doutais ! Avait-il un véritable visage ?

Il me demandait de ne rien partager avec les autres Originels, c’est exactement ce que je venais de lui affirmer, donc j’acquiesçais. Il me parla de deux Nephilim, une asmodéenne et un insoumis.

« La fille d’Asmodée ? Hum… hum... Je m’éclaircis la gorge. Sauf votre respect, laquelle ? »

Je ne veux pas faire preuve de mauvaise foi, mais, dans ce clan, s'il est facile de savoir qui est la mère, on ne peut pas en dire autant du père.

« De toute façon, je préfère y aller seule. Sinon, vous devrez partager les découvertes avec les autres Originels. Si vous souhaitez que des Infiltrés m’accompagnent, aucun souci ! »

J’avais toujours été habituée à ces querelles de clocher entre Originels. J’étais née dans ce monde politique où chacun tentait de tirer la couverture à soi. Sariel me semblant suivre la bonne ligne, je préférais largement qu’il récolte tout. Après tout, sans lui, nous n’aurions rien, n’est-ce pas ?

L’affaire entendue, il m’expliqua que les billets d’avion m’attendaient chez moi. Mon appartement n’avait plus rien de privé. Mais je préférais cela. Sur l’ile, nous avions l’habitude que les esclaves et les serviteurs grouillent autour de nous. Il m’expliqua qu’Oishi n’aimait pas la nouvelle disposition du mobilier.

« Oh ? Le pauvre, il s’est fait tellement mal qu’il est venu vous le rapporter ? Je penserais à le prévenir dorénavant. »

Au moins, je savais sur quel pied danser avec l’Asiatique. Oishi… C’était donc ce fameux Oishi Seijitsu qui était venu me rendre visite.

« Autre chose ?
— Non. Merci.
— Quand tu auras le temps, il faudra que nous discutions de nouveau tous les deux. Mais je ne vais pas te retarder. Nous avons beau avoir l’éternité, elle n’est plus si longue que cela. Alors ne perds pas les grains de ton sable, ils te seront précieux. »

Ce ne sont pas les mots qu’il a prononcé qui m’ont fait sourire, mais la convoitise dans son regard me combla.

« Voilà un programme appétissant ! »

J’aimais être admirée, je n’allais pas me priver. Loin d’être stupide, je sais bien que je n’ai pas droit à l’échec. Si ce ne sont pas les Anges qui me tuent, les Infiltrés s’en chargeront si la mission est un fiasco. Alors, autant profiter de l’instant présent et retourner le clin d’œil à Sariel. Je jetais un coup d’œil à son comparse qui me ramena chez moi. Visiblement, lui aussi avait repéré le nouvel agencement pour se téléporter de la sorte dans ma chambre.

Verrouillé

Retourner vers « South Strip Boulevard »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité